where angels fear to tread (mercredi, 11h10)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 629
AVATAR : james bay.
ÂGE : 27
LOCALISATION : londres, uk.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14 568£
AFFINITÉS:
MessageSujet: where angels fear to tread (mercredi, 11h10)   Lun 17 Sep - 0:54

WHERE ANGELS FEAR TO TREAD.
W / @bryce

Llewyn, il se sentait assez mal à l'aise chaque fois qu'il passait la porte de cette salle de bain parce que ça lui rappelait systématiquement son épisode de confusion de la semaine dernière avec Hunter et que ça ravivait dans le même temps la tristesse qu'il avait ressenti lorsque le candidat avait été éliminé. Hunter était ce qui se rapprochait le plus d'un frère pour lui dans cette aventure et c'était particulièrement symbolique quand on savait à quel point les siens lui manquaient. Il avait été là pour lui quand il n'était pas au mieux de sa forme et probablement qu'il l'aurait été à nouveau cette semaine alors que l'écossais avait beaucoup de mal à se défaire du mal être qu'il éprouvait et qui le suivait partout. Il faisait des efforts pour aborder cette semaine de demi-finale avec un minimum de positivité et pour se détacher de l'état esprit qu'il avait gardé toute la journée d'hier à l'occasion de son anniversaire, mais c'était compliqué. Il se sentait souvent très seul sur le bateau et même s'il avait conscience que ça n'était pas tout à fait le cas, il savait que ça n'était pas toujours totalement faux non plus. Il aimerait bien réussir à mettre tout ça de coté et simplement profiter de ce qui était assurément ses derniers jours sur ce bateau, mais la perspective de retrouver l'extérieur n'était pas franchement pour le rassurer non plus. Llewyn s'apprêtait à se déshabiller pour prendre une douche mais il fut stoppé dans son élan par l'arrivée de Bryce qui le laissa interdit plusieurs secondes avant qu'il ne parvienne à détourner légèrement le regard. Il n'était pas très à l'aise depuis cette histoire de lap dance en plein prime, ça n'avait clairement pas été le moment le plus confortable de son aventure et notamment parce qu'il était déjà assez perturbé par sa discussion de la semaine dernière avec la jeune femme et certaines choses qui s'y étaient dites. Et puis il y avait eu cet adjectif que l'américaine avait attribué à Livia et qui n'avait pas forcément aidé à ce qu'il se sente plus à l'aise, parce qu'il avait un drôle de sentiment par rapport à tout ça et qu'il ressentait toutes sortes de choses contradictoires depuis samedi. « Je suis content que tu te sois qualifiée. » Il souffla doucement après avoir un peu hésité sur la meilleure façon d'amorcer cet échange, parce qu'il le pensait et que ça voulait vraiment dire quelque chose à ses yeux que Bryce, Livia et lui aient atteint cette demi-finale ensemble, malgré le départ d'Hunter qui l'attristait beaucoup. Mais maintenant qu'il y réfléchissait, il faisait probablement l'autruche et ne s'avouait pas que ça n'était peut être pas exactement de ça dont il avait besoin de lui parler. « C'était... assez étrange, samedi. » Il articula un peu plus difficilement, en passant une main contre sa nuque avant de réaliser qu'il y avait plus d'une chose qui avait pu être assez étrange ce soir-là. « Le lap dance. » C'était de ça dont il voulait parler, et ça ne la surprendrait probablement pas alors qu'elle n'avait pas du être beaucoup plus à l'aise que lui au moment où elle avait du réaliser cette action. Elle avait gardé la face Bryce, mais il la connaissait maintenant assez pour savoir qu'elle ne l'avait peut être pas si bien vécu. « C'était probablement la dernière chose que je pensais pouvoir m'arriver pendant un prime... » L'écossais esquissa un sourire un peu gêné, pariant que c'était aussi le cas pour elle et que personne n'aurait imaginé la production capable d'initier ce genre d'échanges à cette heure-ci à la télévision. Quoi qu'on en dise c'était quand même quelque chose d'intime qui n'était ni anodin ni innocent, et le plus perturbant dans tout ça c'était de savoir que ça s'était passé sous les yeux de tout le monde, et notamment ceux de Livia qui était assise aux premières loges.

_________________
I watch you on
the red horizon.
we live through scars this time, but I've made up my mind. we can't leave us behind, anymore.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 485
AVATAR : KEKE PALMER
ÂGE : 22
LOCALISATION : LOUISIANE
MÉTIER : BONICHE CHEZ POPEYES


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: where angels fear to tread (mercredi, 11h10)   Lun 17 Sep - 10:38

Si Bryce voulait monter en grade dans les cabines, ce n’est certainement pas en profitant des éliminations des uns et des autres. Mais malheureusement ce n’est que comme ça qu’elle peut cotoyer les étages supérieur. Sauf lorsqu’elle se tape le culot d’aller dormir dans le lit d’Ariadne, mais ça c’est une autre histoire. Réveillée tard genre onze heures, elle ne se dépêche plus pour se lever. Elle étire ses bras au dessus de sa tête. Chose heureuse : elle ne se lève plus avec les cheveux en pétard et de gros touillons qui lui font mal. Elle passe une main sur son crâne, avant d’enlever la couverture qui la couvre complètement. Uniquement vêtue d’un large débardeur de basket, elle enfile ses tongs et se dirige dans la salle de bain. Histoire de ne pas traîner trop longtemps et d’allers manger le plus rapidement possible. Quand elle débarque dans la salle de bain, elle tombe sur Llewyn qui la fait s’arrêter net. Doucement elle pose ses yeux sur le candidat sans lâcher un mot, sentant bien qu’en une fraction de seconde une certaine tension se créait entre eux. Si ça ne tenait qu’à elle, elle lancerait une connerie pour détendre l’atmosphère – en mode allez baisse ton caleçon j’en ai déjà vu des kiki - et passer à autre chose. Mais il semble que ce soit plus compliqué dans ce cas. Et sans même pour autant penser à tourner les talons et s’en aller pour le laisser à son intimité. Bryce n’est pas tétanisée, mais elle redoutait ce moment. Alors il brise le silence en premier aussi étonnement que cela puisse paraître, pour lui dire qu’il est content de sa qualification. Doucement elle s’avance des miroirs pour regarder l’état de son visage ce matin. Également pour se donner une certaine contenance. Et aussi le regarder par le biais de son reflet. « Moi aussi j’suis contente… J’vais pouvoir vous emmerder encore une bonne semaine... » Qu’elle souffle un sourire léger aux lèvres, parce qu’elle avait tellement cru que cette fois-ci elle allait être éliminée. Et obtenir la pire des places en terme de jeu, genre échouer juste avant la demie-finale quoi. Mais évidemment elle sait pourquoi cet échange commence à être pesant. L’ambiance est tendue, bien loin des rires du début. Depuis samedi elle se dit qu’elle n’aurait jamais du lui balancer ce qu’elle avait sur le coeur. Que quand bien même elle met toujours un point d’honneur à tout dire en toute transparence, pour une fois elle aurait pu faire une exception. Que son lap dance qui la gêne autant à ce moment précis, ne l’aurait qu’à peine gêné en apparence vis à vis de Livia et point barre. Et encore pour le cas de Livia, ça lui passe tellement au-dessus de la tête. Bryce ne répond rien sur l’instant, se contentant de bouger sa tête de haut en bas. Pour lui signifier que oui c’était assez étrange et pour tellement de raisons. Une toute bête : elle n’avait jamais fait ça de sa vie. Et en comparaison aux autres actions, elle avait l’impression de s’être retrouvée dans une situation tellement dégradante, à bouger ses fesses comme une strip-teaseuse. Si sur le coup elle n’avait pas trouvé ça si horrible d’accepter et de la faire, puisqu’elle serait capable d’à peu près tout accepter pour faire gonfler sa cagnotte. Le contre coup en était tout autre et bien plus dur qu’elle n’aurait cru. À certain on demande un acrostiche, à un autre de changer de vêtement ou encore d’attribuer un réveil plus que matinal à quelqu’un d’autre. C’est la seule qui a eu le droit à quelque chose d’hyper-sexualisé alors même qu’il s’agit de son plus gros tabou. « J’aurai du refuser... » Qu’elle fini alors pas souffler doucement alors qu’il ne s’attendait vraiment pas à ça. L’américaine ferme les yeux un instant, avant de prendre une grande inspiration. « J’ai été trop conne de t’avouer tout ça ! J’voulais pas qu’ça soit zarbi entre nous et maintenant t’as vu ! C’est pire que zarbi c'est... gênant !» Qu’elle fini par lâcher limite impuissante. Si elle avait tout garder pour elle, tout ce drama n’aurait pas lieu d’être.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 629
AVATAR : james bay.
ÂGE : 27
LOCALISATION : londres, uk.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14 568£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: where angels fear to tread (mercredi, 11h10)   Lun 17 Sep - 20:58

Llewyn connaissait les probabilités pour que sa route croise celle de Bryce ce matin et alors qu'ils dormaient sur le même pont, mais cette rencontre dans la salle de bain l'avait un peu pris de court. Il ne pouvait pas s'empêcher de repenser au prime et à ce moment un peu étrange où la jeune femme avait du se frotter contre lui sous les yeux sans doute éberlués de leurs camarades. Ce n'était pas vraiment le genre de choses qu'on s'attendait à voir pendant un prime, mais c'était encore moins le genre de choses qu'on s'attendait à vivre. Quand il y repensait, Llewyn éprouvait des sentiments déroutants et le fait que ce moment semble aujourd'hui planer au dessus de leur échange le mettait encore un peu plus mal à l'aise. Il était sincère quand il lui disait qu'il se réjouissait qu'elle se soit qualifiée pour la demi-finale parce qu'elle faisait partie des candidats qu'il voulait vraiment avoir près de lui cette semaine, mais c'était aussi une façon d'amorcer la conversation pour ne pas rester planté face à elle sans dire un mot parce que ça ne les aiderait probablement pas. « Tu appréhendes de révéler ton secret ? » Llewyn demanda après quelques secondes, songeant qu'elle devait probablement y penser à quelques jours du prime et alors qu'elle était encore à l'abri. « J'ai très envie de le découvrir. » Il ajouta dans un fin sourire et avec sincérité. Il n'était pas certain qu'« envie » soit le terme qui représentait le plus exactement son état d'esprit par rapport à ce que la jeune femme cachait, parce qu'il avait le sentiment depuis quelques temps qu'il pourrait comprendre un certain nombre de choses durant sa révélation et qu'il l'appréhendait forcément un peu pour cette raison, mais son secret faisait partie de ceux qu'il avait hâte de connaître parce qu'il s'était beaucoup attaché à elle et qu'il avait l'espoir que dans un sens son secret l'aiderait peut être à la comprendre un peu mieux. Comme son propre secret aidait sans doute finalement à cerner un peu mieux sa personnalité, mais il n'y avait peut être qu'Ariadne qui ait vraiment compris à quel point il était marqué par tout ça, la plupart des autres candidats n'en avaient jamais parlé avec lui, pas même Livia, et avec du recul il avait le sentiment que ça avait sans doute indirectement précipité le moment où il avait craqué. Llewyn mit finalement quelques secondes à oser évoquer le lap dance de l'autre soir, parce que c'était forcément une démarche assez embarrassante maintenant qu'ils étaient l'un face à l'autre mais que d'un autre coté, c'aurait peut être été encore plus étrange de ne pas en parler du tout alors que ça lui paraissait assez difficile de faire comme si de rien était. « J'aurais compris que tu ne veuilles pas le faire. » Il lui assura doucement lorsque la jeune femme laissa entendre qu'elle aurait du refuser, parce qu'il s'était prêté au jeu sans broncher pour ne pas la pénaliser dans son action mais qu'il aurait compris que ce soit trop pour elle. Entre ça et l'échange de vêtements entre Beth et Livia sur le prime, il avait un peu le sentiment que la production recherchait du sensationnel à n'importe quel prix et ça l'avait embarrassé à plus d'un niveau. « Je t'aurais même remboursé l'argent que tu aurais perdu une fois dehors. » Il était sincère Llewyn, il avait cru comprendre que Bryce n'avait pas forcément d'énormes moyens à l'extérieur et que pour elle sa cagnotte représentait sans doute plus que de l'argent fictif, alors il aurait largement compensé cette perte, parce que c'était le genre de choses qu'il pouvait faire pour les personnes qui comptaient pour lui. Il ne vivait peut être plus sous la protection financière de son père, mais il n'avait presque pas touché au compte qu'il lui avait ouvert quand il était jeune et ça représentait vraiment beaucoup d'argent. Plus qu'il ne pourrait en dépenser avec son train de vie actuel. « Je crois que mon existence se résume à inspirer des regrets aux autres... » Il reprit tout bas et dans un sourire triste, quand Bryce reprit la parole. Elle ne serait pas la première à regretter d'avoir dit ou fait quelque chose à son contact, il suffisait de voir l'évolution de sa relation avec Livia pour comprendre qu'elles avaient certainement plus en commun qu'elles le pensaient... « Chaque fois que je repense à ce que tu m'as dit l'autre fois, ça me rend un peu triste. Et pas seulement la partie où tu m'as fait comprendre que j'avais bien cherché ce qui m'est arrivé. » Il hésitait un peu à le lui dire mais il avait le sentiment qu'elle méritait de savoir que leur échange de la semaine dernière l'avait affecté pour plusieurs raisons, parce que bien sûr il y avait de la gêne, mais il y avait aussi un peu de peine et d'amertume sans doute. « C'est joli, tes cheveux. » Il finit par ajouter en la détaillant quelques instants, réalisant qu'il n'avait pas vraiment eu l'occasion de le lui dire samedi.

_________________
I watch you on
the red horizon.
we live through scars this time, but I've made up my mind. we can't leave us behind, anymore.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 485
AVATAR : KEKE PALMER
ÂGE : 22
LOCALISATION : LOUISIANE
MÉTIER : BONICHE CHEZ POPEYES


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: where angels fear to tread (mercredi, 11h10)   Mar 18 Sep - 23:08

Bryce entrait dans la salle de bain sans réellement réfléchir sur la personne qu’elle allait croiser, sachant pertinemment que le pont était sous dominance féminine. Mais c’est sur son camarade qu’elle tombe. Un camarade lui avouant être content de la voir rester et donc accéder à la demi-finale. Le seul d’ailleurs à le lui dire. Ce dernier lui demande ensuite si elle appréhendait de dévoiler son secret. En tout honnêteté, elle n’en sait rien d’où son hésitation. Son secret n’est pas négatif, mais changera certainement le regard qu’ont ses camarades sur elle. La pitié. Elle a peur d’avoir une espèce de vague de pitié à son encore qui la rend déjà malade. Elle hausse doucement alors ses épaules, esquissant un léger sourire lorsqu’il déclare avoir très envie de le découvrir. « Qu’est-ce que ça t’as fait toi… De dévoiler le tien ? » Qu’elle lui demande, se disant qu’elle ne lui en avait jamais parlé. Qu’elle n’avait jamais osé en fait. Mais elle en avait parlé avec Ariadne et elle lui avait dit à quel point elle en avait été bouleversé. « J’appréhendes pas c’juste que… Que j’vais passer pour une fragile… » Qu’elle souffle dans un léger rire, esquissant au passage un sourire aussi amusé qu’entendu à son camarade. Si son caractère de conne bornée fait encore illusion avec certains, elle sait que Llewyn n’est plus aveuglé. Qu’il sait qu’elle n’est pas aussi dure et forte qu’elle ne laisse le croire. Il suffit de regarde l’horrible gêne qui l’éprend lorsque vient la question du lap dance. Evidemment ils ne peuvent pas en rester là, à faire comme si rien ne s’était passé. Bryce n’y arriverait pas. Apparemment son camarade non plus. Et il faut peu de temps à l’américaine pour lui avouer qu’elle n’aurait pas du accepter. Pas forcément pour l’action en elle-même qu’elle aurait jugé drôle si elle avait pu choisir la personne contre qui bouger son gros cul. Pas sur Llewyn, pas dans leur contexte actuel. Bryce fonce ses sourcils au commentaire de son camarade. Il aurait compris qu’elle ne veuilles pas le faire… Qu’est-ce qu’il veut dire pas là ? Elle bouge doucement sa tête de droite à gauche. « Attends c’pas que j’voulais moins le faire à toi qu’à un autre c’juste que… enfin du comprends… » Qu’elle souffle, avant d’ouvrir grand ses yeux. « Quoi ? Nan ! Nan j’demande rien moi j’en veux pas d’ton fric de toute manière… » Qu’elle dit en fronçant les sourcils. Tout le bateau et les millions de téléspectateurs savent qu’elle fauchée, qu’elle manque cruellement de frics, mais elle se sent limite humiliée par sa proposition. Il voulait être gentil et dans un autre contexte elle trouverait ça très louable. Mais elle n’en est pas à ce point à faire la manche. Elle pose sa main sur son front. Elle tente de prendre un peu de recul sur la situation, mais c’est compliqué. Tellement compliqué. Trop compliqué pour elle qui n’avait absolument rien demandé. Elle qui n’a pas l’habitude de ce genre de prise de tête. Alors oui elle en arrive à regretter son aveu. Pour son bien à lui, mais surtout son propre bien à elle. Elle n’aurait jamais dû lui avouer le crush qu’elle avait pu avoir pour Llewyn. Elle savait que tout deviendrait bizarre. Et voilà qu’il commence un discourt qui ne lui plait pas. Bryce bouge sa tête de gauche à droite, regrettant à présent ce qu’elle venait de dire. Et Bryce regrette vraiment peu les choses qui passe par sa bouche en temps normal. « Putain mais c’pas toi qui m’inspire du regrets c’est… » Elle ferme les yeux. « C’est la situation ! » Qu’elle lâche dans un souffle. Avant de se poser contre le rebord du lavabo histoire de reprendre ses esprits. Ca partait en couille. Elle en profite pour faire couler un peu d’eau entre ses mains. « Moi j’étais cool avec tout ça ! Si j’te l’ai dis c’parce que j’pensais m’en aller samedi ouai mais aussi parce que j’pensais que ça changerait rien. Que t’allais t’sentir flatté et qu’on allait en rire. » Qu’elle déclare plantant son regard dans celui de son camarade. L’engueulant presque. Parce qu’elle ne voulait pas le rendre triste. Parce qu’elle ne voulait pas l’accabler plus que son avis sur Livia. Sur ça, elle ne change pas d’un pouce. Oui il a cherché le bâton pout se faire battre et surtout, il y est retourné plusieurs fois. Mais elle ne pensais pas qu’avouer son crush causerait autant de peine chez Llewyn. Parce qu’elle a cette impression de l’avoir tant peiné. Elle se garde bien de lui dire qu’elle ne regrette le fait qu’il l’est bien cherché. Et se contente d’hausser ses épaules à l’évocation de ses cheveux, baissant la tête. « Merci. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 629
AVATAR : james bay.
ÂGE : 27
LOCALISATION : londres, uk.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14 568£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: where angels fear to tread (mercredi, 11h10)   Mer 19 Sep - 19:40

Parce qu'il n'abordait pas cette semaine de demi-finale comme la plupart de ses camarades et n'avait pas forcément le cœur à la fête face à l’imminence de sa sortie, Llewyn était soulagé d'avoir à ses cotés quelqu'un comme Bryce pour aborder ces jours un peu particuliers. Soulagé, tout du moins quand il mettait de coté cette gêne perceptible qu'il y avait entre eux depuis quelques jours, entre leur échange de l'autre fois et ce lap dance assez troublant. Il ne vivait pas très bien la situation, alors il tentait comme il pouvait de dépasser la complexité des émotions qui l'envahissaient. Il l'interrogea sur la révélation imminente de son secret et lui précisa qu'il avait vraiment envie de découvrir ce qu'elle cachait, parce qu'il avait l'intuition que ça pourrait lui permettre de mieux la comprendre. Bryce revint sur sa propre révélation, et son regard se perdit un instant dans le vide de la pièce. « Je crois que ça m'a soulagé d'un poids et que ça m'a permis de faire un premier pas vers le deuil. » Il souffla tout en réalisant que ce mot était vraiment bien choisi. Llewyn n'avait jamais pu faire le deuil de son frère, parce qu'il avait passé cinq années à le faire revivre pour épargner son frère et sa sœur et que dans ces conditions c'était impossible de se résigner à accepter son départ. Mais il y avait aussi le deuil de toute une partie de sa vie, de l'époque où il vivait avec l'espoir qu'ils finiraient par se retrouver, puis de celle où il s'était enlisé dans des dissimulations qui n'avaient fait que rendre la situation plus douloureuse. « En tout cas c'est ce que j'ai ressenti au début... Parce que ça a aussi réveillé beaucoup de choses. » Il s'était passé plusieurs semaines depuis sa révélation et il avait pris conscience qu'il n'avait peut être pas mesuré l'impact que ça aurait sur lui à long terme, parce qu'il ne ressentait plus vraiment de délivrance quand il y pensait et avait plutôt l'impression de se noyer dans un mal être qui ne trouvait pas de fin. Entre tout ce que ça avait remué, puis cette histoire avec Livia qui l'avait enfoncé un peu plus et le fait que son frère et sa sœur ne lui donnaient pas de nouvelles contrairement à ce qu'il avait espéré, il avait le cœur serré et des larmes piégées au fond de la gorge en permanence, c'était comme s'il passait son temps à se cacher des autres. « Je ne pense pas que tu puisses passer pour une fragile aux yeux de qui que ce soit. Pas aux miens, en tout cas. » Il reprit dans un léger sourire et pour le rassurer parce qu'elle semblait craindre que le regard des autres change du tout au tout après la révélation de son secret et que même si lui était déjà bien placé pour savoir qu'elle cachait une extrême fragilité et quelque chose qui contrastait nettement avec l'image qu'elle pouvait renvoyer, il ne l'avait jamais réduite à ça et imaginait mal les autres le faire si son secret devait montrer une toute autre facette de sa personnalité. La suite dessina une gêne intense sur son visage, parce que ça l'embarrassait d'évoquer le lap dance de l'autre soir mais qu'il avait le sentiment que c'était la meilleure chose à faire. Bryce disait qu'elle aurait du refuser de répondre à la volonté de la production et Llewyn aurait compris qu'elle ne veuille pas le faire, parce que si ça l'avait autant déstabilisé il n'osait pas imaginer ce qu'elle avait pu ressentir. « C'est juste que tu as trouvé ça humiliant et désagréable et que si tu avais pu m'échanger contre Silvan ou Chaim, tu l'aurais fait. » Il esquissa un sourire sans joie et baissa les yeux un instant, encore assez confus quant à ce que tout ça lui inspirait. Il avait été très mal à l'aise lui aussi, mais quelque part tout ça l'affectait. « Tu... tu en avais déjà fait avant ? » Il demanda tout bas, espérant qu'elle ne trouverait pas ça indiscret. Il s'était posé la question lorsqu'elle était sur lui, ça lui avait traversé l'esprit le temps d'une seconde mais il n'aurait jamais osé le lui demander ce soir-là. Il passa ensuite une main contre sa nuque. « Excuse-moi, je ne voulais pas être maladroit... » Il avait laissé entendre à Bryce qu'il lui aurait remboursé la différence si elle avait préféré refuser son action parce qu'il aimait donner et qu'il savait qu'elle n'avait pas forcément beaucoup de moyens à l'extérieur. Mais il réalisait qu'elle avait pu se méprendre sur ses intentions et il se sentait idiot. Il ne voulait pas qu'elle pense qu'il puisse vouloir lui faire la charité, parce que ça n'était pas le cas. Il resta quelques secondes avec la gorge serrée, avant de laisser entendre qu'il n'était pas vraiment surpris qu'elle puisse regretter de lui avoir confié son coup de cœur pour lui, parce que c'était plutôt habituel pour lui d'inspirer des regrets aux autres. Llewyn, c'était ni plus ni moins qu'une galère dont on essayait de sortir à tout prix parce que quelque chose devait clocher chez lui. « Tu pourrais, après tout Livia doit probablement regretter d'avoir couché avec moi, et mon frère et ma sœur que ce ne soit pas mon corps qu'on ait rapatrié du Mexique. » Un court silence s'installa autour d'eux et Llewyn se mordit très fort l'intérieur de la joue pour ne pas pleurer, parce qu'à cet instant précis il en avait vraiment envie. Il était toujours assez dur avec lui-même, mais en ce moment il s'acharnait à se faire du mal comme pour se punir pour ses erreurs. Il se l'infligeait parce qu'il avait le sentiment de le mériter, un peu comme Bryce avait du estimer qu'il méritait qu'elle lui balance qu'il avait provoqué toute cette situation avec Livia en n'ayant pas tenu compte de ses mises en garde, ce qui l'avait énormément blessé venant d'elle. « Je me suis senti flatté... » Il souffla après quelques secondes, en remontant son regard jusqu'au sien. « Pendant une minute je me suis même demandé ce qui avait pu te plaire chez moi. » Ses lèvres parvinrent à étirer un léger sourire, parce qu'il n'aurait jamais pensé qu'une fille comme Bryce puisse éprouver quelque chose pour lui, il n'avait jamais noté quoi que ce soit et s'était senti à la fois troublé et flatté d'avoir pu l'intéresser sachant qu'il n'était pas le garçon le plus confiant qui soit et qu'il l'aimait beaucoup. « Mais la minute d'après j'ai compris que personne ne pourrait sûrement jamais s'intéresser durablement à moi, et j'ai eu beaucoup de peine. » Il suffisait de voir l'état de sa vie sentimentale pour comprendre qu'il y avait toujours un moment où Llewyn cessait de plaire, entre la fin de sa relation avec Jean et la façon dont Livia l'avait rejeté. Alors c'est vrai, pour une fois il aurait aimé que ce soit différent parce qu'il était passé par pas mal d'émotions ce jour-là. « L'adjectif que tu as donné à Livia... tu l'as choisi à cause de moi ? » L'écossais reprit après quelques secondes, parce qu'elle avait choisi un terme fort qui l'avait troublé et qu'il s'était demandé si ça n'était pas en partie à cause de ce qu'il lui avait dit l'autre jour au sujet de ce qu'il éprouvait depuis toute cette histoire avec Livia et alors qu'elle lui avait dit qu'il aurait du s'attendre à souffrir. Il ne savait pas si c'était un mépris profond qu'elle n'avait jamais cessé d'avoir pour l'italienne ou quelque chose d'autre. Il finit par la complimenter sur sa nouvelle coiffure, qui lui allait très bien. « Ça représentait quelque chose pour toi de te les couper maintenant ? » Il ne pouvait pas s'empêcher de faire un parallèle avec sa propre transformation, qui avait fait suite à la révélation de son secret et représentait la fin de beaucoup de choses pour lui, et il se demandait si ça pouvait avoir une symbolique pour elle.

_________________
I watch you on
the red horizon.
we live through scars this time, but I've made up my mind. we can't leave us behind, anymore.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 485
AVATAR : KEKE PALMER
ÂGE : 22
LOCALISATION : LOUISIANE
MÉTIER : BONICHE CHEZ POPEYES


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14500£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: where angels fear to tread (mercredi, 11h10)   Jeu 20 Sep - 0:17

Llewyn a hâte de connaître le secret de Bryce. Bien qu’elle sait que le regard des autres changera sur elle, ce sera tellement plus facile pour elle. Tellement plus libérateur pour leur situation actuelle. Parce qu’elle ne pense pas aux autres. Du coup elle demande à son camarade ce que lui en avait pensé de sa révélation et comment il avait vécu ça. Elle l’écoute religieusement, bougeant sa tête de haut en bas légèrement en signe d’approbation. Bien qu’elle en pense des choses elle ne dit rien, se contentant de hausser les épaules. Accompagné d’un sourire. « J’renie pas c’que je suis… » Qu’elle souffle mystérieusement. Une fragile ? Elle n’en dit pas plus. De toute manière la conversation dévie rapidement sur le sujet principal. Ou en tout cas celui qu’ils auraient du aborder dès la fin du prime. Mais c’était tellement compliqué, dur, et pour elle nouveau. Et ce qu’il dit n’arrange pas les choses. Evidemment que si elle avait su que tout prendrait une tournure dramatique elle n’aurait pas accepté de faire ce lap dance ridicule, mais certainement pour ce qu’il insinue. « J’ai jamais dit que j’avais trouvé ça désagréable. Pas forcément humiliant mais plutôt… Gênant. » Qu’elle souffle, réduisant un peu le réel impact que cette action avait eu sur elle. Et balançant enfin le cœur de la chose. Elle avait été affreusement gênée de faire ça à Llewyn, mais pas forcément en particulier lui. De faire une telle chose alors qu’elle ne l’avait jamais fait. Que jamais à aucun moment de sa vie entière elle s’était vue comme une personne sexuée et ayant la capacité de pouvoir faire non seulement une telle chose, mais d’en faire ressentir quelque chose à quelqu’un. Mais c’est tellement impossible pour elle de balancer une telle chose avec des mots aussi clairs. Elle souffle bruyamment. « J’vais pas t’mentir… Ouai j’aurai choisi Silvan ou peut-être même Chaim j’en sais rien… Mais j’aurai été aussi mal à l’aise… » Qu’elle avoue alors. Tandis qu’il lui demande si elle avait déjà fait ça. Bouger ses fesses sur un mec. Normalement en ayant pour but de l’exciter il faut dire les choses. Bryce baisse les yeux, légèrement perturbée. Repensant à tout ce qu’elle avait dit à Silvan concernant sa vie personnelle. C’est plus compliqué avec eux… Elle pourrait craquer là, maintenant. Elle en est même à deux doigts. Mais craquer ce n’est pas elle, alors Bryce fini par hausser ses épaules. Et esquisser un sourire amusé. « J’sais nous les sœurs blacks on a la réputation d’bouger notre boule à la moindre occasion mais… Nan j’avais jamais fait ça… » Qu’elle avoue, lui adressant toujours ce fin sourire. Mais ses yeux fixent plutôt le mur derrière lui que son visage. Tandis qu’elle bouge doucement sa tête de droite à gauche. « Pas d’soucis » Elle comprend ce qu’il voulait faire ne lui proposant un remboursement, mais l’idée de donner l’impression de faire la charité l’irrite tellement et la vexe. Quand bien même elle sait qu’il ne voulait être que lui au fond : gentil. Et ça aussi c’est le cœur de la chose, sa putain de gentillesse. Et l’entendre penser qu’il inspire des regrets c’est trop. Bryce n’en peut clairement plus de cette situation. Elle voulait que tout soit cool entre eux et finalement elle a l’impression de se retrouver en position de bourreau. Pire que des tortures physiques, elle a l’impression de le torturer psychologiquement et plus elle ouvre la bouge, moins cela s’arrange. En parlant de ce que son cœur fragile avait pu battre pour lui, elle avait fait la plus grosse connerie de sa vie. Et être la plus honnête sur ce qu’elle pensait de la situation avec Livia, elle avait planté un couteau dans son cœur à lui. Et c’est dingue parce que normalement elle n’en a rien à foutre de blesser quelqu’un et là, ce n’est tellement pas le cas. Elle regrette. Elle regrette tellement et en même temps elle ne sait pas comment le dire ça, qu’elle le regrette. Le flatter et rire, c’est tout ce qu’elle voulait. Naïvement. Mais elle ne connaît rien à tout ce qui est sentiments. Alors tout ce qu’il sort après, elle le prend comme des baffes. Comme des gros coups de poings dans la gueule, et ça aussi elle l’avait bien cherché. C’est elle qui a provoqué tout ça, comme lui avait véritablement provoqué toute sa merde avec Livia. « Forcément qu’c’est par rapport à toi  à un moment si j’en avais rien à battre j’aurais dit canon ou sexy ou un truc dans l’genre ! Mais c’est aussi parce que j’suis jalouse putain tu l’as vu hein ? Elle représente tout ce que j’serais jamais ok ! » Qu’elle commence à dire, haussant un peu la voix. S’emportant un peu. Brisant les filtres qu’elle peut s’imposer parfois quand des trucs la font chier. Elle tape un peu du pied et frotte ses mains contre son visage. Elle réprime une espèce de truc mouillé qui lui coule au bord des joues. « Tu veux savoir c’qui m’a plu chez toi ? Ta putain de gentillesse. Ta putain de sensibilité. T’as l’air gentil, fidèle, respectueux… Pas un de ces connards qui te fait des promesses et te trompe à la moindre occasion avec des putes… » Qu’elle souffle, reportant tellement la situation de ses parents. Parce que c’est le seul modèle qu’elle connait et qu’elle exècre. Il a l’air parfait et c’est bien ça le soucis. « Et c’est pour ça que j’peux pas avoir plus qu’un crush pour toi c’est… Ca s’rait égoïste de ma part et moi j’en suis consciente ! C’pour ça que toute cette histoire avec Livia me gonfle ! Parce qu’elle savait très bien ce que ça allait te faire et elle en a profité quand même ! Moi j’peux pas faire ça ! » Qu’elle annonce alors, mais c’est trop. Sa voix se casse. Elle a chaud. Elle pose sa main sur son palpitant. Elle chiale bordel. Du coup elle ne lui répond même pas pour ses cheveux. L’américaine ne peut pas rester là. Elle tourne les talons. « Bordel de merde fait chier ! » Qu’elle lance sortant de la salle de bain et en claquant la porte derrière elle. Pas forcément consciente de ce qu’elle est en train de faire vis-à-vis de Llewyn. Mais sur l’instant elle se dit que si elle avait su, elle se serait levée plus tôt ou beaucoup plus tard.

TERMINE POUR BRYCE
Revenir en haut Aller en bas
 

where angels fear to tread (mercredi, 11h10)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark Angels + Ultra Marines + titan Ork VS GI
» Forteresse of doom Dark Angels de planetstrike
» Dude's Dark Angels
» Blood Angels+Orcs de Bloodbowl à vendre
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: SALLE DE BAIN COMMUNE-
Sauter vers: