Cleopatra. (vendredi à 17h30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 221
AVATAR : eiza gonzalez
ÂGE : 28


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 12 000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Cleopatra. (vendredi à 17h30)   Mar 7 Aoû - 19:50

@Chaim

Livia, elle fait le tour du propriétaire. Ça va faire un mois qu’elle se coltine les pires cabines du bateau. Certes, elle évolue en douceur, rattrapant même certains de ses camarades présents depuis le tout début de l’aventure au niveau des points d’investissement, mais elle n’en reste pas moins à la traîne par rapport aux occupants du pont D. La hiérarchie des candidats correspond à la hiérarchie des étages du paquebot, de sorte que les passagers se répartissent géographiquement actuellement en quatre classes. Livia, elle loge encore dans ce qui est considéré comme les bas étages et il y a de fortes chances pour qu’il en soit encore de même la semaine prochaine. Les luxueuses cabines supérieures du genre de celle qu’elle visite en toute décontraction, elle n’y aura sûrement jamais droit quand on voit l’avance que le quatuor actuel de candidats à sur son propre capital de points.  Elle se pose sur un des lits, sans en connaître le propriétaire, rebondissant légèrement pour jauger la qualité du matelas. Lors de sa première soirée sur le bateau, elle a affirmé à Llewyn qu’elle était parfaitement satisfaite de leur cabine bas-de-gamme en vantant les mérites de son charme rustique. Livia, elle commence tout de même à se dire que ces lits-là, bien plus grands et confortables, ne sont pas mal non plus. Chaim entre dans sa cabine et elle ne cille pas, comme si c’était parfaitement normal qu’elle puisse squatter son lit ou celui de Silvan. Elle n’est proche d’aucun des deux candidats, mais elle s’en fout. Livia, elle ne s’embarrasse pas vraiment de ce genre de choses et de toute façon il doit commencer à être habitué à retrouver l’italienne là où il ne l’attend pas. Elle le buzze, elle vient le chercher dans sa chambre… Pour une gonzesse qui en a quasiment rien eu à foutre de lui pendant plusieurs semaines, le changement est brutal. « Coucou, cuoricino. » elle l’accueil de son accent chantant. Chaim, il a même le droit à un de ces petits surnoms dont elle a le secret, ce n’est pas rien. Elle désigne le lit sur lequel elle n’est pas installée du menton, où elle a posé deux housses de vêtements. « On a reçu nos tenues pour le prime. » Livia, elle ne sait pas trop encore dans quoi elle s’est fourrée en acceptant de revêtir une robe de la nouvelle collection de @Luca, mais il faut avouer que la blonde avait de sacrés arguments pour la convaincre d’accepter. Elle a aussi mis le grappin sur le garçon, leur glissant tout un tas de compliment pour leur faire faire la promotion de sa marque de fringue sur le prochain prime. Ils se font clairement utilisés, mais la situation est assez amusante. De toute façon, Livia, quand tu l’as met en avant de cette manière par rapport à plus d’une dizaine d’autres candidats, elle est ravie. Tellement, qu’elle est prête à dire oui à tout et n’importe quoi. « Je me suis dis qu’on pouvait les essayer ensemble. » Au moins, comme ça, elle aura un public face auquel piquer une crise s’il s’avérait que la Red Queen de la saison précédente s’était trompée de taille. Si c’est trop petit, Livia le prendra très mal et aura besoin qu’on lui assure qu’elle n’est pas énorme. Si c’est trop grand, elle va également être vexée de découvrir qu’elle parait plus grosse sur le petit écran qu’elle ne l’est en réalité. Chaim, il va avoir un rôle primordial à tenir lors de cette séance d'essayage.

_________________

And from your lips she drew the Hallelujah
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10443-chaim#263353 

MESSAGES : 435
AVATAR : Trevor Signorino
ÂGE : 23
LOCALISATION : Lyon
MÉTIER : Responsable d'une salle de sport
ÉTAT D'ESPRIT : Conquérant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: Cleopatra. (vendredi à 17h30)   Mer 8 Aoû - 0:04

Rien de tel qu’une bonne séance de sport pour te décrasser et t’aider à évacuer toutes les mauvaises pensées qui pourraient potentiellement de torturer. Je ne suis pas de ceux qui mettent des mots sur leurs maux, au contraire, j’aurais plutôt tendance à vouloir enfouir tout cela bien profondément et à jouer la sourde oreille. Qu’est-ce que cela m’apporte ? Une tranquillité en façade qui prend tôt ou tard le dessus sur mon véritable état d’esprit. Je repense toujours à cette petite dame qui m’a hébergé pendant quelques semaines durant mes épreuves du baccalauréat. Elle m’affirmait qu’il suffisait de se convaincre très fort d’une chose pour qu’elle devienne au moins partiellement réelle à tes yeux. Si un tel constat ne s’applique pas à tout et n’importe quoi, il est vrai que cela fonctionne pour tout ce qui touche à la psychologie. A force de se persuader que tout va bien dans le meilleur des mondes, tu finis presque par y croire et tu évites de sombrer dans une dépression ridicule. J’ai horreur des gens déprimés, de ceux qui ont besoin de parler encore et encore de la même chose et qui finissent par te déprimer à ton tour. Peut-être que j’ai du mal avec un tel type de tempérament parce que j’opte pour la fuite, parce que je me suis toujours promis de ne jamais regarder en arrière. Je ne sais pas, j’suppose que chacun a un éventail de réactions qui diffère en fonction des situations et des personnes qui sont en face. Je préfère sombrer dans le sport, c’est efficace et ça me permet d’obtenir des résultats non seulement psychologiques, mais également physiques. Regardez-moi ce torse, ces abdominaux taillés au couteau. Je suis le premier à reconnaitre que ça ne m’apportera rien de plus qu’une satisfaction personnelle, mais bon dieu ce que cela fait du bien de se sentir mis en valeur par son propre corps. Après une bonne douche chaude, je rejoins tranquillement ma cabine, en boxer, à la recherche d’une tenue légère à me mettre sur le dos pour affronter les fortes températures sur le bateau. Un marcel et un short feront largement l’affaire, le tout avec une paire de Birkenstock et le tour sera joué. J’entre dans ma cabine, conscient que je risque d’y retrouver Silvan, mon éternel colocataire. Je me gourre complètement et découvre une candidate à qui je n’ai pas eu l’occasion de parler énormément jusqu’à maintenant, Livia. Celle qui a buzzé mon secret plus tôt dans la semaine. « Salut ma petite ! » Je referme la porte derrière moi et me penche sur les vêtements que j’ai sorti tout à l’heure, incertain. « Pour survivre à cette chaleur, tu choisirais de mettre quoi ? J’hésite entre le marcel et le t-shirt, le bermuda et le short en chino… La matière me parait vachement plus légère et supportable ! » J’suis assez indécis comme garçon, surtout lorsqu’on me laisse trop d’options. Mon regard est attiré dans la direction que me pointe Livia du doigt. Deux housses se trouvent sur le lit de Silvan, les tenues offertes par @Luca pour promouvoir sa marque demain soir. « Elle n’a pas perdu de temps ! » Pourvu que tout ceci nous fasse honneur, que les vêtements ne soient pas trop moches. « Tu veux commencer ? J’ai carte blanche sur mes réactions où j’dois être hypocrite ? » Je préfère demander, histoire d’éviter de heurter certaines sensibilités.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 221
AVATAR : eiza gonzalez
ÂGE : 28


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 12 000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: Cleopatra. (vendredi à 17h30)   Ven 10 Aoû - 0:36

Livia arque un sourcil quelque peu amusé lorsqu’elle voit Chaim débarquer en boxer. C’est normal. Le gars, il ne fait rien d’autre que de retourner dans sa cabine où personne n’est vraiment censé l’attendre. Il n’a pas l’air plus étonné ou perturbé que ça de la trouver confortablement assise sur son lit. L’italienne, elle donne un peu l’impression d’être chez-elle. Faut avouer qu’elle colle plutôt bien au décor luxueux de la pièce avec sa silhouette haut-de-gamme. Livia, ça commence un peu à la gonfler de se retrouver à chaque fois dans le bas du classement de l’investissement des candidats, en partie à cause du retard qu’ils ont accumulé avec Llewyn et Bryce par rapport à leurs concurrents. C’est normal dans le fond, mais maintenant qu’elle a testé la literie de la meilleure cabine du bateau, ça lui plairait bien de grimper dans la hiérarchie des passagers un peu plus rapidement qu’elle ne le fait actuellement. Chaim lui parle de ses fringues. Faut croire qu’elle est passée experte mode sur le paquebot puisqu’Hunter lui a déjà demandé des conseils quant à ses propres goûts vestimentaires plus tôt dans la semaine. « Mets le chino, cuoricino » elle lui propose d’une voix tranquille. C’est la pièce indémodable d’une garde-robe masculine, pratique, confortable tout en conférant un petit style de preppy boy à son propriétaire. De toute façon, le garçon pourrait mettre un peu n’importe quoi, ça lui irait comme un gant. Il resterait séduisant peu importe ce qu’il porte sur le dos. « Quant au haut, je vais formuler la question que tout le monde se pose : en as-tu réellement besoin ? » elle expire dans un sourire. Franchement, Chaim pourrait se promener aisément à moitié à poil, elle ne pense pas qu’il y a un risque pour qu’il reçoive des plaintes de clients non satisfaits par la vue. Au contraire, ça pourrait même lui faire gagner encore un peu plus en popularité à l’extérieur, même s’il n’a pas l’air d’avoir à s’en faire vu le pourcentage de votes qu’il obtient en sa faveur chaque semaine. Livia aborde finalement la réelle raison de sa visite avec les tenues qui leurs ont été livrées et qu’elle a réceptionné pour lui, comme pour elle. La Luca, elle fait un peu de la promo en toute décontraction dans l’émission. Ce n’est même pas tout à fait sûr que ce soit autorisé, mais si la production a accepté de leur fournir les vêtements en question, c’est que ça doit passer. « Tu m’as l’air plus prêt que je ne le suis pour te lancer dans une séance d’essayage. » elle fait remarquer dans un sourire. Chaim, il est bien mignon à tourner en rond dans la cabine en calbut, mais il va bien falloir qui s’habille à un moment ou à un autre. De son côté, ça risque de lui prendre beaucoup plus de temps pour parvenir à se hisser dans la robe moulante qui a été sélectionnée pour ses beaux yeux. « Toi d’abord, je te suivrais de tout près. » elle décrète finalement, en se levant pour faire glisser d’un air détaché la robe d’été qu’elle avait enfilé le matin même. Livia, elle s’en fout un peu de se montrer en sous-vêtement face au garçon. Elle est plutôt à l’aise avec ce genre de questions et de toute façon, ce serait loin d’être sa première fois sur le bateau qu’elle se dénude face à un candidat. Bizarrement, Chaim, il ne compte plus trop dans sa tête comme un potentiel admirateur. Elle ne sait pas si c’est à cause de sa relation avec Hunter ou de son passé d’arnacoeur, mais elle est nettement moins dans la séduction avec lui qu’avec les trois-quarts des habitants du bateau. Ils partagent beaucoup de points communs d’après ce qu’elle a pu comprendre au cours de la révélation du secret du jeune homme. « Il va falloir que t’apprennes à jauger. » Là est tout le défi qui l’attend. Il ne faut pas qu’il se montre trop franc au risque qu’elle pète un plomb si elle se sent trop laide, mais il ne faut pas non plus qu’il se montre trop hypocrite. « Si tu me laisses aller récupérer mes awards avec une tenue qui ne me va pas, tu te réveilleras sans tes bijoux de famille le lendemain matin. » elle laisse entendre d’un ton taquin, mais avec Livia on est jamais tout à fait sûr de s’il s’agit d’une blague ou d’une menace, tant elle peut s’avérer être disjonctée. Si le garçon n’a pas les couilles d’émettre une réelle critique, elle ne se gênera pas de le priver de celles-ci, puisqu’il n’en a manifestement pas l’utilité.

_________________

And from your lips she drew the Hallelujah
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10443-chaim#263353 

MESSAGES : 435
AVATAR : Trevor Signorino
ÂGE : 23
LOCALISATION : Lyon
MÉTIER : Responsable d'une salle de sport
ÉTAT D'ESPRIT : Conquérant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: Cleopatra. (vendredi à 17h30)   Ven 10 Aoû - 16:38

Je déambule librement dans les couloirs du bateau, j’ai passé les vingt dernières minutes à abuser d’une douche ridiculement chaude. Certains préfèrent les douches froides, surtout lorsqu’il fait chaud comme c’est le cas actuellement, mais j’ai appris qu’il était contreproductif de réduire la température de l’eau. Il parait que l’effet recherché est instantanément réduit en cendres parce que le corps se réchauffe pour combattre le froid qui s’abat sur ta peau d’un seul coup. Résultat des courses ? En plus de t’être caillé le cul pendant cinq ou dix minutes, à peine tu sors de la douche que tu te retrouves de nouveau tout humide, à ne plus savoir faire la différence entre sueur et humidité liée à la douche. Loin d’être un scientifique aguerri, plus loin encore d’en avoir quelque chose à faire de tout ceci, je préfère donc conserver mes petites habitudes et abuser de ressources précieuses pour m’offrir une longue douche chaude. Je ressors de la salle de bain en boxer, détendu comme jamais. Peu importe la dégaine, je me fiche bien de croiser un candidat qui pourrait se surprendre ou s’agacer de me voir me balader en caleçon. A ce stade du jeu, plus personne n’est censé être surpris par un tel acte, j’suis le candidat le moins pudique du bateau, jamais gêné à l’idée de se dénuder, j’prends toutes mes douches à poil sans me censurer sous prétexte qu’il y a des caméras. Ne parlons même pas masturbation, parce qu’il arrive un moment où tu dois évacuer la pression d’une manière ou d’une autre et que les toilettes sont assez… Ouais, on a connu mieux comme excitant, si vous voyez ce que je veux dire. Passons, je ne m’attendais pas à trouver Livia dans ma piaule, surement parce qu’elle et moi, on ne se connait pas vraiment. J’suis même pas sûr qu’on se soit échangé plus de deux mots avant le début de semaine, moment qu’elle a choisi pour percer à jour mon secret. Elle a intérêt à m’apprécier, surtout maintenant que j’ai contribué à la faire s’enrichir en lui offrant (malgré-moi, certes) une immense somme d’argent. J’aurais plaisir à mettre toutes les ressources à ma disposition pour percer son secret, de bonne guerre. Je ne me questionne pas sur les raisons de sa présence ici, j’ai d’autres chats à fouetter de toute manière. Le plus important, c’est qu’elle puisse m’aiguiller, chino ou jean ? Chino, bonne réponse. « On est d’accord. Les chinos me font un cul d’enfer, qui plus est ! » On ne sait jamais, je pourrais en avoir besoin à un moment ou un autre pour obtenir quelques voix supplémentaires. Faire saliver les téléspectatrices et les téléspectateurs, c’est un moyen comme un autre d’arriver à ses fins. La question qu’elle se pose me fait sourire, je me retourne pour pouvoir la regarder et hausse les épaules, indécis. « Je risque de passer pour un mec prétentieux qui exhibe ses plus gros atouts ! » J’suis sûr que la plupart de mes camarades me perçoivent de la sorte, comme un petit mec qui se la pète parce qu’il a un beau corps. La prétention n’est pourtant pas l’un des traits que j’utiliserais pour me qualifier. « Si j’étais sûr de ne pas choquer la moitié du bateau, j’me promènerai à poil de toute manière… T’es bien plus confortable tout nu quand il fait aussi chaud ! » Et puis merde… On nait tous dans le plus simple appareil, pourquoi se faire chier à se recouvrir la peau en permanence, tout ça pour éviter de heurter certaines sensibilités et de donner quelques complexes à d’autres. @Luca nous a fait livrer nos tenues, je suppose que la production approuve la publicité que nous sommes sur le point de lui faire. Ce doit être flatteur pour eux, d’avoir une candidate qui s’en sort, qui parvient à rebondir et à brasser du fric à l’extérieur. « J’veux bien commencer, mais c’est bien parce que j’suis déjà à moitié à poil et que j’suis impatient de voir ce qu’elle a prévu pour moi ! » Le rouge me fait peur, je dois l’avouer. Ce n’est pas une couleur que je porte souvent, c’est un peu trop criard à mon goût. La jeune femme abandonne sa robe sur mon lit pendant que je m’occupe de retirer nos vêtements des housses plastifiées. Je me retourne, m’offre la liberté de la regarder un bref instant, comme n’importe qui le ferait face à une aussi belle femme en sous-vêtements. J’ai d’autres chats à fouetter pour le moment, je me contente donc d’un bref regard sur le menu et me replonge dans notre occupation du moment. « Parce que tu penses avoir des Awards ? Lesquels ? Il y en a certains que tu aimerais obtenir en particulier ? » Je découvre enfin nos tenues, celles qui ont été concoctées spécialement pour nous deux. « Okay, t’es prête ? » Je lui tends sa robe, déjà dans l’analyse. « Prépare toi, j’saurais pas faire dans la demi-mesure si ça ne me plait pas ! » Je suis beaucoup trop franc pour me censurer de toute manière. J’enfile l’ensemble qui a été mis à ma disposition par la sublime blonde éliminée trop rapidement à mon gout la saison passée. « Alors, t’en penses quoi ? » Je lui demande, avant même d’avoir jeté un coup d’œil au miroir se trouvant non loin de nous pour me faire une propre opinion au sujet de ce que je porterais potentiellement demain, lors du prime. « A ton avis, ça colle à ma personnalité ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 221
AVATAR : eiza gonzalez
ÂGE : 28


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 12 000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: Cleopatra. (vendredi à 17h30)   Lun 13 Aoû - 2:01

Livia, elle esquisse un petit sourire quand il affirme que les chinos lui font un cul d’enfer. Elle ne va pas le contredire, parce qu’il est clair que Chaim possède une silhouette irréprochable, voir même irréel. Il a typiquement la gueule du genre de type qu’on peut retrouver en première page d’un magasine de mode. Son physique, il fait sens avec le secret qu’il est venu défendre dans l’émission, Livia, ça a été la première à l’admettre. Il serait nettement plus compliqué par exemple d’imaginer Milan en séducteur professionnel, capable de faire tomber n’importe quelle femme mariée dans ses filets. Dans le fond, ça ne veut rien dire. Le charme, il ne s’arrêtera jamais à une paire de fesses parfaitement moulées dans un pantalon léger, mais ça contribue grandement à l’image de marque de ce petit arnacoeur qu’elle a percé à jour au cours de la semaine. Elle lui soumet l’idée de faire l’impasse sur le haut, ce qui est loin d’être une proposition déconnante à son sens. Au vu de la température actuelle, pouvoir réduire les couches de tissus recouvrant l’épiderme serait très apprécié. Chaim, il pourrait se le permettre et elle ne voit pas vraiment en quoi la situation serait choquante, tant qu’il ne se prive pas non plus de caleçon pour se promener les couilles à l’air. Elle est là, la limite. Des pectoraux musclés, il y en a pas mal en liberté sur le paquebot. Livia, elle a déjà croisé Silvan se la coulant douce en short de bain sous la lumière de la lune et même ce gros gland d’Eben uniquement vêtu d’une serviette drapée autour de ses hanches. Le français, il ne ferait pas tâche au milieu des autres détenteurs d’un chromosome Y qui ne s’embarrassent plus de certains vêtements. « Ce qui serait choquant, c’est si moi j’oubliais de mettre un t-shirt. Toi tu ne risques rien. » elle souligne dans un haussement d’épaules, parce qu’il s’agit d’un phénomène récurent pointé du doigt par les féministes convaincues du monde entier. Si Livia décidait de se la jouer torse-nu, on assimilerait son geste à de l’exhibition ou à une atteinte à la pudeur. Le corps des hommes pose nettement moins de problèmes à ce niveau-là, parce qu’il est moins sexualisé. Même lorsqu’à l’image de Chaim, il est terriblement tentant et bien foutu, presque objectisé, ça n’a pas le même impact. Elle l’invite à enfiler son costume en premier, après avoir jeté un bref coup d’œil à la robe qui l’attend. Vu le modèle, ça risque de lui prendre un petit moment pour faire un point logistique afin de trouver la bonne méthode pour se hisser à l’intérieur. Elle enlève ses fringues l’air de ne pas y penser, risquant tout de même un regard en direction du jeune homme qui la mate de son côté de la pièce. Elle sourit légèrement, avant de l’épingler à voix haute de manière à se foutre de sa gueule. « J’ai oublié de te demander de fermer les yeux. » Oups. Comme si Livia n’avait pas complètement conscience du petit spectacle qu’elle offre à évoluer dans la cabine en sous-vêtements. Elle est un peu bizarre avec tout ça. Son niveau de pudeur est très variable en fonction des personnes qui l’entourent. Parfois elle se sent amusée et à d’autres moments elle angoisse de ce qu’on pourrait penser d’elle dans le plus simple appareil. Dans le cas de Chaim, elle s’en fout un petit peu, parce qu’elle a compris que même s’il a pris le temps d’imprimer ses courbes sur sa rétine, ça ne compte pas tant que ça pour lui. Ce n’est pas comme avec d’autres candidats, ceux qui la troublent ou qu’elle sait qu’elle trouble également en retour. Le garçon lui demande si elle pense recevoir des awards, ce qui lui tire un léger sourire. « Je pense être une très bonne candidate pour celui du meilleur enquêteur. » elle souffle en reprenant mentalement le nom des différentes catégories qui composent le programme du lendemain soir. Livia, elle a quand même découvert deux secrets de plus que l’ensemble de ses camarades, ce serait étonnant que celui-ci lui passe sous le nez. Elle ne veut pas trop s’avancer et paraître trop vantarde, mais elle croit aussi avoir les qualités requises pour devenir la candidate la plus séduisante de la saison. Il y a des femmes magnifiques sur le bateau, mais elle est surement celle qui sait le mieux jouer de ses atouts pour s’imposer pour le titre. « Je crois qu’il y en a plusieurs du côté des awards jugés comme négatifs qu’on pourrait être tenté de m’attribuer. » elle fait remarquer. Ce n’est jamais trop plaisant, mais s’il y a de l’argent à soutirer à la production en guise de récompense supplémentaire en plus de la statuette, elle ne s’en plaindera pas. « Comme celui du candidat le plus manipulateur. » Elle n’est pas conne Livia, elle sait qu’elle est en très bonne place pour celui-ci au vu des conversations qu’elle a pu capter ici et là. Tout le monde pense qu’elle essaye d’entuber Llewyn depuis le début de l’aventure, apparaissant comme une femme calculatrice aux yeux de beaucoup de ses camarades. « Et toi, tu penses que tu vas en recevoir ? » elle demande en lui renvoyant la question par curiosité. Elle retire la robe rouge de sa housse de protection qu’il vient de lui tendre, l’étudiant en silence. Luca ne s’est pas foutu de sa gueule. Elle a l’œil. Elle sait que le tissu est de très bonne qualité et qu’elle tient un petit bijou entre ses doigts. Elle profite que Chaim soit occupé avec sa propre tenue pour l’enfiler avec précaution, se tortillant de manière à laisser le tissu épouser ses formes. Il se retourne et lui demande son avis. « Tu es très beau. » elle affirme en laissant ses prunelles couler sur sa silhouette. « Ca te va bien et tu vas clairement faire sensation demain. »Le rouge, c’est loin d’être une couleur anodine. On la remarque, surtout chez les hommes davantage habitués aux costumes sombres, même pour les cérémonies de remises de prix les plus délirantes d’Hollywood. Elle se retourne en direction du miroir, s’arrangeant pour dégrafer habilement son soutien-gorge qui gâche l’effet de sa robe. « Viens m’aider à la fermer. » elle le commande dans un souffle, présentant son dos et sa chute de rein mise à nue en direction de Chaim. Elle retient son souffle quand la fermeture éclaire grimpe le long de sa peau, avant qu’elle ne prenne le temps d’admirer son reflet. Le moment de vérité est arrivé. « Qu’est-ce que tu en penses ? »

_________________

And from your lips she drew the Hallelujah
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10443-chaim#263353 

MESSAGES : 435
AVATAR : Trevor Signorino
ÂGE : 23
LOCALISATION : Lyon
MÉTIER : Responsable d'une salle de sport
ÉTAT D'ESPRIT : Conquérant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: Cleopatra. (vendredi à 17h30)   Lun 13 Aoû - 17:21

Livia opte pour le type de pantalon qui épousera le mieux ma silhouette, ne parlons même pas de mon fessier qui sera parfaitement moulé là-dedans. Quitte à passer pour un mec superficiel, autant aller jusqu’au bout et admettre que je suis plutôt satisfait de mon corps tel qu’il est actuellement. Loin d’être débarrassé de quelques complexes récurrents, je reste globalement satisfait de l’image que je renvoi dans le miroir. Toutes ces heures de travail finissent par payer, peu importe les sacrifices à effectuer pour y parvenir. Ce sera donc le chino, un excellent choix qui me prouve, si une preuve m’était encore requise pour ouvrir les yeux, que la jeune femme a vraiment du goût. C’est étrange pour moi, de lui parler comme si de rien n’était après la découverte de mon secret. Peut-être devrais-je revenir dessus, lui fournir quelques détails supplémentaires pour assouvir sa curiosité ? Sauf qu’il n’y a pas grand-chose à dire de plus finalement, j’ai été relativement bavard sur le sujet lorsque j’ai annoncé la révélation de mon secret dans le salon. Son regard ne semble pas avoir changé sur moi, elle ne me connaissait pas vraiment avant cela de toute manière, difficile d’avoir une autre image de ma personne. D’autres candidats pourraient réagir différemment, Hunter en tête de liste parce qu’entre lui et moi c’est… Différent… Pourvu qu’ils ne se base pas uniquement sur ce secret, sur mon passé, sur ce que j’ai pu faire. Pourvu qu’il se projette au-delà. Le regard de mes autres camarades m’importe nettement moins, je n’ai rien à prouver à personne et j’estime avoir exploité les meilleures options pour me sortir de la merde dans laquelle j’étais. Aucun regret à exprimer là-dessus. Mettre ou ne pas mettre de t-shirt, telle est la question. Je suis bien tenté de prendre aux mots Livia, parce qu’il fait beaucoup trop chaud pour s’emmerder avec tout un tas de fringues et parce que tout le monde a déjà pu se rincer l’œil sur mon torse auparavant, ça ne change plus grand-chose à ce stade. La remarque, anodine ou non, de Livia me fait sourciller et ne tarde pas à faire ressurgir le féministe en moi. « Et pourquoi pas ? Pourquoi pourrions-nous errer librement en caleçon et pas vous en soutif culotte ? » Je défie le premier candidat sur le bateau de l’ouvrir en ma présence à ce sujet, cela permettrait de mettre en avant une autre facette de ma personnalité… Plus sanguine, pas forcément à mon avantage, je vous l’accorde. Place aux essayages, Luca a plutôt intérêt de nous prêter des tenues qui sauront nous mettre en valeur, hors de question que je ressemble à un plouc tout de rouge vêtu. Mes yeux dévient de ma tenue, parce qu’un humain reste un humain et qu’il est impossible de ne pas avoir l’œil attiré par un aussi beau… Paysage. Ma camarade s’en rend compte, je suis grillé mais je garde le sourire, pas honteux le moins du monde. « Prends cela comme une volonté d’affirmer l’égalité des sexes. » Elle peut mater, moi aussi. Et puis bon… Je ne compte pas me la jouer lourdingue, je suis déjà occupé ailleurs, les yeux rivés sur cet ensemble que je dois essayer. L’award du meilleur enquêteur, aucun doute sur la personne qui devrait obtenir cette récompense. « Tu n’as aucun concurrent à ce jour, ne pas l’obtenir serait injuste ! » Même si, je vous l’accorde, obtenir un Award ne changera pas nos vies. Manipulatrice, je relève la tête pour pouvoir l’observer un instant. « J’te connais pas assez pour avoir un avis là-dessus mais… Ce n’est pas à toi que je penserai immédiatement là-dedans. » Je déboutonne les premiers boutons de la chemise blanche que je dois enfiler, soulagé de constater que toutes les pièces de mon costume ne seront pas rouges. « Non, je ne pense pas obtenir d’Award… Toutes les catégories où j’aurais pu potentiellement être cité seront remportées par d’autres candidats. Le plus séduisant, où je prédis une victoire de Silvan ou d’Alvaro… Le bourreau des cœurs où je visualise Silvan également… » C’est peut-être mon problème, ici. On pense peut-être à moi pour certaines catégories, mais jamais en premier. Je me situe toujours après un ou deux candidats, c’est en tout cas l’image que j’ai de moi-même. Mon costume est élégant, il épouse mes courbes à la perfection, met en valeur ma musculature sans trop me mouler. De quoi m’offrir l’élégance nécessaire pour un prime de cette teneur et le confort qui fait parfois défaut à certains vêtements trop serrés ou mal taillés. Je me retourne, prêt à venir en aide à Livia. Me rapproche d’elle, effleure son dos pour pouvoir me saisir de la fermeture que je remonte le long de ses courbes gracieuses et sans aucun défaut apparent. « Tu es magnifique ! Une candidate des plus sérieuses pour l’award de la candidate la plus séduisante, crois-moi ! » Je la regarde à nouveau de haut en bas, plus dans l’analyse de la tenue qu’autre chose. « Il n’y a pas à dire, Luca a d’excellents goûts. On va cartonner ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 221
AVATAR : eiza gonzalez
ÂGE : 28


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 12 000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: Cleopatra. (vendredi à 17h30)   Hier à 0:52

Ca la fait sourire, Livia, d’entendre Chaim se monter la tête pour réaliser une révolution de la pudeur. Elle, elle n’aurait rien à y redire. Même si appliquer le naturisme à l’ensemble de la planète semble un peu compromis, moins de fringues sur le dos des candidats ne lui poserait pas non plus de soucis majeurs. De toute façon, à l’exception peut-être des plus discrets d’entre eux, la surexposition dont ils sont les sujets fait déjà le boulot à leur place. Entre les douches, la piscine et plus et affinités, ce n’est pas comme si les caméras n’avaient pas pu saisir quelques moments où ils se promènent dans le plus simple appareil sur le paquebot. Leurs corps, ils ne leurs appartiennent presque plus maintenant que les photos circulent sur n’importe quel moteur de recherche, les inscrivant dans le domaine public. Elle s’en fout de tout ça, Livia. C’est aussi pour ça que ça la fait plus marrer qu’autre chose de surprendre le regard du garçon une seconde de trop sur sa silhouette quand elle se retrouve en sous-vêtements. Il est malin. Il parle d’égalité des sexes pour justifier ses iris qui se sont perdus dans la cabine. « Moi aussi je t’ai maté quand tu es entré dans la pièce. » elle expire dans un léger sourire. Ça ne veut rien dire, c’est naturel. A force de se croiser plus habillés qu’autre chose, ils développent une certaine forme de curiosité qu’ils ont du mal à contenir quand l’autre vire sa chemise. Les chairs exposées, elles attirent l’œil et pas seulement quand on est bien foutu comme les deux candidats le sont l’un et l’autre. Ses prunelles se sont même posées sur son caleçon tout à l’heure, mais c’est déjà fini à présent. Livia, elle n’est pas très farouche, mais malgré le petit surnom tout mignon qu’elle a attribué à Chaim, elle ne compte pas du tout l’intégrer à sa team de mâles pendus à son décolleté. Ils semblent s’accorder sur le fait que la jeune femme a de grandes chances d’être élue meilleure enquêtrice de l’émission. En revanche, ils ne semblent pas d’accord à propos de l’award pour le candidat le plus manipulateur. L’italienne pense réellement qu’elle va le recevoir, mais tout dépendra sans doute de l’image d’elle que ce sont fait les téléspectateurs depuis leurs écrans de télévision. « Je serais curieuse de savoir qui tu mettrais dans ce rôle… »elle souffle en cherchant son regard afin de le sonder. Elle ne veut pas lui forcer la main, mais elle aimerait vraiment qu’il lui donne le nom de la personne à laquelle il pense pour le prix et donc dont il irait se méfier plus facilement. Entre leurs camarades trop gentils pour être manipulateurs et ceux trop honnêtes à propos de leurs objectifs dans l’émission à l’instar de Bryce, elle ne se voit pas avec une pléiade de concurrents plus calculateurs les uns que les autres. Livia, ça lui fait presque un peu de peine de découvrir que Chaim s’imagine n’obtenir aucun award lors de la cérémonie. Il ne lui parle que de celui du plus séduisant ou du bourreau des cœurs, comme s’il restait un peu trop enfermé dans l’intitulé de son secret et sa stature de séducteur professionnel pour mériter autre chose. Elle ne se souvient plus tout à fait des différentes catégories dont on leur a vaguement parlé pour exposer le programme du prime. Il y en a juste un qui lui vient en tête. Un qui lui semble très probable. « Qu’est-ce que tu dis du meilleur couple ? » elle l’interroge d’un air malicieux. Tout le monde a capté ce qui se tramait entre lui et Hunter. Par ailleurs, même si elle découvre en lui un garçon très sympathique et charmant, ça la fait un peu chier parce qu’elle voulait shipper son petit cucciolo avec Poppy. Elle commande les services de Chaim au moment de devoir remonter la fermeture éclair de sa tenue. Une fois parfaitement moulée dans la robe rouge, elle se regarde sous toutes les coutures à travers le miroir. Elle se trouve belle. Très sexy. Tout le monde ne pourrait pas porter ce genre de robe, mais ça lui va parfaitement. Il a raison, Luca a eu l’œil pour déterminer ce qui leur irait à merveille, en plus de leurs tailles respectives pour les fringues. « Vraiment ? » elle ronronne en se sentant flattée de découvrir que dans cette tenue, il la trouve parfaitement éligible au prix de candidate la plus séduisante de la saison. Elle aimerait vraiment l’obtenir celui-là, même si elle ne l’avoue pas franchement. A les voir l’un à côté de l’autre, bien assortis, il est clair qu’ils vont faire sensation samedi soir. « Je t’engage pour m’aider à m’habiller demain. » elle déclare très sérieusement, sans vraiment lui laisser le choix. Il ne va pas pouvoir se défiler, Chaim, parce qu’elle a besoin d’un chargé fermeture éclair et elle aimerait par exemple surprendre Llewyn et les autres avec sa robe. Elle ne peut pas demander n’importe qui. Il ne faut pas qu’on la découvre trop tôt ou ça gâcherait toute son entrée.

_________________

And from your lips she drew the Hallelujah
Revenir en haut Aller en bas
 

Cleopatra. (vendredi à 17h30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Jeux de plateau vendredi 27 août ?
» [Nantes] Tournoi le vendredi 31 janvier 2014 - L'Antre d'Alto
» Lyon - Ocotgones 5 - La Nuit des Siths- le vendredi 3 octobre 2014
» vendredi 7 août 2009 SALAIRE MINIMUM, CHALEUR MAXIMUM
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: CABINES-
Sauter vers: