it's not unusual (S5, mardi, 11h45)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 582
AVATAR : anne hathaway
LOCALISATION : Londres
MÉTIER : Professeur de biologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: it's not unusual (S5, mardi, 11h45)   Lun 6 Aoû - 20:35

it's not unusual
@ariadne

Le concepteur de ce bateau doit se cogner le front contre le mur en m'observant. Il doit trouver invraisemblable que je préfère m'asseoir, à même le sol, sous les canots de sauvetage, plutôt que dans le confort de l'une des dizaines de pièces luxueuses qui composent le navire. Mais ici je peux profiter d'un peu de soleil et de brise marine - sans toutefois oublier de me protéger par une épaisse couche de SPF - tout en restant au calme et loin du bruit et des allées et venues. Il faut dire que cet endroit du pont B est pour le moins... inutile. Attention, je ne remets pas en question son importance capitale, mais il n'y a rien, à par les embarcations de fortune qui nous serviraient en cas de naufrage. Mais je ne m'en plains pas, loin de là, ça arrange bien mes petites affaires. Là, en tailleur par terre, je ne fais rien. Je me contente d’observer mon environnement, qu’il s’agisse des canots eux-mêmes, du système qui permet de les mettre à l’eau, ou de l’étendue bleue qui se déploie à perte de vue. Quelqu’un d’autre aurait peut-être voulu s’armer d’un livre ou de jeux chargés sur une tablette, mais je n’ai besoin de rien de plus. Et puis, il faut dire que mon esprit est suffisamment occupé en ce moment. L’enjeu pour moi est plutôt de me vider la tête.
Je finis par être rejointe par @Ariadne qui semble errer comme moi. Je la laisse s’installer à mes côtés et ne dis rien. Il y a des candidats face à qui je m’autorise à rester silencieuse, face à qui je ne me sens pas obligée d’entretenir une fausse conversation, et c’est si agréable. Un moment passe, je ne saurais trop dire combien de temps, et je finis par lui demander : « Tu pensais tenir aussi longtemps, toi ? Dans l’aventure, je veux dire. Tu pensais que tu serais encore là en semaine 5 ? »

_________________
living in black and white
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 792
AVATAR : gemma arterton
ÂGE : 36
LOCALISATION : bath, uk.
MÉTIER : gérante d’un salon de thé/b&b.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 152,676 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: it's not unusual (S5, mardi, 11h45)   Mar 7 Aoû - 16:44

La matinée était magnifique et Ariadne venait de profiter d'un petit-déjeuner tardif sur la terrasse, à contempler la mer et son bleu azur, ainsi que les silhouettes des rives colombiennes au loin. Elle commençait à s'habituer au luxe de l'aventure, et ne savait pas trop si c'était une bonne ou une mauvaise chose. Elle avait tendance à prendre son temps, sur le bateau, étant d'un naturel silencieux et tranquille, surtout une fois loin de chez elle et de l'hôtel et de son quotidien overbooké. Elle passait sur le bon pour retourner se brosser les dents quand elle aperçu une silhouette, assise à même le sol, contemplant l'horizon, immobile. Intriguée, Ariadne s'approcha doucement, pour s'apercevoir qu'il s'agissait de Beth et de sa nouvelle coupe de cheveux. Ariadne elle-même avait arboré une coupe similaire au moment des castings, à en voir les photos utilisées par la production, mais tout poussait horriblement vite. Les cheveux courts soulignaient le port de tête de Beth de manière très élégante, cela dit. « Oh, Beth. Qu'est-ce que tu fais par terre ? » fit-elle d'une voix douce, avec un sourire, en s'accoudant à la rambarde à côté de sa camarade, scrutant la vue elle aussi, en silence. Jusqu'à ce que Beth le brise avec une question quelque peu profonde quand il s'agissait du jeu. Si elle s'attendait à être encore là en cinquième semaine. « Oh, certainement pas. Je ne suis toujours pas certaine de savoir ce que je fabrique ici, à vrai dire. » Elle aurait pensé qu'on l'aurait renvoyée chez elle rapidement, trop ennuyeuse, trop raisonnable, trop tranquille, ou que personne n'aurait essayé de faire sa connaissance sur le bateau, mais au final, elle s'était prise au jeu. « Mais ce n'est pas désagréable, je dois avouer. Pourquoi donc ? Tu as quelques doutes ? » ajouta Ariadne en se tournant vers Beth avec un sourire amical. Elle finit par s'asseoir à terre également, à côté de Beth, avant de se rappeler de ce qu'elle avait vu passer sur le réseau social. « Cette Sophie, sur ton profil, c'est une amie ? Elle va t'envoyer de nouveaux défis, elle aussi ? » demanda-t-elle alors avec un sourire. Son ami Nathan s'était assez amusé à la torturer, peut-être que d'autres de ses amis avaient été inspirés à ce sujet maintenant que Beth se sentait mieux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 582
AVATAR : anne hathaway
LOCALISATION : Londres
MÉTIER : Professeur de biologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: it's not unusual (S5, mardi, 11h45)   Jeu 9 Aoû - 1:02

it's not unusual
@ariadne

« Oh, Beth. Qu'est-ce que tu fais par terre ? » Je lève les yeux vers la candidate qui m’a rejointe et lui réponds, un grand sourire accroché aux lèvres : « Je suis bien, là ! » Trouvez cela étrange si vous le souhaitez, mais je m’assieds souvent à même le sol, me contentant de peu. Mon dos qui me fait souvent souffrir me contraint à changer très souvent de position, quel que soit le siège que je choisis, alors autant s’installer par terre. Et puis je ne sais pas, j’ai l’impression d’être plus proche de la nature, des éléments, de sentir davantage les choses que lorsque je m’entoure d’objets conçus et construits par l’homme. Là, les yeux posés sur l’horizon longiligne que forme la mer calme, je me dis que le temps est passé à tout allure, et que jamais je n’aurais pensé tenir aussi longtemps dans cette aventure. En m’inscrivant, j’étais persuadée que je durerais une semaine ou deux, grand maximum, et que je retrouverais aussitôt ma petite vie londonienne, mais il faut croire que quelqu’un me veut du bien dans ce jeu, puisque je m’accroche à ma place et personne ne semble capable de m’en déloger. Je partage ce constat avec Ariadne dont je sais que les sentiments doivent être semblables si l’on en croit nos toutes premières discussions. « Oh, certainement pas. Je ne suis toujours pas certaine de savoir ce que je fabrique ici, à vrai dire. » Je ris doucement en baissant la tête. Voilà, exactement. « Mais ce n'est pas désagréable, je dois avouer. Pourquoi donc ? Tu as quelques doutes ? » Immédiatement, je lui réponds pour ne pas qu’elle se fasse de fausses idées : « Pas du tout… Simplement je me demande parfois ce que je fais de bien, parce que je n’en ai aucune idée. » Je n’ai pas l’impression de franchement chercher activement à prolonger mon aventure, même si celle-ci est loin d’être désagréable, alors j’imagine que le public et mes petits camarades voient quelque chose en moi, et j’en suis reconnaissante. « Cette Sophie, sur ton profil, c'est une amie ? Elle va t'envoyer de nouveaux défis, elle aussi ? » Aussitôt, mon visage s’assombrit. Ne veut-elle pas retourner au sujet de conversation précédent ? L’aventure, le public, le succès, tout ce qu’elle veut, mais pas Sophie. J’avais réussi à la chasser de mes pensées pour quelques minutes seulement depuis que ce maudit tweet a fait surface, mais il n’a pas dû passer inaperçu, visiblement. « Non… Sophie c’est mon ex, ma dernière copine. » Je serre les dents et fixe mon regard au loin avant d’ajouter : « Je ne sais pas pourquoi elle a décidé de se manifester maintenant… Mais je m’en serais bien passée. »

_________________
living in black and white
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 792
AVATAR : gemma arterton
ÂGE : 36
LOCALISATION : bath, uk.
MÉTIER : gérante d’un salon de thé/b&b.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 152,676 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: it's not unusual (S5, mardi, 11h45)   Jeu 9 Aoû - 14:49

Ariadne finit par s'asseoir à côté de Beth, qui semblait juste vouloir contempler l'horizon. Une sorte de session de méditation. Clairement, leur position était parfaite, la vue était imprenable, le soleil pas trop fort, et tout était si silencieux. Un silence s'installa pour quelques minutes, juste à admirer la vue, avant que Beth ne le rompe avec une question. Les deux candidates n'étaient pas un binôme, mais elles avaient fort souvent des opinions et sentiments très similaires quant il s'agissait du jeu, de la compétition ou de leur place ici, elles donnaient parfois l'air d'avoir été fabriquées dans le même moule. Même avec leurs coupes de cheveux - Beth arborait le même style que Ariadne à son passage des castings, et c'était comme si leurs coiffures s'étaient inversées à force de passer du temps sur le même bateau. Même dans sa remarque sur sa place dans le jeu, Ariadne ne trouva rien à dire d'autre. « Tu prêches une convertie. » Elle se contenta de hocher la tête d'un air pensif. Elle non plus ne savait pas trop ce qu'elle faisait correctement pour être arrivée jusque là, pour entendre les candidats la placer dans leurs liens importants, ou même la voir comme une candidate redoutable. Elle se contentait de survivre avec ses indices et sa cagnotte, n'avait trouvé aucune secret ni jamais buzzé. Ariadne avait d'ailleurs remarqué en menant son enquête modeste sur les réseaux sociaux qu'une nouvelle personne s'était montrée sur la page de Beth. Et non, pas de défi, puisque c'était visiblement son ex-compagne. « Oh, d'accord. » La réponse de Beth et son expression voulaient tout dire. Visiblement, les choses n'avaient pas été au beau fixe avec cette Sophie. « Ça s'est si mal fini entre vous ? » glissa Ariadne d'une petite voix, pas trop fort, comme si elle voulait éviter que personne ne les entende, alors qu'elles étaient seules - avec les caméras. Mais le sujet était à la fois familier et étranger à Ariadne. « Je comprendrai si tu préfères ne pas en parler. Je suis un peu mal placée pour faire des commentaires à ce sujet, » commenta-t-elle alors. Si elle avait eu son lot de ruptures elle aussi, mais elle avait aussi la chance d'être restée en très bons termes avec la plupart d'entre eux, Callum et Jeremy en particulier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 582
AVATAR : anne hathaway
LOCALISATION : Londres
MÉTIER : Professeur de biologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: it's not unusual (S5, mardi, 11h45)   Ven 10 Aoû - 1:18

it’s not unusual
@ariadne

« Tu prêches une convertie. » Je souris. Nous sommes vraiment en phase, Ariadne et moi. Et dans les moments de doute, quand j’ai envie de me claquer la tête contre un mur en hurlant ’Mais qu’est ce que je fous là ?’, je pense à elle et me dis que je ne suis pas seule. Même les circonstances qui ont entouré notre casting son similaires puisque si je me suis laissée convaincre par mes amis, Nathan en tête de ligne, c’est sa fille qui est allée jusqu’à passer les castings à sa place. S’il avait su qu’une telle chose était possible, je suis presque certaine qu’il ne m’aurait pas fait confiance pour y aller moi-même. Nous sommes là, loin de chez nous, de notre zone de confort et nous avons jusqu’à présent réussi, pour une raison qui nous échappe, à convaincre nos camarades et le public que nous méritons notre place dans l’aventure. Elle m’interroge ensuite sur Sophie et son message sur ma page personnelle, et semble étonnée lorsque je lui explique qui elle est. « Oh, d'accord. » Je sens un petite petite gène s’installer entre la candidate et moi, même si ce n’est pas ce que je souhaitais. J’imagine que mon malaise, ma crispation à ce sujet s’est immédiatement ressentie. « Ça s'est si mal fini entre vous ? » Je laisse échapper un soupir. Je ne sais pas vraiment si elle l’a entendu ou s’il s’est confondu avec les vagues qui s’écrasent contre le paquebot. « Je comprendrai si tu préfères ne pas en parler. Je suis un peu mal placée pour faire des commentaires à ce sujet. » Un petit sourire s’étire sur mes lèvres. Je suis reconnaissante de sa compréhension et de sa bienveillance. Mais si je suis tentée de la prendre au mot, je ne suis pas sûre que ce soit la meilleure chose à faire. Laissant s’installer le silence, je réfléchis à ce que je vais bien pouvoir lui dire, pas que je lui doive quelque chose, mais plutôt que ça pourrait me faire du bien. Repensant à Nate et à son challenge, je décide de faire tomber le masque, de retirer tous les filtres. Je finis par répondre, d’une petite voix, les yeux rivés sur mes chevilles : « J’aurais préféré, je crois. Que ça se finisse mal, je veux dire. J’aurais préféré qu’on se déchire, qu’on se déteste et que je puisse faire une croix sur elle, définitivement. » Je sens ma gorge se serrer mais préfère crisper mon poing pour ne pas me laisser submerger par l’émotion. « Mais là j’ai l’impression de m’être brisé le cœur, toute seule et sans raison. » Ce n’est pas vrai, bien sûr, mais ne dit-on pas que le cœur a ses raisons que la raison ignore ? Le mien a perdu la boule, depuis quelques jours, et ne sait plus rien.

_________________
living in black and white
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 792
AVATAR : gemma arterton
ÂGE : 36
LOCALISATION : bath, uk.
MÉTIER : gérante d’un salon de thé/b&b.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 152,676 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: it's not unusual (S5, mardi, 11h45)   Ven 10 Aoû - 18:27

Ariadne écouta la réponse de Beth avec attention. Les ruptures douces étaient toujours au final, beaucoup plus complexes. Si un déchirement provoquait de fortes émotions à court terme, une séparation à l'amiable voyait toujours l'une des deux personne nécessiter plus de temps pour s'en remettre. C'était un sujet qu'elle connaissait bien, même si Ariadne avait un tempérament et une série d'expériences qui avaient fait qu'elle pardonnait plus facilement. Elle avait souffert aussi - Callum avait été une étape de sa vie qui avait beaucoup trop duré, mais il avait aussi été le premier. Il lui avait fallu plusieurs années de relation ambigüe pour enfin accepter qu'ils ne se remettraient jamais ensemble, et puis, il avait épousé Charlaine. Il restait cependant un de ses meilleurs amis et était un élément essentiel de sa vie, tout comme pour celle de Georgie. « Hmm. C'est toujours compliqué. » Ariadne laissa un petit silence en essayant de trouver quoi dire sans trop se montrer indiscrète. Elle n'avait pas vraiment envie de remuer le couteau dans la plaie avec ses questions, mais avait besoin de comprendre pour essayer de trouver les bons mots. « Tu sais si elle est passée à autre chose de son côté ? » fit-elle alors. Il y avait deux possibilités à ce retour brusque. Elle n'avait pas tourné la page, ou alors elle voulait exprimer à Beth qu'elle comptait encore pour elle, même comme amie - si on pouvait appeler ça comme ça. « Peut-être que le fait que ça ne se soit pas terminé si mal peut aussi ouvrir la porte à quelque chose de nouveau. » Une amitié. Un lien fort bien que platonique. Quand quelqu'un faisait partie de votre vie de manière aussi intense pendant longtemps, c'était difficile de tirer un trait sur eux. Ils devenaient un morceau à part entière de votre existence. « Je veux dire, tu parles à celle qui organise des dîners de famille avec ses deux ex et leurs épouses, alors... » ajouta-t-elle sur le ton de la plaisanterie, avec un petit rire amusé. Elle avait bien conscience que son cas était un peu particulier, mais quand il s'agissait de ruptures, clairement, elle avait son petit curriculum.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 582
AVATAR : anne hathaway
LOCALISATION : Londres
MÉTIER : Professeur de biologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: it's not unusual (S5, mardi, 11h45)   Mar 14 Aoû - 0:27

it’s not unusual
@ariadne

Je lui explique que ma rupture avec Sophie ne s’est pas mal passée mais que ce n’est pas pour cela que c’en était plus facile. « Hmm. C'est toujours compliqué. » Effectivement, c’est compliqué quand une relation se termine, mais c’était différent cette fois-ci, je crois. Finalement c’est moi qui ai choisi d’y mettre un terme, mais nous aurions peut-être pu rester ensemble très longtemps encore, toujours peut être même. Mais je voulais plus, et je ne pouvais pas accepter qu’elle ne puisse pas me le donner. « Tu sais si elle est passée à autre chose de son côté ? » Je baisse la tête. Bien sûr que je sais. « Elle est sortie avec quelqu’un pendant un temps, juste après notre rupture. C’était un type qu’elle a rencontré dans un bar, le premier venu, en réalité… Mais ça n’a pas duré. Ce n’était pas le seul, mais ça n’a jamais duré. » Le pire dans l’histoire c’est, je crois, la satisfaction sadique que j’ai éprouvé à chaque fois que j’ai appris qu’une nouvelle de ses relations avait été un échec. C’est quelque chose dont j’ai profondément honte et que je n’admettrais jamais à haute voix. « Peut-être que le fait que ça ne se soit pas terminé si mal peut aussi ouvrir la porte à quelque chose de nouveau. » Je pince les lèvres. « Mais n’est-ce pas le but d’une rupture, de fermer les portes ouvertes ? » Si j’avais su que je resterais ainsi, coincée dans un entre-deux inconfortable, incapable d’aller de l’avant, peut être que ma décision n’aurait pas été la même. « Je veux dire, tu parles à celle qui organise des dîners de famille avec ses deux ex et leurs épouses, alors... » Mes lèvres s’étirent en un demi-sourire. « Je ne sais pas comment tu fais… » Je trouve cela admirable de vouloir garder une bonne relation avec ses ex, c’est d’ailleurs quelque chose que j’ai souvent réussi à faire. Mais il y a une différence. Toutes les histoires ne se valent pas, et c’est difficile de passer du tout au tout avec quelqu’un avec qui on se projette très loin. Ariadne ne demande rien, mais une fois le silence retombé, je finis par murmurer, décidant de « Elle ne pouvait pas se résoudre à décevoir sa famille… en épousant une fille. C’était mettre un point final à leurs rêves de la voir fonder une petite famille parfaite, mener une vie parfaite avec un mari qui travaille tard, trois enfants et un chien dans la banlieue de Londres. » J’ajoute, davantage de colère dans ma voix, bien que son volume reste très bas : « Ca n’a jamais été son rêve à elle, et pourtant… » Encore une fois, tout est gâché par les velléités égoïstes pourries de quelqu’un qui se croit omnipotent.

_________________
living in black and white
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 792
AVATAR : gemma arterton
ÂGE : 36
LOCALISATION : bath, uk.
MÉTIER : gérante d’un salon de thé/b&b.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 152,676 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: it's not unusual (S5, mardi, 11h45)   Mer 15 Aoû - 16:43

La relation entre Beth et cette Sophie semblait très fraîche, de ce que Beth laissait percevoir à travers ses récits. Des sentiments pas encore tout à fait terminés des deux côtés peut-être, sa prise de contact, Ariadne écoutait les paroles de Beth avec un regard attentif, hochant la tête au fur et à mesure d'un air pensif. « Hmm. Je vois, » fit-elle. Plusieurs relations sans grand succès ni but, avec des hommes, donc. Beth n'avait en tous cas pas l'air aussi optimiste que Ariadne sur la question d'une relation amoureuse transformée en amitié. C'était compréhensible - peu de gens comprenaient. Ariadne savait qu'elle menait une vie plutôt particulière sur le plan relationnel et familial, et que beaucoup lui enviaient aussi, dans un sens. « Disons, alors, de fermer la porte, mais peut-être d'ouvrir une fenêtre ? » glissa Ariadne avec un petit sourire amusé à sa camarade. Sophie restait une personne très importante de sa vie et ce serait dommage de couper les ponts quand on s'était autant aimés. Beth ne tarda justement pas à exprimer son incompréhension face à cette drôle de dynamique entre Ariadne et ses deux ex-compagnons. Son visage se fendit d'un petit sourire. « J'ai un super-pouvoir. » Et un bon, d'ailleurs, qui lui permettait de passer outre beaucoup de choses pour une excellente raison. « Ça s'appelle les enfants, » ajouta-t-elle avec un petit rire. Vouloir que Georgie et Tom grandissent avec leurs pères dans un contexte non-conflictuel avait été une grande motivation dans sa capacité à pardonner et à passer outre, bien que clairement, Callum et Jeremy n'aient pas été ses pires expériences romantiques. Il y eut un nouveau silence, que Beth brisa d'elle-même cette fois-ci, ajoutant plus de détails à son histoire. Un bon vieux conflit avec une génération saisie de préjugés, qui ne voyait pas plus loin que le bout de leur nez. C'était désolant à quel point ces opinions fermées avaient de l'influence, en particulier lorsqu'elles venaient de membres de leurs familles. « Je suis désolée. » Il n'y avait pas grand chose d'autre à dire. Personne n'y pouvait rien dans l'immédiat. C'était juste triste. Triste pour Beth qui se retrouvait avec le coeur brisé à cause de ça, triste pour Sophie qui s'enfermait dans un rôle qui ne lui convenait pas juste pour ne pas ternir l'image qu'elle donnait à ses parents. « J'espère pour elle qu'elle finira par s'affranchir de tout ça, quelle que soit votre relation, » souffla Ariadne d'un ton pensif. Si clairement, il y avait nombre de membres de sa famille en Grèce qui étaient tout à fait conservateurs, Ariadne se sentait privilégiée d'avoir été élevée par une femme qui croyait en l'amour avant tout autre principe ou religion. « Mieux vaut ne pas trop y penser... parlons d'autre chose, » fit alors Ariadne avec un sourire. C'était elle qui avait lancé le sujet Sophie, à elle d'essayer de changer les idées de Beth même pour quelques minutes. « Si tu n'es pas ma binôme de jeu, qui pourrait donc être ton ou ta partenaire ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

it's not unusual (S5, mardi, 11h45)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Soirée Livre épique V - Mardi 30/09 - (Validé)
» BIG BANG THEORY - mardi 26 juin, 16h25
» MARDI GRAS
» Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout
» Faites entrer l'accusé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: CANOTS DE SAUVETAGE-
Sauter vers: