the winner takes it all - mar, 13:00

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10456-hunter 

MESSAGES : 603
AVATAR : brandon flynn.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: the winner takes it all - mar, 13:00   Dim 8 Juil - 22:04

@alvaro

Alvaro, c'était plus ou moins mon premier réel repère dans cette aventure, et ce même s'il m'avait bien fait comprendre qu'il n'était là que pour lui et que je devais faire de même de mon côté. J'avais compris qu'il ne fallait plus que j'exprime mon affection à son égard, que pour lui, c'était peut-être synonyme de faiblesse. Dieu sait que j'avais déjà l'impression d'être à la ramasse par rapport aux autres candidats, alors je n'avais pas non plus envie de devenir un handicap pour ceux que je fréquentais au quotidien. J'essayais donc de prendre sur moi, d'avoir l'air plus assuré, de montrer moins de choses. Forcément, j'étais beaucoup moins naturel, mais au moins j'avais peut-être un peu plus d'intérêt aux yeux des autres. C'était bête, j'en avais conscience, mais c'était là la seule manière que j'avais trouvé jusqu'ici. Fake it until you make it, ils disent. Lui et moi, on s'était posé dans le salon après avoir mangé, un petit cocktail posé sur un coin de la table basse, et mon petit carnet inutile dans mes mains. Je m'étais dit que j'allais tout noter, les moindres détails de cette aventure, de chacun d'eux. Mais c'était bien comme toutes les initiatives que j'envisageais, je n'arrivais jamais réellement à m'y tenir. Du coup, il y avait quelques gribouillis dessus, mais réellement aucun contenu. J'avais abandonné l'idée aussitôt que j'avais mis les pieds là dedans. Cette aventure, elle me dépassait de par beaucoup de points, mais je savais qu'il y avait des choses qui ne changeaient pas chez moi, même ici. Et le fait de mener que la moitié de mes projets à bout en était une. Sirotant mon cocktail fruité, je lançais un regard au brun avant d'ajouter « Eh, ça te dirait pas de jouer à un jeu ? » je pouvais déjà imaginer son expression changer à cette idée, puisque je savais qu'il n'était pas du tout jeu vidéo, aussi je me permettais de préciser « Un jeu "sportif" pas vidéo, je te rassure. » qu'il n'aille pas s'imaginer que j'allais l'amener à nouveau dans la salle d'arcades. Je plaçais le petit carnet au milieu de nous, déchirant une page pour en faire une petite boule de papier avant de désigner la poubelle au loin, à l'autre bout de la pièce. « A chaque fois que l'un d'entre nous en marque une, il peut poser une question à l'autre, et l'autre sera obligé d'y répondre. » tendant la petite boule de papier vers le brun, j'arquais un sourcil amusé « Deal ? Ou t'as trop peur de perdre ? » j'étais plutôt doué en tir en plus, alors je comprendrais qu'il ait les pétoches.

_________________

Hold on, I thought that I was doing so well, Oh, like everything was under a spell. Now it's getting harder
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10413-alvaro 

MESSAGES : 986
AVATAR : maxi iglesias
ÂGE : 32
LOCALISATION : london, uk (ex. cuba)
MÉTIER : private investigator
ÉTAT D'ESPRIT : ambitieux


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 33K
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: the winner takes it all - mar, 13:00   Lun 9 Juil - 23:52

Après avoir partagé un déjeuner ensemble, Hunter et le cubain ont rejoint le salon pour la phase de digestion. Alvaro a toujours un coup de barre en début d'après-midi, enfin, depuis qu'il est ici seulement. Dehors il ne mange quasiment jamais le midi, mais sur ce bateau il se tient à trois repas par jour et a d'ailleurs tendance à pas mal se lâcher sur le deuxième. Tiens Estelle devrait peut-être faire sa prochaine rubrique sur la somnolence post-prandiale, et leur donner des conseils pour y échapper, ce serait pas du luxe. Il doit avoir une petite heure encore devant lui avant d'être amené à piquer du nez, et du coup vaut mieux qu'il s'active tout de suite pour limiter les dégâts. C'est pas en restant avachi sur ce canapé qu'il va passer au travers, bien au contraire. Ils doivent communiquer par la pensée avec Hunter, parce que c'est pile le moment que choisit celui-ci pour lui proposer un jeu. Sur le moment Alvaro se montre quelque peu sceptique, il se demande si son camarade a pas oublié qu'ils avaient chacun leur monde et que les trucs de geek c'était pas du tout pour lui. Il se laissera pas trainer dans la salle d'arcades, alors il espère que c'est pas ce qu'il a en tête. Et en fait non, Hunter lui propose tout autre chose. Un jeu sportif ? Il est pas certain d'avoir bien entendu. « C'est le monde à l'envers. » il laisse entendre quelque peu surpris. Hunter il a bien compris que le sport c'était pas trop son truc, alors oui ça l'étonne un peu qu'une telle idée puisse venir de lui. Il lui explique le fonctionnement du jeu auquel il a pensé : ils doivent envoyer des boulettes de papier dans la poubelle, celui qui marque doit poser une question à l'autre qui sera obligé d'y répondre, et ainsi de suite. Bon ça ne paie pas de mine, mais ça lui donnera l'occasion de questionner Hunter et ça c'est toujours bon à prendre. « Sportif, tu disais. » il reprend dans un rire. Il s'était attendu à un jeu dans la salle de sport au début, mais au final ça ressemble plus à Hunter des idées comme celle-là. Ça va les occuper un petit moment, et ce qui est bien c'est qu'ils partent normalement avec les mêmes chances l'un et l'autre. Enfin il se méfie de son camarade quand même, c'est peut-être pas la première fois qu'il sort un tel jeu de son chapeau et du coup ça se pourrait que son expérience l'avantage. « Oseras-tu répéter ce que tu viens de dire Hunter ? » Alvaro, peur de perdre ? En lui faisant cet affront il lui donne encore plus envie de participer pour lui prouver qu'il ne recule devant rien. « Deal évidemment. » il reprend avec assurance. Répondre à des questions, même indiscrètes, ça lui fait pas du tout peur au cubain. Hunter lui remet une boulette de papier, il en déduit que c'est à lui de commencer. Il se positionne à plusieurs mètres de la poubelle, se concentre, et vise du mieux qu'il peut. Son premier tir s'avère payant, étrangement, lui qui n'est pourtant pas réputé pour avoir le compas dans l’œil. « La chance du débutant. » il lui lance dans l'esquisse d'un sourire satisfait. Il pensait pas concrétiser le truc du premier coup, et il va pouvoir interroger Hunter du coup comme le stipule la règle de ce jeu. « Hm alors. » Il réfléchit un court instant, estimant ce qu'il lui serait judicieux de demander à son camarade. Pour commencer Alvaro va revenir sur le prime de samedi, qui est encore assez frais, car ça l'inspire bien. « Ça t'a fait quoi d'être catalogué comme le puceau de service samedi ? » Il sait pas trop s'il s'aventure sur un terrain glissant, mais comme il a pas eu l'occasion de revenir là-dessus avec lui il saisit celle-ci maintenant. « Et du coup tu l'es ou pas ? » il ajoute, parce que cette question-là va un peu de paire avec la première en fait. Sauf qu'Alvaro il s'égare dans le jeu là. « Mince ça fait deux questions. Réponds à celle que tu veux du coup. » Voilà, c'est encore mieux de lui laisser le choix même si Hunter partira peut-être du principe que la première question formulée est celle qui doit être retenue. Alvaro il aborde pas le sujet pour embarrasser son camarade, du tout, il lui propose juste d'en parler. Il juge pas sur ce genre de choses lui, que ce soit le cas ou pas, ça changera strictement rien.

_________________
He may play the Jack of diamonds - He may lay the Queen of spades

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10456-hunter 

MESSAGES : 603
AVATAR : brandon flynn.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: the winner takes it all - mar, 13:00   Mar 10 Juil - 13:29

On ne pouvait pas dire que nous avions été extrêmement productif en ce début d'après midi. Et si je m'avançais un petit peu, je pouvais même facilement dire que nous avions probablement été coupé au montage. Je me demandais d'ailleurs comment le tout était découpé, je veux dire, je savais que nous avions tous signé un contrat en début d'aventure, mais il était évident que certaines scènes étaient plus passionnantes que d'autres, et que des candidats plus énergiques devaient être plus intéressants à diffuser. Du moins, pour ce qui était de l'audimat. Je ne savais pas très bien comment tout ça marchait à vrai dire. Mais il était certain que des candidats plus énergiques dès le réveil, comme Bryce par exemple, devaient être plus intéressants. Enfin, tous les matins, ils devaient aussi diffuser des scènes du style le réveil de chacun, le passage sexy des douches, ce genre de choses là. Et pour ce que j'en avais vu, il était certain que le public devait raffoler de ces scènes, n'est ce pas Silvan ? Toujours est-il que le cubain et moi n'avions pas franchement de choses palpitantes à partager à l'audience ce matin. Il faut dire que je mettais quand même toujours assez longtemps avant d'émerger et que je ne me voyais pas avoir des conversations énergiques aussi tôt. Je sais, il était treize heures, mais tout de même. Je proposais donc au brun un jeu qui le surpris quelque peu, probablement parce que le terme sportif n'était pas franchement celui que l'on pourrait m'attribuer au premier regard, voire en me connaissant tout simplement. Pour ma défense, ça n'était pas que j'étais particulièrement mauvais en sport, non, simplement que l'idée d'être dans les gradins m'intéressait généralement plus que celle de me retrouver sur le terrain. D'ailleurs, il ne tarda pas à sourire lorsqu'il entendit les règles que j'avais fixé « Un jeu dans un esprit sportif, si tu préfères. » ou bon, il ne fallait pas trop m'en demander non plus, je ne restais que moi-même. Et puis de toute façon, si il avait trop peur de m'affronter, c'était tant pis pour lui. D'ailleurs il ne tarda pas à se saisir de la boulette, argumentant qu'il ne refuserait aucun challenge, ce qui me laissait penser que ma petite provocation avait eu l'effet escompter. Je me doutais bien qu'il était du genre à avoir un esprit légèrement contradictoire, et peu enclin à paraître plus faible. Il lançait donc la boulette qui entrait directement dans la poubelle, marquant un premier point pour lui. « Champion ! » que je lâchais en l'applaudissant lentement. Sa première question était donc rapidement dirigée vers mes péripéties du prime dernier, c'est à dire le fait que l'on m'ait attribué l'étiquette du puceau. Déchirant un nouveau papier, je le froissais dans mes mains tout en réfléchissant un instant à la question. « Ça m'agace plus qu'autre chose... Je veux dire, j'ai conscience que je ne suis pas le candidat le plus "sûr" de moi, mais de là à dire que je n'ai aucune expérience, ça serait quand même me sous-estimer je pense. » je savais que je n'étais pas le plus à l'aise avec tout ce qui touchait à la sexualité, mais je n'étais pas totalement innocent non plus, et à vingt-trois ans, il fallait bien que j'ai vécu un minimum aussi. « Je crois que j'ai indirectement répondu à ta seconde question, haha. » il avait de la chance que ça soit assez lié au final. Je me concentrais donc, tirant bientôt, et marquant évidemment. C'était donc à moi de réfléchir à une prochaine question. En vérité, j'avais lancé le jeu sans forcément préparer la moindre question à l'avance. Je pensais donc aux détails de sa vie, reprenant bientôt « Hm... Est ce que tu penses que ton gosse il va t'en vouloir de l'avoir laissé à Cuba, ou de faire partie de cette aventure ? » après tout, il était entrain de grandir sans réelle figure paternelle, et pour ce que je voyais d'Alvaro, je me disais qu'il pourrait être un bon père. Et si son ex-femme et son gosse regardaient la télévision, ils pourraient se dire qu'Alvaro aurait très bien pu passer ces quelques mois auprès d'eux plutôt que dans une émission quelconque.

_________________

Hold on, I thought that I was doing so well, Oh, like everything was under a spell. Now it's getting harder
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10413-alvaro 

MESSAGES : 986
AVATAR : maxi iglesias
ÂGE : 32
LOCALISATION : london, uk (ex. cuba)
MÉTIER : private investigator
ÉTAT D'ESPRIT : ambitieux


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 33K
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: the winner takes it all - mar, 13:00   Sam 14 Juil - 3:01

Alvaro il se voit pas glander tout l'après-midi sur ce canapé, c'est pas comme ça qu'il avait imaginé sa journée à la base. Au moins il se trouve en bonne compagnie c'est toujours ça à prendre, il apprécie ses échanges avec Hunter et le fait qu'il n'ait pas pris la fuite après la petite clarification de la semaine passée le conforte dans l'idée que c'est un bon gars. Alvaro il a laissé entendre à son camarade qu'il devait pas trop s'attacher, parce qu'avant tout il fonctionne comme un individualiste dans ce jeu, le genre à considérer les autres comme des adversaires et ne voyant pas plus loin que ça. Le genre aussi incapable de faire passer les sentiments avant le jeu. S'il a clarifié les choses c'est pour pas qu'Hunter puisse être déçu, ce dernier lui avait confié ne pas savoir comment réagir s'il était amené à partir tôt. Alvaro il veut pas que son camarade ait de grosses attentes par rapport à lui, ils vont certainement tisser un lien qui comptera plus que d'autres aux yeux du cubain, mais il n'en reste pas moins un opportuniste privilégiant son propre intérêt avant tout. Ça veut pas dire qu'il va salement se servir de Hunter à la première occasion, il conserve tout de même certains principes même si c'est pas flagrant. Il peut simplement rien lui promettre, à lui ou à qui que ce soit ici, d'ailleurs. Lui il trace sa route en solo à la base, il compte pas se reposer sur les autres pour exister et réussir ici. C'est pour ça que ça l'a fait rire quand Milan lui a dit qu'il risquait de passer à côté d'une belle aventure humaine. Absolument pas le truc à dire à un type comme Alvaro, ça. Hunter il a donc pas pris peur, c'est sûrement qu'il a compris et accepte de se contenter de ce que le cubain lui donnera. Quand son camarade lui propose un jeu le cubain est assez partant, et quand on est joueur on l'est même lorsqu’une rencontre amicale semble s'annoncer - quand bien même il a horreur de ce terme. Là l'enjeu c'est d'en apprendre davantage sur Hunter, autant dire qu'Alvaro va soigner ses lancers de boulettes de papier parce qu'il ne souhaite pas passer à côté d'une occasion lui permettant de questionner le candidat. Sa première tentative est un succès, et alors qu'Hunter le félicite le cubain a quant à lui la victoire humble. Ce n'est que le début, et il pense avoir surtout bénéficié de la chance du débutant sur ce coup-là. Il peut donc poser la question qu'il souhaite à Hunter, et choisit de rebondir sur ce qu'il a pu entendre samedi soir le concernant. Ce soir-là ils ont vraissemblablement chacun écopé d'une étiquette, Alvaro de celle du dragueur de minettes, et Hunter du puceau de service. C'est le ressenti de son camarade qu'il cherche à obtenir, afin de savoir si avec le recul ça a tendance à mieux passer ou si au contraire ça lui reste en travers de la gorge. Et à l'entendre il est toujours assez irrité par cette association, agacé même, c'est ce qu'il dit. « Faut pas que ça t'atteigne, dis-toi que t'es au-dessus de ça. » il formule en lui donnant une tape dans le dos. Il doit pas faire attention à ce genre de choses, s'il est en phase avec lui-même et s'assume c'est l'essentiel. Alvaro lui avait posé une deuxième question visant à lui faire dire si oui ou non cette image qu'on a voulu lui associer lui correspond, mais son camarade a plus ou moins levé le mystère en répondant à sa première question. Il comprend qu'Hunter a plus d'expérience dans ce domaine-là que ce que certains veulent bien croire. « T'étais bien classé au sondage du candidat auquel on donnerait le bon dieu sans confession, je crois. Moi ça m'étonnerait pas que tu sois pas aussi innocent que t'en as l'air. » il laisse entendre dans un clin d’œil adressé au candidat. Bon le Hunter il a pas l'air super dévergondé comme ça, mais allez savoir comment il est vraiment dans l'intimité. Puis faut pas non plus trop se fier aux apparences, elles sont souvent trompeuses. Hunter lance à son tour une boulette de papier qui atteint sans difficulté la poubelle, il peut donc le questionner et choisit de lui parler de son fils. Alvaro aurait presque pu s'y attendre, on l'a déjà questionné à ce propos et le sentiment ressorti jusque là c'est que ses camarades comprennent pas les choix qu'il a pu faire dans le passé. Ça aussi, c'est pas surprenant. « À en croire le message que m'a laissé sa mère sur le réseau social l'autre jour mon fils est fier de moi. Je pense qu'on lui a vendu cette aventure comme un truc chouette, il doit simplement vouloir que son père aille le plus loin possible. Il est trop jeune pour considérer le fait que j'ai choisi de mener ma nouvelle vie sans lui, il sait pas tout, on a voulu le préserver un maximum. Je sais bien que je devrai rendre des comptes quand il sera en âge de comprendre les choses, j'ai pas hâte de devoir assumer ça devant lui d'ailleurs. » il conclut calmement, son regard s'égarant un instant vers une fenêtre du salon. Le message de Gabriella lui a confirmé ce qu'il savait déjà, Dario suit son aventure avec l'insouciance de ses sept ans. Un jour viendra où Alvaro devra se justifier pour les choix qu'il a fait, mais il préfère pas trop y penser encore. Il retente ensuite sa chance, se saisissant d'une boulette et lançant celle-ci avec une certaine force. Et c'est dingue, il marque à nouveau. « Faut croire que je suis en veine aujourd'hui. » il commente avec satisfaction. Mais justement c'est peut-être pas de la chance en fait, Alvaro doit être plus habile de ses mains qu'il ne le pense. Il se tourne vers Hunter. « C'est quoi le truc qui te semble le plus inaccessible ? Ici ou dehors, la chose à laquelle tu aspires mais qui te parait vraiment hors d'atteinte. » il l'interroge alors. Tout le monde a des rêves un peu fous, des projets qui semblent difficiles à concrétiser. Lui il est bien placé pour savoir que rien n'est jamais totalement hors d'atteinte, mais les autres raisonnent pas forcément comme lui. Hunter il se demande à quoi il aspire dans la vie, et quel peut être le truc ultime qui le fait rêver. Y'en a sûrement un, le contraire l'étonnerait beaucoup.

_________________
He may play the Jack of diamonds - He may lay the Queen of spades

Revenir en haut Aller en bas
 

the winner takes it all - mar, 13:00

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» The winner takes it all
» The winner takes it all ▬ 10/10 | 13h20
» I'm a winner, I'm a sinner, do you want my autograph ? ~ 22/02 | 14h30
» Kotei 2010
» TAKE SOME QUAKER OATS
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: SALON PRINCIPAL-
Sauter vers: