Partagez
 

 Cinématographe (PV Ugo - Mar - 14h30)

Aller en bas 
AuteurMessage
Heather
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 983
AVATAR : Eva Green
LOCALISATION : Londres
MÉTIER : Professeur de chant dans un lycée privé
ÉTAT D'ESPRIT : Glam-Rock


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
Cinématographe (PV Ugo - Mar - 14h30) Empty
MessageSujet: Cinématographe (PV Ugo - Mar - 14h30)   Cinématographe (PV Ugo - Mar - 14h30) EmptyLun 9 Juil - 12:55

@Ugo


Je ne suis pas une grande adepte du septième art. Surement par rancœur de ne pas avoir réussi à percer dans ce domaine qui me plaisait tant, petite. Pourtant, je ne peux m’empêcher de temps en temps de m’enfermer dans une salle obscure pour rêver. Je suis peut-être maso, mais bon je dois bien admettre que cela fait du bien. En plus, les popcorns sont un de mes petits péchés mignons. C’est clairement le genre de sucreries que je déguste en cachette par petite doses pour pas que cela retombe non plus sur ma si gracieuse silhouette. Que voulez-vous ? Tout le shommes ont leur défaut. Armés de mon petit pot et d’une boisson, je me rends dans la salle de cinéma bien décider à pleurer un bon coup devant une comédie romantique ou un drame shakespearien, mais non… Dans ce bateau, plus qu’ailleurs, on ne peut jamais être seule cinq minutes. @Ugo est déjà là dans la salle semblant choisir un dvd. Tu as déjà une idée précise ? Je demande cela comme ça. Au cas-où il aurait besoin d’aide. Je peux peut-être en profiter pour lui insuffler quelques-unes de mes excellentes idées d’œuvres cinématographiques et ainsi éviter un western ou un énième film d’action boum boum qui va plus me donner la migraine qu’autre chose. Si non, on peut peut-être le choisir ensemble ? C’est un bon moyen de trouver un compromis et d’éviter toutes déceptions. En plus, je suis persuadée que l’italien peut avoir des références cinés à la fois surprenantes et intéressantes. Tu es plus blockbuster ? art et essais ? Oscars ou festival de Cannes ? J’ai d’ailleurs déjà mis les pieds à Cannes, une fois. Un ami m’avait eu une place pour une projection dans le palais des festivals. C’est assez grisant comme endroit. L’espace d’un instant on a l’impression d’être une véritable star, alors que je sais pertinemment que ma renommée ne touche qu’une infime partie de la population mondiale, celle en voie de disparation des amateurs de vieux opéras. Pour le moment, je prends mon mal en patience, en attendant que le film se lance.

_________________
+Les adieux d'un sex-symbole+
“On m'app'lait Baby Doll.
J'ai été votre idole
Mais je n'ai plus l'âge
De mon image. ”
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10425-ugo 

MESSAGES : 588
AVATAR : dacre montgomery
ÂGE : 25
LOCALISATION : sarausa (sicilia)
MÉTIER : mécano


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
Cinématographe (PV Ugo - Mar - 14h30) Empty
MessageSujet: Re: Cinématographe (PV Ugo - Mar - 14h30)   Cinématographe (PV Ugo - Mar - 14h30) EmptyMar 10 Juil - 10:42

Tu t'ennuies un peu cet après-midi et comme tu passes devant le cinéma, tu te rends compte que tu n'es encore jamais venu posé tes fesses dans ces confortables fauteuils rouges. Tu te prends de quoi grignoter en entrant, du pop-corn, le classique. Tu n'es pas encore sûr de ce que tu aimerais regarder, un truc détente surement, qui fait marrer, à l'humour gras, ou un film avec de jolies filles, de jolis plans, un héros qui sauve tout le monde, une petite morale à la fin. T'en sais rien. Tu consultes la borne, y a différentes catégories, ton doigts balaye l'écran puis quand t'en as marre tu ne fais plus qu'appuyer sur les touches. C'est pas que rien ne t'intéresse mais là y a trop de choix. Heather te sauve un peu du calvaire de choisir parmi autant de titre. Elle te demande si t'as une idée de ce que tu comptes mettre. Tu hausses les épaules. « Non, pas vraiment. En plus, y a plein de trucs que je connais pas, donc je dois me fier à l'affiche ou le résumé. » T'es pas sûr de pouvoir consulter les bandes-annonces là, mais tu t'y fierais pas forcément, vu comme parfois les trailers sont mensongers. Elle suggère que vous arrêtiez votre choix ensemble. C'est pas une mauvaise idées. Tu hoches la tête, t'écartes un peu de la borne interactive, et fais signe à la dame de s'en approcher et de vous trouver quelque chose de potable. « Vas-y, si tu veux.  » Tu lui donnera ton avis en fonction de ce qu'elle te propose. « Je paries que tu t'y connais déjà plus que moi. » Ajoutes-tu, pour plusieurs raisons. Déjà parce qu'elle est anglaise et donc a accès à plus grand nombre de production de toutes sortes, tant d'Angleterre que des Etats-Unis, mais surtout parce qu'elle est plus âgée, donc elle doit avoir vu plus de films dans sa vie que toi, qui n'es pas non plus un féru de cinéma. Une petite séance de temps en temps, c'est bien sympa, une comédie italienne entre pote, ou un film à l'eau de rose avec une nana, mais t'es pas là à chaque avant-premières, jamais tu prendrais un abonnement au cinéma du coin de chez-toi. T'as pas que ça à faire, de passer ta vie enfermé dans le noir pour voir la vie de personnages de fiction. Ta camarade te demande ce que tu préfères voir, des films à gros budget très impressionnant, des trucs plus atypiques, la sélection des grandes cérémonies de récompenses du cinéma. Tu fronces les sourcils ; c'est vraiment loin d'être ta came tout ça, hm. « Oh, non. Ça me passe au-dessus ces conneries de festival. Les blockbusters ça dépend. Moi, j'aime bien les comédies italiennes. » Patriote un jour... Enfin, tu soutiens surtout les productions siciliennes, naturellement. « Et les vieux films, enfin  des années 60 à 90, à peu près. Je trouve que c'était plus original que maintenant. » C'était mieux avant, quoi, ouais. De nos jours, les nouvelles productions se résument à des remakes de remakes, des versions féminines, des suites, des origins stories, des trucs dont toi tu te fous mais apparemment y a du public pour ça, des gens nostalgiques, des gens teubés qui peuvent pas lire les bouquins et s'imaginer le truc ; non, faut faire un film de tout, c'est navrant.

_________________
    me ne vado, ti lascio nella sera
    che, benchè triste, cosi dolce scende
    per noi viventi, con la luce cerea


Dernière édition par Ugo le Ven 13 Juil - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Heather
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 983
AVATAR : Eva Green
LOCALISATION : Londres
MÉTIER : Professeur de chant dans un lycée privé
ÉTAT D'ESPRIT : Glam-Rock


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
Cinématographe (PV Ugo - Mar - 14h30) Empty
MessageSujet: Re: Cinématographe (PV Ugo - Mar - 14h30)   Cinématographe (PV Ugo - Mar - 14h30) EmptyJeu 12 Juil - 23:02

Le chance me sourit, @Ugo ne sait pas trop quoi choisir. Cela me laisse ainsi plutôt libre dans mon choix. Pour autant, je réfléchis aussi à quelque chose qui pourrait convenir au sicilien. L’affiche ou le résumé sont souvent trompeurs quant au résultat final. À la proposition de le choisir ensemble, le jeune homme me laisse l’avantage. À son pari, je me permets d’avoir un léger doute. Plus que toi, surement… Après, je suis loin d’être une experte. J’aime aller au cinéma de temps en temps et ai une certaine collection de films en ma possession. En plus de cela, j’ai eu la chance d’avoir un papa extrêmement fan de septième art. Voilà comment l’idée de partir pour un film de Kubrick, l’un des réalisateurs favoris de mon paternel, me vient à l’esprit. Après, j’admets que cela s’éloigne des comédies italiennes qu’il dit apprécié, mais cela a le mérite d’être original. Coup de chance, l’un des premiers dvd sur lequel je tombe est le fameux 2001 l’odyssée de l’espace.. C’est un des rares films du réalisateur que je n’ai pas eu l’occasion de voir. Je me dis qu’aujourd’hui serait l’occasion rêvé. Je montre la jaquette au jeune homme. Cela te conviens ? Je ne suis pas sûr de mon coup. Prévoyante, je me permets de continuer ma fouille tombant sur un classique de la cinécittà : I cento passi. Je ne sais pas si aborder la mafia, pour un sicilien, soit une bonne chose, mais bon je tente mon coup. Il y aussi celui-là qui me tente bien. Maintenant, je peux comprendre que ce genre de fil pour un italien… C’est cliché, prévisible et très sensible comme sujet, mais bon… Qui ne tente rien, n’a rien. Qui sait ? À sa réaction, peut-être aurai-je un indice sur son secret.En tout cas, quoiqu'il arrive, c'est une bonne soirée en perspective.

_________________
+Les adieux d'un sex-symbole+
“On m'app'lait Baby Doll.
J'ai été votre idole
Mais je n'ai plus l'âge
De mon image. ”
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10425-ugo 

MESSAGES : 588
AVATAR : dacre montgomery
ÂGE : 25
LOCALISATION : sarausa (sicilia)
MÉTIER : mécano


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
Cinématographe (PV Ugo - Mar - 14h30) Empty
MessageSujet: Re: Cinématographe (PV Ugo - Mar - 14h30)   Cinématographe (PV Ugo - Mar - 14h30) EmptyVen 13 Juil - 17:42

Tu n'étais pas un grand cinéphile, tu aimais bien aller au cinéma, mais tu étais loin d'être ce pote de la bande qui choisi toujours le film en avance et que les autres suivent. Toi généralement tu y allais à l'intuition, en fonction de l'acteur à l'affiche, de l'affiche elle-même si elle te faisait bonne impression ou ça puait la bouse à cinquante mètres. Il t'arrivait de te planter et de passer un moment plutôt chiant, ou alors c'était la nana avait qui tu y allais qui avait choisi et c'était bien pourri, mais tu gardais ton avis pour toi, à ce moment-là. Tu regardais pas trop les bandes annonces, et tu lisais à peine les résumés. Trompeurs, tout ça, d'après Heather. Tu hochais la tête en signe d'approbation. « Oui, il m'est déjà arrivé de me faire avoir... » Comme tout le monde, on t'a vendu du rêve mais ce n'était qu'un écran de fumée, et vue le prix du cinéma, ça pouvait vite faire mal aux fesses. Tu voulais bien que vous choisissiez ensemble, même que la candidate choisisse ce qui lui ferait plaisir, en vrai t'étais pas chiant, tu te contentais de peu, mais ça voudrait pas dire que t'aimerais à coup sûr. Tu étais juste capable d'endurer une à deux heures de médiocrité, quoi. Enfin tout dépend. Et puis t'avais pas le plus de connaissances en matière de film, quoi. C'était pas un domaine qui t'intéressait des masses, alors tu dirais oui au premier truc qu'elle te propose, peu importe. Et si elle disait ne pas être experte, tu étais presque sûr qu'en effet toi aussi, qu'elle avait vu plus des films que la bibliothèque de William proposait que toi. Celui qu'elle te proposait de voir faisait partie de ceux dont tu avais déjà vaguement entendu parlé. Un truc en rapport avec l'espace. Jamais vu. « Oui, allez, pourquoi pas. Qu'est-ce que ça raconte ? » Tu allais bien le voir si vous décidiez de le lancer, mais juste histoire de te préparer un peu psychologiquement, dans le cas où se serait un truc un peu bateau. Tu osais pas trop lire toi-même le résumé, ni vérifier combien de temps le film durait, mais pareil, t'aurait bien aimé savoir. T'avais peur qu'un truc trop long et trop chiant t'endorme, et qu'à la fin de la séance, tu te fasses hautement juger par l'énigmatique Heather au regard perçant. Mais tu te battrais pour résister au sommeil. Ce serait peut-être dur vue que tu étais sorti de table il n'y avait pas bien longtemps, et qu'il faisait bon ici, et les sièges étaient plutôt très confortable comme tu avais pu t'en rendre compte en les essayant pendant ta visite des lieux, mais tu te battrais pour résister au sommeil, oui. De toute façon, la dame changeait d'avis, et recherchait un truc italien. Tu affichais un sourire en coin, un peu en demi-teinte en voyant ce qui la tentait comme film. « Je l'ai déjà vu. C'est un bon film. » Si t'as déjà évoqué la mafia avec Bryce, en lui racontant de la merde, pour plaisanter, t'es pas sûr de pouvoir rester tranquille en revoyant I Cento Passi. Le sujet était aussi délicat pour les siciliens que l'indépendance de l'île. Après il y avait pire comme film sur la mafia. Mais tu te demandais si elle ne faisait pas un peu exprès de s'aventurer sur ce terrain-là. « Enfin, tu sais pour moi ce serait pas très intéressant de voir un film qui parle de choses que je connais déjà. » Tu ajoutes, un peu moins sèchement. Heather, elle, elle connaît pas, c'est peut-être aussi pour ça qu'elle veut le voir, mais autant te poser directement la question. Tu serais peut-être pas très bavard sur le sujet, cela dit, tu blaguerais sans doute beaucoup et dirais le moins de choses compromettantes possibles : pas que tu sois mêlé de trop prêt à la mafia, mais le peu que tu savais, tu ne comptais pas le balancer à la télévision.


(hj : c'est marrant parce que je vais voir 2001 : l'Odyssée de l'Espace pour la première fois jeudi prochain au cinéma !  gah )

_________________
    me ne vado, ti lascio nella sera
    che, benchè triste, cosi dolce scende
    per noi viventi, con la luce cerea
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISON 11 :: Onzième Saison-
Sauter vers: