oops (lundi - 22h01)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 554
AVATAR : Chloe Moretz
ÂGE : 20
LOCALISATION : manchester
MÉTIER : future étudiante en sociologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 20353£
AFFINITÉS:
MessageSujet: oops (lundi - 22h01)   Lun 9 Juil - 1:00

Ok, alerte route, alerte rouge, je crois que la petite Poppy a un peu trop abusé de l'alcool. Je sais plus qui m'a concocté un cocktail, et je l'ai bu comme du petit lait. Tellement bon! Si bien que je n'ai pas senti l'alcool, j'avais plus l'impression de boire plusieurs jus de fruit mélangé. Alors je ne me suis pas méfié lorsqu'on m'en a servi un autre. Erreur. C'est que ce mélange était traitre. Alors pour quelqu'un comme moi qui n'a pas l'habitude de l'alcool, forcément, ça me fait effet bien plus rapidement. Va falloir arrêter les frais là. Alors j'ai pris congé et décidé que je ferais mieux d'aller me coucher. D'autant que le couvre feu ne doit pas être très loin. Bon je sais pas trop l'heure qu'il est mais j'imagine que 23h va arriver rapidement. Et je suis très respectueuse des règles, alors je veux pas me faire taper sur les doigts. Sauf que petit problème, je retrouve plus ma cabine. En fait je ne suis même plus sure de savoir sur quel pont je suis. F ? E ? Rho on change trop souvent, comment voulez vous suivre. J'arrive au niveau de la terrasse quand j'aperçois @eben confortablement installé sur l'un des canapés. Oh il va peut être pouvoir m'aider. " Oh Beben, coucou ! Dis, tu saurais pas où je dors déjà ? Je crois que c'est le pont F..mais j'ai un gros doute avec le E. C'est lequel déjà, celui où y'a genre les chambres trois étoiles ? “ Oui vas y, éclaire ma lanterne. Je m'écroule à ses côtés sur le canapé. ” Oh mais c'est qu'on est bien ici. Je crois que je vais rester là un instant, parce que hm...ça tangue un peu. Y'a beaucoup de vagues ce soir non ? “ Oui c'est pour ça que cela bouge un peu trop à n'en pas douter. Rien avoir avec ma consommation d'alcool, c'est la mer agitée la coupable. Je pivote ma petite tête vers Eben. Regardez le au clair de lune là, c'est qu'il est tout beau. ” Je me demandais... Tu sais j'ai jamais vu de biscoteaux aussi gros en vrai. Je peux toucher ? " que je demande le plus naturellement du monde, et dans une grande innocence. Croyez bien que sans un ou deux verres dans le nez, jamais ô grand jamais je n'aurais osé faire une telle requête. Mais là je me suis sentie poussée des ailes.

_________________
your future is as bright as your faith


J'ai enlevé les deux « f »du verbe souffrir, maintenant je vais bien. (c) signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10410-eben 

MESSAGES : 901
AVATAR : brock o’hurn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: oops (lundi - 22h01)   Mar 10 Juil - 4:56


Cette semaine, Eben il est plus trop bavard avec les autres, il raconte un peu moins de merdes que d’habitude mais il est surtout moins con. Dans son coin, il parait aussi plus posé, plus serein et enchaîne les clopes une par une, comme si ça lui avait manqué. Il a sa Rolex qui scintille sur son poignet et qui indique 22h. Il lui reste plus qu’une petite heure avant de se pointer dans sa cabine, alors il en profite pour fumer sa clope au coin terrasse. Il sait qu’Ariadne n’apprécie pas trop l’odeur de la fumée alors il essaye de fumer le plus possible dans les moments où il peut sortir dehors. Il déconne plus trop avec les gens, Eben, du moins il va plus vers les autres comme avant et personne ne vient le déranger non plus tellement il est devenu très intimidant. Dans un sens, ça l’arrange, et il préfère passer du temps avec lui-même. En plus il y’a plus Milan pour l’accompagner dans ses délires alors ça le fait encore plus chier quand il voit que le transat d’à côté est vide. Mais ça, c’était avant que @Poppy ne débarque avec son parfum framboisé pour niquer sa pause détente. Il pensait quand même avoir établi un périmètre de sécurité signifiant avec son caractère sombre qu’il voulait voir approcher personne de lui, mais cette petite blondinette, elle a quand même osé franchir la grille invisible qu’il leur a mit cette semaine dans la gueule pour venir squatter les transats avec lui. Il comprend pas pourquoi, ni comment elle a eu le courage pour le faire. Au début, il s’est dit qu’elle s’était peut-être familiarisée avec lui au point de venir naturellement lui parler, mais ça, c’était avant qu’elle n’ouvre la gueule pour commencer à déblatérer des conneries. Beben. Quoi ? Il fait semblant d’avoir rien entendu mais il a quand même envie de la dégager, sauf que voilà elle parasite déjà les lieux et commence à parler de sa cabine. « je sais pas, je suis jamais descendu aussi bas » qu’il souffle avec sa voix placide. Elle sait pas où elle dort et Eben, il évalue facilement son état pour comprendre que Poppy, elle est carrément torchée. Et là, y’a quand même une alarme qui résonne dans son cône, parce-qu’il sent aussi l’arnaque venir. Elle s’étale sur le canapé et il jette un bref regard vers elle, en tirant une bonne taffe sur sa cigarette. « non ça tangue pas. Ça doit être dans ta tête » Eben, il a de sacrés antécédents avec les mineurs sous alcool. Il s’est déjà tapé une gonzesse de 16 ans complètement bourrée qui faisait pas trop son âge, et ça lui a valu pas mal de dollars pour calmer l’affaire. Depuis, il fuit ce genre de situation de merde ou ça risque vraiment de dégénérer à tout moment. Avec Poppy, il sent que tout ce qu’il a construit comme barrière est entrain de voler en éclat maintenant qu’elle lui demande de toucher ses muscles. Il dit rien parce-qu’il sait qu’il aura beau parlé, elle n’en fera qu’à sa tête. Il sait ce que ça fait d’être sous l’emprise de l’alcool. Il est habitué, mais elle, c’est quand même surprenant. Lui, il se montrait très réticent au départ, mais au final, il aurait pas été contre l’idée d’endosser le rôle d’une figure protectrice et prendre soin d’elle comme sa petite sœur. Mais y’a déjà deux trois mecs qui gravitent autour d’elle et qui lui propose plus au moins les mêmes services, alors dans un sens, ça l’a arrangé.  « Poppy, t’as bu combien de verres ? » cette Estelle, elle a quand même foutu le bordel avec sa restriction. Il savait qu’en interdisant l’alcool, ça allait avoir l’effet inverse alors il la trouve pas très futée sur ce coup là. « Viens je te ramène dans ta chambre » mais il sait pas si elle peut marcher toute seule ou s’il doit la soulever, alors il rajoute avec sa nouvelle mine sérieuse en consumant sa cigarette entre ses lèvres  « tu peux marcher ? » Poppy, elle est quand même vachement mignonne, sous alcool. Ça, il vient tout juste d'y prêter attention maintenant qu'il la voit sous cette perspective. Elle est plus intéressante aussi et moins chiante, mais il balaye les idées qui lui passent par la tête pour se concentrer sur son nouveau rôle protecteur.

_________________

tranquille mon frère.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 554
AVATAR : Chloe Moretz
ÂGE : 20
LOCALISATION : manchester
MÉTIER : future étudiante en sociologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 20353£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: oops (lundi - 22h01)   Mer 11 Juil - 0:08

Eben, il va pouvoir me sauver, il va me dire où se trouve ma cabine. C'est que le yatch, c'est un peu comme chez lui non ? On le sent habitué des lieux le gars. Sauf que...il est jamais descendu aussi bas. Oh l'autre. Comment il nous prend de haut, nous la populasse qui vit dans cabines moins luxueuses. " Oh pardon monsieur. “  Bon c'est pas grave, je trouverais toute seule, je suis grande. En attendant je vais me poser un peu là, parce que bon je trouve que ça tangue un tout petit peu. Puis on est pas bien là ? A la fraiche, sur la terrasse, pépouze. ” Mouais d'accord si tu le dis. “ Concernant le fait que ça doit tourner que dans ma tête. Je vais pas le contrarier non plus bon. D'autant que là je me préoccupe de quelque chose d'hautement plus important. Ses biscottos. Non mais z'avez vu le molosse ? Alors forcément je demande si je peux toucher. Regardez comme je suis polie. Sauf que il me répond pas. Hm. On est d'accord que du coup c'est une invitation ? Il aurait objectivé par la négative s'il n'était pas ok. Je prends donc son silence pour une autorisation. Alors d'une main, je tate son biceps droit. ” Oh. C'est tout dur. “ Et je glousse toute seule. Sachez que dans ma tête il n'a y'aucune ambiguité dans mes propos ni la moindre arrière pensée, ni voyez donc pas le mal partout. Finalement je récupère ma petite main, alors qu'il me demande combien j'ai bu de verres. Je fronce les sourcils. ” Hm. Pas beaucoup. Seulement deux ! Je suis une fille raisonnable tu sauras. “ Et oui et oui ! Bon là il se trouve que si j'avais voulu vraiment être raisonnable, je me serais arrêté à un. Mais ce cocktail était tellement bon ! Puis c'est pas ma faute si c'est traitre et que tu sens pas l'alcool. Voilà qu'il veut me raccompagner dans ma chambre. ” Oh mon sauveur ! Mais bien sur que je peux marcher, tu crois quoi ! Attends regarde. “ Je me mets debout. Les bras à l'horizontale en équilibre, puis je commence à marcher tout droit, sur une ligne imaginaire. J'y arrive plutôt bien, bon j'ai juste une légère perte d'équilibre sur la fin, mais sinon tout va bien. ” Tu vois ! “ que je dis en me retournant vers lui toute fière. Puis je galope gaiement jusqu'à lui. ” Mais j'ai plus envie de rentrer tout de suite, on a encore un peu le temps non ? “ Je lui attrape le bras, sans lui demander son avis, pour regarder sa rolex. Je plisse les yeux et tente de déchiffrer l'heure. ” 22h ! Pfiou on est large. “ Je repose mes petites fesses sur le transat. Je regarde le ciel étoilée. " Tu crois qu'il y' a autant d'étoiles dans l'Univers que de grains de sable sur Terre ? “ Je sais pas pourquoi je pense à cette phrase que mon père m'a sorti un jour, et qui m'ait restée. ” Quand on y pense, on est pas grand chose quand même. Une toute petite poussière dans cet infiniment grand. “ Oui je suis en pleine réflexion philosophique, laissez moi. ” Dis, tu crois au Paradis toi ? “ que je demande alors en posant mes petits yeux sur lui.

_________________
your future is as bright as your faith


J'ai enlevé les deux « f »du verbe souffrir, maintenant je vais bien. (c) signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10410-eben 

MESSAGES : 901
AVATAR : brock o’hurn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: oops (lundi - 22h01)   Ven 20 Juil - 3:40


Poppy, elle a l’air amusante avec son taux d’alcoolémie flagrant, elle est même vachement moins chiante que d’habitude, mais Eben, ça le fait pas marrer. Parce-que lui, il rigole plus trop avec les mineurs en état d’ivresse. Il a déjà eu son lot de grosse douille avec les autorités qui l’ont trouvé avec des gonzesses d’un âge nettement plus inférieur que celui de Poppy, alors il est assez expérimenté et surtout pas con pour reproduire les mêmes erreurs. Il sait qu’il est filmé en plus alors il commence à calculer de façon algébrique chaque mouvement de la gonzesse. Dans cette émission, il a déjà une étiquette d’ennemi public numéro un qu’il le branche bien, c’est pas dérangeant, mais il veut pas grossir son casier déjà fourni avec une affaire de mineure, surtout avec une gonzesse précieuse et chaste de premier abord comme Poppy très convoité par les autres. Il veut être impliqué dans aucune ambiguïté alors il dit rien quand elle lui demande de toucher ses muscles. Avec Eben, il suffit d’une simple étincelle pour faire péter un gros feu, c’est facile de créer des buzz et des polémiques avec lui tellement c’est une poule à scandale, alors il voit bien la prod foutre la merde encore plus dans son aventure en lui collant un statut de déflorateur de blondinette. Eben, il commence à voir des complots partout. Surtout contre lui alors il ferme sa gueule et laisse la meuf se calmer dans son transat, près de lui. Sauf qu’elle insiste, et commence à palper son biceps avec son regard baveux de nana stone mais complètement charmée. Ok ça gonfle son égo, limite elle touche un point sensible mais il dit rien non plus. Il se contrôle. Lui, il sait que c’est un demi-dieu grec avec son corps de titan des montagnes, mais quand il voit les autres s’émerveiller de cette façon devant lui, ça l’allume dans son cône. Alors il ne peut s’empêcher de sourire face à son commentaire. Cette conne, elle glousse et ça fait son effet sur Eben, étrangement, parce-que lui, il peut pas s’empêcher de se faire endormir dès qu’on le flatte sur son physique. « Ouais, c’est tout dur » si elle continue comme ça y’aura une autre chose qui commencera à s’endurcir, c'est clair, mais il plante sur elle un regard sérieux pour balayer tout ça de sa tête. Il trouve ça quand même injuste de se faire palper alors que lui, s’il le faisait à une gonzesse en débarquant comme ça de nul-part, même sous prétexte qu’il était bourré, il se ferait giflé sur place. Elle est quand même terrible, l’inégalité homme femme. « Deux verres seulement t’ont mis dans cet état ? » Il s’étonne quand même. Deux verres ? C’est une blague ? elle a un seuil de tolérance bien pourrie, cette petite blonde, parce-que lui, avec le temps et l’habitude, il lui faudrait les trois quarts d’une bouteille pour arriver au même résultat. « je suis quand même curieux de voir ce que ça aurait donné, un troisième verre » elle crève peut-être ? « donc ta limite c’est deux. Ok je note ça » Eben, il ricane parce-que mine de rien, elle vient de lui révéler un petit secret. S’il veut la sédater, il suffit de lui injecter la dose de deux verres et dans un sens, c’est très pratique parce-qu’il aura pas besoin de plus pour arriver à l’effet qu’il recherche. Enfin bref. Elle veut lui prouver qu’elle peut marcher toute seule, mais il voit très bien qu’elle va avoir du mal alors il soupire. Il jette un coup d’œil à sa Rolex. « on a encore le temps, ouais » qu’il fini par lâcher, quoique lui il aurait bien aimer s’en débarrasser mais elle le colle alors il fait avec. 22h. Ila qu’une heure à tenir. Il dédramatise parce-que c’est pas si désagréable que ça, non plus. Sauf qu’elle s’étale sur son transat et commence à partir loin, au sens propre, comme au figuré et c’est à ce moment là qu’Eben comprit qu’il devra jouer les baby-sitters de service tout en faisant la conversation. Et quelle conversation. « Je sais pas, t’as qu’à commencer à les compter pour voir » qui sait, ça va peut-être l’endormir et lui il pourra se barrer sans avoir à la raccompagner chez elle. Parce-que Poppy, c’est une grosse arnaque. C’est le genre de gonzesses que tu raccompagnes chez elles, et puis c’est tout. Y’a plus rien après. Et lui il trouve que ça sert à rien. Lui, il est pas plus inspiré par ce qu’elle lui raconte non plus. Il se sent un peu minable et à la fois important vu son égo, mais là cette semaine, il se sent plus minable et dépressif alors oui, c’est clair qu’il vaut que dalle devant les astres. Il dit rien, il préfère pas lui gâcher son mood profond du moment alors il se contente de fumer sa clope en silence, avant de la recroiser du regard quand elle lui pose une question un peu brusque. Il s’y attendait pas alors il répond sans trop y réfléchir « non j’y crois pas. » de toute façon, Eben c’est satan lui-même et avec tout ce qu’il a foutu dans sa life, il est pas prêt de rejoindre un endroit pareil, même s’il venait à exister alors il voit pas trop la différence entre le fait d’y croire ou pas. Même l’enfer, il y croit pas. Il se dit qu’après tout ça, y’a que le vide, et le néant. Pas de réincarnation, pas de conneries. Ils ont déjà eu leur lot de souffrance dans cette vie, alors pourquoi souffrir d’avantage en enfer ? Ou se priver ici et se consoler plus tard avec le paradis ? C’est quand même con, comme concept. Se priver d’un truc concret pour espérer un truc improbable après. Lui, la vie il l’a complètement fini. Il trouve plus autre chose à faire alors il vit déjà son enfer sur terre et il trouverait ça injuste de repartir pour un nouveau tour après. « Et toi ? » à vrai dire, il a déjà son idée et il s’imagine déjà ce qu’elle pourrait lui répondre.

_________________

tranquille mon frère.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

oops (lundi - 22h01)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Oops! this is hentaï, partenariat ?
» Oops... didn't know you were here
» oops i did it again.
» Absent jusque lundi
» Menu de lundi soir
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: COIN TERRASSES-
Sauter vers: