NIGHT TALK (MARDI 21H52)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 485
AVATAR : KEKE PALMER
ÂGE : 22
LOCALISATION : LOUISIANE
MÉTIER : BONICHE CHEZ POPEYES


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: NIGHT TALK (MARDI 21H52)   Mar 4 Sep - 11:47




Bryce n’a pas changé de cabine depuis la semaine passée et absolument d’étage depuis deux semaines. Ce qui la gonfle un peu parce qu’elle se retrouve avant dernière de ce classement de point alors qu’elle fait toujours de putain d’efforts et que par la force des choses, elle va dormir dans l’étage des loosers. Mise à part Beth et elle, plus personne ne vit dans leur étage ni les étages inférieurs. Mais ce serait mal connaître Bryce que de croire qu’elle va s’avouer vaincue et jusqu’au bout elle se battra. Jusqu’à la fin. Mais en ce moment elle n’a qu’une idée en tête, poser ses fesses dans son matelas et sous sa couverture. Ils ont beau longer les côtés africaines – chez ses cousins waii – elle ressent plus de fraicheur ses derniers temps la nuit. Déjà habillée de son pyjama, un top à fine bretelle et dévoilant son ventre plat et un short de basket en mode xxl comme bas. Elle ouvre la porte doucement et découvre une Beth déjà en tenue également. Ce qui la fait sourire. Genre on dirait deux grands-mères déjà prête à se coucher à l’heure des poulettes. En regardant sa camarade, elle se dit qu’elle pourrait mieux faire connaissance avec elle comme avec Hunter. D’accord c’est certainement trop tard. Et puis on ne peut pas dire qu’elle veuille vraiment garder contact avec sa camarade pour l’après jeu comme un bon nombre des gens ici encore sur le bateau. Mais ce serait dommage de passer encore une semaine dans la même cabine qu’elle sans jamais faire la conversation. Comme une furie, elle saute sur le lit de Beth et vient se caller contre elle. Avant de lui adresser un large sourire, sincère. « Tout roule ? » Qu’elle lui demande dans un premier temps, en lui donnant un coup d’épaule très sympathique. « T’as d’jà eu des soucis parce que t’es goudou ? » Qu’elle lui demande, sérieusement. « J’veux dire par rapport aux autres meufs. Parce que j’ai une pote complètement teubé elle m’a déjà dit un jour genre qu’elle approcherait pas une lesbienne de peur qu’elle la touche et tout ! T’avais déjà entendu ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 582
AVATAR : anne hathaway
LOCALISATION : Londres
MÉTIER : Professeur de biologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: NIGHT TALK (MARDI 21H52)   Jeu 6 Sep - 20:02

night talk
@bryce

Après une nuit quasi-blanche hier, je mets un soin tout particulier à me préparer lentement pour aller au lit aujourd’hui et c’est donc assez tôt que je m’installe en tailleur sur mon lit, vêtue de mon petit short et d’un t-shirt de concert, un bouquin dans une main et une tasse de tisane dans l’autre. J’incarne le cliché même de la candidate de téléréalité, n’est-ce pas ? En même temps, on ne pourra jamais me reprocher de les avoir trompés sur la marchandise au casting. Je ne saurais dire combien de temps passe, quelques dizaines de minutes, une demi-heure ou peut-être une heure tout au plus, avant que je ne sois rejointe par ma colocataire, Bryce. Je lève la tête et lui adresse un sourire, prête à retourner aussitôt à ma lecture, quand je la sens se jeter sur mon lit et s’asseoir tout contre moi. « Tout roule ? » Elle me bouscule gentiment et je pose mon bouquin ouvert, gardant la page entre mes cuisses, sur mes genoux, avant de dire : « On ne peut mieux ! Toi ? » Visiblement elle avait déjà une question derrière la tête en arrivant, car elle ne tarde pas à me demander : « T’as d’jà eu des soucis parce que t’es goudou ? J’veux dire par rapport aux autres meufs. Parce que j’ai une pote complètement teubé elle m’a déjà dit un jour genre qu’elle approcherait pas une lesbienne de peur qu’elle la touche et tout ! T’avais déjà entendu ça ? » Je pince les lèvres et réfléchis un temps avant de répondre : « Rien de ce genre… Mais j’étais assez vieille quand j’ai fait mon coming out, j’avais 19 ou 20 ans. Enfin… Je ne considère pas l’avoir fait, en réalité. Il n’y a pas eu d’annonce, de surprise, ou ce genre de choses. C’était juste comme ça. » Et je suis reconnaissante de ne pas avoir eu à endurer ça. « Mais peu importe. Ce que je veux dire c’est que je n’ai vraiment été en phase avec ma sexualité qu’assez tard, finalement, et ces trucs d’adolescents, je n’ai pas eu à m’en préoccuper. » A 19 ou 20 ans, on ne fait plus de soirées pyjamas, d’action ou vérité… Enfin, pas moi, en tout cas. « Après, je travaille au quotidien avec des collégiens et des lycéens à qui je n’ai jamais caché que je préférais les filles. Tu imagines qu’ils ne sont pas toujours très bienveillants, ni tolérants. Mais je peux le supporter, j’ai les épaules pour ça. Je préfère encaisser toutes leurs insultes le temps qu’ils comprennent que ce n’est pas très malin, si ça peut éviter à leurs camarades concernés de devoir subir ça. Ca ne dure pas, en général, ils passent à autre chose assez rapidement. »


_________________
living in black and white
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 485
AVATAR : KEKE PALMER
ÂGE : 22
LOCALISATION : LOUISIANE
MÉTIER : BONICHE CHEZ POPEYES


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: NIGHT TALK (MARDI 21H52)   Dim 9 Sep - 11:24

Bryce ne se force pas pour faire la conversation aux autres, même ceux à qui elle n’a rien à dire. Un peut comme Beth avec qui elle partage sa cabine. Elle n’est pas méchante, mais elle ne la trouve pas forcément plus intéressante que ça non plus. Elle se demande toujours comment des personnalités un peu fadasse réussissent à aller aussi loin dans la compétition tandis que d’autres plus marquée comme Eben ou plus atypique comme Jun se font nominer et éliminer. Mais c’est la volonté des téléspectateur et personne ne peut aller contre ça. Du coup quand l’américaine entre dans sa cabine et voit sa camarade déjà présente, elle n’hésite pas et saute sur l’occasion. Enfin elle saute plutôt sur le lit de la brune et vient se coller à elle. Histoire d’entamer la conversation en lui demandant comment ça allait. « T’es pas stressée pour ta nomination ? T’crois franchement que les gens derrière la téloche vont te soutenir ? » Qu’elle lui demande curieusement, alors qu’elle semble aller très bien. Elle n’a jamais été nominée jusque là du coup elle ne sait pas bien si elle est réellement soutenue à l’extérieur. Intéressée plus qu'elle ne l'aurait cru par sa camarade. Parce qu’elle est lesbienne et que par chez elle, finalement ce n’est pas courant. Malheureusement plus par fermeture d’esprit qu’autre chose. La preuve, elle a une pote qui n’approcherait pas une meuf si elle sait que cette dernière lesbienne… Mais ça vaut aussi pour des gars qui ne serrerait pas la main de gay non plus. Apparemment elle n’a jamais rien entendu de tel. Bryce l’écoute parler, avant de réagir. « Ouai donc du coup avant du croyait aimer la teub ? Comment t’as su que c’était pas l’cas ? » Qu’elle continue. Non pas qu’elle se pose des questions sur la sienne de sexualité puisqu’elle est au niveau du néant, mais elle est intéressée. Encore une fois de ces choses chez elle, on en parle pas. Quasiment 90 % des gens de son quartier sont croyant peu importe la religion et donc très fermé sur le sujet de l’homosexualité. « T’sais moi j’ai limite été apprise à détester les gouines et les pd ! J’veux dire t’es considéré comme une dépravée. Genre si des vieilles pétasses de mon quartier sont en train de me voir là, limite j’suis en train de parler à Satan là ! » Qu’elle lui dit en lui donnant à nouveau un coup d’épaule. « Mais j’crois en rien moi t’inquiète ! J’crois en ma gueule et mon gros cul d’renoi ! » Qu’elle lance dans un rire totalement débile. « T’as d’jà eu des copines alors ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 582
AVATAR : anne hathaway
LOCALISATION : Londres
MÉTIER : Professeur de biologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: NIGHT TALK (MARDI 21H52)   Ven 14 Sep - 1:24

night talk
@bryce

« T’es pas stressée pour ta nomination ? T’crois franchement que les gens derrière la téloche vont te soutenir ? » Mon regard quitte le contenu de mon mug pour se poser sur les traits de la candidate alors que je lui réponds : « Pas du tout. Je suis en paix avec l’idée de quitter l’aventure samedi, je crois que mon heure a sonnée. Ce n’est vraiment pas pour faire de la fausse humilité, mais si j’étais un fan de téléréalité, je ne voterais pas pour moi… Mais plutôt pour quelqu’un comme toi. » Le petit sourire qui se dessine sur mes lèvres confirme la sincérité de mon propos. Je pense que si j’avais affronté la nomination plus tôt, j’aurais été éliminée plus tôt, et je n’en reviens déjà pas d’avoir atteint les portes de la demi-finale, le top 10, c’est absolument dingue. Sans transition, nous parlons sexualité, comme assez souvent si l’on considère le peu de vraies conversations que j’ai partagées avec ma colocataire. « Ouai donc du coup avant du croyait aimer la teub ? Comment t’as su que c’était pas l’cas ? » Je secoue immédiatement la tête, lui expliquant : « Oh, non. Avant, ça ne m’intéressait tout simplement pas. J’étais préoccupée par des choses beaucoup plus importantes, et savoir qui j’avais envie d’embrasser était une question qui ne m’avais même jamais traversé l’esprit. » Quant à sa deuxième question… C’est plus compliqué. « Mais comment je l’ai su… Je ne sais pas. J’imagine que là non plus la question ne s’est pas vraiment posée. C’était comme ça, c’était une évidence. » Ce genre de choses ça ne s’explique pas. C’est de l’ordre des sentiments, des émotions, et il est bien vain de toujours vouloir mettre des mots, des théories et des raisonnements sur les choses du cœur. « T’sais moi j’ai limite été apprise à détester les gouines et les pd ! J’veux dire t’es considéré comme une dépravée. Genre si des vieilles pétasses de mon quartier sont en train de me voir là, limite j’suis en train de parler à Satan là ! » Je sais le vocabulaire de Bryce très fleuri, mais elle ne cesse de me surprendre. Quelques fois, seulement, la surprise n’est pas très agréable. « Mais j’crois en rien moi t’inquiète ! J’crois en ma gueule et mon gros cul d’renoi ! » J’inspire avant d’avaler une gorgée de tisane, m’apprêtant à repasser en mode Prof. Beth. « Les mots que tu emploies... C’est très violent, tu sais. Tu risques de blesser certaines personnes en les utilisant… Moi, je m’en fiche, j’ai connu pire, ça ne m’atteint pas. Mais ce n’est pas très agréable d’entendre ce genre de qualificatifs, ça renvoie à des années d’insultes, de persécutions et de honte, aussi bonnes tes intentions puissent-elles être. » J’imagine que je n’ai pas besoin de lui faire un cours d’histoire sur les violences faites aux minorités. Comme on n’emploie pas le mot en n pour désigner les communautés noires aujourd’hui, certaines expressions sont à proscrire également lorsqu’il s’agit des LGBT+. Ma petite leçon tombera probablement comme un caillou dans la mare, mais je le fais plus par acquis de conscience et dans un but éducatif, si la séquence venait à être diffusée, que réellement pour changer Bryce. Elle finit d’ailleurs par me demander : « T’as d’jà eu des copines alors ? » J’acquiesce doucement en disant : « Oui, quelques-unes. » Je n’ai pas vraiment envie d’épiloguer sur la question. Je ne vois pas vraiment ce que je peux lui dire de plus sans lui ouvrir les portes d’une intimité que je veux encore préserver. « Et toi, tu as déjà eu… quelqu’un ? »


_________________
living in black and white
Revenir en haut Aller en bas
 

NIGHT TALK (MARDI 21H52)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Soirée Livre épique V - Mardi 30/09 - (Validé)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: CABINES-
Sauter vers: