puff adder ♆ jeudi vers 19h

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10410-eben 

MESSAGES : 901
AVATAR : brock o’hurn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: puff adder ♆ jeudi vers 19h   Lun 25 Juin - 15:00


ft. Poppy

Eben, c’est un gros dépressif qui joue très bien sur les apparences. Il a beau garder le sourire et être heureux, au fond de lui, il est triste. Y’a un truc qui va pas. Y’a une couille dans ses fonctions supérieurs et aujourd’hui par exemple, il se sent pas trop bien. Il tire la tronche. Il est pas dans son état physiologique normal et ça se remarque à la lenteur de ses pas. Eben, il sent que l'autre commence a prendre le dessus sur lui. Mais il résiste. Pour pas sombrer définitivement. Pour l'instant il a le contrôle. Mais il est triste, parce-que Eben, il a les récepteurs dopaminergiques les plus grillés de la planète tellement il éprouve plus aucun véritable plaisir à vivre. Après, c’est lui qui l’a cherché avec son train de vie infernal parce-que quand tu explores cette vie dans sa totalité, t’as l’impression d’avoir fini le jeu. Et c’est la sensation qu’il éprouve. Même Thrown Dice, qui était censé être sa nouvelle folie, il a l’impression de s’en lasser. Et lui quand il se lasse de quelque chose, il abandonne. Un peu comme les meufs. Il a beau se créer des crushs pour se motiver, il ressent le même désespoir parce-que plus aucune gonzesse ne lui suffi. Ou n'arrive à l'emballer. Il a beau faire les activités les plus démentes, ça lui fait plus rien. Sur le moment il ressent le pic de joie, mais après il se dit qu'il perd trop son temps et replonge dans sa tristesse. Et même dans cette aventure où le challenge est vachement intéressant, il a l’impression de flancher parce-que les plaisirs qu’il ressentait à fouler le bateau de William avec ses claquettes Gucci commencent graduellement à disparaître. Il s’ennuie tout seul. La muscu, c’est le seul loisir qui maintien son taux de dopamine à un level acceptable, mais les séances ont une date de préemption malheureusement et une fois qu’il termine ses entraînements pluriquotidiens, il se retrouve à la case départ niveau désir. En ce moment, il vagabonde pour atterrir dans la salle de spectacle. Il jette un rapide coup d’œil à la salle, s’installe dans un canapé devant la scène mais c’est archi vide. Y’a @poppy qui débarque, mais lui il est toujours dans l'analyse de  cette pièce quand elle se pointe. « elles sont où les strip-teaseuses ? » qu’il se demande un peu comme ça, pour lui-même mais aussi pour la frangine qui vient de le rejoindre.  Eben, il déconne pas il est sérieux. Il comprend pas pourquoi cet endroit est vide. Normalement, vu l’agencement des lieux, il devrait y’avoir des nanas à gogo entrain de danser sensuellement un peu partout. Lui, quand il se fait chier, il y va, dans ce genre d’endroit pour balancer son fric sur les gonzesses. C’est con, mais il aime bien l’ambiance. Alors il est déçu parce-qu’il y’a pas l'activité qu'il espérait trouver. Dehors, c’est nettement mieux. Il lève la tête. Y’a bien une place pour le dj, mais c’est calme. Personne n’est là pour assurer la musique. L’alcool est interdit alors y’a aucune boisson dans les parages. Y’a aucun show et Eben, il commence à se faire chier dans son coin. Il tourne la tête vers la blondinette qui ose pas trop s’avancer vers lui. « tu veux pas venir ? » Il tapote la place qu’il y’a près de lui pour l’inviter et elle aussi, il comprend pas pourquoi elle est très distante « j’ai des bonbons » il a que dalle, c’est juste pour se marrer et copiner un peu avec elle. Eben, il veut juste être sympathique, mais tout le monde a l’impression qu’il est entrain de se foutre de leur gueule en les prenant à la légère, ce qui est partiellement pas faux, mais au fond, c’est un bon gars quand même.

_________________

tranquille mon frère.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 555
AVATAR : Chloe Moretz
ÂGE : 20
LOCALISATION : manchester
MÉTIER : future étudiante en sociologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 20353£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: puff adder ♆ jeudi vers 19h   Lun 25 Juin - 17:07

Je décide d'aller faire un petit tour dans la salle de spectacle. Je me demande quand nous allons avoir le droit à une représentation. Genre pendant une de nos escales, ils peuvent faire venir du monde non? Franchement ça serait génial si on pouvait avoir des show régulièrement. Malheureusement cette scène reste terriblement vide. Je me dis que peut être on a raté quelque chose, qu'un programme doit se trouver quelque part. Mais lorsque je pénètre dans les lieux, je constate la présence d'un autre candidat. @Eben. Ah. elles sont où les strip-teaseuses ?   Euh c'est à moi qu'il parle ? Je regarde aux alentours, mais je vois personne d'autres, alors je suppose que oui. On est dans une salle de spectacle, classe, pas un strip-club. Mais bien sur que lui ce qu'il aimerait c'est voir des femmes se dénuder devant lui. A croire qu'il ne pense qu'à ça. Je ne sais pas si je suis censée lui répondre, ou si c'était plus une question dans l'air. " Euh...Je crois pas que ça soit au programme. Et compte pas sur moi... “ Oh mon dieu pourquoi je viens de rajouter ça ? Mais n'importe quoi. Tu veux tendre le baton pour te faire battre ? Bon et maintenant... Je crois que je vais faire demi-tour, ça vaudra mieux. Mais ça serait pas très poli, genre je le vois, et je tourne les talons. Il va comprendre que je le fuis. Mais je suis pas très à l'aise en sa compagnie. Déjà vous avez vu sa carrure ? Il doit dépasser les 2m, sûrement les 100 kilos... Rien que son tour de bras doit être plus gros que ma cuisse. A côté de lui on se sent bien ridicule. Et puis il y'a ce qu'il dégage aussi qui me dérange... Y'a des candidats, t'as envie spontanément d'aller vers eux, mais lui ? C'est pas du tout mon cas. Non spontanément j'aurais plutôt envie de le fuir. C'est que je suis persuadée qu'il va me mettre mal à l'aise. Et alors depuis que j'ai entendu ses propos scandaleux et choquants lors du prime, c'est encore pire. Vous croyez qu'il est en train de m'analyser là et de me donner une note? Peut être qu'elles changent tous les jours, en fonction de la tenue, du maquillage, de la coiffure, j'en sais rien... Bon après au moins, je sais que je risque pas grand chose, si il doit sauter sur une candidate, ça sera pas moi. J'ai 5 ans de répit devant moi à priori. Voilà qu'il me demande si je veux pas venir, en tapotant la place à ses côtés. Oh mon dieu pourquoi ? Genre il veut discuter...avec moi ? C'est qu'il est en train de se faire terriblement chier c'est ça ? Il rajoute avoir des bonbons. Je voir rien dans sa main ni dans les parages. Alors c'est encore une fois pour se foutre de ma gueule et de mon âge c'est ça ? Dans ma tête, je lui balance une remarque bien acerbe, mais bon, ça dépasse pas le stade de pensées. Bon...que faire, que faire ? Je suis partagée entre inventer une excuse pour partir, et rester, par politesse. Allez c'est bon Poppy, il va pas te manger non plus. Au pire si ça devient vraiment trop bizarre ou gênant, tu pourras toujours prendre la fuite plus tard. ” Si...pourquoi pas... “ Je ne sais pas bien ce qu'on va pouvoir se raconter, mais allons y. Je m'avance timidement et m'installe sur la place libre à ses côtés. " T'as pas de bonbons, menteur. “ Genre j'y croyais de toute façon. Ceci dit je serais pas contre, ça permettrait de m'occuper les mains. Je tire instinctivement sur mon short, genre je le trouve bien trop court tout à coup. Bon et maintenant on fait quoi ? Trouve quelque chose à dire Poppy, vas-y. " Je sais qui tu es. Enfin non...pas vraiment, mais je veux dire, j'ai déjà entendu parler de toi avant de venir ici... " Parce qu'évidemment je ne sais pas qui il est réellement. Juste que je le connais de nom, et via des diverses frasques passées. J'ai peut être un avantage sur lui dans le sens où j'en connais bien plus sur sa personne que lui sur moi. Mais au fait, pourquoi je lui dis ça ?  ” Dis...Je me demandais... Tu...Tout va bien ? " Voilà que je m’enquiers de son état mental maintenant. Non parce qu'au moins d'habitude, quand je l'aperçois, il a le sourire et tout. Là il m'a l'air un peu...je sais pas...éteint ? Alors même si je le connais pas, et que pour l'heure je n'ai pas forcément une très bonne opinion de lui, je déteste voir les gens tristes. C'est mieux quand il a un sourire sur le visage, même si c'est pour te dire une saleté.

_________________
your future is as bright as your faith


J'ai enlevé les deux « f »du verbe souffrir, maintenant je vais bien. (c) signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10410-eben 

MESSAGES : 901
AVATAR : brock o’hurn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: puff adder ♆ jeudi vers 19h   Mer 27 Juin - 15:02


Eben, il est très déçu de pas retrouver en ce lieu ce qu’il recherchait au départ. Lui, il aurait bien aimé qu’on agence pour eux un night club ou un bar à strip-tease, parce-que ça l’aurait bien divertit dans ce jeu qui peine à démarrer. En attendant les indices sur les secrets ou les binômes, lui il aurait bien apprécié balancer le fric de sa cagnotte sur les cuisses d’une strip-teaseuse. William a les moyens de s’offrir des danseuses pro comme il a eu les moyens de fournir le personnel du self-service, alors pourquoi pas ? Oui, c’est pas bête comme concept. Ou encore mieux, des nanas dans des vitrines. Un peu comme au quartier rouge d’Amsterdam. Ça aurait été cool, ça.  Alors Eben, c’est un peu légitime qu’il se pose cette question à haute voix, sauf que la petite Poppy, elle a un autre avis sur le sujet. C’est pas censé être dans le programme. Ah bon ? Bah dommage ok ça on l'a comprit mais … pourquoi rajouter la suite ? Genre, Eben, il a juste demandé où étaient passées les strip-teaseuses comme il aurait demandé à un passant de lui filer l’heure. Y’avait rien d’ambigu dans sa phrase,, mais bien sûr, Queen Poppy première de l’atelier dessin, elle s’est imaginée des choses. Lui, il tient quand même à être clair. Il est responsable des bêtises qu’il raconte, oui, mais il est pas responsable de ce que les autres comprennent ou pensent qu’il insinue. «  je t’ai pas demandé de me faire un strip-tease » sincèrement, il aurait pas été contre, mais faut pas lui mettre tout sur le dos après. Lui il s’en branle qu’une candidate avec zéro boule danse devant lui. Ça va pas lui apporter grand-chose dans sa life. N’empêche ça le fait marrer qu’elle ait pu penser revêtir un string et danser sur scène, et il tourne la tête pour la regarder de là où il est « dis donc, la toubib elle s’est vraiment pas trompée sur ton cas » franchement, elle a vu juste sur toute la ligne et Eben, il s’est bien amusé à noter les adjectifs de son analyse psychiatrique dans son cône. Il savait bien qu’ils allaient lui être utile un jour « théâtrale. Une tendance à la dramatisation. Le désir d’attirer constamment l’attention. » y’en avait plein qui lui collaient vachement, maintenant qu’il l’a vraiment sous les yeux, comme la labilité émotionnelle ou la suggestibilité, mais lui ce qu’il a décidé de retenir c’était plutôt ça « conduites de séductions inappropriés allant à l’érotisation des rapports sociaux » aussi innocente soit elle, il en avait reçu un échantillon, juste là, sans qu’elle s’en rende compte. Il esquisse un sourire au coin « t’en penses quoi de tout ça ? » elle avait le droit d’avoir un avis sur ce qui a été dis sur elle, même si il anticipe déjà ce qu’elle pourrait lui dire. La psychiatre, elle s’était pas trompée sur lui en tout cas, alors forcément elle doit avoir un don. Néanmoins il l’invite à venir le rejoindre, à sa manière en la chambrant sur sa naïveté, et il se surprend à voir que ça marche vu qu’elle se pointe. Sa remarque innocente le fait marrer et mine de rien, c’est le genre d’attitude qui le pousse généralement à éprouver un feel plutôt bizarre. Comme s’il voulait la protéger et prendre soin d’elle, contrairement à ce qu’aurait pu insinuer sa technique digne d’un camion free candy de gros pédophile. Techniquement, il a pas vraiment menti parce-qu’il a bien une sucette dans son jean, une sucette bien grosse et qui se termine jamais, mais celle-là, il va pas la lui sortir et il essaye de réprimer l’envie de lui faire part de cette vanne parce qu’elle est tellement facile, celle-là.  « t’aimes les bonbons ? pleure pas la prochaine fois, je t’en rapporterais avec moi » Bien sûr, elle fait un geste qu’il aime pas. Elle tire sur son short et ça, c’est le genre d’attitudes stéréotypés débiles qui lui font pousser un soupire. Il dit rien par contre, mais à ce qu’il sache, il a jamais été question qu’il se la fasse un jour cette poppy ? L’éventualité de la prendre par derrière ne lui a jamais frôlé l’esprit alors il comprend pas pourquoi elle s’imagine des trucs dans sa tête. En plus, il estime que ce qu’il a raconté sur elle, c’est loin d’être flag, et lui a même administré une jolie note bien généreuse pour son potentiel. Poppy, si elle était moins débile, avec cinq ans de plus comme il assume de dire, il aurait certainement jeté son dévolu sur elle, mais c’est pas le cas alors ça sert à rien de s’imaginer des choses. « je vais faire comme si j’avais rien vu » qu’il balance sérieusement avec sa voix grave un instant, avant de sourire au coin, se doutant bien que si elle était un peu réticente à l’idée de venir le rejoindre, c’était bien parce-qu’elle savait un peu qui il était, à l’extérieur. « non je te rassure, tu sais pas qui je suis » elle croit savoir, mais elle sait rien, parce-que Eben, c’est pas vraiment le gars sur son profil instagram. C’est peut-être lui sur les photos ou les vidéos, mais au fond il est pas que ça. Il est bien plus que ça en fait, sauf que personne ne fait l’effort de creuser plus loin et se contente de prendre des raccourcis faciles, et dans un sens, ça l’arrange. « moi ce que je sais sur toi, c’est que tu dessines hyper bien » Eben, il aimerait bien qu’elle lui apprenne à dessiner comme elle, ça serait cool même si bon, c’est pas non plus vital vu qu’il prend pas trop au sérieux ces ateliers. Il les trouve même bidons. « et que t’as 19 ans aussi » c’est un détail qui lui a pas échappé vu que ça rentre dans son filtre interne. Elle le surprend un peu avec sa question. Dans le fond, ça le touche qu’elle demande après lui, mais il montre que dalle. « ça va je vais bien … » il tente un sourire mais il se rend compte que ça marche pas, alors il avoue dans un soupire « en fait, je m’ennuie, un peu » et pas seulement qu’ici, avec elle. Dans le sens global, oui.

_________________

tranquille mon frère.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 555
AVATAR : Chloe Moretz
ÂGE : 20
LOCALISATION : manchester
MÉTIER : future étudiante en sociologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 20353£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: puff adder ♆ jeudi vers 19h   Mer 27 Juin - 19:45

Eben parle de stiptease, je sais pas pourquoi je sors direct que je ne compte pas lui en faire un. A peine ses paroles sont prononcées que je regrette déjà de les avoir dite. «  je t’ai pas demandé de me faire un strip-tease » Je sais bien, en plus j'ai pas du tout le physique pour, donc en vrai je crois que personne ne voudrait voir ça. Je décide de ne rien répondre, ça vaudra mieux, passons à autre chose voulez vous. C'est alors qu'il se met à insinuer que le toubib - à savoir Estelle Leriche - n'aurait pas tort concernant l'analyse psychologique de ma personne. Oh. Alors ça c'est méchant. Voilà même qu'il énumère tout ce qu'elle a dit sur ma possible personnalité, limite mot pour mot. A croire qu'il ne l'a retenu par coeur que pour me le ressortir à un moment donné. Mais ça va, pas besoin de me rafraîchir la mémoire je m'en souviens très bien. J'ai été assez choquée par son analyse qui à mon sens ne peut pas être plus éloignée de la réalité. Qu'on m'assimile en plus à Eben ! On a juste quand même rien avoir. Alors ce que je pense de tout ça ? " Je crois pas être du genre drama queen...ou chercher à attirer les regards sur moi... “ Vous m'avez vu faire des scènes depuis que je suis dans ce jeu ? Hausser le ton ? Hurler ? Provoquer des histoires ? Et regardez, Je n'ai même pas encore posté un seul selfie de ma personne sur les réseaux sociaux. Après on dit que je veux être le centre de l'attention ? ” Et je ne suis même pas sure de comprendre ce que ça veut dire érotisation des rapports sociaux... “ Rien de bon, je n'en doute pas. Déjà le mot érotisation + mon prénom dans la même phrase ça n'a pas de sens. Après j'ai bien ma petite idée de la signification bien sur. Mais vous m'avez regardé ? ” Je veux dire, je pense pas qu'on puisse faire moins séductrice que moi, alors c'est très surprenant. Je me suis pas du tout reconnue dans ce portrait. “ Déjà y'a qu'à voir mes tenues. Je ne vais pas vous sortir des robes ultra sexy, moulantes, qui dévoilent beaucoup de peau. Bon déjà parce que je n'a pas la morphologie pour, certes. Et deuxio, je suis complexée par mon physique. Puis au niveau de mon attitude, est ce que j'ai l'air d'être dans la séduction constante ? Je ne saurais même pas comment m'y prendre. ” Et tout ça parce que j'ai dessiné une maison en forme de champignon ? Elle va loin l'analyse quand même là... Mais je doute pas qu'elle soit très douée attention... “ Non non je remets pas ses compétences en doute. D'ailleurs le pire c'est qu'elle a limite réussi à me faire douter moi même. Ce que fait aussi Eben avec ses propos. ” Pourquoi...tu...tu crois vraiment qu'il y'a du vrai dans ce qu'elle a dit ? C'est ce que tu penses de moi en me voyant ? “ Il dit ça juste pour m'embêter ou alors c'est vraiment ce qu'il pense ? Si c'est ça peut être que je devrais aller consulter un psy... Demander une petite séance privée à Estelle. Bref, il m'invite à le rejoindre, et j'accepte finalement, ce qui n'a rien avoir avec cette histoire de bonbon, je veux bien être naïve mais pas à ce point. Sa remarque infantile m'agace d'ailleurs lorsqu'il déclare qu'il ne faut pas que je pleure, la prochaine fois il m'en rapportera. ” Bien sur, qui n'aime pas les bonbons ? “ Tout le monde aime les bonbons c'est obligé. Quant à la deuxième partie de sa phrase, je la zappe. D'ailleurs lui, ce qu'il compte faire c'est faire comme s'il n'avait rien vu, lorsque j'ai tiré instinctivement sur mon short. Ouais bah si tu comptais faire comme si t'avais rien vu, tu dirais rien. Du coup moi, je vais réellement faire comme si je n'avais rien entendu, et lui rien vu, lalala. Je lui confie alors connaître ses frasques sur le net. Il m'assure alors que je ne le connais pas. Bah oui c'est pour ça que je me suis rectifiée, il m'écoute pas ? Puis dans un sens, j'espère bien ne pas savoir qui il est. Parce que si il est seulement la personne que j'ai vu sur les réseaux sociaux, et rien d'autre, bah il me donne clairement pas envie de le connaître. Mais bon moi j'aime bien croire qu'il y'a bien plus derrière tout ça, et qu'il y'a une surface à gratter. Voir plusieurs couches. Je ne demande qu'à découvrir qu'un gros nounours derrière tout ça ! Il fait ensuite la liste de ce qu'il sait chez moi, que je dessine hyper bien (mouais ça reste à voir) et que j'ai 19 ans. Autant dire pas grand chose en effet. " C'est déjà...un début. “ Oui voilà. ” Mais j'ai rien d'une artiste, ma mère s'en est une elle mais moi ? Pfffiou... Je pensais pas du tout avoir la première place. “ On ne peut pas non plus dire que c'était du grand art mon dessin. Quand je pense aux oeuvres que peut réaliser ma mère, oui, c'est clairement du gribouillis ce que je fais. C'est alors que je l'interroge sur sa forme. Je pense être quelqu'un d'assez observatrice, et quand bien même, là c'est assez flagrant qu'il est pas dans son assiette. Alors je m'encquiers de son état. On pourrait croire que ça serait lié au prime et tout ce qu'il s'en est suivi, mais moi je crois pas. Je veux dire, il est assez coutumier du fait de se faire détester par la gente féminine au vu de ses posts sur instagram. Donc clairement il s'en fou, limite il le cherche. Alors ce n'est sûrement pas deux trois remarques sur le prime qui risquent de l'avoir atteint. « ça va je vais bien … » Il tente un sourire mais moi je vois bien que le coeur n'y est pas. Menteur ! Il déclare finalement s'ennuyer. ” Tu veux dire...dans le jeu ? “ Dans cette émission ? Je le prends pas pour moi parce que bon il faisait cette tête avant que j'arrive. ” Tu sais, si jamais t'as besoin de parler ou quoi, je suis très douée pour écouter. Enfin...je sais pas pourquoi je te dis ça tu dois te dire pourquoi j'irais me confier à cette gamine de 19 piges qui ne doit rien connaître à la vie ? " Et à qui je parle depuis genre dix secondes ? C'est mon côté trop sensible ça, et à trop me préoccuper des autres. Tais toi donc ma petite Poppy, reste à ta place.

_________________
your future is as bright as your faith


J'ai enlevé les deux « f »du verbe souffrir, maintenant je vais bien. (c) signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10410-eben 

MESSAGES : 901
AVATAR : brock o’hurn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: puff adder ♆ jeudi vers 19h   Sam 30 Juin - 3:34


Poppy, elle est mignonne avec sa petite bouillie et son innocence que tu renifles à des kilomètres à la ronde, mais pour Eben, y’a bien autre chose derrière, c’est sûr. Lui, c’est quelqu’un de superficiel qui regarde pas plus loin que le physique. Chercher à découvrir des femmes, ça l’intéresse pas trop. Jouer à matcher avec des caractères, c’est pas sa came non plus, alors les portraits psychologiques et tout le bazar, il laisse ça à la psychiatre parce-que c’est son job à elle d’essayer de deviner la réelle nature des gens. De façon générale, lui il s’en branle un peu et se contente de l’image que renvoie une gonzesse grâce à son physique ou sa gestuelle. Poppy, il se fout un peu de ce qu’elle est, en profondeur. Sa personnalité, il s’en torche le derrière, mais il se dit que c’est quand même abusé qu’elle soit juste ce reliquat de douceur qu’elle leur présente depuis le début. Eben, il suspecte une couille quelque part dans cette meuf. La psychiatre, elle a juste renforcé ses soupçons, mais lui il se doutait de quelque chose bien avant. Il se dit que c’est soit dans le secret, soit dans son histoire. Poppy, elle est gentille, il la connait très peu, elle le fait pas chier et elle le dérange pas pour l’innocence qu’elle dégage, sauf que voilà, il serait un peu déçu de savoir qu’elle est juste ça, ce petit bonbon humain qui propage son parfum floral partout où elle passe. Eben, il se contente de poser ses coudes sur ses genoux pour réfléchir un peu. Il sait pas trop quoi lui répondre. Il veut pas se faire chier non plus à l’analyser, parce-que essayer de comprendre les gens c’est pas son délire. « érotisation des rapports sociaux ça veut dire … » en fait, Eben, il vient tout juste de piger qu’il savait pas non plus ce que ça voulait dire. C’était un terme un peu trop technique pour lui, alors il sait pas non plus et se retrouve à improviser en bricolant une définition répondant à sa propre compréhension « je crois que c’est le fait de chercher à plaire, à … sexualiser les conversations et … allumer les autres » il dit peut-être absolument de la merde, lui il a juste retenu ce qu’estelle avait balancé et ce con a clairement oublié d’aller chercher ce que ça voulait dire avant d’ouvrir sa gueule. Mais bon, il se dit que ce qu’il a sorti comme explications, ça devrait être proche vu que ça sonne pareil. Eben, il peut pas s’empêcher d’esquisser un sourire au coin. « je crois que tu séduis sans même le savoir » Eben, il commence un peu à avoir mal à la tête à essayer de trouver des explications, mais il a eu l’occasion de l’observer, cette poppy, et du peu qu’il a vu, il s’en est fait une première idée. « ça me surprendrait pas de te voir finir avec quelqu’un à la fin de l’aventure » contrairement à l’éventualité de la voir découvrir un secret par exemple. Eben, il sait que malgré son jeune âge, elle est quand même belle et attire pas mal de regards. Pour l’instant elle est encore paumée, mais quand elle saura que y’a deux ou trois gars qui lui tourne autour et qu’elle séduit presque sans s’en rendre compte, elle va surement finir dans le schéma qu’il s’imagine dans sa tête. Il accentue son sourire avant de reprendre avec sa voix grave « non, pas vraiment. Je pense que .. je sais pas merde » lui ce qu’il sait, ce qu’elle a 19 piges et qu’elle est pas baisable, voilà ce qu’il sait alors pourquoi elle le pousse à faire des réflexions profondes dont il en a pas envie ? « t’es peut-être encore un peu paumée et t’ignores toujours qui tu es au fond de toi » ouais, c’est un peu l’image qu’il a d’elle « t’es encore petite, donc t’as encore du temps pour apprendre à te connaître et te découvrir » lui, à 31 piges il sait même pas qui il est non plus. C’est son grand problème et y’a quand même une grosse moitié qui lui est obscure, même à lui. « Moi j’aime pas les bonbons » Il veut pas faire les rabat-joies, mais Eben, il déteste cette merde. Ça colle aux dents ou des fois ça les casse, et lui il est pas aussi patient pour les sucer jusqu’à ce qu’ils se dissolvent en lenteur. Elle s’installe près de lui, et direct elle commence à lui raconter des brides de sa life. Elle lâche une info inutile sur sa mère, mais Eben, c’est un bon gars, il fait semblant de l’écouter alors que lui, il est complètement out. Lui, il est un peu dans un mood dépressif alors il va pas non plus accrocher une conversation du turfu avec elle. C’est pas comme s’il était hyper intéressé non plus, mais il veut pas extérioriser ce qu’il ressent. Il veut surtout pas être contagieux pour les autres, même si cette meuf doit avoir de sacrés anticorps pour pas être infectée. Eben, il veut faire chier personne avec ses problèmes. Il ressent des tas de trucs, c’est quand même un individu, mais il sait pas ce que ça veut dire. Il a plusieurs émotions embrouillées, mais pour l’instant, il retient qu’il s’ennuie. C’est comme si il rechutait dans sa mélancolie, et c’est loin d’être à cause de la présence de Poppy. Elle, elle fait juste partie du décor de la pièce, elle a pas une si grande importance. Du moins pour le moment, alors il se contente d’hocher la tête pour lui signifier que ça va. Sauf qu’elle est pas conne et elle capte qu’il est pas dans son assiette habituelle. Lui, il a plus de récepteurs dopaminergiques. L’euphorie du début de l’aventure commence à s’estomper, et avec elle, la lumière qui lui servait de carburant. A présent, il se dit un peu ce qu’il pourrait foutre pour redynamiser un peu son aventure, mais il sait pas. Le jeu, il met quand même du temps à démarrer. Deux semaines et ils ont eu que deux indices. L’histoire des équipes, ça l’a emballé vite fait et les binômes, c’est pas si intrigant que ça. Les gonzesses ? ça l’excite pas plus comme avant alors il est un peu dans la merde. Mais c’est connu. Il se lasse rapidement des choses, et il s’attendait un moment à ressentir ce qu’il ressent actuellement. Voir il l’a anticipé. « non, tu vas jamais comprendre » Eben, il va jamais parler à une gosse de 19 ans de ce qu’il a dans sa tête. Eben, il aimerait juste retrouver un peu de plaisir en ce moment. Y’a plus d’alcool pour chiller et ça, ça le gonfle. Par exemple là, il aimerait bien faire du jet-ski, mais après il se dit qu’il va revenir à la case départ et ça le démotive encore plus. « pourquoi j’irais me confier à cette gamine de 19 piges qui doit rien connaître à la vie ? » qu’il répète avec son sourire crâneur au coin. Avec Milan, il avait trop kiffé leur petit moment détente à noter les gonzesses de l’aventure. Il a ressenti du plaisir et momentanément, il était heureux. Vivant. Maintenant, il aimerait bien faire autre chose, mais il sait pas quoi faire.

_________________

tranquille mon frère.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 555
AVATAR : Chloe Moretz
ÂGE : 20
LOCALISATION : manchester
MÉTIER : future étudiante en sociologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 20353£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: puff adder ♆ jeudi vers 19h   Dim 1 Juil - 22:59

Il va falloir m'expliquer moi, je suis pas certaine de comprendre ce que cela veut dire “érotisation des rapports sociaux". Bien sur j'ai ma petite idée, mais ça se trouve c'est autre chose. Peut être qu'Eben va pouvoir éclairer ma lanterne. Mais il a pas l'air très sur de lui, à croire que lui non plus il ne sait pas trop. Selon lui ça serait de chercher à plaire, sexualiser les converstions (comme si c'était mon genre), allumer les autres. Non mais franchement, est ce que j'ai l'air d'une allumeuse ? Du coup, je m'interroge. Est il vraiment sérieux quand il pense qu'Estelle a raison ? Quelle image a t'il de moi ? Selon lui, je séduirais sans même le savoir. Hm, je vois pas bien qui je pourrais séduire, même involontairement. Quand bien même admettons, c'est quand même différent du portrait établi, d'allumer volontairement les gens. Il rajoute même qu'il ne serait pas surprise de me voir en couple d'ici la fin de l'aventure. " Moi cela me surprendrait. “ Clairement. ” Je serais limite moins surprise si je venais à remporter le jeu. “ C'est pour dire à quel point je ne crois pas que ça risque d'arriver, parce que ma confiance pour gagner l'aventure est à peu près proche du zéro. Alors que quelqu'un puisse s'intéresser à moi ? Autrement que comme une petite soeur ? Mouais. Bon en attendant, est ce que ce portrait peu flatteur d'Estelle, c'est vraiment ce qu'il pense ? « non, pas vraiment. Je pense que .. je sais pas merde J'ai comme l'impression de le faire chier avec mes questions. Dites donc, il n'a pas qu'à en parler aussi et me mettre le doute. Mais bon au moins je suis rassurée qu'il ne trouve pas que ça colle. Selon lui je serais un peu paumée et j'ignorerais qui je suis au fond. Je suis jeune, et j'ai encore tout le temps de le découvrir. ” T'as sans doute raison. “ Je vais pas le contredire là dessus. Je me cherche encore. Je l'ai même avoué durant ma candidature. Pendant très longtemps j'ai été cette enfant malade, et rien d'autre. Maintenant que je ne le suis plus et que j'ai pu reprendre une vie normale, à moi de découvrir qui je suis réellement. Eben me fait alors une révélation surprenante, il n'aime pas les bonbons! J'hausse les sourcils surprise, avant de reprendre.  ” Au moins tu dois avoir une superbe dentition. “ que je réplique dans un sourire. Remarquez s'il fume pas forcément. Mais bon il a assez d'argent pour se payer un sourire d'enfer de toute façon. Justement en parlant de sourire, je trouve qu'il a perdu le sien. Lui qui rayonne habituellement, bah là il est éteint. C'est comme si vous me voyiez faire la gueule, bah c'est que clairement ça va pas bien. Même si quoi qu'il arrive j'essaie toujours d'être humeur égale, pour ne pas inquiéter les autres, parfois c'est plus compliqué à faire. Alors je m’enquiers de son état. C'est pas de la curiosité mal placée ou une tentative d'en apprendre plus sur son secret, je m'en fiche de ça. Enfin pas que je m'en fiche, parce que bon bien sur qu'il m'intéresse, mais enfin je place l'humain avant tout. Après je me doute bien que c'est pas à moi qu'il va se confier. Une gamine de 19 piges qui ne doit sûrement rien connaître de la vie. Après je me dis que ça fait toujours plaisir de savoir que si jamais, il aura quelqu'un à qui parler. « non, tu vas jamais comprendre » Cela c'est bien une phrase qu'on déteste entendre. Comme si on était trop teubé pour pouvoir comprendre. Il reprends mes propos. La clé dans la phrase c'est bien l'utilisation du conditionnel. Car j'en sais certainement bien plus qu'il ne pourrait jamais se l'imaginer. ” Tu serais surpris. Mais oui...c'est stupide, oublie. Enfin non n'oublie pas, ma proposition aussi stupide soit elle sera toujours valable demain, dans une semaine, dans un mois... “ SI jamais. Mais j'imagine qu'il faudrait qu'il soit vraiment désespéré pour un se confier, deux me choisir. Bon et du coup maintenant... Qu'est ce qu'on se raconte ? Je ne crois pas qu'il soit intéressé par discuter avec moi en vrai. Ou apprendre à me connaître. Limite finalement je ne serais pas contre pour que des stripteaseuses débarquent et nous divertissent. Allez soyons fous, je me risque à une question. ” Parait que t'as des enfants...C'est vrai ? " S'il ne veut pas me parler de ses tracas, peut être qu'il voudra me parler un petit peu de sa vie quand même ?

_________________
your future is as bright as your faith


J'ai enlevé les deux « f »du verbe souffrir, maintenant je vais bien. (c) signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10410-eben 

MESSAGES : 901
AVATAR : brock o’hurn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: puff adder ♆ jeudi vers 19h   Mer 4 Juil - 2:23


Eben, il a une idée un peu préconçue de Poppy. Un peu comme elle a eu une idée préconçue sur lui et c’est comme ça que ça marche, la société. Tout le monde se juge sans même se connaître. Mais à tort ou à raison, on s’en fout parce-que ça veut rien dire et ça ne changera pas grand-chose si quelqu’un est perçu de mauvais ou bon car les perspectives, changent. Alors lui quand il affirme qu’il la voit bien finir avec quelqu’un dans ce jeu, il raconte peut-être de la merde, mais au fond c’est pas con non plus. Poppy, elle est mignonne comme fille. Sur le papier, elle constitue la meuf idéale pour se caser tellement elle est douce et gentille. Du coup ça l’étonnerait pas qu’un candidat en quête de love puisse être intéressée par l’anglaise vu son profil intéressant. C’est un peu facile de penser ça, mais Eben lui, il se casse pas trop la tête à aller creuser plus loin. Il est très superficiel et se cantonne à ses premières impressions. Il se trompe surement, mais au moins, ça lui crée d’agréables surprises, un peu comme maintenant quand elle semble prétendre le contraire. Alors techniquement, il sait pas si elle bluffe ou si elle renie tout simplement des faits, mais au moins ça a le don de le surprendre. Après il avoue qu’il a pas trop suivi les petites péripéties de la blonde. Il la voit parler a pas mal de garçons, mais au fond il sait absolument rien de ce qui se passe du côté de son arc narratif à elle. Il a pas cherché non plus à savoir, mais maintenant qu’il l’a devant lui, il s’interroge. « personne ne t’as ouvertement … dragué ? » il est un peu surpris parce-que il s’est un peu déconnecté de la planète teen et les news gulli de cette tranche d’âge qui inclut les Silvan Chaim & co vu qu'il a pas trop suivi. Après, c’est soit eux qui prennent trop leur temps, soit c’est elle qui est trop paumée pour comprendre ce genre de chose, ou bien elle est pas très douée pour noter quelques signaux d’intérêts. Peut-être aussi qu'elle fait semblant de ne rien voir, ou soit on la considère plus comme une petite sœur et se fait friendzoner avec sa petite bouillie mignonne de chaton des rues. Mais Eben, il sait rien et se contente de parler dans l'air. « par exemple … » Eben, il se rappelle un peu de ce qui se faisait à leur époque quand il avait 19 piges aussi, et se penche en avant pour réfléchir sérieusement à cette question « on t’as encore jamais invité au cinéma ? » il sort ça carrément au random vu que y’a bien une salle, dans ce bateau, qui peut servir de rancart. En tout cas il a certainement raison de dire qu’elle se cherche encore. A vrai dire, c’est trop flag. Pas besoin de sortir une loupe pour comprendre ça. Eben, il veut pas non plus qu’elle se fasse des idées ou qu’elle pense qu’ils sont entrain de copiner, alors il dit rien. Lui, il a quand même cette impression qu’elle veut en faire son ami, et ça le gêne parce-qu’il est pas habitué à ce qu’on se rapproche de lui de cette façon. Cette gonzesse, elle a un pouvoir bisounours contagieux qu’il veut chasser à tout prix avec son mutisme. Il veut pas non plus la remballer parce-qu’elle a l’air de faire des efforts pour se rapprocher de lui, ou au moins savoir ce qui cloche dans sa tête, mais lui à force de faire semblant d’être un gros con, il a fini par le devenir et il s’est construit une forte carapace qui laisse plus personne rentrer. Eben, il se plaint toujours pour dire que Poppy et les autres, dès qu’ils l’ont reconnu, l’ont rapidement rangé dans une case, n’essayant même pas de creuser plus loin que la façade qu’il leur chie à la gueule, mais au fond ils ne sont pas tous condamnables, parce-que Eben, c’est quand même un gros connard qui laisse personne entrer dans sa tête non plus quand on fait un pas vers lui. « je serais surpris ? » Lui, il se fait tellement chier qu’il demanderait qu’à ce qu’on le surprenne, qu’on l’impression, mais il en doute fort. A vrai dire, c’est même pas un challenge qu’il leur lance, c’est juste une mission quasi impossible sans espoir, mais il demande à voir. « On doit être stupides là, tu t’en rends compte ? » qu’il lui balance avant d’éclater de rire histoire de faire passer à la trappe ce petit moment embarrassant où elle a tenté des trucs qu’Eben déteste par-dessus tout. Là, il est entrain de recreuser l’écart mental parce-qu’il l’a senti un peu trop proche de lui. Il se gratte la nuque avant de vriller son regard vers elle, un sourire au coin. « il parait ouais » apparemment tout fini par se savoir ici « j’ai eu 4 gosses » s’ils parlent au passé, c’est pas parce-qu’ils sont morts, non, mais parce-qu’il considère qu’ils sont plus les siens à présent « t’aimes les enfants ? » qu’il lâche avec son sourire au coin, annonciateur d’une énième connerie « tu veux qu’on fasse des enfants ? » qu’ils annonce avec son sourire baleine jusqu’aux oreilles. Eben, il a le sperme puissant. Il a une bonne génétique, et couplée à celle de la blonde, ils pondéraient de beaux bébés, mine de rien. Il raconte peut-être de la merde, il repasse peut-être pour un con qui raconte n’importe quoi, mais c’est un registre qu’il préfère vu que ça l’arrange de rester dans la superficialité. Du moins il est plus à l'aise qu'avant, et lui à défaut d'aller mieux, il préfère au moins rester dans sa confort zone.

_________________

tranquille mon frère.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 555
AVATAR : Chloe Moretz
ÂGE : 20
LOCALISATION : manchester
MÉTIER : future étudiante en sociologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 20353£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: puff adder ♆ jeudi vers 19h   Jeu 5 Juil - 21:27

Eben dit qu'il me verrait bien finir avec quelqu'un d'ici la fin de l'aventure. Bon déjà je suis pas là pour ça. Fin après si l'amour me tombe dessus sans prévenir, ça j'y pourrais rien. Mais je suis pas venue dans ce jeu avec l'optique d'en ressortir en couple. Du tout. Quand bien même je chercherais à la limite, je vois pas bien qui serait intéressé de toute façon. Le plus souvent on me catalogue direct dans la friendzone. Pas de raisons que cela change ici, d'autant plus avec une moyenne d'âge plus élevée. Eben semble surpris, je sais pas trop pourquoi. Il pense que tous les gars me draguent ou quoi ? Voilà qu'il me demande d'ailleurs si on m'aurait pas déjà dragué ouvertement. Prenant l'example d'une invitation au cinéma. " Non non je crois pas... Ou alors c'est que je suis aveugle, mais j'en doute. “ Ok je suis peut être pas très douée pour capter les signaux, mais là je crois pas qu'il y'ait quoi que ce soit à capter. ” Bah y'a Chaim qui m'a proposé un marathon dessin animé, mais ça compte pas. “ C'est pas un rancard. Je suis à peu près sure que lorsqu'on te balance qu'on te considère comme ta petite soeur, c'est mort. A moins de faire dans l'inceste. En attendant Eben je le trouve pas très bavard. Ok on a jamais parlé auparavant, mais j'ai eu le loisir de l'observer en compagnie d'autres gens, et me semblait qu'il était bien plus communicatif. Mais bon après faut dire que c'est moi, je dois pas être très intéressante à ses yeux. Ceci dit c'est lui qui m'a proposé de lui tenir compagnie, même si cela doit être bien parce qu'il n'avait rien de mieux à faire là tout de suite. En tout cas je pense qu'il pourrait être surpris par mon passif. J'suis pas juste petite nana mignonne, joyeuse à qui la vie doit lui sourire. Du haut de mes 19 ans j'en ai traversé des épreuves. Probablement bien plus que beaucoup de personnes dans toute une vie. J'hôche la tête. ” Oui...Mais pour ça, faudrait me connaître. “ Et je suis pas convaincue que ça soit dans ses plans. Alors que dans les miens, un peu plus. Seulement c'est pas facile parce qu'il est pas du genre à partager. Moi je crois qu'il aime bien qu'on reste à la surface sans aller s'embêter à gratter plus loin. Alors que de mon côté, j'ai pas envie de rester sur son image de connard, mysogine, matérialiste et superficiel. Parce que je suis du genre à penser qu'il y'a toujours plus que ce qu'on veut bien montrer. L'être humain est complexe, aux multiples facettes. Et j'aime à croire que celle véhiculée sur le net n'en est qu'une seule parmis beaucoup d'autres. Surement ma naïveté qui veut ça, à voir le bien partout, mais je peux pas croire qu'il soit juste ça. Alors bien sur il m'est déjà arrivé que je me trompe sur des personnes que je pensais bienveillantes et qui au final ce sont révélées bien décevantes... A profiter de ma gentillesse, mais j'ai pas envie de changer cet aspect de ma personnalité. Tant pis si je me fais avoir sur le chemin. Je préfère ça, plutôt qu'à l'extrême, se méfier de tout et tout le monde, et ne laisser personne entrer dans ta vie de peur d'être blessé ou déçu. C'est une vie de solitaire ça. Bref, revenons en à nos moutons. Eben nous trouve stupide. Peut être. ” Cela ne serait pas la première fois. “ que je réplique dans un sourire. Cela m'ait bien égal qu'on ait l'air complètement ridicules ou non. En tout cas je comprends bien que c'est sa façon de dire, allez c'est bon, passons à autre chose veux tu. Du coup je l'interroge sur ses enfants. Peut être pas le meilleur sujet à aborder pour lui, aucune idée, mais faut bien commencer quelque part. Et ça m'intrigue. Il paraitrait qu'il ait des gosses ouais. Il le sait mieux que moi tout de même. 4 enfants. Tant que ça. Je note l'utilisation du passé. Je doute qu'ils soient tous mort quand même, alors je suppose que c'est parce qu'il doit pas trop s'en occuper. En même temps c'est pas des photos de ses mioches qu'il poste sur les réseaux sociaux. SI j'aime les enfants ? Si je veux qu'on fasse des bébés ensemble ? ” Sans vouloir t'offenser mais... Je veux que les miens aient un père. “ Alors bon on va peut être pas aller faire des bébés tout de suite, c'est pas comme si je le prenais au sérieux de toute façon. Mais clairement il serait pas mon premier choix pour me reproduire. Je ne connais que trop bien ce que l'on ressent quand un de tes parents ne veut pas de toi, hors de question de faire subir la même chose aux miens. ” J'adore les enfants. J'en veux toute une ribambelle plus tard. J'ai tellement d'amour à revendre ! " Des bébés, des bébés, donnez moi des bébés ! Ils sont tellement mignons, je fond toujours. Mais ça va, je suis pas folle, je compte pas non plus en faire tout de suite. D'ailleurs c'est même pas sur que je puisse donner la vie moi même...Au pire j'adopterais. Mais c'est pas avant quelques années tout ça, et que j'ai fini mes études. " Tu...Tu les vois de temps en temps quand même les tiens ? "

_________________
your future is as bright as your faith


J'ai enlevé les deux « f »du verbe souffrir, maintenant je vais bien. (c) signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
 

puff adder ♆ jeudi vers 19h

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Expédition vers le Harad.
» Vers la cité volante du nord
» Le portail vers le paradis . Le début de la tragédie.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: SALLE DE SPECTACLE / DANSE-
Sauter vers: