in my body - mercredi, 16:00

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10456-hunter 

MESSAGES : 598
AVATAR : brandon flynn.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: in my body - mercredi, 16:00   Lun 11 Juin - 0:33

@silvan

Si il y avait bien un endroit dans lequel je savais que j'allais m'épanouir, c'était la salle d'arcades que William nous avait promis. Pour autant, cela vous étonnera probablement de savoir que j'avais choisi de l'éviter au maximum en ce début de semaine, probablement parce que je ne connaissais que trop bien mes habitudes. Si j'en venais à entamer quelques parties, il était certain que j'allais entamer une certaine dépendance, comme je pouvais l'être envers ma console, sur la terre ferme. Ici, les enjeux n'étaient pas les mêmes, et je savais qu'il fallait que j'apprenne à me socialiser, du moins, plus que ce dont j'avais l'habitude. Je n'étais pas sauvage, non, juste plutôt introverti, et pas franchement intéressant. Mâchant mon chewing-gum au coca -oui, il n'y a que moi qui aime ce genre de conneries, je sais- j'avançais timidement vers les machines, laissant trainer le bout de mes doigts sur certaines sans oser faire le premier pas. J'avais l'impression d'être à un date au collège, légèrement awkward. Autant vous dire qu'elles étaient toutes ici à mon goût, ce qui n'arrangeait pas mon choix. Et bientôt, je me retrouvais à m'imaginer comme étant le bachelor, devant donner mon amour à une seule de ces machines alors qu'elles demandaient toutes à être aimées. Cette émission était particulièrement cruelle, si vous me demandiez mon avis. Comment avoir envie de briser le coeur de plus d'une vingtaine de jeunes femmes à la fois ? Comme si rien d'autre n'avait d'importance, oui, comme si le coeur du bachelor était la seule chose qui comptait réellement. C'était injuste. Mais ici, nous ne parlions pas de ce genre d'amour, non. Nous parlons de passion, d'amour injustifiable. Et alors que je saisissais finalement un fliper dans mes mains, je pouvais sentir des frissons s'emparer de mon corps, comme s'il s'agissait de la première fois. Sauf que voilà, après quelques parties d'essais, et maintenant que la flamme s'était allumée au sein de mon être, la balle du fliper avait fini par se coincer dans un coin de la machine, bloquant tout le jeu. « Non ! Tu n'peux pas me faire ça ! » alors forcément, je commençais à taper du pied, bouillonnant sur place, comme un gosse frustré, n'ayant pas eu le jouet qu'il voulait dans le supermarché. Je secouais tant bien que mal la machine, sans trop réussir à la faire bouger. Voilà, ma journée, elle allait être fichue.

_________________

Hold on, I thought that I was doing so well, Oh, like everything was under a spell. Now it's getting harder
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 1831
AVATAR : blaaker (@n-dia)
ÂGE : 25
LOCALISATION : bursa (tr)
MÉTIER : acrobate


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 20.830 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: in my body - mercredi, 16:00   Lun 11 Juin - 13:53

A cette heure de la journée, Silvan se promène sur le pont E – pont E où se cache l’une des deux cabines qui lui a été attribuée –. Outre la salle de bain et les cabines, il a plus ou moins entendu dire que les autres salles de ce pont sont sous le signe du divertissement et des jeux. Certains évoquent même des auto-tamponneuses. Le Turc s’aventure donc dans l’un des couloirs et pousse la première porte qu’il rencontre. Il franchit le seuil de la porte et s’arrête. Il détaille l’endroit. A vrai dire ce n’est pas tant les éléments qui composent cette pièce qui retiennent son attention mais bel et bien une présence. Une présence qui vient briser le silence qui devait régner en reine dans l’antre ludique. Il arque un sourcil, quand la voix de ce protagoniste vient se nicher dans le creux de son oreille. Silvan ne peut s’empêcher de laisser un éclat de rire s’échapper de ses lèvres. « Oh cousin, tu parlais à ton ami imaginaire ? », qu’il l’interroge, en s’approchant de lui. Ses paroles marquent sa présence dans le lieu et son regard croise celui du jeune candidat. Evidemment la réplique de Silvan n’était pas moqueuse, n’était pas dotée d’un mauvais fond. Il voulait détendre l’atmosphère. Il ne manquerait plus que la Production est recrutée un candidat qui prétend avoir un ami imaginaire, il serait bon à consulter comment déjà ? Dr Lariche ? « Sinon, moi, c’est Silvan », qu’il souffle, pour se présenter.

_________________
THAT LONELINESS IS MY DISEASE
i didn't know that i was broken
until i found my missing piece
it seemed like every door was closing on me
and you were so far out of reach
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10456-hunter 

MESSAGES : 598
AVATAR : brandon flynn.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: in my body - mercredi, 16:00   Lun 11 Juin - 22:39

Il n'en fallait pas beaucoup pour me stresser lorsqu'il s'agissait de jeux vidéos. En même temps, c'était un petit peu mon passe temps favori, et dieu sait que j'étais plutôt mauvais joueur. Alors, lorsque l'on m'empêchait carrément de finir ma partie, autant dire que ça risquait de barder. Le flipper c'était plus ou moins la même chose, et là, tout le jeu était bloqué à cause de cette foutue machine old school. Tout ça parce que la production n'avait pas été capable d'emménager correctement les lieux alors que bon, ils en avaient les moyens. C'est un scandale (Quand je vous dis que je deviens mauvais joueur) ! Hors de moi -c'est à dire, ressemblant à un gosse de dix ans, tout rouge mais ne pouvant faire de mal à une mouche" je secouais la machine de toute mes forces, la faisant se décaler de deux millimètres avant de finalement capituler. Pourquoi le sort s'acharnait-il sur moiiiiii !! Sapristi. Evidemment, c'était ce moment là qu'un candidat choisissait d'entrer dans la pièce, et lui, ça le fit bien rire. Faut dire que je devais pas avoir l'air bien malin là tout de suite, entre mon teint tomateux et ma crise existentielle. « N-Non ! A cette f-foutue machine ! » à noter que vous ne me verriez angoisser qu'à ce seul sujet et que mon état actuel était loin d'être celui que je pouvais avoir, même dans une situation critique, de vie ou de mort. Non, en vérité si j'étais proche de la mort, genre, si un piano venait à tomber dangereusement sur moi, je crois que je serais le premier à ne pas même pas avoir le temps de stresser tellement ma mort serait rapide. Il me disait son nom, mais franchement « Désolé, mais cette machine est plus importante que ton identité là tout de suite ! Tu te rends pas compte ! Regarde, c'est simple si on analyse toutes les données : d'abord ça commence par un flipper défectueux, puis ça continue par le robinet qui fuit, puis par la plaque chauffante qui commence à déconner... » et là, d'un coup, je tapais fort dans mes mains « ET BOOM ! On ex-explose tous, gars ! » reprenant ma respiration, toutes les données aussi insensées soient-elles me paraissaient plus que crédibles. Si ils avaient été négligents sur ce point, dieu sait ce que ça nous réservait. La théorie du complot, tout ça. Sentant finalement mes mains vibrer sous le choc que je venais de leur infliger l'une contre l'autre, le tout remontait finalement dans les bras alors que je me plaignais d'une petite voix « Arf ça fait mal en plus... » Coucou Silvan, c'est un jour comme un autre, il fait beau dehors et les oiseaux chantent, tout ça tout ça.

_________________

Hold on, I thought that I was doing so well, Oh, like everything was under a spell. Now it's getting harder
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 1831
AVATAR : blaaker (@n-dia)
ÂGE : 25
LOCALISATION : bursa (tr)
MÉTIER : acrobate


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 20.830 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: in my body - mercredi, 16:00   Mar 12 Juin - 14:15

Sil part plus ou moins à l’exploration du pont qu’on lui a attribué cette semaine, le pont e. Connaissant que les pièces vitales et principales, il découvre donc l’existence d’une salle d’arcades. A vrai dire, là, dit ainsi, il est incapable de savoir à quoi correspondent les « arcades »… Ce n’est pas réellement un nom qu’il emploie dans son quotidien ou qu’il a déjà entendu parler dans sa vie de tous les jours. En entrant, il découvre un candidat… un candidat qui parle, qui s’adresse à quelqu’un ou quelque chose. Mais Sil se plait à penser qu’il parle à quelqu’un, à quelqu’un d’imaginaire, un ami imaginaire, comme le ferait un jeune enfant chez-lui, dans sa chambre, ou dans la cour de récréation – non pas que Silvan faisait partie de ces enfants-là. Ainsi le jeune homme lui explique qu’il parlait à… à cette machine. « Ah… », lance-t-il, laissant sa voix en suspends. Il commence à se demander à quel genre de spécimen il a devant lui. Il décide alors de se présenter, afin de tenter de nouer un semblant de contact et d’essayer d’apprendre à le cerner davantage, à le connaitre – ou du moins à connaitre ses pourtours. Pourtant celui-ci explique que cette machine est plus importante que lui – que son identité, plus justement, mais cela revient au même, n’est-ce pas ? –. Il ne se rend pas compte. Vas-y gamin apprend-lui la vie. Sil regarde son interlocuteur, sans bouger, haussant petit à petit les sourcils. « Ah ouais, je vois le genre… », commente-t-il à haute voix, plus pour lui-même. « T’es un illuminé, toi » ou un frappé. « Je croyais qu’on avait passé des tests psychologiques, lors de la phase de casting. T’es passé entre les mailles du filet, toi, ou quoi ? », qu’il se demande, riant de plus bel. Il confesse : il se moque – gentiment, certes – de son camarade. « Enfin je crois que je vais te laisser seul ». Seul avec ses délires. Sil marque un pas de recul, puis pivote sur lui-même pour se diriger vers la porte. « Allez, je te laisse nous sauver d’une explosion », qu’il rétorque, lui adressant un geste de la main.

_________________
THAT LONELINESS IS MY DISEASE
i didn't know that i was broken
until i found my missing piece
it seemed like every door was closing on me
and you were so far out of reach
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10456-hunter 

MESSAGES : 598
AVATAR : brandon flynn.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: in my body - mercredi, 16:00   Mer 13 Juin - 22:57

D'accord, j'avais peut-être légèrement exagéré concernant ma possible théorie comme quoi tout risquait d'exploser à cause d'un pauvre flipper. Ça n'était pas parce qu'un matériel était défectueux que forcément, nous allions tous mourir dans la seconde. Disons que c'était plutôt mon âme de compétiteur, et surtout, de gamin qui était en péril là tout de suite. Parce que j'avais plutôt bien envie de m'amuser, que j'avais entamé une partie et que j'étais du genre à aimer tout finir parfaitement. Sauf que bon voilà, de toute évidence, une problématique se posait à moi là tout de suite ; je n'allais pas pouvoir la poursuivre et du coup, je ne saurai jamais combien de points j'aurais pu avoir, et ça, et ça... eh bah c'est frustrant figurez-vous. Le métis n'avait pas forcément l'air ultra réceptif à mon pétage de plomb, il faut dire que si j'avais aperçu mon reflet, j'aurais probablement cherché à l'éviter également. Difficile d'imaginer que j'étais quelqu'un de plutôt introverti au quotidien, surtout depuis que j'avais mis les pieds dans ce jeu. J'essayais tant bien que mal de paraitre serein, mais c'était quand même légèrement sur-joué. Aucune idée de comment les autres arrivaient à être aussi à l'aise auprès d'inconnus. Il me surnommait d'illuminé, ce qui me fit légèrement bizarre, avant de finalement décider de tourner les talons. Je l'observais partir au loin alors que tout mon énervement s'estompait d'un coup, la tension retombant d'un coup. Je jetais un nouveau regard vers le flipper, légèrement confus, mais toujours déterminé à le faire bouger... Sauf que je savais que je n'en aurai pas la force. Du coup, comme un gosse, je me laissais tomber les fesses par terre, dos appuyé au pied du flipper, soupirant légèrement face à ma faiblesse.

_________________

Hold on, I thought that I was doing so well, Oh, like everything was under a spell. Now it's getting harder
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 1831
AVATAR : blaaker (@n-dia)
ÂGE : 25
LOCALISATION : bursa (tr)
MÉTIER : acrobate


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 20.830 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: in my body - mercredi, 16:00   Sam 16 Juin - 22:11

Le gars qui se tient en face de lui ne lui parait pas avoir toute sa tête. Il est frappé ou illuminé. Il n’est pas sain comme candidat. Sil se souvient avoir passé des tests psychologiques, lors de son casting ; il est étonné de voir un personnage pareil sur le bateau. Un peu plus à sa liste – flipper défectueux, robinet qui fuit, plaque chauffante non fonctionnelle –, il aurait ajouté la présence d’arabes sur le bateau et on aurait tenu le bingo : un raciste illuminé. Il l’est peut-être, d’ailleurs. Peut-être aurait-il réagi différemment en présence d’un individu moins oriental et plus occidental ? Dans l’esprit de certaines personnes, en Occident, les hommes orientaux sont dangereux. Il ne serait pas étonné que son jeune camarade le pense, tiens. Sil décide de prendre la direction de la porte de sortie. Il n’a rien à faire ici et son camarade lui a bien fait comprendre qu’il n’avait pas envie de discuter avec lui et n’était pas enclin à faire un pas vers lui pour faire connaissance. Sil ne s’en formalisera pas, ce n’est pas cet épisode qui l’empêchera de dormir, ce soir. Il se tourne une dernière fois vers le jeune homme pour le saluer, en se moquant légèrement de lui. « Ton petit numéro fonctionne peut-être avec les filles mais pas avec moi », qu’il souffle, avant de s’apprêter à franchir la porte.

_________________
THAT LONELINESS IS MY DISEASE
i didn't know that i was broken
until i found my missing piece
it seemed like every door was closing on me
and you were so far out of reach
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10456-hunter 

MESSAGES : 598
AVATAR : brandon flynn.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: in my body - mercredi, 16:00   Jeu 21 Juin - 12:24

Je ne m'attendais pas vraiment à la réaction du métis, du moins, pas à une réaction aussi méprisante de sa part. De toute évidence, certains n'avaient pas autant de patience que je pouvais avoir. Du moins au quotidien parce que oui, de toute évidence je ne l'avais pas particulièrement été face à ce flipper. D'habitude, j'étais quelqu'un de plutôt minutieux, surtout lorsqu'il s'agissait de tâches manuelles. J'étais quelqu'un d'assez perfectionniste oui. Toujours est-il que maintenant, il s'apprêtait à franchir la porte, lâchant au passage que mon "petit numéro" n'allait pas avoir d'effet sur lui, et je ne voyais pas trop de quoi il parlait exactement. C'était bien le premier ici à me parler de cette manière alors forcément, j'étais assez surpris. Fronçant légèrement les sourcils, je me rendais bien évidemment compte de mon côté enfantin sur le moment mais je ne trouvais pas que je méritais une telle réaction. Cela dit, j'étais plutôt mauvais pour ce qui était des confrontations, d'autant plus lorsque je me savais en partie en tord, alors pour le coup, je préférais ne rien répondre, le laissant quitter la pièce alors que je restais un instant assis ici, avant de finalement partir à mon tour. Aucun intérêt de rester ici, et cette réaction là m'avait de toute façon coupé toute envie de m'amuser, d'une quelconque manière.

sujet terminé.

_________________

Hold on, I thought that I was doing so well, Oh, like everything was under a spell. Now it's getting harder
Revenir en haut Aller en bas
 

in my body - mercredi, 16:00

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» B'jour, Ivry-body.
» ☆ MOVE YOUR BODY.
» Rock that Body !
» MASTERCHEF - mercredi 4 juillet, 6h02
» Body & Soul
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: SALLE D'ARCADES-
Sauter vers: