with your sweet magic ways, samedi 13h19 (sem. 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10425-ugo 

MESSAGES : 588
AVATAR : dacre montgomery
ÂGE : 24
LOCALISATION : sarausa (sicilia)
MÉTIER : mécano


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: with your sweet magic ways, samedi 13h19 (sem. 2)   Mar 26 Juin - 7:51



Pour l'instant, t'es passé rapidement devant la boutique de souvenirs sans trop t'y arrêter pour admirer les produits en vente. Enfin, "en vente", ici apparemment vous pouviez vous les procurer gratuitement. Du coup, tu t'y aventurais en pensant trouver les rayons un peu plus vide que cela. Le personnel réapprovisionnait peut-être le magasin chaque jour après que d'autres que toi ne l'aient dévalisé. Ou alors, tes camarades s'étaient montrés raisonnables et n'avaient pris que trois babioles pour eux-même ou leur proches. Tu n'avais jamais trouvés ça terribles, les petits trucs souvenirs, que ce soit dans les boutiques à la gare ou sur des stands au marché. Tu  n'avais pas beaucoup voyagé non plus, voilà peut-être la raison pour laquelle tu ne voyais pas trop l'utilité de ces trucs. Mais c'est vrai que tu te disais que la nonna aimerait bien un petit quelque chose. Toi, tu t'en fichais, tu garderais les souvenirs dans la tête, tu pourrais toujours te replonger dans la saison une fois celle-ci terminée pour te rendre compte à quel point tu as été con -ou plutôt malin et beau gosse. Il te faudrait aussi une bêtise pour ton père, peut-être des trucs pour ta mère et tes soeurs, et le beau-père, mais c'était déjà très secondaire. Pas qu'ils ne méritaient pas un petit quelque chose mais tu pensais que cela ne les intéresserait tout simplement pas. Ils accepteraient des babioles de cadeaux avec un sourire interrogateur, moqueur ou gêné. De toute façon, tu n'étais pas sûr de les voir rapidement après ton retour -que tu espérais très lointain encore- et puis tu oublierais ce porte-clés dans ta valise ou dans un coin de ta chambre et tu aurais pris ça pour rien, le redécouvrant un jour en te demandant même à quel moment tu t'étais dit que cela te servirait à quelque chose. Enfin. Tu inspectais des casquettes. Tu repérais alors cette fille, une des plus jeunes, une des plus jolies, métisse, qui savait plutôt bien se mettre en valeur, selon toi. Tu t'approches discrètement. « Salut. Tu cherches quelque chose pour quelqu'un en particulier ? » Pas que tu puisses vraiment l'aider à trouver son bonheur t'avais pas encore fait le tour du magasin, mais tu pouvais lui donner ton avis -pas que tu sois expert en cadeau, ni que tu connaisses les goûts de sa famille ou de ses amis du coup, mais bon. « Une casquette comme ça, pour les pères, c'est bien. » Tu désignes celle que t'as à la main. C'était leur fête y a pas longtemps en plus, si elle avait oublié le cadeau ça pouvait lui permettre de se rattraper, voilà.

_________________
    me ne vado, ti lascio nella sera
    che, benchè triste, cosi dolce scende
    per noi viventi, con la luce cerea


Dernière édition par Ugo le Lun 2 Juil - 11:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 249
AVATAR : imaan hammam
ÂGE : 20
LOCALISATION : london, uk.
MÉTIER : femme de ménage.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 22500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: with your sweet magic ways, samedi 13h19 (sem. 2)   Mar 26 Juin - 22:00

Aujourd’hui, je teste la boutique de souvenir. Je n’avais pas encore mis les pieds là-bas, ne trouvant pas très utile d’aller prendre des objets à ramener à mon entourage alors qu’on est encore en début d’aventure. Enfin, on ne sait jamais réellement quand est-ce qu’on va sortir de ce jeu, ça peut être la semaine prochaine ou dans un mois. C’est pourquoi je décide quand même de m’y rendre pour voir si je peux trouver des objets intéressants. Je ne suis pas du genre à profiter de la gratuité des choses, donc je me contenterais probablement de prendre un objet ou deux afin d’avoir des souvenirs de cette aventure. Des souvenirs physiques en bonus des souvenirs que je vais garder dans ma tête pour un long moment. Je ne pense pas vivre des choses encore plus fous que cette aventure. Quand je pénètre dans la boutique, je remarque en priorité les casquettes capitaines. Je souris devant, m’imaginant porter ça. Avec ma touffe, j’aurais certainement du mal à la faire tenir. Je la fixe encore un moment avant de passer à autre chose, adorant scruter tous les petits objets qui sont proposés. Ça n’a aucune valeur à vrai dire, mais c’est très mignon. Comme les porte-clefs en forme de bateau qui me font sourire bêtement. Je ne remarque pas tout de suite la présence d’un autre candidat dans la boutique, avant que @Ugo ne m’aborde et me demande si je recherche quelques choses en particulier. Je le salue avec un grand sourire comme à mon habitude. « Au départ, je voulais simplement visiter la boutique, mais c’est vrai qu’offrir un souvenir à ma tante ça pourrait être sympa. »  Pour la remercier pour tout ce qu’elle a pu faire pour moi et surtout pour m’avoir poussé à participer à cette aventure. Après m’être perdu un instant dans mes pensées, je replonge mes yeux dans ceux de mon interlocuteur. « Mais si tu as des idées cadeaux, je suis preneuse. » Il me parle alors des casquettes avec lesquels je jouais quelques minutes auparavant. Il dit que ça pourrait certainement faire plaisir à un père, ce qui me crispe un instant. Faut dire que je n’ai pas vu mes parents depuis un moment et qu’ils me manquent énormément. J’aimerais réellement pouvoir offrir ce genre de cadeau à mon père, mais il faudrait déjà que je puisse le voir et surtout, je sais qu’il n’aura aucune réaction face à ce geste. C’est dans sa nature de cacher ses sentiments comme la plupart des membres de ma famille. « Elle t’irait très bien cette casquette, mais ce n’est pas trop le style de mon père. » Je ne préfère pas rentrer dans les détails, puisque son geste partait d’une bonne intention. « Tu as prévu d’offrir un souvenir à quelqu’un ? »

_________________
Les pentes de ses hanches étaient comme celles de la dune la plus aimée du vent de sable qui a mis un siècle à la construire de sa caresse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10425-ugo 

MESSAGES : 588
AVATAR : dacre montgomery
ÂGE : 24
LOCALISATION : sarausa (sicilia)
MÉTIER : mécano


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: with your sweet magic ways, samedi 13h19 (sem. 2)   Lun 2 Juil - 11:47

Tu croises un bien joli brin de fille dans la boutique et tu entames la conversation. Tu lui demandes juste ce qu'elle cherche, peut-être quelque chose pour un membre de sa famille. Elle te dit qu'elle ne faisait que jeter un coup d’œil ici, mais qu'elle pourrait bien offrir un souvenir à sa tante. « Vous êtes proches ? » Tu poses la question vraiment du tac-au-tac sans te figurer une minute que tu pouvais déjà commencer à te montrer indiscret. C'est qu'ici, les limites à la vie privée de chacun sont plutôt floues, et puis tu cherchais juste à en savoir plus sur elle, rien de méchant dans le fond. Ça t'avait un peu étonné qu'elle mentionne sa tante plutôt qu'un parent plus proche alors que toi, si on t'avait demandé tu aurais directement mentionné ton père, ou ta grand-mère qui t'avait en partie élevée après le divorce de tes parents. Mais bon, tu savais à quel point aucune famille ne se ressemblait en fonction des affinités, des épreuves de la vie, des engueulades et tout le reste. Elle t'inviter à lui faire des suggestions de cadeaux si tu en avais. Tu indiquais alors que la casquette serait super pour un papa. Tu imaginais le tien la porter, son air fier sur la tronche à bord d'un bateau de fortune qu'il aurait emprunté pour aller pêcher. Elle n'avait pas l'air hyper emballée par l'idée, elle pourtant. Tu en revenais à ton impression que peut-être elle était plus proche de sa tante que du reste de sa famille. Tu ne savais pas si tu pouvais te permettre de l'interroger à ce sujet. Elle trouvait en tout cas que la casquette t'irait bien à toi, à défaut d'être le style de son père. « Il a pas le pied marin, c'est ça ? » Te risques-tu à lui demander, juste comme ça. « Je vais m'en prendre une pour mon père et une pour moi du coup. » Que tu dis te saisissant de l'une d'elles et en la plaçant sur ta tête. Tu lui lances des regards comme ferait un mannequin devant un photographe pendant un shooting. « Alors, tu trouves que ça me va vraiment ? » Tu lui demandes pour avoir son approbation avant de te décider définitivement à prendre ces belles casquettes. Puis la demoiselle te demande si toi, tu as prévu d'offrir quelque chose à quelqu'un, d'autre que ton père, du coup. « Il me faudrait un petit quelque chose pour ma grand-mère, éventuellement pour mes soeurs aussi, et ma mère. » Tu veux oublier personne, mais si les souvenirs d'ici n'avaient pas été gratuits tu te serais surement limité à la nonna. Tu ne voyais pas souvent le reste de ta famille et ils se foutraient que tu leur ramènes quoi que ce soit -bon ils seraient agréablement surpris que tu aies pensé à eux, mais se demanderaient pourquoi tu leur offrirais un truc soudainement ; ce n'était pas trop ton genre de faire des cadeaux, à part à d'éventuelles copines. « Peut-être que si la production nous fait faire escale quelque part on pourra trouver des boutiques plus intéressantes. » Celle-ci n'était pas mal, mais il n'y avait que des babioles pas top, et si tu devais offrir quelque chose tu aurais aimé que ce soit un peu plus coloré, qu'on sente qu'il y a eu une certaine recherche, une vraie attention derrière. Enfin, c'est ce soir que le maître vous annoncerait la nouvelle destination, et peut-être une escale, qui sait.

_________________
    me ne vado, ti lascio nella sera
    che, benchè triste, cosi dolce scende
    per noi viventi, con la luce cerea
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 249
AVATAR : imaan hammam
ÂGE : 20
LOCALISATION : london, uk.
MÉTIER : femme de ménage.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 22500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: with your sweet magic ways, samedi 13h19 (sem. 2)   Lun 2 Juil - 23:35

Dans la boutique, la présence de @Ugo se fait vite sentir à mes côtés. Le jeune homme s’intéresse à ma présence, si je suis ici pour prendre des souvenirs pour quelqu’un de ma famille. Bien que ce n’était pas l’idée d’origine, j’avoue vouloir ramener un petit quelques choses à ma tante. Elle le mérite bien pour tout ce qu’elle a fait pour moi. Il me demande alors si je suis proche d’elle, un grand sourire s’étend sur mes lèvres. « C’est un peu comme une deuxième maman pour moi. » Je n’ajoute rien d’autres, mais je pourrais lui expliquer et lui donner des dizaines d’arguments pour lui dire à quel point cette femme est importante dans ma vie. Ugo me présente alors une casquette de marin qui d’après lui pourrait convenir comme souvenir pour un père de famille. Je me suis un peu raidi face à ses propos, Ugo l’a bien remarqué en me demandant s’il n’a pas le pied marin. Je touche d’autres babioles, ayant perdu malgré moi mon sourire que je n’arrive pas à remettre sur mon visage. « Ce n’est pas ça … C’est juste que je ne sais pas quand je vais pouvoir le revoir. » J’ai les yeux qui brillent lorsque je prononce ses mots. Je ne pleurerais pas, ce n’est pas mon genre. J’ai moi aussi une très bonne capacité à retenir mes émotions. Ugo semble vouloir apaiser la situation en essayant la casquette et en me demandant ce que j’en pense, tout en posant comme ses mannequins qu’on peut voir sur les magazines de mode. Je retrouve la banane face à lui. « Elle te va drôlement bien, encore un peu et je penserais qu’en réalité, ton secret, c’est que tu es le capitaine de ce bateau. » Ça pourrait être vrai, bien que je pense que le capitaine doit tout de même être un peu plus vieux que lui. Je lui demande alors s’il a prévu de ramener des souvenirs pour des membres de sa famille. Apparemment, il a une belle liste de souvenir à ramener. Je suis impressionnée par le nombre de personne qu’il me cite. Je ris un instant. « J’espère que ta valise n’est pas trop remplie, il te faudra de la place pour ramener autant de souvenir. » Je plaisante bien évidemment, faut dire que les petits souvenirs entreposés dans cette boutique ne sont pas imposants et qu’il est très facile de les caler dans un coin de sa valise pour faire plaisir à sa petite famille. Ugo pense que si le bateau fait une escale, on pourra très certainement trouver d’autres boutiques avec des souvenirs encore plus beau. J’aimerais vraiment que ça puisse arriver. « Tu penses réellement que le bateau s’arrêtera un moment donné dans un pays afin qu’on puisse y faire un tour ? Ça me ferait tellement plaisir, je n’ai jamais eu la chance de voyager. » Même si je me doute qu’on ne pourra pas visiter l’ensemble du pays en question, on devra se contenter d’une ville, mais rien que l’idée de voir une autre culture m’excite au plus haut point.

_________________
Les pentes de ses hanches étaient comme celles de la dune la plus aimée du vent de sable qui a mis un siècle à la construire de sa caresse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10425-ugo 

MESSAGES : 588
AVATAR : dacre montgomery
ÂGE : 24
LOCALISATION : sarausa (sicilia)
MÉTIER : mécano


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: with your sweet magic ways, samedi 13h19 (sem. 2)   Jeu 5 Juil - 12:08

Comme elle te parle de sa tante, tu lui demandes si elles sont proches. Toi, il ne te semblait pas d'une grande nécessité de rapporter quelque chose à tes oncles ou ta tante à toi, même si tu les trouvais plutôt sympathiques; tu les voyais encore moins que tes sœurs. Mais tu pouvais comprendre, si Leela considérait sa tante comme une deuxième mère, qu'elle ait une attention particulière pour elle. « Je vois. J'ai un peu une deuxième mère moi aussi, ma nonna. » Tu avais une mère, qui t'avait principalement élevée, mais après le divorce les choses avaient changées, et très vite tu étais venu habiter chez la nonna avec ton père. Ce dernier étant très occupé (à bosser et à sortir), c'était la grand-mère qui s'occuper de te faire faire les devoirs et de te préparer des bons petits plats. En tout cas, si l'évocation de sa tante semblait avait rendue le visage de la jeune femme plus lumineux qu'auparavant, il s'était vite terni après ta remarque sur les pères, puis sur son père. Elle ne sait pas quand ils se reverront, voilà ce qu'elle te donne comme explication. Cela semble bien la toucher. « Ah vous habitez loin l'un de l'autre ? Ou vous êtes... en froid ? » T'es carrément indiscret là, tu comprendrais qu'elle ne veuille pas te répondre. Tu cherchais tout de même à savoir parce que ça t'embêtait d'avoir gratter la surface d'un problème et de laisser ça comme ça, un petit côté du bobo à vif mais pas tout à fait découvert, ça pique juste assez pour te rappeler que c'est là et qu'il faut peut-être désinfecter. Tu ne sais pas si tu pouvais l'aider, mais au moins essayer de comprendre peut-être. Enfin, pour détendre un peu l’atmosphère, tu essayais la casquette de capitaine et te donnait l'air sérieux dans ton rôle de capitaine, ou juste de mannequin. La jeune femme se mettait de nouveau à sourire, et tu étirais toi aussi tes lèvres en un rictus à sa remarque. « Qui sait ? » Répliques-tu, haussant les épaules, l'air de cacher quelque chose -enfin, c'était loin de n'être qu'un air pour le coup- avant de venir placer un doigt devant ta bouche, lui suggérant de ne rien dire. « Non, je sais conduire des petits bateaux à moteurs, pas un aussi gros truc. » Tu avoues, en retirant le couvre-chef. Tu ne pouvais pas te vanter de savoir manœuvrer un navire aussi monumental, mais tu serais capable de manier la barre du bateau qu'on te prêterait pour l'escapade que tu avais gagnée au début de l'aventure par exemple. Tu ne savais même pas quand tu demanderais à la production d'organiser ça, peut-être une semaine si tu sentais la nomination proche. En tout cas, en attendant, tu avais été tranquille encore cette semaine, mais juste au cas où, tu commençais à réfléchir aux personnes à qui tu aimerais ramener des petites quelques choses. Tu évoquais ta famille proche, et Leela s'inquiétait de savoir si tu aurais assez de place dans ta valise pour tout ce que tu ramènerais éventuellement avec toi. « Oh, je ne vais rien prendre de trop volumineux, je pense. Mais si besoin, je prendrais un sac en plus. » Lui réponds-tu en désignant des espèces de tote bags près d'un comptoir. Mais enfin, si ce que tu t'imagines s'avère vrai, même sans être un accro du shopping, il te faudra forcément de quoi porter ce que tu pourrais trouver si la production venait à vous autoriser à sortir vous promener dans la ville où vous ferrez escale dès ce soir. La demoiselle te demandait si tu pensais vraiment que cela pourrait se faire, qu'on vous laisser un peu vagabonder après deux semaines sur l'eau. « J'espère que la production va bien vouloir nous laisser toucher terre, un jour. Je n'ai rien vu du monde moi non plus, à part à travers des écrans. » Des reportages aux selfies de vacances, tu en avais vu des choses à la télé, sur ton ordinateur ou ton téléphone, mais à part la Sicile et un bout de l'Italie, tu ne connaissais rien des paysages, des villes et des visages du reste du globe.

_________________
    me ne vado, ti lascio nella sera
    che, benchè triste, cosi dolce scende
    per noi viventi, con la luce cerea
Revenir en haut Aller en bas
 

with your sweet magic ways, samedi 13h19 (sem. 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Operasyon Bagdag 2 di Jean Mari Samedi pot parol baz lavalas
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» samedi 7 janvier
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Quand Michel Martelly fait du Sweet Miki....
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: BOUTIQUE DE SOUVENIRS-
Sauter vers: