un p'tit peu là, vendredi 14h45 (sem. 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10425-ugo En ligne

MESSAGES : 491
AVATAR : dacre montgomery
ÂGE : 23
LOCALISATION : sarausa (sicilia)
MÉTIER : mécano


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 17 000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: un p'tit peu là, vendredi 14h45 (sem. 2)   Lun 25 Juin - 16:45



Vous voguiez depuis bientôt une semaine sur le fleuve Mississippi sans savoir où le bateau vous mènerait après la Nouvelle-Orléans dont vous n'aurez pas vu énormément de chose. Tu te demandais si ce serait pareil à chaque fois, si la production vous ferez vous diriger vers un endroit qui t'étais inconnu et que tu aurais bien aimé visiter, pour ne pas vous y laisser débarquer, même pour quelques heures. Quelle injustice. Enfin, tu t'en remettrais, ce jeu t'en réservait bien d'autres, tu n'en doutais pas. Tu te contentais pour l'instant de ce que tu avais et profitais d'un moment de calme -ou d'ennui, un savant mélange des deux. Tu venais t'accouder contre la rambarde du pont, observant l'eau que fendait le yacht dans son sillage. Tu te redressais un peu -parce que bonjour la posture pour ton dos, si une caméra te filmait tu prenais pas ta meilleure pose, t'avais de quoi rivaliser avec le bossu de Notre-Dame par moment. En te redressant donc, tu captais la présence d'un candidat du coin de l'oeil. Tu te tournais dans sa direction pour l'identifier. Chaim, un des deux types qui dormaient dans la cabine D1 à présent -qui te manquait un peu, mais la E2 n'était vraiment pas si mal. C'était aussi le gars que t'avais décidé d'arroser au prime, il avait sans doute capté que c'était un défi de William vu que t'avais répondu au téléphone juste avant d'aller chercher le verre que tu avais jeté au visage du candidat. « Encore désolé, pour l'autre soir. Mais de rien aussi. » Tu savais plus si t'avais eu l'occasion d'en reparler avec lui -tu savais si, tu t'en serais souvenu si ça avait été le cas. Bref. C'est vrai qu'il pouvait aussi te remercier, parce que finalement, si t'avais gagné le double de lui, déjà il n'avait eu qu'à se prendre un verre dessus sans rien faire et voilà, 500 balles, et puis cumulés entre tes trois victimes, tu avais finalement plus distribué d'argent que tu n'en avais reçu. Mais bon, tu n'allais pas commencer à faire les comptes, non. « Pense à moi, si jamais William te donne l'occasion de me rendre la pareille... » Une suggestion comme ça, un petit geste que tu saurais apprécier, pour sûr -même si cela impliquait que tu te retrouve trempé. Après, à lui de voir en fonction de ce qu'il considérait bon dans son intérêt.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10443-chaim#263353 

MESSAGES : 335
AVATAR : Trevor Signorino
ÂGE : 23
LOCALISATION : Lyon
MÉTIER : Responsable d'une salle de sport
ÉTAT D'ESPRIT : Conquérant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: un p'tit peu là, vendredi 14h45 (sem. 2)   Lun 25 Juin - 22:07

Il est encore tôt en ce début d’après-midi, je sors tout juste du réfectoire où je me suis sustenté au-delà du raisonnable. J’ai l’impression d’avoir pris dix kilos en un repas et les conséquences sur mon état s’en font immédiatement ressentir. J’ai désespérément envie de pioncer mais un mental d’acier et de mauvaises expériences en la matière qui me poussent à résister. Contrairement à beaucoup de personnes, la moindre sieste a toujours le même résultat sur moi : Je me réveille complètement défoncé, sans savoir où je suis, de très mauvaise humeur. Pire, la nuit suivante est ponctuée par une immense insomnie, la faute à un sommeil –même minime– rattrapé pendant la sieste. Non, j’ai besoin de m’occuper pour résister à la tentation de m’écrouler sur l’un de ces transats qui habillent les nombreux ponts du bateau. Ils ont pourtant l’air hyper confortables, le genre d’objet sur lequel tu t’allonges trois minutes en pensant être suffisamment fort pour te relever rapidement alors qu’au final, tu te la joue baleine échouée pendant des heures et des heures, filet de bave au coin des lèvres, ronflement dégueulasse et mauvais coup de soleil en guise de récompense. A deux doigts de céder et de m’asseoir sur l’un d’entre eux, je repère Ugo qui apparait au loin comme un signe du destin, Dieu m’a donné la foi (qui brûle au fond de moi) et j’en profite pour accélérer le mouvement pour pouvoir le rejoindre. Le sourire qu’il m’adresse au moment où nos regards se croisent me rassure, je ne le dérange pas. Il s’excuse même pour le verre que j’ai pris dans les narines l’autre soir, pendant le prime. Un grand moment. « Tu n’as pas à t’excuser, ça m’a rafraichi les idées ! » Et puis bon, un verre contre quelques centaines de livres, ça me met forcément de bonne humeur. « Promis, tu seras le premier sur lequel je foncerai la prochaine fois que William se manifeste ! » Je marque une pause et, joueur, je m’empresse d’ajouter. « Tu seras le premier que j’embrasserais goulument s’il me le demande ! » Avec la langue et tout, histoire que notre hôte puisse se rincer l’œil et qu’Ugo kiffe sa maman pendant quelques secondes. « Tu t’attends à ce que l’on fasse escale où la prochaine fois ? » Faire escale, un bien grand mot. « J’suis dégouté, je pensais pouvoir découvrir la Nouvelle-Orléans… S’en approcher d’aussi près sans pouvoir marquer une véritable étape là-bas c’est hyper frustrant. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10425-ugo En ligne

MESSAGES : 491
AVATAR : dacre montgomery
ÂGE : 23
LOCALISATION : sarausa (sicilia)
MÉTIER : mécano


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 17 000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: un p'tit peu là, vendredi 14h45 (sem. 2)   Dim 1 Juil - 10:08

En voyant Chaim arriver tu abordes le moment du prime où tu as dû l'arroser sur une requête de William -le maître ne t'avait pas explicitement demandé de cibler ce gars-là, mais un candidat quoi, et bon, c'était tombé sur Chaim, que tu connaissais peu mais il t'avait l'air d'être un bon gars, pas du genre à te foutre un pain pour si peu. Enfin, tu t'excusais surtout pour la forme, pour pas faire le mec qui en a rien à foutre, et parce que tu te dis que ça fait mieux, pour entamer une conversation. Mais s'il ne t'en veut pas, ça va alors. Ça lui aurait même été bénéfique d'après ses dires. « Tant mieux. » Tu ne te l'étais pas mis à dos pendant le prime, c'était une bonne chose sans doute. Puis tu lui avais rapporté plus qu'une chemise mouillée, finalement. Et bon, sans vouloir faire le mec qui compte les points de chaque côté, et attend des trucs en retour quand il rend service, tu lui demandais de ne pas oublier son geste, si jamais il se retrouvait dans une situation similaire à la tienne samedi. Tu te satisfait de sa réponse, de savoir que tu seras le premier auquel il pensera si William lui demande de faire quoi que ce soit. Tu éclates de rire quand il ajoute qu'il t'embrasserait en premier s'il le fallait -tu n'es pas hyper fan de l'idée, mais s'il y avait de l'argent en jeu, bon.  « J'ai hâte de voir ça ! Et j'espère que t'embrasses bien, j'ai un certain standing en matière de baiser. » Ouais, toi t'as pas mal d'expérience quoi, pas avec les hommes cela dit, mais quitte à s'embrasser, autant que ce soit bien. Enfin tu pouvais tout à fait imaginer que Chaim soit à la hauteur à ce niveau-là -il avait pas l'air du genre à se préserver jusqu'au mariage. Pour changer de sujet, il te demande où tu penses que le bateau fera escale après votre passage sur le Mississippi. Tu regardes au loin. T'es pas excellent en géographie donc un peu peur de dire une énorme connerie invraisemblable par rapport à là où vous vous trouvez actuellement, mais tant pis. « Le Mexique, ça me plairait bien. » Si vous pouviez descendre surtout, la culture y avait l'air géniale, enfin t'y connaissais rien mais ça te parlait déjà un peu plus que les Etats-Unis. Comme Chaim, tu étais tout de même assez déçu que la production n'ait pas décidé de vous laisser mettre un pied à la Nouvelle-Orléans. « Ouais, finalement le bateau c'est bien cinq minutes mais la terre ferme commence à me manquer. » Vous n'étiez pas non plus à plaindre, contrairement à d'autres bateaux qu'on ne faisait pas accoster, mais une petite escale n'aurait pas été de refus. « T'es d'où, toi ? » T'en avais aucune idée. Parfois t'arrivais à te baser sur le prénom d'un candidat, ou tu notais un accent, ou jugeais à la tête, mais lui c'était pas simple à déterminer.

(désolée du retard  redface )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10443-chaim#263353 

MESSAGES : 335
AVATAR : Trevor Signorino
ÂGE : 23
LOCALISATION : Lyon
MÉTIER : Responsable d'une salle de sport
ÉTAT D'ESPRIT : Conquérant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: un p'tit peu là, vendredi 14h45 (sem. 2)   Lun 2 Juil - 22:44

J’ai déjà tout oublié du verre que j’ai pris dans les trous de nez sur le prime l’autre soir, il me faut quelques secondes pour me remémorer les événements de ce prime et être ramené à cet instant précis où j’ai été gratuitement rafraichi par un Ugo missionné par le vilain téléphone noir. J’aurais pu en faire tout un plat si je ne disposais pas d’un tempérament relativement proche du crédo [i]peace and love|/i]. Ouvrir les hostilités, lancer la Troisième Guerre Mondiale pour un ridicule verre d’eau ce n’est clairement pas mon truc. Pour tout vous dire, ça m’a permis de prendre du recul et d’être éloigné de toutes ces histoires d’éliminations, de nominations publiques, de potes déglingués pour avoir tenu quelques propos déplacés dans un cadre qui était censé être intime. Il n’y a pas à dire, à la fin de la soirée, ce n’est clairement pas une action menée par Ugo qui m’aura le plus marqué. « Tu essayais d’accomplir une bonne action, tu ne voulais pas que je fasse un malaise à cause de la chaleur. » Je surenchéri, dans l’exagération la plus totale, conscient que même si c’était le cas, ce n’est probablement pas un verre d’eau que l’on m’enverrait au visage pour essayer de me soulager. Parait même que je lui en dois une parce que j’ai gagné quelques sous en devenant sa victime. Parfait, il sera le premier sur lequel je choisirais de me jeter si je dois emballer quelqu’un, c’est dit. Monsieur a de hauts standards en la matière, ce qui me fait immédiatement sourire et surenchérir, voix pompeusement modulée pour me donner de l’aplomb. « Mon cher monsieur, j’ai une langue qui fait des merveilles. Une fois que tu auras gouté au package kiss kiss by Chaim… Crois-moi que tu n’auras plus envie d’embrasser quelqu’un d’autre de toute ta vie, tout te semblera si fade… Si mauvais… Si peu excitant ! » J’devrais plutôt sortir un guide pour expliquer comment en faire des tonnes. J’suis sûr qu’il y a moyen de se faire de la caillasse avec ce genre de bouquins aux concepts foireux. Face à une Nouvelle Orléans qu’il ne nous aura été possible d’admirer que de loin, je me laisse aller à quelques pronostiques sur les prochaines destinations à atteindre. J’ignore si la production garde un cap précis ou si nous errons assez librement. « Le Mexique hein, tu aimes la chaleur toi ! » Parce que le temps était déjà relativement chaud ces derniers jours, l’humidité y est encore plus élevée là-bas, de ce que l’on m’a dit. Où que l’on aille ensuite, j’aimerais que l’on puisse accoster. Il n’y a rien de plus frustrant que d’être là, mais de loin. « Heureusement que personne n’a le mal de mer, t’imagines le calvaire quand tu ne descends jamais, quand tu ne fais jamais escale ! » Aucun vomito sur le bateau, nous sommes plutôt chanceux jusqu’à présent. « J’suis d’un peu partout en France. Actuellement sur Lyon, surement ailleurs une fois que l’aventure aura pris fin. » Je ne prévois jamais rien de toute manière, ce sont mes envies qui me poussent à m’éloigner, à changer de vie. Pour l’heure, tout ce que je peux affirmer, c’est que j’ai fait le tour de Lyon. Je pense qu’il est temps de m’en aller. « Et toi, barbe rousse ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10425-ugo En ligne

MESSAGES : 491
AVATAR : dacre montgomery
ÂGE : 23
LOCALISATION : sarausa (sicilia)
MÉTIER : mécano


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 17 000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: un p'tit peu là, vendredi 14h45 (sem. 2)   Mer 4 Juil - 17:29

Si Chaim ne t'en veut pas pour le verre que tu as dû lui renverser dessus par ordre du maître, alors tu étais plutôt satisfait et content de l'avoir choisi, lui. Tu n'avais pas l'impression qu'il y avait besoin de grincheux cette saison, mais l'un d'eux auraient pu se révéler au grand jour après un tel acte tout de même pas gratuit, tu avais eu une bonne raison. Enfin, il ne l'avait pas mal pris, et justifiais même ton geste qu'il qualifiais de bonne action. « Voilà, c'est exactement ça. Je t'ai vu, tu m'avais pas l'air bien, vu comme il commençait à faire lourd alors hop ! » Une petite douche pour lui éviter de tomber dans les pommes au milieu du salon pendant cette soirée des plus chill que tu as pu vivre, pas de drama, une bonne ambiance, vraiment. Le prochain prime aurait du mal à rivaliser avec celui de samedi dernier. Mais comme tu le suggérais à Chaim, si jamais il avait l'occasion de te rendre la pareille, il ne fallait pas qu'il se gêne, même si le challenge en question vous amenez à vous embrasser. Ce qu'il te promet te fait bien marrer, entre sa langue des merveilles, son package spécial et l'assurance que tout prochain baiser avec qui que ce soit ne te laissera qu'un goût fade en bouche. Tu lui donnes une bonne tape amicale dans la dos, presque la larme à l'oeil. « Tu sais te vendre, toi ! » Que tu t'exclames d'abord. « Je ne suis plus si sûr d'avoir envie que tu viennes me bécoter si ça veut dire que je ne ressentirais plus rien de pareil en embrassant quelqu'un d'autre. » Tu n'allais pas lui courir après toute ta vie pour qu'il t'embrasse et te ramène à la vie, quoi. Bon, tu plaisantes sur le même ton que lui. Tu te doutes bien qu'il ne peut pas te faire perdre le goût de rouler des pelles à d'autres gens que lui, mais si ça arrivait tu serais un peu emmerdé quoi, alors tu y réfléchirais à deux fois avant d'accepter qu'il n'unisse ses lèvres aux tiennes. « En vrai, j'ai jamais embrassé de mec. » Juste pour info. T'as pas honte de l'avouer, les mecs ça t'attire pas, et avec tes potes vous avez jamais été dans le délire "d'essayer pour voir". T'as emballé que des filles, et tes pas vraiment curieux de savoir ce que ça fait avec un gars, mais maintenant que t'as planté l'idée dans la tête de Chaim tu te dis qu'à tout les coups, il lèverait le voile sur cet inconnu. A voir si t'en redemanderais ou pas -probablement pas mais bon, si on vous y "obligeait". Puis vous dériviez sur le sur le sujet de la prochaine destination qu'atteindrait bientôt le yacht. Toi tu pensais au Mexique. La remarque de Chaim te fais sourire. « J'aime surtout pas me les cailler. Paraît qu'il fait bien beau et chaud là-bas, en cette période de l'année. » Peut-être trop beau et chaud, t'en savais rien, mais ça t'aurait pas dérangé. T'es un gamin du sud après tout. « Tu nous vois arriver où, toi ? » Vu qu'il t'avait posé la question, tu la lui retournais, mais tu n'imaginais pas une réponse bien différente de la tienne, à moins qu'il te sorte le Japon, enfin un truc farfelu, là tu t’inquiéterais peut-être un peu de ses notions en géographie parce qu'il te semblait pas que vous aviez parcouru tant de distance que ça. Mais il avait bien raison le Chaim, ces bientôt deux semaines à voguer sur l'eau aurait été bien longues à vivre pour un candidat ayant le mal de mer. Il ne te semblait pas qu'il y en avait non plus, alors c'était tant mieux. « Je me souviens pas que la production m'ait demandé si j'était malade en mer ou quoi ; ils ont eu de la chance. » Ça aurait surement fait un petit scandale si la bateau avait pris le large pour aussi longue durée sans mettre le pied à terre avec quelqu'un de malade à bord. Peut-être qu'on avait fait en sorte d'éplucher vos dossiers médicaux en douce à tous pour s'assurer que tout irait bien. Tu te demandais si Neville ne serait pas passé à travers les mailles du filets ; si c'était le cas, cela expliquerait son manque d'entrain depuis son arrivée sur le bateau avec vous, mais tu ne voulais pas qu'on commence à croire que tu cherchais à l'enfoncer, le gars, même s'il l'aurait un peu mérité. Pour continuer le cours de géographie et en apprendre un peu plus sur ce type que tu connaissais à peine, tu cherchais à savoir d'où il était. « Francia ! J'avais une amie -un peu plus qu'une amie si tu vois ce que je veux dire- qui venait de France. » A peu près tous les italiens ont un ami français. En Sicile, vous aimez assez les corses par exemple, un peu le même genre de personnes que vous finalement. « C'est vers où Lyon ? » Tu voyais à peine où se situait Paris, tu ne risquais pas de retenir ce qu'il allait te dire, mais si ce n'était pas trop loin de l'Italie, si jamais tu avais pris goût au voyage après l'émission, tu pourrais y faire un tour. Quoi que s'il n'était plus là pour t'héberger, ça ne valait peut-être pas le coup. Il te pose à son tour la question. Tu es un peu surpris, tu pensais que tout le monde savait d'où tu venais ou l'entendait bien fort à ton accent. Mais ça te fait presque plaisir de le dire encore une fois. Tu tiques un peu sur le Barbe Rousse -t'es pas sûr de comprendre pourquoi il t'appelle comme ça, s'il y une référence que tu captes pas, s'il te prend pour un pirate, ou si t'as des reflets roux. « Syracuse, en Sicile. L'île au pied de l'Italie. » Tu précises toujours maintenant. « Et je compte pas bouger, moi. » Enfin, tu n'étais sûr de rien. Tu pouvais très bien décider de tout plaquer, de dire au revoir à la nonna et a ton père, qui ne seraient peut-être même pas vraiment triste mais plutôt soulagés de te voir prendre ton envole loin d'eux un peu. Mais tu reviendrais surement au bout d'un moment. Tu aimais trop ton île pour la quitter à jamais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

un p'tit peu là, vendredi 14h45 (sem. 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Jeux de plateau vendredi 27 août ?
» [Nantes] Tournoi le vendredi 31 janvier 2014 - L'Antre d'Alto
» VENDREDI 21 OCTOBRE 2011
» Lyon - Ocotgones 5 - La Nuit des Siths- le vendredi 3 octobre 2014
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: PONT PROMENADE-
Sauter vers: