Highway to hell (Mercredi - 19h30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9209-alain 

PSEUDO : Ben.
COMPTES : Judas, Dean
MESSAGES : 611
AVATAR : Cassel
ÂGE : 51
LOCALISATION : Miami
MÉTIER : Jouer de Poker professionnel


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 22 250 £
ASPIRATION: amour
AFFINITÉS:
MessageSujet: Highway to hell (Mercredi - 19h30)   Lun 20 Nov - 11:34

@Bugi

La clope est allumée. La veste en cuir de ma jeunesse est remise, mes lunettes de soleil pour renforcer ma classe légendaire sont posées. Mes boites d’œufs sont prêtes. Mon poste de radio à l'ancienne aussi. Aujourd'hui, je décide de me rappeler du bon vieux temps, le temps de ma jeunesse, de la fin de mon adolescence qui se situait au début des années 80. De cette époque on retiendra les années disco, mais on retiendra aussi la vraie vie. La vie dans la vraie vie, et pas à travers des objets connectés, la vie dehors. Ces gosses sont nés beaucoup trop tard pour pouvoir vraiment kiffer la vie, quelle tristesse. Cette vie où je balançais des œufs chez mes voisins les plus casses-couilles, cette vie que j'ai décidé de revivre aujourd'hui. C'est la fin de soirée, et je décide de me rendre à la tour de Jenna, boites d'œufs à la main. J'ai des comptes à régler, pour l'ensemble de l'aventure. La team amour, les défis de merde qu'elle m'a donné, j'ai une véritable vengeance à prendre et Jenna va en faire les frais. Marchant en direction de la tour, je savoure ces quelques secondes qui précèdent l'attaque tout en dégustant ma clope. Me voilà en face de la tour. Je pose mes boite d'oeufs par terre ainsi que mon poste de radio et regarde la tour derrière mes lunettes de soleil,  j'allume la radio, avec cette vieille cassette qui m'aura suivi plus jeune. La musique retentit : AC/DC - Highway to hell, un classique parmi les classiques. Je fais de nouveau face à la tour quand les premiers coups de guitare retentit. Je regarde la tour, savoure le moment et jette ma clope de manière de stylé avant de lâcher un petit sourire machiavélique, c'est parti. J'ouvre la première boite d'oeufs, en tire plusieurs œufs, et ces premiers œufs décollent pour atterir sur la tour de Jenna. « TIENS GROSSE PUTE ! » criai-je. « CA C'EST POUR M'AVOIR COLLE A MARTIN PENDANT UNE SEMAINE ! «  continuai-je tout en terminant ma première lancée d'oeufs. Aux suivants. Même procédure, pour les suivants. « ET CA POUR LES DEFIS DE MERDE QUE J'AI PU RECEVOIR ! » Les œufs viennents s'éclater les uns après les autres sur la tour, tout ça sous la musique du groupe australo-britannique. « JE TE BAISE JENNA ! » Je jouis dans mon fort intérieur. Je revis et je surkiffe.. jusqu'àce que Bugi se ramène. Ce gâcheur de plaisir. « Tu veux quoi toi ? » lui demandai-je tout en continuant de balancer mes œufs sous mes lunettes noirs. « Je te préviens si tu veux aller lui redemander une défi à l'autre conne, tu peux aller te faire foutre. » J'ai toujours en travers le dernier défi que j'ai du subir à cause des gamineries de cet imbécile de Bugi l'abruti. « Puis toi aussi, va falloir sérieusement que tu arrêtes de tout rafler aux primes si tu veux pas que je t'asperge d'oeufs comme cette pute de Jenna. » Je préfère le prévenir, Bugi est lui aussi à deux doigts de me faire péter un plomb. Pour cause, la frustration qu'il m'a causé le prime dernier. Si il voit un jour son lit et sa chambre toute retournée, il saura d'où ça viendra. « HE SALE CHIENNE ! TU SAIS QUOI ? J'AI BAISE TA MERE AVANT MEME QUE TU MARCHES ! JE LUI AI BAISE TOUS LES TROUS  ET ELLE A KIFFE ! » Et c'est reparti..
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : Redpix
PRÉNOM : Loic
COMPTES : Keegan, Alma
MESSAGES : 463
AVATAR : Eliza Dushku
ÂGE : 32
LOCALISATION : Londres
MÉTIER : Journaliste BBC.

MessageSujet: Re: Highway to hell (Mercredi - 19h30)   Lun 20 Nov - 22:03

~~~~

Quelques minutes supplémentaires et cette Tour ne sera plus qu’un souvenir. J’ai passé de bons moments ici, peut-être même que je me suis réellement pris au jeu et que j’ai pris plaisir à distribuer les défis à tout bout de champ. J’ai toujours été sympathique, jamais méchante ni gratuite. Alors oui, les candidats en ont clairement eu pour leur argent, mais auraient-ils pris autant de plaisir à relever mes challenges s’il en avait été autrement ? Je ne crois pas. Je suis persuadée qu’un Dontae puceau et innocent me remerciera dans quelques temps pour lui avoir permis d’embrasser autant de personnes, une Vivian complètement coincée semble avoir laissé place à une demoiselle plus incisive depuis que je lui ai imposé d’être vilaine et vulgaire pendant quelques heures. Les flèches, c’est différent, le principe était autre, les attentes du public également. J’étais clairement là pour mettre le bazar, tenter de mettre l’accent sur certains binômes ponctuellement. Il serait stupide de penser que je suis incapable de repérer un duo qui a de l’alchimie, le public n’a pas besoin de voir des couples déjà préformés cohabiter, qui serait intéressé par un duo Achille/Bugi ou Claudio/Elham ? Ils sont déjà les uns sur les autres en permanence. J’étais plutôt présente pour former des couples improbables histoire d’offrir des étincelles. J’ai terminé dignement, sur un duo qui a su me faire rire et m’inspirer de nouvelles idées pour la saison prochaine. A présent, j’ai une autre population à secourir, celle de l’île bis, les candidats éliminés sont de plus en plus nombreux et j’ai cru comprendre que les petits s’ennuyaient. La production a su me convaincre que mon grain de folie était ce qui leur manquait, ils veulent de l’animation ? Ils en auront, probablement plus qu’espéré ! Je récupère mon téléphone et dévale les escaliers deux par deux, apaisée, tranquille. Je ne suis plus prisonnière, les candidats ne devraient plus me croiser à l’exception des soirs de prime. Je sifflote et m’arrête lorsqu’AC/DC commence à retentir dans mes oreilles. De quoi me ramener à mon adolescence, à certains bons souvenirs, à cette phase rock’n’roll de ma jeunesse. C’était le bon vieux temps. Je sors de la tour et repère Alain et Bugi, l’un lance des œufs en se prenant pour un Backstreet Boy et l’autre observe, sur le qui-vive. Un sourire étire mes lèvres, je ne suis pas le moins du monde vexée par ce qu’est en train de dire le petit vieux, comme j’aime si bien l’appeler. « Encore toi ? » Quelques grandes enjambées plus tard et me voilà déjà à sa hauteur. Il semble avoir épuisé ses stocks d’œufs. « Tu me baise, c’est ce que tu as dit ? » Question rhétorique, je connais déjà la réponse. « Qu’attends-tu ? Vas-y, montre-moi que t’es un homme et que t’as des couilles. » Qu’il mette à exécution ses propos, lui qui semble avoir une sacrée grande gueule. « Oh et… De rien ! » Ouais, de rien, nous savons tous les deux qu’il m’est redevable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9178-bugi En ligne

PSEUDO : kidd.
PRÉNOM : faustine.
COMPTES : es el primero.
MESSAGES : 3926
AVATAR : jack o'connell.
ÂGE : 30
LOCALISATION : londres.
MÉTIER : glass-blower.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 36 000£
ASPIRATION: compétition.
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: Highway to hell (Mercredi - 19h30)   Lun 20 Nov - 23:46

Après une journée entière passée à nettoyer le grenier, j'avais besoin de prendre un peu l'air, histoire de renouveler un peu toutes les saloperies qui ont pris place dans mes voies respiratoires. Grâce à Vera et à sa punition, William se retrouve désormais l'heureux propriétaire d'un grenier en parfait état, dont la poussière a disparu quasiment intégralement des lieux ; parce qu'on a beau être trois mecs en pleine forme, on n'est pas non plus les Supermans du ménage, et on ne possède aucun super pouvoir pour nous aider dans notre tâche. Finalement, ça m'a moins blasé J'ai l'impression de puer encore le moisi de la pièce, malgré une douche chaude et, je pense, largement méritée. Les cheveux encore un peu mouillés, je me faufile jusqu'à l'extérieur, veste fermée jusqu'au col et écharpe nouée autour du cou. Sans trop savoir où je vais, je me contente de me laisser guider par mes pas, dans un premier temps, puis par mes oreilles. Parce qu'à peine quelques minutes après avoir mis les pieds dehors, c'est AC/DC qui me titille un peu les oreilles et qui me fait arquer un sourcil, avant de me pousser à suivre le son pour voir d'où ça provient. Je reconnais évidemment rapidement le chemin qui mène à la tour de Jenna, et c'est dans un moment entre la surprise, l'envie de rire, et le blase complet que je me retrouve derrière un Alain en tenue de rocker des années 80, avec un petit quelque chose de Grease – je suis sûr qu'il serait plus que ravi si je lui faisais part de cette semi-ressemblance –, avec une radio qui dégueule la voix d'un Bon Scott déchaîné. Le spectacle qu'il m'offre m'arrache un rire moqueur, alors que je me prélasse derrière lui dans le chaud de ma veste, à le mater entrain de lancer des œufs sur la tour et à insulter – comme d'habitude, pourquoi briser les rituels – une Jenna qui, pour l'instant, ne semble pas répondre. J'ai cru comprendre qu'elle quittait notre île pour l'île bis. Est-ce qu'il espère vraiment qu'elle soit encore là, à mi-semaine, à attendre qu'il lui rende une visite d'adieu ? Je m'avance un peu vers lui et me racle la gorge pour finalement annoncer ma présence au quinqua, histoire de voir sa réaction. Est-ce qu'à moi aussi, il va aussi me dire qu'il me baise ou comment ça se passe ? Parce que loin de me plaire, l'idée aurait plutôt tendance à me dégoûter sérieusement de tout contact avec lui. Pas franchement mon délire, la gérontophilie. Sans arrêter le mouvement de son bras, il me demande ce que je veux, et mon sourire s'agrandit en coin. « Te dérange pas pour moi, je me délecte simplement du spectacle que tu offres. » Tant de rage en lui. Quand je pense qu'il n'écope pas d'insultes ni d'avertissement pour son comportement, alors que le tout accumulé reste largement plus violent que mon échange avec Claudio. « T'es sûr ? Tu veux pas qu'on soit les derniers heureux élus des défis de la tour de Jenna ? Je suis sûr que ça nous ferait rentrer dans les annales de l'émission. » Sans mauvais jeu de mots, puisqu'il considère que c'est une idée de merde. Je m'avance encore de quelques pas pour mieux apercevoir les débris des œufs éclatés sur la pierre, avant d'arquer un sourcil et de pouffer de rire. « Sois pas mauvais perdant, t'y peux rien si tes réflexes ont diminué avec les années. » Je profite de le voir balancer ses œufs pour me dire qu'il n'en aura bientôt plus assez pour me les envoyer à la gueule, justement. Rapidement, son courroux se rabat sur Jenna qui... sort enfin de sa tour ? Et arrive direct vers lui. Encore un peu en retrait, je regarde l'échange qui se déroule sous mes yeux et arque finalement les sourcils. « Je ferais peut-être mieux de vous laisser, il y a assez des caméras pour le voyeurisme. » Pourtant, je garde toujours mon sourire accroché au visage, et c'est vrai que la scène qui se déroule sous mes yeux est plutôt drôle. « Sauf si vous avez besoin d'un arbitre. » Parce que je ne parierai pas forcément sur un échange physique comme semblait l'entendre Alain au début.

_________________
I PROMISE YOU, I'LL MAKE IT UP TO YOU
“Arrivé devant une longue plaque de verglas sur le trottoir, il hésite un instant puis, au lieu de la contourner, s’élança dessus, les bras écartés afin d’assurer son équilibre. Comme un gosse. Parvenu au bout sans encombre, il sourit aux étoiles” (DENNIS LEHANE)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t9209-alain 

PSEUDO : Ben.
COMPTES : Judas, Dean
MESSAGES : 611
AVATAR : Cassel
ÂGE : 51
LOCALISATION : Miami
MÉTIER : Jouer de Poker professionnel


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 22 250 £
ASPIRATION: amour
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: Highway to hell (Mercredi - 19h30)   Mer 22 Nov - 12:08

Les œufs décollent et atterrissent sur la tour de Jenna, mes insultes aussi tout ça sous la musique d'AC/DC. J'ai vraiment besoin de me défouler après avoir passé une semaine collé à Martin, et la fautive en fera les frais. Mais alors que je prends mon pied, il y a Bugi qui se ramène, alors je lui demande gentiment et poliment, ce qu'il vient faire ici. Il viendrait se délecter du spectacle apparemment. En tout cas il évite de partir sur une idée de défi comme la dernière fois. On a bien vu par la suite que son idée c'était de la merde. Devoir dire des gentillesses à tous les autres candidats, non mais quelle connerie. « Il y a aucun intérêt de rentrer dans les annales de l'émission par l'intermédiaire de Jenna la grosse pute. » dis-je tout en continuant de lancer mes œufs. Non mais et puis quoi encore ? J'ai pas envie qu'on se souvienne de moi par rapport à Jenna, ce serait une belle grosse connerie que tout mon jeu, toute mon histoire ici soit associé à cette sorcière. Et voilà que Bugi se fout de ma gueule et de mes réflexes qui m'auraient soit-disant fait perdre lors du dernier prime. « J'ai de très bon réflexes. » C'est juste lui qui est trop hyper-actif, c'est impossible à suivre, le type ne tient pas en place, il est tel un gosse qui t'épuise rien qu'en ouvrant la bouche. Alors si maintenant il commence à gagner, je vais vraiment commence à avoir beaucoup de mal avec ce gamin. Finalement à ma grande suprise, Jenna débarque de sa tour, arrivant rapidement face à moi et me demandant de la baiser. « Oui je te baise grosse conne ! Mais je suis pas assez con pour te toucher et me coûter une nomination ! » Ouais ça c'est l'affaire de Bugi et Claudio. Ceci dit je ne comprends pas la décision de William. « Et quelques tartes dans la gueule n'a jamais fait de mal, ce William est un con, c'est formateur pour ces gamins. Vous voulez en faire des baltringues ?? » Ca ca m'avait choqué aussi, arrêtons de baltringuiser tous ces gosses, moi je leur aurai donné une place en finale tiens. Mais le pire dans tout ça, c'est que Jenna me dit de rien. « De rien de quoi ? Tu sers à rien d'autre qu'à me casse les couilles. » Autrement elle est là dans sa tour à attendre que les autres viennent chercher leurs défis et je suis sûr qu'elle fait rien de ses journées. « Allez va sur l'île des perdants, elle est là bas ta place ! » Après tout c'était là-bas qu'elle devait se rendre cette semaine, j'espérais ne plus jamais la voir. Même si je me doute que je vais encore devoir la supporter du fait qu'elle est ma chef d'équipe. Bugi veut nous laisser et ne pas jouer les voyeurs. « Non toi tu restes ici, j'ai des questions à te poser. Car contrairement à certains il y en a qui bosse ici ! » dis-je finalement. Ouais j'ai son secret à péter au môme. Pas pour tout de suite, j'ai d'autres priorités pour le moment, mais commençons à déterminer les bases, ça nous fera gagner du temps. « T'as un lien avec le jeu, je suis certain, et je vais vite découvrir lequel. » Comme Achille en a un, sans oublier le secret de l'île, peut-être que tout est étroitement lié, ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

PSEUDO : Redpix
PRÉNOM : Loic
COMPTES : Keegan, Alma
MESSAGES : 463
AVATAR : Eliza Dushku
ÂGE : 32
LOCALISATION : Londres
MÉTIER : Journaliste BBC.

MessageSujet: Re: Highway to hell (Mercredi - 19h30)   Mer 29 Nov - 12:25

~~~~

Je me délecte d’une scène qui me parait être la cerise sur le gâteau de ma propre aventure. J’ai été envoyée sur l’île bis, au même titre que tous mes camarades de la production, pour remplir un rôle. Ma mission était néanmoins différente de la leur. Je me devais d’être sur le terrain à écouter, fouiner… A rechercher la moindre petite goutte de pluie pour transformer cela en un orage menaçant. J’ai parfois inventé des histoires en partant d’informations qui n’auraient jamais fait déplacer les foules, j’ai imposé à mes petits lapins (comme j’aime si bien les appeler) des défis qui, je le savais, allaient les pousser dans leurs retranchements. Tout cela pour quoi ? Quelle est la finalité ? Ils le savent tous au fond d’eux, il ne s’agit pas uniquement de faire de l’audimat en retournant la merde toutes les cinq minutes pour s’assurer qu’elle reste fraiche, les candidats savent très bien le faire sans que l’on ait besoin d’intervenir. Alain a été bon public, la personne idéale, à toujours partir au quart de tour et à surréagir à chacune de mes apparitions. Il a été parfait, d’un bout à l’autre. Est-ce plus ou moins malgré lui ? Bien-sûr que oui, mais cela n’enlève en rien son mérite. Il a su me faire vibrer à défaut d’avoir été le membre idéal pour mon équipe d’aspiration. Il y a fort à parier que nous aurions été premiers si Martin et Alain n’avaient pas été avec nous, à systématiquement nous retirer des points. Personne n’est parfait, avoir quelques losers dans son équipe c’est bien aussi… Le spectacle que m’offre le petit vieux a beau être amusant à observer du haut de ma tour, j’ai un planning chargé et je me décide donc à le rejoindre pour remuer le couteau dans la plaie. J’ai le sourire, un énorme sourire qui laisse entrevoir mes dents parfaitement entretenues. Il se pense fort, au sommet de son art alors qu’il atteint les bas-fonds de la connerie et de la stupidité. J’attendais mieux, j’attendais plus fin, plus réfléchi, plus froid… J’attendais tellement plus de lui. A l’image de son classement hebdomadaire, dans le négatif. @Bugi est également présent, il observe, s’amuse d’une situation inattendue. Qu’il en profite, il en aura probablement pour son argent. Un pic lancé à Bugi qui ne tarde pas de me faire réagir en une moue choquée et théâtrale. « On dirait qu’il fait référence à toi mon biquet. » En venir aux mains, il y a mieux tout de même, surtout dans une émission comme celle-ci. « Tu ne sauras finalement que me décevoir, mon vieil Alain… Moi qui pensais que peut-être, pour une fois, tu arrêterais d’aboyer sans cesse pour passer à l’action. » Un soupir exaspéré, blasé, teinté de renoncement. « C’est à l’image de ton aventure, beaucoup de bruit pour rien. » Je me rapproche un peu plus encore, mes doigts effleurant son épaule puis son torse. « De rien pour avoir donné un sens à ton aventure, pour avoir grandement contribué à ta mise en lumière, pour t’avoir donné le matériel nécessaire pour ne jamais t’ennuyer et alimenter tes vendettas contre le château tout entier. Je t’ai construit, je t’ai arraché au classicisme flagrant qui te symbolisait pour te donner une autre dimension. » Il devra vivre avec cela pour le reste de son aventure, pour le restant de ses jours… Il ne pourra dissocier son aventure de ma présence, moi qui n’ai eu de cesse de l’interpeler depuis la toute première semaine. « Sans rancune, on se voit la semaine prochaine du côté des perdants, c’est là-bas que se trouve ta place. » Il est temps, sur ces belles paroles je prends appuie sur ses épaules pour pouvoir me donner quelques centimètres supplémentaires et atteindre ses lèvres. Je l’embrasse, m’assurant dorénavant de hanter ses nuits, de le faire cauchemarder ou fantasmer même s’il ne l’admettra jamais. Ma langue effleure ses lèvres un instant, la promesse d’une occasion qu’il n’aura jamais su saisir, comme pour tout le reste. « Ciao les losers, on se retrouve très vite. » Un petit bisou sur la joue à @Bugi, un clin d’œil à Alain et me voilà partie, envolée.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

   


MessageSujet: Re: Highway to hell (Mercredi - 19h30)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Highway to hell (Mercredi - 19h30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» I'm on the highway to hell ♦ Myndi & Tyler
» D4 ➺ highway to hell (Sagitta, Aloysius, Serena, Skyler, Jubilee & Amelya)
» Louiséa & Kenneth, highway to hell.
» MAKSEZIA ; « highway to hell »
» Cho Su Jin - Highway to hell
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE :: domaine quincy-clifford : niveau 0 - extérieur :: tour de jenna-
Sauter vers: