Partagez | 
 

 BAMBINETTE (LUNDI.4 18H04)

Aller en bas 
AuteurMessage
Bryce
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 488
AVATAR : KEKE PALMER
ÂGE : 23
LOCALISATION : LOUISIANE
MÉTIER : BONICHE CHEZ POPEYES


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: BAMBINETTE (LUNDI.4 18H04)    Lun 23 Juil - 18:43



Pour la première fois depuis qu’elle est à bord, Bryce va se baigner. Mais pas dans la piscine sur le pont extérieur non, elle va tenter de se prélasser dans l’espace bien être dans les ponts inférieurs. Une chose qu’elle ne fait jamais chez elle, parce que la noire ne trouve pas cette activité forcément très important pour elle. Elle fait des efforts pour se fringuer, pour se maquiller et surtout se coiffer, mais elle n’est pas non plus du genre trop prout prout. Alors les spa, très peu pour elle. Par contre, elle n’est pas étonnée de voir Bambi déjà à l’intérieur. Les meufs dans son genre doivent être h24 dans des jacuzzi ou des hammam à prendre soin de leur corps plus souvent que de leur cerveau. Enfin elle parle Bryce, elle n’est pas forcément très cultivée non plus. Mais elle voit Bambi comme une espèce de condensé de tout ce qu’elle déteste : une petite fillette mignonnette, fragile, douce, prout prout. Certainement ce qu’elle ne s’est jamais permis d’être. Jalousie ? Certainement pas, parce qu’elle se trompe peut-être sur le compte de sa camarade. Mais elle en doute. Bref, l’américaine entre alors dans la pièce, alors que son corps est entouré d’un peignoir, par-dessus son corps uniquement couvert d’un bikini. Franchement mini. Vraiment le minimum de tissu quoi. Elle s’approche d’une espèce de transat sur lequel elle oublie ce fameux peignoir et sous lequel elle laisse sa paire de tongue. Elle approche du jacuzzi dans lequel est déjà sa camarade. « Bouges-toi Bambinette, j’arrive ! » Qu’elle souffle d’un ton monocorde, tout en déboulant dans l’eau. Parce qu’elle n’est pas délicate pour deux sous, envoyant par la même occasion de l’eau dans la tête de sa camarade. Alors que son boule entrait dans l’eau. Elle étire ses bras, prend la place qui lui convient au risque de déborder sur la jeune fille. À qui elle jette une œillade, avant de froncer ses sourcils. « T’as quoi la biche ? » Qu’elle lui demande, trouvant que sa camarade la regardait avec un peu trop d’insistance. Usant de sa gouaille mauvaise sur une personne un peu trop impressionnable à son sens.
Revenir en haut Aller en bas
Bambi
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 249
AVATAR : Ariana Grande
ÂGE : 20
LOCALISATION : Londres
MÉTIER : Bénévole dans une maison de repos
ÉTAT D'ESPRIT : plutôt positif


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: BAMBINETTE (LUNDI.4 18H04)    Mer 25 Juil - 15:09

La journée se terminait enfin. Après avoir couru un peu partout sur le bateau, félicité les victorieux de sas, je décide d’enfin me détendre. Je pars dans ma cabine pour me vêtir d’un beau maillot une pièce. Il parait que c’est la mode. Je suis rarement les modes, mais Joah voulait que je sois la plus belle à la télé. J’enfile par-dessus un paréo pour ne pas trop en montrer. Il ne faut pas oublier que toutes ces images seront diffusées dans le monde entier. Je propose à Livia de venir dans le jacuzzi avec moi, mais elle m’indique qu’elle est occupée. Oh, je suis déçue, mais ce n’est pas grave, j’arrive à passer du temps avec moi-même sans m’ennuyer. J’enfile mes claquettes que j’ai dégotées à petit prix au Tesco Metro et pars en direction du spa. La pièce est vide, je suis mi-triste mi-contente. J’aurais bien voulu avoir de la compagnie et discuter tout en me rafraîchissant, mais en même temps, j’ai besoin de calme et d’espace pour me ressourcer. Je laisse tomber le paréo à mes pieds et rentre délicatement dans l’eau. Celle-ci est tiède, tant mieux, à l’extérieur il fait étouffant. J’ai à peine le temps de faire quelques battements avec mes pieds et souffler deux minutes que j’aperçois au loin Bryce. Il faut l’avouer, elle m’intrigue. C’est une femme qui a première vue à l’air sur tous points différente de moi. Quand elle arrive dans une pièce, on l’a remarque. J’avais proposé à Silvan de passer un repas avec elle, il m’avait dit que ça s’était bien passé, mais qu’elle parlait beaucoup. Ca tombe bien, j’aime bien beaucoup parler. Mais, lors du prime, j’ai cru comprendre qu’elle aimerait me tuer, ça m’a effrayé. Et maintenant, me retrouver dans l’eau avec elle… Suis-je en danger ? Elle arrive dans l’eau sans oublier de m’envoyer un peu d’eau sur le visage. Je suis tousse et m’essuie les yeux. Je me recule pour lui laisser un peu de place mais je ne suis pas à l’aise. « Tu.. Tu vas me noyer ? » osais-je demander. « Parce que j’ai encore tellement de chose à vivre, ce serait dommage de mourir maintenant. Et puis tu aurais mes frères sur le dos tu sais ? Et si c’est ce que tu dois me tuer, fais-le maintenant, je stresserai moins à l’idée de te croiser au détour d’un couloir.. » Peut-être que ça allait la dissuader. « Tu me laisseras prier avant le moment fatidique ? » Très important.

_________________
bambi
i'm not your babe
Revenir en haut Aller en bas
Bryce
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 488
AVATAR : KEKE PALMER
ÂGE : 23
LOCALISATION : LOUISIANE
MÉTIER : BONICHE CHEZ POPEYES


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: BAMBINETTE (LUNDI.4 18H04)    Jeu 26 Juil - 10:32

Quand Bryce voit Bambi dans le jacuzzi, elle ne peut s'empêcher de sourire. La gamine est mignonette, mais elle a l'air tellement flippé de partager un peu de temps et d'eau avec l'américaine. Que ça en deviendrait presque touchant si elle avait ne serait ce qu'une petit coeur. Bon évidemment qu'elle en a un et il le lui rappelle assez souvent. Pour autant elle jubile de voir la gamine en train de serrer les fesses. Elle lui demande si elle compte la noyer. Elle se marre Bryce. Elle comprend bien là référence - son interview avec Soren - et elle se dit que depuis le prime, elle doit baliser à l'idée d'être en tête avec l'américaine. Alors dans le même jacuzzi. Elle ne repond rien se contentant de lui lancer des regards mauvais accompagné d'un sourire sadique. Alors la gamine continue. Elle croit franchement que la noire est une tueuse. Elle veut être achevée direct. Et prier aussi avant. "J'ai horreur des religieux..." Elle fait une grimace bien exagérée pour lui faire peur toujours un peu plus. Elle ne ment pas, elle n'a jamais compris cette fascination pour la religion quelle qu'elle soit. Mais si elle devait vraiment la tuer, elle lui laisserait le temps de le faire par bonté... ou pitié d'âme... Un sourire toujours sadique accroché aux lèvres, Bryce se rapproche de Bambi. Tellement proche quelle vient lui poser son bras autour de son cou. Histoire d'être la plus proche possible. Avant de lâcher un rire débile. "Tu crois que je gâcherais ma vie en tuant quelqu'un... Comme toi... Sans importance?" Elle lui lance un regard moqueur et dédaigneux "S'il fallait tuer quelqu'un ça s'rait plutôt quelqu'un du genre... Trump..." Qu'elle dit en ne la quittant pas des yeux. Si elle devait aller jusqu'à tuer, autant choisir quelqu'un d'important et surtout de détestable, histoire d'être considérée en martyre. "J'espère qu't'as pas vraiment peur d'moi... J'suis aussi douce que toi bichette !" Elle lui adresse un large sourire decontenancant de douceur. Autrement pas naturel pour l'américaine.
Revenir en haut Aller en bas
Bambi
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 249
AVATAR : Ariana Grande
ÂGE : 20
LOCALISATION : Londres
MÉTIER : Bénévole dans une maison de repos
ÉTAT D'ESPRIT : plutôt positif


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: BAMBINETTE (LUNDI.4 18H04)    Mar 31 Juil - 14:00

Bryce, je ne lui avais jamais parler avant. A vrai dire, on ne s’est jamais retrouvée seule à seule dans une pièce. De prime abord, elle intrigue. Elle a l’air tellement sûre d’elle, et puis elle prend de la place, elle est loin d’être discrète. La preuve en est, lorsqu’elle est entrée dans le jacuzzi. A vrai dire, depuis la fin du prime, j’ai peur d’elle. Depuis quelques jours, je longe les couloirs de peur de me retrouver face à elle, et la vie a fait que je me retrouve coincée dans ce jacuzzi avec elle. Bryce me remarque apeurée, elle ne se souvient donc pas des menaces proférées lors du prime ? Je lui avoue tout, brisant le moment de silence. J’essaye de la dissuader, mes yeux brillent, mais il ne faut surtout pas que je lâche une larme, elle me torturerait, ça se voit. Après avoir fini ma tirade elle se contente de me lancer des regards noirs, elle ne me lâche pas des yeux. Je me sens gênée j’essaye de regarder ailleurs. « Je ne suis pas une religieuse… Je suis toujours étudiante. » Certes je suis croyante et pratiquante, mais pas au point d’aller au couvent. Je baisse la tête légèrement espérant que quelqu’un vienne me sauver. Et là, panique. La jeune femme s’approche de moi, à tel point que je perçois son souffle chaud. C’est l’heure. Elle va me tuer. Triste de monde, je n’aurais pas pu m’accomplir. Je ferme mes yeux, espérant que tout se passe bien. J’entends son rire et elle m’avoue qu’elle ne me tuera pas. Je souffle un bon coup, soulagée, il existe donc bien un Dieu sur cette terre. « Tu veux dire, quelqu’un de méchant ? » J’ai de l’importance tout de même. Ce que je retiens, c’est que ça ne l’a dérangerait pas de tuer quelqu’un. « Tu sais, tout le monde est bon dans le fond et mérite de vivre. » Il y a juste certaines personnes qui se sont écartées du droit chemin, mais il ne faut pas les tuer ou les bafouer, au contraire, il est plus judicieux de les comprendre et de les aider. Elle se dit aussi douce que moi. Pour l’instant j’ai malheureusement du mal à le croire, mais je vais lui accorder ma confiance. « Je suis certaine de ça. Peut-être pourrait-on devenir amie ? » C’est tout de même la base d’une relation. « Tu fais quoi dans la vie ? » Essayons d’en apprendre un peu plus sur ce personnage.

_________________
bambi
i'm not your babe
Revenir en haut Aller en bas
Bryce
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 488
AVATAR : KEKE PALMER
ÂGE : 23
LOCALISATION : LOUISIANE
MÉTIER : BONICHE CHEZ POPEYES


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: BAMBINETTE (LUNDI.4 18H04)    Mer 1 Aoû - 6:38

Quand Bambi lui demande si elle peut faire une dernière prière, Bryce ne peut s’empêcher de grimacer. Elle déteste ces histoires de religions. Qui fait que certains hommes trouvent encore à se détester, en plus de la différence de couleur de peau ou de culture. Elle déteste les religieux, mais en disant elle pensait à toute personne lambda qui prend un peu trop au sérieux les préceptes de la religions. Et pas que les bonnes sœur, les rabbins, les imams. La pauvre créature devant elle est tellement malléable. Tellement influençable que s’en est presque pas amusant de lui faire peur. Qu’un moustique pourrait l’effrayer. Qu’une abeille pourrait la faire fuir. Alors elle a une idée qui pourrait l’empêcher de fuir justement : l’américaine se rapproche de sa camarade. Sa réaction est d’autant plus amusante qu’elle est à peine exagérée. Elle ferme les yeux. Elle doit attendre son heure, puisqu’elle attend d’être tuée. Bryce regrette presque de ne pas être en ce moment dans une cuisine, elle se serait amusée à lui présenter des couteaux histoire de l’achever. Mais elles sont dans un jacuzzi. Alors elle fait avec, appuyant sa main contre l’épaule de la gamine. Peut-être se croira-t-elle condamnée à la mort par noyade ? Elle ne la laisse pas mariner plus longtemps. Elle lui annonce que non elle ne la tuera pas, qu’elle ne va pas gâcher sa vie pour ça. Qu’elle aurait mieux à gagner si elle tuait… Un méchant comme le disait si bien Bambi. « Evidemment. Tue un méchant et t’en sera remerciée au lieu d’être condamnée... » Qu’elle souffle, dans un sourire, pensant à Trump. Ce n’est bien sur que de la théorie. Bryce n’ira pas non plus jusqu’à tuer d’affreux gars pour avoir la reconnaissance de tout un peuple. Elle ne se voit pas bien en martyre de la république. Mais la réflexion de sa camarade la fait légèrement bondir. Elle semble croire que tout le monde mérite de vivre. Que tout le monde est bon. La noir plisse ses yeux d’incompréhension. « T’crois vraiment que les pire criminels méritent de vivre ? Sont de bonnes personnes ? » Elle ne peut s’empêcher de faire une grimace en pensant à toutes les horreurs qui peuvent être commises chaque jour. « Tu sais c’que je f’rais à un violeur de gamine ? Non seulement j’le tue, mais j’lui coupe la bite avant... » Encore une fois ce n’est qu’hypothétique. Mais histoire qu’elle comprenne bien que pour elle non, tout le monde ne mérite pas de vivre. Et elle passe encore sur tout les gars coupable de génocide, de réduction en esclavage, de main mise sur de pauvres enfants. Mais sa grimace et ses yeux noirs font place un sourire plus doux. Même beaucoup trop doux pour être sincère, mais elle ne peut s’empêcher de souffler le froid et le chaud avec elle. Pour mieux piquer. Elle se dit aussi douce que la Bambinette. Qui pense qu’elles peuvent devenir amies. Le sourire hypocrite de Bryce s’étend un peu plus. « Oh ça s’rait génial d’être copine Bambinette ! T’as l’air tellement gentille et tellement super géniale. » Ok elle en fait un peu trop, mais elle ne peut s’empêcher. « T’sais la réponse à la question de Soren… C’était juste pour donner un nom. J’t’adore déjà trop pour t’étouffer ! » Qu’elle lui dit en la serrant toujours un peu plus contre elle. Exagérant toujours ce sourire qui pourrait être franchement flippant. « J’travaille dans un Fast food… Sans intérêt… Toi tu étudies quoi ? » Qu’elle lui demande, pas du tout intéressée.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma très chère Bambinette
» Lundi de Pentecôte
» Scheldeprijs (HC) Lundi 18h
» SEB Tartu Grand Prix (1.1) --> Lundi 14H
» BANDI, VORYEN LAVALAS ATAKE KONVWA PREZIDANSYEL NAN OKAP:YO FOUKE 30 MALENDREN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISON 11 :: Onzième Saison-
Sauter vers: