like there's no tomorrow (mardi, 21h35)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 629
AVATAR : james bay.
ÂGE : 27
LOCALISATION : londres, uk.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14 568£
AFFINITÉS:
MessageSujet: like there's no tomorrow (mardi, 21h35)   Lun 1 Oct - 10:40

LIKE THERE'S NO TOMORROW.
W / @poppy

Llewyn éprouvait le même sentiment assez particulier depuis samedi soir, alors que s'était entamée la dernière semaine de l'aventure et que d'ici quelques jours, chacun retrouverait sa vie à l'extérieur et tout ce qu'il avait laissé au moment de son entrée dans le jeu. Il appréhendait toujours autant sa sortie et c'était probablement la raison pour laquelle il ne regrettait pas d'être resté pour profiter des derniers jours de jeu auprès des finalistes. L'écossais avait conscience qu'il ne pourrait pas éternellement repousser le moment où il aurait à poser un pied sur la terre ferme, et ça lui faisait toujours autant mal au cœur de savoir qu'il n'y aurait probablement personne pour venir l'accueillir après tout ça. Il essayait de se raccrocher à l'optimisme de ses camarades et de se dire que la situation avec sa famille finirait par s'arranger, mais c'était difficile quand on avait passé deux mois sans nouvelles et qu'on avait glissé peu à peu vers un désespoir latent et une atroce sensation de solitude. Alors quand la mélancolie prenait le pas sur le soulagement d'avoir encore plusieurs jours devant lui pour se préparer à l'ensemble de choses qu'impliqueraient sa sortie, Llewyn s'armait de sa guitare comme d'un bouclier contre les mauvaises pensées qui accaparaient son esprit depuis plusieurs jours et notamment depuis qu'Elliot avait diffusé son échange avec Livia dans le piano bar qu'il n'avait pas forcément bien vécu de voir décrypté en plein prime. Il tentait de ne pas trop y penser, mais c'était plus difficile que prévu quand tout semblait vouloir lui rappeler que la fin était proche. Cette salle de spectacles était déserte à une heure à laquelle il n'était pas rare d'y croiser un peu de monde au début de l'aventure, et même les notes de sa guitare ne parvenaient pas totalement à rendre l'endroit un peu moins triste au milieu de ce silence écrasant. Ses doigts grattaient l'instrument tandis qu'il commençait à jouer l'une de ses dernières compositions, une chanson qui trouvait diverses inspirations et qu'il n'avait jamais encore eu l'occasion de jouer en dehors de l'intimité de sa cabine. Son rapport à sa musique n'avait pas vraiment changé malgré le fait qu'il se savait écouté par des millions de personnes et découvrirait peut être à son retour chez lui que la page sur laquelle il partageait ses podcasts avait gagné quelques abonnés. Il avait toujours besoin de ce petit temps durant lequel il jouait essentiellement ses chansons pour lui, avant d'être prêt à les partager avec les autres et avec le public qui venait l'entendre jouer. « Hold back the river, let me look in your eyes. Hold back the river, so I... can stop for a minute and be by your side. Hold back the river, hold back... » Arrivé vers la fin de la chanson, il rouvrit les yeux et remarqua la présence de Poppy à l'entrée de la salle, ce qui eut pour effet de le faire rougir légèrement. C'était idiot parce qu'il avait l'habitude d'avoir un public, mais il était rentré dans sa bulle et c'était une vision particulière de la voir ici. « Ça fait longtemps que tu es là ? » Il demanda dans un fin sourire. Il la laissa approcher et se redressa sur son siège pendant que ses doigts continuaient de jouer quelques notes. Il ne s'attendait peut être pas à avoir de la compagnie à cette heure, mais il était ravi que le hasard l'ait mise sur sa route. Depuis que les images de leur baiser avaient été diffusées et avaient créé ces tensions avec Silvan, il craignait un peu qu'elle ressente le besoin de s'éloigner parce qu'il savait qu'il le vivrait mal. « Si tu veux mettre un peu de musique, ne te gêne pas pour moi. J'avais presque terminé. » Et maintenant qu'il n'était plus tout seul et que Poppy était là, il aimerait mieux ne pas passer les prochaines minutes à grattouiller sa guitare d'un air mélancolique. Il lui vint alors une idée qui dessina un sourire plus malicieux sur ses lèvres. « Je pourrais même t'inviter à danser. » Et il n'était pas entrain de dire que ce serait un cadeau parce qu'il n'était pas aussi doué de ses pieds qu'il l'était de ses mains, mais il réalisait qu'il n'avait jusqu'ici profité de cette salle que pour son excellente acoustique et que ce serait dommage de quitter ce bateau sans avoir osé quelques pas de danse sur cette vaste scène, surtout si Poppy était prête à l'accompagner.

_________________
I watch you on
the red horizon.
we live through scars this time, but I've made up my mind. we can't leave us behind, anymore.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 555
AVATAR : Chloe Moretz
ÂGE : 20
LOCALISATION : manchester
MÉTIER : future étudiante en sociologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 20353£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: like there's no tomorrow (mardi, 21h35)   Mar 2 Oct - 23:15

Alors que je passe devant la salle de spectacle, quelques notes de musique attirent mon attention. Attirée par la mélodie, curieuse, je m'approche et reste dans l'encadrement de la porte. Je ne suis guère surprise de découvrir qu'il s'agit de Llewyn à la guitare. Il commence à chanter. C'est beau. Et peut être un peu triste. Je suis complètement prise par la chanson. Je ne peux m'empêcher de me demander si les paroles font écho à sa relation avec Livia. De toute façon il est bien connu que ce sont les artistes au coeur brisé qui font les meilleurs titres. Je ne fais pas de bruit, car je n'ai pas envie de le déranger, ni qu'il s'arrête. Quelque chose me dit que s'il me voyait il stopperait et ça serait bien dommage. Finalement ce n'est qu'une fois terminé qu'il remarqua ma présence. Je peux apercevoir sa légère gêne. " Hm...depuis le début de la chanson ? “ que je dis timidement. Oups. Je m'approche alors. ” Je confirme ce que je t'ai dis, tu vas avoir un succès fou à l'extérieur. Je suis la première conquise. “ que j'ajoute dans un sourire. Difficile de ne pas être sous le charme, c'est qu'il est très talentueux. ” Imagine genre à ta sortie, on te propose un contrat solo dans une grande maison de disque, tu dirais quoi ? “ Il me suggère ensuite de mettre de la musique, il avait quasi fini de toute façon. Voilà même qu'il me propose de danser. Ah ouais. ” Avec plaisir, mais alors tu choisis la musique. Parce que sinon moi je vais te mettre du Beyonce. “ Je doute que ça soit sa came, et puis pour danser c'est pas la même chose. ” T'sais que je rêverais de faire Strictly Come Dancing ! (aka Danse avec les stars) On ne sait jamais si un jour ils sont désespérés niveau casting. “ Je veux bien me porter volontaire. je sais bien que jamais ils ne m'appelleraient parce que bon je suis personne m'enfin c'est beau de rêver. A chaque fois que je regarde je suis émerveillée par les tableaux qu'ils proposent. Et puis la progression de certaines célébrités, c'est fou. Ouais franchement si je devais refaire un jour de la télé, ça serait ce programme que je voudrais intégrer. M'enfin pour ça faut déjà s'être fait un nom. Je ne suis pas convaincue qu'une petite participante de Thrown Dice ça suffise. A la limite si je gagne j'augmente légèrement mes chances, et encore. Il faudrait que derrière je cherche à rester dans la lumière, ce qui n'est pas spécialement dans mes intentions. ” Vous savez où me trouver ! " que je dis alors à la caméra, amusée. Voilà comme ça le message est passé.

_________________
your future is as bright as your faith


J'ai enlevé les deux « f »du verbe souffrir, maintenant je vais bien. (c) signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 629
AVATAR : james bay.
ÂGE : 27
LOCALISATION : londres, uk.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14 568£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: like there's no tomorrow (mardi, 21h35)   Mer 3 Oct - 10:08

Llewyn fut troublé de découvrir Poppy à l'entrée de la salle de spectacles, parce que quand il ne jouait pas pour un public et qu'il n'y avait que sa guitare et lui, il avait tendance à se couper de tout et à oublier l'endroit où il se trouvait. Mais la vraie raison pour laquelle il avait ressenti quelque chose d'assez particulier au moment de rouvrir les yeux, c'est qu'il repensait beaucoup au baiser qu'ils avaient partagé et qui avait créé quelques tensions, en particulier avec le frère de la jeune femme. L'écossais ressentait un double sentiment assez étrange vis à vis de tout ça. Il se sentait mal à cause des réactions que cette histoire avait généré et il ne voulait pas que Poppy puisse en souffrir. Mais il se sentait aussi un peu triste, parce qu'il avait vraiment passé un bon moment avec Poppy l'autre jour et qu'il trouvait assez injuste d'avoir été pris en grippe de cette façon alors qu'ils n'avaient rien fait de mal tous les deux. Ça le blessait aussi qu'on puisse douter de ses intentions. Poppy confessa être là depuis le début de sa chanson, et il esquissa un sourire un peu gêné qui s'étira davantage à sa prochaine remarque. « Et moi je te confirme que ton numéro de téléphone est le seul que j'utiliserai. » Il souffla dans un fin sourire, parce qu'elle avait laissé entendre la semaine dernière qu'il risquait de recevoir les numéros de téléphone de beaucoup de filles à sa sortie et s'était faussement inquiétée de ce qu'il pourrait vouloir faire du sien. « Je crois que je leur demanderais d'abord s'ils ne se sont pas trompés de type, et qu'ensuite j'y réfléchirais. » Il confessa d'un ton amusé lorsqu'elle émit l'hypothèse qu'une maison de disques puisse vouloir prendre contact avec lui à sa sortie et lui proposer de le signer. Il ne savait pas quelles étaient les chances pour que ça se produise, ni s'il aimerait que ça se fasse ou si ça lui ferait beaucoup trop peur de prendre le risque de voir sa vie être bouleversée. « Tu m'imagines vraiment percer dans la musique ? » Elle avait fait partie des personnes qui l'avaient imaginé faire carrière dans la rubrique de Soren, mais ça faisait aussi plusieurs fois que Poppy laissait entendre qu'elle l'imaginait rencontrer le succès grâce à ses chansons. Lui proposant justement de mettre un peu de musique, il proposa de l'inviter à danser si elle en avait envie. Il n'en avait jamais eu l'occasion jusqu'ici et il aimerait bien passer un moment avec elle au centre de la scène, il se sentirait probablement beaucoup moins ridicule que s'il devait danser tout seul. « Je suis sûr que tu sous-estimes ta culture musicale. » Il était persuadé que Beyoncé n'était pas la seule artiste qu'elle connaissait et qu'elle pourrait le surprendre. Mais ça ne lui déplaisait pas de choisir la chanson sur laquelle ils danseraient, ce qu'il entreprit de faire en étudiant les différentes playlists pendant que Poppy rêvait à une future participation à Strictly Come Dancing. « Ne dis pas ça, je suis persuadé que tu as tapé dans l’œil de beaucoup de monde toi aussi. Et c'est peut être l'occasion de leur montrer ce que tu vaux ? » Il lui lança un petit regard amusé au moment où il arrêta justement son choix sur une chanson qu'il jugeait particulièrement adaptée. Pour son rythme, mais aussi pour son texte. You are so beautiful, c'était non seulement un classique et l'un des plus grand succès d'un immense artiste, mais c'était aussi un air magnifique qui devrait leur permettre de partager une danse lente et agréable. « J'espère que j'ai bien choisi. » Il ne savait pas si elle aimait les chansons assez classiques, lui avait un peu de mal à se reconnaître dans ce qui se faisait aujourd'hui et avait donc recherché quelque chose d'assez intemporel. « Toute ressemblance avec des propos que j'ai pu tenir la semaine dernière est fortuite. » Il reprit dans un sourire amusé alors qu'il s'approcha d'elle. Elle comprendrait sans doute en réalité qu'il ne l'avait pas choisie au hasard et que le titre de cette chanson l'avait interpellé pour une raison évidente après ce qu'il lui avait déjà dit la semaine dernière. Il aimerait qu'elle se sente belle, mais ce n'était pas l'unique signification de cette chanson qui évoquait aussi une lumière qui brillait et guidait dans l'obscurité. Une métaphore qui n'était pas sans lui rappeler Poppy. « Viens. » Il saisit sa main et l'attira jusqu'au milieu de la scène, où il passa un bras autour de sa taille pour la rapprocher de lui et garda son autre main dans la sienne avant de les maintenir en hauteur. Il ne savait pas si un slow était ce à quoi elle s'attendait quand il lui avait proposé de danser, mais il était d'avis que c'était un bon début et qu'ainsi elle ne remarquerait peut être pas qu'il ne faisait pas ça tous les jours, bien qu'il aime danser. Il menait la danse en douceur, son regard planté dans le sien pendant que leurs pas suivaient l'air de la chanson. « J'espère que tu hériteras d'un meilleur partenaire quand tu deviendras la star de ton émission de danse. » Il émit un léger rire, espérant que le contraste ne serait pas trop saisissant si elle se retrouvait un jour à devoir danser avec une pointure de la danse qui le ridiculiserait. Llewyn redevint silencieux quelques secondes, à simplement l'observer, puis afficha un air un peu plus inquiet. « Ça a fini par s'arranger avec Silvan ? Lui et moi on n'a pas encore vraiment eu l'occasion de se parler... » Il appréhendait un peu de se retrouver face au turc parce qu'il y avait certaines choses qu'il risquait de lui dire et que l'écossais n'avait pas forcément envie d'entendre. Il aimerait que Silvan lui accorde le bénéfice du doute avant de le juger, mais il ne savait pas vraiment comment s'y prendre. Mais ce qui l'inquiétait le plus, c'était que la situation puisse affecter Poppy, qu'il n'avait pas envie de savoir en conflit avec son frère à cause de ça. « Je ne pensais pas que je déclencherais tout ça lorsque je t'ai embrassé. Ça m'attriste, parce que j'ai l'impression de devoir demander pardon pour quelque chose qui m'a fait du bien... » Il lui sourit un peu tristement, parce que c'était le sentiment qu'il avait depuis que Silvan avait réagi assez violemment et que Livia ne l'avait pas très bien vécu non plus. « Et qui m'a plu. » Il souffla plus doucement, tournant un instant la tête vers l'entrée de la salle comme s'il s'attendait à y trouver Silvan, avant de reposer son regard dans le sien.

_________________
I watch you on
the red horizon.
we live through scars this time, but I've made up my mind. we can't leave us behind, anymore.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 555
AVATAR : Chloe Moretz
ÂGE : 20
LOCALISATION : manchester
MÉTIER : future étudiante en sociologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 20353£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: like there's no tomorrow (mardi, 21h35)   Jeu 4 Oct - 23:13

Parait que mon numéro de téléphone sera le seul qu'il utilisera. Je me contente de sourire face à cette confession alors que je lui demande ce qu'il ferait si à la sortie on lui proposait un contrat solo dans une grande maison de disque. Je suis persuadée que c'est quelque chose qui pourrait arriver, franchement vous l'avez écouté ? Si je l'imagine percer dans la musique ? " Complètement. “ que je déclare d'une voix assurée. ” Je suis persuadée que ton heure viendra. Et peut être bien plus tôt que tu ne le crois. “ Peut être que je suis totalement naïve de croire que seul le talent compte. Il y'a très probablement de très nombreuses personnes talentueuses dans ce bas monde qui ne perceront jamais dans la chanson. Mais lui il a déjà un pied bien ancré dedans, et maintenant une certaine visibilité avec cette émission. De quoi lancer sa carrière je suis certaine. Bon il est question de mettre de la musique, je lui propose de choisir sinon je vais vouloir mettre du Beyonce ou un truc dans le genre. Je sous-estime ma culture musicale selon lui. Non mais c'est sur que j'écoute d'autres choses aussi mais bon Beyonce c'est the queen quoi. Puis je ne sais pas trop sur quel style il veut danser, alors ouais, ça sera préférable qu'il s'occupe de la bande son, je lui fais confiance. Au passage je lui confie mon rêve de participer à danse avec les stars. Cela serait carrément génial franchement. ” En piste alors ! “ Si c'est l'occasion de montrer ce que je vaux. Bon j'en doute. Llewyn arrête son choix concernant la première musique. Cela sera You are so beautiful de Joe Cocker. Tiens tiens. Regardez le celui là, soit disant que les paroles sont complètement fortuites. ” Essairais tu de me charmer ? “ que je demande dans un sourire. J'aime beaucoup cette chanson, même si n'empêche on va pas se mentir, le mec il s'est pas foulé niveau paroles. Il répète les trois mêmes phrases en boucle tout le long. Mais bon le résultat est là. L'écossais attrape ma main et on va au centre de la piste. On entame un slow. N'est ce pas romantique tout ceci. ” Ecoute ma foi, tu te débrouilles pas trop mal. “ Moi même je n'ai pas franchement l'habitude de danser des slow alors j'espère que ça va. Bon après ce n'est pas non plus la danse la plus compliquée qui soit, c'est pas comme si on bougeait énormément. Puis j'ai qu'à me laisser guider. C'est alors que je le vois prendre un air légèrement inquiet, avant d'évoquer Silvan et sa réaction lors du prime. Il espère que tout s'est arrangé entre nous. De son côté il n'a pas encore eu l'occasion de lui parler. Tout cette histoire l'attriste un peu sachant qu'il se sent obligé de s'excuser pour quelque chose qui lui a plu. ” T'as pas à t'excuser...surtout pas auprès de lui. On a rien fait de mal. D'ailleurs si il y'a quelqu'un qui devrait les présenter ses excuses, ça serait plutôt lui. Mais je crois que tu risques d'attendre longtemps le connaissant... “ Oui à sa place je ne compterais pas trop là dessus tout de même. ” Mais tout va bien entre nous t'inquiètes pas. Il a le sang chaud, il est impulsif et il réfléchit pas toujours avant de parler mais...il sait qu'il a été un peu trop excessif. “ Il me l'a avoué lui même. ” Tu sais, comme il a pas été présent toutes ces années, il prend peut être un peu trop à coeur son rôle de grand frère protecteur, faut pas lui en vouloir. Cela aurait pu être n'importe qui qu'il aurait réagit pareil je pense. “ Il essaie peut être un peu de compenser toutes ces années d'absence où il n'a pas su être là pour moi. Alors maintenant il veut se rattraper. Mais faut pas qu'il le prenne pour lui, je suis d'avis qu'il aurait réagit de manière aussi excessive avec n'importe qui. ” Mais tu sais ce qui m'attriste moi dans le fond ? Que cela puisse nous empêcher de recommencer... " que j'ose avouer.

_________________
your future is as bright as your faith


J'ai enlevé les deux « f »du verbe souffrir, maintenant je vais bien. (c) signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 629
AVATAR : james bay.
ÂGE : 27
LOCALISATION : londres, uk.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14 568£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: like there's no tomorrow (mardi, 21h35)   Ven 5 Oct - 9:30

Llewyn ne savait pas comment se positionner face aux certitudes de certains de ses camarades au sujet de son hypothétique carrière dans le milieu de la musique. Une partie de lui aimerait leur donner raison et faire connaître sa musique au plus grand nombre, parce que c'était ce que voulait chaque musicien qui écrivait pour toucher un public. Mais une autre partie redoutait ce que ça pourrait impliquer. Le succès, ça lui faisait peur parce qu'il savait que sa vie changerait si du jour au lendemain il n'était plus uniquement le guitariste de son groupe de rock qui comptait quelques centaines de fans sur internet. Il aimerait gagner sa vie en faisant de la musique, mais il n'avait jamais pensé qu'il puisse avoir le talent nécessaire pour viser plus haut et à force de s'entendre dire le contraire, il ne savait plus quoi penser. « Je ne sais pas si tu as raison, mais ça me touche beaucoup qu'on puisse croire en moi. Je viens d'une famille où la musique n'a jamais fait partie des plans de carrière envisageables, alors je ne pouvais pas vraiment compter sur le soutien de mes parents. » Il souffla dans un fin sourire, lorsque Poppy ne sembla pas douter un instant de ses chances de percer. Llewyn n'avait probablement jamais reçu autant de soutien que depuis qu'il était dans cette aventure, parce que ce n'était pas ses parents, réfractaires à l'idée d'avoir un artiste dans la famille, qui l'auraient encouragé. Et en attendant de savoir si les prédictions de Poppy se vérifieraient, l'écossais l'imaginait quant à elle très bien en vedette de son émission de danse et était persuadé qu'on avait du largement la repérer elle aussi. Et si ça n'était pas encore le cas, peut être que la danse qu'ils s'apprêtaient à partager l'y aiderait, tandis qu'il venait justement de choisir la chanson qui les accompagnerait. Un classique, mais indémodable et généralement efficace pour insuffler à un slow une ambiance douce et poétique. C'était non seulement une jolie chanson, mais une chanson à texte et qui n'était pas sans faire allusion à ses paroles de la semaine dernière, lorsqu'il avait tenté de lui faire prendre conscience de ses atouts et particulièrement de sa beauté. Ce n'était pas un choix anodin, mais pas un choix complètement calculé non plus bien que la présence de ce classique de Joe Cocker dans l'une des playlists tombe particulièrement bien. Poppy, elle, n'était pas dupe. « Si c'était le cas, ça marcherait ? » Ses lèvres s'étirèrent dans un fin sourire tandis qu'il saisit sa main pour l'attirer sur la scène. Ils étaient un peu timides tous les deux et c'était probablement en partie parce qu'ils avaient souffert de leurs désillusions passées et avaient inconsciemment tendance à vouloir se protéger, mais Llewyn n'avait pas envie de faire comme s'il ne voyait pas qu'un jeu de séduction s'installait entre Poppy et lui, depuis ce baiser l'autre soir il ne la voyait définitivement plus de la même manière. Ils commencèrent alors à danser et l'écossais s'inquiéta de n'être sans doute pas aussi gracieux qu'un danseur expérimenté, mais Poppy le rassura. « C'est parce que je ne t'ai pas encore marché sur les pieds. » Il plaisanta, conscient malgré tout qu'il sortait de sa zone de confort et qu'un musicien à qui on demandait de danser ne devait pas être beaucoup plus à l'aise qu'un danseur à qui on demanderait de jouer de la guitare. L'expression de son visage changea légèrement lorsqu'il ressentit le besoin d'évoquer Silvan et désira savoir si les choses avaient pu s'arranger avec son frère depuis le prime. Il avait pris à cœur la réaction du métis parce qu'il avait eu le sentiment qu'on cherchait à le culpabiliser pour quelque chose qui lui avait fait du bien et qui avait compté pour lui. « Je ne sais pas si j'attends de lui des excuses, je crois que j'aimerais surtout qu'il me fasse un peu plus confiance... J'ai l'impression qu'il pense que je pourrais vouloir te blesser, et ça me peine au moins autant que sa réaction en elle-même. » Parce qu'il n'était pas idiot, il savait bien que Silvan devait se méfier, c'avait déjà été un peu le cas la semaine dernière quand il lui avait confié avoir massé Poppy. Il reconnaissait qu'il aurait du lui parler du baiser, mais il avait trouvé sa réaction un peu dure. « Je suis loin d'être parfait, mais je serais incapable de te faire du mal. J'espère que tu le sais. » Il lui précisa, dans un sourire plus doux. En attendant que Silvan voit peut être les choses sous un angle un peu différent s'ils avaient l'occasion de se parler, il serait déjà rassuré si Poppy lui faisait confiance. Il était parfois maladroit, certainement pas un expert des relations sentimentales et plutôt doué pour ce qui était de prendre les mauvaises décisions, mais il n'était pas le moins du monde mal-intentionné. « Mais je ne peux pas lui en vouloir de se montrer protecteur, parce que je sais ce que c'est que d'avoir une petite sœur et que ça n'a pas du être évident pour lui de découvrir ça en direct. » Il en avait conscience et il s'en voulait, la réaction de Silvan tenait sans doute aussi beaucoup du fait qu'il n'avait pas été prévenu de ce baiser. En ne disant rien, ils avaient sans doute rendu ça plus mystérieux que ça ne l'était en réalité. « J'aurais certainement du en parler à Livia aussi... » Car elle non plus ne l'avait pas vraiment bien vécu, il le savait. Il ne lui devait peut être rien, mais Llewyn aurait voulu bien faire et la mettre au courant par rapport à leur relation et au fait que même si elle l'avait rejeté, même si elle n'avait pas de sentiments, elle était la dernière personne qu'il voudrait voir souffrir à cause de ça. Poppy reprit la parole et ses lèvres s'étirèrent dans un sourire plus tendre, tandis qu'il resserra son bras autour de sa taille. « Étant donné que maintenant tout le monde est au courant, je ne pense pas que ça nous empêche de recommencer... » Il souffla doucement. Cette fois, si les images étaient diffusées au prime personne ne serait sans doute stupéfait et le pire qui puisse arriver serait que Silvan réagisse de façon aussi virulente, mais l'écossais comptait discuter avec lui avant la fin de la semaine pour apaiser la situation. Il chercha ainsi le regard de Poppy avant d'approcher son visage du sien pour déposer ses lèvres sur les siennes dans un baiser moins timide et plus assuré que la dernière fois. Il n'avait plus vraiment peur d'être repoussé, alors il osait un peu plus. Sa main remonta lentement le long de son dos et son souffle se mêla au sien avant qu'il ne sépare leurs lèvres et lui murmure, encore tout près. « Tu veux toujours t'assurer que les membres de mon groupe sont mignons ? » Il esquissa un sourire amusé, repensant à ce qu'elle lui avait dit une fois. « Parce que si oui, je ne suis plus très sûr d'avoir envie de te les présenter... » Il n'était pas sérieux, mais c'était une manière comme une autre de lui faire comprendre qu'il serait triste de la voir craquer pour quelqu'un d'autre, malgré les qualités qu'il attribuait toujours à ses amis musiciens. Il voulait vraiment la revoir dehors et lui faire découvrir son univers, et ce qu'il n'osait pas encore vraiment lui dire c'est qu'il aimerait bien partager ce genre de choses avec elle aussi à l'extérieur, parce qu'il se sentait bien quand elle était dans ses bras.

_________________
I watch you on
the red horizon.
we live through scars this time, but I've made up my mind. we can't leave us behind, anymore.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 555
AVATAR : Chloe Moretz
ÂGE : 20
LOCALISATION : manchester
MÉTIER : future étudiante en sociologie


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 20353£
AFFINITÉS:
MessageSujet: Re: like there's no tomorrow (mardi, 21h35)   Dim 7 Oct - 3:05

" Peut être changeront ils d'avis en t'entendant chanter à la télé... “ Je trouve ça bien dommage que ses parents ne l'aient pas encouragé dans cette voie. La musique, c'est clairement toute sa vie, ils devraient le voir. Après je suppose que ce n'est jamais évident quand un de tes enfants veut s'engager dans une voie compliquée, avec peu de débouchés, et qui risque de l'emmener à de nombreuses désillusions. Mais si c'est ce qu'il veut faire plus que tout, il ne faut surtout pas l'en priver, mais au contraire le laisser tenter de prendre son envol. Et être derrière lui pour le soutenir. Si t'as personne qui croit en toi, comment veux tu réussir. Alors j'espère bien qu'il a conscience de son talent et que ses parents finiront par le reconnaître aussi. En attendant, c'est l'heure de danser. Llewyn choisi un slow, sur une chanson de Joe Cocker, you're so beautiful. Regardez le celui là, n'essaierait il pas de me charmer ? Et si c'était le cas, est ce que ça fonctionnerait ? ” Possible... " que je réplique dans un sourire. A dire vrai complètement, je suis déjà sous le charme. Le choix de chanson, le slow...il n'en faut pas plus à la grande romantique en moi pour être conquise. On commence alors à danser, virevolter au rythme de la musique. Puis il évoque mon frère. Sa réaction l'a peiné. Surtout le fait qu'il ne lui fasse pas confiance, et puisse lui prêter des intentions malhonnêtes. Il n'est pas parfait, mais jamais il ne me ferait de mal. Intentionnellement ça je veux bien le croire. " Je sais. “ Il n'a pas besoin de me convaincre, je le suis déjà. ” Il faut juste lui laisser un peu de temps, ça viendra. " Je dis rien, mais je pense qu'aussi ce qui l'inquiète, ce sont ses sentiments envers Livia. D'ailleurs il avoue qu'il aurait certainement dû lui en parler aussi. Je sais bien que sa réaction lui importe, probablement bien plus que celle de Silvan. " Je n'ai rien dis non plus tu sais. “ Autant partager la faute à deux. ” J'adore Livia mais...la laisse pas t'atteindre. La laisse pas retourner la situation à son avantage et te faire culpabiliser. “ C'est que je commence à la connaître et lui aussi. Il l'a dans la peau et je peux pas faire grand chose contre ça malheureusement. C'est un grand sensible Llewyn, et Livia même si elle ne le fait pas exprès, elle arrive à le blesser par bien des façons. Et vouloir qu'il reste accroché à elle, qu'il n'ait d'yeux que pour elle, alors que de son côté elle ne partage pas ses sentiments, ce n'est pas juste. Je ne sais pas s'ils ont prévu de se revoir à l'extérieur, mais honnêtement je ne pense pas que ça soit une bonne idée. Si c'est pour avoir à le ramasser à la petite cuillère à chacune de leur rencontre... Avec tout ça, j'ai un peu peur que ça nous bloque... Que pour ne pas heurter les sensibilités des autres, on doit se tenir à distance. Alors que c'est ridicule. On devrait pouvoir être libre de faire ce qu'on veut. Et moi je dois avouer que j'ai beaucoup repensé à ce baiser. Et je ne voudrais pas que ça soit le premier et le dernier. Ce que je lui confie. Peut être bien que mes paroles ne sont pas tout à fait innoncentes non plus, destinées à obtenir une certaine réaction de sa part. Et justement...Il m'attire un peu plus à lui, et m'embrasse. Les battements de mon coeur s'accélèrent une fois de plus. Je me sens toute chose. Vous la voyez l'explosion de feux d'articifces tout autours là ? Hm non ? Je passe mes bras autour de son cou, alors que je participe de manière active à ce baiser. Et quand il met un terme, il me demande si je veux toujours m'assurer que les membres de son groupe sont mignons. Car si tel est le cas il n'a plus franchement envie de me les présenter. Ces quelques paroles me font plaisir. L'idée de savoir que ça puisse le déranger qu'un autre mec me plaise. ” Ils ne seront jamais aussi craquants que toi de toute façon. “ que je lui assure alors. Donc que ça ne l'empêche pas de me les présenter, parce que moi je serais ravie de les connaître, sachant qu'ils ont une grande place dans sa vie. Je pose ma tête contre son torse, alors qu'on continue de bouger lentement. Je ne dis plus rien, je profite juste. Mais y'a une petite inquiétude qui trote dans ma tête, alors finalement je la recule légèrement pour le regarder. ” Tu n'as pas peur de... ce que les gens vont dire sur nous ? Je veux dire, j'ai que 20 ans... " Et lui 27, mais je n'ai pas besoin de lui rappeler je crois qu'il le connait très bien. Même si en soit la différence d'âge n'est pas non plus si énorme que ça. On a clairement vu pire. D'autant que je me suis toujours sentie plus mature que les gens de mon âge. Seulement cela risque quand même de faire parler.

_________________
your future is as bright as your faith


J'ai enlevé les deux « f »du verbe souffrir, maintenant je vais bien. (c) signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
 

like there's no tomorrow (mardi, 21h35)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» • I hope that tomorrow will be better
» Soirée Livre épique V - Mardi 30/09 - (Validé)
» BIG BANG THEORY - mardi 26 juin, 16h25
» MARDI GRAS
» Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE ::  :: SALLE DE SPECTACLE / DANSE-
Sauter vers: