A drop in the ocean (mardi - 23h04)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 538
AVATAR : Ezra Miller
LOCALISATION : Montréal
MÉTIER : Narrative & Game designer
ÉTAT D'ESPRIT : Déterminé


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14 000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: A drop in the ocean (mardi - 23h04)   Dim 22 Juil - 20:46

Tu te prépares pour aller te coucher, salues les candidats qui croisent ta route, avec ton sourire bienveillant, habituel, collé au visage. Provenant du réfectoire, tu fais un détour par le salon pour rejoindre le pont E. Tu as encore du mal à assimiler l'idée que tu y loges pour une semaine. Tu as l'impression que tu ne le mérites pas, c'est un sentiment étrange que tu ne peux évoquer avec les autres candidats. Malheureusement pour toi.

Alors que tu pénètres dans le salon, ton regard se pose sur un point précis. Te remémore alors le moment passé avec @Nora. Tu l'appréciais cette jolie rouquine. Tu t'installes sur le canapé et re-visualise la scène où tu la surprends à jouer au solitaire. Rire avec elle. Tu te rappelles la phrase qu'elle t'as dite : "Oh oui avec plaisir, tu sais où nous trouver, moi et mon paquet de cartes !" Tu as raté le coche. Si ton secret n'était pas celui que tu portais tu aurais très certainement pu refaire une partie avec elle. Tu laisses ton corps s'enfoncer dans le canapé. Un mois que tu es ici... et tu as pourtant l'impression que tu n'es là que depuis une semaine tout au plus. C'est un sentiment étrange qui ne se détache pas de toi. Toi qui aimes avoir le contrôle sur la situation, tu dois maintenant admettre l'évidence. Tu as perdu toute main sur ton jeu. Une voix dans ta tête te dit que tu n'es pas là pour te faire des amis. Qu'il faut que tu te concentres sur ton jeu, mais à l'heure actuelle, c'est dur. Lorsqu'ils connaîtront ton secret, tu imagines déjà les regards se changer. Déjà que tu n'as pas l'air très apprécié, mais alors là... tu n'oses imaginer la baisse du pourcentage. Tu imagines déjà les méduses venir sur toi. Tu te laisses glisser et poser tes fesses sur le sol. Sors ton jeu de cartes de ta poche de jean et commence à les mélanger. Concentré sur tes mains, tu vois passer une candidate. Tu relèves la tête et reconnais @Jun. Une candidate qui risque de mal prendre ta révélation par exemple. Ton regard est compatissant à son égard. "Bonsoir, tu te rappelles la première semaine... tu m'as demandé ce que le petit Wyatt avait comme rêves et si il les avaient accomplis ?" Relances-tu, en espérant qu'elle s'en souvienne. "J'ai beaucoup réfléchi à cette question et... je rêvais d'avoir des personnes qui m'aiment autour de moi. Je rêvais d'avoir une famille et d'être bien dans mes baskets. De faire un travail que j'aime.... et je crois que je peux tout checker maintenant. Que je suis arrivé à un point de ma vie où je n'ai pas à me plaindre. Je suis passé par des hauts et des bas, mais j'ai toujours su relever la tête. Tu sais @Jun quand je t'ai entendu dire que tu explosais, mais que tu n'arrivais pas à trouver ta passion... tu sais parfois exploser comme tu dis, c'est comparable à une passion. Je doute toujours de mes dessins, de mon talent et lorsque j'ai besoin de tout sortir, il m'arrive parfois de tout péter... Je me suis déjà cassé la main comme ça et j'ai cru que je pourrais plus jamais dessiner..." avoue-tu. Pour ta décharge, ça faisait longtemps que tu n'avais pas parlé.

@Jun

_________________

Wyatt
Design won't save the world, but it damn sure makes it lookgood !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 448
AVATAR : jing wen.
ÂGE : 24
LOCALISATION : londres, uk.
MÉTIER : employée du bureau des objets trouvés du métro londonien.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: A drop in the ocean (mardi - 23h04)   Mar 24 Juil - 13:08

J'ai une drôle d'impression, depuis un moment. Comme si un truc dans ma tête était en train de bouillir. ça arrive, parfois, ça arrive que j'arrive à anticiper l'effondrement du barrage dans mon esprit. Là, ça s'active, ça réfléchit, ça pense trop, comme dans ces moments où je pète les plombs. J'essaie de pas y faire trop attention, en me disant que ça passera tout seul, que le contexte si étrange dans lequel je suis fera en sorte que ça se pétera pas trop la gueule, là-haut. Alors je me distrais comme je peux, je parfais mon anglais en lisant, je dessine, je vagabonde ça et là. Distraitement, incapable d'aller déjà dormir, je passe par le salon pour aller je ne sais où et un mouvement que je capte du coin de l'oeil me fait détourner la tête machinalement. Wyatt. Qui m'observe et à qui j'adresse un léger sourire. « Hm » je souffle simplement en hochant la tête. Je m'en souviens bien. En fait, je me souviens bien de quasiment toutes les conversations que j'ai eues depuis le début du jeu. Ça peut paraître illusoire voire anecdotique pour certains, mais même si je ne le voulais pas, mon esprit se mettrait en route de lui-même. J'intègre machinalement et si je ne vais pas jusqu'à retenir mot à mot tout ce que j'ai dit ou entendu, je sais de quoi j'ai parlé et avec qui. En particulier les conversations plus sérieuses ou qui m'ont déstabilisée d'une certaine manière. La première fois qu'on a vraiment discuté, Wyatt et moi, c'était déstabilisant. Parce que je ne m'attendais pas à raconter ce genre de choses aussi vite ni même à recevoir ce genre d'infos de la part de quelqu'un que je connais à peine. Il reprend la parole, alors, et en me glissant en tailleur face à lui, je l'écoute. Ses mots font sens dans ma tête mais pour autant, je ne sais pas quoi lui répondre. Je ne sais pas comment réagir, je ne sais pas ce qu'il tente de me faire comprendre par là. Peut-être qu'on n'a pas la même idée de ce que c'est, une passion. Peut-être que j'en ai pas compris les subtilités, parce qu'on me l'a toujours traduit comme étant ce que tu aimes faire par-dessus tout et rien de plus. « Quand j'étais plus jeune, j'étais en colère tout le temps, contre tout le monde » je dis simplement. Moi, j'avais pas de rêve. Je pouvais pas avoir de rêve. J'avais pas les moyens de rêver. Je pouvais simplement regarder droit devant moi, la merde que j'avais sous les yeux. Et ça me rendait dingue. Tout ça, ça me rendait dingue. J'en voulais à la terre entière, je me sentais complètement prisonnière et incapable d'être un jour autre chose. « Je fais des progrès mais j'en ai marre de ça. » J'ai grandi, j'ai appris, j'ai changé. Un peu. Pas complètement et d'ailleurs probablement jamais complètement, mais même si je suis toujours instable, je sens que je m’affaisse. Pas que je m'apaise, juste que je m'affaisse. « Des fois, je préférerais ne rien ressentir du tout. » Je fronce les sourcils au-dessus de mon regard vide, concentré sur son tas de cartes. ça serait tellement plus simple, plus facile comme vie. D'être une coquille vide, d'être traversé par des courants d'émotions qui ne t'atteignent pas. Que rien n'ait d'incidence, d'impact, d'être là sans être là. Beaucoup diraient que la vie ne vaudrait pas la peine d'être vécue, alors. Mais ma vie, si je pouvais, je ne la revivrais pas. Ou alors, je la revivrais autrement. La femme de la production, lorsque j'ai réalisé son interview, elle m'a posé cette question et je n'y avais pas réfléchi tout de suite, mais maintenant que j'y pense, je ne suis pas sûre que je considère que chaque chose mérite d'être vécue. « Tu te sens mieux, maintenant que tu as accompli tes rêves ? » je lui demande, en attrapant une carte - une dame de cœur - que je fais rouler entre mes doigts.

_________________
我去哪裡都沒關係。 我是。
 
well, there you go again, acting like it's all about you and there you go again talking, talking, talking, no clue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 538
AVATAR : Ezra Miller
LOCALISATION : Montréal
MÉTIER : Narrative & Game designer
ÉTAT D'ESPRIT : Déterminé


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14 000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: A drop in the ocean (mardi - 23h04)   Jeu 26 Juil - 0:46

Tu ne saurais l'expliquer, mais tu te sens proche de @Jun. En fait, il n'y a pas besoin d'explication, car ce sentiment il vaut bien plus que cette aventure, ça va bien au-delà. Tu te sens proche d'elle. Tu as envie de discuter avec elle, d'en savoir toujours un peu plus, mais avec respect, sans forcer, sans jouer. Juste être vrai. Alors que tu lui exprimes ton point de vue, elle vient se glisser à tes côtés et quand elle te donne son point de vue. Tu laisses parler ton corps, et pose ta main sur sa jambe. Ton regard fixe son visage. Par ce geste, tu veux lui faire passer ton soutien. Lui montrer que tu es là. Que maintenant, et même si tu ne pourrais lui promettre l'éternité, car c'est impossible, mais présentement, à la seconde près, tu es là pour elle et il faut que @Jun y crois, c'est important qu'elle laisse cette pensée pénétrer son esprit et qu'elle fasse confiance. Toi, tu as du mal à la donner, mais avec elle, tu sens que cette carapace se fend et tu sais que c'est dangereux, tu te doutes qu'au vu de sa personnalité, ce sera l'une des personnes qui sera le plus blessé par la révélation de ton secret et lorsque tu l'écoutes, tu penses, imagine tout ce qui va se passer par la suite... Une petite pointe dans le cœur naît, car tu te dis que cette proximité à une limite. "Oh je pense que c'est une erreur... et je pense que tu ne le penses pas véritablement. Je ne sais pas ce que tu as vécu, mais de ce que je crois comprendre ou déceler, c'est quelque chose de très dur... mais tu es une battante et tu n'as rien lâché, car une petite voix dans ta tête t'a dit que tu allais trouver mieux. Que ta destinée était bien au-delà de tout ça. Ne rien ressentir ce n'est pas une solution..." dis-tu en connaissance de cause. Tu as déjà essayé d'adopter cette attitude après ton cinquième foyer, qui était un échec.... puis tu as rencontré quelques mois après, Becks alors que tu étais dans la rue. Tu étais méfiant, fuyant, exécrable... mais elle était là et t'as montré ce qui était l'espoir... "Je te connais peu, mais depuis que je t'ai rencontré cette pensée ne me lâche plus : tu veux là connaître ?" dis-tu avant d'esquisser un sourire de soutien envers la jeune femme qui te pose cette question qui encore une fois et toujours t'amènes à réfléchir et de creuser au fond de toi pour trouver la réponse : "En quelque sorte... Un événement m'a fait reconsidérer beaucoup de choses dans ma vie... mais en soit, j'ai eu beau réaliser mes rêves, je suis maintenant à la recherche d'autres... Je crois que je serais toujours dans cette conquête de la connaissance du monde dans lequel je vis. Et toi c'est quoi ton but ? Ou l'un de tes objectifs ? Après Thrown Dice que penses-tu faire par exemple ?" Demandes-tu alors que ton regard se pose sur sa main et sur la carte qu'elle fait rouler entre ses doigts. Bien que tu remarques que c'est la dame de coeur, tu ne préfères pas faire de commentaire. Il faut rappeler que tu as toujours ta main posé sur sa jambe.  

_________________

Wyatt
Design won't save the world, but it damn sure makes it lookgood !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

A drop in the ocean (mardi - 23h04)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» A drop in the ocean ; Sutton
» LOLIAM › a drop in the ocean
» A drop in the ocean - Aife
» drop sur les boss monsters
» diverses questions sur les drop ns et les mob de moonshines
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: SALON PRINCIPAL-
Sauter vers: