It's unusual how I mutate (dimanche, 09h30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10413-alvaro 

MESSAGES : 986
AVATAR : maxi iglesias
ÂGE : 32
LOCALISATION : london, uk (ex. cuba)
MÉTIER : private investigator
ÉTAT D'ESPRIT : ambitieux


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 33K
AFFINITÉS:
MessageSujet: It's unusual how I mutate (dimanche, 09h30)   Lun 3 Sep - 16:01


w/@silvan
It's unusual how I mutate


Cette semaine, rebelote, le voilà qui partage la salle de bain des deux premiers de la classe, sur le pont le plus luxueux de ce bateau. Il vit pas forcément au même rythme que les deux garçons mais ce matin-là il se retrouve dans la spacieuse pièce, dont il se lasse décidément pas de la vue, en même temps que @silvan. Il décide d'engager aussitôt un échange avec le turc, tandis qu'il prépare le nécessaire pour se raser dans le petit coin qui lui est dédié au beau milieu des pots de crème éparpillés ici et là. « T'es le premier d'entre nous en demi-finale, bravo. » il lui lance d'une voix assurée en le gratifiant d'une tape sur l'épaule. Le premier de leur équipe à y figurer, et pas le dernier il l'espère ce qui est techniquement impossible de toute façon. Parmi les futurs nominés de la semaine deux échoueront aux portes de la demi-finale, ce qui signifie qu'un second membre de la team Bohol au minimum est assuré d'y accéder dans tous les cas. Mais idéalement ils devront s'y retrouver tous les quatre, c'est la configuration que souhaite voir se réaliser le cubain. Et ce même si cette team n'est plus au complet depuis le départ de son grand pote Eben, qui aurait assurément eu sa place lui aussi parmi les huit derniers candidats. Effectuant les premiers gestes de rasage, il reprend alors. « Bon tu m'en voudras pas d'être honnête. » il annonce en observant un instant son camarade dans le miroir face à lui. « J'aurais pas cru que tu pourrais foutre les trois quarts de ta cagnotte là-dedans, ni que tu voudrais te qualifier de cette façon. » C'est une façon comme une autre d'obtenir le statut de demi-finaliste, mais ça n'aurait pas pu être la sienne. Certains se moquent de comment il atteignent un objectif, mais Alvaro lui il estime que la manière est aussi importante que le résultat. Sa place en demi-finale il veut la gagner noblement pour sa part, quitte à devoir passer par la case nomination pour ça. Et même s'il se qualifie en y échappant cette fois encore, au moins il se sera pas ruiné aux enchères pour assurer sa place. Il est bien trop joueur pour pouvoir mettre la quasi totalité de sa cagnotte là-dedans, et puis s'il voulait vraiment sauver ses fesses il accourrait à la banque, il pourrait se le permettre vu son nombre de points sauf que ça l'intéresse pas lui. Il a pas sorti tout un speech à Eben sur le fait de vouloir de grands adversaires et une aventure semée d'embuches pour goûter au plaisir de jouer et de gagner par hasard, ça reste sa vision du jeu aujourd'hui. « Tu devais sacrément avoir peur pour tes fesses à ce prix-là mec. » Sa démarche lui a semblé un peu désespérée dans sa bataille contre Jun, à se demander si le turc aurait pas été capable de dépenser l'intégralité de sa cagnotte pour se sauver. Silvan pourtant il donne l'impression d'être assez sûr de lui comme type, c'est bien lui après tout qui désirait obtenir l'award du candidat le plus redoutable, un prix auquel il a pas fait honneur pour le coup puisqu'il leur a même pas donné l'occasion de l'affronter en vue de la demi-finale. Le turc s'est donné du mal pour s'immuniser, en résistant de longues minutes alors qu'il ignorait le sort qui allait lui être réservé au terme des nominations de la semaine. Il a bien joué son coup c'est sûr, même si aux yeux du cubain c'était un petit coup, pas un vrai coup de poker comme il les aime. Mais peut-être que sa nomination plutôt inattendue de la semaine passée lui a fait peur, et qu'il a pas voulu prendre le risque d'y repasser une seconde fois en cas de sauvetage. Entre temps en plus il a appris que l'italienne avait largement dominé dans les votes, c'est pas un truc qui a dû le laisser insensible le turc. Enfin bon Alvaro ça l'arrange que son coéquipier y ait laissé pas mal de fric, s'il a pris part à l'enchère au départ c'est bien pour inciter ses camarades à dépenser un max, lui il comptait aucunement sur cette immunité. Il sait qu'il se serait pas battu comme ça pour la même chose, s'il en avait eu les moyens car il aspire à une qualification dans les règles de l'art, et accessoirement à conserver sa cagnotte pour un usage plus honorable. « T'es toujours l'un des nôtres j'espère. » il lui fait remarquer en l'observant du coin de l’œil. Il aimait à penser jusque là que l'adage "l'équipe avant tout" régnait au sein de cette team mais il commence à se dire que ça appartient peut-être bien au passé et que son camarade l'applique plus forcément aujourd'hui. Alvaro il sait pas trop ce qui se trame entre son coéquipier et la petite blonde à qui ce dernier a aussi offert une immunité, mais ils ont de toute évidence pas les mêmes priorités pour que le turc puisse avantager à ce stade du jeu une équipe adverse. Alvaro il reste bon joueur mais y'a pas mal de trucs qui lui échappent dans le raisonnement de son camarade, il commence à se dire que le gars va se la jouer solo sur la fin de l'aventure et que le quatuor restant de leur équipe ne dissimule en fin de compte qu'un trio de candidats encore à peu près sensés et soudés entre eux. « Moi en tout cas je vais pas me plaindre, je suis la plus grosse cagnotte de ce bateau maintenant. » il conclut dans un large sourire satisfait. Silvan a sacrément amputé sa cagnotte et Jun est partie, faisant de lui le candidat le plus riche de ce bateau avec vingt mille livres et quelques, pas de quoi s'en relever la nuit pourtant, mais il crache pas sur ce titre.

_________________
He may play the Jack of diamonds - He may lay the Queen of spades

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1901
AVATAR : blaaker (@n-dia)
ÂGE : 25
LOCALISATION : bursa (tr)
MÉTIER : acrobate


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 24.549 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: It's unusual how I mutate (dimanche, 09h30)   Mer 5 Sep - 16:39

Lendemain de prime. Silvan se réveille, comme à son habitude, seul dans la cabine. Son camarade de chambrée semble être bien plus matinal que lui. Un détail qui ne le dérange pas, puisque le français ne le réveille pas lorsqu’il quitte la cabine. Il prend la direction de la salle de bain pour une douche. Après s’être douché, il enveloppe sa taille d’une serviette blanche et quitte la cabine. Il se dirige vers ses effets personnels qu’il a déposé sur le rebord de l’une des baignoires. Il enfile son boxer, sous sa serviette qui finit par tomber. Pendant qu’il s’apprête, il est rejoint par un camarade. Ce dernier est l’un de ses coéquipiers et l’un avec qui il partage le pont D – ce n’est pas Ariadne, il y aurait eu de fortes chances qu’elle n’entre pas dans la pièce pour le féliciter de sa place de demi-finaliste mais bien pour lui imposer à faire le ménage avec elle, cette pensée l’amuse –. Il adresse les paroles du cubain avec un sourire. « Merci », souffle-t-il, en enfilant son short bleu marine. Le métis se dirige vers l’un des vasques, pour finir sa toilette. La voix de son interlocuteur tonne de nouveau dans la pièce. Son attention pivote vers lui. Il hausse légèrement les épaules quand son camarade parle du fait d’être honnête. Il lui fait une remarque concernant l’activité lors du dernier prime. Le fameux prime des enchères, il semblerait que ce soit une activité récurrente chaque saison, au sein de l’émission, du moins c’est ce qu’il a cru comprendre en entendant quelques uns de ses camarades en parler pendant les coupures pub. « Il me semble que tu y as aussi pris part », souffle-t-il, d’une voix tranquille et non décontenancée. Il croit se souvenir qu’Alvaro avait participé à l’enchère, comme d’autres avant que l’enchère ne se joue plus qu’entre Jun et lui-même. Quant à avoir pour lui à ce prix-là ? « C’est une manière de contrer les projets des uns de chercher à me nominer ». Il avait envie de contrer les stratégies des uns, comme lorsqu’il a enchéri pour la première immunité remportée. « Mais elle était sacrément coriace, Jun, je n’aurais pas cru ». Il lui était hors question qu’il cède. Il s’était peut-être un peu trop pris au jeu et n’avait pas réfléchi aux conséquences sur sa cagnotte – vous aurez bien compris que Silvan ne prend pas le temps à la réflexion avant d’agir, il est impulsif –. Le turc pose son regard sur le miroir, avant que sa main ne vienne actionner le robinet. Le bruit de l’eau résonne dans la pièce, quand Alvaro reprend la parole. Il tourna la tête en sa direction. « Evidemment », qu’il souffle, alors que son coéquipier lui demande indirectement s’il est toujours des leurs, de leur équipe, la team Bohol. Sa question sonne en écho avec la décision du turc d’immuniser une candidate qui n’appartient pas à leur équipe. Aurait-il plutôt dû offrir cette immunité à l’un des membres de son équipe ? Peut-être qu’avec un moment de réflexion, oui. Il rit à la remarque suivante du brun, concernant sa cagnotte. « Tu vois, Alvaro, je suis tellement dépensier comme type que j’ai été dépenser des points pour m’offrir une activité », qu’il réplique sur le ton de la plaisanterie, bien qu’il soit sérieux. Effectivement, quelques minutes plutôt, il a été à la banque des points, afin de dépenser quelques uns de ses points pour avoir le droit à une activité exclusive. Pourquoi devrait-il s’en priver ? Après tout, cela fait des semaines qu’il est en tête du classement d’investissement sur le bateau. Si d’autres ne le récompensent, il peut bien le faire pour lui-même. « Mais, toi, avec ton boulot, tu dois t’y connaître en dépense, non ? », qu’il le questionne.

_________________
THAT LONELINESS IS MY DISEASE
i didn't know that i was broken
until i found my missing piece
it seemed like every door was closing on me
and you were so far out of reach
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10413-alvaro 

MESSAGES : 986
AVATAR : maxi iglesias
ÂGE : 32
LOCALISATION : london, uk (ex. cuba)
MÉTIER : private investigator
ÉTAT D'ESPRIT : ambitieux


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 33K
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: It's unusual how I mutate (dimanche, 09h30)   Ven 7 Sep - 4:26

Alvaro il a un avis assez tranché sur un paquet de choses, et c'est pas dans ses habitudes de garder pour lui ce qu'il pense quand l'occasion lui est donnée de faire clairement entendre son opinion. Souvent on se passerait bien de savoir ce qu'il en dit, mais il s'en fiche, ça se saurait si c'était le genre à se demander si son intervention sera bien perçue avant de l'entreprendre. Ce matin-là il profite d'avoir Silvan sous la main pour faire savoir à ce dernier qu'il aurait pas pensé qu'il chercherait à obtenir une immunité de cette manière samedi soir. Sous-entendant qu'à ses yeux c'est pas forcément une façon très honorable de se qualifier, puisqu'il a déterminé lui-même son sort au lieu de laisser ses camarades, ou le public, en décider. Il n'est ainsi pas nominable cette semaine, et a d'ors et déjà les deux pieds en demi-finale, pépère le gars. Il a sauté sur l'opportunité qui s'est présentée à lui de se rendre intouchable, et c'est vrai qu'Alvaro aurait pas forcément attendu son coéquipier dans ce registre. Il pensait pas, non, que le turc avait à ce point peur pour ses fesses et qu'il serait prêt à dépenser les deux tiers de sa cagnotte pour assurer sa place. L'heure n'est pas aux reproches, il est pas en train de lui dire qu'il a zéro mérite, il constate juste que Silvan est peut-être pas aussi confiant qu'il aurait pu le penser avant ça. Il était pourtant fier de son award du candidat le plus redoutable, s'il désirait l'obtenir c'est bien parce qu'il pensait le mériter, n'est-ce pas. Il faut croire que le fait de s'être retrouvé nominé a changé la donne, et que le turc s'est mis en tête à partir de là qu'il était pas plus à l'abri d'une mise en danger qu'un autre. Silvan lui fait, à juste titre, remarquer qu'il a lui-même pris part à l'enchère en question samedi ce à quoi il répond dans un hochement de tête « Effectivement, dans le seul but de lancer l'enchère pour vous faire dépenser un max. » C'est l'unique raison pour laquelle Alvaro est intervenu au tout début de l'enchère, il pensait d'ailleurs faire d'autres interventions par la suite mais il s'est avéré que ce serait pas nécessaire. « Quand j'ai vu que l'enchère s'envolait, j'ai pas insisté. » Ses camarades se sont de suite emballés, dépensant leur argent sans compter, et faisant par la même occasion s'éterniser l'enchère un bon quart d'heure. « J'ai pas ressenti le besoin de sauver mes fesses, et encore moins de cette façon. » il déclare en poursuivant son rasage, tout en lançant de temps en temps des coups d’œil dans le miroir pour observer son interlocuteur. Alvaro il s'est jamais senti tellement en danger, un sentiment renforcé par le fait de n'avoir jusque là jamais connu la nomination. Il est plein de confiance, et ne se voyait pas amputer sa cagnotte ce soir-là pour une immunité dont il allait peut-être même pas avoir besoin. Et puis c'est pas le genre d'image qu'il aurait voulu donner de lui, d'ailleurs on lui serait sûrement tombé dessus à bras raccourcis s'il s'était battu de la même façon, lui qui aime se voir comme un grand compétiteur et prétend ne craindre aucune concurrence. Silvan lui explique avoir voulu contrer les plans de ceux qui auraient cherché à le nominer à nouveau. « Tu penses que t'étais bon pour une deuxième nomination, sans ça ? » Il ne devait pas avoir l'esprit complètement tranquille, et sûrement qu'une fois avoir passé le cap de la première nomination on a tendance à penser qu'on peut y repasser à tout moment, ensuite. Il acquiesce les propos de son camarade, concernant  Jun et le fait que celle-ci lui a longuement tenu tête sur cette enchère. « Tout le monde se demandait lequel de vous deux aurait le dernier mot. » William s'apprêtait d'ailleurs à mettre en place un truc pour en finir, voyant que l'un et l'autre ne cessaient pas d'enchérir, lorsque Jun a finalement capitulé. « Elle aurait pas pu en profiter de cette immunité, alors t'as quand même bien fait de résister. » Le sort de Jun était déjà scellé par les votes du public, alors cette immunité aurait été perdue si elle l'avait remportée. Ça aurait aussi signifié une place en demi-finale évaporée, alors c'est sûr qu'en voyant les choses comme ça le turc aurait eu tort de renoncer. Silvan lui assure qu'il reste l'un des leurs, et qu'il se considère donc toujours comme un Bohol. Il a pas reconnu la mentalité propre à leur équipe samedi, quand le turc a offert une place en demi-finale à leur adversaire, c'est pour ça qu'il se permet de vérifier ça auprès de lui aujourd'hui. Après quoi son camarade lui apprend avoir été dépenser ses points à la banque pour une activité, et décidément on ne l'arrête plus, Silvan semble tenir à puiser dans toutes ces ressources ici. « Faut dire que t'as de quoi faire, toi, avec tous ces points. Il te faudrait effectuer un millier de passages par la banque pour retomber à notre niveau. » il commente en laissant échapper un rire face à la glace. Silvan il est irrattrapable dans les points, il pourrait racheter toute la banque à lui seul s'il le souhaitait. « Et l'activité, tu sais déjà ce que ce sera ? » Il a jamais mis les pieds à la banque et encore moins dépensé ses points là-dedans, donc il sait pas comment ça fonctionne le cubain, si Eleonora leur dit immédiatement ce qu'ils ont remporté ou si on les recontacte un peu plus tard dans la semaine. Silvan part du principe qu'il doit s'y connaitre en dépenses, par rapport à son boulot. « Si on veut. Ma boite connait une belle croissance, c'est que je dois pas trop mal la gérer et donc que mes investissements sont bons aussi. » Il est pas question pour lui d'investir dans n'importe quoi et n'importe comment, surtout avec un business comme le sien qui certes ne connait pas une trop grande concurrence, mais qui ne peut aussi pas compter sur les moyens classiques pour se développer et se faire connaitre. « C'est pas donné à tout le monde aujourd'hui d'avoir un business prospère, beaucoup de boites se cassent la gueule la première année. » Les statistiques le montrent, la moitié des entreprises feraient faillite la première année et plus des trois quarts ne dépasseraient pas les sept ans. Alvaro il en est pas encore là mais il doute pas que son affaire marchera bien au-delà de ça, et d'un autre côté vaut mieux pas qu'il se dise l'inverse, ce serait pas de très bonne augure. « L'autoentrepreneuriat, c'est un truc qui aurait pu te brancher ? » il l'interroge en passant son rasoir sous l'eau. Ils officient pas du tout dans le même monde tous les deux, mais il serait curieux de savoir si Silvan a déjà ne serait-ce que rêvé de devenir son propre patron un jour. C'est le souhait de millions de gens, alors pourquoi pas lui.

_________________
He may play the Jack of diamonds - He may lay the Queen of spades

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1901
AVATAR : blaaker (@n-dia)
ÂGE : 25
LOCALISATION : bursa (tr)
MÉTIER : acrobate


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 24.549 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: It's unusual how I mutate (dimanche, 09h30)   Dim 9 Sep - 15:18

Quand son coéquipier commente son enchère remportée, le turc ne tarde pas à lui faire remarquer qu’il a lui aussi participé à cette enchère, comme Hunter qui était prêt à laisser toute sa cagnotte pour cette immunité. « Si tu le dis », qu’il émet, quand le cubain lui explique avoir pris part à l’enchère dans le but de les faire dépenser un maximum de leur cagnotte. Il écoute d’une oreille furtive son camarade, alors qu’il s’affaire à sa toilette. Son enchère et son immunité ne sont que stratégiques pour le turc : une façon de contrer ceux qui avaient déjà projeté de le nominer pour cette nouvelle semaine de jeu. Ce n’est pas innocemment s’il a pris part à la première enchère, concernant une autre immunité. L’offrir à quelqu’un ne l’intéressait pas mais contrer ceux qui voulaient protéger tel ou tel candidat, ça l’intéressait. Il avait envie de niquer leurs plans. « Certain », qu’il répond brièvement quand son camarade lui demande s’il pense être bon pour une nouvelle nomination. Il doit reconnaître que sa concurrente d’un soir avait été coriace et n’était pas décidée à lâcher l’affaire, du moins jusqu’à ce que William n’intervienne et ne leur propose de leur soumettre la somme maximum qu’ils désiraient mettre dans cette enchère. Une attitude de la part de la chinoise qui l’avait surpris. Elle semblait la vouloir, peut-être pas pour la même raison que le turc, dure comme ferme, cette immunité pour tant. « Vous avez dû avoir le temps de faire vos petits paris, sur celui qui flancherait le premier, non ? », qu’il réplique, sur un ton amusé. « Laisse-moi deviner, vous avez tous pensé que Jun allait l’emporter », scande-t-il, tournant sa tête vers son interlocuteur. Le cubain lui assure qu’il a bien fait de ne pas lâcher l’affaire. Silvan pense avoir fait une bonne affaire, quand bien même l’enchère doit être l’une des plus chères de toutes les saisons confondues, il n’a pas pour autant amputé toute sa cagnotte. D’ailleurs, il lui fait remarquer sa nouvelle attitude dépensière : il a été débourser des points, à la banque, pour s’offrir une activité. « Ce n’est pas faux… », qu’il souffle, amusé. Il y a bien une chose que l’on ne pourrait pas reprocher au turc, sur ce bateau, de manière générale : son investissement récompensé par un nombre de points intouchable. Il est en tête du classement depuis le début de l’aventure et il n’est pas prêt de laisser sa place. « Ouais, une petite activité à deux, dans l’eau », qu’il informe son camarade. Il n’a pas l’air mais ce n’est pas forcément l’activité qui l’envie le plus. « Je réfléchis encore à qui je vais emmener avec moi... ». C’est faux. Il sait très bien qui il va emporter avec lui, sauf si la personne venait à le décevoir au cours de la semaine. « ...Il ne faudrait pas que je demande à quelqu’un qui voudrait me noyer dans l’eau », qu’il reprend, dans un rictus amusé et taquin. Il plaisante mais en son for intérieur c’est sa plus grande crainte. Il écoute le cubain parler de son entreprise. « Mais... », le turc s’arrête, croisant le regard de son interlocuteur. « T’as déjà trempé dans des combines pas nettes ? », qu’il l’interroge. Finalement, Alvaro le questionne. « L’autoquoi ? », qu’il répète, fronçant légèrement les sourcils. « Non », qu’il réplique, en dodelinant doucement la tête de gauche à droite.

_________________
THAT LONELINESS IS MY DISEASE
i didn't know that i was broken
until i found my missing piece
it seemed like every door was closing on me
and you were so far out of reach
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10413-alvaro 

MESSAGES : 986
AVATAR : maxi iglesias
ÂGE : 32
LOCALISATION : london, uk (ex. cuba)
MÉTIER : private investigator
ÉTAT D'ESPRIT : ambitieux


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 33K
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: It's unusual how I mutate (dimanche, 09h30)   Ven 14 Sep - 13:51

Contrairement à son acolyte turc, le cubain n'a fait que lancer l'enchère samedi soir dans le seul but de faire dépenser un maximum de fric à ses camarades. Cette enchère ne l'intéressait pas, il ne ressentait pas le besoin d'engager une lute acharnée contre les autres pour obtenir le privilège de sauver ses fesses et dans un même temps d’atterrir directement en demi-finale. Alors c'est sûr que c'est tentant, et sûrement que d'autres candidats auraient tenté leur chance s'ils avaient eu plus d'argent dans leur cagnotte à ce moment-là. Alvaro il peut comprendre qu'une immunité dans un tel jeu fasse rêver, surtout si on se sent en danger pour les nominations à venir. Néanmoins à ce stade il déplore un peu le fait que la production ait offert deux places en demi-finale alors qu'ils auraient tous pu tenter de se qualifier par la voie naturelle, si on peut dire. Ils ne vont pas refaire le prime, au final ça fait un membre de la team assuré de concourir pour la finale et ça c'est toujours bon à prendre du point de vue d'Alvaro. Silvan reste un concurrent désirant certainement aller au bout lui aussi, mais l'intérêt d'un coéquipier à ce stade lui importe plus que celui d'un membre d'une autre équipe. Le bougre lui a juste pas laissé l'occasion de l'affronter dans la course à la demi, c'est regrettable, il devra gagner lui aussi sa place pour espérer se mesurer à son camarade. Il sait que son sort à lui se joue cette semaine, et que soit il sera sauf aux nominations et se qualifiera également, soit il se retrouvera sur la sellette et c'est le public qui décidera quoi faire de lui. En parlant de nomination, il se dit que Silvan devait être assez persuadé d'y repasser vu l'énergie qu'il a dépensé dans cette enchère en même temps que son fric, et effectivement le bonhomme se dit certain de ça. Ça doit être l'effet procuré par la première nomination, surtout lorsqu'elle tombe de façon aussi inattendue, à partir de là le turc ne devait plus se sentir à l'abri de rien et a donc préféré devancer les candidats qui auraient pu avoir l'envie de remettre son nom. Il avait cette conviction profonde que la nomination le guettait à nouveau, et n'a pas souhaité prendre le moindre risque par rapport à ça. L'immunité est ainsi tombée à point nommé pour Silvan, et avec tout l'argent que comportait sa cagnotte c'est sûr il pouvait se permettre de se l'offrir. Samedi soir un duel acharné a donc opposé le turc à Jun, et il est vrai que les paris étaient ouverts ce soir-là quant à celui qui parviendrait à avoir le dernier mot et remporterait l'enchère. « J'ai l'impression, oui, qu'on avait tous notre petit prono à ce moment-là. » il confirme alors. Il a en tout cas le souvenir d'avoir vu leurs camarades prêter autant d'attention que lui à l'enchère, et pour cause il y avait de l'action, les deux protagonistes concernés ont dégainé leur fric comme une arme ce soir-là. « Moi je misais effectivement sur Jun, tout simplement parce qu'elle avait un peu plus d'argent que toi. Quelque chose comme 5000£ de plus, alors je me suis dit qu'elle te pousserait à dépenser tout ce que t'avais, mais non. » Au lieu de ça la candidate lui a laissé l'immunité pour une sacrée somme, certes, mais nettement en dessous du maximum que chacun pouvait mettre. Silvan a donc bien fait de tenir tête à Jun, celle-ci a capitulé alors qu'elle avait pourtant l'avantage avec sa cagnotte, déjouant ainsi le prono du cubain. Et puis Silvan n'a rien à regretter sur le fond, il a remporté une immunité dont Jun n'aurait pas pu profiter, de son côté, vu l'élimination qui l'attendait. Il apprend après ça que son coéquipier a encore fait des folies, mais à la banque cette fois. Le gars s'est offert une petite activité, et il se met décidément bien cette semaine entre cet achat et son immunité. Enfin bon quand on a autant de points que lui on peut bien se permettre quelques plaisirs, voire même de dévaliser l'intégralité de la banque. Alvaro il est curieux de savoir de quelle activité on parle, mais vu qu'ils sont sur un bateau y'a tout de même peu de chances que ce soit un truc n'ayant aucun rapport avec l'eau. Ce que Silvan lui confirme, évoquant une activité aquatique, pour deux. « C'est plutôt sympa. T'as eu ça pour combien de points ? » il l'interroge en quittant sa place devant le miroir pour faire face à son interlocuteur. Non pas qu'il convoite lui aussi une activité du genre, mais bon c'est toujours bon à savoir surtout qu'Alvaro il s'est pas trop donné la peine de s'intéresser à la banque jusque là. « Et l'eau ça va, t'es à l'aise ? » Il suppose que c'est le genre d'activité qui met tout le monde d'accord vu le cadre, mais après tout il sait pas si Silvan en rêvait lui, il espérait peut-être autre chose le bonhomme. Celui-ci laisse entendre qu'il réfléchit encore à qui emmener avec lui, laissant aussitôt le cubain quelque peu perplexe. « Ah ? Pourtant quand il faut offrir un privilège à quelqu'un c'est généralement à Poppy que tu le files, toi. » il commente d'une voix calme. Après le coup de l'immunité offert à la jeune femme il se dit que Silvan est certainement capable de lui faire également profiter de cette activité avec lui. Disons qu'il serait un peu surpris de le voir emmener quelqu'un d'autre, mais après tout le turc est libre de ses choix, il n'a même pas à s'en justifier d'ailleurs. « Oui bah alors c'est bon, Poppy est très bien. Avec elle tu crains rien. » il déclare en se marrant. La demoiselle semble aussi attachée à lui que lui à elle, et encore aujourd'hui Alvaro est incapable de comprendre quoi que ce soit à leur relation. Couple en devenir, très forte amitié, lien ambigu.. le mystère persiste mais une chose est sûre, c'est intense ce qu'ils ont développé l'un pour l'autre dans cette aventure. Il est amené à parler de ses affaires, et dès lors le voilà parti pour employer des termes de businessman, évoquant la croissance, les investissements et la prospérité de sa boite. Son business se porte bien au cubain, et il a beaucoup travaillé pour ça, ce genre de réussite ne tombe pas du ciel on s'en doute. Il hausse un sourcil, intrigué par la question de son camarade quant à d'éventuelles combines pas nettes dans lesquelles il aurait pu tremper. « Dieu m'en préserve, non. » il s'empresse de répliquer en grimaçant, balayant cette idée absurde d'un vif geste de la main. « Je n'ai jamais eu d'argent sale entre les mains. » Il doit être facile de l'imaginer tremper dans des magouilles vu son profil de joueur sans scrupules, mais si y'a bien un truc sur lequel Alvaro a toujours été clean c'est son boulot. « Tu as devant toi un entrepreneur respectable qui a tout obtenu par le travail. » Ses fréquentations professionnelles, ses investissements, tout est clean et c'est important pour lui de le faire entendre puisque si Silvan se pose la question, peut-être que d'autres se la posent aussi. L'autoentrepreneuriat ne parle pas du tout à son coéquipier, qui semble même entendre ce mot pour la toute première fois. « Le fait de créer ta boite et d'être ton propre patron si tu veux. » il lui explique. Au début la boite est petite et on est seul à bord, et puis si on s'y prend bien elle se développe, fait des bénéfices et il devient possible de créer des emplois. Alvaro a quelques associés s'adonnant aux mêmes déplacements que lui, mais il reste le patron - sauf en ce moment, on gère sa boite à sa place et il faut espérer qu'à son retour elle sera encore debout. « C'était la grande ambition de ma vie. Toi t'as pas l'air d'être un aspirant businessman, par contre. » Il s'en fait la réflexion en l'observant, Silvan a pas l'air intéressé par ce monde-là, lui qui mène une existence beaucoup plus nomade encore que la sienne. Il l'imagine pas du tout assis derrière un bureau à remplir des papelards administratifs ou endosser son costume quand il part en déplacement dans toute l'Angleterre. « Tu penses t'en sortir comment en demi-finale ? » il lui demande, histoire de revenir à leurs moutons car ils se sont un peu égarés du sujet initial pour aborder son affaire. Il sait bien que Silvan est pas devin mais il sent peut-être les choses tandis qu'elles approchent à grand pas. Est-ce qu'il se voit échouer aux portes de la finale, ou est-ce qu'au contraire il a le pressentiment que le carré final lui tend les bras. Tout Bohol digne de ce nom se doit de toute façon de viser la finale à ce stade, ils y aspirent forcément tous les quatre même si à l'arrivée il n'y en aura peut-être qu'un seul qui parviendra à s'y faire une place. Ce qui compte pour Alvaro c'est l'ambition encore et toujours, le fait de vouloir et pas seulement d'espérer.

_________________
He may play the Jack of diamonds - He may lay the Queen of spades

Revenir en haut Aller en bas
 

It's unusual how I mutate (dimanche, 09h30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Arabella •• Charming and unusual
» 09h30 - Fallen [Aaron Miller]
» Je vais à la fenêtre et le ciel ce matin. N'est ni rose ni honnête pour la peine ♪ [18.12 à 09h30]
» Unusual feat. Kim Yeong Jae
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: SALLE DE BAIN COMMUNE-
Sauter vers: