beware of the queen of spades, vendredi 14h46 (sem.5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10425-ugo 

MESSAGES : 588
AVATAR : dacre montgomery
ÂGE : 23
LOCALISATION : sarausa (sicilia)
MÉTIER : mécano


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: beware of the queen of spades, vendredi 14h46 (sem.5)   Mar 7 Aoû - 15:50



Tu ne te prélasses pas dehors sur un transat à côté de la piscine parce que le soleil tape encore fort à cette heure de la journée, et si tu as été du genre à t'en foutre les premières semaines, tu as fini par comprendre qu'il fallait faire attention. Tu ne prenais pas de coups de soleil très facilement, ta peau étant assez habituée aux rayons UV depuis ton enfance, mais tu sais tout de même ce que te dirais ta grand-même, qu'il ne fait pas tenter le diable, surtout depuis que tu as l'impression que tes épaules et tes oreilles rougissent davantage que d'ordinaire. Si tu mettais de la crème solaire aussi, mais non, c'est pour les bonnes femmes ! Alors pour ça, tu restes un peu à l'intérieur alors que le temps est magnifique -trop en fait. Tu parcours les différents ponts à la recherche d'une occupation, après t'être essayé sans succès à la photographie pour peut-être alimenter ta pauvre page personnelle sur le réseau, jamais satisfait tu n'avait pas voulu retenté l'expérience cette semaine. Tu n'étais pas non plus d'humeur à te triturer les méninges pour essayer de comprendre quelques choses à la flopée d'indices qui vous avait été révélés lors du prime sur les secrets de plusieurs de tes camarades. Trop d'informations d'un coup, tu t'étais senti un peu noyé sur le coup, et tu n'arrivais à aucune théorie vraiment concluante et intégrant tout les paramètres que tu avais sur untel ou unetelle. C'était assez frustrant, et c'est pour ça que tu ne voulais pas continuer de te préoccuper avec ça. Tu cherchais quelque chose à faire de plus tranquille, sans prise de tête, qui ne te demande pas un gros effort mental -ça commençait à devenir compliqué de faire comme si tu étais plus intelligent que tu n'en avais l'air devant certain. En passant devant le casino après être passé déposer ta tablette que tu avais avec toi dans la matinée, les cartes sur une des tables t'avaient instantanément attirées. Ne souhaitant par forcément rester dans ce coin du bateau où tu ne croiserais peut-être personne à ton grand désarroi, tu avais emporté le paquet avec toi jusqu'au pont C et étais venu te poser dans le salon, encore vide. Tu t'asseyais tout de même, imaginant que quelqu'un passerait bien par là, et attendant tu commençais une partie de solitaire. Au bout d'un petit quart d'heure, voilà que Beth passe la porte, alors tu ramasse toutes les cartes sur la table et tu commence à les mélanger. « Salut. T'aimes la magie ? Ça te dit de voir un tour ? » Ouais, ton passe-temps contre l'ennui cette après-midi en fait c'est de faire des tours à ceux que tu croises. T'es pas le meilleur, mais quand t'étais plus jeune tu faisais ça dans les rues de Syracuse aux passants, ça te faisait marrer, eux ça leur plaisait, t'avais des potes qui en profitaient parfois pour piquer dans les sacs, bon. C'était y a longtemps, mais tu avais continué à t'entraîner de temps en temps et tu réussissais encore bien, quoi, deux tiers des tours que tu commençais. Pas trop mal, mais pas parfait.

_________________
    me ne vado, ti lascio nella sera
    che, benchè triste, cosi dolce scende
    per noi viventi, con la luce cerea
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 582
AVATAR : anne hathaway
LOCALISATION : Londres
MÉTIER : Professeur de biologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: beware of the queen of spades, vendredi 14h46 (sem.5)   Jeu 9 Aoû - 0:26

beware of the queen of spades
@ugo

Plus les semaines passent, sur le Royal QC, plus j’ai l’impression que le temps me file entre les doigts, beaucoup trop vite. Je pourrais jurer que ce n’était qu’hier que je retrouvais Llewyn dans une salle de bains inoccupée et que nous nous coupions les cheveux, mutuellement, sans trop savoir comment ni pourquoi. Et pourtant, nous sommes déjà vendredi, le prime est demain et tout s’enchaîne. En parlant du prime, j’ai cru comprendre que la cérémonie des awards se tient demain, et j’ai du mal à savoir exactement à quelle sauce nous allons être mangés. Déjà, je sais qu’il nous a été demandé de faire un effort tout particulier sur notre tenue vestimentaire, premier élément qui m’intrigue et m’angoisse un peu. Moi qui faisais déjà de mon mieux lors des primes, quoiqu’en disent les sondages, je ne sais pas si je vais réussir à trouver une tenue encore plus habillée dans ma garde-robe. Et puis les prix, en eux-mêmes, constituent un autre mystère. J’ai du mal à voir vraiment ce à quoi nous allons avoir droit et ne peux m’empêcher de m’imaginer lors d’une cérémonie de graduation, à la fin du lycée aux Etats-Unis, lorsque chacun se voit remettre le titre du ’most likely to’. J’espère simplement qu’ils n’attendent pas de moi que je ponde un discours, dans l’éventualité où je me vois remettre une petite statuette. Je n’ai ni l’inspiration, ni l’envie de le faire, et il faut dire que c’est particulièrement compliqué d’écrire un speech pour un prix dont on ignore tout. Plongée dans mes pensées, et essayant de me projeter dans le prime, mes pas me guident inconsciemment vers le salon qui accueillera la soirée de demain, comme pour me donner un avant-goût des festivités. « Salut. T'aimes la magie ? Ça te dit de voir un tour ? » Surprise, je tourne la tête pour découvrir Ugo, installé là, un paquet de cartes à la main. J’esquisse un sourire en me rapprochant de lui. « Allez.  » J’accompagne mon injonction d’un geste de la main, lui indiquant que je suis prête et que je l’observe, mais ajoute tout de même : « Je te préviens, je suis mauvais public, je risque d’essayer de vouloir te démasquer à tout prix. » Et je risque d’y arriver aussi, parfois trop observatrice pour mon propre bien. La scientifique que je suis refuse même de prétendre croire en la magie, et je me fais un malin plaisir, toujours, à essayer de comprendre les différentes combines et tactiques qui peuvent être utilisées pour élaborer ces tours méticuleux.

_________________
living in black and white
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10425-ugo 

MESSAGES : 588
AVATAR : dacre montgomery
ÂGE : 23
LOCALISATION : sarausa (sicilia)
MÉTIER : mécano


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: beware of the queen of spades, vendredi 14h46 (sem.5)   Ven 10 Aoû - 22:25

T'es un petit magicien à deux balles, hein, rien d'extraordinaire, mais t'as déjà épaté pas mal de touristes quand t'étais gamin avec des tours aussi simples que celui que tu prévois de jouer à Beth, puisqu'elle se dit partante. Tu lui adresses un sourire, ravi d'avoir trouvé une paire d'yeux à impressionner si tout se passe bien. La brune, aux cheveux courts à présent, t'as remarqué depuis samedi, te met tout de même en garde, car elle serait du genre à vouloir trouver le truc, à te démasquer comme elle le dit, vile illusionniste que tu es. Ça te fait rire de te rendre compte, qu'en effet, elle n'est peut-être pas la meilleure audience que tu aurais pu avoir -contrairement à Bambi qui vous avez quitté, ou Poppy et Leela sans doute, qui ne se seraient pas posées trente-six questions et auraient surement applaudi en en demandant encore. « C'est pas grave, ça me fait toujours de l'entraînement. Et si tu veux, bon un magicien n'est pas censé révéler ses trucs, mais je suis clairement un charlatan, alors je te montrerai comment j'ai fait, que tu t'en fasses pas des nœuds au cerveau. » T'avais bien l'impression que cette nana c'était le genre à trop réfléchir et à se poser plein de questions qu'elle aimait pas voir rester sans réponse, tu pouvais pas la torturer en lui faisant ton tour sans lui dire comment cette sorcellerie fonctionnait. De toute façon, y avait rien de magique là-dedans, que des combines, des calculs, des tours de passe-passe pas si élaborés que ça finalement, et que tout le monde pouvait apprendre en deux clics sur internet de nos jours. « Alors... » Pour commencer, il te fallait séparer ton paquet de carte en deux, tu gardais le plus petit tas dans la main et le lui tendais. « Tu peux les mélanger, s'il te plait. » Pour lui donner un semblant d'illusion qu'il ne pouvait pas y avoir de triche, que tu ne pouvais rien ajouter au petit paquet de carte qu'elle avait elle-même entre les mains. « Une fois que c'est bon pour toi, je te laisse les reposer sur la table et les étaler, face retournées. » Tu lui laisses le temps de s'exécuter, vous êtes pas pressés, elle peut mélanger tant qu'elle veut, ça n'a pas vraiment d'importance pour toi pour la suite de toute manière. « Puis tu en choisis une, celle que tu veux, mais tu me la montres pas, ok. » En vrai, même si elle te la montrait, le tour aurait un peu quelque chose d'impressionnant parce que quand même, faudrait que t'arrives à la retrouver parmi la vingtaine d'autres, c'était pas rien. Mais ça faisait d'autant plus d'effet que tu ne connaisses pas du tout son choix depuis le départ, puis c'était comme ça que t'avait appris ce tour de base.

_________________
    me ne vado, ti lascio nella sera
    che, benchè triste, cosi dolce scende
    per noi viventi, con la luce cerea
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 582
AVATAR : anne hathaway
LOCALISATION : Londres
MÉTIER : Professeur de biologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: beware of the queen of spades, vendredi 14h46 (sem.5)   Mar 14 Aoû - 1:07

beware of the queen of spades
@ugo

Je ne le dis pas au candidat qui est face à moi, mais la magie, ce n’est pas vraiment mon truc. Ca ne m’intéresse pas vraiment, ne m’impressionne pas non plus et j’ai absolument horreur des mises en scène kitschissimes et des costumes clinquants des grands illusionnistes et de leurs potiches d’assistantes. Mais, ma foi, je n’ai pas grand-chose de mieux à faire et puis ça a l’air de lui faire tellement plaisir que j’accepte de me plier au jeu. Je le mets toutefois en garde : je ne ferai pas semblant de n’y voir que du feu, non, je suis plutôt du style à décortiquer ses moindres faits et gestes pour comprendre les mécanismes de ses tours. « C'est pas grave, ça me fait toujours de l'entraînement. Et si tu veux, bon un magicien n'est pas censé révéler ses trucs, mais je suis clairement un charlatan, alors je te montrerai comment j'ai fait, que tu t'en fasses pas des nœuds au cerveau. » Je pince les lèvres et fais une petite moue, peu convaincue. Ca n’a plus aucun intérêt, si il me mâche en plus le travail. « Alors... Tu peux les mélanger, s'il te plait. » J’attrape le paquet du bout des doigts et les mélanges savamment. Ma dextérité l’étonnera peut-être, mais je joue très souvent aux cartes avec mes amis, et ai appris deux ou trois petites techniques pour battre le paquet. Evidemment, je n’arrive pas à la cheville de quelqu’un qui s’y applique vraiment, comme Ugo. « Une fois que c'est bon pour toi, je te laisse les reposer sur la table et les étaler, face retournées. » Avant de lui obéir, je fais courir les doigts de ma main gauche sur la surface qu’il me désigne, désireuse de vérifier que tout est bien lisse et qu’aucune aspérité ne viendra lui donner une quelconque indication. « Puis tu en choisis une, celle que tu veux, mais tu me la montres pas, ok. » Je m’exécute et tire une carte, au hasard, au milieu du paquet. La regardant du coin de l’œil, je suis plutôt satisfaite. Si vous donnez le choix à quelqu’un, celui-ci se portera bien souvent sur une carte remarquable : un as ou une figure. Non, la mienne est banale, et c’est tant mieux. Entre deux manipulations habiles, je l’interroge : « Pourquoi tu fais de la magie ? » Puis j’ajoute, précisant ma question : « Ca te vient d’où ? » Ca vient bien de quelque part, ou de quelqu’un. J’imagine qu’il ne s’est pas levé un matin en se disant ‘tiens, et si je me mettais à la magie ?’.


_________________
living in black and white
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10425-ugo 

MESSAGES : 588
AVATAR : dacre montgomery
ÂGE : 23
LOCALISATION : sarausa (sicilia)
MÉTIER : mécano


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: beware of the queen of spades, vendredi 14h46 (sem.5)   Jeu 16 Aoû - 16:15

Ça te gêne pas d'avoir à faire à une sceptique, puisqu'elle a plus que raison de l'être. Y a rien de magique, dans aucun des tours que tu connais, mais c'est toujours plus simple de faire croire que tu as des supers pouvoirs pour retrouver une carte parmi une vingtaine d'autre à des gens un peu crédule, alors que tu ne fais que mettre en pratique ce que tu as appris de tes aînés et t'es entraîné à compter, c'est tout ce dont il s'agit. Beth s'exécute bien gentiment et se met à battre les cartes. « On dirait que t'a fait ça toute ta vie ! » Il te faut trouver quoi dire pour la mettre un peu plus à l'aise, tu sais pas si la flatterie marchera, mais elle se débrouille pas mal, notamment comparé à celles et ceux de ton public qui font tomber les cartes ou ne les batte qu'un coup pour faire bien. Enfin, pas comme si ça impactait beaucoup le résultat non plus, ce n'est jamais que le début du tour. Tu lui adresses un petit sourire et un regard amusé à la voir tâter la table, surement pour s'assurer que tu n'y as apporté aucune modification qui pourrait te donner d'indication quant à la carte qu'elle choisirait. Tu récupères les cartes sur la table, toujours faces cachées, y compris celle que ta camarade venait de tirer. Elle te demande alors d'où ça te vient, la magie -c'est toujours bien pratique quand le spectateurs initie lui-même une sorte de façade pour le distraire un peu de tes mains. « C'est un truc de sales gosses. » Tu commences à raconter tout en battant lentement les cartes à ton tour. « J'ai des cousins plus grands que moi, tu vois, et très vite ils m'ont embarqué dans leurs combines pour arnaquer des touristes. J'étais le plus jeune, donc le plus mignon, donc le plus susceptible de détourner l'attention, et si en plus je faisais des tours... J'étais le parfait petit singe savant, et très vite tu te prends au jeu, même quand mes cousins retournaient chez eux, j'ai continué avec des amis du quartier. Tu fais un tour ou deux, tu récupères une pièce pendant que les autres gars font le tour des poches sans surveillances. » T'étais qu'à moitié en train d'admettre que t'avais réussi à monter un réseau d'enfants pickpockets, mais c'est que c'était pas bien méchant, vous aviez jamais piqué un truc vraiment important, mais on vous avez déjà engueulés -même si vous étiez tous à penser que les touristes avaient qu'à pas être dupes. « Je m'entraîne toujours, à l'occasion ou quand je m'ennuie. Ça fait toujours un peu d'animation aux repas de famille, les enfants adorent, ou à l'occasion, ça peut aider à charmer les filles. » Y avait pas que Chaim qui était expert en séduction, mais toi t'en avais pas fait un business, c'était juste pour le fun. Tu étalais de nouveau les cartes sur la table et faussais un air incertain. « Je vais avoir besoin d'un peu d'aide, je crois. Tu permets que je sorte mes as ? » Même si elle était pas d'accord, c'était un peu le numéro ; sans ça, bon, tu pouvais clairement toujours la trouver sa carte, mais ce serait bien trop facile pour elle de comprendre comment tu avais fait. Tu sortais alors les deux premiers as du tas de cartes que tu avais laissé de côté et venais en placer un au-dessus des cartes parmi lesquelles se trouvait celle de Beth, et l'autre en-dessous. « J'imagine que tu as des passe-temps toi aussi ? Tu n'as pas le nez dans les bouquins ou les copies H24, si ? » A vrai dire, c'est un peu comme ça que tu la voyais, à siroter du thé aussi. C'est que les profs ne t'avaient jamais fait l'effet de gens très extravertis et plein de passions géniales -à part leur matière principale peut-être, et encore c'était à débattre pour certains. En attendant, tu avais tout naturellement repris le battage des cartes, un peu plus rapide. Tu déposais les cartes sur la table et les étalais bien en arc, normalement pour la dernière fois. Apparaissaient alors les deux as de chaque côté d'une seule carte qui devait être celle de Beth. « C'était bien ta carte, n'est-ce pas ? » Tu n'en avais aucune idée, tu avais à peine vu de quoi il s'agissait, mais tu avais suivi tes petites manipulations à la lettre donc ça devait être celle-ci, si elle te répondait que non c'est qu'elle te mentait forcément pour observer ta réaction -ou que tu t'étais planté, mais c'était un tour tellement simple que ça t'aurait un peu fait mal de l'admettre en réalité.

_________________
    me ne vado, ti lascio nella sera
    che, benchè triste, cosi dolce scende
    per noi viventi, con la luce cerea
Revenir en haut Aller en bas
 

beware of the queen of spades, vendredi 14h46 (sem.5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Jeux de plateau vendredi 27 août ?
» lee ◊ don't be a drag, just be a queen
» Barbie Fashion Queen contre Barbie Geek [Swann et quelques moldus]
» Queen's Academy
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: SALON PRINCIPAL-
Sauter vers: