I can feel something starting (lundi, 16h30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10413-alvaro 

MESSAGES : 906
AVATAR : maxi iglesias
ÂGE : 32
LOCALISATION : london, uk (ex. cuba)
MÉTIER : self-employed, dirige son propre business
ÉTAT D'ESPRIT : ambitieux


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 25 666£
AFFINITÉS:
MessageSujet: I can feel something starting (lundi, 16h30)   Lun 25 Juin - 1:21


w/@hunter
I can feel something starting


Le pont E c'est là que dort Alvaro depuis quelques jours, mais il ne s'est pas encore trop attardé sur les choses qui peuvent y être faites. Il sait que ce pont abrite des auto-tamponneuses, le genre d'endroit où le cubain n'irait pas naturellement se fourrer. La Test Machine il est prévu qu'il s'y rende mais ce sera pour un peu plus tard, il veut être certain de son binôme avant de griller une chance. Et puis la salle d'arcades, ce n'est pas non plus son lieu de prédilection sur ce bateau mais s'il en passe la porte aujourd'hui c'est bien parce qu'il pense pouvoir y mettre la main sur quelqu'un. Alvaro il retient ce qu'on lui dit, avec lui les infos rentrent par une oreille et ne ressortent pas par une autre. Du coup il pense pas se tromper quand il s'aventure dans cet endroit qui serait le paradis de n'importe quel gosse. Des machines un peu partout et le bruit qui va avec, des couleurs qui pètent les yeux jusque dans la moquette, pour lui en revanche c'est pas franchement un paradis car il est plutôt disposé à préférer les lieux calmes. Il avance jusqu'à une borne d'arcade devant laquelle il retrouve, comme attendu, @Hunter. Le cubain en aurait mis sa main à couper qu'il serait ici, il a eu du flair pour ça. « C'était tellement évident que je te trouverais là. » il lui fait remarquer d'un air amusé. La salle d'arcades a été sa première tentative parmi les nombreux lieux que compte ce bateau, et il n'a au final pas eu à chercher ailleurs. Hunter a été un petit peu prévisible sur ce coup-là, mais au moins cela permet à Alvaro de voir un peu le genre d'endroits où son camarade apprécie se rendre. Car il se souvient que lors d'un de leurs échanges la semaine passée Hunter a laissé entendre que la salle d'arcades était incontestablement le lieu le plus chouette qu'il lui avait été donné de découvrir. « C'est vraiment pas passé loin qu'on se retrouve dans la même cabine toi et moi. » il ajoute tout en venant s'adosser contre l'une des machines. Un pont les sépare cette semaine mais dans le classement des points ils n'étaient pas très loin l'un de l'autre. À quelques dizaines de points près ils auraient pu se voir attribuer une cabine commune. Alvaro n'aurait rien eu contre le fait d'avoir Hunter comme partenaire de chambre vu que le courant passe bien avec lui, les points en ont simplement décidé autrement. « J'ai vu d'ailleurs que tu avais déposé la veste sur mon lit. Tu sais tu peux me la reprendre quand tu veux. » La fameuse veste que son camarade lui a emprunté pour le prime, et qu'il a retrouvé en parfait état tout à l'heure en venant aérer sa cabine. Alvaro sait qu'il pourra prêter d'autres vêtements au bonhomme à l'avenir puisqu'il semble être du genre à prendre grand soin des affaires des autres. « T'as eu un sacré succès avec samedi, je pense même qu'elle te va mieux qu'à moi en fin de compte. » il ajoute en ponctuant ses propos d'un clin d’œil à l'attention du candidat. Il ne lui dit pas, mais cette veste il ne sait même pas pourquoi il l'a apportée avec lui dans cette aventure sachant qu'il ne la porte presque jamais. Au final il ne regrette pas puisqu'elle a trouvé en quelque sorte une deuxième vie sur Hunter, samedi. « Quel prime hein. » il reprend avant de soupirer légèrement. Une soirée mouvementée qui devrait leur laisser à tous un souvenir impérissable. Alvaro ne dirait pas que ce fut une bonne soirée, il a appris un truc qui l'a contrarié ce soir-là et puis il se retrouve dans une posture un peu délicate depuis. Les quelques bonnes nouvelles dont il a eu connaissance comme sa bonne place dans les sondages et la popularité, le soutien qu'on lui a témoigné sur le réseau social ou encore sa nouvelle cabine ne sont au final pas les choses qu'il retiendra principalement de ce soir-là. « C'est quoi qui t'a le plus marqué samedi soir ? Parce qu'on a été servis en annonces et en dramas quand même. » Pendant un moment l'ambiance dans le salon a vraiment tourné au vinaigre, et puis il y a eu ces arrivées surprise qui ont bouleversé le jeu, ainsi que les nominations que William a sorti de son chapeau sans que personne n'ait pu s'y attendre.. Il y avait de quoi être perdu, les infos sont venues de tous les côtés et celui qui ne se concentrait pas pour suivre risquait de vite en perdre le fil. « Ça soulage d'un poids de savoir qu'on risque rien aux nominations ou pas ? » il l'interroge finalement en plantant son regard dans le sien. Hunter il a échappé aux nominations improvisées alors il suppose que sa semaine se déroule normalement, sans qu'il ne ressente de pression particulière ou d'inquiétude à l'approche de l'annonce officielle des nominés. Alvaro ça ne l'empêche pas de dormir non plus à vrai dire, il sait que son sort dépend de ses camarades mais il va certainement pas aller racoler auprès d'eux pour sauver ses fesses. Il mise sur son investissement, sa plus grosse carte à jouer en ce début d'aventure, et il verra si ça paye ou pas.

_________________
He may play the Jack of diamonds - He may lay the Queen of spades

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10456-hunter 

MESSAGES : 598
AVATAR : brandon flynn.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: I can feel something starting (lundi, 16h30)   Lun 25 Juin - 2:29

Si il y avait bien une personne avec laquelle je ne pensais pas me retrouver un jour en cabine, c'était bel et bien Eben. Lui et moins n'avions pour ainsi dire pas grand chose en commun, et bien que je n'avais rien contre l'homme, j'en étais tout de même venu à prononcer son nom lors de l'annonce des nominations. Ça n'était pas vraiment quelque chose de calculé à vrai dire, j'avais simplement vu l'énervement de Jun, et puisque je ne le connaissais pas et qu'il avait l'air de laisser une impression mitigée sur mes camarades, j'en étais finalement venu à prononcer son nom. Toujours est-il qu'après un prime aussi chargé que celui-ci, il fallait libérer un petit peu ces émotions et tenter de penser à autre chose. Et pour moi, rien de mieux que mon échappatoire personnel, j'avais nommé la salle d'arcades. En même temps bon, il fallait être réellement difficile pour ne pas trouver cet endroit appréciable. Elle avait tout pour elle, sa déco parfaitement maitrisée, ses innombrables activités, allant des vieilles consoles aux nouvelles assez hype actuellement. Bref, j'étais certain que n'importe quel candidat y trouverait un jour ou l'autre son bonheur. Bon, la dernière fois que j'y étais venu, on ne pouvait pas dire que j'avais vécu le meilleur moment de ma vie. J'étais assez mauvais joueur en même temps, et lorsque les choses ne se passaient pas comme prévu, j'avais tendance à me frustrer moi-même. Et un Hunter frustrer, ça n'avait rien à voir avec celui que vous pouviez voir tous les jours. Je m'étais donc lancé dans un marathon de Street Fighter, l'une des premières versions. Les pixels faisaient légèrement mal aux yeux au bout d'un certain temps de jeu, mais je savais que je tiendrais facilement la distance. J'étais d'ailleurs surpris de n'avoir aucun problème de vision, avec toutes les heures passées devant un écran depuis que j'étais jeune. Enfin, voilà qu'une présence familière arriva pile au moment où ma partie prenait fin, et où j'en sortais -évidemment- vainqueur. « Toi par contre, je suis certain que c'est la première fois que tu mets les pieds ici. » m'amusais-je à l'adresse d'Alvaro. Il avait manifesté le fait que ça n'était pas franchement son truc tout ce qui était jeux vidéos, qu'il n'avait jamais réellement grandi avec. Personnellement, je trouvais ça assez triste, mais peut-être était-ce également une question de génération. Il est vrai que le brun avait tout de même quelques années de plus que moi. L'ex-cubain ajoutait d'ailleurs que nous n'étions passés qu'à un cheveux de loger dans la même cabine cette semaine, et je devais bien avouer que cette info m'avait échappé jusqu'ici. « Vraiment ? Ça aurait été cool d'être avec toi... » je ne me plaignais pas de mon partenaire de couchette, mais Alvaro était quelqu'un avec qui j'avais d'ores et déjà pu nouer des liens, et que je savais digne de confiance ici. Assurément l'un de mes repères de ce début d'aventure, alors forcément, si je devais en privilégier l'un des deux, j'aurais choisi lui sans hésitation. « Avec qui est-ce que tu dors cette semaine, du coup ? » Je supposais qu'il n'était pas non plus à plaindre après tout, les gens en haut du classement restaient à mon sens assez méritants. « En attendant, si tu voulais être avec moi, il fallait aussi t'en donner les moyens. » m'amusais-je finalement avec une poussée d'assurance insoupçonnée. Mais je le taquinais, je me doutais que ça n'avait jamais été son objectif premier que de finir dans la même cabine que moi. Nous avions tous donné notre maximum et c'était là bien tout ce qui comptait. Lorsqu'il mentionnait la veste, j'inclinais légèrement la tête avant d'ajouter « Oh euh... oui, merci encore... En vrai j'aurais eu l'air de rien sans toi. Par contre, tu dis n'importe quoi, haha. » j'étais quelque peu gêné face à son compliment si bien que sans m'en rendre compte, mes doigts venaient gratter l'arrière de mon crâne. Il n'y avait qu'à le voir pour deviner que n'importe quoi lui irait bien mieux qu'à moi. Il se trouvait juste que personne n'avait eu l'occasion de le voir avec cette fameuse veste. Pour sûr que tout le monde m'aurait oublié si ça avait été le cas, et à juste titre. Le prime avait en effet été plutôt mouvementé, si bien qu'à un moment, j'en avais même perdu le fil, pas franchement habitué à ce que ma vie soit aussi mouvementée, pour être honnête. Il me demandait ce qui m'avait le plus marqué avant de me parler des nominations et une grimace s'esquissait sur ma bouille de gosse « Honnêtement... Tu vas trouver ça bête mais c'est ta pré-nomination qui m'a le plus embêté je crois... » C'était bête parce que je n'étais pas concerné au final. « Je veux dire... c'est vraiment pas mérité à mon sens... » et pour le coup oui, j'étais véritablement contrarié à l'idée que le brun avait d'ores et déjà une possibilité de rentrer chez lui à seulement deux semaines de compétition. « Enfin, je sais que tu m'avais dit qu'on était ici seuls etc... Mais au final c'est faux je crois. On peut pas avancer sans les autres dans cette aventure, et je sais pas trop comment je réagirais si tu partais aussi tôt. » mon aventure, elle elle continuerait, mais bon. De toute façon, j'étais comme ça moi, soit je m'attachais trop vite, soit je ne m'attachais pas du tout et la personne me laissait indifférent. J'avais pas trop envie qu'Alvaro me considère comme un boulet et s'imagine que je ne pouvais plus fonctionner sans son soutien, parce que ça n'était pas le cas. Mais j'étais un livre ouvert, je l'avais toujours été, et il était évident qu'il aurait fini par voir que ça me gonflait un peu cette histoire. « Désolé, tu dois me trouver stupide. » et il aurait probablement raison.

_________________

Hold on, I thought that I was doing so well, Oh, like everything was under a spell. Now it's getting harder
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10413-alvaro 

MESSAGES : 906
AVATAR : maxi iglesias
ÂGE : 32
LOCALISATION : london, uk (ex. cuba)
MÉTIER : self-employed, dirige son propre business
ÉTAT D'ESPRIT : ambitieux


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 25 666£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: I can feel something starting (lundi, 16h30)   Mar 26 Juin - 1:04

C'est limite si la porte lui a pas crié qu'Hunter se trouvait à l'intérieur. La salle d'arcades est le lieu coup de coeur du candidat d'après les souvenirs qu'il garde de leur dernier échange, alors il s'attendait vraiment pas à le trouver ailleurs qu'ici cet après-midi. Il serait même pas du tout étonné d'apprendre qu'Hunter y passe la plupart de ses journées, y'a qu'à le voir devant l'une de ces machines, il semble vraiment pris par le jeu. Alvaro ça lui rappelle sa discussion avec Wyatt l'autre jour, sur la dépendance que les jeux vidéo peuvent créer. Son avis sur la question a pas tellement évolué pour le moment, et il continue de penser que ces trucs doivent être utilisés avec parcimonie. Rester des heures devant un écran lui il pourrait pas, se bousiller les yeux de cette façon non merci. Mais c'est la nouvelle génération, aujourd'hui les jeunes naissent presque avec une manette ou un clavier entre les mains n'est-ce pas. Alvaro il est tellement largué sur les nouvelles technologies, il ne sait utiliser un ordinateur que pour faire des choses vraiment basiques dessus comme envoyer un mail ou surfer sur le web. Mais il ne faut pas lui demander plus, quant aux consoles c'est bien simple il n'y a jamais touché. Il est passé à côté de tout ça dans sa jeunesse car sa famille n'avait certainement pas de quoi lui offrir de telles choses, enfant son temps libre il l'occupait dehors avec des amis et un simple ballon. Et c'était suffisant, il n'a pas eu l'impression à l'époque de passer à côté de quelque chose puisqu'il n'avait jamais connu tout ça. Il ne pouvait pas envier aux autres ce qu'il ne connaissait pas. Aujourd'hui il a tendance à penser qu'il n'a pas eu la même chance que beaucoup d'autres, et même si ça le replonge dans une époque où il n'avait quasiment rien et que ça ne lui semble pas juste, il se console en se disant qu'au moins il a échappé à ce genre de dépendances. Il s'est quand même bien rattrapé au niveau du téléphone, il a eu son premier portable très tard mais aujourd'hui il est clair qu'il ne pourrait pas faire sans. Il l'a d'ailleurs toujours en travers de la gorge d'avoir dû le remettre à la production avant d'intégrer ce jeu, ce téléphone contient presque toute sa vie, devoir s'en passer n'est pas évident. « Ça se voit à ma tête je suis sûr. » il rétorque dans un sourire en coin, lorsque Hunter suppose qu'il n'a encore jamais dû mettre les pieds dans cette salle d'arcades. Oui on ne peut pas dire qu'Alvaro soit très friand de ce genre d'endroits, et là-dessus ils sont très différents du coup. Le fait de rencontrer Hunter lui fait penser qu'ils ont bien failli tomber dans la même cabine cette semaine, ce n'est pas passé loin. C'est une question de place dans le classement des points, Hunter a fait un top trois et lui un top six, mais il aurait suffi qu'il termine quatrième pour que son camarade devienne son partenaire de cabine. Voilà qu'Hunter laisse entendre que ça aurait été cool de partager la même cabine tous les deux. « Oh à ce point-là ? » Il se demande bien pourquoi cette idée semble aussi chouette dans l'esprit de son camarade. Alvaro ce n'est pas le type hyper friendly avec lequel on peut converser jusqu'à pas d'heure, Leela pourrait en témoigner il a été correct en tant que partenaire de chambre mais on ne peut pas dire qu'il se soit grandement investi dans ce rôle-là non plus. Il estime être resté à sa place, et n'avoir pris cette collocation ni trop au sérieux, ni trop à la légère. « Poppy. Avec laquelle je suis entré le premier soir, mais ça je te l'ai déjà dit je crois l'autre jour. » Il se souvient lui avoir déjà parlé de ça, justement quand Hunter lui avait dit être entré avec Leela qui était donc sa partenaire de cabine à ce moment-là. « Toi c'est avec Eben non ? Ça va vous tenez à deux dans la cabine ? » il lance avant de laisser échapper un rire. Eben et Hunter ce n'est pas franchement la même carrure, il se demande d'ailleurs si les lits sont suffisamment larges pour un mec comme Eben. Bon ils ont hérité d'une cabine sur le meilleur pont de ce bateau, alors niveau espace ça doit aller quand même. La remarque de son camarade lui arrache un sourire. « J'ai fait ce que j'ai pu tu sais. Mais attends l'aventure commence seulement, on a encore pas mal de semaines pour concrétiser ça. » Alvaro ne va pas s'en faire un objectif, mais si ça doit un jour se faire il ne crachera pas dessus. Disons qu'il ne s'investit pas dans cette aventure en pensant sans cesse aux points, ce serait le meilleur moyen de se polluer l'esprit et d'en oublier la raison pour laquelle il est ici. Comme il l'a déjà dit une belle cabine c'est bien, mais ce n'est pas ce qu'il recherche avant toute chose. Hunter lui a rendu la veste qu'il lui avait prêtée pour le prime, l'occasion de lui signifier qu'il peut la lui reprendre quand il le souhaite, après tout cette veste a fait sensation sur le candidat samedi. Mais à entendre Hunter, sans elle il n'aurait eu l'air de rien. Comme si sans la contribution du cubain il n'avait aucune chance de se démarquer, alors qu'il y était pourtant parvenu tout seul juste une semaine plus tôt. « Exagère pas, c'est pas la veste qui fait tout non plus. » Une façon de lui dire que même le plus beau des vêtements ne rendra rien s'il est mal porté, et Hunter n'a vraiment pas ce souci-là lui. La veste a bien rendu sur lui parce qu'il était à la base disposé à la mettre en valeur. Et c'est tout. Le prime a certainement marqué les esprits de tout le monde tant il fut riche en rebondissements. Mais étonnamment, ce serait sa propre pré-nomination qui aurait le plus marqué Hunter. Embêté même, c'est le terme que celui-ci emploie. Il dit que ce n'était pas mérité, et pour la première fois depuis le début de cette aventure Alvaro a l'impression qu'on se soucie de lui. « C'est le jeu tu sais. Et j'ai pas mal pris les votes de Milan et de la nouvelle, dont j'ai pas encore retenu le nom. Je m'estimais pas 100% safe et au final j'ai eu raison. » il formule dans un bref haussement d'épaules. Il était pas du tout assuré d'y échapper, et c'est pas plus mal qu'il n'ait pas pris la confiance. Milan l'a sûrement nominé parce qu'ils n'avaient pas encore pris le temps de se découvrir, et la nouvelle parce qu'il ne s'était pas donné la peine d'accueillir ses trois nouveaux camarades. Alvaro il assume dans les deux cas, il sait pas si c'est mérité ou pas, il s'est pas posé la question à vrai dire. Et puis d'ailleurs il s'interroge, sur le sentiment que doivent avoir tous les candidats qui sont certains d'échapper à la nomination cette semaine. Il suppose qu'ils doivent avoir un poids en moins en se sachant quoi qu'il arrive assurés de passer une semaine supplémentaire sur ce bateau après celle-là. Hunter plutôt que se réjouir, il envisage déjà le pire lui. Et d'après lui ça prouve une chose, qu'on ne peut pas espérer avancer sans les autres dans ce jeu. « C'est toujours pas ma façon de voir les choses, mais ça c'est mon côté individualiste. » Et il lui demande pas de comprendre puisque visiblement ils sont très différents aussi sur ce point-là. Alvaro il campe sur ses positions, et lui en l'occurrence ne se reposera pas sur les autres pour faire son chemin ici. « Hey relax mon petit pote. Je suis pas encore nominé, on verra bien. » qu'il lui lance lorsque Hunter laisse entendre qu'il ne saurait pas comment réagir si le cubain venait à quitter l'aventure aussi tôt. Et pourtant c'est censé être encore pire s'il part plus tard, vu qu'il a l'air de s'attacher assez vite le bonhomme. « Et faut surtout pas arrêter de vivre si je dois sortir. T'as ta propre aventure à faire, et mon petit doigt me dit qu'elle s'annonce longue. » Alvaro il a aucun mal à s'avancer quand il sent les choses comme ça. Il a décelé un vrai potentiel chez lui, à l'inverse d'autres candidats qu'il voit presque déjà dehors. Ce serait presque sympa de se sentir considéré et de savoir que son départ pourrait déplaire à quelqu'un, si ce n'était pas avant tout assez problématique. « T'es pas stupide, comment tu peux dire ça. Mais tu devrais pas t'attacher aussi facilement, et je parle pas que pour moi. On reste des adversaires et je préfère pas te mentir, je suis pas un gars super fiable dans un jeu pareil. » Il lui dit ça au cas où il aurait eu tendance à lui accorder sa confiance un peu trop rapidement. Alvaro il a rien à cacher quant à ses intentions ici, sa priorité c'est lui, et comme il l'a fait savoir pendant son casting il fera ce qu'il faut pour éliminer la concurrence. S'allier aux autres reste évidemment possible, mais seulement s'il peut en tirer directement profit, aucun intérêt sinon. Il est pas ici pour se faire des amis, c'est pas comme ça qu'il conçoit les choses puisque dans son esprit le jeu est toujours censé l'emporter sur les sentiments. « Je te dis ça pour pas que tu sois déçu. Individualiste, ça veut bien dire ce que ça veut dire. » Ça a tout l'air d'être un bon gars alors il préfère le prévenir, être transparent dès le départ. Alvaro il va pas forcément lui planter un couteau dans le dos en pleine aventure, c'est pas ce qu'il dit, il sous-entend simplement que son intérêt primera toujours sur celui des autres et qu'en gros, ses alliés n'en seront que par intérêt principalement. Après si Hunter veut s'accrocher malgré tout à l'idée d'en faire un allié c'est pas un souci, il pourra juste rien lui promettre à ce niveau-là. Car Alvaro il estime rien devoir à personne ici, c'est pas parce qu'il va tisser certains liens que ça devra pour autant influencer sa façon de jouer ou les décisions qu'il devra prendre. Ça aussi il préfère que ce soit clair. « T'as repéré de potentiels alliés déjà ? Et des candidats avec lesquels ça risque de pas le faire ? » qu'il lui demande en braquant son regard dans le sien. Après plus d'une semaine de jeu il doit avoir fait le tour de la plupart des candidats, et pouvoir donc répondre à cette question. Et il préfère parler de potentiels alliés plutôt que de potentiels amis, là encore parce qu'il ne pense pas que cette aventure soit un lieu pour se lier aux autres autrement que par le jeu.

_________________
He may play the Jack of diamonds - He may lay the Queen of spades

Revenir en haut Aller en bas
 

I can feel something starting (lundi, 16h30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» BON LUNDI DE PAQUES
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» Your worst battle is between what you know and what you feel ▬ Nolà&Lulla
» Absent jusque lundi
» Menu de lundi soir
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: SALLE D'ARCADES-
Sauter vers: