Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 CHAIM, 23 ANS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 12401

MessageSujet: CHAIM, 23 ANS   Ven 8 Juin - 22:41


informations


PRÉNOM : Chaim. AGE : 23 ans. NATIONALITÉ : Française. HABITAT : Lyon. PROFESSION : Responsable dans une salle de sport. ORIENTATION SEXUELLE : Pansexuel. STATUT SOCIAL : Célibataire. QUALITÉ MAJEURE : Solaire. DÉFAUT MAJEUR : Imprévisible.

les petits détails


Si tu étais un péché capital : La gourmandise, reflet d'un besoin constant d'en avoir plus. Si tu étais un jeu de société : Le monopoly, un plateau entier à conquérir pour se faire des couilles en or. Si tu étais une invention : La chasse d'eau, parce qu'il fallait être sacrément intelligent pour y penser. Si tu étais une destination de voyage : Bora Bora, le soleil, les plages de sable blanc, l'eau turquoise, l'humidité... Rien de tel pour des vacances. Si tu étais la bande originale de ta vie : La nuit, L.E.J. Si tu étais un pouvoir magique : La téléportation, c'est quand même sacrément pratique et économique... Plus besoin de se ruiner en transports communs. Si tu étais une époque antérieure : Le moyen-âge, pour son aspect chevaleresque. Si tu étais un gagnant ou ancien candidat de Thrown Dice : Warren, le beau gosse casse pied.

... pas si petits.


Ce qui rend le Maître unique, c'est d'après toi : Son sadisme La vie en communauté, ce serait pour toi : Une formalité La chasse aux secret(s), tu la verrais comme : Une priorité absolue L'amour et Thrown Dice, ça te semble : Contradictoire au plus haut point Le plus gros danger dans ce jeu, c'est selon toi : Les autres Remporter l'aventure, ça te semble : Une éventualité à laquelle tu t'accrocheras très fort.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





rends-nous curieux


Il est temps de te présenter. Que dirais-tu de te livrer à une petite autobiographie ? Parle-nous de toi, de ce qui fait ta vie et ton quotidien, et de tout ce qu'on devrait savoir pour se faire une première idée de la personne que tu es. Nous aimons les détails, alors n'hésite pas à développer si l'envie t'en prend.
La vie est beaucoup trop courte pour perdre du temps à vouloir s’établir. J’ai un mal fou à comprendre toutes ces personnes qui passent leur existence à courir après un idéal terriblement daté. A vouloir absolument trouver chaussure à leur pied, le job qui fera s’étouffer de jalousie tous les copains, la maison qui sera la plus à même de balancer à la tronche de tous les autres une réussite qui déchainera les passions, les mouflets qui accompliront de grandes choses… Tout ceci me donne la nausée, à quoi bon perdre du temps à construire alors que tout peut être détruit en un claquement de doigts ? Je m’appelle Chaim, j’ai vingt-trois ans et je prends la vie chaque jour comme un nouveau challenge à relever. Je n’ai rien du gendre idéal, pas un sou en poche, pas le moindre plan sur le long terme, aucune attache, aucun domicile connu… Je suis là jusqu’au jour où je décide de disparaitre et de changer de vie. Je suis le professionnel du bouleversement, c’est surement ce qui agace le plus mes proches, si on peut les appeler comme ça. En ce moment, j’évolue sur Lyon où je me suis trouvé un poste de responsable dans une salle de sport. N’extrapolez pas, ce n’est pas à mes études que je dois cela, je me suis arrêté au baccalauréat et la seule raison pour laquelle j’ai décroché ce poste, c’est parce que mon physique colle plutôt bien à l’image de la salle. Je prends chaque jour comme s’il était le dernier et profite de mes journées pour faire tout et n’importe quoi sans me préoccuper de la légalité de mes actes. Mon quotidien, je l’imagine ponctué d’adrénaline et d’orgasmes, les seuls remèdes à ce vide que je ne parviens pas à combler et qui me donne l'impression d'être déjà mort à l'intérieur.


Quelle vision portes-tu sur ta personne, en toute objectivité ? Ton caractère, tes grands principes, ce qui fait que les autres peuvent t'aimer ou te déprécier. Qu'est-ce qui fait ta particularité ou te rapproche du plus grand nombre ? Quels seront d'après toi tes atouts dans une telle aventure, et qu'est-ce qui pourrait bien être ta principale faiblesse ?
J’ai pris conscience il y a très longtemps que le regard des autres importait peu. Cette affirmation entre peut-être en contradiction avec ce qui permet à n’importe quel individu de s’intégrer en société, mais il y a bien longtemps également que j’ai arrêté de chercher à rentrer dans le moule. Marginal, on pourrait employer ce terme pour me décrire mais cela ne me correspond pas tout à fait. Il n’existe, à vrai dire, aucun mot qui pourrait résumer à la perfection ce que je suis. J’évolue en dehors des diktats imposés par notre époque, je n’ai pas pour passion de courir après des rêves inatteignables et j’ai arrêté de me prendre la tête au moment où j’ai compris que cela ne m’apporterait que des malheurs. Depuis, je suis victime d’un extrémisme permanent, les autres m’aiment à la folie ou ils me détestent, la demi-mesure ne semble pas pouvoir s’appliquer à moi. Choqué déçu ? Pas vraiment, c’est à l’image de ce qu’est ma vie. Je suis en permanence dans l’extrême, toujours à la recherche d’une dose ridiculement élevée d’adrénaline, stupide dans mes réactions et incapable de faire preuve de bon sens. Avec le recul, je me demande comment certaines personnes parviennent encore à s’attacher à ce que je suis. J’ignore ce qu’est la pitié et je ne m’inquiète pour personne d’autre que moi. Égoïste, j’ai conscience d’être un putain d’égoïste mais j’ai l'honnêteté de le reconnaitre. Franc, on ne peut guère l’être davantage. J’ai à cœur de toujours voir le côté positif des choses quitte à forcer le trait à l’excès. Je n’ai pas peur de foncer tête baissée et la défaite ne m’angoisse pas, au contraire. Je prends plaisir à enchainer les déconvenues pour mieux pouvoir rebondir et grimper plus haut, plus loin encore que précédemment, il n’y a rien de tel pour titiller l’instinct de survie et faire ressurgir la véritable nature de chacun.    



dévoile ton potentiel


Au cours d'un prime placé sous le signe des secrets, le Maître annonce à tous les candidats qu'ils ont trente minutes pour aller au confessionnal et buzzer la première idée de secret qui leur vient à l'esprit, au risque sinon de voir trois indices être dévoilés sur leur secret. Décides-tu de jouer le jeu ou pars-tu du principe qu'il y a moins de risques à perdre des indices sur son secret qu'à buzzer sans être sûr de soi ? Attends-tu les bras croisés que l'inévitable se produise ou fais-tu en sorte d'éviter cette issue en tentant le tout pour le tout ? La joues-tu passif ou compétiteur ?
Point de dilemme moral, pas la moindre once d’hésitation. Face à une telle opportunité, je n’aurais aucune difficulté à laisser le plaisir à mes camarades de compétition d’aller buzzer et de découvrir trois indices sur mon propre secret. Au diable les grandes enquêtes, les pistes et les indices, l’improvisation peut avoir du bon. Compétiteur dans l’âme, j’aurais tendance à mettre à profit une telle opportunité pour sortir des sentiers battus et élargir mes horizons. Rester sur le banc de touche, à attendre que ça se passe, jouer la sécurité, ce n’est clairement pas mon truc. Rien de tel qu’une bonne dose d’adrénaline procurée par le dévoilement de trois indices sur mon secret. Pourquoi ? Parce que le jeu est on ne peut plus savoureux quand l’étau se resserre et qu’il faut donner le meilleur de soi-même pour se maintenir la tête hors de l’eau. Manipuler les autres, se servir des indices dévoilés pour créer d’autres pistes complètement fumeuses… Tout le plaisir de s’investir dans un tel jeu de détournement vaut le détour et correspond à ce que je recherche en participant à Thrown Dice, une bonne dose de manipulation sur fond de vérité. Il n'y a rien de plus exquis que de jouer avec le feu et je n'ai pas peur de me brûler.


Tu apprends qu'une carte représentant un pouvoir exceptionnel a été cachée quelque part dans la demeure du Maître et il t'est offert le choix de la jouer solo ou d'unir tes forces à celles de certains de tes alliés pour mettre plus facilement la main sur cet avantage et éviter à tes plus grands adversaires d'en profiter. Décides-tu de faire cavalier seul ou de collaborer ? Es-tu plutôt du genre à tracer ta route sans l'aide de personne ou à créer des liens sur ton chemin ? As-tu l'âme d'un grand sociable ou d'un loup solitaire ?
Pourquoi se contenter d’opter pour une possibilité ou pour l’autre ? J’aurais plutôt tendance à me la jouer collectif au départ, à utiliser ce formidable coup de boost que peut représenter un travail en équipe jusqu’à ce que je n’aie plus besoin de personne pour avancer de mon côté. Peu importe les conséquences sur mes alliances au sein du jeu, je ne suis de toute manière pas là pour me faire des amis. Lorsqu’un tel avantage est introduit dans une émission comme Thrown Dice, il faut savoir utiliser tous les outils et toutes les armes à notre disposition pour se hisser au-dessus du reste du lot. Peu importe que cela entraine la chute d’autres candidats ou que l’on me nomine ensuite parce que j’ai choisi de me la jouer perso, à la fin du jeu, au moment de la finale, il n’en restera de toute manière qu’un seul. Dans un tel cas de figure, je serais plutôt ce loup blanc qui est prêt à dévorer l'ensemble du village tout en raflant, dans l’ombre, ses propres compagnons de route.


Ton allié dans l'aventure et toi-même êtes placés devant deux boîtes, dont l'une contient une immunité et l'autre une nomination d'office. Tu es le seul à être informé du contenu des deux boîtes et le Maître te demande de conseiller ton allié sur le choix de l'une d'elles, tandis que la seconde te reviendra automatiquement. Quelle boîte lui conseilles-tu de choisir ? Adoptes-tu une stratégie pour le convaincre de te faire confiance et l'inciter à choisir la nomination d'office, ou fais-tu en sorte de l'avantager en lui faisant choisir l'immunité ? Entre stratégie et amitié, que choisis-tu ?
A quoi bon participer à une émission comme Thrown Dice si c’est pour constamment opter pour la sécurité ? Face à un tel dilemme, j’aurais plutôt tendance à gracieusement offrir à mon allié la boite contenant l’immunité. Attention, pas par bonté d’âme ou par gentillesse mais plutôt par égoïsme. Pourquoi ? Parce que j’ai besoin d’être constamment mis en danger pour pouvoir vibrer. Rien de tel qu’une nomination d’office pour faire grimper les enjeux et me motiver à tout donner pour sauver mes fesses. Il n’y a rien de jouissif à tout obtenir trop facilement, être immunisé c’est se la couler douce et se tourner les pouces, rien de plus ennuyeux pour un gars comme moi. Quitte à être stratégique, je n’hésiterais bien entendu pas à joliment emballer une telle décision en y insufflant une dose théâtrale de Drama pour m’attirer la sympathie de mes camarades et des téléspectateurs. De quoi les motiver à se ruiner pour me soutenir plutôt que les autres.
Revenir en haut Aller en bas
 

CHAIM, 23 ANS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: Les candidats-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: