HUITIÈME PRIME, S.11 - [14-16/09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10413-alvaro 

MESSAGES : 986
AVATAR : maxi iglesias
ÂGE : 32
LOCALISATION : london, uk (ex. cuba)
MÉTIER : private investigator
ÉTAT D'ESPRIT : ambitieux


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 33K
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: HUITIÈME PRIME, S.11 - [14-16/09]   Sam 15 Sep - 23:08

Il découvre sa partenaire de cabine dans une somptueuse robe blanche découvrant ses épaules, et ne peut s'empêcher de la complimenter. Quelle belle femme, quand même, cette Ariadne. Il en avait déjà conscience mais chaque occasion semble lui être donnée pour qu'il le réalise à nouveau. Alvaro a pas tellement fait d'effort quant à sa tenue, de son côté. Il a revêtu le t-shirt qu'@eben lui avait donné avec la tronche de celui-ci dessus, un hommage convenu avec @chaim afin d’honorer comme il se doit leur frère disparu. Le cubain se doute qu'il va faire tâche au côté d'Ariadne ce soir dans un look aussi décontracté, mais il propose tout de même à celle-ci de rejoindre le salon ensemble puisqu'ils sont prêts au même moment pour le prime. Il garde à l'esprit qu'Ariadne est nominée et qu'elle risque donc sa place ce soir, alors cette soirée en sa compagnie il y tient, et heureusement pour lui l'idée ne déplait pas à sa coéquipière non plus. Il se demande quand même, sur le moment, si sa tenue n'est pas susceptible de l'offenser légèrement. Peut-être qu'avec les petites histoires qu'il y a eu Ariadne n'a aucunement envie de passer le prime avec la tête d'Eben à côté d'elle, et si c'était le cas il se retrouverait bien con Alvaro. Car d'un côté il ne voudrait pas incommoder la candidate, et de l'autre cet hommage à son pote lui tient sincèrement à cœur. Bon, une nouvelle fois il s'en sort bien puisque Ariadne n'a apparemment pas de problème avec son t-shirt - le seul truc qu'elle trouve à redire concerne le bon goût de celui-ci, avant de lui signifier qu'il porte de toute façon ce qu'il veut. Il laisse échapper un rire à son tour. « @chaim débarquera normalement avec le même t-shirt ce soir, alors tâche de ne pas nous confondre. » il souligne dans un sourire, avant de jeter un regard du côté d'une caméra suspendue au-dessus d'eux tout en ayant une pensée pour le troisième membre de ce trio malheureusement pas présent ce soir. « Si ça se trouve on va même lancer une mode. » Si Eben décide de commercialiser ces t-shirts - et il l'a peut-être déjà fait en fait - ils vont lui faire un sacré coup de pub ce soir. Enfin Chaim surtout, qui mettra particulièrement en valeur le vêtement avec sa carrure de déménageur. Il se renseigne quant à l'état d'esprit d'Ariadne à l'approche du prime, sachant qu'elle fait face à sa première nomination de l'aventure et pas n'importe laquelle, juste celle qui pourrait lui permettre d’accéder à la demi-finale ou à l'inverse d'échouer aux portes de celle-ci. Elle se dit tranquille et il peut s'en rendre compte rien qu'à son intonation. Pas de stress en vue, elle se dit même étonnée d'être restée aussi longtemps en jeu. « Au risque d'être légèrement égoïste j'ai pas du tout envie de rendre sa mère à Georgie. » il commente dans un sourire en coin. Et il sait que l'adolescente lui en voudra pas de dire ça car elle espère sûrement autant que lui que sa mère atteigne la demi-finale en fin de soirée. De toute façon il lui apprend rien, puisqu'il lui a déjà témoigné son soutien au cours de la semaine et a même laissé entendre qu'une demi-finale sans elle était inconcevable pour lui. « J'espère que le public a pris en compte mon appel. » il ajoute en arrivant au niveau des ascenseurs, qu'ils empruntent pour descendre au pont juste en dessous avant de faire leur entrée dans le salon quelques instants plus tard. Très vite on leur apprend que l'interro prévue cette semaine est annulée, et à ce moment-là le salon semble divisé entre deux sentiments bien distincts. D'un côté on trouve les candidats soulagés ou amusés par la situation et la prenant donc avec le sourire, et de l'autre ceux qui comme Alvaro l'ont un peu mauvaise car une semaine de révisions pour rien bah c'est frustrant. Ariadne éclate de rire devant l'air décontenancé qu'affiche le cubain, poussant inévitablement celui-ci à troquer son visage fermé contre un sourire. Elle tapote son épaule comme pour compatir à sa peine. « Parfaire mes connaissances ? T'es gentille là. » Pour ça faudrait déjà qu'il ait eu des connaissances à l'origine, il s'est tout au plus créé des petites bases à force de bouquiner sur les thèmes des chroniques d'Estelle mais c'est certainement pas en une semaine qu'il peut prétendre détenir l'omniscience. « Ah non, compte sur moi pour fuir ces quizz comme la peste à présent ! » il déclare en ouvrant de grands yeux avant de secouer énergiquement sa tête. Il ne veut tout bonnement plus entendre parler de quizz, d'interro et de culture générale, car entre sa pitoyable performance de l'autre fois et le test annulé d'aujourd'hui il navigue de déception en déception. La chronique d'Elliot lui permet d'apprendre qu'un baiser a été donné à Silvan par sa coéquipière, plus précisément sur la joue de ce dernier. Alvaro le fait remarquer à l'intéressée sachant que ce n'est pas la première qu'il se sent devancé par le turc, même si pour le coup son commentaire relève plus de la plaisanterie qu'autre chose. « Voyons, comme si j'avais besoin de mériter ça, moi. » il lance d'un air exagérément confiant, comme s'il pouvait réellement obtenir un baiser d'Ariadne sans que ce ne soit une récompense à une corvée réalisée. @silvan, assis non loin de là, lui demande tout en se marrant s'il est jaloux. « Du tout mec, mais je crois que maintenant je vérifierai chaque soir si t'es pas dans mon lit à ma place. » Il se marre à son tour, avant de gratifier le turc d'un clin d’œil. Silvan l'a déjà devancé sur le secret de leur coéquipière en optant pour la même stratégie que lui, ensuite sur ce privilège-là, il manquerait plus qu'il lui pique son lit. Il réalise soudainement que sa colocation avec Ariadne pourrait bien prendre fin ce soir, que ce soit en cas de sortie de celle-ci ou si les points le décident, il n'est donc pas du tout assuré de retrouver sa partenaire de cabine pour sa prochaine nuit sur ce bateau. La chroniqueuse poursuit et fait savoir qu'il ne se passe pas assez de choses dans leur relation à tous les deux à son goût, une remarque qui lui fait aussitôt penser aux plans de Georgie et visiblement il n'est pas le seul. « Ta fille et cette chroniqueuse ne sont en fait qu'une seule et même personne. » il plaisante tandis qu'Ariadne fait de même, mentionnant une complicité désormais évidente de la production dans cette affaire. « Si là on cherche pas à nous pousser dans les bras l'un de l'autre, je m'appelle pas Alvaro. » il ajoute d'un air faussement choqué, comme si on pouvait encore en douter après tout ce temps. D'un côté la fille d'Ariadne désire qu'il passe du rôle de prétendant à celui de beau-père, et de l'autre la production souhaite sûrement que les sentiments s'en mêlent pour leur audimat. C'est le moment qu'Ariadne choisit pour déposer un baiser sur l'une de ses joues, le genre bien sonore et bien marquant aussi vu la trace de rouge à lèvres qu'il doit se payer suite à ça. « J'avais raison. » il siffle dans un sourire moqueur. Il n'a pas eu besoin de faire quoi que ce soit pour l'obtenir ce baiser, alors bien sûr elle l'a sûrement fait dans l'unique but de rééquilibrer les choses mais Alvaro décide un peu de le voir comme il veut. « On me signale dans l'oreillette un pic d'audience phénoménal, la production te remercie d'ailleurs. » Cette situation n'en finit décidément pas de les faire rire tous les deux, et c'est quand même mieux plutôt qu'ils la subissent. C'est pas franchement l'impression que ça donne d'un côté comme de l'autre, non à vrai dire Alvaro ne ressent aucune pression sur ses épaules alors même que l'on se fait de plus en plus insistant autour de lui par rapport à sa relation avec Ariadne. Cette semaine il a eu droit à un certain nombre de questions liées à celle-ci, et pourtant il est loin d'avoir la tête sous l'eau. William annonce au programme de ce prime la révélation des adjectifs qu'ils ont dû lui faire parvenir dans la semaine ainsi qu'un jeu d'action ou vérité. L'honnêteté est donc de mise, ce soir. L'occasion pour le cubain d'apprendre que @silvan lui trouve un côté roublard. Il a bien raison le turc, c'est un terme qui le qualifie parfaitement et qu'il se voit vraiment pas contester. Il adresse d'ailleurs un sourire approbateur à ce dernier. @llewyn décide de coller toute une semaine de réveils à l'aube à @chaim, et indirectement à son partenaire de cabine, tandis que @poppy choisit aussi son pote pour renverser tout un seau de glaçons dans le dos de celui-ci. Merde, c'est pas sa soirée à Chaim visiblement et le t-shirt lui porte même pas bonheur, quelle aberration. @ariadne de son côté doit deviner quel adjectif @bryce a accordé à @livia, et le cubain peut pas s'empêcher de sourire quand il entend de quel adjectif il est en réalité question. Il se moque pas de l'italienne, c'est plutôt le franc-parler légendaire de Bryce qui l'amuse, une fois de plus. Lui-même n'aurait pas osé aller aussi loin et ce n'est par ailleurs pas un terme faisant partie du vocabulaire du cubain. « Une prédiction quant à l'adjectif que j'ai pu donner pour toi ? » il demande à @ariadne tandis qu'une page de pub est marquée, mettant les activités du jour en stand-bye pour quelques minutes.

_________________
He may play the Jack of diamonds - He may lay the Queen of spades

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1901
AVATAR : blaaker (@n-dia)
ÂGE : 25
LOCALISATION : bursa (tr)
MÉTIER : acrobate


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 24.549 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: HUITIÈME PRIME, S.11 - [14-16/09]   Dim 16 Sep - 10:33

Silvan s’amuse de la remarque d’@Alvaro à leur coéquipière, Ariadne. Il ne manque d’ailleurs pas de lui demander s’il est jaloux, en ne cachant pas son rire. Le cubain ne le serait pas mais il marque une certaine méfiance. En effet, il ne manquera pas de vérifier son lit chaque soir s’il n’est pas à sa place. « Tu as bien raison... », qu’il réplique, dans un large sourire. Le turc n’a pas l’intention de prendre la place de son coéquipier dans son lit. L’idée ne lui a même pas effleuré l’esprit. Cela ne fait pas partie de ses plans. Rapidement les festivités commencent. L’un des adjectifs que l’un des camarades lui a attribué est dévoilé. @Llewyn le juge talentueux. D’ailleurs, il ne tarde pas d’offrir à @Chaim un réveil programmé à 6h. Cela ne manque pas de le faire réagir parce qu’il sait très bien ce que cela signifie : il devra subir les cris hurlants du réveil, pendant une semaine. Il se dit désolé. Il lui adresse une moue peu convaincue. Il espère d’ailleurs que le français ne s’amusera pas à appuyer sur la touche snooze du réveil. Il en serait bien capable, juste pour l’en embêter. Finalement, de nouveaux adjectifs sont dévoilés concernant le métis. La moitié de ses camarades l’estime, tour à tour, confiant, sûr de lui et … prétentieux. Des adjectifs qui ne manquent pas de le faire réagir. Ils devraient quand même s’accorder sur l’adjectif. Confiant et prétentieux ne signifient pas la même chose. Il est d’ailleurs curieux de savoir qui sont ceux qui l’estiment être prétentieux. Il jauge du regard ses camarades, avant de poser son regard sur l’écossais. Lui ne fait pas partie de ces gens-là. Pour cause, il l’a jugé de talentueux. Il ne regrette d’ailleurs pas. Un sourire se dessine sur les lèvres : « effectivement », souffle-t-il. Entre temps, @Poppy doit exécuter une action. Il fronce les sourcils quand il voit la petite blonde se diriger vers lui. Il lui lance un regard insistant, l’air de dire ‘ne fait pas ça ! Tu le regretteras’. Finalement elle se dirige vers son camarade de chambrée, Chaim. Elle lui lance un seau de glaçon. Il soupire de soulagement, il a échappé belle, quand même.

_________________
THAT LONELINESS IS MY DISEASE
i didn't know that i was broken
until i found my missing piece
it seemed like every door was closing on me
and you were so far out of reach
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 12665

MessageSujet: Re: HUITIÈME PRIME, S.11 - [14-16/09]   Dim 16 Sep - 10:55

avant de reprendre notre activité, place à la révélation du buzz de @Chaim


À tous les candidats,

Il y a peu, un habitant a déclenché l'alarme des secrets. Cet habitant, poussé par une action obligatoire, c'est @Chaim.
Chaim pense avoir découvert le secret de @Poppy et @Silvan.

Mais a-t-il réellement mis le doigt sur leur secret ? Si c'est le cas, il remportera la totalité de leurs cagnottes personnelles. Et si il s'est trompé, il ne leur reversera rien puisque ce buzz a été déclenché dans le cadre de l'activité du prime.

C'est l'heure de la révélation.
Chaim, quel secret penses-tu avoir découvert ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 485
AVATAR : KEKE PALMER
ÂGE : 22
LOCALISATION : LOUISIANE
MÉTIER : BONICHE CHEZ POPEYES


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: HUITIÈME PRIME, S.11 - [14-16/09]   Dim 16 Sep - 17:19

Bryce est posée tranquillement sur le canapé. Enfin non pas calmement parce qu’elle a pas envie que ce soit son dernier soir et c’est peut-être bien une sensation qu’elle n’aurait jamais cru connaître. Faut dire qu’elle n’est pas du genre nostalgique et pourtant. Elle n’a pas le temps de déprimer dans son coin que @Silvan s’assoit à ses côtés. Elle pose ses yeux sur lui. Avant de froncer ses sourcils. Et finalement elle lâche un râle bien qu’amusée par sa réflexion. Elle aurait tellement fait la même si ça avait été un autre. Elle lui lance un coup d’épaule sur la sienne dans un sourire. « Nan c’mon père le Teletubbies j’essaie de le cacher depuis l’début mais c’était trop dur ! C’est ça mon secret ! » Qu’elle souffle dans un rire. Le prime suit son court et apparemment… Ils ont révisé pour rien. @Silvan semble outré. Bryce fait une moue satisfaite. « Gros t’as fait des fiches pour que dalle ! » Qu’elle s’enquiert de lui faire remarquer dans un sourire en coin. Légèrement pour se foutre de sa gueule quoi. Finalement reposant son regard sur les écrans, elle remarque @Hunter qui arrive dans sa direction. Mieux que ça, qui pose ses fesses à côté d’elle. Elle le regarde, plissant légèrement les yeux. Ce n’est pas forcément le premier gars qu’elle aurait vu s’asseoir à ses côtés, mais elle n’est pas mécontente. Du coup elle l’accueil avec sourire assez doux, qu’on ne lui connaît que très peu. Immédiatement il lui fait remarqué qu’elle pourrait relever tout les défis de leur cher William. Elle lâche un rire franc en bougeant sa tête de haut en bas. « Grave ! Mais… Si j’décide de prendre vérité ça s’rait étrange du coup? » Parce qu’il a complètement raison. Peu importe l’action elle se capable de tout et n’importe quoi. Un peu comme une pute en manque de fric quoi. Elle lui adresse un large sourire. Elle aurait tellement envie finalement de dire une vérité plus qu’une action. Elle verra ce qui lui sera donné de faire. Elle sourit, mais ce dernier se dissipe lorsqu’il lui parle d’embrasser quelqu’un. Pas seulement quelqu’un, mais celui qui lui plait le plus. Bryce roule des yeux largement. Avant de se poser véritablement la question. Tout les gars qui restent son vraiment canon, mais qui lui plairait le plus ? Elle ne peut pas se mentir à elle-même : Llewyn est mignon, mais ce n’est pas possible. Alvaro est canon, mais il manque ce petit truc… L’américaine tourne légèrement sa tête vers leur camarade assis près d’eux. Avant de reposer son regard sur @Hunter. « Tu fermes ta gueules ok ?… Silvan... » Qu’elle sort, baissant légèrement la tête. Même pas besoin de poser la question, il est évident que c’est le gars le plus craquant quoi. Même pour une grosse dure comme elle. Et lui aussi, qui ne semble pas être très ami avec lui, ne peu nier la beauté du gars. Le prime suit son court et, alors que c’est Ariadne qui est « demandé », c’est plutôt les adjectifs de Bryce qui sont révélé. Enfin non, plutôt un. Comme il s’agit de Livia, l’américaine pose immédiatement ses yeux sur @Llewyn. Elle le regarde un instant, avant de taper sur les épaules de @Hunter et @Silvan. « Vous croyez que j’ai vraiment abusé avec le pétasse pour Livia ?... » Qu’elle souffle, n’émettant pas pour autant un quelconque regret pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 791
AVATAR : gemma arterton
ÂGE : 36
LOCALISATION : bath, uk.
MÉTIER : gérante d’un salon de thé/b&b.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 152,676 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: HUITIÈME PRIME, S.11 - [14-16/09]   Dim 16 Sep - 17:27

Ariadne eut un petit rire un peu désespéré en entendant Alvaro affirmer que Chaim arborait le même tee-shirt que lui ce soir-là. Elle avait pourtant essayé de trouver un quelconque intérêt en la personne d'Eben, même après les horreurs proférées à son sujet dès la première semaine, mais il incarnait les valeurs à l'exact opposé de ce qu'elle s'efforçait d'enseigner à ses enfants, et n'avait non plus montré aucun intérêt envers sa personne si ce n'était pour essayer de la séduire comme un prédateur alpha. Ariadne ne comprenait vraiment pas ce que Alvaro et Chaim avaient trouvé à cet énergumène, vraiment. Mais ce n'étaient clairement pas ses affaires. Et de là à lancer une mode... « Ce sera sans moi, » rétorqua-t-elle avec une grimace. Outre le fait qu'elle n'avait aucune envie d'enfiler un tee-shirt avec la tête du candidat qui la mettait la plus mal à l'aise sur ce bateau, ce n'était vraiment pas du meilleur goût. Le prime commença comme à son habitude avec ses rubriques, voyant le fameux test annulé, au grand damn d'Alvaro, qui ne manqua pas de faire beaucoup rire Ariadne. Les images offertes par Elliot aux candidats n'échappèrent pas non plus à son camarade qui entama une petite joute verbale en toute amitié avec @Silvan, sous le regard amusé d'Ariadne qui n'ajouta rien. C'était juste divertissant de les observer, à ce stade - et cela ferait également probablement les choux gras des téléspectateurs dehors. Elliot ne manqua également pas de remettre sur le tapis leur relation à tous les deux, ce qui était probablement désormais une habitude. « Si c'était Georgie que l'on voyait flirter aussi ostensiblement avec un candidat à chaque occasion qui s'offre à elle, je crois que je remettrais en question mes méthodes d'éducation, » répondit Ariadne à Alvaro. La chroniqueuse avait eu des remarques, jugements et comportements qui avaient fait grincer Ariadne des dents, et elle n'aimerait clairement pas que Georgie s'abaisse à ce genre de puérilités. La production ne cessait de surfer sur cette narrative offerte par sa fille, cela dit, et la réaction d'Alvaro lui arracha un petit rire. Ses petites remarques vis à vis de Silvan et de ce baiser eurent raison d'Ariadne qui finit par s'exécuter et lui offrir le même traitement. « Ah, monsieur prend en confiance, » rétorqua-t-elle à Alvaro qui venait donc réaffirmer qu'il savait qu'il n'avait pas besoin de raison pour obtenir ce genre de faveurs. Sa plaisanterie quant à l'audimat lui arracha un nouveau rire. « J'espère qu'ils penseront à moi pour les royalties. J'ai un papier-peint à refaire dans l'entrée de mon hôtel, » plaisanta-t-elle alors. La situation était ridicule depuis le début, mais Ariadne commençait à prendre assez de confiance en ces circonstances pour commencer à plaisanter sur ce sujet-là, comme habituée. Le Maître commença à poser ses questions, et Ariadne resta relativement spectatrice, hormis lorsqu'on lui demanda de deviner une des réponses de Bryce - qui même si elle avait vu faux par pur optimisme, ne la surprenait pas vraiment. La pause publicités arriva alors, pour qu'Alvaro lui pose une nouvelle question, concernant ces fameux adjectifs. « Pour moi ? » fit-elle, avant de plisser les yeux, scrutant son camarade pendant sa réflexion. « Hmm. Je ne sais pas. Colocataire sympa ? » lança-t-elle alors avec un léger rire, sur le ton de la plaisanterie. Elle n'en n'avait aucune fichtre idée, surtout - c'était vaste, comme question.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10443-chaim#263353 

MESSAGES : 625
AVATAR : Trevor Signorino
ÂGE : 23
LOCALISATION : Lyon
MÉTIER : Responsable d'une salle de sport
ÉTAT D'ESPRIT : Conquérant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 3000 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: HUITIÈME PRIME, S.11 - [14-16/09]   Dim 16 Sep - 17:56

《 Je pense que @Silvan et @Poppy sont frères et soeurs.》 Cet intitulé n'a rien d'exceptionnel et j'ai conscience que je risque fort de me prendre une gamelle parce que mon idée est trop simple et bien trop peu aboutie. J'ai buzzé dans l'urgence.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 12665

MessageSujet: Re: HUITIÈME PRIME, S.11 - [14-16/09]   Dim 16 Sep - 18:02




@Beth, à toi de choisir.


Le candidat doit choisir s'il préfère effectuer une action, ou dire une vérité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 354
AVATAR : eiza gonzalez
ÂGE : 29


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 32 397£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: HUITIÈME PRIME, S.11 - [14-16/09]   Dim 16 Sep - 18:07

Llewyn, c’est peut-être le seul candidat dans le salon qui éprouve une forme de soulagement à l’idée que le QCM ait été annulé. Les autres, en grande partie, expriment à voix haute leur mécontentement, ce qui prouve qu’ils ont pris très au sérieux leurs révisions et qu’ils souhaitaient voir leurs heures passées à la bibliothèque rentabilisées. Il retourne la question à Livia, qui se contente d’hausser les épaules. « Ca m’est égal. » elle répond d’une voix détachée. L’italienne, elle s’en foutait un peu de tout ça. Même si elle s’était pliée à l’obligation d’Estelle de mettre le nez dans un bouquin tous les jours, elle n’avait pas non plus pris cet examen très au sérieux. Elle est un peu folle Livia, elle a des problèmes, elle est certainement malade, mais elle mène une vie assez saine. La plupart des points ayant été abordés lors des dernières semaines par la chroniqueuse n’avaient rien d’exceptionnel, ses révisions personnelles avaient nettement transcendées ce qu’on leur demandait et ne lui auraient donc pas été plus utiles que ça ce soir. Les activités de la soirée sont lancées avec notamment cette histoire d’adjectifs qu’on leur a demandé d’attribuer à chacun de leurs camarades. Son voisin lui demande si ça l’inquiète, même s’il y a de fortes chances pour qu’il connaisse déjà la réponse. Livia, elle a la trouille de découvrir ce que les uns et les autres peuvent penser d’elle. Les trois-quarts de son temps passé sur le bateau, elle l’a vécu en ruminant à quel point on pouvait la détester et ô combien elle se sentait seule et inutile. C’est pas quelque chose qu’elle a beaucoup partagé au cours de l’aventure, mais Llewyn, lui, il sait. Il a déjà vu dans quel état elle pouvait se mettre à propos de ce que l’on pense d’elle. Son assurance, c’est que du flan. Livia, elle est anxieuse et elle se déteste. « Je ne sais pas… » elle souffle d’une voix un peu absente en observant ses mains. Elle est un peu bizarre ce soir, elle n’arrive pas à dire les choses clairement ou à affirmer son avis. « Si, ça m’inquiète. » elle finit par admettre. Elle n’a pas trop envie de savoir ce qu’un type comme Alvaro a pu dire à son sujet, parce qu’elle sait d’avance que ça va la blesser. Elle ne s’attend pas à être surprise positivement par les caractères que ses camarades lui prêtent. Trois propositions s’affichent à l’écran, proposant des adjectifs la concernant. Elle serre les dents, Livia. Il n’y a rien de positif. Et même si Bryce n’est à l’origine que d’un seul, les autres en disent long à propos de la perception que la production se fait d’elle. Pétasse. Elle reste silencieuse, le regard un peu fixe. Avec Bryce, elles ne sont pas très copines, mais elle ne s’attendait pas non plus à ça. Ca peut paraitre con, mais Livia, elle a toujours pris très au sérieux ce plan du trio arrivé en retard par rapport au reste des candidats. Leurs affinités ont évolués sans vraiment respecter cet allié naturel pour les filles, mais elle a toujours cru qu’elles partageaient au moins ça. Livia, elle se sent débile. Par exemple, elle craignait beaucoup plus de découvrir l’avis de Silvan ou de Beth avec qui elle avait l’impression de ne partager que très peu de choses que celui de Bryce. Llewyn protège sa nouvelle petite copine en lui disant qu’elle peut se montrer dure. Livia, elle est en colère. Il n’a rien fait, mais ça commence à la gonfler toutes ces histoires. Toutes les semaines elle se fait insulter sur les réseaux sociaux, avec en tête de ligne l’ancienne copine de micio. Elle ne répond rien. Elle encaisse, elle se laisse traitée de traînée, de pétasse, de salope et de pute. Livia, elle aimerait bien qu’on la défende. Elle voudrait qu’on la protège, pas seulement qu’on la rassure. « Elle n’est pas dure, elle est honnête. » Tout le monde pense comme l’américaine et apparemment, c’est ok. Tout va bien, il n’y a pas de soucis. Livia, elle a couché avec un homme, ici. C’est tout. Autrement, elle s’est toujours comportée plus que correctement avec les autres candidats, elle n’a jamais fait chier personne, elle a même au contraire essayé d’en aider plusieurs. Quand elle a passé la nuit avec Llewyn, ça s’est fait dans des circonstances un peu spéciales. Personne ne peut savoir ce qu’elle avait dans la tête, mais ils sont en revanche tous au courant de son secret. Livia, elle a des problèmes. Elle a une pathologie, un trouble très sérieux de la personnalité et quand elle est venue s’inscrire à cette émission, elle pensait trouver de la compassion. Elle avait tort. Elle aimerait bien réagir, péter un plomb et démontrer à quel point c’est injuste de venir lui asséner ce genre d’adjectifs, mais c’est déjà fini. On passe à autre chose. Une autre action ou vérité, parce que c’est ça la réalité de la vie de Livia : personne n’en a rien à branler d’elle. Pas même Llewyn qui est entrain d’interpeller Chaim et Silvan au calme, insensible à l’état de détresse de l’italienne parce qu’elle essaye de ne rien laisser filtrer. Il lui sourit, il lui tend un verre et elle le récupère dans une esquisse chaleureuse. Livia, c’est une actrice. Une comédienne qui sait autant verser dans la dramatisation excessive que cacher ses émotions. Ça ne veut pas autant dire qu’on peut l’insulter sans que ça ne lui fasse rien. Elle a déjà beaucoup souffert à cause d’Alvaro, elle espérait que ça s’arrêterait avec lui et qu’elle était plus appréciée par ses camarades que sa côte de popularité le laissait suggérer. Elle s’est plantée. On la déteste, elle aimerait se mettre à pleurer pour leur prouver à quel point ce sont tous des gros cons, mais à la place elle se sent complètement anesthésiée.

_________________

And from your lips she drew the Hallelujah


Dernière édition par Livia le Dim 16 Sep - 19:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 582
AVATAR : anne hathaway
LOCALISATION : Londres
MÉTIER : Professeur de biologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: HUITIÈME PRIME, S.11 - [14-16/09]   Dim 16 Sep - 18:08

Action !

_________________
living in black and white
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 12665

MessageSujet: Re: HUITIÈME PRIME, S.11 - [14-16/09]   Dim 16 Sep - 18:11




@Beth, tu as choisi de réaliser une action.

Tu dois échanger tes vêtements avec un candidat en direct sur le prime.

Le candidat remportera 2000£ s'il effectue l'action donnée. Mais s'il refuse d'effectuer l'action il perdra 5000£. Le Maître peut également lui faire perdre une certaine somme d'argent si l'action est partiellement réalisée.
Revenir en haut Aller en bas
 

HUITIÈME PRIME, S.11 - [14-16/09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Prime et renom de l'homme au boomerang
» URGENT - SNOOPY vieux caniche qui déprime (Dépt 57)
» Y'Shahinn Nehleän - Prime Sorcière
» Un moment de déprime [Libre]
» Petit coup de déprime [Jeremy]
Page 5 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: SALON PRINCIPAL :: PRIMES-
Sauter vers: