SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10425-ugo 

MESSAGES : 588
AVATAR : dacre montgomery
ÂGE : 23
LOCALISATION : sarausa (sicilia)
MÉTIER : mécano


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]   Sam 18 Aoû - 20:31

Tu sais trouver les bons mots avec @Livia, t'as l'impression d'être un bon gars avec elle, et elle de son côté, elle s'amuse bien avec toi. C'est jamais qu'un massage pour une chronique débile et t'es pas jaloux. « C'est vrai, j'avais failli oublier. » Mais est-ce que c'était pas lui montrer qu'elle avait un peu d'importance à tes yeux que de requérir son attention de cette façon ? Tu sais qu'elle plaisante, et t'aimes bien ça, c'est cool et t'es très patient, mais peut-être pas autant que tu veux bien l'admettre. L'italienne, contrairement à toi, consulte ce qu'il se passe sur le réseau et te demande, à ton avis, si elle devait répondre à un commentaire d'une téléspectatrice la concernant. Tu balaye l'écran d'un coup d'oeil pour voir ce que ça dit. Tu hausses les épaules prêt à lui dire qu'elle faisait bien comme elle voulait, toi t'aurait surement répondu que c'était pas bien classe de se traîner dans la boue entre femmes, si t'en avais été une et qu'on te visait. Mais tu vois un nouveau message arriver et @Livia de te demander alors si ça se voit qu'elle ne portait pas de culotte. Tu te mets à rire, l'air de pas trouvé ça très important mais elle semble attendre une réponse. « Je sais pas, j'ai pas fait attention. Lève-toi pour voir. » Juste pour être sûr, pour pas lui donner une réponse approximative, mais quelque chose de précis, de recherché, de documenté, avec enregistrements vidéo et preuves visuelles à l'appuie. Et disons que si t'avais beaucoup de plisser les yeux pour distinguer ce qui était ou n'était pas sous sa robe, c'est que ça allait. Ce qui allait moins en revanche, c'était d'apprendre qu'il y avait eu de l'action entre elle et Llewyn, surement la raison pour laquelle une nana sortie de nulle part le tag et vient tailler Livia -une ex jalouse. Toi t'es même pas un ex, t'as rien à dire mais tu sors quand même des conneries histoire pour rien arranger à la situation. La brune se fait toute douce, tu croyais avoir à faire à une lionne qui pissais à la raie des mâles qu'elle aurait pas choisi pour se reproduire et elle se fait chatte qui vient se frotter, te câliner pour s'excuser d'avoir fait un truc qui t'a pas plu. Elle te demande si tu lui en veux. Tu soupires et viens lui caresser la joue. « Non. Je suis du côté des connasses moi aussi, après tout. » Alors tu la comprenais un peu @Livia. C'est pas si grave si t'étais pas le premier sur sa liste, et juste au second plan. Ca devait pas être évident pour elle de tout gérer, surtout que tant que les uns ne savaient pas ce qu'elle faisait avec les autres alors tout était sous contrôle, mais il suffisait d'une fuite pour que ça pète. C''était surtout dur pour l'ego de la voir faire mumuse avec toi et toi qui te laissait faire parce que tu pensais que ça t’avantagerais sur le long terme. Compliqué pour toi de te rendre compte que tu comprenais moins de choses que tu le croyais aussi loin de ton terrain de jeu habituel. Puis ça continuait de te tomber dessus. T'en prenais pas autant sur la tête que Hunter de la part des autres candidats la semaine dernière mais tu pouvais imaginer ce qu'il avait dû ressentir et toi c'était pire. Clairement, pour commencer les question on te fait comprendre que tu sers pas à grand-chose, sachant que ce sont tous ces anonymes qui votent pour leur candidat préféré, ça donne le ton. Mais bon, t'es pas le seul à te faire rhabiller pour l'hiver tout de même. Enfin, de la série de récompenses, tu manques même de gagner celui du candidat qui rase trop les murs, puis du plus désagréable -clairement ta réponse à l'anonyme aide pas à prouver le contraire. Au lieu de trouver un truc intelligent, tu gueules des insultes. Tu sais pas si c'est pas punit par William normalement, mais qu'est-ce que tu t'en fous si tu sors ce soir ? Puis ça démontrait ta personnalité forte, non ? Ou juste ton caractère profondément con.

_________________
    me ne vado, ti lascio nella sera
    che, benchè triste, cosi dolce scende
    per noi viventi, con la luce cerea
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 555
AVATAR : Chloe Moretz
ÂGE : 20
LOCALISATION : manchester
MÉTIER : future étudiante en sociologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 20353£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]   Sam 18 Aoû - 20:54

C'est le priiiime. Si je suis complètement guérie je dois avouer que je suis un peu chafouin ce soir. Quelques trucs qui m'affectent un peu trop. Mais je vais essayer de faire en sorte de ne rien montrer. En espérant que le prime ne réserve pas de mauvaises surprises et que je découvre des trucs peu glorieux. En tout cas je suis à fond sur la préparation de ma tenue, et ça me met en joie ça. De quoi me remonter le moral la cérémonie des awards. Mais j'hésite, je change moult fois de tenues, je demande conseil, je suis pas confiante, j'ai l'impression de ressembler à rien. Je manque de formes pour mettre des magnifiques tenues de soirée. Je sais déjà que toutes les filles de l'aventure me supplanteront de toute façon. L'idée c'est juste de pas paraître trop ridicule. Finalement j'opte pour une petite robe blanche, à manche longue, et assez courte. Le tout perché sur des talons hauts. En revanche je suis plutôt fière de ma coiffure, bijoux et maquillages. Bref, je suis fin prête, je me rends dans le salon. Je suis toute émerveillée par les tenues de tout le monde, chacun y a mit du sien ça fait plaisir. On est direct mit dans l'ambiance. J'écoute les diverses rubriques. Certaines choses que j'entends ne me font pas vraiment plaisir, mais il n'y a rien de surprenant, ce sont plus des confirmations. J'approuve une nouvelle fois l'idée d'Estelle, qui consiste à faire du sport trois fois par semaine. Cela tombe bien, c'est pire ce que je fais déjà. Je constate que j'ai disparu des écrans radars pour la première fois il me semble de la popularité. " Tu vois je te l'avais dis... “ que je glisse à @Silvan concernant mes inquiétudes sur le fait que mon absence des radars puissent me porter préjudice. Bref, des prix sont ensuite remportés. J'obtiens celui de la plus attachante, et ça, cela me met en joie. Si il y'avait un seul trophée que je voulais remporter c'était bien celui là. Puis y'a les questions des gens. Quand vient la mienne, je ne suis pas étonnée. Je m'attendais à quelque chose dans le genre. Bien sur que je n'allais pas pouvoir passer le reste de l'aventure sans dévoiler mon choix cornélien de l'autre jour. A dire vrai, un candidat m'aurait posé la question directement, je ne m'en serais pas caché, et lui aurait dit la vérité. J'aurais été plus à l'aise que là devant tout le monde, avec des regards appuyés sur moi, comme si on attendait tout particulièrement ma réponse. ” Bonne question monsieur ou madame anonyme. Je suis sure que tout le monde ici à dû se la poser aussi et faire leurs propres suppositions. Alors pour couper court au suspens...J'ai...j'ai échangé Chaim contre Livia. " Et cela n'a pas été de gaitée de coeur croyez bien. J'ai pas l'intention de me justifier là ce soir, mais si jamais certains veulent des explications plus tard, je serais apte à leur fournir. Je sens que je vais faire des déçus et ça me désole d'avance. Si il y'a bien une chose que je déteste faire c'est décevoir les gens. Je dois vous avouer qu'au final je m'en serais bien passée de ce pouvoir. C'est pas un truc taillé pour moi ça, je peux vous dire que ça m'a beaucoup travaillé. Je pense que je le vivrais d'autant plus mal si @Livia venait à partir ce soir, sachant que cela serait à moitié ma faute. Je lance un petit regard désolé à la demoiselle et à @llewyn par la même occasion, avant de retrouver le chemin de mes mains qui sont bien plus intéressantes.


tenue

Spoiler:
 

_________________
your future is as bright as your faith


J'ai enlevé les deux « f »du verbe souffrir, maintenant je vais bien. (c) signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10410-eben 

MESSAGES : 901
AVATAR : brock o’hurn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]   Sam 18 Aoû - 22:16


Les téléspectateurs, c’est vraiment pas des tendres ce soir. Vu les questions un peu hardcore qu’à pu recevoir Ugo ou Bryce par exemple, il s’attend à un missile aérien venu de nul-part de la part d’un rageur derrière sa télé mais … même pas. La question qu’on lui pose, c’est presque de la douceur comparé à ce qu’il s’y attendait vu l’échantillon qu’on lui avait mit sous le nez. Là, deux options s’offrent à lui : soit il répond de façon superficielle avec son mode gros gland activé et envoie chier ce trou de balle dans l’anonymat dans lequel il appartient, soit il essaye d’y répondre d’une façon un peu plus civilisé pour changer un peu, mais il hésite. Pourquoi pas un mix des deux ? Être un tueur et en même temps rester léger ? C’est les téléspectateurs, en d’autre termes, c’est les gens qui votent pour ses fesses et qui le maintiennent en vie alors c’est clair qu’il va pas l’envoyer bouler sur la place publique « salut téléspectateur incognito et merci pour ta question intéressante » Eben, il salue cet anonyme tout en fixant l’écran. « déjà je pense pas que t’as idée de ce qui se passe dans ma tête, ni l’âge réel cérébral que j'ai. » C’est l’Armageddon complet dans son cône alors treize ans, ouais, ça lui semble peut-être minimaliste puisque il lui arrive de faire semblant d’avoir treize ans, mais si ce con de téléspectateur a retenu que ça, c’est que c’est vraiment un con alors il essaye d’adapter son speech dilué en y ajustant quelques réglages. « j’en ai pas conscience, non. J'arrive pas à concevoir qu'on puisse me trouver blessant vu que ce que je raconte, c’est pour le fun. »  Dans le fond il est pas là pour descendre les gens ou les blesser, c’est pas son hobby ni un truc qui le fait jouir parce-qu'il est pas aussi mentalement pété que ça. Il est tordu mais pas au point d’aimer blesser autrui. Il chambre, il se marre et si certains ont compris comment il fonctionnait, les autres, qui sont encore au temps de la 2G et qui ont pas encore saisi qu’il a souvent un bon fond au moment de raconter des salades, il les emmerde tout simplement. « les gens que je blesse n’ont qu’à venir vers moi pour me le dire. C’est clair que je m’excuserais pas » lol plutôt en rêver « mais j’arrêterais de les embêter avec mes conneries, c’est aussi simple que ça » le message est clair. Ceux qui veulent pas de lui et de son humour qu’il le dise la prochaine fois, parce-que lui aussi, il voudra pas d'eux vu que ça marche dans les deux sens.

(je réponds à la suite des rp juste après)

_________________

tranquille mon frère.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 485
AVATAR : KEKE PALMER
ÂGE : 22
LOCALISATION : LOUISIANE
MÉTIER : BONICHE CHEZ POPEYES


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]   Sam 18 Aoû - 22:33

Bryce reste dans son coin, la main posée sur son ventre, tandis que les a gardé se déroule devant eux. Évidemment elle gagne un award de merde, celui de la personne la plus agaçante. Un truc du style. Elle fait une grimace et tourne sa tête vers me premier gars à côté d'elle (libre) "D'où j'suis la plus désagréable là ! Agaçante et emmerdeuse j'veux bien mais désagréable ?" Quelle sort avec un grimace. Genre elle sourit quand même assez régulièrement, en tout cas plus que chez elle et elle n'est pas désagréable avec tout le monde. Elle hausse les épaules, ayant déjà à l'esprit de faire de la pub pour cet award. Si elle a la chance de rester ce soir, ils vont bien en chier. En attendant, une question lui est adressée sur son manque de temps de présence à la télé, la traitant limite de menteuse. Genre elle serait petit joueuse. "Hé anonyme là c'quoi le délire? Ok on m'a moins vu mais parce que j'ai MES PUTAINS DE REGLES ! Et ça me donne la chiasse !" Qu'elle répond à nouveau avec une grimace.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 629
AVATAR : james bay.
ÂGE : 27
LOCALISATION : londres, uk.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14 568£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]   Dim 19 Aoû - 0:00

Llewyn était un peu perdu en ce début de prime, mais l'arrivée de @Livia dans le salon lui fit étirer un sourire. Son entrée aurait difficilement pu passer inaperçue et cette robe dans laquelle elle s'avança, elle n'aurait pas pu le laisser indifférent. Elle lui allait à merveille et suggérait sans pour autant montrer, ce qui lui faisait plus d'effet encore que si elle avait opté pour une robe courte. Il savait ce qu'il y avait sous cette robe, il connaissait ses courbes comme s'il les avait dessinées et ça le plongeait dans un état vraiment particulier d'imaginer qu'elle ait peut être indirectement voulu réveiller certains souvenirs chez lui. Livia fila du coté d'Ugo et n'en saurait pas davantage sur ce que lui inspirait cette apparition, une chose qu'il pourrait toutefois lui exprimer plus tard si elle restait dans l'aventure, à moins qu'il décide de la faire languir. Assis aux cotés de @Silvan, il s'intéressa à la cérémonie de remise de prix et se demanda si son camarade était impatient à l'idée de découvrir les différents gagnants. Il semblerait que oui, et sa question sur sa tenue le fit sourire. « Je la trouve très bien, et comme tu dis on se complète un peu. Ça me rassure de voir que je ne suis pas le seul à avoir lésiné sur ce genre de détails. » Il s'attendait un peu à être le seul à opter pour quelque chose d'un peu moins classique parce que les consignes de la production avaient été plutôt claires, ce n'était donc pas déplaisant de partager ça avec Silvan. « Disons qu'il y a plusieurs catégories où je te verrais bien t'imposer. Je pense même que tu as l'étoffe d'un record man. » Il reprit en lui lançant un regard amusé, lorsque Silvan désira savoir si d'après lui il y avait une chance pour qu'il remporte plusieurs awards. Lorsqu'il lui retourna la question, Llewyn prit un air peu convaincu. « Comme toi je me contenterais d'un seul, seulement dans mon cas ça risque d'être un maximum. » Il émit un rire, parce que son avis était sans doute biaisé et qu'il ne comptait pas parmi les candidats qui pouvaient s'envoyer des fleurs du soir au matin, mais ça ne l'étonnerait pas vraiment que certaines personnalités ressortent davantage au cours de cette cérémonie. La rubrique d'@Elliot Ripley ne fut pas sans le troubler quand la chroniqueuse revint sur son rapprochement avec Livia et ces moments si particuliers auxquels il repensait beaucoup, et il finit par prendre un air plus amusé à la remarque de Silvan sur la chroniqueuse, qui semble-t-il avait aussi de l'imagination. « J'ai l'impression que tu es victime de ton succès. » Il fit remarquer dans un léger rire, constatant qu'on prêtait à Silvan pas mal d'admiratrices. « Tu n'aurais pas du te justifier, c'est peut être ce qui a renforcé ses soupçons. » Il disait ça pour plaisanter, mais il estimait que Silvan était assez grand pour n'avoir de comptes à rendre à personne et sincèrement, lui serait plutôt content s'il se rapprochait de Poppy étant donné que ces deux-là semblaient vraiment bien s'entendre. Il espérait simplement que personne, et surtout pas Bryce, n'en souffrirait. L'intervention d'@Estelle Leriche tira un rire à l'écossais lorsque son analyse de son tableau lui parut plutôt surprenante pour trois couleurs qu'il avait plus choisi par préférence personnelle qu'en imaginant l'analyse qui en serait faite ensuite, et Silvan se concentra quant à lui sur l'absence d'atelier la semaine prochaine. « Pendant une seconde, j'ai cru que tu allais de nouveau la vexer. En tout cas j'ai hâte qu'on s'y mette. » Llewyn émit un rire, songeant qu'il y avait maintenant prescription quant à cette histoire de malentendu entre Silvan et la chroniqueuse. Il avait cependant raison, ce serait l'occasion pour eux de prendre le temps de monter leur projet, une perspective qui l'inspirait déjà. C'est alors qu'il tomba sur un message de Jean, posté sur le réseau social et pour le moins perturbant. Il aurait du se douter qu'elle n'était jamais bien loin et qu'elle suivait attentivement son aventure, mais à force de n'avoir de nouvelles de personne, Llewyn s'était sans doute convaincu qu'aucun de ses proches ne réagirait directement. Avec Jean, les choses avaient toujours été un peu compliquées et il ne pourrait pas dire qu'il était vraiment étonné qu'elle cherche à s'en prendre à Livia. Mais lui qui avait passé sa semaine à espérer recevoir des nouvelles de son frère et de sa sœur devait bien avouer être un peu déstabilisé par tout ça, et pas seulement parce que c'était loin d'être un message approprié. « Oui, et elle a toujours été plutôt jalouse. » Il souffla à Silvan, sans pour l'instant lui donner de détails sur la fin de sa relation avec la jeune femme parce qu'il n'était pas forcément à l'aise avec tout ça. Surtout qu'elle n'en resta pas là et fit de nouveau connaître son avis au travers d'un deuxième commentaire sur la tenue de l'italienne. « Je ne sais pas trop ce qu'elle cherche... » A part épingler Livia et le mettre dans l'embarras. Il paraissait évident qu'elle n'avait pas aimé certaines choses qu'elle avait vu, mais il ne savait pas si elle s'attendait à ce qu'il lui réponde quand elle agissait comme s'il devait encore lui rendre des comptes. Pour le moment il n'y tenait pas trop, il n'avait pas envie que certaines choses se retrouvent étalées sur le réseau social, surtout que c'était une histoire compliquée. La remise des awards débuta alors et il eut même l'honneur de remporter celui du plus bienveillant, tandis que les autres distinctions lui semblaient légitimes. Tout du moins jusqu'à ce que @Bryce remporte l'award de la plus désagréable. Il la connaissait bien et ne l'avait jamais trouvé délibérément blessante, elle avait simplement son caractère et un franc parler qui ne pouvait pas faire que des ravis, mais peut être que tout le monde ne voyait pas les choses à sa manière. La valse des questions commença elle aussi et tandis qu'il eut à répondre à une question concernant son frère et sa sœur, Llewyn porta une attention particulière à la question posée à @Livia. Il était assez troublé par cette formulation, et sa réponse fut loin de le laisser indifférent. Ça le touchait énormément qu'elle dise tenir à lui et appréhender qu'il puisse vouloir se détourner d'elle, parce qu'il aurait sans doute eu beaucoup de peine qu'elle montre une certaine indifférence à cette éventualité. Elle comptait aussi beaucoup pour lui, plus qu'il ne se l'avouait probablement encore, et il aurait donné n'importe quoi pour se trouver près d'elle et serrer sa main dans la sienne. Parce que c'était un peu perturbant de l'entendre dire ce genre de choses alors qu'elle papouillait @Ugo juste sous ses yeux, c'était ce qui jetait un léger froid sur ses confessions, quand bien même elles étaient sans doute sincères. Il ne lui avait jamais fait aucune réflexion sur son attitude avec les autres candidats, mais ce soir ça le blessait et ça le contrariait même un peu qu'elle joue à ce jeu plutôt trouble avec un garçon certes agréable, mais dont certaines réflexions à l'égard de l'italienne ne lui avaient pas beaucoup plu ni certaines choses qu'il avait semblé insinuer. Il ne savait pas si elle ne s'en rendait simplement pas compte, mais ça donnait un certain relief à la question qu'on venait de lui poser qui paraissait un peu moins surprenante. Reportant son attention sur les prix décernés par la suite, Llewyn ne fut pas surpris que Livia remporte le prix de la candidate la plus séduisante, qu'elle était loin d'avoir volé même si la concurrence était rude. Ce n'était pas lui qui irait débattre de ces résultats, même s'il ne s'était jamais intéressé uniquement à son physique, et après le prime de la semaine dernière il espérait que ce prix représenterait quelque chose pour elle. Silvan fut quant à lui élu candidat le plus séduisant, et Llewyn lui lança un regard en coin. « C'est mérité, j'aurais parié sur toi pour celui-ci. » Il lui confia dans un sourire, jugeant en toute objectivité qu'il avait du charme et un petit quelque chose qui devait beaucoup plaire aux téléspectatrices. « Tu t'attendais à le gagner ? » Silvan semblait plutôt conscient de ses atouts alors ça ne l'étonnerait pas forcément, mais peut être qu'il se trompait et qu'il n'aurait pas parié sur une victoire aussi large. L'arrivée de @Poppy dessina sur ses lèvres un sourire, avant qu'elle ne se voit poser une question un peu délicate. Révéler l'usage qu'elle avait fait de son pouvoir au cours des nominations, ça devait être compliqué alors qu'ils étaient tous là et que les éliminations étaient proches. Llewyn, il admirait son courage parce qu'il était le premier à craindre de blesser les autres. Lorsqu'elle prononça le prénom de Livia, il sentit sa gorge se serrer parce que forcément c'était difficile pour lui d'envisager qu'elle aurait pu échapper à la nomination et n'aurait donc pas eu à craindre pour sa place si son choix avait été différent. Il était triste et il craignait surtout que Livia se sente encore dépréciée, mais il ne pouvait pas non plus complètement en vouloir à Poppy qui avait eu un choix difficile à faire. Elle devait beaucoup s'en vouloir et ça n'était pas son genre d'en rajouter.

_________________
I watch you on
the red horizon.
we live through scars this time, but I've made up my mind. we can't leave us behind, anymore.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10410-eben 

MESSAGES : 901
AVATAR : brock o’hurn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]   Dim 19 Aoû - 1:54


Beth, elle l’a peut-être injustement bloqué sur les réseaux sociaux, il la trouve cool et drôle parce-qu’elle le fait bien marrer avec ses grands airs de professeur lesbienne stricte qu’il aime bien titiller, ce qui accentuent encore plus son côté teubé qu’il aime bien mettre en valeur avec son attitude de gros imbécile. Surtout que ce soir, il est étrangement plus euphorique, plus maniaque et arrive pas trop à tenir en place. Il salue tout le monde, complimente ceux qui ont attiré son attention et décide de se glisser à ses côtés parce-que bon, ils ont peut-être beau ne pas être les meilleurs potes de l’aventure, ça lui inspire de se poser près de la prof. Pour changer, mais aussi pour se payer sa tête aussi, vu qu’il peut plus l’embêter dans le virtuel. En attendant, elle, elle aurait bien aimé avoir cette option mais c’est pas possible. Eben, ça l’amuse. Elle est cash et s’en cache pas et bizarrement ça renforce encore plus son envie de la coller.  C’est bon enfant alors il prend ses aises dans ce canapé. Elle doit quand même s’estimer heureuse, avec lui, elle risque pas de s’ennuyer de la soirée et elle va enfin connaître un vrai prime vu qu’il compte bien animer leurs échanges. Du coup c’est officiel, il se sent définitivement bien et décide de passer probablement sa dernière soirée avec un petit comité constitué d’@alvaro et @beth, auquel vient se rajouter son coloc de la semaine @hunter. Les compliments fusent de tout part mais c’est normal, c’est la soirée où tout le monde est censé être bien sapé et Eben en profite pour bien se rincer les yeux. Il est loin de déconner quand il complimente @jun sur sa tenue ou @livia avec sa robe saucisse, mais surtout il est loin cette fois de se payer sa tête quand il sort à @beth qu’elle est magnifique. Lui, dans les réseaux sociaux, il était sérieux quand il disait qu’il aimait bien sa nouvelle coupe de cheveux. Ça fait milf qu’il se verrait probablement sauter dans un monde parallèle où Beth bis n’aura pas forcément la même orientation que la Beth de cet univers, et en plus avec cette robe, c’est clair qu’il ment pas. Il a l’impression de la troubler avec son compliment. Ça le fait rire parce-que dans un sens, elle sait pas si il est réellement sérieux ou simplement toujours dans la déconade, et ça lui donne un côté imprévisible qu’il aime bien. Il va pas non plus lui fournir la version de lui-même sous-titré, c’est à elle d’essayer de comprendre la VO. « haha j’avais planifié de venir en tongs » qu’il lui lâche avec son rire de viking idiot au moment ou elle le complimente sur ses efforts. Ça casse un peu l’aura de grand gentleman qu’il s’est faite ce soir, mais il tient quand même à l’informer de ses sombres projets avant de venir ici. « tu penses que William m’aurait jeté par-dessus le bateau si j’étais venu avec mes sandales de plage ? » Néanmoins il reprend un peu de sérieux pour souffler en plantant ses yeux dans les siens « ouais j’ai un gros potentiel que je gâche, je sais » Eben, il peut easy rafler les awards du gars le plus charismatique ou le plus séduisant s’il soignait son comportement, mais c’est pas non plus comme ça qu’il cherche à se faire voir. De temps en temps, il se voit bien faire le gendre parfait, comme ce soir, mais pas indéfiniment. Comme juste après la chronique d’Estelle ou il décide d’enfiler une nouvelle fois son costume de gros con en posant une question à la prof. Ça le fait marrer dans son coin de voir que Beth prend son rôle d’institutrice très au sérieux et il hoche la tête face à la définition qu’elle lui présente d’une manière très, pédagogique, hm. « ah ouais je vois, j’ai en moi beaucoup d’hormones c’est vrai elle a pas tort. Mais je suis loin d’être égoïste ou arrogant c'est des conneries ... » il décide de pas trop faire attention au reste de ce qu’elle ressort de sa toile, parce-que c’est pas très glorieux comme adjectif, mais il fini troisième donc il chie sur le reste, c’est pas important à ses yeux. Quant à Beth, ça a l’air d’être une vessie et ça le fait marrer. « j’aurais dis plutôt un utérus » Beth, ça aurait fait un joli utérus si tous les candidats devait constituer un corps humain, mais ça l’interpelle aussi, cette histoire « elle voulait dire quoi par … fertile ? » wtf comment elle a sorti ça d’un tableau c’est du gros n’importe quoi quand même. Ça se trouve, elle se fout de leur gueule cette conne et eux ils sont sacrément stupides à surinterpréter tout ce qu’elle leur sort avec son jargon psychiatrique. Quant aux awards, c’est clair qu’ils en auront. Peut-être lui un peu plus qu’elle, mais il s’attend quand même à voir la prof en recevoir au moins un. Il check un peu dans la liste des awards de la soirée pour voir ce qui pourrait lui correspondre « je te verrais bien dans la catégorie de la candidate la plus énigmatique, la plus sage ou la plus désagréable » qu’il lance en se grattant la barbe dans sa réflexion profonde, un fin sourire sur le coin des lèvres. Surtout pour le dernier, histoire de bien la chambrer là-dessus et sur son comportement relou parfois. Manquerait plus qu'elle le signale pour qu'elle le chope, celui-là, hm. Quant aux questions des téléspectateurs, il s’en moque éperdument et attend bien à ce que la prod ne sélectionne que celles qui risquent de bien les faire chier ou foutre la merde entre eux. De toute façon, y’a que des guignols qui regardent ce programme, donc faut pas s’attendre à des trucs ultra profond. « pas du tout, au contraire j’ai hâte de voir ce que le public pense réellement de nous » en d’autre terme, c’est un petit thermomètre bien utiles et comment dire, ça commence très mal pour certains, mais ça le fait délirer « ils sont trop drôles ces téléspectateurs » qu’il annonce quand il regarde les premières questions. Ugo, puis Ariadne, puis celle de Beth dont la réponse lui fait limite soutirer une moue faussement boudeuse. Et loin d’être sérieux. « Oui moi je suis déçu, je pensais que t’allais penser à moi » encore une fois, il tire la tronche et raconte des salades, mais ils n’ont absolument rien en commun et il en est conscient. Elle gagne le titre de la plus sage, et lui deux titres de la catégorie B, celui du plus illuminé et et du plus égocentrique. Loin d’être surprenant, il s’y attendait un peu vu la pauvre concurrence dans ces deux domaines. Mais il décide de prendre cela avec le sourire. « dis, le plus illuminé je dois le prendre comment ? C’est flatteur, non ? » ça veut peut-être dire qu'il est le plus intelligent, mais il sait pas ou le caser celui-là. Ça lui inspire dieu, jésus et la lumière alors il aime bien, mais il est pas sûr alors il demande en tournant la tête en brandissant la statuette vers Beth.

_________________

tranquille mon frère.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1901
AVATAR : blaaker (@n-dia)
ÂGE : 25
LOCALISATION : bursa (tr)
MÉTIER : acrobate


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 24.549 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]   Dim 19 Aoû - 10:20

Silvan ne sait pas si sa tenue respecte concrètement le code vestimentaire imposé par la production. Si on le compare aux tenues des autres candidats masculins de la saison, son costume contraste et se démarque notamment par l’absence d’accessoire et la forme peu conventionnelle du col de sa chemise. Il se fiche bien de tous ses détails mais il a compris que ce n’était pas le cas de tout le monde, sur ce bateau. Il remarque d’ailleurs que @Llewyn aussi a choisi de ne pas porter de cravate. Il se dit d’ailleurs rassuré de voir ne pas être le seul à lésiné sur ce genre de détails. Un rictus se dessine sur la bouche du turc. « Il faudrait limite me mettre le couteau sous la gorge pour me faire porter ça », qu’il glisse sur un ton amusé. Il plaisante. Il est certain tout de même qu’il faudrait le forcer à porter un tel accessoire, comme une cravate ou un nœud de papillon. Ces accessoires ne lui paraissent pas naturel à porter. Il rit de sa remarque. Il tourne son attention vers son interlocuteur, qui prévoit que le métis pourrait bien décrocher plusieurs récompenses au cours de cette soirée. Il aurait l’étoffe d’un record man. « Carrément ? », qu’il souffle. Il dessine une petite moue. Il ne sait pas si l’écossais a raison ou non. Il ne vise aucune récompense précise. En tant que joueur, il sait qu’une récompense n’est pas négligeable. Elle est symbolique, certes. Quant à son camarade, il se contenterait d’une statuette, ce qui serait selon lui son maximum. L’attention du jeune homme s’attarde ensuite sur l’une des rubriques diffusées et sur le commentaire émis par Elliot à son sujet. Cela fait déjà quelques rubriques qu’elle ne l’épargne pas avec ses commentaires, en lui prétendant des attirances pour plusieurs candidates. Il préfère s’amuser et ne le prend pas personnellement. Ainsi, Elliot aurait envie de lui décerner l’award du bourreau des coeurs de la saison. Ce le fait rire. D’après son complice de la soirée, il serait victime de son succès. « C’est que c’est dur à gérer. Tu connaîtras ça, Mick Jagger », qu’il réplique sur le ton de l’auto-dérision. Il préfère prendre tout cela à la légère. Il reprend un air sérieux, quand l’écossais lui dit qu’il n’aurait pas dû se justifier. Il semblerait que ce serait cela qui a renforcé ses soupçons. « Tu penses que j’ai fait une erreur ? », qu’il le questionne. « Je n’avais pas envie qu’on s’imagine quelque chose d’autre qui ne s’était pas passé », reprend-il. Parce qu’il suffit d’associer le nom de Silvan avec une candidate et le verbe « découcher » pour que l’imagination des uns et des autres fleurissent. Entre temps, la côte de popularité est dévoilée. Le métis découvre qu’il est de nouveau le candidat qui a reçu le plus d’ancre. Une voix le tire de son observation de l’écran. Il s’agit de @Poppy qui l’a rejoint. « Je suis certain que tu vas vite retrouver ta place », qu’il reprend, en adressant un sourire à la jeune femme. Il n’a pas de doute que la jeune femme va retrouver sa place au sein de la côte de popularité. Elle est une personnalité appréciée et attachante, comme en témoigne l’award qu’elle vient de recevoir. Quant à l’écossais, ce dernier a reçu un message sur le réseau social de la part d’une jeune femme, une dénommée Jean. Silvan a vu juste. La demoiselle est une ancienne copine de Llewyn. Il ajoute qu’elle a toujours été jalouse. Il écoute les quelques mots de son camarade. « Je ne peux pas te dire… J’ai jamais trop bien compris les filles », qu’il réplique. Les femmes restent pour le turc un grand mystère. Par exemple, il ne comprend toujours pas Bryce. Il a beau essayé de chercher à comprendre, son comportement et son attitude reste un grand point d’interrogation. « Ca fait longtemps que vous êtes séparés ? », qu’il l’interroge. […] Les récompenses se succèdent. Jusqu’à maintenant, le prénom de Silvan n’est sorti dans aucun des top 3, jusqu’à découvrir qu’il est second au prix du candidat le plus charismatique. Peu de pourcentage le sépare d’ailleurs de son coéquipier. Un téléspectateur lui pose une question. Il y répond, sans prendre le temps de réfléchir, comme toujours. Finalement, le métis est appelé à venir récupérer son prix. Il est lauréat au prix du candidat le plus séduisant de la saison. Sans attendre, il se lève pour récupérer la statuette. « Vous n’avez pas su résister au charme de l’Orient », qu’il réplique, en plaisantant, en brandissant le petit objet métallique qui fait un certain poids tout de même. Il retrouve sa place aux côté de @Llewyn et @Poppy. Selon l’écossais, son statut de candidat le plus séduisant est mérité. « Ah ouais ? ». Il aurait parié sur lui pour ce prix. Quant à savoir s’il s’attendait à le recevoir, Silvan se pince les lèvres, avant de répondre. « Je sais que la nature m’a offert quelques avantages physiques », qu’il commence, en répliquant sur le ton de la plaisanterie. Silvan a tout de même conscience de ses avantages physiques et esthétiques. « Après je n’aurais pas pensé que ça plaise à une petite majorité », continue-t-il. Silvan n’a pas franchement le faciès du bon petit Occidental, comme tous ses autres camarades. Il est le seul basané, le seul Oriental de la saison. « En route pour le record d’awards, alors ? », qu’il reprend, entre deux éclats, en faisant référence à la réplique de Llewyn, en début de prime, qui disait que le métis serait un record man. L’attention du jeune homme pivote à l’écran, de nouvelles questions. Poppy est interrogée, concernant son choix qu’elle avait dû à faire lors des nominations. Il se sent quelque peu concerné, puisqu’il lui avait donné ce pouvoir, lors de la soirée des dilemmes, il y a une semaine. Il tourne la tête vers la jeune femme qui répond à la question. Elle révèle avoir échangé entre Chaim et Livia, pour ces nominations. Il lance un regard rapide vers l’assemblée, observant les réactions, et pose ses prunelles vertes sur le visage de la petite blonde. Il reste silencieux et lui sourit, pour la rassurer. Il se doute que la jeune femme s’en est voulu.

_________________
THAT LONELINESS IS MY DISEASE
i didn't know that i was broken
until i found my missing piece
it seemed like every door was closing on me
and you were so far out of reach
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 354
AVATAR : eiza gonzalez
ÂGE : 29


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 32 397£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]   Dim 19 Aoû - 11:44

Livia, elle essaye de déterminer la meilleure méthode pour gérer la fan-base de Llewyn ou peu importe d’où sort la téléspectatrice qui balancent des commentaires passifs-agressifs sur le réseau-social. Elle cherche un soutien du côté d’@Ugo, mais il n’a pas l’air trop chaud pour s’en mêler. Il n’y a qu’au moment où elle évoque sa petite culotte qu’il commence à s’intéresser à l’affaire. Ses lèvres se fendent d’un sourire amusé quand il lui demande de se lever afin d’approfondir son expertise à ce sujet. « Tu n’auras qu’à regarder quand j’irais chercher mon premier award. » elle souffle dans un clin d’œil. Livia, elle est plutôt confiante à ce sujet, comme elle s’en est déjà confiée à Chaim. Elle sait qu’elle devrait en remporter un ou deux. Elle replonge le nez sur sa tablette pour gérer la Jean en folie, avant de finir par décider de se rétracter comme cette dernière a l’air de s’être calmée sur les insultes dissimulées. De toute façon, il y a un tout nouveau mood dans la conversation, bien éloigné du débat sur la présence ou non de sous-vêtements sous sa robe, qui requiert toute son attention. Ca l’embête de voir la réaction négative d’Ugo à propos de ce qui a pu se passer avec Llewyn. Elle ne pige pas non plus trop pourquoi il essaye de ramener le cas Eben dans la conversation en le positionnant comme le type qui aurait pu la sauter dans le jeu. En fait, c’est pire. Il parle de lui comme du premier, à croire que Livia elle a une liste d’attente pour gérer ses tournantes sur le paquebot. Elle se sent un peu blessée, mais surtout, ça la rend triste de voir qu’il semble déçu. Elle se sent vraiment touchée par sa réaction, c’est pour ça qu’elle ne dit trop rien. De toute façon, elle a toujours été plutôt docile contrairement à ce que ses grands airs de princesse laissent penser. L’italienne, elle s’adapte énormément à ses interlocuteurs et à ce qu’ils peuvent attendre d’elle. Elle fixe quelques secondes Ugo, avant de prendre la décision de l’envahir en lui tripotant le bras et en lui demandant s’il lui en veut tout doucement. Il lui caresse la joue et elle se sent rassurée, même si ça n’a pas l’air d’être tout à fait revenu à la normal entre-eux. La question posée à son voisin n’aide pas vraiment à rattraper les choses. Livia, elle est un peu choquée par la formulation et elle ne comprend pas non plus le délire du téléspectateur. Ugo est nettement plus joueur que la grande majorité des candidats de l’émission. Il est celui qui a accumulé le plus de tentatives à la test machine, alors que d’autres ne se sont jamais donné la peine d’y faire un tour. Il prend des risques, puis finit nominé au lieu de se la couler douce sans rien glander. Livia, elle reste silencieuse après qu’il ait insulté au calme le monsieur anonyme. Elle ne sait pas trop si c’est toléré, mais de toute façon elle est la seule ici à avoir les capacités linguistiques pour saisir pleinement ce qu’il raconte. « Ti voglio bene. » elle expire en cherchant à lui montrer son attachement. Livia, elle l’aime beaucoup son petit pulcino. Elle ne saisit pas trop la sentence déclarant que son camarade n’aurait aucun lien fort dans le jeu. Dans son monde, c’est un peu comme le petit-frère qu’elle n’a jamais eu. Mais un petit frère à la sauce Game of Thrones, ce qui signifie qu’elle a tout de même un peu du mal à s’empêcher de faire certaines choses avec lui. Elle se redresse pour déposer un baiser sur sa joue, avant d’essuyer avec application la trace laissée par son rouge à lèvres. Livia, elle a un comportement assez obscur avec les mâles du bateau. Elle s’attendait même à se faire épingler en direct sur ce sujet, mais il semblerait que le public ait d’autres questions à lui poser. Troublée une demi-seconde, elle finit par répondre à l’interrogation lui étant destinée, en jetant un petit coup d’œil en biais en direction de @Llewyn. Elle se demande ce qu’il en pense. Le prime se poursuit et elle remporte tout d’abord l’award de la meilleure enquêtrice qu’elle avait dans le viseur. Ça l’aurait étonnée de ne pas le recevoir après les deux secrets qu’elle a déjà trouvé, sans oublier qu’elle possède encore quelques pistes qu’elle compte bien exploiter jusqu’à son départ de l’émission. Elle se lève précautionneusement pour aller chercher son prix, avant de revenir vers son poussin. « Alors ? » elle l’interroge en se laissant tomber à ses côtés dans un sourire, en essayant de le ranimer après tout ce qui vient de se passer. L'absence de culotte, Ugo, visible ou pas ? Elle découvre qu’elle a également mis la main sur le titre de la candidate la plus séduisante et ça lui fait vraiment plaisir. Elle se sent flattée et elle sourit comme une abrutie. La question posée à @Poppy attire son attention, sûrement comme tout le reste du banc des nominés. Elle est surprise de découvrir qu’elle est celle qui a subit cet échange, parce qu’elle pensait vraiment s’être fait nominée par l’ensemble des candidats. Enfin, ce n’est pas non plus comme si ça avait dû passer très loin, vu les méduses qu’elle s’est encore une fois pris dans la gueule. Elle est un peu bizarre vis-à-vis de cette information. Ça la rassure de découvrir qu’elle n’est pas aussi détestée qu’elle ne le pensait par ses camarades ne désirant pas tant que ça la voir se casser du bateau. Elle est déçue, aussi. Eviter une nouvelle nomination aurait fait beaucoup de bien à sa santé mentale personnelle, au vu de la crise qu’elle avait pété à la fin du dernier prime. Elle fait beaucoup d’efforts pour démontrer sa valeur dans l’émission, et ce sur tous les plans. Livia, ce qui l’embête vraiment, c’est de savoir que d’elle et Ugo, il y a quand même une très forte probabilité pour que l’un rentre chez-lui ce soir. Voir même pourquoi pas les deux, ce qui aurait l’avantage de leur faire faire le trajet jusqu’en Italie avec un compagnon de voyage. Elle soulève le bras de son pulcino pour le passer autour de son épaule, calant sa tête contre son torse. C’est un peu la merde au niveau des éliminations qui approchent à grand pas et elle ne veut pas qu’il ait l’impression que tout le monde s’en branle de son potentiel départ après la question qui lui a été posé.

_________________

And from your lips she drew the Hallelujah


Dernière édition par Livia le Dim 19 Aoû - 13:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10443-chaim#263353 

MESSAGES : 625
AVATAR : Trevor Signorino
ÂGE : 23
LOCALISATION : Lyon
MÉTIER : Responsable d'une salle de sport
ÉTAT D'ESPRIT : Conquérant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 3000 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]   Dim 19 Aoû - 13:26

Il n’y a pas à dire, @Livia sait encaisser les verres sans faiblir. Peu habitué à enchainer les consommations à un tel rythme, je débarque sur le prime avec l’esprit gentiment embué. Pompette, le terme est à priori le plus adapté à ma situation. Les séances d’essayage et de préparation ont été amusantes, de quoi nous permettre de mieux apprendre à nous connaitre tous les deux. A quelques secondes de rejoindre nos camarades, la jeune femme m’interrompt pour remettre le col de ma chemise correctement. Un sourire étire doucement mes lèvres et je jette un dernier coup d’œil à sa robe, à la recherche du moindre petit défaut éventuel à corriger. « On est canons ! » Personne ne pourra dire le contraire. @Luca a relevé le challenge avec beaucoup de goût, elle doit être fière d’elle. Son e-shop risque fort de connaitre une forte vague de commandes à l’issue du prime, l’objectif qu’elle doit s’être fixé. Après quelques minutes supplémentaires, @Livia et moi entrons bras dessus bras dessous, prêt à faire forte impression et à nous confronter aux autres tenues de nos camarades. @Jun a mis le paquet, elle est à tomber, le noir lui va divinement bien. @Alvaro, que je sens en petite forme, a mis les petits plats dans les grands, lui qui s’inquiétait plus tôt dans la semaine de devoir se pointer en costard. « T’es beau comme un camion, mon grand ! » Je tapote son épaule, l’œil rieur et me heurte au constat qu’il émet. « La discrétion c’est so’ 2017. » Ou pas, je devrais parfois apprendre à fermer ma gueule. Existe-t-il des cours particuliers pour cela ? Des sessions de coaching pour apprendre à se faire plus discret et éviter de se faire remarquer ? Après avoir passé des années à tester la fidélité de couples, peut-être pourrais-je inventer ces sessions de coaching thématisées… De quoi rebondir d’une manière un peu plus originale encore. Mon poto me questionne sur mes intentions concernant @Hunter, quand passer la seconde… Plus facile à dire qu’à faire. « J’ai été interrompu dans mon élan par la révélation de mon secret… » Soyons sérieux, comment aurais-je pu agir comme si de rien n’était après l’explosion d’une telle bombe. « Je ne veux pas qu’il se méprenne sur mes intentions ! » C’est là que réside ma plus grande appréhension, le décevoir, ne plus percevoir ce petit je-ne-sais-quoi dans ses yeux qui me donne l’impression d’être quelqu’un de bien, d’être exceptionnel. Certains, d’après nos chroniqueurs de la saison, n’ont pas manqué de s’amuser un petit peu. « Certains n’ont pas leur langue dans leur poche… En effet ! » Ils étaient bien trop occupés à la glisser ailleurs. D’ailleurs, en parlant de rapprochements… Je m’incline pour pouvoir le regarder et, sourire aux lèvres, le questionne à mon tour. « Et donc… Ariadne, hein ? » Je me doutais qu’ils étaient proches, Alvaro a tenu des propos vraiment gentils à son égard lorsque nous étions attablés, à dévorer un immense hamburger, mais je n’imaginais pas qu’ils pouvaient potentiellement être plus que proches. Papa @Eben nous salue @Alvaro et moi, check habituel en guise de geste tendre et petite remarque sur ma tenue. Merguez, tout de rouge vêtu on peut effectivement y percevoir une certaine ressemblance. « Dis donc, t’as fait les choses bien, t’es élégant… Pour une fois. » Je termine en lui tirant la langue, référence à la réputation de goujat qu’il se traine sur le bateau depuis le début du jeu. Les premiers Awards sont distribués, les premières questions posées et l’une d’entre elles attire particulièrement mon attention puisqu’elle me concerne directement. La réponse d’@Hunter me rassure, elle me fait plaisir… Mieux, elle me fait beaucoup de bien et disperse une partie de l’appréhension qui m’étouffait depuis la révélation de mon secret. Je suis tout retourné, victime de plusieurs émotions différentes à la simple évocation de son prénom, au moment même où mes yeux se posent sur lui à nouveau et constatent que le rose, comme la plupart des autres couleurs, lui va comme un gant. Armé d’une nouvelle flute de champagne, je décide d’abandonner mes potos pour le rejoindre, sourire timide aux lèvres. « Tu es… Wow… » Je n’ai pas de mots pour exprimer ce que je ressens en le regardant. Mes doigts s’attardent sur sa veste de costard pour remettre la rose à sa place. « Tu es à tomber ! » Surpris, je le suis forcément par les candidats qui remportent le prix dans certaines catégories, notamment @Bryce qui écope de la triste statuette de candidate la plus désagréable. « Ah bon ? T’es désagréable toi ? J’suis pas sûr d’avoir la même définition que les téléspectateurs de ce qu’est une personne désagréable ! » Je me retourne vers @Hunter, soucieux d’avoir son avis. « Tu la trouve désagréable, toi ? » Mon petit @Hunter est récompensé, Award du candidat le plus sensible, il le mérite clairement, aucun doute là-dessus. Une question m’est adressée, elle concerne @Eben et fait allusion à une stratégie éventuelle de ma part, surprenant. « J’ignore ce que tu as pu voir de nos échanges avec Eben, petit anonyme, mais je puis t’assurer que je ne dis pas amen à tout ce dit mon pote, au contraire. Le degré de légèreté qu’il insuffle sur le bateau nous permet simplement de passer du bon temps sans se prendre la tête ni avoir à débattre cent mille ans sur des trucs inutiles. » Ma camarade, @Livia, décroche l’Award de la candidate la plus séduisante. « Avec une robe comme celle-ci, le doute n’était de toute manière plus permis, félicitations, ma belle ! » J’obtiens une seconde place, derrière le beau gosse de la saison (@Silvan) dans la catégorie candidat le plus séduisant. De quoi satisfaire mon égo, je n’ai pas besoin de plus et cela rejoint mes prédictions du début de semaine. @Poppy confesse m’avoir échangé avec Livia durant ces nominations, de quoi m’interpeler et mener mon regard à croiser le sien, touché par une telle attention. Je dessine un petit cœur avec mes doigts et le lui envoi. « Merci. » Je ne sais pas quoi dire de plus, je ne pensais pas qu’elle me sauverait, je ne m’attendais pas à ce que quelqu’un ici prenne une décision pour me préserver. Une agréable surprise qui me donne le smile et qui me conforte dans cette impression que tout est possible, ici, sur le bateau, lorsqu’il est question d’amitié et de découvertes humaines.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10413-alvaro 

MESSAGES : 986
AVATAR : maxi iglesias
ÂGE : 32
LOCALISATION : london, uk (ex. cuba)
MÉTIER : private investigator
ÉTAT D'ESPRIT : ambitieux


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 33K
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]   Dim 19 Aoû - 16:32

Le cubain se retrouve rapidement en compagnie de @chaim, avec lequel il a eu un échange pour le moins passionnant cette semaine entre deux gros burgers et une avalanche de frites. Ce dernier se ramène d'ailleurs au bras de l'italienne, à laquelle il n'adresse pas plus qu'un bref regard. Elle a beau lui avoir fait une scène l'autre fois c'est pas pour autant qu'il a revu à la hausse l'attention qu'il lui accorde sur ce bateau. Et puis il préfère assurément reporter celle-ci sur Chaim qui d'après lui a bien plus de conversation et qui, au moins, n'est pas uniquement centré sur lui-même. Il gratifie ce dernier d'un clin d’œil lorsqu'il le complimente sur sa tenue, comme quoi il a bien fait de mettre le paquet et de s'adapter au dress code de la soirée. Alvaro il cherche jamais à être le plus élégant du lot ni à se faire remarquer de cette façon, mais quand l'occasion l'exige il peut sans problème sortir un look incroyable de sa penderie. Il a pas de style défini le cubain, il peut passer d'un extrême à l'autre en l'espace d'une semaine vestimentairement parlant. Là ce costume lui a semblé de circonstances alors il s'est pas posé plus de questions, mais il note que globalement tout le monde a fait le même effort ce soir. Comme quoi les recommandations de William ont été prises au sérieux, il se demande d'ailleurs ce qu'il se serait passé si quelqu'un était venu sapé comme un sac. Est-ce qu'un vigile l'aurait sorti de cette cérémonie comme un malpropre, ou est-ce qu'il aurait juste eu droit à un sermon du Maître, ça hélas ils ne le sauront jamais. Tout le monde a fini par remarquer que @Chaim et @Hunter se tournaient autour, car ils n'ont effectivement pas été très discrets ces deux-là. Il se demande quand est-ce qu'il passera à l'étape suivante avec l'intéressé vu que ça semble quand même sacrément bien engagé dans ce sens entre eux. Chaim lui répond qu'il a été coupé dans son élan par la révélation de son secret, ajoutant qu'il ne souhaite pas que leur camarade se méprenne sur ses intentions. « Vous en avez pas encore parlé, je suppose. » il laisse entendre en faisant glisser un regard vers son interlocuteur. C'est tout du moins ce que sa remarque lui laisse penser. Ils saisiront sûrement cette occasion rapidement, après tout un tel secret a pas dû laisser Hunter indifférent et ça l'étonnerait pas que ça pèse un peu sur une possible relation future entre les deux garçons. Il se dit que ça doit pas être hyper rassurant de s'attacher à quelqu'un qui a brisé autant de couples, surtout que Chaim a reconnu publiquement ne plus croire à la durabilité d'une relation suite à ça. Le cubain s'en mêlera pas, il s'estime pas du tout bien placé pour donner des conseils en matière de couple à qui que ce soit. « Ton secret m'a bluffé en tout cas. » Il aurait pas cru ça de Chaim, mais là où certains pourraient s'offusquer d'une telle activité, lui y voit plutôt un homme ayant su tirer profit de son plus grand atout. « C'est presque dommage que ce soit pas la saison des couples, t'aurais pu nous montrer de quoi t'es capable. » Il veut quand même bien croire que Chaim a détruit plus d'une relation avec un tel physique, ça l'étonne pas que les hommes comme les femmes n'y restent pas insensibles. Il sait en jouer, la preuve. Ils apprennent au détour d'une chronique que certains ont pas attendu pour passer à la vitesse supérieure cette semaine, et il fallait bien que ça arrive après tout. Alvaro sur le moment ça le fait marrer, lui qui parlait il y a encore quelques jours de saison super chaste. Chaim rebondit après ça sur son rapprochement avec Ariadne, évoqué dans la même chronique. « Elle-même, oui. » il siffle dans l'esquisse d'un fin sourire. Alvaro il ira pas contester que le courant passe plus que bien avec sa coéquipière, et qu'il passe de très bons moments avec celle-ci. Il adresse un regard à @ariadne au moment où leur relation est mentionnée par Elliot, qui se laisse d'ailleurs aller à une certaine imagination les concernant. Une relation créée de toutes pièces pour la stratégie, elle part loin la cocotte. Elle lâche aussi un truc censé mettre en garde Ariadne, une phrase tirée de son dernier échange avec Eben. « Elliot pense qu'elle devrait se méfier de moi, et à mon avis c'est pas la seule. » Il veut bien croire que ses intentions puissent paraitre floues aux yeux de certains, il la laisse dire ce qu'elle veut de toute façon. Et puis quand il y pense, elle aurait pu déterrer encore pire parce que ce jour-là le cubain il est aussi bêtement tombé dans la surenchère avec son pote. Donc on peut dire qu'il a eu chaud sur ce coup-là car il aurait pu devoir se justifier sur pire que ça encore. Il sait pas si cette réplique refroidira sa camarade, c'est le but recherché par la chroniqueuse après tout. Il passe pas non plus à côté de l'info comme quoi, d'après sa réponse à Soren, @ariadne pourrait déjà plus se passer de lui. Il sourit comme un con quand il entend ça, et ça le surprend même un peu sur le moment. C'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd en tout cas. Son grand pote @eben fait son apparition et le check, le trio est officiellement réuni ce soir. « T'envoies du lourd aussi mec. » Et Eben c'est sûrement moins évident de lui faire porter ces trucs-là, surtout que c'est bien le genre à faire exactement le contraire de ce qui est attendu d'eux pour embêter William. Donc il aurait pas été étonné de le voir débarquer dans sa tenue de tous les jours, en prenant absolument pas au sérieux la chose. Mais non, il frappe très fort ce soir dans son costume et lui donne totalement raison sur le fait que le charisme est propre à leur team. Car le cubain vient de rafler son premier prix de la soirée, peut-être le seul d'ailleurs, l'avenir le lui dira. Il repart donc avec une statuette et le titre de candidat le plus charismatique, une distinction qui ne change vraiment rien à sa vie et qui l'encombre plus qu'autre chose dans la minute. Les prix s'enchainent, tandis qu'à côté de ça ils ont aussi droit à des questions. La production a apparemment convié les téléspectateurs à leur adresser des questions pendant la semaine, questions qui vont leur être posées ce soir dans le cadre d'une activité en parallèle des awards. Le cubain craignait un peu de s'ennuyer à force de voir des statuettes décernées mais les choses ont été pensées pour éviter ça, et il doit bien reconnaitre que ça le surprend plutôt dans le bon sens. Il salue mentalement l'organisation de ce prime tout en esquissant un mince sourire satisfait, car Alvaro il est bien content que l'occasion lui soit donnée d'en découvrir davantage sur ses camarades. À condition bien sûr que les questions soient un minimum profondes et n'abordent pas de sujets superficiels, et ça c'est pas du tout garanti. Il s'accroche malgré tout à l'idée que des infos croustillantes pourraient fuiter au détour des réponses données par les uns et les autres ce soir, c'est peut-être naïf de compter dessus mais il peut pas croire que tout ceci ne lui permette pas de s'informer utilement. Pour ça encore une fois il faudrait que ces questions proviennent de téléspectateurs sensés et non pas d'ados à la recherche de potins à faire tourner dans la cour du collège. Il se trouve qu'une question lui est rapidement posée, dont l'auteur lui fait d'ailleurs étrangement penser à Georgie. Ça lui ressemble bien, et ça l'amuse assez de penser qu'elle aurait pu aller jusque là. Il donne sa réponse calmement, sans monopoliser la parole, tout en observant Ariadne dans un même temps puisqu'elle est autant concernée que lui. Il prête également attention aux questions posées à ses camarades, certains n'étant pas franchement épargnés et récoltant des reproches à peine masqués. Une question retient tout particulièrement son attention, celle adressée à @poppy. Sa camarade est conviée à assumer publiquement le choix qu'elle a fait dans le cadre des dernières nominations, et révèle donc avoir échangé @chaim contre @livia. Bon, c'est déjà tout à son honneur de ne pas chercher à se dérober, mais c'est surtout un choix que comprend le cubain et qui aurait tout aussi bien pu être le sien s'il s'était retrouvé à sa place. Au même moment il reçoit une notif sur sa tablette comme quoi Gabi l'a mentionné sur le réseau social, mais il décide de ne pas aller lire tout de suite de quoi il est question. Il a pas envie de lui accorder de l'importance pour l'instant, elle a le chic pour lui prendre la tête alors il retarde ça autant qu'il peut.

_________________
He may play the Jack of diamonds - He may lay the Queen of spades

Revenir en haut Aller en bas
 

SIXIÈME PRIME, S.11 - [17-19/08]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Prime et renom de l'homme au boomerang
» URGENT - SNOOPY vieux caniche qui déprime (Dépt 57)
» Y'Shahinn Nehleän - Prime Sorcière
» Un moment de déprime [Libre]
» Petit coup de déprime [Jeremy]
Page 5 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: SALON PRINCIPAL :: PRIMES-
Sauter vers: