DESPERADO - Vendredi 20H13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10443-chaim#263353 

MESSAGES : 625
AVATAR : Trevor Signorino
ÂGE : 23
LOCALISATION : Lyon
MÉTIER : Responsable d'une salle de sport
ÉTAT D'ESPRIT : Conquérant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 3000 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: DESPERADO - Vendredi 20H13   Lun 9 Juil - 21:56


Troisième semaine d’aventure et deuxième semaine de suite que je passe aux côtés de Silvan, mon partenaire d’entrée et colocataire de chambrée, dans cette cabine jugée la plus luxueuse. Ce soir, aucune sortie ne sera autorisée, c’est Estelle qui nous impose une sagesse qui ne nous caractérise globalement pas beaucoup. Alors oui, je vous l’accorde, nous sommes loin de l’insubordination légendaire, au contraire, la plupart des candidats parviennent à garder un certain degré de lucidité et de savoir-vivre. Toujours est-il que vous verrez très peu d’entre nous dans leur cabine dès la tombée de la nuit, très peu avant ces règles de jeu stupide. J’ai déjà dépassé les bornes plus tôt dans la semaine en m’offrant une virée nocturne à la piscine parce que j’étouffais, une autre entorse au règlement lorsqu’Eben m’a proposé de boire un coup en l’honneur de Milan, notre compagnon de galère éliminé suite à un abandon lors du prime. Pas de quoi sortir la cravache pour autant, même si j’imagine qu’Estelle ne manquera pas de me dégoter une punition à la hauteur de son sadisme. Parce qu’à ce stade, il faut quand même avoir un sacré pet au casque pour interdire l’alcool à des candidats, puis leur interdire de sortir à certaines heures de la soirée, pour leur imposer une heure à laquelle se réveiller. J’vous jure, on nage en plein cauchemar. J’suis sûr que les requins sont moins cruels qu’elle. J’devrais peut-être tenter ma chance du côté de l’Océan, qui sait ce que je pourrais y découvrir. Plus sérieusement, après m’être reposé sur les canapés une bonne partie de la journée, j’ai l’impression de péter le feu à nouveau. Un regain d’énergie qui fait beaucoup de bien mais qui laisse également présager d’un début de nuit chaotique. Le sommeil ne pardonne pas, surtout lorsque tu as siesté beaucoup plus longtemps que prévu quelques heures plus tôt. A quoi bon jouer la surprise quand viendra le moment d’aller dormir, j’ai décidé de prendre les devants et de préparer quelques bières que j’emmène présentement jusque dans notre cabine à Silvan et moi. Un paquet de chips dans une main, les boissons dans l’autre, je ne tarde pas à le rejoindre et à bondir sur son lit, tel un ouistiti. « Ce soir c’est soirée entre colocs, j’espère que t’as des trucs croustillants à me raconter. » Je dégaine les bières, fièrement, et lui en tends une. « Je précise que tu n’as pas le droit de dire non, pour ton propre bien, parce que j’suis d’humeur énergique et que je vais t’emmerder toute la nuit si tu ne me distrait pas un moment. » Le voilà prévenu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1898
AVATAR : blaaker (@n-dia)
ÂGE : 25
LOCALISATION : bursa (tr)
MÉTIER : acrobate


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 24.549 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: DESPERADO - Vendredi 20H13   Mar 10 Juil - 9:43

Silvan a passé toute cette semaine à régler ses journées pour respecter le couvre-feu imposé par Estelle. Il se dit que demain soir, cette restriction sera levée… Restriction qui laissera place à une nouvelle restriction, comme chaque semaine. Il ignore à quelle sauce ils seront assaisonnés par la quatrième semaine de jeu. Il lui reste encore trois heures, avant d’aller se coucher. Silvan est de passage dans sa cabine pour se changer. Il enlève son tee-shirt qu’il pose sur l’un des meubles. C’est à ce moment précis que @Chaim entre. Il reste silencieux, détaillant son camarade qui vient coloniser son lit. D’autres camarades lui auraient une remarque, concernant cette erreur de lit, lui faisant remarquer qu’il ne se gêne pas. Silvan s’en fiche un peu. Tant qu’il a un lit pour s’endormir quand le moment sera venu, il ne dira rien. Il écoute Chaim lui annoncer que c’est soirée colocs, ce soir. Il hoche la tête, avant de reprendre à son tour. « Je dois lâcher tous mes plans, pour toi, si je comprends bien ? », lui demande-t-il, avant de s’installer sur le bord du lit vide. « Tu te rends compte que j’avais peut-être un date ? Tu viens de briser tous mes plans », souffle-t-il, mi-sérieux, m-amusé. Il reprend sans même lui laisser le temps de reprendre. « Relaxe, cousin. Je n’ai pas de date de prévu », et il doute que cela puisse arriver sur ce bateau. « Va pour la soirée pyj », énonce-t-il. Chaim lui annonce qu’il espère qu’il a des trucs croustillants à lui raconter. Silvan sourcille légèrement, réfléchissant à ce qu’il attend de lui et de sa réponse. Il se saisit finalement de la bière que son camarade lui tend. Il lui souffle un merci, alors que la voix de son camarade de chambrée s’élève de nouveau dans la cabine. Il semblerait qu’il ne le lui laisse pas réellement le choix. S’il ne lui livre pas quelque chose de croustillant, il y aurait quelques représailles. Son camarade serait d’humeur énergique mais surtout il lui annonce la couleur : il l’emmerdera toute la nuit s’il ne le distrait pas un moment. Non merci. « Croustillants dans quel registre ? », qu’il lui demande, décapsulant sa bouteille. « Du genre qu’elles sont pleines ? », énonce-t-il. C’est certainement quelque chose de ce registre que Chaim a envie d’entendre. « Par contre, t’évite de foutre des miettes de chips partout dans mon lit. Ce n’est pas forcément agréable pour dormir », siffle-t-il, en voyant son camarade ouvre le paquet de chips. « Et toi, le jaguar, tu dois bien avoir quelques petits trucs à me raconter, non ? », qu’il l’interroge en retour. « Tu rôdes souvent la nuit, d’ailleurs, j’ai constaté », emet-il.

_________________
THAT LONELINESS IS MY DISEASE
i didn't know that i was broken
until i found my missing piece
it seemed like every door was closing on me
and you were so far out of reach
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10443-chaim#263353 

MESSAGES : 625
AVATAR : Trevor Signorino
ÂGE : 23
LOCALISATION : Lyon
MÉTIER : Responsable d'une salle de sport
ÉTAT D'ESPRIT : Conquérant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 3000 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: DESPERADO - Vendredi 20H13   Mer 11 Juil - 14:30

Mes journées d’ordinaire si chargées ont laissé place à une certaine flemme de se déplacer ou de faire le moindre effort. La faute à Estelle dont la restriction hebdomadaire aura eu pour effet d’assassiner ceux d’entre nous qui ont l’habitude de se coucher plus tard et de se lever plus tard également. Le pire dans tout cela, c’est qu’il n’y a rien de plus mauvais que de modifier les habitudes d’une personne, surtout pour une seule semaine. L’intention est probablement louable, je suis persuadé qu’elle l’est, toujours est-il que nous sommes tous complètement cuits à l’issue d’une semaine qui nous en aura fait voir de toutes les couleurs. Je déteste faire la sieste, je me réveille toujours plus ronchon que jamais, mais je n’ai pas pu m’empêcher de marquer quelques courtes pauses d’une demi-heure/une heure ces trois derniers jours. Ariadne a même accepté de me lire une histoire pour m’aider à trouver le sommeil, trop mignonne, une maman, une vraie. Le problème, quand tu décides de faire la sieste, c’est que tu fais face à un excès d’énergie au moment d’aller au lit, comme c’est plus ou moins le cas à présent. Peut-être qu’il est encore tôt, le couvre-feu étant fixé aux alentours des vingt-trois heures, mais je sais d’ores et déjà qu’il me sera impossible de fermer l’œil avant deux heures du matin. Je me connais, je connais mon corps et ses petites habitudes. Elles ont la vie dure. Silvan est là, à moitié nu, pour changer, et j’annonce immédiatement la couleur de la soirée. Soirée entre colocataires, incroyable programme en perspective, n’est-ce pas ? « T’as tout compris, mon chou. Aucun de tes plans ne sera aussi bien qu’avec moi de toute manière. » J’ose même affirmer, le sourire en coin explicitant le second degré injecté à mes propos. « Un date ? A l’exception de ta main droite, je ne vois pas qui pourrait être intéressé par toi ! » Quoique… J’ai peut-être plusieurs idées de candidats et de candidates qui ne cracheraient pas sur un moment privilégié en compagnie du beau gosse. Concrètement, qu’est-ce que j’attends de lui ? Des potins, encore des potins, toujours des potins. Histoire de combler d’éventuelles lacunes sur tout ce qui se passe à l’intérieur du bateau. « Dans tous les registres qui te viennent à l’esprit, pas uniquement celui auquel tu penses présentement, coquin ! » Même s’il peut commencer par-là, s’il a des choses à m’apprendre. En attendant, place à la dégustation de chips, il me met cependant en garde, les miettes au milieu du lit avant d’aller dormir, une très mauvaise idée. « T’inquiètes gros, j’ferais attention. Tiens, sers-toi ! » Pendant qu’il pioche dans le paquet, je décapsule nos deux bières et lui tend la mienne. « A la nôtre, à notre colocation, à toi, la cerise sur mon gâteau ! » Juste parce qu’il est mon coloc et qu’il le sera peut-être à nouveau la semaine prochaine. « Des choses à te raconter ? J’en ai des tonnes, tout dépend de ce que tu veux entendre. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1898
AVATAR : blaaker (@n-dia)
ÂGE : 25
LOCALISATION : bursa (tr)
MÉTIER : acrobate


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 24.549 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: DESPERADO - Vendredi 20H13   Mer 11 Juil - 22:19

Chaim entre dans la pièce est colonise aussitôt son semblant d’espace intime, dans cette cabine : son lit. Il semblerait que le métis doive changer ses plans, ce soir. En effet, son camarade de chambrée a décidé d’une soirée entre colocataires : ce qui n’est pas pour déplaire Silvan mais connaissant l’oiseau, il redoute quelque peu la tournure que pourrait prendre cette soirée. Entre allusions graveleuses et blagues potaches, il n’est pas certain qu’il se sentira très à l’aise, plus d’une demi-heure, dans sa cabine qui lui a été affectée, pour cette semaine encore. Même s’il n’avait aucun plan de prévue pour cette soirée, il sème légèrement le doute. Evoquant un possible date. Avec qui ? Personne, bien entendu. Il arque un sourcil face à la remarque de son camarade, qui pourrait vexer quelques uns. Ce n’est jamais plaisant d’entendre quelqu’un dire que l’on ne plait pas. « Sympathique, dites-moi », siffle-t-il. « La soirée commence bien dit donc », commente-t-il ironique. Quant à ce que son camarade de chambrée lui demande, il n’est pas certain de pouvoir répondre à sa requête. Du tout même. Il écoute Chaim qui ne l’aiguille pas du tout dans le genre d’informations « croustillantes » - comme il dit – qu’il voudrait que le métis lui livre. « Tu sais, si tu voulais des gossips, il fallait faire ta petite soirée avec les filles », commente-t-il. « J’ai rien à balancer moi ». D’autant plus que c’est bien une activité de filles de s’intéresser de ce qu’il se passe, notamment dans les interactions entre les humains. Silvan, ça le dépasse un peu tout cela. Il préfère se concentrer sur le jeu et non sur le reste, qui lui parait secondaire. Ils finissent par trinquer à cette soirée. Sil porte à ses lèvres le goulot et boit une gorgée. Il semblerait que son camarade ait beaucoup de choses à lui raconter. « Je me souviens, lors de nos premières discussions, tu m’as dit que tu ne restais jamais au même endroit. Tu as été dans quels endroits ? », qu’il l’interroge.

_________________
THAT LONELINESS IS MY DISEASE
i didn't know that i was broken
until i found my missing piece
it seemed like every door was closing on me
and you were so far out of reach
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10443-chaim#263353 

MESSAGES : 625
AVATAR : Trevor Signorino
ÂGE : 23
LOCALISATION : Lyon
MÉTIER : Responsable d'une salle de sport
ÉTAT D'ESPRIT : Conquérant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 3000 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: DESPERADO - Vendredi 20H13   Ven 13 Juil - 11:24

J’ai parfois du mal à cerner Silvan. Il a un tempérament complexe, jamais complètement sérieux mais jamais totalement dans le lâcher prise non plus. Il a beaucoup d’humour, c’est un fait, mais tout ceci peut disparaitre en une fraction de seconde et faire place à un mec nettement plus fermé et froid. J’ai toujours plaisir à l’embêter, à partager ces quelques minutes quotidiennes avec lui, deux semaines que nous partageons notre cabine et j’imagine que cela nous a, au moins, partiellement rapprochés. Partiellement parce que j’aurais toujours beaucoup de mal à définir si le garçon m’apprécie réellement ou s’il passe le plus clair de son temps à lutter contre l’exaspération que je lui inspire. Quand je vous dis qu’il est complexe. Peu importe s’il a prévu des trucs pour ce soir ou non, il ne lui reste pas beaucoup de temps avant que nous soyons tous confinés par la machiavélique Estelle. J’en profite pour rebondir alors qu’il me tend une perche qu’il serait difficile de ne pas attraper. Vexé le monsieur ? Je ne pense pas, nous savons tous les deux qu’il n’a pas à douter de ses charmes et de sa capacité à séduire. Son physique joue énormément en sa faveur et sa personnalité, bien que parfois déstabilisante, fait aisément le reste. « C’est de ta faute, tu m’as déjà bien trop brisé le cœur ! » Le tout d’un air théâtral dramatique, main sur le cœur, faux sanglot dans la voix. Non, vraiment, je crois avoir trouvé une vocation sur ce bateau. La comédie m’irait comme un gant, je maitrise l’exagération comme personne. « Plus sérieusement, tu as un petit crush ? Quelqu’un qui a retenu ton attention ? » Et le pire dans tout cela, c’est que je suis on ne peut plus sérieux, pas dans le sensationnalisme ou dans le potin au sens propre… C’est la curiosité qui parle, l’envie d’aller au-delà de nos discussions classiques et superficielles. Silvan, en parfait rabat-joie, n’est pas d’humeur pour quelques potins. La soirée semble immédiatement perdre en charme et, faute d’infos croustillantes à me mettre sous la dent, j’opte pour une bonne gorgée de ma bière, histoire de me laisser quelques secondes pour rebondir. « T’es jamais content toi, c’est pas possible ! » Toujours quelque chose à redire sur ce que je propose, mais jamais vraiment là pour proposer une alternative. « Parlons chasse aux secrets alors, à moins que ce soit trop féminin pour toi également ? » Place aux premières confidences de la soirée, Silvan se montre plus curieux qu’auparavant, une bonne chose. « A ce stade, j’ai quasiment fait le tour de la France. » Un bon début, la France est plus dense qu’on ne le croit. « Je n’ai jamais suivi un itinéraire précis… J’ai migré d’un côté ou de l’autre en fonction des opportunités que j’avais, des gens qu’il m’a été donné de rencontrer… Des galères auxquelles j’ai voulu échapper… » Il s’en est passé des choses, ces dernières années. J’ai énormément appris et grandi. « J’espère pouvoir continuer d’élargir mes horizons, j’ai bien envie de me frotter au reste de l’Europe. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1898
AVATAR : blaaker (@n-dia)
ÂGE : 25
LOCALISATION : bursa (tr)
MÉTIER : acrobate


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 24.549 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: DESPERADO - Vendredi 20H13   Lun 16 Juil - 9:56

Il peut convenir que cette soirée commençait bien avec cette remarque de son camarade adressée à son égard. Il ne sait si son camarade de chambrée est sérieux ou non. Il y a toujours ce voile déviant qui vient masquer le propos franc de son interlocuteur. Silvan ne s’en formalise pas pour autant de ces dires. Il semblerait que ce soit de sa faute, de la faute au métis. Il lui aurait brisé le cœur. « Oh, tu vas vite t’en remettre. Je ne me fais pas de problème pour ça ! », scande-t-il, dans un léger rire. Ce n’est pas comme s’il venait vraiment de lui briser le cœur. La question suivante de Chaim le surprend quelque peu. Non pas qu’elle soit originale, bien au contraire, mais parce qu’il ne s’attendait pas à ce qu’il s’intéresse à ce genre de sujet. « Un petit quoi ? Attends, c’est quoi cette question ? je vais commencer à me demander si t’es pas une fille déguisée en mec… », qu’il énonce, en taquinant son interlocuteur, dans un rire franc. Quant à sa question, il n’est pas difficile d’y répondre. « Aucun crush, aucune fille qui a retiré plus mon attention que les autres », émet-il, sans réfléchir à ce qu’il vient de dire. Il a répondu franchement. Aucune des jeunes femmes présente sur ce bateau n’a réussi à retenir son attention plus que de raison, il n’a aucun faible, aucune attirance pour l’une d’entre elles. Ce n’est pas comme s’il était venu dans cette émission dans la perspective de courtiser moult demoiselles. « Et toi, alors ? Entre Poppy, Leela et Ariadne ? », qu’il réplique. « Laquelle est ton crush ? », qu’il lui demande, en lui lançant un petit regard en coin de l’œil. Concernant les gossips et autres potins, définitivement, Chaim s’est trompé d’interlocuteur pour cela. Ce n’est pas ce qui intéresse Silvan, que ce soit sur ce bateau ou ailleurs. Apparemment, le turc ne serait jamais content. Il boit une gorgée, haussant légèrement les épaules. Le français lui propose de parler alors de secrets. Silvan lève légèrement sa bouteille de bière en l’air, comme pour approuver. « Ca, ça peut être un sujet d’hommes », s’esclaffe-t-il. « Mais j’imagine que si tu proposes ce sujet, c’est parce que tu as quelqu’un dans le viseur ? », qu’il le questionne, parce que sa question n’est pas anodine. Silvan le questionne par la suite sur ses voyages. Il n’aurait fait que la France. Il hoche légèrement la tête. Il aurait fait le Tour de la France, dixit. Il lui explique ne pas avoir suivi un itinéraire précis. « C’est quoi l’étape la plus dingue que tu as vécu dans ton trip ? », qu’il l’interroge. Chaim lui confie avoir envie de se confronter au reste de l’Europe. « Un pays qui te tente plus que d’autres ? ».

_________________
THAT LONELINESS IS MY DISEASE
i didn't know that i was broken
until i found my missing piece
it seemed like every door was closing on me
and you were so far out of reach
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10443-chaim#263353 

MESSAGES : 625
AVATAR : Trevor Signorino
ÂGE : 23
LOCALISATION : Lyon
MÉTIER : Responsable d'une salle de sport
ÉTAT D'ESPRIT : Conquérant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 3000 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: DESPERADO - Vendredi 20H13   Mar 17 Juil - 21:56

Me voilà brisé par Silvan, toujours là pour détruire mes gentilles intentions, paré à enfoncer la lame plus profondément dans mon cœur à chaque seconde. N’ayez pas peur d’user de termes puissants, je me moque clairement de lui en me la jouant drama queen. Avec un peu de pratique, une bonne dose d’entrainement, et le talent dont je dispose déjà plus ou moins, j’aurais vite fait de me trouver un rôle de taille au cinéma ou à la télévision. J’suis sûr que je serais capable de donner vie à un personnage aisément. A voir si cela intéresse quelqu’un, ce pourrait être un bon plan de carrière, un bon moyen de changer de vie, d’amasser un maximum de blé et de se la couler douce ensuite. Pas que je sois flemmard, plutôt parce que j’ai envie de profiter de la vie et de voyager. Faire le tour du monde coute malheureusement beaucoup trop cher pour le peu de moyens que j’ai actuellement à ma disposition. Les rêves d’évasion attendront donc encore un peu. « Que tu crois ! Cette blessure restera là, omniprésente, pour le restant de mes jours. Elle m’accompagnera quotidiennement, vestige d’un passé extrêmement douloureux ! » Des caisses, j’y vais d’un tragique théâtral qui pourrait me permettre de me glisser dans la peau d’un héros déchu. Puisque nous sommes là, tous les deux, et qu’il nous sera bientôt impossible de sortir de notre cabine, autant en profiter pour discuter. Sujet à un manque d’inspiration flagrant, j’opte pour la facilité en abordant le sujet préféré des garçons : les filles. Bon, j’dis les filles, mais on peut aussi avoir un crush pour un garçon hein, moi ça ne me dérange pas, au contraire. Silvan s’indigne d’une telle question et se questionne ouvertement sur mon sexe, serais-je une fille ? L’idée a de quoi me faire sourire. « Dans une émission comme Thrown Dice, j’ai envie de te dire que rien n’est impossible, plus c’est fou et plus près tu es probablement de la réalité. » Qui vous dit que je n’ai pas changé de sexe ? Que je ne suis pas sur le point de le faire ? Le fait que j’en parle peut-être ? « On est en 2018 dude, les mecs parlent gonzesses depuis la nuit des temps, en quoi le fait d’en parler plus respectueusement nous fait perdre toute virilité ? » Vous préférez que je lui demande quel visage parmi nos camarades il utiliserait pour nourrir ses fantasmes et favoriser une masturbation efficace ? Non, ce n’est pas le genre de la maison, il serait tout aussi choqué qui plus est. « Aucun ? Vraiment ? Putain, t’es vraiment difficile comme mec ! » Il y a quand même du beau monde, j’suis quasiment sur que certaines de nos camarades craquent pour lui. Il est juste aveugle, probablement trop buté pour s’en rendre compte et se laisser une chance d’éprouver la même chose. Référence aux trois femmes qui ont changé l’homme que je suis d’après mes propres propos de la semaine passée, l’une d’elles me ferait-elle secrètement craquer ? « Tout dépend de ce que tu entends par Crush ! » Parce qu’il y a plusieurs degrés à cela. « Leela elle a quelque chose qui me fascine, vraiment. Je ne me fais pas suffisamment confiance pour aller au-delà, parce qu’une femme comme elle se mérite et j’ai conscience d’avoir un train de vie qui n’ira pas du tout avec le sien. » La religion posera un énorme problème, tôt ou tard, à tous les coups. « Il y a bien un garçon qui ne me laisse pas indifférent sur le bateau… » Je l’admet, certains signes ne trompent pas. Puisque les potins ne branchent pas réellement Silvan, j’opte pour un plan B, les secrets. Si j’ai quelqu’un dans le viseur ? J’hoche les épaules, une moue peu convaincue sur le visage. « Pas vraiment, pour l’instant j’suis plutôt largué dans ma chasse aux secrets… Mais j’aimerais bien percer le secret d’Hunter ! » Pour le symbolisme, par envie de réussir à m’immiscer là où il aimerait que personne ne se rende. Place à mes voyages et aux étapes les plus dingues. « Sans aucun doute la halte jurassienne… On a une image des jurassiens très stéréotypée, les bouseux paysans sans aucune classe, ceux que l’on retrouve dans l’amour est dans le pré et qui parlent comme je tricotte ! » Ils n’ont pas tout à fait tort cela dit, en campagne profonde, on croise des gens comme ça. « J’ai passé quelques semaines de folie là-bas, qui aurait cru qu’ils encaissaient aussi bien l’alcool… Leur macvin m’a retourné le cerveau plus d’une fois… » Mes tripes ont encore du mal à s’en remettre. « T’as déjà visité la France, toi ? » Il ne m’en a jamais parlé si c’est le cas. Il me pose une excellente question, quel pays aimerais-je visiter en priorité, j’ai du mal à m’arrêter sur un seul d’entre eux, il y a tellement d’endroits que j’aimerais visiter. « Peut-être les États-Unis, pour vivre mon American Dream… Peut-être le continent Africain plus globalement, pour ce que cela pourrait m’apporter d’un point de vue personnel. » Un enrichissement culturel, au contact de peuples pas forcément favorisés, une découverte quotidienne. Ouais, je m’imagine assez bien commencer par là-bas. « T’as un peu voyagé plus jeune ? »
Revenir en haut Aller en bas
 

DESPERADO - Vendredi 20H13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Jeux de plateau vendredi 27 août ?
» Commande Desperado!
» [Nantes] Tournoi le vendredi 31 janvier 2014 - L'Antre d'Alto
» Lyon - Ocotgones 5 - La Nuit des Siths- le vendredi 3 octobre 2014
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: CABINES-
Sauter vers: