FROM THE SEA WITH LOVE (JEUDI 14H02)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 485
AVATAR : KEKE PALMER
ÂGE : 22
LOCALISATION : LOUISIANE
MÉTIER : BONICHE CHEZ POPEYES


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: FROM THE SEA WITH LOVE (JEUDI 14H02)   Lun 20 Aoû - 15:51


Bryce sort du fast-food en ayant manger qu’une petite glace en tout et pour tout. D’ailleurs le pot toujours en main, avec dedans une sorte de sous-mcflurry, elle s’arrête devant la vitrine de la boutique de souvenir. En gros l’attrape touriste avec des trucs qui n’ont rien à voir ou presque avec la croisière qu’ils sont en train de faire, tout en provenance de la putain de Chine. En pensant à ça, elle s’exclame tout haut. « Hé merde… J’ai trouvé le putain de secret de Jun ! C’est elle la noich qui a fabriqué tout les souvenirs du bateau ! » Qu’elle sort sa connerie dans un sourire complètement débile, tournant la tête vers son camarade. Silvan se tenait là elle ne sait depuis combien de temps. Mais s’il voulait s’échapper, il était bien trop tard pour ça. D’ailleurs elle le fixe un instant, dans un regard accompagné d’un sourire amusé. « Alors comment va monsieur le bourreau des coeurs, ultra redoutable, qui forme un beau petit duo avec la Poppy... » Qu’elle lui demande, papillonnant des yeux. Si elle n’avait pas été bien pour le prime, elle n’en avait pas loupé une miette. Surtout pas concernant son équipe. Et là où elle était certaine de récolter les plus négatif des awards, lui en avait assurément récolté les meilleurs. « J’savais pas que tu f’sais dans la presque mineure... » Qu’elle ajoute, rappel à Poppy. Elle pince ses lèvres, se sentant un peu out dans l’histoire et d’ailleurs elle s’en moque bien des histoires de coeur ou de cul du bateau. D’ailleurs elle reporte à nouveau son attention sur la boutique devant eux. Elle mange le fond de sa glace baignée dans le caramel. « J’ai jamais foutu les pieds ici. » Qu’elle continue, en pointant de son menton la boutique. Avant de souffler dans un sourire plus doux. « Tu m’aides à choisir un truc pour ma mère ? J’veux la faire kiffer... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1901
AVATAR : blaaker (@n-dia)
ÂGE : 25
LOCALISATION : bursa (tr)
MÉTIER : acrobate


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 24.549 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: FROM THE SEA WITH LOVE (JEUDI 14H02)   Lun 20 Aoû - 17:35

Tongs, short de bain vert et tee-shirt blanc, le turc se promène sur le pont A, sans but précis. Il n’a pas de programme précis pour cet après-midi. Il s’arrête devant la boutique à souvenirs. Endroit où il n’a jamais osé franchir le pas. Certainement parce qu’il n’est pas dû genre à acheter des babioles en guise de souvenirs. Ses souvenirs à lui sont mentales, des souvenirs gravés dans son esprit, quelque part en son for intérieur. Ses prunelles s’arrêtent sur la silhouette de @Bryce qui vogue dans l’endroit. Un sourire se peint sur les lèvres du métis, alors qu’il entre, en silence. Elle ne remarque pas encore sa présence. Il la détaille du regard, sans un mot. C’est alors qu’elle s’exclame. Elle parle des souvenirs qui seraient confectionnés par Jun, ce qui serait le secret de la jeune femme. Silvan ne peut contenir son sérieux et laisse échapper quelques éclats de rire. « On devrait lui demander quelques souvenirs en exclusivité, dans ce cas », qu’il réplique, sur le ton de la plaisanterie. La brune se tourne vers lui et lui demande s’il va bien. Elle l’affabule de quelques titres – qu’il a d’ailleurs remporté lors de la soirée du prime des awards –. Il arbore un large sourire, avant de reprendre : « monsieur va très bien », souffle-t-il. « Et toi ? Tu vas un peu mieux ? ». Il la questionne. Ces derniers temps, la jeune femme présentait un petit problème gastrique. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que cela lui arrivait. Elle semblait avoir une flore intestinale très fragile. Il ricane en écoutant la réplique suivant de sa coéquipière. Elle parle de Poppy, en mentionnant « la presque mineure ». Poppy est une jeune femme, dix-neuf ans, très jolie et très appréciable. « Duo ne veut pas dire couple », réplique-t-il, dans un sourire. « Poppy l’a elle-même dit, lors du prime. Ce n’est qu’une relation amicale entre nous, rien de plus ». Il lui rappelle les propos de la petite blonde concernant la nature de leur relation, lors du prime. Il sait que certains téléspectateurs le verraient en couple et apprécieraient peut-être qu’ils se rapprochent. « En tout cas, ta copine a raison. Les téléspectateurs aiment les rapprochements. Regarde Hunter », souffle-t-il. Il ne sait pas vraiment si son rapprochement et son apparition dans la côte de popularité sont liés. Il lance un regard en direction de Bryce, détaillant sa réaction. Un petit rictus est coincé dans le creux de ses lèvres. Elle semble changer de sujet aussitôt. Elle évoque le fait de n’avoir jamais mis les pieds dans l’endroit. Lui aussi. Il opine de la tête quand elle lui demande s’il l’aide à choisir un présent à offrir à sa mère. « Allons-y », s’exclame-t-il. « Tu sais ce qu’elle aime ta mère, de manière générale ? ». Il la sonde, afin de choisir le meilleur cadeau pour la mère de la candidate.

_________________
THAT LONELINESS IS MY DISEASE
i didn't know that i was broken
until i found my missing piece
it seemed like every door was closing on me
and you were so far out of reach
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 485
AVATAR : KEKE PALMER
ÂGE : 22
LOCALISATION : LOUISIANE
MÉTIER : BONICHE CHEZ POPEYES


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: FROM THE SEA WITH LOVE (JEUDI 14H02)   Lun 20 Aoû - 22:51

Comme la salle connasse qu’elle est, tout de suite elle fait le rapprochement des souvenirs made in Chine de la boutique et de la candidate made in China qu’est Jun. Ca fait marrer Silvan, à qui elle adresse un large sourire. Mais on va dire que comme pour Llewyn, la noire s’en veut un peu de s’être emportée avec lui la semaine passée. Mais comme la repentance et le pardon ne coule pas dans ses veines, elle fait comme si rien ne s’était passé et prend de ses nouvelles. En se moquant légèrement de ses awards remportés sans franchement grande surprise. Surtout pour bourreau des cœurs. Il va très bien. Elle acquiesce d’un mouvement de tête, avant de se voir imposée la même question. Elle rit légèrement. « Ca va un peu mieux, j’ai lâché mon abonnement au chiotte ! » Autrement dit que niveau diarrhée ça s’améliore, même si certaine fois elle fait pas la fière et stresse à l’idée de s’éloigner un peu trop des toilettes. Curieuse et surtout envieuse de rattraper un retard conséquent qu’elle a acquis en se foutant royalement de ses camarades tout en étant en partie malade. Elle avait l’impression qu’entre lui et la petite Poppy, ça se tournait autour. Enfin ça shippait pas mal entre eux. Apparemment duo ne veut pas dire couple. Bryce lâche un rire, avant de lui adresser un clin d’œil. Avant de lâcher un deuxième rire consécutif. « T’sais au prime j’ai capté que dalle sauf les awards. J’étais trop occupé de mon problème là… » Qu’elle sort en désignant son ventre puis son cul actuellement moulé dans une mini-robe. Alors ce qu’à dit Poppy sur une pseudo relation amicale, elle n’en avait rien à foutre à ce moment-là. « Mais j’crois pas l’histoire d’amitié là ! Ca pue le love à des kilomètres… » Qu’elle sort en feignant de renifler exagérément. Avant de faire une grimace. « Putain elle a toujours raison cette pute ! » Qu’elle se contente de répondre. Effectivement que les rapprochements ça fait kiffer, mais au contraire ça fait gerber l’américaine. Bryce se contente alors sur les cadeaux souvenirs, se disant qu’elle serait une mauvaise fille de ne pas en ramener un à sa mère. Alors autant profiter de son camarade pour trouver le cadeau parfait. Si ce n’est les cadeaux. « J’sais pas, les trucs de vieux quoi… » Qu’elle souffle, tirant une peluche d’un présentoir. Un sourire aux lèvres. Elle déteste quand Bryce l’appelle la vieille. Alors qu’elle n’est pas forcément très vieille quoi. « Elle kiffe les dauphins, le rouge, et surtout les trucs qui servent à que dalle… » Et ça pareil elle ment. Sa mère préfère recevoir un fer à repasser pour son anniversaire qu’un bijoux, une plante ou un bibelot. « T’achèterais quoi à ta mère toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1901
AVATAR : blaaker (@n-dia)
ÂGE : 25
LOCALISATION : bursa (tr)
MÉTIER : acrobate


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 24.549 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: FROM THE SEA WITH LOVE (JEUDI 14H02)   Mar 21 Aoû - 9:47

Il sourtit amusé, en écoutant la réponse de Bryce. Elle semble allait mieux. Elle aurait même abandonné son abonnement aux waters. « Tant mieux alors... », souffle-t-il. Il est sincère. Ce n’est pas la première fois que ce genre de petit désagrément lui est arrivé, il suppose qu’elle a pensé à consulter l’un des médecins du bateau pour se soigner. Rapidement, la brune évoque Poppy et la relation qu’il entretiendrait avec elle. Selon elle, il ferait dans le presque mineure. Il comprend l’allusion d’une relation sentimentale que sa coéquipière lui prête. Il lui rappelle la réponse de la petite blonde concernant la nature de leur relation. Une relation qui n’est qu’amicale. Il semblerait que Bryce n’est pas écouté les réponses de leurs camarades, lors du prime. De nombreuses questions concernaient les relations des uns et des autres. Aucune de ce type de questions n’a été posé au turc. Son interlocutrice continue : elle ne croit pas à l’histoire d’amitié. Il y aurait du love, dixit. « Tu ne crois pas à l’amitié entre un homme et une femme ? ». Il l’interroge, sérieusement. « Tu sais, avant Poppy, je n’aurais pas cru à ça », qu’il reprend. Ce n’est pas la culture turque, l’amitié entre un homme et une femme. En parlant de rapprochement, il y a bien un rapprochement qui n’a pas laissé indifférent les téléspectateurs : c’est bel et bien celui de Chaim et de Hunter. Ce dernier a même gagné quelques plébiscite. Cela sonne en écho à la confidence de Bryce, sur le fait que l’une de ses copines lui avait dit que les téléspectateurs appréciaient les rapprochements. Elle lui donne raison, dans un parlé franc et très brut comme on prête tant à Bryce. « Tu attends quoi pour faire comme lui ? », qu’il la questionne dans un ton taquin. Il a cru comprendre que ce n’était pas dans les perspectives de la jeune femme. Notamment depuis sa réaction de la semaine dernière. Finalement, elle lui demande son aide pour trouver un présent. Silvan accepte volontiers. Il reste maintenant à savoir ce que la mère de la candidate apprécie. Il s’esclaffe quand elle mentionne « des trucs de vieux », avant de donner une réponse plus précise. Les dauphins, le rouge. Le métis opine de la tête. Il se tourne vers l’un des présentoirs, découvrant au fur et à mesure de sa rotation les différents souvenirs. Elle lui demande alors ce qu’il achèterait à sa mère, comme présent. Il se pince les lèvres et reste instant silencieux, faussement concentré sur les souvenirs. Son attention pivote finalement en direction de Bryce. « Rien », commence-t-il. « Parce que je sais que mon cadeau sera mal reçu », qu’il réplique pour justifier sa réponse qui peut paraître surprenante. Les doigts du turc se perd à travers les souvenirs et tire du présentoir un porte-clé dauphin. « Ca devrait lui faire plaisir, ça, non ? », qu’il demande à la concernée en brandissant au bout de sa main l’objet en question.

_________________
THAT LONELINESS IS MY DISEASE
i didn't know that i was broken
until i found my missing piece
it seemed like every door was closing on me
and you were so far out of reach
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 485
AVATAR : KEKE PALMER
ÂGE : 22
LOCALISATION : LOUISIANE
MÉTIER : BONICHE CHEZ POPEYES


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: FROM THE SEA WITH LOVE (JEUDI 14H02)   Jeu 23 Aoû - 14:52

Bryce se sent un peu plus libérée. C’est vrai que ses problèmes de chiasse et de zoule on fait le tour du bateau. En même temps la meuf est pas discrète sur le sujet, se foutant un peu royalement d’être limite désignée comme la chiasseuse du jeu. Même les duchesses font caca de toute manière. Mais le plus intéressant quand elle voit Silvan, ce n’est pas de savoir si elle va mieux ou pas. C’est de percer le truc qui se passe entre lui et la blondasse. Parce qu’elle est persuadée qu’un truc, même minime, se passe entre ces deux là et qu’ils cachent des choses. Peut-être qu’elle est à côté de la plaque comme pour Llewyn et l’italienne, mais elle s’en fout. « J’ai quasi que des potes mecs alors grave que j’crois en l’amitié mec/nana, mais vous c’pas... » Elle le toise un moment, le regardant de la tête aux pieds. « Ouai nan y’a pas d’logique dans votre amitié là… Ca fait plus kiffe... » Qu’elle sort un sourire en coin, exagérant certainement le truc. Mais ça la fait marrer. Surtout quand ça ne la concerne pas. « T’as pas de potes meufs ? » Qu’elle souffle, relevant un sourcil. Elle trouve ça quand même étrange, mais elle n’a peut-être pas un avis très subjectif : elle évolue quasiment que dans un monde de mec, et les seules nanas qu’elles côtoient, elles sont comme elle : limite plus mecs que les gars du bateau, à jurer et cracher comme des routiers. Alors d’un sens forcément que les rapprochements ne se font pas entre elle et ses potes, comme ça pourrait être le cas dans une relation Poppy/Silvan. Il lui demande qu’est-ce qu’elle attendait pour se rapprocher de quelqu’un comme Hunter le faisait avec Chaim. Bryce son regard exagérément perplexe vers son camarade. En mode tu te fous de ma gueule. Avant de lâcher un rire, et un sourire amusé. Elle le toise encore un instant : « Mais tu me verrais me rapprocher de qui… ici… ? » Qu’elle lui demande, fronçant des sourcils. Histoire de voir avec qui il la foutrait ! Histoire de rire un coup quoi. Finalement si elle se rend devant la boutique, c’est pour trouver un truc à sa mère. Un truc moche et qui ne lui servira à rien. Mais elle aime bien l’idée. Bien qu’elle n’en ait aucune de précise. Une peluche ferait trop enfantin et une mug trop commun. Innocemment elle demande à Silvan ce qu’il prendrait à sa propre mère, mais ce dernier lui livre une réponse plutôt directe pour le coup. Rien. « T’as pas envie d’en parler j’suppose... » Qu’elle souffle. Elle ne lui en voudra pas. Déjà parce qu’elle n’est pas du genre à aimer écouter les autres raconter leur life, mais surtout parce qu’elle ne kifferait pas qu’on la force à parler de sa propre vie. Finalement il lui montre un porte-clé, classique, mais efficace. « Ouai c’pas mal… Oh r’garde ! » Qu’elle lui lance en pointant son doigt vers des présentoirs de vêtement. « La putain de casquette dauphin trop moche ! » Qu’elle lui dit, en vissant sur sa tête une casquette bleue d’où ressort une tête de dauphin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1901
AVATAR : blaaker (@n-dia)
ÂGE : 25
LOCALISATION : bursa (tr)
MÉTIER : acrobate


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 24.549 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: FROM THE SEA WITH LOVE (JEUDI 14H02)   Ven 24 Aoû - 14:21

Il interroge sa coéquipière sur l’existence de l’amitié entre un homme et une femme. Y croit-elle ? Il pivote son attention en sa direction et observe sa réaction. Elle lui explique n’avoir que des potes de sexe masculin. Elle croit donc en l’amitié entre un homme et une femme, malgré cela elle note une nuance. Il fronce légèrement les sourcils. Selon elle, il n’y aurait pas de logique dans leur amitié. « Qu’est-ce qui n’est pas logique entre Poppy et moi, dis-moi ? ». Il est très curieux et désireux d’avoir son point de vue. D’après la brune, entre eux, ce serait plus du kiffe – il ne comprend pas bien ce qu’elle veut dire par là. Il lui confie qu’avant Poppy ne pas croire à l’amitié entre un homme et une femme. Une croyance purement culturelle. Son interlocutrice le questionne à ce sujet. A-t-il des amies femmes ? « Dans la communauté turque, tu sais, une relation d’amitié entre un homme et une femme n’existe pas. Une quelconque relation entre un homme et une femme, chez nous, implique un rapport à la sexualité », qu’il confie. Il a grandi dans cette culture. « Je n’ai jamais eu de relation d’amitié avec une femme, jusqu’à maintenant », souffle-t-il, sans filtre. Par la suite, il taquine son interlocutrice sur le fait qu’elle ne se soit pas rapprochée d’un homme, contrairement à ce que l’une de ses amies lui avaient conseillé. Un sourire se peint sur ses lèvres, alors qu’elle lui demande avec qui il la verrait se rapprocher. « Hum, difficile à dire... », souffle-t-il, en prenant un air faussement sérieux. Il se gratte le menton. « C’est que le nombre de prétendants se réduit à peau de chagrin... », déplore-t-il, dans un air exagéré et faux. « Alvaro a presque la corde au cou, Chaim et Hunter sont officieusement en couple, Llewyn n’a yeux que pour Livia… Il ne te reste donc comme possible prétendant : Eben ou… moi », énumère-t-il. « Je t’aurais bien dit avec moi. A défaut de ne pas être compatible dans le jeu, on doit l’être sexuellement, non ? », qu’il rétorque, dans un sourire qui se peint sur ses lèvres. Son regard croise celui de sa camarade, alors qu’elle lui demande son aide pour choisir un cadeau à sa mère. Il prend en considération les quelques informations que Bryce lui livre sur les goûts de sa mère. Il commence à réfléchir, en détaillant devant lui les quelques objets qu’il trouve. Quand elle lui demande ce qu’il offrirait à sa mère, la réponse du turc ne se fait pas attendre. Il ne lui offrirait rien, tout simplement parce qu’il sait que ce cadeau sera mal reçu par la femme. Il hoche légèrement la tête, quand elle lui dit supposer qu’il n’a pas envie d’en parler. Un sourire sincère se dessine sur ses lèvres. « Je te remercie », glisse-t-il, en référence au fait qu’elle ne vienne pas l’assaillir de questions. Certains de ses camarades ne se seraient pas gênés pour venir le charger. Il inspecte quelques instants les objets devant lui avant de se saisir d’un porte-clé. Il le présente à sa camarade. Il estime que c’est un cadeau pas mal. Elle trouve aussi que c’est pas mal. « Je suis certain que ça ferait plaisir à belle-maman », qu’il réplique sur un ton amusé, il ponctue sa phrase d’un rire amusé. « Ah tu devrais la garder pour toi, ça », qu’il énonce, en évoquant la casquette qu’elle a enfilé sur la tête. « Je te l’offre, si tu veux ».

_________________
THAT LONELINESS IS MY DISEASE
i didn't know that i was broken
until i found my missing piece
it seemed like every door was closing on me
and you were so far out of reach
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 485
AVATAR : KEKE PALMER
ÂGE : 22
LOCALISATION : LOUISIANE
MÉTIER : BONICHE CHEZ POPEYES


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: FROM THE SEA WITH LOVE (JEUDI 14H02)   Mar 28 Aoû - 10:18

Silvan avoue à Bryce ne jamais avoir eu de pote meuf, ce qui a tendance à la choquer un peu. Parce qu’elle s’est limite la même chose : elle n’a quasiment pas de potes meufs, que des gars. Mais la raison est toute différente. Elle c’est simplement qu’elle n’aime pas les pisseuses chouineuses. Pour son camarade, il lui explique que c’est plutôt une question de culture. Parce qu’il est turc et que ça n’existe pas là-bas. Elle fait de gros yeux, choquée. Elle a beau avoir le cerveau fracassé, elle s’étonne et s’attriste de voir qu’encore des pays refusent des choses tellement banales comme une amitié entre un homme et une femme. Et que tout est question de religion finalement. Elle ne répond rien, lâchant juste un rire quand il reprend ses mots sur Poppy. « Nan mais j’vous vois juste pas potes. Vous allez mieux ensemble en mode... » Elle colle ses deux index et faisant un bruitage de bisous, histoire de lui faire comprendre qu’elle les voit plus en couple qu’en amis quoi. Ce qui mène à l’idée que Bryce devrait se rapprocher de quelqu’un. En soit il n’est vraiment pas con avec son idée. Se rapprocher de quelqu’un histoire de rester dans le jeu plus longtemps puisqu’elle est encore nominée. Mais c’est pas le genre de la maison. Déjà de se rapprocher de cette manière là d’un gars, mais surtout elle ne voit pas bien qui pourrait succomber à ses « charmes » sur le bateau. Du coup elle demande à Silvan avec qui il la verrait, en gros quoi. Même lui trouve que c’est ultra compliqué de savoir avec qui la caser. Avant qu’il ne sorte le nom d’Eben, ou le sien. Elle manque de s’étouffer, repensant au petit manège qu’ils avaient commencé et auquel elle avait coupé court finalement. Ou pensant qu’elle pourrait se foutre en couple avec ce gros teubé d’Eben. « Ta gueule ! Toi t’es avec Poppy là ! » Qu’elle lui répond, avec une grimace. Avant de lâcher un rire. « Et putain j’suis certaine qu’Eben il kiffe aussi les meufs super douces… Genre comme Poppy quoi ! » L’idée d’avoir Silvan et Eben en compétition pour la gamine ça la fait marrer. Et en même temps ça la libère de toute possibilité. Le soulagement. Passant à tout autre chose genre ramener un souvenir à sa ma mère, Bryce pose une question à son camarade. Qui apparemment n’a pas envie d’en dire plus. Elle pourrait faire du forcing, genre pour le jeu tout ça quoi. Mais elle ne le fait pas, sachant pertinemment qu’elle est comme lui sur le sujet de la vie privée. Elle lui rend alors son sourire, avant de lui une grimace. Et un beau doigt d’honneur. Parce qu’il parle de sa mère comme de sa belle-maman. Et qu’au fond, ça la fait grave marrer. Et aussi parce que sa mère, malgré tout le bordel, rêverait d’avoir enfin un beau-fils et de l’avoir aussi beau que Silvan. L’américaine trouve une casquette affreuse avec une espèce de dauphin. Il lui offre. Elle mime de gerber tellement la casquette est trop moche. « Putain tu m’as pris pour quoi là ! Moi j’ai du style ! » Qu’elle sort, en faisant mine d’avancer comme un putain de rappeur. Avant de tomber sur un t-shirt sur lequel est écrit Bienvenue à bord. Elle s’arrête deux minutes et sourit tendrement. Sa mère kifferait d’arrêter de bosser cinq minutes et de faire une putain de croisière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1901
AVATAR : blaaker (@n-dia)
ÂGE : 25
LOCALISATION : bursa (tr)
MÉTIER : acrobate


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 24.549 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: FROM THE SEA WITH LOVE (JEUDI 14H02)   Mar 28 Aoû - 20:06

Sukvan cherche à comprendre ce qui pourrait laisser penser à sa camarade que ce qu’il y aurait entre Poppy et Silvan. Bryce ne les verrait pas entretenir une relation amicale, elle les considère comme… un couple. Ils iraient mieux ensemble en mode « couple », à se bécoter. « On formerait un beau couple, selon toi ? », qu’il lui questionne. Quant à sa coéquipière, il s’amuse à la taquiner sur le fait qu’elle devrait se rapprocher d’un jeune homme, sur le bateau. Par stratégie ou non. Cela semble être très payant pour les candidats qui se rapprochent, en tout cas. Du moins, c’est l’impression qu’il a. Elle lui demande donc à qui il la verrait en couple. Il réfléchit un moment, à haute voix. Il doit reconnaître que les prétendants se réduisent à peau de chagrin : entre Chaim et Hunter qui sont en couple officieusement, Alvaro qui est à deux doigts d’avoir la corde au cou, Llewyn qui n’a d’yeux et de queue pour l’italienne Livia. Ne restent comme prétendants Eben et Silvan. Un choix restreint mais un choix avec deux hommes de qualités, nul de doute. Aussitôt elle se défend, en lui disant qu’il est avec Poppy. « Si je ne le suis pas, tu accepterais ? Toi et moi ? », qu’il la questionne. Il plante son regard vert dans le sien, faisant un pas en avant vers elle. Un sourire se dessinant sur ses lèvres, il détaille son expression. Il sourcille quand elle évoque les probables goûts en matière de femme de Bryce. Il reste silencieux. « Pourquoi pas Jun pour Eben ? », qu’il lance. Finalement, le turc aide sa coéquipière dans la recherche d’un cadeau à offrir à sa mère. Il lui propose d’ailleurs un porte-clé souvenir, un cadeau simple mais qui a toujours une certaine utilité. Il taquine sa camarade en appelant sa mère « belle maman ». La réponse de la brune ne se fait pas attendre. « C’est comme ça qu’elle a éduqué, tiens donc ? », qu’il souffle, face au geste qu’elle venait de lui adresser. Il finit par lui offrir une casquette. Ce qui ne manque pas de la faire réagir. Elle la trouverait moche. Elle exagère quand même. A son tour, le jeune homme tire l’une des casquettes et la pose sur le haut de sa tête. « Tu exagères quand même, elle n’est pas mal », qu’il souffle, en adressant un large sourire à sa camarade. Cette dernière semble retenir son attention, il s’approche doucement derrière elle. « Tu voudrais lui offrir ça ? », énonce-t-il, derrière elle, en parlant du tee-shirt.

_________________
THAT LONELINESS IS MY DISEASE
i didn't know that i was broken
until i found my missing piece
it seemed like every door was closing on me
and you were so far out of reach
Revenir en haut Aller en bas
 

FROM THE SEA WITH LOVE (JEUDI 14H02)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» 05. I Love Rock'n Roll [PV ERIN]
» I love America
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: BOUTIQUE DE SOUVENIRS-
Sauter vers: