Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 WYATT, 25 ANS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 12451

MessageSujet: WYATT, 25 ANS   Ven 8 Juin - 22:47


informations


PRÉNOM : Wyatt. AGE : 25 ans. NATIONALITÉ : Canadienne. HABITAT : Montréal. PROFESSION : Narrative & Game Designer. ORIENTATION SEXUELLE : Ne se prononce pas. STATUT SOCIAL : Compliqué. QUALITÉ MAJEURE : Esprit ouvert. DÉFAUT MAJEUR : Lunatique.

les petits détails


Si tu étais un péché capital : La colère. Si tu étais un jeu de société : Loup-garou de Thiercelieux. Si tu étais une invention : Le scaphandre autonome inventé en 1838 par Manuel Théodore Guillaumet. Si tu étais une destination de voyage : Reykjavik. Si tu étais la bande originale de ta vie : Beautiful Tree de Rain Perry. Si tu étais un pouvoir magique : Le pouvoir de Scarlett Witch, celui de la modification de la réalité. Si tu étais une époque antérieure : l’année 1660, l’âge d’or de la Piraterie. Si tu étais un gagnant ou ancien candidat de Thrown Dice : La candidate Jodie de la saison 6.

... pas si petits.


Ce qui rend le Maître unique, c'est d'après toi : Son sadisme  La vie en communauté, ce serait pour toi : Un challenge La chasse aux secret(s), tu la verrais comme : Une priorité absolue  L'amour et Thrown Dice, ça te semble :  Inévitable à chaque saison Le plus gros danger dans ce jeu, c'est selon toi : Soi-même Remporter l'aventure, ça te semble : Une éventualité à laquelle tu t'accrocheras très fort.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





rends-nous curieux


Il est temps de te présenter. Que dirais-tu de te livrer à une petite autobiographie ? Parle-nous de toi, de ce qui fait ta vie et ton quotidien, et de tout ce qu'on devrait savoir pour se faire une première idée de la personne que tu es. Nous aimons les détails, alors n'hésite pas à développer si l'envie t'en prend.
Vous connaissez déjà l'essentiel, je vais même vous faire une confidence, vous avez eu bien plus d'infos que moi à ma naissance. Yep, je suis un foster man. Il m'a fallu vagabonder ou soyons honnête, être trimballé dans 5 familles et 2 foyers avant de trouver la bonne. Richard et Rebecca, le ou du moins mon duo de choc qui m'ont permis de croire en minimum au mot famille. Au cas où cet entretien passe à la télévision, sache papa que sans toi je ne serais pas le même homme et surtout pas ici. Ce qui est bien quand on est gamin né soux X c'est qu'on peut avoir cette opportunité de choisir son prénom et moi j'ai eu la bonne idée de choisir Wyatt... le prénom d'un sorcier dans Charmed... je remercie ma soeur pour m'avoir appris cette information des plus essentielles selon elle... Que dire d'autre ? J'ai toujours été passionné de dessin et dès que j'ai découvert cette sublime invention qu’est l'ordinateur et surtout les jeux, style Harry Potter ou Tomb Raider, scène de la piscine mon gars, j'en suis devenu très vite un passionné et j'ai décidé d'en faire mon métier... Vous avez donc compris et relu votre fiche... je suis charpentier ! C'est une blague bien évidemment, je suis Game Designer freelance, ce qui consiste à concevoir le gameplay ou si vous préférez la mécanique du jeu. Je travaille majoritairement à Montréal, au Canada, pays du game, mais il m'arrive parfois de me déplacer aux États-Unis ou encore en France. Ma vie est plutôt cool et je ne vois pas trop quoi rajouter.


Quelle vision portes-tu sur ta personne, en toute objectivité ? Ton caractère, tes grands principes, ce qui fait que les autres peuvent t'aimer ou te déprécier. Qu'est-ce qui fait ta particularité ou te rapproche du plus grand nombre ? Quels seront d'après toi tes atouts dans une telle aventure, et qu'est-ce qui pourrait bien être ta principale faiblesse ?
Je suis quelqu'un d'honnête qui n'est pas du genre à tergiverser. Lorsque j'ai des positions je les tiens et je ne parle pas de yoga. On peut dire que je suis hargneux, teigneux, dès que quelque chose me tracasse ou me prend la tête je ne lâche pas le morceau avant d’avoir trouvé une solution qui me convienne. J’ai des valeurs morales qui me sont propres et j’ai du mal avec l’autorité. J’ai toujours vécu avec cette indépendance, cette idée de libre-arbitre assez importante. Je n’apprécie pas qu’on me prenne de haut et il m’arrive parfois, de fermer quelques clapets trop impétueux. Ma technique ? L’utilisation des mots à bon escient. Je suis contre la violence, et bien qu’il m’arrive parfois de péter un peu les plombs, comme je pense tout être-humain, il est pour moi insupportable d'être hors de moi. C’est perdre le contrôle et j’ai beau ne pas être un control freak, j'aime lorsque les affaires roulent.

Que dire d'autre à propos de moi ? Il m’arrive d’être lunatique… et mon petit doigt me dit que cette aventure risque de me confronter à des nouvelles facettes de moi… des inconnues, ce qui peut être assez perturbant. Du moins me connaissant par coeur, ça me rend curieux de savoir s'il est possible de me surprendre ? Cette aventure est selon moi tout aussi excitante que effrayante. C’est une expérience à faire une fois dans sa vie, je n’ai rien à perdre, tout à gagner… j’espère que je ne me trompe pas et que je ne vais pas avoir de mauvaises surprises.

Je n'appréhende pas la vie en communauté, même si c'est pour moi un challenge, que c'est tout nouveau. Je veux dire, malgré le fait que j'ai commencé à véritablement habiter avec ma famille adoptive quand j'avais 15 ans... j'ai vécu une bonne partie de ma vie sur les routes. Mon père s'est reconvertie dans la musique, après le décès de Rebecca. Il ne l'a jamais vraiment dit, mais je crois que cette maison, notre maison... il préférait la fuir en tournée plutôt que d'y rester et de croiser le souvenir de Becks au détour d'un couloir. On aime bien la sorcellerie par chez moi...  On en a passé des étés sur la route, en dehors de la ville avec ma soeur et mon frère. On en a rencontré des personnes et c'est ce qui je pense m'a fortement ouvert l'esprit, mais comme vous pouvez l'imaginer, vagabonder est l'inverse de l'enfermement. Les comportements sont à mon avis différent. Je pense que la première chose que je vais faire si je suis pris, c'est repéré les coins secrets ou difficile d'accès... j'aime jouer les casse-cou.

Attention je ne suis pas asocial. Au contraire même, je m'adapte facilement aux autres. Je suis d'humeur plutôt sympathique. Je ne suis pas prise de tête, sauf quand on parle de chose qui me passionne, je peux vite m'enflammer dans le bon comme dans le mauvais sens, mais c'est pour la bonne cause. Je suis pas chiant juste... si on devait me définir en quelques mots ce serait : passionné, déterminé, bienveillant, mystérieux... j'ai beau facilement offrir un sourire, ma confiance elle c'est une autre histoire.




dévoile ton potentiel


Au cours d'un prime placé sous le signe des secrets, le Maître annonce à tous les candidats qu'ils ont trente minutes pour aller au confessionnal et buzzer la première idée de secret qui leur vient à l'esprit, au risque sinon de voir trois indices être dévoilés sur leur secret. Décides-tu de jouer le jeu ou pars-tu du principe qu'il y a moins de risques à perdre des indices sur son secret qu'à buzzer sans être sûr de soi ? Attends-tu les bras croisés que l'inévitable se produise ou fais-tu en sorte d'éviter cette issue en tentant le tout pour le tout ? La joues-tu passif ou compétiteur ?
Dans mes souvenirs, Thrown Dice est un jeu dont le concept est de garder son secret le plus longtemps possible et d'en trouver ?! On est d'accord ? Les règles n'ont pas changé depuis la saison 6 ? Ça me rassure, parce que si je candidate c'est pour cette raison, c'est pour jouer. Pas pour me tirer une balle dans le pied. Pour moi l'émission est un grand escape game et je ne compte pas dévoiler ou laisser passer des indices sous prétexte que je n'ai pas d'idées. Si on a la chance de buzzer, si on doit y aller sinon notre secret est en danger... il y a même pas à réfléchir. On a un cerveau, on a des idées, parfois il manque juste un peu de réflexion et ça fonctionne. Faut avoir plus confiance en soi ou revoir ses objectifs dans le jeu. Les miens sont très clairs et je ne viens pas pour chiller.


Tu apprends qu'une carte représentant un pouvoir exceptionnel a été cachée quelque part dans la demeure du Maître et il t'est offert le choix de la jouer solo ou d'unir tes forces à celles de certains de tes alliés pour mettre plus facilement la main sur cet avantage et éviter à tes plus grands adversaires d'en profiter. Décides-tu de faire cavalier seul ou de collaborer ? Es-tu plutôt du genre à tracer ta route sans l'aide de personne ou à créer des liens sur ton chemin ? As-tu l'âme d'un grand sociable ou d'un loup solitaire ?
Je n'aime pas cette question. Elle est loin d'être simple et amène une véritable réflexion. Jouer solo ou en multijoueur... Dans le monde du jeu vidéo c'est deux modes de jeux totalement différents... en grandeur nature, c'est toujours mieux d'avoir des alliés. Vous êtes fourbe... J'ai beau avoir réussi à avoir une famille, je n'oublie pas les années passées seul. Faire cavalier seul ça à ses avantages, ça permet de ne pas être déçu ou de décevoir... on se fait confiance et c'est tout ce qui compte... mais c'est le passé. Tout ça, ce sentiment, non c'est bon tout est bon. Vaut mieux s'entourer au début et garder en tête qu'à la fin il n'y aura qu'un gagnant. Je pense que je vais m'entourer de ces gens qui pense la même chose. Au moins nous serons sur la même longueur d'onde et nos liens ne seront que plus réels. C'est sûr que je vais m'attacher un minimum aux autres candidats, mais je suis obligé de me rappeler que ça peut très vite s'envenimer. Que je n'aurais pas le contrôle sur tout et que je ne pourrais pas donner ma confiance si facilement alors... oui j'ai l'esprit d'équipe, et de contradiction, et j'unirais mes forces avec mes alliés. Car c'est aussi une question de maths et de logique. Il est plus facile de rester quand nous évoluons dans une meute plutôt qu'en loup solitaire. Oui j'ai pris toutes vos métaphores et situations et les ai ressorti à ma sauce, avec un petit ingrédient secret : une part de moi.


Ton allié dans l'aventure et toi-même êtes placés devant deux boîtes, dont l'une contient une immunité et l'autre une nomination d'office. Tu es le seul à être informé du contenu des deux boîtes et le Maître te demande de conseiller ton allié sur le choix de l'une d'elles, tandis que la seconde te reviendra automatiquement. Quelle boîte lui conseilles-tu de choisir ? Adoptes-tu une stratégie pour le convaincre de te faire confiance et l'inciter à choisir la nomination d'office, ou fais-tu en sorte de l'avantager en lui faisant choisir l'immunité ? Entre stratégie et amitié, que choisis-tu ?
Vous les accumulez vos questions complexes...  Toutefois votre mise en scène laisse à désirer. Ce n'est pas parce que vous posez un décor et un ultimatum, que la situation est 100% fonctionnel. Où se trouve la timeline ? Cette situation est à aborder après deux semaines de jeu ? Au milieu ou bien à deux semaines de la fin ? Je me doute que vous ayez réfléchi à votre formulation, donc j'en déduis que c'est fait exprès. La vie n'est pas aussi simple qu'un jeu, on ne peut pas appuyer sur des touches et obtenir n'importe quel code... sinon je pense que je l'aurais déjà utilisé.

Votre question me taraude, une partie de moi n'hésiterait même pas et nominerait d'office mon allié. Car même si j'ai entretenu cette relation en toute honnêteté, chacun connaît l'objectif de l'autre. On a beau s'attarder sur des relations, il ne faut pas qu'elles nous aveuglent. Une autre partie de moi opterait pour une stratégie plus fine. Je lui donnerais la boîte contenant l'immunité et me nominerait d'office. Ce serait me mettre en danger, mais cela me donnera aussi un avant-goût de ce que pense le public de moi. Puis être bienveillant ça a parfois du bon, mais cette carte peut bien évidemment se retourner contre moi... C'est complexe... Mais j'ai une idée, je crois que j'ai trouvé la solution à votre dilemme. Vous n'avez qu'à me laisser entrer et à ce moment là je ne supposerais pas ce que je pourrais faire, mais j'agirais. Vous avez les cartes à présent, c'est à vous de jouer.

J'ai failli terminer cet entretien par c'est l'heure du Dudududuel, mais la jeune génération va pas capter ! Oh le coup de vieux !
Revenir en haut Aller en bas
 

WYATT, 25 ANS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le défis de Bray Wyatt
» Une soirée comme une autre ( Bray Wyatt + Recap Nitro)
» ROBERT WYATT
» The Shield vs Wyatt Family
» 4-La libération du Rock (Abyss-Bray Wyatt)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: Les candidats-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: