another day in paradise (lundi, 19h25)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1020
AVATAR : daisy ridley.
ÂGE : 26


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: another day in paradise (lundi, 19h25)   Dim 10 Juin - 5:40

ANOTHER DAY IN PARADISE.
W / @wyatt

C'était inévitable quand on embarquait sur un bateau de cette superficie, on mettait forcément plusieurs jours à faire le tour du propriétaire et à en découvrir chaque recoin. Rose, elle, aimait en plus s’attarder sur chacun des endroits qui s'offraient à sa vue, parce que tout ça lui rappelait étrangement le jour où elle avait quitté son village pour Londres, et découvert que tout ce qui avait jusqu'ici constitué son monde, et surtout ses limites, paraissait subitement minuscule comparé à une ville de cette grandeur, qui offrait tant de choses à voir et à faire au détour de chaque rue. Ici c'était pareil, les surprises s’enchaînaient et les possibilités paraissaient infinies, si bien qu'elle se demandait s'il y avait seulement une limite à ce que cet endroit pouvait offrir. Elle qui aurait été comblée avec une cuisine et une salle à manger se retrouvait à arpenter des restaurants qu'elle n'aurait jamais cru trouver ici, et toutes sortes d'endroits plus surprenants les uns que les autres. L'anglaise ne pouvait s'empêcher de repenser à la maison de son père, à la chambre d'étudiante qu'elle avait occupée à son arrivée à Londres ou encore au modeste appartement qu'on avait mis à sa disposition quand elle avait décroché son premier poste à Disneyland Paris. Tous ces endroits, s'ils étaient tous rattachés à des souvenirs très forts, restaient évidemment bien loin du confort et du luxe qu'elle découvrait ici. Même sa cabine, qui comptait parmi les deux moins confortables du bateau, restait un endroit où elle avait plaisir à se rendre à la nuit tombée, et pas seulement parce qu'elle renfermait à présent les effets personnels qui la rattachaient à sa petite vie. Une vie qu'elle ne regrettait pas sous tous ses aspects, non, mais à laquelle elle pensait parfois en ce début de traversée. Comme à cet instant, tandis qu'elle décida de s'aventurer là où elle n'avait fait que passer la veille, peut être déjà consciente qu'elle risquait fort de s'y attarder un moment. Parce qu'une boutique de souvenirs, ça voulait dire des tas de petites choses à ramener dans ses valises, pour montrer à son père qu'elle avait enfin voyagé comme elle en rêvait depuis si longtemps, et pas n'importe où ni n'importe comment. Elle qui n'était jamais partie en vacances, elle qui n'avait ramené de Londres qu'un mug à l'effigie du Prince William et de Kate Middleton, et de Paris qu'une Tour Eiffel miniature, avait subitement envie de se jeter sur ces gadgets qui lui rappelleraient toujours que oui, elle était venue ici, chose qu'elle n'aurait jamais cru possible plusieurs années en arrière. C'est alors qu'elle aperçut un de ses camarades, debout devant l'un des étalages, probablement absorbé lui aussi par le choix qui s'offrait à eux. Qui avait seulement eu l'idée d'un tel endroit ? « Salut ! » Elle souffla en s'approchant et dans un sourire. Ils avaient visiblement eu la même idée, sans doute parce que c'était l'heure à laquelle les candidats aimaient rentrer pour continuer leur exploration du bateau et que cette boutique incroyable était un passage obligé. « Toi aussi tu désespères parce qu'on est là que depuis deux jours et que t'as déjà envie de dévaliser la boutique ? » L'anglaise émit un rire, sentant déjà ses doigts s'aventurer sur l'un des petits bateaux exposés et qui ne présentaient à première vue pas d'autre intérêt que celui d'être admirés. Pourtant, ramener un bateau en souvenir de ce grand bateau-ci, ça aurait beaucoup de sens quand on y pense. « Si tu me dis que je suis toute seule dans ce cas, je suis sûrement bonne pour aller consulter Estelle Leriche, or elle a sûrement mieux à faire que de me recevoir. » Oh certainement, d'autant plus que de ce qu'elle avait retenu du prime et des interventions des différents chroniqueurs, la femme en question était très occupée. Et puis que lui dirait-elle, à part qu'elle ferait mieux d'attendre au moins quelques jours avant de faire main basse sur la moitié des souvenirs ?

_________________

Tale as old as time
song as old as rhyme.

"just a little change, small to say the least. both a little scared, neither one prepared, beauty and the beast."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 538
AVATAR : Ezra Miller
LOCALISATION : Montréal
MÉTIER : Narrative & Game designer
ÉTAT D'ESPRIT : Déterminé


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14 000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: another day in paradise (lundi, 19h25)   Mer 13 Juin - 21:48

Les écouteurs enfonçaient dans les oreilles, tu écoutes la chanson Bad Day de Daniel Powter. Chanson datant de ton adolescence, tu t’entends fredonner le couplet puis le refrain. Tu rythmes ta marche de quelques pas de danse, ne sais clairement pas où tu te diriges n’ayant pas encore la pleine connaissance des lieux. Tu te mets d’ailleurs à réfléchir sur l’architecture du bateau et te demandes combien de temps cela va te prendre d’explorer le tout. A quel moment tu pourras te dire et t’affirmer que ça y est, tu connais ce bâtiment marin comme ta poche. Un bon bout de temps, il ne faut pas se leurrer. Tu n’as qu’à te remémorer l’architecture du bateau, du moins du peu que tu en as vu, tu te remets peu à peu en tête les différentes pièces visitées jusqu’à ce jour… Ce qui te fait penser que tu ne te rappelles pas avoir - encore - aperçu une pièce musicale, mais ça ne saurait tarder ?! Tu n’imagines pas habiter dans un endroit où il n’y réside aucun instrument. Certes tu as apporté ton harmonica au cas où il y avait quelques petits mous dans les soirée et qu’il fallait mettre un peu d’ambiance. Dans ce cas de figure tu t’étais imaginé assis dans l’herbe, dans le jardin, sur la terre ferme quoi. bizarrement les troubadours de soirée on les imagine plus sur un sol ferme, cliché ! Ce sera peut-être ton moment, tu brilleras par ta performance d’harmoniciste ? Ou pas. Pour le moment tu te contentes de te balader, sans arrière-pensée, juste le besoin de t’évader, mais il te faut un point de chute et tu le trouves finalement assez facilement, comme une évidence ! La boutique de souvenirs. Tu y pénètres en toute confiance et alors que ton regard est très vite attiré par les boules à neige, ton Ipod change de musique et lance : You make my dreams de Daryl Hall et John Oates. Tu attrapes une boule à neige et l'utilises comme micro le temps de quelques secondes, fait un tour sur toi-même, avant de la reposer et de te concentrer sur une autre... Tu entends à ce moment-là une petite voix. Tu retires alors tes écouteurs et fais face à une jolie jeune femme. Tu avais déjà eu l'occasion de la remarquer samedi soir, mais tu n'avais pas eu l'occasion d'entamer une discussion avec elle. "Hey." Réponds-tu avant qu'elle n'enchaîne. Tu souris. "En toute honnêteté je fais du repérage actuellement." glisses-tu avant de lui adresser un clin d'oeil. "Si je peux te rassurer, nous sommes atteints tout d'eux d'une folie, mais qui est à mon simple avis plus que positive alors ça passe ! Je m'appelle Wyatt au cas où tu avais oublié mon prénom." dis-tu sans sous-entendu. "Et toi c'est Rose c'est ça?" dis-tu avec une petite fierté taquine.

@Rose

_________________

Wyatt
Design won't save the world, but it damn sure makes it lookgood !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

another day in paradise (lundi, 19h25)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Paradise City
» Sal Paradise (en attente de validation)
» Menu de lundi soir
» Invitation de l'annuaire White Paradise.
» Lundi de Pentecôte
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: BOUTIQUE DE SOUVENIRS-
Sauter vers: