Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 HUNTER, 23 ANS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 12401

MessageSujet: HUNTER, 23 ANS   Ven 8 Juin - 22:42


informations


PRÉNOM : hunter. AGE : vingt-trois ans. NATIONALITÉ : anglais. HABITAT : londres, angleterre. PROFESSION : technicien et data scientist dans une start-up. ORIENTATION SEXUELLE : bisexuel. STATUT SOCIAL : célibataire. QUALITÉ MAJEURE : organisé. DÉFAUT MAJEUR : anxieux.

les petits détails


Si tu étais un péché capital : la colère. Si tu étais un jeu de société : operation. Si tu étais une invention : l'imprimante 3D. Si tu étais une destination de voyage : tokyo. Si tu étais la bande originale de ta vie : je n'écoute pas vraiment de musique. Si tu étais un pouvoir magique : avoir le sens de l'humour, pour moi c'est un pouvoir. Si tu étais une époque antérieure : je n'en sais rien. Si tu étais un gagnant ou ancien candidat de Thrown Dice : aucun n'a réellement mon profil, je crois.

... pas si petits.


Ce qui rend le Maître unique, c'est d'après toi : Son mystère La vie en communauté, ce serait pour toi : Un challenge La chasse aux secret(s), tu la verrais comme : Une quête difficile mais passionnante L'amour et Thrown Dice, ça te semble : Compatible dans certains cas Le plus gros danger dans ce jeu, c'est selon toi : Soi-même Remporter l'aventure, ça te semble : Un projet fou et irréalisable.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





rends-nous curieux


Hm... Vous devez probablement vous demander qui est ce gamin aux yeux rouges qui se pointe cinquante minutes en retard. Je m'excuse de hm... Vous avoir fait patienter. Je ne sais pas vraiment si vous souhaitez accélérer les choses maintenant que j'ai bousculé tout votre planning alors euh... oui, je vous laisse poser vos questions.  

Il est temps de te présenter. Que dirais-tu de te livrer à une petite autobiographie ? Parle-nous de toi, de ce qui fait ta vie et ton quotidien, et de tout ce qu'on devrait savoir pour se faire une première idée de la personne que tu es. Nous aimons les détails, alors n'hésite pas à développer si l'envie t'en prend.
Votre question, elle me rend assez nerveux. Parce que j'ai l'impression que d'ores et déjà, je pars avec un handicap par rapport aux autres... Vous voyez, je ne suis pas issu d'un milieu roulant sur l'or et rien de ce qui fait de ma vie, ma vie, n'est particulièrement glamour. Je m'appelle Hunter, et j'ai toujours vécu dans les banlieues de Londres. Mes parents nous ont laissé moi et mon frère quand il était encore bébé, du coup j'ai appris à prendre soin de lui. Mon enfance n'a jamais rien eu de stable, de famille en famille d'accueil, mais vous savez, au fil des années on s'y fait. Aujourd'hui, j'ai réussi à me trouver un boulot dans la data-science, principalement parce que j'ai toujours été fasciné par l'accumulation de données. Je suis quelqu'un d'observateur. Petit, j'aimais noter tous les points qui rendaient chaque membre de mon entourage unique. Ses manies, les mots qu'il répétait inconsciemment et tous ces petits gestes qui faisaient de lui la personne qu'il était. J'en ai des carnets remplis. Et puis, en grandissant, j'ai appris qu'il y avait réellement des métiers pour ça, un avenir. La récolte de données, c'est un marché dangereux, surtout lorsque l'on ne sait pas exactement à quoi l'on s'expose. Vous savez, les gens ont toujours été assez insouciant par rapport à leur comportement, que celui-ci soit en ligne ou bien dans une gare, ou peu importe. En apprenant tout ce qui pouvait toucher à l'UX, soit l'expérience utilisateur dans le jargon geek, j'ai ensuite pu dériver mes connaissances vers la data, et comment exploiter concrètement toutes les informations de chacun afin de mieux contrôler leurs comportements. Chaque personne est unique, et je sais que dit de cette façon, ça me fait probablement passer pour un tordu, mais à défaut de réellement comprendre qui je suis et pourquoi je suis ici, sur cette terre, je sais qu'au moins je suis capable de comprendre les autres quand eux mêmes n'en ont même pas conscience.

Je sais que du coup, ça ne vous en apprend pas beaucoup sur moi, et j'avoue ne pas trop savoir quoi vous dire non plus. Toutes mes relations sont assez foireuses, j'ai jamais vraiment eu de fréquentations stables, je ne sais même pas si je l'ai un jour voulu... On dit que l'on apprend facilement à cerner quelqu'un de par les personnes avec qui il choisit de passer son temps... mais qu'est-ce que cela veut dire lorsque cette personne reste souvent seule ?


Quelle vision portes-tu sur ta personne, en toute objectivité ? Ton caractère, tes grands principes, ce qui fait que les autres peuvent t'aimer ou te déprécier. Qu'est-ce qui fait ta particularité ou te rapproche du plus grand nombre ? Quels seront d'après toi tes atouts dans une telle aventure, et qu'est-ce qui pourrait bien être ta principale faiblesse ?
Vous allez peut-être trouver cela étrange mais... je me suis toujours décrit... et particulièrement dernièrement, comme étant l'un de ces "gosses contemplatifs". Vous savez, ceux qui ne savent jamais réagir lorsque le temps leur est indiqué, et qui ont toujours le timing le plus maladroit au monde. Petit, les familles qui nous accueillaient, moi et mon frère, n'étaient pas particulièrement réceptives face à tant de passivité. Et on ne peut pas dire que je leur rendais la tâche facile. J'ai toujours été assez silencieux, on pourrait même dire perplexe. Les questionnements, ça me connait. Parait-il que mon cerveau analyse plus rapidement les données que la moyenne, mais que du coup, celui-ci a tendance à surenchérir le tout jusqu'à l'overdose d'informations. Je ne suis pas très fan de ma manière de fonctionner, je vous l'avoue, et beaucoup de gens me prenne pour l'assisté de service qui ne se sert que de ses neurones et jamais de ses paroles. Pourtant, je suis aussi très doué de mes mains vous savez. J'ai toujours été quelqu'un d'assez manuel. Des cabanes, j'en ai construit des paquets, et puis, aujourd'hui je m'amuse avec l'électronique, les matières. Mon frère me trouve trop curieux parfois mais je n'y prête pas trop attention. Vous savez, pour être totalement franc je crois que j'ai toujours été quelqu'un d'assez compliqué à cerner. Non pas que je ne cherche pas à faire d'efforts ou que je souhaite particulièrement me démarquer d'une quelconque manière. Mais les gens m'ont toujours mis assez à l'écart. Et je crois que je m'en suis servi d'excuse pour ne jamais trop chercher à m'intégrer non plus. J'ai quelques amis proches, évidemment, de longue date, mais je n'ai jamais été de ces gamins populaires qui passent leur temps à aller à des soirées ou à trainer en groupe comme si les couloirs leur appartenait. Je suis de ceux qui décortiquent le monde d'un regard sans forcément chercher à s'y fondre. Être là sans réellement l'être, je suppose.
...
Pour tout vous dire, je ne sais pas vraiment pourquoi je suis là aujourd'hui, c'est d'ailleurs pour ça que je suis arrivé en retard. Je me suis regardé dans le miroir, et puis je me suis posé une simple question : est-ce que tu as réellement envie que les gens mettent un visage sur ton nom ? Te jugent sur ton passé, ton présent, tes actions ? Au fond, je crois que je suis comme tous ces gamins rêveurs, j'aime avoir une certaine emprise sur mon futur, et me dire que je pourrai peut-être un jour devenir quelqu'un. Que cette émission est le parfait levier pour retirer ce voile d'anonymat et prouver au monde que j'existe, que je suis là, pour une fois. Comme vous le voyez, j'ai tendance à un peu trop analyser tout ce qui m'entoure. Est-ce que c'est une bonne raison d'être ici, dites ? De simplement... vouloir exister ? Désolé, vous n'avez probablement pas la réponse à cette question. Ni a aucune d'entre elle d'ailleurs...



dévoile ton potentiel


Au cours d'un prime placé sous le signe des secrets, le Maître annonce à tous les candidats qu'ils ont trente minutes pour aller au confessionnal et buzzer la première idée de secret qui leur vient à l'esprit, au risque sinon de voir trois indices être dévoilés sur leur secret. Décides-tu de jouer le jeu ou pars-tu du principe qu'il y a moins de risques à perdre des indices sur son secret qu'à buzzer sans être sûr de soi ? Attends-tu les bras croisés que l'inévitable se produise ou fais-tu en sorte d'éviter cette issue en tentant le tout pour le tout ? La joues-tu passif ou compétiteur ?
C'est plutôt compliqué comme question, disons qu'il faut voir sous quels critères l'aborder. Par exemple, suis-je déjà avancé dans la recherche aux secrets, ai-je commencé à chercher ou au contraire est-ce que depuis le début, je suis à la traine et n'ai pour ainsi dire aucune idée ? Pareil. Est-ce que mes relations avec les candidats sont assez poussées pour tenter de trouver un secret, ou est-ce que je suis classé comme étant l'une des personnes à abattre, et donc tout le monde est à la recherche de mon secret. Je ne sais pas trop quoi vous répondre. Ce que je peux vous dire cependant, c'est que je n'ai jamais été très bon pour prendre des décisions. Et en l'occurrence, dans votre scénario, je manque de beaucoup de données pour faire un choix. (...) Mais à la vue de la tête que vous me tirez, cette conclusion n'a pas l'air de vous enchanter particulièrement, du coup je devrais peut-être en tirer moi-même les détails... Alors. Laissez moi replanter le décor de cette question !

Nous en sommes à la cinquième semaine de compétition, et je suis plutôt à la ramasse niveau secrets, pas franchement d'idée sur qui que ce soit, cependant je sais que beaucoup ont déjà des indices sur le mien. Ma cagnotte n'est pas forcément en état critique, parce que je suis du genre économe du coup je pense que dans ce cas là, j'opte plutôt pour buzzer, histoire de sauver mon secret. De toute façon, que je buzze un truc stupide ou non, ça ne changera pas le fait que je passerai pour un abruti au quotidien, alors soit.


Tu apprends qu'une carte représentant un pouvoir exceptionnel a été cachée quelque part dans la demeure du Maître et il t'est offert le choix de la jouer solo ou d'unir tes forces à celles de certains de tes alliés pour mettre plus facilement la main sur cet avantage et éviter à tes plus grands adversaires d'en profiter. Décides-tu de faire cavalier seul ou de collaborer ? Es-tu plutôt du genre à tracer ta route sans l'aide de personne ou à créer des liens sur ton chemin ? As-tu l'âme d'un grand sociable ou d'un loup solitaire ?
Hm... Je pense un peu des deux. Ça doit peut-être vous paraitre étrange comme solution mais imaginez cela :
Je suis quelqu'un d'assez observateur, alors quel est le meilleur moyen d'après vous de trouver une carte de ce genre sans faire le moindre effort ? C'est assez simple selon moi... Il suffit d'observer où les candidats ont déjà cherché pour ne pas refaire la même erreur qu'eux. Collaborer indirectement avec eux, si vous voyez ce que je veux dire. Maintenant il y a toujours une possibilité qu'ils trouvent celle-ci avant moi, du coup il faudrait que je m'arrange aussi pour ne pas qu'ils aient quoi que ce soit à me reprocher... Je ne sais pas... c'est compliqué votre question.


Ton allié dans l'aventure et toi-même êtes placés devant deux boîtes, dont l'une contient une immunité et l'autre une nomination d'office. Tu es le seul à être informé du contenu des deux boîtes et le Maître te demande de conseiller ton allié sur le choix de l'une d'elles, tandis que la seconde te reviendra automatiquement. Quelle boîte lui conseilles-tu de choisir ? Adoptes-tu une stratégie pour le convaincre de te faire confiance et l'inciter à choisir la nomination d'office, ou fais-tu en sorte de l'avantager en lui faisant choisir l'immunité ? Entre stratégie et amitié, que choisis-tu ?
Là encore tout dépend de la popularité de chacun. Je pense tout de même que j'essaierai de sauver ma place... Je veux dire, peut-être ferait-il la même chose, non ? Après tout nous entrons seuls ici. Si je sais, de par toutes les données récoltées que l'un est plus en danger que l'autre, peut-être que je lui donnerai l'immunité, ou peut-être pas. En vrai, tout dépendrait aussi des nominés d'offices en face également. Vous en avez marre de moi, n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
 

HUNTER, 23 ANS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» A hunter ... a bear
» [01.07.11] Video: évolution du bounty hunter
» Monster Hunter Orage
» Hunter Cal Blaire - The right kind of wrong
» [FB] Hunter Island and Chaos II [PV Shindô]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: Les candidats-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: