party all the time - samedi 19H45

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10443-chaim#263353 

MESSAGES : 625
AVATAR : Trevor Signorino
ÂGE : 23
LOCALISATION : Lyon
MÉTIER : Responsable d'une salle de sport
ÉTAT D'ESPRIT : Conquérant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 3000 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: party all the time - samedi 19H45   Dim 10 Juin - 12:41



Une mélodie résonne depuis plusieurs minutes sur le pont F. Elle m’attire, m’attise, me séduit. Les basses font vibrer ma peau un petit peu plus à chaque pas qui me rapproche de cette salle que je devine être celle sobrement intitulée de danse/spectacle. Il y a fort à parier que les animations se succédaient les unes aux autres lorsque le bateau était réellement en activité. Avec un tel cadre, de tels lieux, j’imagine qu’il devait faire un tabac sur une cible moins âgée que la moyenne, il devait accueillir de nombreux jeunes adultes et trentenaires à la recherche d’une parenthèse à leur quotidien. J’aurais surement apprécié de prendre du bon temps ici si j’avais eu suffisamment d’argent pour me permettre de l’envisager. Ne pas avoir les moyens, c’est automatiquement se refuser à rêver à mieux. Certains font preuve de nettement plus d’ambition que d’autres, ce n’est pas mon cas, j’ai accepté mon statut il y a bien longtemps, j’irais même plus loin, je l’ai embrassé. Ne pas avoir de moyens, d’attaches, de thunes à dépenser dans la location d’un appartement miteux qui te pompe tout ton fric… Tout ceci a du bon. J’ai le loisir de céder à toutes mes envies, qu’elles soient impulsives ou non. Je suis libre, libre comme l’air. Ce bateau ressemble davantage à un foyer que tout ce que j’ai pu connaitre ces cinq dernières années, il ressemblera probablement bien plus à une maison que tout ce que je connaitrais en ressortant d’ici. Il y a fort à parier qu’avec mon quotidien, je pourrais avoir beaucoup d’argent si j’étais prêt à me sédentariser, à rentrer dans la norme. On ne le saura probablement jamais, mieux vaut vivre heureux et épanoui plutôt que de se priver pour avoir de l’argent qu’on ne dépensera jamais dans son propre intérêt. J’arrive près de la salle de spectacle, croise une jeune femme, plus âgée que moi mais diablement en forme, vous avez vu ce fessier ? Non ? Moi si… Plutôt deux fois qu’une d’ailleurs. Elle est de dos, avance dans la même direction que moi et me laisse un panorama que je ne saurais que trop apprécier. « Hey, toi… Toi… » Je ne connais pas son prénom, frustration ultime. « Toi aussi tu ne peux pas résister à Alphaville ? » Quoi ? Je suis peut-être jeune mais j’ai une culture musicale suffisamment enrichie pour reconnaitre un tube des années quatre-vingt. Probablement plus proche de sa jeunesse à elle, que de la mienne. « Moi c’est Chaim, enchanté. » Je me souviens de son portait, il est l’un des seuls à m’avoir marqué sur le prime. « Ta fille est vraiment touchante, je pense qu’elle t’as fait un sacré cadeau en t’inscrivant à Thrown Dice. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 791
AVATAR : gemma arterton
ÂGE : 36
LOCALISATION : bath, uk.
MÉTIER : gérante d’un salon de thé/b&b.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 152,676 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: party all the time - samedi 19H45   Lun 11 Juin - 14:41

party all the time
week 1, saturday
+ @chaim

La musique résonnait du pont F alors que Ariadne ne faisait que passer, explorant lentement les différents endroits de ce qui semblait être un bateau sans fin. La soirée s'installait et il faisait doux sur le pont, et elle admirait la vue et les eaux paisibles qui s'étendaient jusqu'à l'horizon, dans un short cintré blanc et un chemisier bleu azur. Le calme était apaisant, et même si elle avait pesté à l'idée de venir à contrecoeur pour faire plaisir à ses enfants, elle devait avouer que quoi qu'il arrivât, c'était un bon moyen de prendre des vacances et du repos au soleil. Intriguée de savoir d'où la musique provenait, probablement d'une salle dont elle ignorait l'existence, Ariadne mit les pieds dans une sorte de bar-livehouse à la décoration psychédélique, complètement vide. La musique battait cependant son plein, et les lumières colorées parcouraient la salle dans un rythme endiablé, malgré le manque de clients. La voix d'un candidat la fit cependant sursauter, ne s'attendant pas à être suivie de si près. Il n'avait visiblement pas retenu son prénom, mais elle non plus ne se rappelait pas du sien. Avait-elle même adressé la parole à ce garçon à la soirée de lancement ? Aucune idée. « Alphaquoi ? » lâcha-t-elle avec une expression perplexe. Ce n'était visiblement pas son fort, comme sujet de conversation. Visiblement, ce devait être le nom du groupe ou de la chanson qui passait - elle avait déjà entendu ce titre mais n'avait aucune idée de qui la chantait. « Désolée, je n'y connais pas grand chose en musique, je me demandais simplement d'où elle venait, » ajouta Ariadne avec un sourire poli. Chaim, donc. Un des jeunes candidats, à en juger par son minois encore quelque peu enfantin malgré la carrure. « Ariadne, » répondit-elle en tendant la main pour serrer celle du candidat. Qui enchaîna directement sur une remarque à propos de Georgie. C'était probablement ça, l'image qu'elle donnerait jusqu'à la fin du jeu, la candidate dont la fille a auditionné pour elle. Quant à savoir si c'était un cadeau, elle en avait sérieusement douté, au début. « Ah, tu crois, » fit Ariadne avec un léger rire amusé. Peut-être que ça l'était. Le cadre était magnifique, elle qui était habituée aux jours pluvieux de Bath, et elle n'avait pas à se soucier de l'hôtel, ou des devoirs de Tom, ou de savoir si Georgie avait fait la vaisselle du dîner. « C'est un sacré caractère. » Elle n'était pas du genre à s'étaler sur les détails de sa vie, surtout quand il s'agissait de ses enfants, en face d'un étranger, mais c'était le genre de choses qu'elle pouvait admettre facilement. Une adolescente bornée et pleine de rêves et de bonnes intentions, mais au tempérament revêche. Une gamine fantastique, mais ça, elle ne l'avouerait jamais devant les caméras. « Tu es Français, c'est ça ? Qu'est-ce que tu fais dans la vie ? » initia alors Ariadne, histoire de faire la conversation. C'était l'accent qui vendait la mèche, en particulier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10443-chaim#263353 

MESSAGES : 625
AVATAR : Trevor Signorino
ÂGE : 23
LOCALISATION : Lyon
MÉTIER : Responsable d'une salle de sport
ÉTAT D'ESPRIT : Conquérant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 3000 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: party all the time - samedi 19H45   Lun 11 Juin - 19:48

Une explosion de couleurs et de différentes impressions. Voilà ce que me réserve la salle de spectacle au moment où je traverse le pas de la porte pour me rapprocher de la source de cette mélodie. J’aurais presque l’impression d’avoir consommé des substances illicites, des champignons, quelque chose de ce genre. Tout me parait tellement flashy, tellement coloré, à la limite de l’overdose. Les jeux de lumières se marient à la perfection à la symphonie d’Alphaville. De quoi influencer mon corps qui se met immédiatement à onduler sans que je puisse vraiment y faire quelque chose. J’ai le rythme dans la peau, que voulez-vous, je ne résiste jamais à l’appel d’une excellente bande son et d’un tempo endiablé. J’ondule la tête de haut en bas, de droite à gauche, très à l’aise dans l’exercice jusqu’à ce que j’aperçoive quelqu’un, au loin. J’ai l’impression que la plupart des filles ont dépassé la trentaine cette saison, frustrant pour un garçon comme moi. Frustrant ou challenging suivant le point de vue adopté. J’ai de quoi m’amuser, j’ai toujours apprécié les femmes plus âgées, elles ont des tonnes de choses à t’apprendre, elles savent s’y prendre pour te faire prendre ton pied et surtout, surtout, elles ne demandent qu’à être traitées comme des reines. Je débute la conversation en utilisant la musique, Alphaville plus en particulier, un nom qui semble lui être totalement inconnu et qui me laisse là, choqué déçu. « Tu ne connais pas Alphaville ? L’un des meilleurs groupes des années 80. Une référence… Big in Japan, tout ça ? Non ? Vraiment ? » Un petit soupir désabusé et un challenge supplémentaire consistant à lui faire découvrir ce groupe au-delà du titre diffusé à l’heure où je lui parle. Sounds like a melody reste néanmoins l’un des tubes les plus emblématiques du groupe allemand. Ariadne, le prénom retient mon attention, nos mains s’entrechoquent, introductions cordiales. La candidate a déjà une place de choix dans ma mémoire, ou plutôt sa fille. « Oh que oui, tu dois être à des kilomètres de ce qu’est ton quotidien. Tu vas te rendre compte quand ce sera terminé que tu as vécu quelque chose d’unique, d’exceptionnel. » Petite confidence sur le caractère de sa fille à laquelle je ne peux qu’acquiescer. « Elle a l’air oui, elle va en botter des derrières lorsqu’elle sera plus grande. Le monde n’a qu’à bien se tenir ! » Dommage qu’elle ne soit pas plus âgée si vous voulez mon avis, j’aime les femmes de caractère. Grillé, je le suis probablement à cause de mon accent anglais pourri. J’suis déjà bilingue, il ne faut pas trop m’en demander non plus. « Touché, français, présentement lyonnais. » Est-elle au moins capable de situer Lyon sur une carte de la France ? « Oh… Tu sais… Je n’ai pas une vie très stable, je change très souvent de métier, de ville… Je vagabonde pas mal… » J’ai du mal à me poser, à me stabiliser, ça m’étouffe, ça me fait flipper. « En ce moment je gère une salle de sport sur Lyon mais qui sait de quoi demain sera fait… » Peut-être que j’enchainerais sur un job de gogo danseur, peut-être finirais-je caissier ou postier… J’ignore tout de mon futur et c’est justement ce qui me plait. De l’adrénaline à l’état pur. « Et toi ? Que fais-tu au quotidien, mama ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 791
AVATAR : gemma arterton
ÂGE : 36
LOCALISATION : bath, uk.
MÉTIER : gérante d’un salon de thé/b&b.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 152,676 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: party all the time - samedi 19H45   Mar 12 Juin - 16:01

Le jeune homme en face d'elle semblait choqué qu'elle ne connaisse pas, mais Ariadne n'était pas vraiment très douée en musique moderne. Si elle se rappelait des titres des sonates apprises au piano, elle oubliait sans cesse les noms des chanteurs populaires, à en désespérer sa fille. « J'ai déjà entendu cette chanson, mais je ne retiens jamais les noms des artistes, malheureusement, » admit-elle sobrement. L'endroit était surprenant, et le candidat semblait dans son élément, avec la musique et les lumières. Elle aurait dû s'y attendre, d'être fichée grâce à ? à cause de ? Georgie, et le prénommé Chaim ne pouvait pas être plus correct quant à l'environnement dans lequel ils évoluaient. « Mes milliers de kilomètres, au sens propre comme au sens figuré, en effet, » confirma Ariadne avec un léger soupir et un petit sourire amusé. C'en était assez drôle. Elle qui vivait sa petite vie modeste dans sa ville pluvieuse avec sa famille, se retrouver sur un bateau de luxe sous les caméras dans la région de Miami avec dix-neuf autres candidats sophistiqués était un sacré changement. « J'espère que je ne regretterai pas l'avoir écoutée. Jusque là, ce sont d'agréables vacances au soleil, » déclara Ariadne en haussant les épaules. Georgie, Georgie. Un sacré caractère. « Oh, crois-moi, elle en botte déjà, elle est très persuasive. J'en suis la preuve vivante. » Si elle n'avait pas fait campagne après lui avoir révélé avoir passé les castings pour elle, et ne s'était pas montrée aussi insistante, elle n'aurait jamais effleuré l'idée de participer à une quelconque émission de télé. Chaim confirma ses origines françaises, et Ariadne s'efforça de se rappeler du peu que l'on lui avait appris. « Enchantée. C'est tout ce dont je me rappelle, j'en ai peur, » fit-elle modestement. Sa propre mère ayant des origines françaises, elle aurait pu savoir parler la langue de Molière, mais malheureusement elle devrait en rester à l'Anglais sur ce bateau. Elle acquiesça à la réponse de Chaim sur son activité peu stable. « Je vois. Tu es encore jeune, tu as le temps avant de t'établir quelque part. » Elle était bien placée pour le savoir, même si elle ne regrettait pour rien au monde ses choix de vie. Elle n'avait jamais mis les pieds hors de l'Angleterre pour de très bonnes raisons, les mêmes raisons qui l'avaient inscrite à ce jeu. Quant à son activité à elle, rien de très glamour. « Rien de bien intéressant pour la télévision, malheureusement. Je suis propriétaire d'un bed and breakfast et salon de thé en Angleterre, à Bath. Le cliché de la Britannique, au pied de la lettre, » fit-elle en haussant les épaules. Elle se demandait bien ce que Georgia avait raconté qui n'avait pas été enregistré pour qu'ils s'intéressent à un profil aussi ennuyeux que le sien. « Qu'est-ce qui t'amène ici, Chaim ? L'appel de l'aventure ? » demanda-t-elle alors, en faisant quelques pas dans la pièce pour explorer un peu tout en faisant la conversation au garçon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10443-chaim#263353 

MESSAGES : 625
AVATAR : Trevor Signorino
ÂGE : 23
LOCALISATION : Lyon
MÉTIER : Responsable d'une salle de sport
ÉTAT D'ESPRIT : Conquérant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 3000 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: party all the time - samedi 19H45   Mar 12 Juin - 18:19

Je découvre une dame plus âgée que moi qui, je suppose, devrait reconnaitre la musique diffusée dans la salle de spectacle. Pourquoi ? Pour une raison stupide, parce qu’elle est plus âgée et que ce titre correspond à ce qu’écoutaient des adolescents à l’époque. Mouais, pas très convaincant comme hypothèse, je suis jeune et je ne passe pas mes journées à écouter du Jul ou du Dadju, Dieu merci. Okay, oubliez ce que j’ai dit, j’ai parfois des hypothèses vraiment pourries. Toujours est-il que je m’étonne de ses lacunes en matière de musique et apprend qu’elle a du mal à retenir les artistes derrière les différentes chansons produites. « C’est compréhensible, il y en a tellement… Ce n’est plus comme avant, à l’époque où tu retrouvais toujours les mêmes chanteurs, qu’ils vendaient des centaines de milliers de disques sans sourciller et qu’ils avaient des carrières sur plusieurs dizaines d’années… Aujourd’hui tout le monde s’extasie pour un album et abandonne l’artiste dès qu’il évolue. » Pas besoin d’aller très loin pour appuyer ma remarque, regardez toutes ces popstars que l’on a longuement comparé à Madonna, une Lady Gaga, une Christina Aguilera… Et bien d’autres artistes qui ont cartonné et que l’on passe de plus en plus sous silence. La présence d’Ariadne parmi nous est assez amusante, parce qu’elle doit tout à son adolescente de fille qui a décidé de prendre les devants pour convaincre sa mère de participer à quelque chose de complètement fou. Elle a eu raison de la pousser dans cette direction, Ariadne en ressortira probablement changée, différente. « Quelles sont tes objectifs ici ? Tu as des défis à relever ? Qu’aimerais-tu réaliser pour rendre ta fille fière de toi ? » Je suis très curieux de nature, autant vous dire que cela risque de me desservir ici. Mon terrible accent anglais me grille et pousse ma camarade à faire un effort pour prononcer quelques mots dans ma langue. Un effort que je salue, impressionné. « Je t’apprendrais quelques bases, si tu veux. » De quoi nous occuper si l’ennui pointe le bout de son nez à un moment ou un autre. L’établissement, la sédentarisation… Tout ce qui m’effraie le plus, pourvu qu’elle ait tort, pourvu que je mette encore de nombreuses années avant d’en arriver là. Je n’envie pas vraiment sa vie, son quotidien, la pauvre doit vraiment terriblement s’ennuyer, à toujours faire les mêmes choses, à répéter les mêmes gestes, à avoir les mêmes habitudes. « Tu n’as jamais envie de faire autre chose ? J’veux dire… De partir vivre loin de chez toi, changer de profession, partir à l’aventure sans rien prévoir, sans rien anticiper ? » Se laisser guider et consumer par la surprise, par des lendemains incertains. Il n’y a rien de plus enrichissant que de vivre de la sorte. « Un besoin oppressant de m’éloigner de ce qui me maintenait sur Lyon. Partir à l’aventure c’est ce qui m’intéresse le plus, Thrown Dice me semblait idéal pour explorer de nouvelles facettes de ma personnalité tout en me confrontant aux autres. » Une nouvelle chanson débute, toujours aussi entrainante. « Tu sais danser ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 791
AVATAR : gemma arterton
ÂGE : 36
LOCALISATION : bath, uk.
MÉTIER : gérante d’un salon de thé/b&b.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 152,676 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: party all the time - samedi 19H45   Mer 13 Juin - 9:46

C’est peut-être son âge qui parle, ou le fait que la musique moderne n’a jamais trop fait partie de ses priorités. « Je suis plutôt de ceux qui entendent quelque chose à la radio et apprécient, mais ne retiennent jamais le nom. Je finis toujours par demander plusieurs fois le même titre parfois, ça désespère ma fille, » expliqua Ariadne avec un léger rire. Si il y avait quelque chose qu’elle faisait bien, c’était le rôle de la maman un peu gênante et pas vraiment au courant. Avoir une ado à la maison rectifiait un peu le tir quand elle avait besoin d’un rappel. Même si parfois, ça signifiait de faire sa valise et venir s’enfermer sur un bateau de luxe devant les caméras. « J’avoue que je me sens pour l’instant un peu comme un extra-terrestre fraîchement débarqué sur Terre, donc pour ce qui est des objectifs... » admit-elle avec une grimace gênée. Elle n’avait aucune attente, et n’avait aucune idée de ce qu’elle était sensée faire ici. Georgie, elle, avait par contre une idée bien précise, et le portrait diffusé à leur entrée dans l’émission n’avait pas laissé place au doute. « Je crois qu’elle attend surtout que je ramène un beau-père, mais ça me semble être un tantinet ambitieux, » plaisanta Ariadne avec un léger rire discret. C’était osé d’envoyer sa mère à la télévision pour un tel objectif, surtout qu’Ariadne n’était franchement pas le genre extraverti et avait depuis longtemps abandonné l’idée de se faire passer la bague au doigt. A défaut de ramener un gendre à sa mère, Ariadne avait également pour ordre de profiter du voyage - ça, c’était dans ses cordes, même s’il lui faudrait un temps d’adaptation. La proposition de Chaim quant aux cours de français la fit hocher la tête. « C’est une bonne idée de passe-temps, en effet. Peut-être que d’autres seront intéressés aussi, » approuva-t-elle avec un sourire aimable. Une bonne activité de groupe, qui pouvait potentiellement devenir fort drôle au vu des caractères présents dans le groupe de candidats. Le goût pour l’aventure de Chaim déclencha des questions sur lesquelles elle avait une opinion bien tranchée, qu’elle ne manqua pas d’exprimer. « Avec deux enfants, tu réalises très vite que tu ne peux pas juste faire ce que tu veux sur un coup de tête sans chambouler leurs vies. Accepter de venir ici est probablement la chose la plus folle que j’ai faite en seize ans, » admit-elle avec un léger sourire. Mais ce n’était pas une mauvaise chose en soi. « Ma vie me convient très bien telle qu’elle est maintenant. Ce n’est pas grandiose mais j’ai tout ce dont j’ai besoin autour de moi, » termina-t-elle avec un soupir et un sourire. C’était bien la seule chose qui manquait à ce bateau, sa famille. Chaim, lui, n’avait visiblement pas d’attaches. « Je vois. C’est une bonne technique, après tout, de partir à l’aventure aux frais d’un riche anglais excentrique, » plaisanta-t-elle légèrement. Il avait bien raison d’en profiter tant qu’il le voulait et le pouvait. La conversation dériva sur... la danse. Ariadne eut un rire amusé. « Si les danses traditionnelles que l’on voit pendant les mariages grecs comptent, je dirais que oui... en fait, non, pas du tout, » fit-elle en étouffant un nouveau petit rire gêné. Elle désigna le candidat d’un geste de la main, alors qu’il n’avait pas arrêté de danser une seule seconde pendant leur conversation, probablement inconsciemment. « Tu sembles dans ton élément avec cette musique, en tous cas, » commenta-t-elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10443-chaim#263353 

MESSAGES : 625
AVATAR : Trevor Signorino
ÂGE : 23
LOCALISATION : Lyon
MÉTIER : Responsable d'une salle de sport
ÉTAT D'ESPRIT : Conquérant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 3000 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: party all the time - samedi 19H45   Mer 13 Juin - 14:59

Je me la joue petit être choqué face à une Ariadne qui ignore ce qu’est Alphaville. Pas de quoi en faire toute une histoire pour autant, le groupe n’est plus autant dans la lumière depuis les années quatre-vingt et, moi-même, j’ai conscience que si on me questionnait en détails sur eux, je serais incapable de répondre à plus de deux questions. Parce qu’au final, je ne connais ce groupe qu’à travers trois chansons emblématiques, je n’ai jamais vraiment pris la peine d’écouter un album entier du groupe ou même de me renseigner sur eux. Un appréciateur de musique du dimanche quoi. « Tu ne t’y connais peut-être pas trop en musique, mais je suis persuadé que tu as de grandes compétences dans d’autres domaines… Laisse-moi deviner… » Je fronce les yeux, en pleine réflexion. Rien de tel qu’une analyse détaillée pour tenter de mettre le doigt sur quelques pistes préliminaires. « La cuisine… J’suis persuadé que tu es hyper calée en cuisine, j’me trompe ? » La jeune maman me confie se sentir comme un alien au milieu de nous tous, je peux comprendre pourquoi, pas besoin d’aller chercher midi à quatorze heures. « Si ça peut te rassurer, je pense qu’on en est tous là. Il nous faudra du temps, à tous, pour trouver nos aises et nos marques ici. » Débarquer dans un cadre totalement inconnu, avec dix-neuf étrangers, isolé du monde extérieur… Comment ne pas être déboussolé et peiner à trouver sa place au milieu de tout cela. « Un beau père, hein ? » L’idée me parait sacrément ambitieuse, pour reprendre ses propos. « Elle s’est trompée d’émission, elle aurait peut-être dû t’inscrire à une télé réalité de dating, t’aurais été plus chanceuse ! » Quoique… Il y a du beau monde, des beaux mecs… Reste à voir s’ils répondent à ses critères, une femme comme elle doit rechercher une certaine forme de réflexion et d’intelligence, un beau gosse écervelé ne l’intéresse probablement pas. Quitte à s’ennuyer, autant le faire intelligemment, j’offre mes services en qualité de prof de français, un moyen comme un autre de faire des pauses au milieu de ces longues séances d’improvisation dans un anglais approximatif. « Qui sait… On finira peut-être par lancer un groupe d’étude ! » Je doute fort que ce soit à l’ordre du jour, mais le bouche à oreille pourrait me permettre de me découvrir une nouvelle vocation. Ariadne semble satisfaite de sa vie, de son quotidien. Elle ne manque de rien, certes, mais je ne peux m’empêcher de la plaindre. Parce qu’elle ne respire pas la joie de vivre face à l’accomplissement. Il est évident qu’il lui manque un petit quelque chose, une lueur dans le regard, une étincelle que cette émission pourrait lui permettre de retrouver. J’étouffe un rire lorsqu’elle commente ma décision de me joindre aux autres candidats pour cette onzième saison. « SURTOUT si c’est aux frais d’un riche britannique excentrique ! » Manquerait plus qu’on soit obligés de payer pour venir ici. La conversation se poursuit naturellement et l’heure est à la danse. « J’suis curieux de voir ça, à quoi ressemble une danse grecque traditionnelle ? » Je n’y connais pas grand-chose en culture Grecque, peut-être est-ce l’occasion d’en apprendre davantage. « Oh oui, j’ai le rythme dans la peau depuis tout petit… Je suis incapable de me retenir d’onduler dès qu’une musique est diffusée quelque part. » La preuve ? J’ai du mal à rester face à elle alors que mon corps m’hurle de me dépenser sur un beat diablement efficace.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 791
AVATAR : gemma arterton
ÂGE : 36
LOCALISATION : bath, uk.
MÉTIER : gérante d’un salon de thé/b&b.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 152,676 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: party all the time - samedi 19H45   Jeu 14 Juin - 18:22

Ariadne a un petit rire et un air légèrement surpris que Chaim mette le doigt sur un de ses passe-temps aussi vite. Etait-elle si prévisible que ça ? Probablement. « La pâtisserie, plus exactement, » précisa-t-elle avec un sourire amusé. « Mais tu avais un gros avantage en connaissant mon métier, » ajouta alors Ariadne. Elle avait bien conscience d'être l'archétype de la mère anglaise et son salon de thé, bien droite dans ses bottes, polie et discrète, trop sérieuse et trop flegmatique. Elle mentirait si voir le portrait dépeint par Georgie pour la sélection ne lui avait pas fait un petit électrochoc ; son manque de confiance en elle, son côté "les autres avant moi", et son caractère un peu coincé étaient probablement ses plus grands défauts. Ce seraient d'excellents points de réflexion pendant ses longues journées sur ce bateau. Si elle s'était montrée bornée et un peu revêche à l'idée de venir ici, maintenant qu'elle y était, elle se voyait face à la situation et n'avait pas d'autre choix que d'obtempérer. Chaim marquait un point sur l'erreur d'émission. « Il me semble qu'elle a bien essayé. Mais il paraît qu'il y a de la discrimination au casting pour les mères célibataires de plus de trente ans, » admit-elle avec une légère grimace discrète. C'était bien ce que Georgie avait dit : porte fermée sur porte fermée. Pas assez jeune, pas assez dévergondée, pas assez intéressante pour leurs émissions à sensations. Sauf pour Thrown Dice, qui semblait se démarquer chaque année par un casting surprenant de variété. « Disons que si son plan fait faillite, au moins cette émission semble avoir d'autres tours dans sa poche pour me divertir, » déclara Ariadne quant à l'objectif premier de Georgie de sa venue ici. Et elle savait aussi que les mots de sa fille avaient été sensationnels, mais qu'au fond, elle comprenait que si personne ne correspondait au profil, elle n'irait pas ramener le premier inconnu juste pour lui faire plaisir. C'était une gamine intelligente. Sa démarche avait été une façon pour elle de tirer la sonnette d'alarme, et pousser sa mère à prendre une pause de se concentrer sur elle au lieu de se dévouer à son entourage. La conversation dérive sur la danse, mais en effet, encore une fois, Ariadne n'est pas vraiment une experte. Son côté coincé probablement. Le seul talent qu'elle s'avouait détenir était de rivaliser avec les invités masculins quand il s'agissait de danses grecques traditionnelles. « Oh, rien de très sophistiqué... je ne sais pas si tu as déjà entendu parler du sirtaki. C'est surtout dansé par les hommes, mais quand on est éternelle demoiselle d'honneur, il faut bien trouver de quoi s'occuper, » plaisanta-t-elle en mimant une ligne horizontale de danseurs, esquissant très légèrement quelques pas avec ses pieds. C'était surtout des mouvements de jambe, de plus en plus rapides, au son chaleureux des bouzoukis. « Bref, ça ne va pas du tout avec cette chanson, je crois que tu t'ennuierais, » conclut-elle en secourant la tête avec un rire léger. Chaim semblait beaucoup plus à l'aise avec la musique moderne et ne tenait pas en place, c'était un peu attendrissant. « Je ne vais pas te suivre, je vais faire honte à mes enfants. Je vais me contenter de taper dans les mains, » plaisant-a-elle en déclinant poliment l'invitation potentielle du candidat. Il trouverait probablement d'autres danseurs sur le bateau, et Ariadne ferait volontiers leur public. Il ne manquait plus qu'elle finisse au zapping et que son nom soit sur toutes les lèvres du lycée de Georgie. « Tu as pu un peu discuter avec d'autres candidats ? Qui est ton ou ta camarade de chambre ? » fit alors Ariadne, histoire d'essayer d'en savoir plus sur les autres aussi. C'était intéressant de tâter le terrain en ayant des échos venant d'autrui, elle qui n'avait pas encore pu discuter en tête à tête avec tout le monde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10443-chaim#263353 

MESSAGES : 625
AVATAR : Trevor Signorino
ÂGE : 23
LOCALISATION : Lyon
MÉTIER : Responsable d'une salle de sport
ÉTAT D'ESPRIT : Conquérant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 3000 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: party all the time - samedi 19H45   Ven 15 Juin - 0:13

Je me base sur des stéréotypes, je n’ai clairement pas honte de l’avouer, en émettant une première hypothèse sur ce que pourraient être ses points forts. La cuisine. Pourquoi la cuisine ? Parce qu’elle est maman, et qu’une maman est censée, au même titre qu’un papa, se glisser derrière les fourneaux quotidiennement pour préparer un bon petit repas équilibré à ses enfants. Et puis bon, sa fille a l’air d’être en excellente santé à en juger par l’image qu’elle renvoi dans le portrait d’Ariadne, déjà très jolie pour son âge d’ailleurs. J’ignore si j’ai raison, je me mets peut-être le doigt dans l’œil parce que bon… J’suis en excellente condition physique et ma mère n’a jamais été capable de faire autre chose que de réchauffer des boites de conserve à la poêle. Il semblerait que je sois sur la bonne voie puisqu’elle admet bien volontiers apprécier la pâtisserie. Logique, elle tient un salon de thé. Devinez ce que les mamies aiment consommer avec leur pisse-mémé ? Des petits gâteaux bien entendu, les potins n’auraient pas la même saveur sans cela. « Peut-on s’attendre à avoir quelques douceurs sucrées à se mettre sous la dent tout au long de l’aventure ? » Qui ne tente rien n’a rien, elle pourrait bien faire cela pour moi, pour nous tous… Alors oui, elle ne nous connait rien, alors nous devoir quelque chose c’est peut-être un poil exagéré mais vous avez compris l’idée. « Bon, tu auras des challenges à relever parce que j’ai l’impression qu’ici, tout le monde fait attention à sa ligne, tu vas pouvoir développer toute une gamme de gâteaux peu caloriques pour nous impressionner et nous tirer des orgasmes culinaires ! » Surement les seuls orgasmes qu’il nous sera donné d’avoir sur le bateau, à l’exception de quelques chanceux qui sauront y faire pour se faire du bien à deux ou à plusieurs. Le fait qu’elle ait été envoyée ici pour trouver l’amour me laisse perplexe, peut-être parce qu’elle n’a pas été inscrite sur le bon programme. Il est plutôt question d’aventure sur Thrown Dice, même si certains couples semblent perdurer avec les années. Son constat sur les mères célibataires de plus de trente ans a le don d’illustrer un véritable problème généralisé à toutes ces femmes qui, dès qu’elles dépassent un certain âge, sont jugées « inaptes » alors qu’un mec de quatre-vingt piges réellement inapte aura le loisir d’être incompétent jusqu’à ce qu’il décide de lui-même d’arrêter les frais. « Les producteurs sont mauvais, les mères célibataires ont un profil qui plait aux hommes. Surtout si les enfants ne sont pas en bas âge ! » Ouais, parce qu’il y a un investissement moins effrayant et un risque moins accru d’être appelé papa dès la première semaine. « Tu aurais largement eu ta place dans un tel programme, tu aurais fait craquer tout le monde, j’en suis persuadé ! » Et je ne dis pas cela par hypocrisie parce qu’elle se tient devant moi. Je le pense vraiment. La musique reprend le pas sur nos conversations et m’entraine sur le chemin divin de la danse. Ce que j’adore danser, tu te sens libre quand tu guinche, plus rien n’a d’importance, tu peux te défouler en rythme et profiter, simplement. Certains n’osent pas se lâcher, ils ont peur du regard des autres, mais il n’y a finalement que ceux qui n’ont pas la capacité de tout lâcher pour profiter du moment qui peuvent se permettre de juger. Pas de quoi se retenir pour eux, certainement pas. « Je ne connais pas, et je confirme qu’avec un tel rythme, ça ne fonctionne pas vraiment… Mais je suis définitivement curieux d’en apprendre plus à ce sujet dès que l’occasion se présentera ! » La prochaine fois que je la croise, probablement. C’est bien, ça me laisse un petit truc sur lequel rebondir pour entamer la conversation quand nos chemins se recroiseront. « Hep hep hep ! Si tu crois que tu vas t’en sortir comme ça, réussir à passer entre les mailles du filet, c’est mal me connaitre ! » Elle dansera avec moi, qu’elle le veuille ou non. « Dis-toi, au contraire, que tes enfants ont décidé de t’inscrire ici pour que tu oses te dépasser, que tu te prouves à toi-même que tu peux être quelqu’un d’autre que cette mère de famille calme, un peu coincée et banale. N’est-ce pas justement ce qu’ils attendent de toi ? Que tu lâches prise, quitte à être un peu ridicule ? » Je lui tends la main, bienveillant. « Accompagne-moi, soyons ridicules à deux ! » Devrais-je préciser qu’on ne me dit pas non, encore moins lorsque de la musique est impliquée ? Peut-être. « J’ai eu l’occasion d’échanger des banalités avec tout le monde, oui. Mais j’ai encore un gros travail à faire pour découvrir tout le monde. Et toi ? Tu as déjà eu quelques coups de cœur amicaux ? » Certaines personnes m’ont déjà fait forte impression, ce doit surement être le cas pour elle aussi. « Poppy, la petite blondinette… Un ange. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 791
AVATAR : gemma arterton
ÂGE : 36
LOCALISATION : bath, uk.
MÉTIER : gérante d’un salon de thé/b&b.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 152,676 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: party all the time - samedi 19H45   Sam 16 Juin - 7:58

Chaim mettait alors le doigt sur l'un de ses plus grands regrets quant à leur cadre de vie actuel : pas de cuisines. Pas de pâtisserie. Ariadne devrait trouver autre chose pour s'occuper - encore heureux qu'elle avait apporté plusieurs bouquins et qu'ils avaient des activités à disposition. « J'ai bien peur de n'avoir malheureusement pas accès aux cuisines. Un de mes plus grands chocs culturels en arrivant ici, » fit-elle avec une grimace déçue et un demi-sourire. Elle aurait volontiers cuisiné pour tout le monde, qu'ils fassent attention à leur ligne ou non, pâtisserie ne rimant pas nécessairement avec gras et sucre. Ca aurait même été un challenge intéressant, de créer des desserts pas trop caloriques pour ses camarades. S'imaginer dans une émission exclusivement autour du dating lui semblait complètement absurde, même si les commentaires de Chaim étaient plutôt sympathiques. Mais elle ne se voyait pas dans un tel tableau, elle qui avait à peine commencé à accepter faire partie de cette saison de Thrown Dice. « Oh, non, je ne crois pas, je les aurais ennuyés à mourir, je n'ai vraiment pas le profil, » lâcha-t-elle avec un rire gêné. Pas nécessairement juste par son âge ou ses enfants, mais son caractère et ses passe-temps en général. Chaim était mignon à essayer de lui faire prendre confiance en elle, elle ne pouvait pas s'empêcher de penser que le garçon serait comme cul et chemise avec Georgie. C'était exactement le genre d'arguments qu'elle avait martelés pour la convaincre d'accepter sa sélection au casting. « Je... oui, oui, c'est vrai, tu as raison, » admit-elle en laissant tomber ses bras, vaincue, avec un sourire gêné. Elle ne pouvait pas le nier, elle le savait elle-même, mais ce serait un long chemin avant d'arriver au niveau de tous ces candidats hauts en couleurs. Ariadne, une expression entre la douleur, la gêne et l'amusement sur le visage, se mit à se dandiner d'un pied sur l'autre. Elle avait un certain sens du rythme grâce à ses années de piano, mais elle était loin de savoir ce qu'elle était sensée faire sur ce genre de musique. Ponctuant ses pas timides par des mouvements de vague un peu brouillon avec ses bras, elle finit par s'arrêter avec un rire gêné. « Arrêtons le massacre, je suis là pour me détendre certes, mais pas pour mettre la honte à ma fille, » fit-elle en levant les mains comme un panneau stop sur la danse en direct à la télévision. Elle finirait dans ces vidéos sur Youtube de chutes ou de ces gens qui se tournent en ridicule sans le savoir, et ce serait la fin de la vie sociale de Georgie. Il était alors temps de passer aux choses sérieuses et essayer de prendre la température de la communauté sur ce bateau - peut-être qu'elle pourrait ainsi repérer les candidats avec lesquels elle pourrait potentiellement s'entendre à merveille. Elle en avait déjà en tête, à vrai dire. « J'ai eu quelques discussions agréable, oui. Mon colocataire, Wyatt ? Je ne peux vraiment pas m'en plaindre, il est super. Je ne sais pas si tu as pu parler à Beth et Alvaro, aussi, très sympa tous les deux, » énuméra Ariadne en levant les yeux vers le plafond pour se rappeler des prénoms de chacun, et des conversations de la semaine. Elle avait même quelques doutes quant à Beth, et la soupçonnait d'être son binôme de jeu attitré - leurs vies et leurs caractères étaient bien trop similaires pour que ce soit une simple coïncidence. « Eben me paraît très sympathique aussi, mais c'était une conversation un peu étrange, je ne sais pas quoi en penser, » admit-elle avec un léger rire. C'était probablement le candidat qui pour l'instant la laissait le plus confuse, et elle ne savait pas vraiment quoi faire de toutes les signaux contradictoires qu'il avait semés au fil de leur conversation. « Jusque là, il ne me semble pas que nous ayons des éléments perturbateurs, mais je peux me tromper, » conclut-elle avec un sourire. Pas de caractère ostensiblement grincheux, pas de peste colportant potins ou jugements superficiels comme dans certaines émissions, il semblait pour l'instant que le groupe était assez agréablement normal. En espérant qu'il le reste, pour la tranquilité de tous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

party all the time - samedi 19H45

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Murder Party] Good Vibrations - le Samedi 23 Mars
» Operasyon Bagdag 2 di Jean Mari Samedi pot parol baz lavalas
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» samedi 7 janvier
» bonjour !!! samedi 22 01 2011
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: SALLE DE SPECTACLE / DANSE-
Sauter vers: