(week 1, wed) sunny (+ beth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 791
AVATAR : gemma arterton
ÂGE : 36
LOCALISATION : bath, uk.
MÉTIER : gérante d’un salon de thé/b&b.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 152,676 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: (week 1, wed) sunny (+ beth)   Lun 11 Juin - 14:59

sunny
week 1, wednesday
+ @beth

Depuis combien d'années n'avait-elle pas allongé ses longues jambes sur une chaise longue au soleil, laissant les rayons dorer sa peau, vêtue d'un maillot de bain, accompagnée d'un livre et d'un thé ? Si vous connaissez la météo britannique, vous savez que ce n'est que très peu. Ariadne avait passé les quinze dernières années de sa vie à travailler et élever ses enfants, et les jours de vacances étaient rares, ou consistaient en séances de ricochets sur une plage de Plymouth. Elle n'était pas non plus originaire d'un milieu aisé qui s'envolait chaque été pour une destination sophistiquée. Elle pouvait se laisser convaincre, cela dit. Ses à prioris sur le jeu, et son agacement lorsque Georgie avait révélé ne pas avoir été à Londres pour faire du shopping avec ses amies, mais pour le casting de l'émission, laissaient peu à peu place à un sentiment de détente. Elle était loin de ces candidats extravertis et joueurs, mais la vie sur le bateau était agréable. Seule sa famille manquait au tableau.
La silhouette d'une grande brune, d'environ son âge, s'allongea sur la chaise d'à-côté, et Ariadne lui adressa un sourire poli derrière ses lunettes de soleil. « Bonjour. Ariadne, » se présenta-t-elle. Elle était loin de connaître les prénoms de tout à chacun, n'ayant discuté qu'avec peu de candidats pour l'instant, se contentant des présentations formelles ou de laisser traîner une oreille lorsque des participants bavardaient autour d'elle. « Du thé glacé ? C'est un thé à la menthe et à la framboise, » proposa-t-elle en désignant la théière, posée sur une petite table près d'elle. Des politesses autour d'un thé, c'était peu dépaysant, même si sa mère s'occupait pluôt du salon de thé et elle de l'hôtel. « Vous aviez déjà visité Miami et sa région auparavant ? » demanda-t-elle à son interlocutrice d'un ton poli avec un sourire, histoire d'engager la conversation. Parce qu'elle n'avait jamais mis les pieds en dehors de l'Angleterre auparavant, et c'était un sacré changement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 582
AVATAR : anne hathaway
LOCALISATION : Londres
MÉTIER : Professeur de biologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: (week 1, wed) sunny (+ beth)   Mer 13 Juin - 1:10

sunny
@Ariadne

Un candidat, Alvaro, m’a fait remarquer que je suis sacrément blanche. Ce n’est pas un secret, j’ai une vraie peau d’anglaise qui ne voit le soleil que quelques jours par an. Quand j’étais petite, avec mon teint pâle et mes cheveux bruns, mon déguisement était toujours blanche neige. C’est facile, et ça fait son petit effet. Autant dire que je ne suis pas tombée des nues lorsqu’il me l’a annoncé. Ca m’a toutefois permis de vraiment me rendre compte du fait que, ici, sur ce bateau avec son taux d’ensoleillement défiant toute concurrence, je peux peut être changer les choses. Attention, je ne dis pas que j’aurai le teint doré d’une brésilienne avant la fin de la saison, mais j’avoue bien volontiers qu’un léger hâle ne me déplairait pas. Un livre à la main, comme toujours, et munie d’un sac contenant assez de SPF50 pour une colonie d’au moins 40 gamins, je décide de m’installer sur la terrasse. Apercevant une candidate, je me dis que c’est peut-être l’occasion de faire d’une pierre deux coups : entamer mon bronzage, et devenir un petit animal social. Un bien grand projet pour une après-midi comme celle-ci. Mais bon, soyons ambitieuse, un peu… A peine installée à côté d’elle, je l’entends se présenter. « Bonjour. Ariadne.  » Sans la regarder, je lui réponds, le sourire dans la voix :  « Beth, enchantée. » Aussitôt, elle me propose à boire, pour ma plus grande joie. « Du thé glacé ? C'est un thé à la menthe et à la framboise. » Je me redresse pour me servir, répondant à son invitation.  « Merci beaucoup, c’est parfait ! » J’avale une gorgée de la boisson désaltérante avant de dégainer mon tube de crème. « Vous aviez déjà visité Miami et sa région auparavant ? » Tout en commençant à disposer des gouttes blanches sur mes jambes, je réponds.  « On peut se tutoyer, non ? » C’est la première que je rencontre ici à opter pour un vouvoiement d’usage.  « Mais Miami, non, jamais… Moi c’est plutôt Londres et sa région, je n’ai jamais beaucoup voyagé. Un peu dans la campagne anglaise, mais jamais vraiment plus. Et toi alors ? Tu connais ? » Je relève la tête, et quitte la blancheur de mes mollets pour quelques instants afin de contempler l’horizon.  « C’est dingue, non ? Je ne pensais pas que je ferais un truc pareil un jour… Encore moins à bientôt 35 ans…  »

_________________
living in black and white


Dernière édition par Beth le Sam 16 Juin - 1:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 791
AVATAR : gemma arterton
ÂGE : 36
LOCALISATION : bath, uk.
MÉTIER : gérante d’un salon de thé/b&b.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 152,676 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: (week 1, wed) sunny (+ beth)   Mer 13 Juin - 8:25

Sans surprise, la prénommée Beth essuya tout doute sur le langage à utiliser dans leurs conversation - un travers dans lequel Ariadne était littéralement tombée avec tous les candidats de plus de trente ans, il fallait croire. Cela dit, une fois qu’elle aurait fait le tour des présentations, ce ne devrait plus être un souci. « Pardon, je vais finir par m'y habituer, » fit-elle avec un geste de la main résolu, comme pour essayer de toucher son but, celui de ne pas se faire enfermer dans une étiquette de candidate un peu coincée - bien qu’elle ne pouvait pas vraiment nier qu’elle l’était. Un peu. C’était surtout une histoire de morale et d’exemple à donner, en fait. « C'est idiot mais entendre un accent aussi familier me rassure, » commenta Ariadne avec un large sourire amical lorsque la candidate évoqua Londres et la campagne anglaise. On se raccrochait à ce qu’on pouvait, aussi violemment déracinée pour la télévision. Et elle eut une expression légèrement gênée avant de répondre à son tour. « Je n'avais jamais mis les pieds dans un avion jusqu'à la semaine dernière. Je suis du Somerset, » fit Ariadne en serrant les dents comme si elle venait de faire une bêtise. Elle avait vaguement mis les pieds à Londres pour des raisons diverses, mais elle était une fille du sud-ouest de l’Angleterre, entre Bath et Bristol. La remarque de Beth frappa droit au but, et le visage d’Ariadne se détendit d’autant plus. Elle était tellement soulagée d’entendre quelqu’un mettre des mots sur sa propre situation, son côté loup solitaire pudique sentait finalement une de ses barrières se baisser, pour peut-être se lier d’amitié avec quelqu’un sur ce bateau. Non pas qu’elle n’avait pas envie, au contraire, elle ne demandait que ça, mais elle était de celles qui restait à l’écart par son caractère modeste et introverti, et que l’on approchait petit à petit, comme un animal sauvage. « À qui le dis-tu ! Mon dieu, je suis vraiment contente de ne pas être la seule à penser ça, » s’exclama-t-elle avec un peu plus d’entrain que d’ordinaire, une main sur la poitrine en guise de soulagement. Même tranche d’âge, même apparente vision de leur présence sur ce bateau, c’était prometteur. Et une amatrice de thé également - tout était en place pour devenir les meilleures amies du monde, du moins le temps de leur isolation. « Comment es-tu arrivée là ? Tes enfants t’ont joué un tour, à toi aussi ? » demanda-t-elle alors avec un sourcil arqué et un léger sourire amusé. Elle devait probablement être là dans une situation similaire à la sienne - contre son gré, après avoir perdu un pari, ou pour une promesse à quelqu’un, quelque chose comme ça. Puis Ariadne désigna les jambes de la candidate, qui se tartinait de crème solaire. « On a visiblement aussi le même souci avec le soleil, » plaisanta-t-elle en bougeant légèrement ses propres jambes pâles en guise de comparaison.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 582
AVATAR : anne hathaway
LOCALISATION : Londres
MÉTIER : Professeur de biologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: (week 1, wed) sunny (+ beth)   Sam 16 Juin - 2:24

sunny
@ariadne

« Pardon, je vais finir par m'y habituer. » Pour une raison qui m’échappe un peu, la candidate près de moi semble éprouver quelques difficultés avec le tutoiement. A en croire ce qu’elle insinue, je ne dois pas être la seule à lui avoir fait cette réflexion. Je comprends, ne vous méprenez pas, c’est compliqué parfois de changer ses habitudes. Je vouvoie mes élèves à longueur de journée, alors même que certains de mes collègues trouvent cela dépassé. Je ne pourrais être moins d’accord avec eux. Je trouve que cela permet à la fois d’affirmer la distance qu’il existe entre l’élève et le professeur et ainsi rappeler, tacitement, à chacun sa place et son rôle social, mais c’est également une forme de respect vis-à-vis d’eux. Il serait inimaginable que, de leur côté, ils nous tutoient, je ne vois donc pas pourquoi l’inverse serait valable pour nous. Ils méritent cette considération. « C'est idiot mais entendre un accent aussi familier me rassure. » Mon sourire s’élargit.  « Ne le prends pas mal, surtout pas, mais moi c’est de voir quelqu’un qui n’a pas 19 ans, qui me rassure. » Je ris doucement pour ponctuer ma phrase. Si elle est susceptible, je viens de me mettre quelqu’un à dos. Mais en même temps c’est vrai. Je suis profondément soulagée de voir qu’il y a au moins une personne dans cette aventure qui pourrait, quelque part, me comprendre un peu.
Elle m’explique qu’elle aussi est une fille du pays, même si ce n’est pas le même coin de pays que moi. Si je suis citadine, c’est les grandes étendues vertes du Somerset qui abritent son foyer. J’y suis déjà passée, quelques fois, les parents de mon ex y vivaient. J’ai trouvé la région très belle, c’est indéniable, mais je suis une anglaise de la ville, moi, on ne se refait pas.
« À qui le dis-tu ! Mon dieu, je suis vraiment contente de ne pas être la seule à penser ça. » Visiblement, et cela confirme ce que je pensais, nous sommes bien deux à être un peu abasourdies d’être ici. La photo de nous deux que l’on pourrait prendre, à cet instant précis, est d’ailleurs révélateur de notre état d’esprit. Thé glacé et crème solaire de compétition, nous ressemblons plus à deux mères de famille en vacances qu’à des candidates de téléréalité. Et c’est ce que nous sommes au final, sans la famille, pour ma part. J’enlève mon t-shirt pour laisser apparaître un haut de maillot bariolé, et m’attaque au crémage du haut de ma poitrine et de mon cou, alors que j’écoute la question d’Ariadne. « Comment es-tu arrivée là ? Tes enfants t’ont joué un tour, à toi aussi ? » Immédiatement, je réponds :  « Pas d’enfants pour ma part, pas encore du moins, mais des amis qui disent souvent que je suis la mère du groupe. Et ils ont jugé que maman avait besoin de vacances pour apprendre à s’amuser… Je crois que c’est pareil pour toi, non ? Enfin, c’est ce que j’ai retenu de ton portrait le soir du prime. » Portrait réalisé par sa fille, qui m’a fait beaucoup rire. C’est d’ailleurs l’une des seules choses dont je me souvienne de cette soirée. Et promis, je n’ai pas bu. « On a visiblement aussi le même souci avec le soleil, » Je grimace, avant de dire :  « Oh ! M’en parle pas. D’ailleurs… Ca t’embêterait terriblement de m’aider avec mon dos ? Me connaissant, je serais capable de prendre un coup de soleil sur le seul centimètre carré de peau que j’aurais oublié. » Ca sent le vécu, oui oui. Je parle en connaissance de cause, ce qui explique aussi mon insistance avec cette pommade trop blanche.  « C’est quoi que tu préfères, ici, jusqu’à présent ? » Je saute du coq à l’âne, tout à fait. Mais au bout de trois jours j’essaye déjà de faire des premiers bilans dans ma tête. C’est dans mes habitudes de tout vouloir analyser, je n’y peux rien.  « Et ce qui te pèse le plus ? »

_________________
living in black and white
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 791
AVATAR : gemma arterton
ÂGE : 36
LOCALISATION : bath, uk.
MÉTIER : gérante d’un salon de thé/b&b.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 152,676 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: (week 1, wed) sunny (+ beth)   Sam 16 Juin - 9:25

La remarque de Beth quant à leur âge apparent déclencha un rire plus franc de la part d'Ariadne, non pas parce que c'était vexant, mais parce que c'était surtout très vrai - la candidate n'aurait pas pu résumer leur sentiment commun d'une meilleure manière, c'était comme parler devant un miroir. « Mon dieu, amen à ça. Ma fille n'est pas beaucoup plus jeune, c'est un peu fou, » renchérit Ariadne en levant les mains au ciel. La petite blonde prénommée Poppy lui faisait même beaucoup trop penser à Georgie, c'en était perturbant. Elle était dans le même panier avec ces tout jeunes adultes, voir même encore enfants, dans un cadre qui les poussait non seulement à une compétition qui pouvait vite devenir personnelle, mais aussi qui incitait fortement aux relations intimes. Ariadne était sûre d'une chose : jamais elle n'aurait laissé Georgie s'inscrire à un jeu pareil. Du moins, pour l'instant. Elle n'attendait que de Thrown Dice de la faire changer d'avis. Beth était donc là à cause, ou grâce à ? ses amis. Pour la faire se détendre et arrêter de s'occuper ds autres. Ariadne en resta silencieuse et bouche bée pendant deux petites secondes une fois que la candidate ait terminé son explication. « Exactement, tu n'aurais pas pu mieux résumer la situation, » déclara-t-elle, dénuée de mots à ajouter. Elle avait tout dit. Affichant un sourire intrigué, elle poussa ses lunettes de soleil sur son crâne pour jeter un regard amusé à sa camarde. « Peut-être que tu es mon binôme ou je ne sais plus comment ils appellent ça, en fait, » lâcha-t-elle, comme une révélation. Elle devrait peut-être se pencher sur la question au moment où elle voudrait s'essayer à la compétition et gagner ces mystérieux avantages. Beth et Ariadne étaient du même type, deux brunes au teint diaphâne, et ce malgré les origines grecques d'Ariadne - ces dernières avaient été beaucoup trop diluées par l'ADN britannique de son père et la pluie du Somerset, il fallait croire. Lorsque Beth lui demanda son aide pour lui passer de la crème solaire dans le dos, elle hocha la tête simplement. « Oh, pas de problème, » fit-elle en s'emparant de la bouteille et obtempérer. Les questions qui suivirent étaient aussi pertinentes qu'intéressantes pour comprendre un peu les priorités de chacun et Ariadne y répondit volontiers, tout en poursuivant son poste d'esthéticienne du dimanche. « Le cadre est magnifique. Je n'aurais pas pu rêver de mieux comme environnement pour me détendre, c'est certain, » admit-elle aisément. Elle devait avouer que c'était un endroit de rêve, et que Georgie devait être tellement satisfaite de son coup. Mais en effet, ce qui la pesait le plus était évident, si bien que sa réponse fusa du tac au tac. « Mes enfants. J'aurais aimé qu'ils viennent avec moi pour des vacances en famille, et qu'ils voient tout ça, » ajouta Ariadne avec un sourire. Eux qui n'avaient jamais mis les pieds hors de l'Angleterre non plus. Et voilà que leur mère se la coulait douce au bord de la piscine d'un bateau de luxe. Refermant le tube de crème solaire, elle s'essuya les mains sur ses jambes pour conclure. « Voilà, parée pour le soleil, » déclara Ariadne avec un large sourire, avant de se repositionner sur sa chaise et siroter une gorgée de thé glacé. « Tu fais quoi dans la vie à Londres ? » poursuivit-elle à l'adresse de sa camarade. Si elle répondait qu'elle était gérante d'un restaurant ou d'un hôtel, elle n'avait plus qu'à courir pour aller confirmer leur binôme là maintenant tout de suite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

(week 1, wed) sunny (+ beth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Maryse Vs Beth Pheonix Vs Angelina Love
» Sunny invita Aurélien au ciné (pv Aurélien)
» Invitations au week-end final de bêta-test
» c est le week end ...des amoureux ..........................
» c est le week end youpie........
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: COIN TERRASSES-
Sauter vers: