RÉVÉLATION N°5 - JUN/LIVIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 12665

MessageSujet: RÉVÉLATION N°5 - JUN/LIVIA   Jeu 30 Aoû - 14:41

apparition du Maître sur l'écran du salon.
tous les candidats viennent de s'y réunir.


À tous les candidats,

Il y a peu, une habitante a déclenché l'alarme des secrets. Cette habitante, c'est @Jun.
Jun pense avoir découvert le secret de @Livia.

Mais a-t-elle réellement mis le doigt sur son secret ? Si c'est le cas, elle remportera la totalité de sa cagnotte personnelle. Et si elle s'est trompée, elle ne lui reversera rien puisqu'elle bénéficie d'un buzz gratuit.

C'est l'heure de la révélation.
Jun, quel secret penses-tu avoir découvert ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 448
AVATAR : jing wen.
ÂGE : 24
LOCALISATION : londres, uk.
MÉTIER : employée du bureau des objets trouvés du métro londonien.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE:
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: RÉVÉLATION N°5 - JUN/LIVIA   Jeu 30 Aoû - 16:51

C'est un buzz gratuit, par conséquent je n'avais aucun intérêt à ne pas valider. ça aurait été le perdre doublement. Livia, elle est pas bête, je suis sûre qu'elle s'attendait à ce que la révélation arrive, mais elle a pas montré grand chose, entre le moment de la confrontation et maintenant. J'ai pas pu deviner grand chose à ses expressions, entre temps. C'est pas grave, comme je lui ai plus ou moins dit lorsque l'on était dans le confessionnal, je suis sûre de ce que je vais dire. Entre nous, je suis simplement moins sûre du fait que ça soit son secret. Mais je voulais tenter au moins une fois, je m'en fous de me planter. J'aurai l'air idiote pendant quelques secondes puis ça sera fini. Je serai pas la seule à m'être plantée. Bref, lorsque l'heure de balancer mon idée arrive, je m'assieds face à Livia et face aux autres, le regard levé vers la source imaginaire de la voix de William, avant de reporter mon attention sur mon fugace adversaire. « Je pense que Livia est une personnalité histrionique. » je dis simplement. autrement dit, qu'elle souffre d'un trouble de la personnalité histrionique, c'est pareil. Si j'ai raison, elle l'expliquera bien elle-même et si j'ai tort, et bien ils n'ont pas spécialement besoin de savoir ce que ça veut dire.

_________________
我去哪裡都沒關係。 我是。
 
well, there you go again, acting like it's all about you and there you go again talking, talking, talking, no clue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 354
AVATAR : eiza gonzalez
ÂGE : 29


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 32 397£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: RÉVÉLATION N°5 - JUN/LIVIA   Jeu 30 Aoû - 18:16

Elle n’est pas étonnée de découvrir que Jun a confirmé son buzz. Ça aurait été stupide de se rétracter à ce stade su jeu, entre la nomination de la jeune femme et la gratuité de sa tentative de percer Livia à jour. L’italienne vient s’installer dans son fauteuil, au centre du salon et de l’attention de ses camarades. Lorsque les regards se tournent dans sa direction en attente de sa réponse face à l’intitulé qui vient de lui être soumis, elle respire calmement. Elle profite, une dernière fois, ménageant son petit effet. « Bravo Jun, tu as trouvé mon secret. » Livia, ça la gonfle pas mal d’ailleurs, compte tenu qu’elle avait affirmé lors du prime précédent qu’elle espérait que ce soit l’inverse qui se passe. La candidate, elle a été la toute première personne qu’elle a buzzée. Elle n’avait jamais validé cette confrontation, mais ça la ronge. D’autant plus maintenant qu’elle est délestée de l’ensemble de sa cagnotte qu’elle a mis plusieurs semaines à faire fructifier. Son parcours aurait pu être parfait avec ses deux secrets découverts, voir plus compte tenu qu’elle deal avec plusieurs pistes à l’heure actuelle, mais Jun vient de faire foirer tous ses beaux projets. « Je vais un peu vous expliquer sous quelle forme ce trouble de la personnalité s’exprime. » Sa camarade connait très bien les symptômes qu’elle a pris le temps de lui énumérer lors de leur tête à tête au confessionnal, mais il y a de fortes chances pour que tout le monde sur le bateau n’ait pas suivit des cours de psycho. « Je ressens un besoin pathologique d’attirer l’attention sur moi, d’être aimée et de séduire les autres. Lorsque ce n’est pas le cas, je pique une crise, changeant totalement d’humeur, pour verser dans la dramatisation excessive face au rejet que j’ai l’impression de subir. Il faut qu’on me remarque, qu’on me regarde, qu’on m’entende. Je ris toujours plus fort que tout le monde, je parle comme si j’étais face à une audience perpétuelle. Constamment en représentation. » Elle croise brièvement le regard de Jun en se souvenant de la conversation qu’elles ont pu avoir lors de leur confrontation. « Je peux avoir un comportement inadapté. » Elle avait raison en disant ça. Livia a joué à la nana vexée, mais elle a conscience de ce qu’elle est. «  C’est très difficile pour moi de me lier aux autres. On peut se sentir gêné ou agacé face à mon manque de profondeur. Je créé des liens majoritairement superficiels, même si j’ai tendance à considérer ceux-ci plus intimes qu’ils ne le sont en réalité. » Elle finit souvent par excéder son entourage, Livia. Ce n’est pas facile d’évoluer avec ce trouble de la personnalité, d’autant plus lorsqu’il est particulièrement avancé comme c’est son cas. Clairement, les caractéristiques qu’elle évoque, ils doivent tous leur parler. Chaque candidat a subi sa personnalité complètement barrée à un moment ou à un autre de l’aventure, en allant d’Alvaro qui lui a fait péter un plomb pour quasiment rien, à Silvan qu’elle tentait de séduire en se mettant à poil sous ses yeux et en érotisant leurs discutions. Chaque individu qu’elle rencontre est un admirateur potentiel. Un public qu’elle se doit de conquérir. Ne pas y parvenir est très difficile à gérer pour l’italienne. « J’ai été diagnostiquée entant que tel au cours de mon adolescence. A quinze ans j’ai fait la rencontre du père de ma meilleure amie. J’ai tout de suite voulu qu’il m’apprécie, qu’il s’intéresse autant à moi qu’il ne le faisait avec sa fille... Je ne savais pas pourquoi, mais j’étais obnubilée par l’idée qu’il devait m’aimer. J’ai perdu ma virginité avec lui, parce que j’avais l’impression que c’est ce que je devais faire pour recevoir son approbation. Que pour lui plaire, il fallait que je me donne entièrement, que j’aille jusque-là même si dans le fond j’aurais sûrement préféré que ça se passe autrement. » Livia, elle ne voulait pas forcément coucher avec lui. Elle le provoquait surtout parce que c’était la meilleure méthode à sa disposition pour attirer son attention. Il y a toujours eu une zone d’ombre dans son cas. On se fait souvent une image d’elle de femme libérée, à la décontraction totale, sensuelle. C'est faux. Livia, derrière ses airs de nympho, elle n’a jamais été si passionnée que ça par le sexe, parce que c’est avant tout une manière pour elle de se lier aux autres, de se faire aimer et de ne pas souffrir. Quand elle couche avec Llewyn, il y a forcément encore un peu de ce mécanisme de défense, alors elle évite soigneusement son regard. C’est celui qui a le plus subit sa personnalité histrionique dans l’émission, elle n’a pas trop envie de voir sa déception sur son visage à mesure qu’il saisira à quel point elle peut être disjonctée et que leur relation ne doit rien au hasard. Elle l’a pas mal cherché pour s’assurer d’être appréciée. C’est celui qui a répondu le plus facilement à son besoin maladif d’attention et jusqu’à cette semaine elle a eu du mal à s’empêcher de le chercher. « Quand tout s’est arrêté, parce que forcément, il y a un moment où il a fini par me rejeter pour le bien de son mariage et de sa famille, j’ai déraillé. J’ai menacé de me tuer. Je ne voulais pas vraiment me suicider. L’idée, c’était plutôt de le marquer. Je voulais le faire chanter, j’ai déclaré que je préférais me jeter par la fenêtre que de vivre sans lui. Et au pire, s’il ne se montrait pas convaincu face à ma petite scène, j’aimais bien l’idée de le hanter à jamais, inscrite dans son esprit pour toujours avec ma mort sur sa conscience. Quand j’allais sauter, en présence de sa femme et de ses enfants, on m’a rattrapée au dernier moment. » Livia, c’est pour ça qu’elle n’a plus de lien avec la grande copine qu’elle avait déjà pris la peine d’évoquer auprès de Poppy. Même si elle a des problèmes, tu ne peux pas pardonner à l’amie qui a fait exploser le mariage de tes parents en se laissant prendre dans tous les sens par ton père, et qui a ensuite menacé se faire éclater la cervelle cinq étages plus bas sous tes yeux. « J’ai eu plusieurs épisodes tels que celui-ci. Le problème, c’est qu’à chaque fois que je ressens une absence d’intérêt de la part des personnes à qui je veux plaire, je subis des piques d’angoisses qui me poussent à réaliser des gestes inconsidérés pour les faire cesser. » Gestes qui ne sont dans le fond que des énièmes manières d’attirer l’attention. Parce que quand la séduction ne fonctionne pas, quand le corps de bombe atomique qu’elle s’est fabriqué ne marche plus, il lui reste toujours la carte de l’apitoiement et de la compassion. Elle a pas mal essayé de travailler Alvaro dans ce sens, mais cet enfoiré n’a jamais répondu à ses demandes d’attention. Ca la rend malade, Livia. Elle n’est pas seulement vexée comme certains peuvent le penser. « Je vous embête beaucoup à force de parler sans arrêt de mon mari, mais c’est la seule personne avec laquelle j’ai réussi à créer des liens aussi profonds au cours de ma vie. J’ai souvent cru être amoureuse dans mon obsession de plaire et de recevoir de l’affection, mais avec lui, je n’ai jamais douté de mes sentiments et ce depuis le premier jour. Il m’accepte telle que je suis, même quand c’est très compliqué et que je n’arrive pas à m’empêcher de faire n’importe quoi. Il n’y a qu’une seule fois où j’ai cru qu’il allait me quitter, qu’il n’en pouvait plus de mes crises et c’est à ce moment-là que je suis devenue folle. Je voulais me faire du mal, mais ça a dégénéré et c’est lui qui a été blessé. » C’est ça l’accident. Il a pris un coup à sa place. Le fameux évènement qui lui a valu de faire de la détention après avoir essayé de tuer son mari. Elle est raide dingue de Javier et c’est pour cette raison aussi que cette fois plus qu’une autre c’est parti en vrille. Elle allait mieux pourtant à cette période de son existence, mais même avec toute la thérapie du monde, elle ne sera jamais une fille totalement normale et saine d’esprit. « Je suis assez d’accord avec les téléspectateurs qui ont jugé mon attitude de manipulatrice. Je m’adapte sans arrêt à mes interlocuteurs pour aller dans leurs sens et me faire valoriser de la part d'autrui. Je suis désolée si j’ai pu faire du mal à certains d’entre-vous sans le vouloir… Je ne le fais pas consciemment. J’ai beaucoup de mal à faire preuve d’introspection et à rationaliser les situations dans lesquelles je me trouve. » Normalement, elle fait le point avec son thérapeute qui l’aide à démêler ses désirs profonds et ses besoins, mais sur le bateau, elle était complètement en roue libre. On ne dirait pas comme ça avec Llewyn dont elle a brisé le cœur cette semaine, mais elle s’est même plutôt bien demmerdée compte tenu des circonstances par rapport à ce que ça aurait pu donner.

_________________

And from your lips she drew the Hallelujah
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 12665

MessageSujet: Re: RÉVÉLATION N°5 - JUN/LIVIA   Jeu 30 Aoû - 19:28

@Jun, en découvrant le secret de Livia, tu remportes l'intégralité de sa cagnotte soit la somme de 28 916£. Le Maître te félicite.
Revenir en haut Aller en bas
 

RÉVÉLATION N°5 - JUN/LIVIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La délation peut elle être une bonne chose...
» Le procès du docteur Livia [tout le monde]
» Contre la délation
» 7 - La Grande Révélation
» __--Livia--__ no comment ^^
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: SALON PRINCIPAL-
Sauter vers: