Partagez
 

 SIRENE CALL (MARDI.3 08H00)

Aller en bas 
AuteurMessage
Bryce
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10549-bryce#265860 

MESSAGES : 488
AVATAR : KEKE PALMER
ÂGE : 23
LOCALISATION : LOUISIANE
MÉTIER : BONICHE CHEZ POPEYES


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14500£
AFFINITÉS:
SIRENE CALL (MARDI.3 08H00) Empty
MessageSujet: SIRENE CALL (MARDI.3 08H00)   SIRENE CALL (MARDI.3 08H00) EmptyLun 9 Juil - 10:06



Bryce était en jouasse : enfin elle avait la possibilité de goûter un peu au luxe. Le luxe qu’on lui présente sous le nez et dont elle n’a pas le droit, arrivée une semaine trop tard dans le jeu par rapport aux autres. Alors certes elle n’entamait que sa deuxième semaine de jeu – trop court pour se sentir mal d’être dans les cabines des ponts inférieurs, ceux des pauvres - mais elle goûtait également au luxe qu’elle n’avait pas chez elle. Un bon matelas véritablement moelleux et pas un matelas d’un autre siècle tout dur qui lui casse le dos. Des petites choses à grignoter sur la table de chevet, chaque soir quand elle revient à sa cabine pour se coucher, et pas de miettes de nourriture incrustées dans ce même vieux matelas chez elle, quand ses potes décident de bouffer des chips dedans. Et surtout la joie de se dire qu’elle n’a pas obtenu tout ça par le mérite comme tout les autres, mais bel et bien par une chance de dingue. D’autres diront que la chance de dingue serait de remporter de l’argent en plus, une immunité pour les prochaines nominations ou un buzz gratuit. Elle, elle est bien contente de ce qu’elle a reçu d’une enveloppe prise au hasard. Sans hésiter, elle avait viré Wyatt de sa place privilégié, pour dormir une semaine entière avec un mec qu’elle connaît peu, Alvaro. Elle aurait pu choisir de dormir dans la même cabine qu’Eben, mais elle le connaît déjà. Tout comme elle a déjà fait la connaissance de Wyatt. Il ne faut pas croire que le choix de Bryce fut totalement irréfléchi. Elle a préféré choisir l’inconnu, en choisissant du coup également l’union. Alvaro et elle sont de la même équipe et pour l’instant de cette dernière, elle ne connaît qu’Eben et Ariadne. Malheureusement le caractère de merde de Bryce ne la laisse jamais sur le positif d’une situation. Certes, elle dort dans quasiment la meilleur cabine, mais cette foutue restriction d’heure la plombe. Et ce n’est pas se coucher à 23h qui est le pire pour elle. Non, c’est se réveiller à 8h qui est affreux. Sa moyenne de réveil se situe plus régulière aux alentours de 11h du matin, même lorsqu’elle travaille. D’ailleurs, l’alarme venait de retentir, réveillant brusquement l’américaine. Petite mine renfrognée, en fait elle fait complètement la gueule. Elle pousse un énorme râle. Prend son oreiller entre ses mains et le balance à travers la pièce, comme si cela suffisait à faire taire l’alarme et gagner deux autres heures de sommeils. Malheureusement pour lui ? Alvaro passait devant elle à ce moment et se prit l’oreiller en pleine figure. Mais elle ne s’arrête pas à ça, relevant difficilement le haut de son corps. Regardant Alvaro d’un air méchant, mais bon c’est pas contre lui. « Putain, j’ai enfin une bonne cabine. J’dors sur un nuage, t’as juste la place qu’il faut, t’as une bonne vue et tout, mais nan, faut que j’me prenne des horaires de merde quoi ! Franchement c’comme des vacances ici, normalement on peut glander comme on veut alors d’où on se réveille à 8h du mat pendant les vacances ? Parce qu’encore rester dans sa cabine à 23h ok, mais HUIT HEURE QUOI ! » Elle gueule finalement plus à la caméra qu’à son camarade. « J’en ai marre, bordel... » Qu’elle chuchote, avant finalement de véritablement se retourner vers Alavaro. « Bien dormi sinon ? J’ronfle pas trop, ça va gros ? »
Revenir en haut Aller en bas
Alvaro
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10413-alvaro 

MESSAGES : 1009
AVATAR : maxi iglesias
ÂGE : 33
LOCALISATION : london, uk (ex. cuba)
MÉTIER : private investigator
ÉTAT D'ESPRIT : ambitieux


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 33K
AFFINITÉS:
SIRENE CALL (MARDI.3 08H00) Empty
MessageSujet: Re: SIRENE CALL (MARDI.3 08H00)   SIRENE CALL (MARDI.3 08H00) EmptyMar 10 Juil - 2:27

Ça fait deux semaines de suite que le cubain termine sixième dans le classement des points, et du coup il retrouve la cabine qu'il avait occupé la semaine passée avec Poppy. Lui qui s'était dit qu'il devrait peut-être abandonner cet espace et ce confort au profit d'une cabine plus modeste, au final il ne s'en sort pas trop mal. Alvaro il a juste aucune idée de sa position dans les points pendant la semaine, il sait pas si y'a un moyen de s'en informer ou quoi, du coup il sait jamais à quoi s'attendre à l'approche de l'annonce faite durant le prime. Pendant peut-être dix secondes samedi soir son partenaire de cabine a été Wyatt. Il a tout juste eu le temps d'imaginer ce que pourrait donner leur collocation, que Bryce est venue chambouler les choses grâce au pouvoir qui était lié à son enveloppe. Alvaro il se retrouve privé de son droit de nominer, et la nouvelle peut changer de cabine et griller la place d'un candidat qui s'est pleinement investi pendant une semaine, y'a pas de justice dans ce bas monde. Le hasard lui avait plutôt réussi jusqu'à présent, mais samedi la chance n'était de toute évidence pas de son côté. Alvaro il a pas vu cette collocation forcée d'un mauvais œil parce que Bryce c'est sa coéquipière, alors cabine commune ou pas il comptait de toute façon pas la négliger. Alors c'est vrai, il est pas trop venu vers elle depuis son arrivée mais il est comme ça le cubain, il a des priorités et le jeu en sera toujours une par rapport au social. Il prend son temps pour tisser des liens, découvrir les autres, et il fonctionne aussi beaucoup au feeling. Bryce c'est une fille caractérielle, il a volontairement attendu pour venir vers elle car il sait pas s'il pourrait la supporter au quotidien. Au final le karma l'a rattrapé, et le voilà forcé de cohabiter avec elle dans cette cabine toute une semaine. Jusque là les choses se passent pas trop mal, elle est bien plus bruyante que Leela ou Poppy, ça c'est indéniable. Ça le change de ses anciennes partenaires de cabines mais au moins il découvre d'autres choses, pour le moment il n'y a pas encore eu d'étincelles entre eux malgré leurs deux fortes personnalités. Bon, les réveils sont quand même vachement animés avec cette nana. Alvaro dit rien parce qu'il veut pas s'embrouiller pour rien, mais c'est dans des moments comme celui-ci qu'il est bien content que ça ne dure qu'une semaine tout ça. Le cubain se mange un oreiller en pleine tronche, et s'il était pas totalement réveillé maintenant il l'est c'est sûr. « Qu'est-ce que c'est reposant quand tu dors. » qu'il dit en redonnant calmement l'oreiller à sa camarade. À peine ouvre-t-elle la bouche qu'elle fait déjà monter les décibels en flèche dans la cabine. Il faut sûrement puiser en soi une bonne dose de patience pour se coltiner une fille pareille tous les jours, c'est ce qu'il se dit sur le moment. Bryce lui sort tout un couplet sur ô combien elle se réjouit d'être parvenue à récupérer une cabine aussi luxueuse, avec la vue, l'espace, tout ce à quoi elle n'a pas dû goûter la semaine passée. « Elles sont comment les cabines du pont H ? » il lui demande en sortant les affaires qu'il portera ce jour. La vie sur le pont H est-elle aussi terrible qu'on le raconte ? Bryce se révolte ensuite contre les horaires imposées par Estelle. C'est pénible c'est sûr et lui-même n'apprécie pas de devoir se soumettre à ça comme un gosse, mais il prend sur lui parce que se rebeller ne lui apporterait rien il le sait. « N'oublie pas que l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. » C'est bateau dit comme ça, mais Bryce parviendra à faire beaucoup plus de choses de sa journée en se levant à huit heures, plutôt qu'à onze. « Comment tu fais dehors pour le boulot ? Dis-toi que je me lève à sept heures tous les matins moi, week-ends compris. » Et ça va, il est toujours vivant comme elle peut le constater. Alvaro il néglige complètement son sommeil à l'extérieur, il déconne vraiment là-dessus. Ce sera jamais un lève-tard en tout cas, et le côté de cette restriction qui l'arrange le moins c'est l'heure imposée pour le coucher, pas l'heure du lever, qui ne change pas grand-chose à ses habitudes au final. « Allez tu vas bien tenir une semaine. Et puis ce n'est pas l'attitude que l'on attend d'une Bohol ça, t'es priée de te ressaisir. » Si c'était pas sa coéquipière il s'attarderait même pas dessus que ce soit bien clair, mais là il la voit ronchonner pour pas grand-chose et il veut pas de ce genre d'état d'esprit dans son équipe. « Je te rappelle que notre leader a fait l'armée. Estime-toi heureuse que ce soit pas lui qui se charge de nous réveiller parce que là on rigolerait vraiment pas. » Bryce doit se reprendre, parce que c'est pas dit que Soren apprécie beaucoup que les membres de son équipe se plaignent comme ça à la moindre occasion. Déjà qu'il n'a pas l'air de tellement miser sur cette team, s'ils peuvent ne pas lui donner des raisons de douter encore plus c'est préférable. « Bien dormi oui. Et si tu ronfles je peux pas m'en rendre compte, parce que regarde, je suis bien équipé. » il lui fait savoir avant de désigner la boite de boules quies trônant sur la table de chevet. Alvaro il a pris ses précautions avant de venir ici, il a anticipé le fait que ses nuits ne seraient peut-être pas de tout repos et il a peut-être bien fait quand il y pense. Avec ces machins il n'entend rien, quel dommage qu'il ne puisse pas les garder toute la journée ou au moins dans cette cabine, pour s'épargner les gueulantes de sa camarade. « J'imagine que c'est pour profiter d'une belle cabine que tu as viré Wyatt. Tu t'es dit, tant qu'à faire, autant viser le plus haut hm ? » Il voit pas trop comment elle aurait pu raisonner si ce n'est pas comme ça, et franchement il comprend, il aurait pu faire la même chose s'il s'était retrouvé à sa place. C'est forcément tentant de taper dans les plus belles cabines qui sont proposées, qui plus est lorsqu'on n'a connu que les cabines les plus modestes avant ça.

_________________
He may play the Jack of diamonds - He may lay the Queen of spades

Revenir en haut Aller en bas
Bryce
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10549-bryce#265860 

MESSAGES : 488
AVATAR : KEKE PALMER
ÂGE : 23
LOCALISATION : LOUISIANE
MÉTIER : BONICHE CHEZ POPEYES


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14500£
AFFINITÉS:
SIRENE CALL (MARDI.3 08H00) Empty
MessageSujet: Re: SIRENE CALL (MARDI.3 08H00)   SIRENE CALL (MARDI.3 08H00) EmptyMar 10 Juil - 12:03

Son air mauvais et grognon survient toujours lorsqu’elle se lève tôt. Elle n’en pas l’habitude tout simplement et n’ayant pas la langue dans sa poche, elle ne se garde pas de le dire. Elle profite de la présence de son camarade de cabine pour déblatérer toute sa haine contre une règle tout simplement stupide et qui ne demande pas autant de manière. Mais Bryce sans se plaindre, ce n’est plus Bryce tout simplement. Alors elle comprend très bien la remarque de son camarade. C’est reposant quand elle dort donc il faut en profiter. Elle lève un sourcil et hausse ses épaules. « Faudra faire avec ! » Autrement dit, il faudra que lui s’habitue à ses gueulantes poussées un peu au hasard, comme ses moments de douceur qui lui arrive parfois d’avoir. La réduire à une grande gueule serait logique, mais la voie trop facile. Elle est plus complexe que ça. Malgré tout ça, elle est on ne peut plus contente d’être dans cette cabine. Elle aurait aimé être vraiment au zénith, mais le deuxième pont habitable est tout aussi bien, dans son luxe. « Elles sont pourries. Pas de fenêtres, pas d’lumière et des briques comme matelas ! » Résumé succins, mais réaliste de la vie en cabine inférieur. Apparemment Alvaro n’a jamais mis les pieds là-bas. Elle ne sait pas quelles ont été ses cabines précédentes, mais il semble être du haut du panier depuis le début du jeu. Une bonne nouvelle pour l’équipe, comptant dans ses rangs de bons éléments surs. Avec chacun son caractère. Alvaro n’est pas un Silvan. Un Silvan n’est pas une Nora. Une Nora n’est pas un Eben. Un Eben n’est pas une Ariadne. Et une Ariadne n’est certainement pas une Bryce. Qui râle alors sur l’horaire imposé pour une sois disant nuit bien plus réparatrice et un effet bénéfique sur la santé. L’adage qu’il sort la fait souffler lourdement et rouler des yeux. Le trucs que les culs blancs sortent, mais un noir ou un pauvre qui se lève tôt n’est qu’un employé de maison, une boniche, un ouvrier commençant son poste au petit matin. Rien à voir avec l’avenir. « J’ai aucun avenir donc ça va, j’peux rester au pieu ! » Elle reprend l’oreiller qu’elle avait balancer pour le caler sous sa tête. Elle se rallonge.  « J’ai la chance d’pas travailler le matin. J’commence parfois à 13h. Parfois à 17h » Ce qui lui laisse largement le temps de pioncer jusqu’à onze heures du matin. « Et tous les week-ends aussi… » Qu’elle rajoute, histoire qu’il ne se mette pas trop la pression. C’est pas le seul à bosser les week-ends, toute la semaine. Elle n’a aucun jour de repos en général. Du premier abord, on ne dirait pas, mais elle est bosseuse. Elle préfère faire des heures supp, que de glander avec les paumés. Bryce s’étire et se frotte les yeux péniblement. « Putain de loin tu paraissais plus cool quand même… » En vrai elle n’en sait rien, jusque là elle ne s’était pas vraiment intéressée à son camarade. Un camarade qui semble déterminé à ce que son équipe soit la meilleure, mais apparemment dans la positivité et la motivation. Ajoutant aussi la chance qu’elle avait, blabla. « T’inquiète poulette. Tu m’connais pas alors ok, j’comprends que tu sais pas qui j’suis. J’me plains toujours c’est comme ça faudra vraiment s’y faire, mais s’il faut écraser les autres pour que notre team soit la meilleure, j’écraserais tout le monde. » En parlant, elle s’était assise sur le bord de son lit, tout en plantant ses yeux sombres dans les clairs d’Alavaro. Un regard déterminé, montrant tout le sérieux qu’elle met dans cette aventure. Elle est sérieuse. Et bien plus maligne qu’elle laisse le montrer aux autres. Une technique bien connue d’enfumage pour parvenir à ses fins. Aplatir tout le monde sur son passage, même avec son gabarit de ver de terre, ça ne lui fait pas peur. Finalement elle quitte son visage fermé et agacé pour un peu plus de légèreté. Il dort bien, n’entend pas si elle ronfle puisqu’il a des boules quies. Pas con le gars. Elle lève un sourcil, mais franchement elle n’en a pas besoin. Jusque-là, elle a partagé ses couchages avec des pas trop bruyant la nuit. Mais si elle se retrouve avec des gros ronfleurs, elle sait à qui s’adresser. À Alvaro, à qui elle lance un rire complètement débile. « Evidemment que c’est pour ça ! T’as d’jà vu un gars à qui on propose le luxe dire oh nan, j’préfère aller chez les pauvres, ça doit être plus classe ? Franchement y’a pas de questions à s’poser. Et puis faut surtout te dire que j’aurai pu t’virer toi. T’en as peut-être rien à foutre, mais la Wyatt il est en train de chialer ! » Elle exagère certainement, mais elle aurait très bien pu décider de virer Alvaro deux étages plus bas. « T’es habitué au luxe toi nan ? » Qu’elle conclut par un simple jugement d’apparence. Alvaro, il ne fait pas pauvre comme Bryce ne fait certainement pas riche.
Revenir en haut Aller en bas
Alvaro
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10413-alvaro 

MESSAGES : 1009
AVATAR : maxi iglesias
ÂGE : 33
LOCALISATION : london, uk (ex. cuba)
MÉTIER : private investigator
ÉTAT D'ESPRIT : ambitieux


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 33K
AFFINITÉS:
SIRENE CALL (MARDI.3 08H00) Empty
MessageSujet: Re: SIRENE CALL (MARDI.3 08H00)   SIRENE CALL (MARDI.3 08H00) EmptyVen 13 Juil - 23:40

Il est pas habitué aux cris, aux plaintes et autres manifestations très sonores dès le matin Alvaro. Jusqu'ici il a cohabité avec des demoiselles qui lui ont pas causé ce genre de problèmes, les réveils avec Leela et Poppy se sont toujours avérés calmes, et dieu sait que le cubain n'aime pas être brusqué comme ça à peine réveillé. Il prend sur lui parce qu'il ne veut pas d'embrouille inutile avec sa coéquipière, mais depuis qu'ils partagent cette cabine elle ne lui épargne vraiment rien. Il aimerait pouvoir la mettre en silencieux de temps en temps, ça lui ferait des vacances. Elle lui dit qu'il va falloir faire avec et il le sait bien, c'est parti pour toute une semaine comme ça. Alvaro soupire lourdement après s'être reçu un oreiller en pleine tête, mais il conserve son calme, tranchant ainsi avec sa partenaire qui elle se montre déjà particulièrement agitée et bruyante. Bryce ça a l'air d'être une fille assez cool, peut-être même que le courant a des chances de passer entre eux malgré leurs différences, mais bon sang ce qu'elle doit être pénible à vivre au quotidien. Le cubain se fait la réflexion qu'avec Wyatt il aurait certainement pu émerger tranquillement, mais Bryce a décidé que cette cabine serait la sienne. Il lui demande d'ailleurs comment sont les cabines sur le pont H à titre de comparaison. D'après sa camarade c'est autre chose que les cabines du pont E, elle parle d'absence de fenêtre, de lumière et de matelas beaucoup trop dur. À peu près l'idée qu'il se serait fait d'une cabine sur le pire pont, au final. « Ce doit être le grand luxe ici pour toi, profites-en bien.» L'opportunité de pouvoir switcher sa cabine avec un autre candidat se représentera pas, il en doute fort. Par contre Bryce semble être au taquet et ça l'étonnerait pas qu'elle fasse une fulgurante remontée dans les points, malgré tout. Alors il va pas jusqu'à dire que la semaine prochaine elle retournera sur le pont H parce que c'est pas du tout sûr en fait. Sa camarade se plaint d'avoir dû se lever aux aurores, elle doit être du genre à faire des grasses-matinées mais ce qu'il se demande, quand même, c'est comment elle fait du coup pour le boulot. « Ce serait pas con de te demander ce que tu fais dans la vie, du coup. » Ça l'intéresse d'autant plus lorsque sa coéquipière laisse entendre qu'elle ne travaille pas le matin, et que ses horaires varient pas mal aussi. Il visualise comme ça un boulot à temps partiel, mais dans quelle branche, il attend qu'elle le lui précise. Il esquisse un sourire quand Bryce lui fait savoir qu'il paraissait plus cool de loin. « Allons, ne me juge pas si vite. Je vais peut-être te surprendre. » il glisse en ponctuant ses propos d'un clin d'oeil. Quand elle le connaitra mieux, elle changera peut-être d'opinion le concernant. Ou pas. Dans un cas comme dans l'autre ça changera pas le cours de son aventure au cubain. « Mais au pire hésite pas à me dire que je me prends trop au sérieux, ce sera que la centième fois que je l'entendrai. » Le discours classique tenu par ceux ne se sentant sûrement pas de taille à l'affronter en tant que joueur. C'est bon Alvaro il fait même plus attention quand on lui sort ça, on dit de lui qu'il prend cette aventure trop au sérieux parce qu'il faut bien lui reprocher quelque chose, après tout. Bryce elle semble quand même du genre à se plaindre facilement, et il voudrait pas qu'elle parte dans un mauvais état d'esprit sachant qu'ils sont dans la même équipe. C'est pas ça qu'il attend de la team Bohol lui, il veut des coéquipiers à 100% et pas des mauviettes chougniant à la première difficulté rencontrée. Alvaro il en fait des tonnes sur le moment, il cherche à la secouer un peu en parlant de leur coach, de la mentalité qu'ils se doivent d'avoir dans cette team, tout ça pour créer une réaction chez elle et voir un peu de quoi elle est faite. « C'est bon, relax, je te testais. » il laisse entendre avec calme, esquissant un sourire satisfait à mesure que sa camarade s'exprime. Elle a l'air d'avoir la gnaque, d'être déterminée et c'est ça qu'il veut, lui. « Ah, je sens que je vais aimer faire équipe avec toi tout compte fait. » qu'il déclare alors. Bryce derrière ses plaintes elle a l'air d'avoir un sacré esprit de compétition, et c'est le genre d'éléments dont cette team a besoin. Alvaro il veut que leur équipe soit digne de leur leader, Soren, parce qu'il veut prouver à celui-ci qu'il peut et doit miser sur eux. Il veut pas le décevoir le gars, malgré le fait qu'il s'amuse à raconter des conneries sur lui, parfois. Il suppose ensuite que si Bryce a jarté Wyatt samedi soir c'est pour profiter d'une belle cabine, et non pas pour ses beaux yeux à lui il s'en doute. « J'aurais fait la même chose. » il précise au cas où elle aurait pris sa question d'avant pour un reproche. Fallait pas s'en priver c'est clair il est d'accord avec ça lui. Y'a pas de mal à penser à soi, et à saisir une opportunité quand elle se présente. Elle ajoute qu'elle aurait pu le virer lui. « J'en ai conscience, et je l'aurais pas vécu comme un drame personnel sache-le. Ça m'aurait rappelé d'où je viens au moins, même si très clairement je suis pas près de l'oublier ça. » Et c'est drôle, parce que sa camarade s'imagine qu'il doit être un habitué du luxe justement. Alvaro il a l'habitude qu'on le juge sur son apparence de gars présentant assez bien, il pense aussi que son assurance doit parfois passer pour de l'arrogance et que ce doit être une attitude plus facilement associée à un mec riche qu'à un mec pauvre. Et pourtant. « Je vis confortablement aujourd'hui oui, mais ça je le dois au fait d'avoir travaillé dur. À la base je viens d'un des coins les plus pauvres de Cuba, la misère a été mon quotidien pendant longtemps. Alors habitué au luxe, non, je vis pas dans un palace non plus mais c'est sûr que si on compare la vie que j'ai laissé à la vie que j'ai bâti y'a un sacré monde entre les deux. Je suis le gars sur lequel personne aurait misé au départ, parti de rien, beaucoup trop ambitieux par rapport à ses moyens, j'étais pas censé avoir d'avenir moi non plus. » Il rebondit sur ce que Bryce a formulé un peu plus tôt, il sait pas si elle l'a dit sérieusement ou pas, en tout cas Alvaro aurait pu raisonner de la même façon s'il n'avait pas eu une incroyable rage de s'en sortir et de s'offrir la vie qu'il voulait. Il savait qu'en restant là-bas il ne vivrait pas sa vie, il la subirait plutôt et faut voir quelle vie l'attendait surtout. « Tu viens d'où, toi ? La misère ça te parle aussi ? » Il cherche pas forcément à comparer leurs vécus, ce qu'il veut c'est la découvrir et la faire parler un peu d'elle. Il ne pourra que mieux la cerner en sachant d'où elle vient. « T'as l'air d'être une fille ambitieuse toi aussi. Je pense que tu pourrais arriver à de grandes choses dans ta vie si tu le décidais. » On dit de l'ambition qu'elle est la clé de la réussite, et Alvaro le pense, parce que pour lui ça s'est avéré payant. Ce qu'il voulait c'était avoir une vie qu'il aurait choisie, et déjouer les pronostics de ceux qui lui prédisaient une vie de chien. Il s'est battu pour en arriver là et s'il est debout aujourd'hui c'est justement parce qu'il a persévéré dans ce sens. Bryce il la connait pas, mais il pense qu'elle a pas vraiment la vie dont elle pourrait oser rêver, or cette vie-là est à sa portée à partir du moment où elle le décide.

_________________
He may play the Jack of diamonds - He may lay the Queen of spades

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout
» Playtest mardi 22 février chez Ben
» mardi 17/11/2009 : sortie Monstres
» Sortie dans l'Enedwaith et Livre épique le mardi 2 novembre
» Vietnamese answer daunting call in Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISON 11 :: Onzième Saison-
Sauter vers: