i used to go out to parties, dimanche 21h03 (sem. 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10425-ugo 

MESSAGES : 588
AVATAR : dacre montgomery
ÂGE : 24
LOCALISATION : sarausa (sicilia)
MÉTIER : mécano


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: i used to go out to parties, dimanche 21h03 (sem. 2)   Lun 25 Juin - 23:09



T'as jamais été un grand fan de grosse soirée où tu le monde se défonce la gueule avec des boissons trop chargée et tu passes plus de temps à boire du coup et à frapper sur des inconnus qu'à vraiment apprécier le moment et danser. T'as déjà fait des soirées comme ça, déjà donné, ça t'intéressait plus, zéro utilité si c'est pour oublier tout dès le lendemain. Ce genre de soirée c'est pour les mecs qui sont pas vraiment bien avec eux-même et qui cherchent à s'échapper. Toi t'es bien dans tes pompes, tu t'aimes pas au point de tomber amoureux de toi si jamais il t'arrive de voir ton reflet dans une marre, mais t'es sûr de toi, ouais. T'as pas honte de dire et de penser ce que tu penses, même si t'as tort et même si tu changes d'avis finalement. Et honnêtement, les meilleures soirées, c'est celles où tu te sens assez bien pour aller te défouler sur la piste, seul ou entouré de minettes, peu importe. En vrai, ça tient un peu du fait que, oui t'as envie de t'exprimer, d’extérioriser des trucs, mais c'est aussi comme les danses nuptiales de certains animaux, de danser en soirée. Ça devrait être obligé pour pécho, que tout le monde danse, et les bruns ténébreux qui fument des roulées dans leur coin devraient pas avoir de nana qui leur lèchent les bottes -ou autre chose, chacun son truc. Toi t'es un danseur. Pourtant, ton père il danse pas souvent, parfois il dit que c'est un truc de pédé, ça te fait immédiatement rouler des billes, mais tu danses avec la nonna. T'es pas le meilleur danseur de ta génération mais tu sais y faire, t'impressionnes souvent les touristes -femmes- mais y a aussi ton charisme naturel sicilien qui joue, qui te coule dans les veines en même temps. Ta mère, elle, elle a toujours aimé danser. Les filles ça aiment d'avantage danser. Toi t'aimes regarder les filles danser, bien sûr, mais pas quand elles font les débiles, le twerk et tout, tu trouves ça ridicule. Mais bon, si ça leur plait. Toi t'aimes les filles sensuelles mais qui en font pas trop, et un peu en retenue parce qu'elles croient qu'elles bougent mal leur corps alors que pas du tout. T'es un peu difficile parfois, alors que d'autres pas tellement, t'y penses pas. Pourquoi t'y penses là, d'ailleurs ? Ah ouais, pendant le prime avec le challenge de William, t'avais dû épater Bryce, la nouvelle, la noire. Elle avait pas dû en croire ses yeux tellement t'avais le pas expert et classe. Bon, non, clairement, c'était un truc vite fait, ça ressemblait à rien, heureusement que tu lui avais pas écrasé les pieds ou que tu l'avais pas faite tomber par terre quoi. T'aurais surement pris cher sinon. Elle avait l'air du genre de fille qui frappe son petit ami s'il lui ramène pas sa commande exacte au Mcdo, à la frite près. En fait voilà, tu pensais à ta relation à la danse parce que tu venais de la voir mettre le nez dans la salle de spectacle où il y avait une piste de danser et comme une espèce de mec chelou tu l'avais suivie à l'intérieur. « J'espère que je t'ai pas trop bousculée, hier. » Dis-tu en arrivant à côté d'elle, te rappelant de la façon qu'elle a eu de demander à ce que les autres se bouge pour venir lui parlait. Tu souriais. « J'veux dire, je t'ai même pas demandé la permission tel un gentleman, t'aurais pu te sentir... Agressée. » T'avais été à ça de lâche le mot en "v" mais tu te disais que ça pouvait choquer et t'étais pas sûr de quelle était la politique de la production autour des sujets sensibles. Genre y a des gens qui se sentent mal rien qu'à entendre le mot dû à un lourd passif. Tu voulais rien déclencher chez les gens quoi. Bref. Sans que ça justifie quoi que ce soit, elle avait tout de même remporté un peu de blé grâce à toi, hein. « Tu danses. D'ordinaire, j'veux dire. Ça t'arrive ? » La question est un peu maladroite mais t'insinues pas du tout qu'elle puisse être une mauvaise danseuse, tu connaissais trop bien la réputation des noirs par rapport aux blancs rapport à la danse, mais voilà, c'était histoire d'en apprendre plus sur elle, quoi. C'était important de savoir si c'était une fille qui danse ou une fille qui reste avachie à juger les gens sur un canapé pendant les soirées.

_________________
    me ne vado, ti lascio nella sera
    che, benchè triste, cosi dolce scende
    per noi viventi, con la luce cerea
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 485
AVATAR : KEKE PALMER
ÂGE : 22
LOCALISATION : LOUISIANE
MÉTIER : BONICHE CHEZ POPEYES


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: i used to go out to parties, dimanche 21h03 (sem. 2)   Mar 26 Juin - 11:24

Bryce se retrouve sur le pont F par la force des choses. Elle, tout ce qu’elle voulait, c’est rejoindre sa cabine histoire de se mettre à l’aise. Mais l’ascenseur en a décidé autrement : les portes se sont ouvertes et plus jamais refermées. La débile qu’elle est a appuyé sur tout les boutons en vain. Une grimace distordant ses lèvres, elle se dépêche de s’éloigner des lieux pour ne pas être accusée d’avoir tout pété. Ca ne le fait pas dès le début de l’aventure… Mais c’est con de faire ça puisque des caméras les filment 24h/24. Elle n’a pas encore l’habitude. Elle souffle et tournant sur elle-même, elle se retrouve face à quatre portes, plus mystérieuse les unes que les autres. Et le dilemme se forme devant elle. Laquelle choisir ? Elle ouvre celle en face d’elle, mais se retrouve dans une salle de bain ou une nana est en train de se laver. Bryce referme directement la porte. Pour ouvrir la deuxième. Une salle de cinéma. Elle n’est pas vraiment du genre à s’asseoir pendant une heure et demi voire plus pour mater un film. Elle préfère zoner dehors avec son crew. Elle ouvre la troisième porte. Elle entre dans une salle genre immense. Baignée de peu de lumière. Le sol en mode animal kitsch. Bryce lève un sourcil en s’approchant du milieu de la pièce. Ressemblant à une vieille piste de danse en mode Danse avec les Stars mais dans les années 70. La jeune femme sourit. Avant de sursauter comme une malade, à la limite de gueuler. Un mec derrière elle parle, sans qu’elle ne les entendu arriver. Elle se retourne et reconnaît l’italien du prime. Elle plisse les sourcils pour essayer de piger ce qu’il est en train de dire, avant de comprendre. « Nan ça va gros… En fait tu m’as surtout excité ! » Elle fait un mouvement de bassin exagéré pour mimer un pas de danse. C’est pas vrai, mais ça pourrait quand même le flatter un peu. Elle lui rend son sourire dans un rire à peine exagéré – enfin c’est son rire naturel quoi. Avant de hausser les épaules. « Oh oui putain j’me suis sentie tellement… Agressée… Humiliée… J’me suis sentie comme une merde quoi... » Qu’elle dit en faisant de gros yeux, avant de lui asséner une tape dans le dos. « Non mais mec, tu m’as fait une révérence ou j’sais pas quoi. T’as vu ma tête. T’as cru que les mecs chez moi m’faisait des révérences ! » Chez elle c’est main au cul et sifflement de gros lourdingue. Elle s’éloigne un peu de lui pour continuer son exploration, quand il lui demande si elle danse. « Ca m’arrive ouai. J’bouge mon boule comme une noire quoi… Tu m’as suivi pour me juger, comment ça s’passe ? Genre si j’danses mal tu m’parles plus ?… » Elle lui adresse un sourire. Avant de bouger dans tout les sens, surtout son cul du coup. Elle a un poil exagérée. Si elle est le clichée de la noire basique des vieux quartiers paumés, par contre elle ne sait absolument pas danser. Et puis elle sort un truc qui lui passe par la tête, genre ça n’a rien à voir « Les ritals, c’pas tous des mafieux ? » Genre pas cliché du tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10425-ugo 

MESSAGES : 588
AVATAR : dacre montgomery
ÂGE : 24
LOCALISATION : sarausa (sicilia)
MÉTIER : mécano


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: i used to go out to parties, dimanche 21h03 (sem. 2)   Dim 1 Juil - 11:42

Tu pensais pas faire peur à une nana comme Bryce, mais tu ricanes un peu après l'avoir faite sursauter. Tu la voyais pas comme ce genre de fille à qu'on effraye juste en arrivant par derrière, mais bon, faut dire que l'endroit est pas très éclairé, y a de la musique. Ouais, tu devrais pas être fier de filer des sueurs froides aux demoiselles seules dans des endroits comme ça. Toi ce qui t'intéressait, c'était de reparler de vos deux, trois pas de danse de la veille que tu lui avais un peu imposés. Elle te dit que sa va, et la suite de la réponse te fait direct sourire comme un con.« Ah bah il t'en faut peu. » Pour être excitée, ouais. Tu l'as juste prise par la taille et faite basculer, t'avais eu des moves plus sensuels en soirées. Mais bon, c'est vrai qu'elle venait d'arriver et que t'es plutôt pas moche, ça devait jouer aussi. Tu t'inquiète quand même de pas avoir eu son consentement et tout, y a des nanas qui pourraient y voir une agression quoi. Mais pas elle, non, ça va, tu captes qu'elle plaisante. Elle vient même te frapper dans le dos, geste carrément familier qui finit de te rassurer -pas que tu te sois vraiment beaucoup inquiété en réalité. Elle t'apprend que les mecs de chez elle font pas de révérences ni rien. Bon toi t'en faisais des caisses aussi, mais ça avait de quoi te faire hausser un sourcil. « Ils devraient. Ils ont pas de manières ou quoi les gars de chez toi ? » Sans vouloir la juger rien qu'à sa tête -mais tu le faisais quand même- tu imaginais bien de quel genre de types elle pouvait parler, sans aucune classe, aucun respect, qui savent pas danser de toute façon donc les révérences, connaissent pas sans doute. Tu sortais du lot des mecs dont elle avait l'habitude au moins, t'espérais secrètement que ça te fasse gagner des points à ses yeux. Enfin, elle devait te prendre pour un gars chelou à lui demander si elle dansait, genre parfois. Evidemment. Elle te fait rire, elle a de la répartie et de la suite dans les idées. Elle veut savoir si c'est pour ça que tu l'as suivie ici, pour la juger sur un critère aussi débile. Elle se met à danser alors forcément tu profites. C'est pas ce que t'as vu de mieux, mais c'est pas le pire. « Ça va. Les mouvements sont fluides, la vue est plutôt très intéressante. On peut continuer à se parler. » Ouais, elle avait su te convaincre avec ses courbes, elle pouvait être fière, ou remercier ses parents de l'avoir faite aussi bonne. De toute façon, ç'aurait vraiment été ridicule que tu décides de plus lui parler pour une connerie dans le genre, ç'aurait peut-être été marrant, mais elle avait l'air de l'être davantage. Pour continuer un peu dans les questions débiles, elle te demande si les italiens sont bien tous des mafieux. Un sourire de requin sournois vient s'étaler sur ta face. Ça te fait trop rire ce genre de clichés. « Si, ouais. Tu vois mon père c'est le fils du cousin du frère de la femme du parrain actuel de la mafia. » N'importe quoi, hein. Mais en tant que sicilien, c'est vrai, tu connaissais plus de mafieux que tu ne pouvais en compter sur les doigts d'une main. Et si l'un d'eux venait te proposer un job pas net, surement que tu accepterais sans y regarder à deux fois, si la paye était bonne. Même ton père avait déjà eu à faire à eux. « En Sicile, on trempe tous dans les histoires, tu sais. » De cul, de fric, de mort, de trafiques en tout genre. Mais dans le fond, tu savais que ce n'était pas cas que chez toi, en Sicile. Y avait des histoires partout. « Mais les noirs aussi, vous êtes tout le temps dans les embrouilles, non ? » La télé qui t'avait mis ça dans la tête, et le peu de blacks qui habitaient dans ta ville, ou qui n'y étaient que de passage, mais quand même. T'insinuais rien à son sujet à elle, c'était surement une fille très bien, hm. Juste vous jouiez un peu au ping pong des préjugés, là.

(désolée du retard  pls )

_________________
    me ne vado, ti lascio nella sera
    che, benchè triste, cosi dolce scende
    per noi viventi, con la luce cerea
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 485
AVATAR : KEKE PALMER
ÂGE : 22
LOCALISATION : LOUISIANE
MÉTIER : BONICHE CHEZ POPEYES


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: i used to go out to parties, dimanche 21h03 (sem. 2)   Mar 3 Juil - 0:05

Bryce est plus cool qu’elle ne le laisse paraitre. Ce n’est qu’histoire d’être tranquille, lorsque tu annonces la couleur, on ne vient pas d’embêter. Ou normalement pas. Contrairement à Ugo qui va même jusqu’à la suivre. Ca a beau être une givrée du cerveau hyper sur d’elle et grande gueule, elle n’a pas une paire d’œil derrière la tête non plus. Si quelqu’un arrive dans son dos dans une salle bruyante, elle sursautera comme n’importe quel humain. Même si comme le confirmait lui-même Eben, elle ne venait pas de la même espèce d’eux. Ugo s’excuse de la petite danse improvisé qu’il avait fait avec elle. Elle parlait d’avoir été excité. Pas vraiment. Elle n’avait pas détesté, mais pas aimé non plus. Elle hausse les épaules dans un sourire angélique. Il lui en faut peu, c’est le cas de le dire même si elle avait dit ça pour rire. Mais ce qui la fait vraiment marrer, c’est l’idée d’une révérence. Elle voit bien les gars de son tiéquar se baisser devant elle et lui baiser la main. Genre, ça serait tellement drôle. Mais ils sont trop occupés à dire des saloperies et à reluquer le premier cul qui passe. Même des blanches. En même temps c’est pas forcément le plus galant d’entre eux qui chope. C’est encore l’idée des bads boys qui fait kiffer les meufs de chez elle et pas les petits gars propres sur eux comme Ugo. Pas les mecs tout fins comme Ugo. Enfin, c’est pas l’genre du quartier quoi. « Va leur parler d’manière toi-même, on va voir ce qu’ils vont en penser… » Le petit Ugo tout gentil se chiera dessus quand il se fera recevoir comme le petit blanc-bec qu’il est. Il semble beaucoup porté sur la dance. Tellement qu’elle décide de lui faire une petite démonstration. Evidemment elle bouge son boule. Et rigole sur son commentaire, sur la vue intéressante. « Monsieur est trop bon ! » Qu’elle dit en imitant un semblant de révérence, à son tour. Il l’autorise à lui parler grâce à son mouvement enchanteur. Elle rigole. Et puis finalement un truc vient dans la tête de Bryce. Un truc qui n’a rien à voir avec la danse – quoique l’on dit que les italiens se débrouille pas mal en danse – mais un truc par rapport à ses origines. Elle se rappelle s’être foutu de lui au prime. Alors elle le pique, encore un peu. Parce que la réputation des italiens aux USA n’est pas très bonnes, qu’elle a entendu toute sa vie par une mère pas forcément fan de ce peuple. Entendre putain de rital tous des mafieux durant toute son enfance, ça aide pas dans le combat contre les clichés. Ugo lui répond que ouai, il est en gros de la famille du parrain. Qu’il est de la Sicile et que là bas, c’est courant puisque tout le monde participe à la mafia. Elle roule des yeux. « Tu dois être un larbin pour eux non?… » Qu’elle lui lance dans un sourire narquois. Bryce n’est pas non plus aussi conne qu’elle le prétend. Elle comprend bien que c’est de base de l’humour. Surtout quand il surenchérit sur sa couleur de peau. Elle lève un sourcil. « J’peux m’plaindre de racisme là ! » Comme s’il avait dit le n-word. Mais ça c’est l’excuse bidon et facile de crier au racisme. Elle rigole, avant de croiser les bras. « Mais putain ouai, nous les noirs on est tous des drogués. Tu sais pas, j’ai quinze frères et ils sont tous en zonz. Sauf trois, en fait ils ont été tué par des flics blanc. Parce que t’sais les flics et les blacks chez moi, c’pas des grands amis. Pas comme les mafieux et les flics chez toi… » C’est bien connu, les italiens sont bien copain avec l’autorité. « Ma mère, c’est un peu la mama d’la drogue t’vois… » Ca n’a évidemment rien à voir avec ça. Mais c’est pas dit non plus que c’est totalement faux. Enfin pas sa mère, mais des vieilles et des filles sont plus impliquée dans la drogue que certains gars, seulement appliqués à la vente. C’est bien ça le cliché des noirs ? Violent et drogué. « Par contre me d’mande pas de courir un 100 mètre… Ca c’est cliché de croire que tout les blacks sprint mieux… » Elle lui offre un large sourire.
Revenir en haut Aller en bas
 

i used to go out to parties, dimanche 21h03 (sem. 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Commentaires sur les parties et plus si affinités...
» Les réparties cinglantes sont souvent les meilleures ft Ygg [30/04]
» Projet de loi qui limiterait le nombre de partis politiques a 4 ou 5
» Petit tutorial pour Gimp
» Parties / Campagnes / jeux / Activités au Club :
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISON 11 :: Onzième Saison-
Sauter vers: