TOMATO - Silvan (nuit de dimanche)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10443-chaim#263353 

MESSAGES : 625
AVATAR : Trevor Signorino
ÂGE : 23
LOCALISATION : Lyon
MÉTIER : Responsable d'une salle de sport
ÉTAT D'ESPRIT : Conquérant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 3000 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: TOMATO - Silvan (nuit de dimanche)   Dim 30 Sep - 23:02

Le prime est terminé, l’aventure devrait être terminée pour moi mais je suis toujours là. Putain, j’ai du mal à y croire, du mal à me faire à l’idée que je suis en compétition, l’un des quatre finalistes. Je n’aurais jamais pensé parvenir à réchapper aux demi-finales, aux éliminations de quatre candidats emblématiques. @Llewyn éliminé, cette folle mais ô combien attachante @Bryce éliminée, mon éternel colocataire de cabine @Silvan éliminé… Et @Alvaro… Alvaro, ce frère que je ne voyais pas atteindre une autre place que la victoire. Je suis abasourdi par ces deux dernières éliminations, parce que je m’attendais à un carré composé de @Silvan et d’@Alvaro. J’avais parié sur @Livia et @Ariadne et émis la possibilité que @Poppy se qualifie. Au final, je n’ai aucun mérite à accorder à mes estimations, chacun des huit candidats était potentiellement capable de se qualifier. Les votes ont probablement été hyper serrés, je n’ose même pas imaginer à vrai dire. Tout ce que je sais, c’est que ce soir, dans cette cabine, ce n’est pas Silvan qui partagera ma nuit mais @Ariadne. J’ai la pression, avec mon pote nous avions pris nos petites habitudes, un peu comme un vieux couple, et là… Je dois apprendre à bien me comporter à nouveau, il me faut faire preuve de pudeur à nouveau, un terme avec lequel j’ai bien du mal à ne faire qu’un. D’un autre côté, parmi mes trois camarades restantes, je ne pouvais pas rêver mieux. C’est avec Ariadne que je peux le plus me poser pour parler, avec @Livia c’est différent… On déconne plutôt bien ensemble, tandis qu’avec @Poppy c’est une relation fraternelle au sens premier du terme : on est comme chiens et chats elle et moi. En parlant de fraternité… @Silvan débarque, je crois qu’il vient récupérer sa valise. Je l’observe et ne peut m’empêcher de repenser à son secret, c’est lourd… Très lourd à porter. « Je comprends pourquoi tu parlais de tomates… » J’ai maintenant une perspective complète sur son secret, sur son comportement, sur cet aspect surprotecteur vis-à-vis de la petite blonde. « Sache que je ne te jetterais jamais de tomate pour cela ! » Il s’en moque probablement pour être honnête, mais j’éprouve le besoin de le lui dire, de le lui signifier. « Cette semaine, ça va être bizarre de ne pas partager cette piaule avec toi mec ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1901
AVATAR : blaaker (@n-dia)
ÂGE : 25
LOCALISATION : bursa (tr)
MÉTIER : acrobate


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 24.549 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: TOMATO - Silvan (nuit de dimanche)   Lun 1 Oct - 18:17

Silvan avait prédit depuis quelques jours l’issue de son aventure : son jeu s’arrêtera ce soir. Il sait qu’il doit quitter le bateau, il sait qu’il rejoindra les siens, quelque part en Europe. Néanmoins, Poppy lui a demandé de rester – au moins pour ce soir, ou pour deux, trois jours certainement. Il ne sait pas vraiment combien de jours il va rester –. Ce compromis lui convient. Il n’est pas prêt à affronter tout ce vacarme médiatique après sa sortie. Les fans, les journalistes. Il n’a pas envie de s’y frotter, pour le moment. Le turc prend la direction de sa cabine, enfin de son ancienne cabine, quittant le salon déjà vide. Tous ses camarades ont décidé de rejoindre leur cabine respective, et certainement de célébrer avec leurs nouveaux camarades de chambrée, cette bonne nouvelle. Silvan pousse la porte de la cabine D1, celle où il a logé depuis le début de son aventure. Il croise le regard du français, Chaim, avec qui il a partagé cette cabine pendant sept semaines. « Je passe juste prendre mon sac », qu’il l’informe. Il va retrouver sa nouvelle cabine, dans quelques instants. Il est prêt à se retirer de sa cabine, en silence, son sac à la main. Quelques pas en arrière, et il s’approche de la porte de sortie. Son attention est captée par une parole de son camarade. Son regard se pose sur le visage serein du français. Il dit savoir pourquoi il parlait de tomates. Un mince sourire étire ses lèvres, se souvenant de leur rapide conversation matinale, avant ce même prime qui avait fait de Chaim un finaliste et de Silvan un candidat lambda. Il lui affirme qu’il ne lui jettera pas de tomates pour cela. « Tu penses toujours que j’ai un secret de connard, alors ? », qu’il l’interroge, sur le ton de la plaisanterie. Une autre référence à leur conversation du matin. Silvan ricane quand il lui explique que cette semaine va lui paraître étrange. Effectivement, Chaim a un nouveau camarade de chambrée imposé pour cette dernière semaine de jeu : Ariadne. « Tu gagnes au change, non ? », qu’il réplique sur le ton de la plaisanterie. « En tout cas, bravo encore pour ta place en finale », qu’il répète.

_________________
THAT LONELINESS IS MY DISEASE
i didn't know that i was broken
until i found my missing piece
it seemed like every door was closing on me
and you were so far out of reach
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10443-chaim#263353 

MESSAGES : 625
AVATAR : Trevor Signorino
ÂGE : 23
LOCALISATION : Lyon
MÉTIER : Responsable d'une salle de sport
ÉTAT D'ESPRIT : Conquérant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 3000 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: TOMATO - Silvan (nuit de dimanche)   Lun 1 Oct - 19:28

Ne pas partager cette cabine une semaine supplémentaire aux côtés de Silvan, je dois avouer que ça me fait bizarre. Il est comme un meuble à part entière dans cette cabine, il a toujours été là, tout comme moi. Certains camarades n’ont eu de cesse de changer de partenaires tout au long de l’aventure, ce ne fut pas notre cas. Nous sommes restés l’un avec l’autre du début à la fin, jusqu’à la dernière seconde de ces demi-finales. Il y a une certaine nostalgie qui m’étouffe à la simple évocation de son départ, parce qu’il aurait pu faire l’effort d’être sauvé une semaine supplémentaire pour que l’on boucle cette émission les deux. Nous sommes entrés ensemble, nous allions en ressortir ensemble dans ma tête. Loupé. Cette nuit, je suis parvenu à mettre à terre deux de mes camarades les plus redoutables, ceux que je souhaitais affronter en cas de qualification en finale, Alvaro et lui. Les deux mecs qui ont marqué mon aventure par leur régularité et leur capacité à se lancer dans le jeu à trois cent pourcent. Il ne reste que @Livia pour qui j’ai cet exact même respect, cette candidate qui serait potentiellement prête à faire du sale pour aller plus haut encore. Ce n’est pas une critique, au contraire, elle est joueuse et j’adore cela. Nous devrions tous l’être pour participer à une telle aventure, nous le sommes tous. A l’affectif, j’aurais plutôt tendance à me réjouir de la qualification d’@Ariadne et de @Poppy, ce sont deux filles géniales… Putain… On a évité la finale intégralement féminine de peu, ce n’est pas passé loin. Les mecs ont été décimés. @Silvan… Il me perturbe de par son attitude, à la limite du snobisme, le mec récupère ses affaires et s’apprête à partir sans même m’adresser un mot, rien du tout. Suis-je blessé dans mon amour propre ? Peut-être, parce qu’on a partagé tout un tas de choses. J’aborde son secret pour attirer son attention et ma tentative se solde par un immense succès, bien-sûr qu’il va réagir, ce secret il fait partie intégrante de sa vie, de son quotidien… Il explique tellement de choses, ce secret. « Non, tu n’es définitivement pas un connard… Pas pour ton secret en tout cas ! » Je me rattrape in extremis en lui tirant la langue, ce sera de bonne guerre jusqu’à la dernière seconde. Puis-je me vanter de gagner au change avec @Ariadne, probablement sur tout un tas de choses même si… « Oui et non… Parce que j’suis un papy, j’avais mes petites habitudes et j’savais que t’en avais rien à branler de mon attitude. J’vais me faire tirer les oreilles si j’agis mal avec la maman du bateau ! » Et si j’ose répondre, insolent que je suis, c’est Georgie qui me cassera la gueule à la sortie. « Merci… J’suis surpris, je n’espérais plus vraiment qu’une telle chose se produise ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1901
AVATAR : blaaker (@n-dia)
ÂGE : 25
LOCALISATION : bursa (tr)
MÉTIER : acrobate


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 24.549 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: TOMATO - Silvan (nuit de dimanche)   Mer 3 Oct - 18:12

Silvan revient furtivement dans son ancienne cabine. Son ancien camarade de chambrée est présent. Il se contente de lui offrir un sourire, avant de se retirer tout en discrétion, tirant modestement sa révérence. Chaim attire son attention, en lui adressant la parole. Il parle de la révélation du secret du turc. Un secret qu’il a souvent refoulé par le passé et qu’il devait défendre sur ce bateau. Ce n’est un hasard s’il se braquait quand on le questionnait sur son passé. Il n’aime pas brasser le passé, les souvenirs douloureux et les images qui ne s’effacent pas. Le français estime qu’il n’est pas un connard, du moins, pour son secret. Un léger sourire se peint sur les lèvres du métis. « Je ne suis pas un connard », énonce-t-il. Silvan n’a jamais été un connard, pour son secret ou pour n’importe quel autre sujet. Le brun lui fait remarquer qu’il a changé de colocataire pour cette dernière semaine. Les deux jeunes hommes auraient pu espérer une semaine supplémentaire, à partager leur cabine et leur petite routine mais les téléspectateurs en ont décidé autrement. Il sourit aux remarques de son camarade. « C’est sûr que tu risques de moins rigoler… tu peux faire une croix sur le lit pas fait, le linge mal rangé et les canettes de bière le soir jusqu’à pas d’heure », qu’il siffle, l’heure de rien. Silvan en profite pour féliciter une nouvelle fois son camarade. « Les téléspectateurs t’apprécient, c’est tout », émet-il.

_________________
THAT LONELINESS IS MY DISEASE
i didn't know that i was broken
until i found my missing piece
it seemed like every door was closing on me
and you were so far out of reach
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t10443-chaim#263353 

MESSAGES : 625
AVATAR : Trevor Signorino
ÂGE : 23
LOCALISATION : Lyon
MÉTIER : Responsable d'une salle de sport
ÉTAT D'ESPRIT : Conquérant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 3000 £
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: TOMATO - Silvan (nuit de dimanche)   Dim 7 Oct - 14:20

Silvan avait un secret excessivement compliqué à conserver, ce qui justifie sa manière d’éviter toutes les questions qui tournaient autour de son passé. J’ai souvent considéré cela comme une paresse de sa part, une preuve de froideur qui ne cessait de me revenir en pleine face comme un boomerang. Je ne suis jamais parvenu à obtenir les informations que je désirais glaner, non pas par curiosité malsaine, mais par envie de pouvoir me lier davantage à lui. Si le mystère trouve justification après le prime, je ne peux m’empêcher d’éprouver une pointe de regret en constatant que nous n’aurons jamais vraiment eu le temps de devenir proches. Nous avons pourtant partagé notre cabine pendant des semaines et des semaines, mais j’ignore par exemple si j’aurais sincèrement envie de le revoir à l’extérieur lorsque notre quotidien aura repris le dessus. Je n’ai aucun doute sur certains de nos camarades comme @Alvaro, @Eben, @Hunter, @Bryce, @Beth ou même @Ariadne mais Silvan… Je ne sais pas… Il me faudrait peut-être justement le découvrir à l’extérieur pour parvenir à effacer cette impression de distance permanente qui me met mal à l’aise lorsque je suis en sa présence. « J’aurais peut-être droit à des berceuses, mon sommeil n’en sera que meilleur ! » Face à un @Silvan malheureusement trop peu bavard et qui aurait peut-être davantage besoin de s’isoler pour digérer les événements du prime et l’évocation de son secret, je décide de ne pas exercer le moindre forcing vocal. Nous aurons d’autres occasions de discuter, du moins… Je l’espère. « Je file prendre ma douche, à plus tard ! » J’attrape un caleçon et me glisse près de la porte pour quitter la cabine et rejoindre les douches. La nuit risque d’être courte, une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas
 

TOMATO - Silvan (nuit de dimanche)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: CABINES-
Sauter vers: