SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 582
AVATAR : anne hathaway
LOCALISATION : Londres
MÉTIER : Professeur de biologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]   Sam 18 Aoû - 17:17

C’est quelque peu abasourdie que je me prépare pour ce sixième prime. Si vous m’aviez dit que je serais encore là à ce stade de l’aventure, je ne vous aurais probablement jamais cru. Semaine après semaine j’ai vu des candidats plus jeunes, plus beaux et certainement beaucoup plus intéressant quitter le bateau, condamnés par le public alors que je n’ai pas ne serait-ce qu’affronté le banc des nominés. Dans ma cabine déserte, comme très souvent depuis que Leela est ma colocataire, je contemple la robe à sequins discrets que j’ai choisi pour la soirée. La consigne est de se mettre sur son 31, et j’espère que cette tenue fera l’affaire. Je ne suis pas de ces candidates qui aiment – ou possèdent – d’immenses robes de soirées, traines et satin, bling bling à souhait. Je suis plutôt pour la simplicité, n’en déplaise à certains. Mon maquillage n’est lui non plus pas vraiment clinquant et mes cheveux… eh bien il n’y a pas grand-chose que je puisse réellement inventer avec ma nouvelle coupe. Mes fidèles escarpins noirs aux pieds, invisibles sous le tissu qui traine jusque par terre, je me rends au salon et m’installe, comme à mon habitude, dans un canapé libre. J’évite, quand je le peux, de m’installer près d’un candidat déjà présent, afin de n’imposer ma présence à personne. Je ne voudrais pas gâcher la soirée de quelqu’un qui avait prévu de la passer en meilleure compagnie et qui, me voyant arriver, n’aurait pas le courage de me demander de partir. Aujourd’hui, j’aurais cependant peut être dû, car aussitôt assise, c’est @Eben qui me rejoint. « t’as prévu de me bloquer même dans la vraie vie ? » Je lève les yeux au ciel. « Si seulement… » Dès que le candidat a commencé à m’embêter sur les réseaux sociaux, je n’ai pas hésité une seule seconde et l’ai immédiatement bloqué. Les commentaires qu’il a faits plus tard dans la semaine, en particulier à Ariadne, ne m’ont pas fait regretter cette décision. « t’as vu, j’ai prévu de passer ma probable dernière soirée avec toi » Je tourne la tête l’espace d’un instant, détournant mon attention des chroniques pour lui dire, un faux sourire accroché aux lèvres : « Quelle chance ! » Quelle chance de passer la soirée avec lui, ou quelle chance que ça soit sa dernière ? Le mystère reste entier. En tout cas il semble persuadé d’être éliminé aujourd’hui… J’imagine que le suspense sera levé dans quelques heures à peine. « t'es magnifique » Je baisse les yeux, incapable de savoir s’il le pense réellement ou si c’est simplement quelque chose qu’il lance comme ça, pour faire la conversation ou être bien vu. Je murmure tout de même du bout des lèvres, ne voulant pas paraître ingrate : « merci. » Je finis par lever les yeux vers lui et ajoute « ça te va bien d’avoir fait un effort, comme ça. » Sa barbe est bien taillée, ses cheveux attachés et son costume impeccablement cintré. On pourrait presque croire qu’il est un gentleman. Les chroniques passe et je suis si concentrée, refusant d’en perdre une miette, que je ne prête pas vraiment attention à ce qui m’entoure. C’est mon voisin qui me ramène à la réalité lorsqu’il m’interroge : « Bibi, c’est quoi un Pancréas ? » Bibi ? C’est nouveau ça. « C’est un organe qui sert à la digestion et à la production d’hormones. » Aussitôt, j’ajoute : « Assez fidèle quand on y pense… Mais ça me fait réfléchir sur mon association à la vessie… » Enfin… Je ne prends pas vraiment ce que nous présente Estelle au sérieux. Oui, la base de ce qu’elle explique dans ses ateliers est sérieuse, mais ensuite c’est plus du divertissement que de la science pure. Je n’y crois pas, personnellement, en tout cas. La publicité arrive et je ne peux m’empêcher de questionner mon camarade : « On va avoir des awards, tu crois ? Lesquels ?». Je n’ai pas vraiment réfléchi à la question, mais ne sachant pas quels prix sont distribués, j’ai beaucoup de mal à me projeter. « Ca te fait peur, les questions des télespectateurs ?»


_________________
living in black and white
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10425-ugo 

MESSAGES : 588
AVATAR : dacre montgomery
ÂGE : 24
LOCALISATION : sarausa (sicilia)
MÉTIER : mécano


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]   Sam 18 Aoû - 17:23

T'es peut-être moins serein à l'approche du prime que tu le pensais, et l'affirmais même plus tôt à Silvan. Tu avais finis par arrêté ton choix de tenue pour ce soir, sur les conseils d'@Ariadne qui avait bien voulu te donner son plus honnête avis. Le blanc c'étai bien, ça fait contraste avec la semaine dernière, et peut-être avec les autres mâles ce soir, qui auraient opté pour un ensemble plus classique. T'avais fini par te raser la moustache avec le reste parce que, pourquoi pas, ça repousserait ; ça te donnait l'air plus jeune mais moins sympa tout d'un coup. Puis tu filais au salon pour ne pas rater une miette du prime. Ce soir la cérémonie de récompense et tu pouvais peut-être en espérer un, allez, t'étais un peu optimiste de ce côté-là, ou une question au moins, ce serait cool que le public te spoile pas la fin du prime en t'indiquant par leur manque d'intérêt à ton égard qu'ils t'avaient clairement lâché pour soutenir un gars plus cool que toi. Bref. T'adressais des petits signes à tout le monde, pour leur dire bonsoir, ou approuver leur tenue -que tu l'aimes vraiment ou pas- mais tu restais posé sur ton canapé, à t'ennuyer un peu pour l'instant parce que t'avais pas ressenti le besoin de prendre ta tablette pour l'occasion, autant profiter du moment si c'était ton dernier prime. Au moment où tu la vois entrer, tu suis @Jun du regard le temps qu'elle s'installe et tu lui souriais un peu comme pour l'encourager pour ce soir, parce que c'était bien chiant que vous soyez encore nominés en même temps et t'espérais qu'elle resterait. Puis y avait Livia qui risquait sa place aussi. T'étais pas loin de t'imaginer que les autres complotaient contre toi et les gens que tu appréciais -ce qui avait presque de quoi renfoncer ton impression d'être un élément dangereux de cette saison, alors que bon, c'est pas comme si tu trouvais des secrets à la pelle, malgré le fait que tu planchais sur pas mal d'idées, peut-être trop en même temps en fait. D'ailleurs, voici que la reine des révélations de secrets débarque avec Chaim, tout les deux en rouge, t'as cru comprendre que c'était pour une marque (y a aussi Bryce qu'est en rouge, tu sais pas si elle fait partie du truc elle aussi). @Livia prend place à tes côtés, t'aurais cru qu'elle irait s'asseoir auprès de Llewyn, mais non, c'était toi qu'elle a choisi pour la soirée, t'es un peu flatté. Elle te demande si tu sais comment supporter une cérémonie de récompenses comme celle à laquelle vous alliez avoir droit dans quelques instants. Tu fais naturellement non de la tête, t'étais pas de ceux qu'on invite à ce genre d'événement ni qui les regarde à la télé pour le fun, quoi. Alors elle sort une bouteille de prosecco qui te donne encore plus le sourire que d'avoir l'italienne dans sa robe incandescente à côté de toi. « On va en avoir besoin. » Que ce soit pour supporter les questions, les mots de remerciements des lauréats, les éliminations à la fin. T'étais pas sûr à cent pour cent que ce soit la meilleure idée du monde, compte tenu de ta tenue d'alcool variant en fonction de ton humeur de base, mais c'était elle qui t'avait entraîné -enfin elle avait pas eu à te prier non plus de l'accompagner. Même qu'elle te sert une coupe, et vous trinquez à peine que tu l'as déjà sifflée. La brune te demandait ce que tu penses de sa robe. Tu la détailles de haut en bas. « Élégante, provocante, captivante. Comme la femme qui la porte. » Que tu réponds dans un demi-sourire qui en a déjà fait craquer plus d'une. Evidemment, toi t'adores sa robe. Surement que la super-vilaine que tu lui avais imaginé porterait ce genre de chose pour un gala où de base elle devait se fondre dans la masse avant que l'opération pour voler un bijoux, ou tuer quelqu'un soit lancée, mais elle attirerait tous les regards comme ce soir. Elle t'empêchait même un peu de te concentrer sur le prime -elle ou la boisson. Du la vidéo d'Elliot tu captais les images plutôt flatteuse qu'elle avait choisies pour toi, la musique sympa, Livia à l'écran aussi. Du Garde à vous, que Llewyn suivrait ta compatriote au bout du monde et ça t'étonnait même pas. T'essaye de te reprendre pour la chronique de l'esthéticienne parce que c'était de @Livia qu'il s'agissait et que ça t'intéressait de savoir ce qu'elle avait pu dire -genre sur toi peut-être. « J'ai l'impression que tu masses beaucoup de monde ici, sauf moi. » Que tu remarque pour plaisanter, dans un sourire et tout, mais quand même. En plus, elle parle de son mari, elle rappelle qu'elle l'aime et tout le blabla. Tu dis rien mais t'en penses pas moins, tu te resserres juste un verre. Vers la fin, t'aurais presque de la compassion pour elle, mais au moins, on la cite quelque part, même si c'est en mal, contrairement à toi. A part pour les nominations, t'avait l'impression que ton nom ressortait pas beaucoup. Pour ce qui était de la destination de la semaine, vous n'en sauriez pas plus ce soir. Finalement, toi t'avait l'impression que c'était du pareil au même, vous ne pouviez même pas descendrez visiter un bout de ville, y avait presque que de l'eau à voir au quotidien par les hublots au final. Estelle vient faire le bilan de l'atelier d'art thérapie de la semaine. « Vraiment dommage pour l'atelier théâtre. » Que tu sors, à moitié ironique, parce que tu te serez tapé la honte, mais ç'aurait pu être marrant. Livia, de la carte chromatique truc que le docteur fait de ton machin, elle retient qu’apparemment tu serais un tendre. Tu hausses les sourcils, vraiment c'est loin d'être le cas. « Ouais non, t'as pas idée à quel point... » Tu roules des billes parce que tu sais pas où Estelle a pu trouver ça dans ta croûte. T'as tellement fait ça au hasard, en te moquant bien de l'art contemporain que tu captes même pas comment t'arrives en premier dans son top, mais peu importe finalement. « C'est que je dois vraiment être doué... » Que t'ajoutes en sirotant ta coupe. Puis Livia, elle se met à rire par rapport au totem de Llewyn, genre les testicules, c'est vrai que t'aurais peut-être pas vu cet organe pour lui, mais c'est la peinture qui a dit ça au docteur. Tu ricanes un peu avec elle, pas forcément parce que c'est si drôle que ça, mais le prosecco commence peut-être à monter et tu vas pas laisser Livia se marrer comme une baleine solo. Y a la petite chroniqueuse du début qui revient et qui te cite un peu, genre l'autre fois avec Jun, et à l'institut avec l'autre teubé et l'esthéticienne. Tu sais pas où elle veut en venir ensuite, quand elle te dit pas de confondre avec sa collègue. Pas comme si son avis t'intéressait de toute façon. Ce qui éveille ton intérêt par contre, bien sûr, c'est qu'elle parle du rapprochement entre Livia et Llewyn. Tu fixes l'écran puis ta compagne de soirée, l'air d'avoir rien capté depuis le début, ça finit quand même un peu par faire tilt, mais c'est pas forcément une bonne chose. « Ah, les couilles, je comprends mieux. » Que tu commentes. « Moi qui pensait que c'est Eben qui te sauterait en premier... » Tu chopais la bouteille et commençais à la descendre au goulot. Bien sûr que tu les savais proches, elle et le musicos mais t'avais pas imaginé que ça irait si loin, sinon tu te serais un peu inquiété. C'est pas comme si tu la surveillais, c'est pas comme si elle était à toi, qu'elle t'avait fait une promesse ou quoi, mais ouais, t'avais le seum, voilà. Tu comprenais rien à ce qu'Eleonora et Silvan se racontaient là, ni le reste, l'indice de la roulette qui te passerait surement sous le nez parce que t'allais virer, autant de sport que d'habitude pour toi, 8 méduses. « Super. » Ils te calculaient plus depuis la première semaine où t'avais été dans les ancres par tu savais pas trop quel tour de passe-passe, et maintenant dans le négatif. C'était pas bien marrant en vrai, mais tu pouvais pas t'empêcher de hocher la tête et de sourire.

tenue

_________________
    me ne vado, ti lascio nella sera
    che, benchè triste, cosi dolce scende
    per noi viventi, con la luce cerea
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 12665

MessageSujet: Re: SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]   Sam 18 Aoû - 18:08



Votre attention s'il vous plait. Comme vous le savez, ce soir se tient la dixième édition des Thrown Dice Awards, et qui dit remise de prix, dit bien évidemment récompenses et titres plus ou moins prestigieux et gratifiants pour certains d'entre vous. Tout au long de la soirée, les candidats nommés dans diverses catégories où ils seront arrivés en tête des votes viendront en effet chercher une statuette qui leur reviendra en même temps que la somme de 1000£ par award remporté. Il est cependant important de prendre en compte que tout le monde ne sera pas forcément amené à recevoir un prix, et qu'à l'inverse d'autres candidats risquent d'en rafler plusieurs. C'est ainsi, et il est préférable de ne pas prendre tout ça trop au sérieux car si recevoir une récompense est bien évidemment gratifiant, tout reste pour autant très subjectif et ne détermine en rien la continuité de l'aventure. N'hésitez d'ailleurs pas à adresser un petit discours de remerciements au moment de recevoir votre prix, ce ne sont peut être pas les Oscars mais ça n'en est tout de même pas loin. Pour rappel, voici la liste des prix qui seront remis ce soir, sachez toutefois que celle-ci ne détermine pas l'ordre dans lequel ces prix seront distribués.


Mais ce n'est pas tout puisque ce soir, vous aurez également l'occasion d'obtenir des réponses aux questions que vous pourriez vous poser sur vos petits camarades. En effet, il vous sera donné l'occasion d'interroger anonymement les candidats qui pourraient vous intriguer, ainsi ce prime pourrait bien être riche en révélations. Compétition, secrets, relations ... nombreux sont les sujets sur lesquels vous pourrez mutuellement vous interroger. C'est pour cela que vous avez eu au cours de la semaine l'occasion de faire parvenir vos interrogations au Maître, aussi indiscrètes soient-elles, et comptez maintenant sur celui-ci pour les poser aux candidats dont il attend bien évidemment la plus grande des honnêtetés. Qu'apprendrons-nous des uns et des autres ce soir ? Il est temps de faire tomber quelques masques.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 12665

MessageSujet: Re: SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]   Sam 18 Aoû - 18:16



"le candidat le plus attachant"

Est appelé(e) pour recevoir ce prix...

lauréat :
 



"le candidat le plus influençable"

Est appelé(e) pour recevoir ce prix...

lauréat :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 12665

MessageSujet: Re: SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]   Sam 18 Aoû - 18:22



Voici une question adressée à @Ariadne.

« Ariadne, si tu avais le choix : tu préférerais plutôt gagner le jeu ou bien finir par retrouver ton prince charmant ? (bon courage) »

anonyme





Voici une question adressée à @ugo.

« Ugo, tu n'es ni un grand joueur, ni une personnalité notable de ce jeu et tu n'as pas non plus noué de liens forts avec tes camarades. Que penses-tu être ton utilité dans l'aventure ? »

anonyme

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 792
AVATAR : gemma arterton
ÂGE : 36
LOCALISATION : bath, uk.
MÉTIER : gérante d’un salon de thé/b&b.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 152,676 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]   Sam 18 Aoû - 18:28

Surprise, surprise, la première question lui était destinée. Ce n'était pas forcément indiscret non plus et une question même tout à fait légitime et intéressante. Ariadne mit quelques secondes pour réfléchir. « Hmm... les deux sont tentants, mais dans l'immédiat, je dirais probablement gagner le jeu. Et pouvoir offrir à ma famille de vraies vacances vers une destination un peu exotique, » fit-elle avec un léger rire. « Mais l'un ou l'autre a des avantages, je dois l'avouer. Merci pour la question et les encouragements, » ajouta-t-elle avec un haussement de sourcils et un sourire amusé pour marquer la touche d'humour.

_________________


Dernière édition par Ariadne le Sam 18 Aoû - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10456-hunter 

MESSAGES : 603
AVATAR : brandon flynn.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]   Sam 18 Aoû - 18:28

Ce soir, il s'agissait d'un prime important puisque celui ci allait être celui où nous, candidats, allions recevoir les fameux awards qui faisaient tant la réputation de l'émission. Je n'avais aucune idée de si j'avais assez marqué l'aventure pour réellement remporter l'un des prix, mais tout ce dont j'avais conscience, c'était que William voulait absolument que nous soyons parfaitement vêtu pour l'occasion. Vous me connaissiez, je n'étais pas le plus grand fervent de ce genre de coutume, principalement parce que je ne savais pour ainsi dire pas réellement m'habiller. En même temps, les costumes et tout, c'était pas trop mon truc alors j'étais pas particulièrement excité à l'idée d'arriver à cette soirée, malgré le fait que j'avais hâte de voir comment étaient vêtus mes camarades. J'avais croisé @Llewyn un peu plus tôt dans la soirée, qui avait choisi une tenue plus rock que j'avais souligné de mon approbation. Franchement il avait toujours la classe lui, une part de moi aurait bien aimé être aussi badass que lui, mais de toute évidence, je n'étais pas prédestiné à cela. J'avais donc fouillé mon armoire histoire de trouver un truc un peu original, car je ne voulais pas trop porter de noir ou quelque chose qui pourrait ne pas forcément aller avec mon caractère. J'avais donc finalement opté pour un costume rose pâle qui, je trouvais, faisait ressortir mon regard. Pas certain que j'ai beaucoup de prestance avec, ou même que William trouve cela approprié, à cause de la couleur, mais je le trouvais mignon moi alors pourquoi pas. Arrivant dans le salon, je me posais à côté de @Beth qui était entrain de discuter avec @Eben « Ouah, vous êtes sublimes, je me sens ridicule à côté de vous. » y'avait de quoi en même temps, ils en jetaient grave. J'écoutais les rubriques, certains parlaient de @Chaim et moi et je lançais un regard dans sa direction avant d'entendre @Llewyn dire que je devrais avoir un peu plus confiance en moi. Je prenais note, il avait probablement raison, c'était quelque chose que j'allais essayer de travailler. Oser un peu plus. Finalement mon visage apparaissait pour la première fois dans la côte de popularité, et un large sourire venait fendre mes lèvres « Oh regarde, j'y suis... » que je lâchais à @Beth, totalement surpris alors que les awards allaient débuter. Les deux premiers wards tombaient, attachant et influençable, et j'atterrissais pour les deux à la même place.

+TENUE +COIFFURE

_________________

Hold on, I thought that I was doing so well, Oh, like everything was under a spell. Now it's getting harder
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 354
AVATAR : eiza gonzalez
ÂGE : 29


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 32 397£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]   Sam 18 Aoû - 18:29

Livia, elle vit son prime en toute tranquillité, s’amusant notamment du regard de son petit Micio quand elle fait son entrée dans le salon. Il y a même l’autre gland d’@Eben qui arrive à claquer un baiser sur sa joue, sans qu’elle ne trouve rien à y redire. Normalement, elle aurait dû l’envoyer chier parce que c’est ce qu’elle a décidé en ce qui le concerne, mais comme il l’a complimentée et qu’elle est déjà un petit peu bourrée, elle prend le tout avec décontraction. Le gars est un peu bizarre, quand même. Limite, il a presque l’air aussi euphorique qu’elle ne l’est de son côté, pourtant ce n’est pas dit qu’il se soit également enfilé quelques verres pour se mettre bien avant le prime. Elle se retrouve à côté d’@Ugo qui la flatte non seulement au sujet de sa robe, mais aussi d’elle tout simplement. Elégante, provocante, captivante. Elle sourit en sirotant son verre de prosseco. Alors qu’ils regardent l’interview qu’elle a donné à Sawelle, elle se sent toute bizarre quand elle s’entend parler de Javier. Il lui manque, mais elle essaye de ne pas trop se foutre dans un mood mélancolique, posant à la place un regard railleur sur son camarade. « Mais ce n’est pas grave, puisque tu n’es pas jaloux. » elle souligne quand il fait remarquer qu’elle masse tout le monde sauf lui. C’est ce qu’il avait affirmé la dernière fois après qu’ils aient évoqués l’épisode avec Eben. Elle se moque un peu de lui, mais elle sent bien que derrière son ton plaisantin, il se sent un peu laissé pour compte là-dedans. Livia, elle veut vraiment montrer à son petit poussin qu’elle ne passe pas non plus son temps à se foutre de sa gueule et qu’elle peut prendre soin de lui. Mentalement, elle est entrain de fabriquer tout un plan pour lui faire plaisir, en espérant très fort qu’ils ne se feront pas éliminés à l’issu du prime. Livia, elle suit ce qui se passe sur les réseaux-sociaux en parallèle des chroniques, jusqu’à bugger sur un message bien particulier. Genre. C’est qui cette meuf qui se permet de tagger @Llewyn au calme et de faire des commentaires désobligeants à propos d’elle ? Elle pince légèrement les lèvres en fixant l’écran de sa tablette, avant de donner un petit coup de coude à son voisin. « Tu crois que je devrais répondre ? » elle questionne Ugo, alors que la nana la traîte plus ou moins de traînée avec son hashtag tout pourrit. Il n’a pas le temps de lui donner son avis, qu’un nouveau message est posté. Ca la fait sourire en coin, avant de se tourner vers son voisin. « Ca se voit tant que ça que je n’ai pas mis de culotte ? » elle énonce clairement en le regardant droit dans les yeux, d’un ton peut-être un peu plus allumeur qu’elle ne le devrait. Livia, comme elle a bu, la situation la fait bien délirer aux côtés de son pulcino qui tire une drôle de tête puisque son rapprochement avec micio est justement en pleine diffusion. Elle se marre intérieurement quand la dénommée Jean la qualifie de vulgaire parce qu’elle a fait l’impasse sur les sous-vêtements. Elle n’a rien pigé, cette conne. C’est un choix vestimentaire murement réfléchit pour mettre parfaitement en valeur sa robe sans révéler la moindre trace de couture sous le tissu. Livia, elle est plutôt décontractée malgré les chroniques qui la montre s’extasiant sur son mari, avant de s’apprêter à se faire sauter par un autre type. Elle ne pète pas un câble ce soir, c’était d’ailleurs un peu le but de la manœuvre quand elle a décidé de laisser l’alcool se répandre dans ses veines plutôt que le trop plein d’émotions qui risquait encore de pointer le bout de son nez. La réflexion d’Ugo, elle lui passe un peu au-dessus de la tête, vu comment elle est complètement sur une autre planète actuellement. L’autre bite d’Eben, elle n’y pense pas trop. Elle est déconnectée, tout en se montrant euphorique face à la remise des awards qui devrait débuter à tout moment. Elle sent tout de même un net changement d’ambiance du côté de son voisin, qui lui fait légèrement froncer les sourcils. C’est depuis la chronique d’Elliot qu’il est bizarre et si normalement elle voulait emmerder tout le monde ce soir, elle est un peu peinée de le voir comme ça. Les doigts de l’italienne viennent s’agripper à la veste d’Ugo. « Tu m’en veux ? » elle demande en cherchant son regard. Elle ne veut vraiment pas perdre l’affection de pulcino à cause de ce qui a pu se passer avec Llewyn. Livia, elle a ce défaut de croire qu’elle peut gérer tout le monde en même temps, bien que ce soit juste impossible. Il y a toujours quelqu’un qui finit blessé d’une manière ou d’une autre. Elle voulait se rapprocher de l’écossais, lui faire plaisir, mais elle ne pensait pas au fait qu’il y avait un risque pour que ça impact sur ses autres relations. Elle a un peu l’impression de se trouver dans un putain de système de vases communicants où son envie brutale de rattraper le coup avec Ugo en le cajolant pourrait également troubler Llewyn qui se trouve à l’autre bout de la pièce. C’est un peu le bordel, mais elle est trop ivre pour le mesurer pleinement, alors que sa main vient se poser affectueusement sur la cuisse de son voisin.

_________________

And from your lips she drew the Hallelujah
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 12665

MessageSujet: Re: SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]   Sam 18 Aoû - 18:32



"le meilleur enquêteur du bateau"

Est appelé(e) pour recevoir ce prix...

lauréat :
 



"la révélation de secret la plus attendue"

Est appelé(e) pour recevoir ce prix...

lauréat :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10425-ugo 

MESSAGES : 588
AVATAR : dacre montgomery
ÂGE : 24
LOCALISATION : sarausa (sicilia)
MÉTIER : mécano


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]   Sam 18 Aoû - 18:40

La cérémonie de remise des prix commences, et si tu t'attends à en recevoir peut-être un négatif, c'est d'abord une question qu'on te pose. Tu la relis plusieurs fois sur l'écran après qu'elle ait été énoncée oralement. Tu fais un grimace, comme si tu comprenais pas. Franchement, tu dois bien être le plus grand joueur de l'émission toutes saisons confondues, et ta une personnalité qui sort tellement du lot. Tu sais pas c'est qui ce type mais il manquait plus que ça pour finir de te saouler. « Je suis ton prof d'italien, vai a farti fottere! cazzo ! » Que tu lâches en riant grassement.

_________________
    me ne vado, ti lascio nella sera
    che, benchè triste, cosi dolce scende
    per noi viventi, con la luce cerea
Revenir en haut Aller en bas
 

SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Prime et renom de l'homme au boomerang
» URGENT - SNOOPY vieux caniche qui déprime (Dépt 57)
» Y'Shahinn Nehleän - Prime Sorcière
» Un moment de déprime [Libre]
» Petit coup de déprime [Jeremy]
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: SALON PRINCIPAL :: PRIMES-
Sauter vers: