Partagez
 

 Malcolm, 26 ans

Aller en bas 
AuteurMessage
William Quincy-Clifford
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 13727


Malcolm, 26 ans Empty
MessageSujet: Malcolm, 26 ans   Malcolm, 26 ans EmptySam 30 Mar - 16:16


informations

AGE : vingt-six ans. NATIONALITÉ : américain. HABITAT : Fresno, Californie. c'est là que je crèche en ce moment mais si j'avais passé ce casting un autre jour ma réponse aurait peut-être été différente. PROFESSION : taximan depuis quelques semaines, on va voir si je bats mon record qui a été de garder un job quatre mois. ORIENTATION SEXUELLE : hétéro. STATUT SOCIAL : pauvre et seul, et je le vis bien. SIGNE ASTROLOGIQUE : sagittaire.
profil psychologique

Quel âge as-tu dans ta tête ? ça dépend des jours je dirais, en vrai j'en sais rien je me pose pas ce genre de questions. Quand as-tu menti pour la dernière fois ? probablement quand j'ai dit au proprio la semaine dernière qu'il aurait son fric cette semaine. au lieu de ça je me suis barré de l'autre côté de l'atlantique pour passer ce casting, à mon avis en rentrant je suis à la rue. Quel don aurais-tu aimé avoir ? le don d'éradiquer les injustices, ce serait pas du luxe. Après ta mort, qu'aimerais-tu qu'on retienne de toi ? que j'ai été au bout de mes convictions et mes idées, que je me suis jamais laissé réduire au silence. Avec quelle personne te sens-tu le plus "vrai" ? ma sœur, mon père, la famille quoi. ce sont les seuls liens qui comptent vraiment même si je les vois pas souvent. Quel rêve aurais-tu aimé réaliser ? j'ai encore le temps de concrétiser mes rêves, m'enterre pas trop vite. je voudrais éveiller les consciences sur les causes qui me tiennent à cœur, c'est un peu le projet de ma vie. Quelle est la plus précieuse leçon que tu aies apprise ? précieux je sais pas si c'est le mot, mais qu'en gros si tu veux pas d'ennuis tu ferais mieux de pas fourrer ton nez dans les affaires des autres. une leçon apprise mais pas retenue dans mon cas.
intègre
obstiné
aventureux
tapageur




rends-nous curieux


Il est temps de te présenter. Que dirais-tu de te livrer à une petite autobiographie ? Parle-nous de toi, de ce qui fait ta vie et ton quotidien, et de tout ce qu'on devrait savoir pour se faire une première idée de la personne que tu es. Nous aimons les détails, alors n'hésite pas à développer si l'envie t'en prend.
On se tutoie ? Ça m'arrange. Bon moi c'est Malcolm et pour ce qui est de parler de moi, on peut commencer par là ouais. Je suis américain, tu dois entendre que j'ai pas l'accent british de vous autres, déjà. À la base je suis texan mais depuis quelques temps je trace ma route du côté de la Californie, ma vie en ce moment c'est pas le truc le plus structuré qui soit mais bon on s'adapte. La dernière fois que j'ai posé ma valise quelque part c'était à Fresno, mais je bouge souvent, je m'établis jamais nulle part plus de quelques semaines. S'tu veux je mène une sorte d'existence sans attaches, ma vie je la mène même en total freestyle la plupart du temps. Le matin je me lève sans savoir ce qui m'attend et j'aime ça, j'ai aucune foutue idée de quoi sera marquée ma journée et ça pour moi c'est le pied tu vois. J'aimerais pas être à la place de ces gens qui planifient toute leur vie. Je pourrais pas commencer un livre en connaissant déjà son contenu et sa fin, je me ferais chier si je gardais le contrôle sur absolument tout, genre aucune place pour la surprise. Moi je veux de l'inattendu, être confronté à des trucs que je pourrai pas éviter et me casser la gueule même s'il faut. De mon point de vue les meilleures choses qui puissent arriver dans une vie résultent d'imprévus, tu vois. Moi j'suis pas un mec qui force le destin, pour tout te dire je sais pas ce que je vais faire après cet entretien. J'ai nulle part où dormir ce soir, pas de fric sur moi pour manger non plus, donc je vais improviser comme je le fais toujours. J'ai bien réussi à me démerder pour arriver jusqu'ici, ça va le faire hein. À une époque je dormais dans ma caisse à défaut de pouvoir me loger, mais aujourd'hui je m'en sors un peu mieux, de pauvre je suis passé à pauvre dégourdi on va dire. Côté boulot j'enchaine un peu tout ce que je trouve, aucune stabilité de ce côté-là non plus. Pour le moment je suis chauffeur de taxi et ce sera le cas jusqu'à ce que je me fasse virer ou que je parte de moi-même. Mes jobs je les garde jamais bien longtemps, j'entre souvent en conflit d'intérêt avec mes boss ou avec mes collèges, voire les deux à la fois. Je suis le genre de mec dont les idées prennent beaucoup de place, et qui supporte pas que certaines positions soient prises en face. Du coup c'est compliqué, les boulots défilent et encore, quand j'en trouve. Bon ça c'est pour ma vie actuelle, mais je peux encore t'apprendre quelques trucs. J'ai été élevé par mon père avec ma sœur jumelle, ma mère je sais rien d'elle, c'est le flou intégral à son sujet. Bref. J'ai pas forcément la tête d'un texan tu dois te dire, ah, les clichés ont la vie dure là-bas. En me voyant on devine que je suis le fruit d'un métissage je pense, mais je m'étale jamais là-dessus parce que j'estime que ce qui me définit avant tout c'est d'être américain. Dans une société très portée sur l'apparence où on peut vite être catalogué en fonction de nos origines, j'aime jouer sur une certaine confusion. On veut toujours nous foutre des étiquettes, j'en vois pas l'utilité. Deux trucs à savoir sur moi aussi : je quitte jamais la grosse croix autour de mon cou donc j'espère que ce sera pas un problème à l'écran, et je clope tout le temps. Je vais terminer en te parlant de ma motivation pour faire cette émission des fois que ça puisse me faire gagner quelques points. J'ai besoin de fric, pas pour vivre convenablement parce j'arrive encore à manger tous les jours, mais pour mener à bien un projet pour l'instant inaccessible. Je voudrais me payer une école qui coûte une blinde, qui me permettrait de me reconvertir et de faire ce que j'aime vraiment. C'est une école d'arts dramatiques vachement réputée à New York, et je vois cette aventure comme un moyen de se faire de l'argent bien plus honnête que ce qu'on a déjà pu me proposer. Ou bien à ce rythme faudrait que je bosse pendant quarante ans avant de pouvoir me payer la première année, d'ici-là je sais pas ce qu'il restera de moi.


Quelle vision portes-tu sur ta personne, en toute objectivité ? Ton caractère, tes grands principes, ce qui fait que les autres peuvent t'aimer ou te déprécier. Qu'est-ce qui fait ta particularité ou te rapproche du plus grand nombre ? Quels seront d'après toi tes atouts dans une telle aventure, et qu'est-ce qui pourrait bien être ta principale faiblesse ?
Je pense que le fait d'être aimé ou déprécié, comme tu dis, dépendra vraiment des gens que j'aurai en face de moi. Faut que tu saches que j'ai pas de barrières ni de tabous, pour cette raison j'serai peut-être pas la tasse de thé de tout le monde. Moi je dis les choses comme je les pense, si j'ai un truc à te dire, je te le dis sans détour. J'ai pas beaucoup de filtre mais j'ai le mérite d'être honnête, ce qui pourrait être un atout comme tout l'inverse quand j'y pense. Histoire de poursuivre au niveau du caractère, je dirais que je suis plutôt calme de nature mais qu'il faut quand même pas me chercher. Y'a des sujets sur lesquels vaut mieux pas s'aventurer à la légère quand je suis là, je suis le genre de mec incapable de laisser couler un truc sans réagir si ça heurte ses idées, tu vois. J'ai des positions très tranchées sur certaines choses et je peux me lancer dans des débats animés pour faire entendre mes convictions. Je garde quand même un intérêt assez sélectif pour les choses, va pas croire que chaque combat mené sur cette terre est le mien. J'accorde pas la même importance à toutes les causes car certaines ne me touchent pas, ou moins. Tu peux me voir descendre dans la rue et manifester au nom d'un paquet de causes, que ce soit l'environnement ou les inégalités si nombreuses dans ce pays. Je reste pas les bras croisés en regardant ce monde partir en sucette, je me sens concerné moi, tu comprends. Je crois que je suis ce qu'on peut appeler un mec engagé et un peu trop investi, quand même, parfois. Je peux rapidement monter au front à la moindre divergence d'opinion avec quelqu'un, et ça je pense que ça pourrait rendre compliqués mes rapports avec certains camarades. Surtout si je tombe sur aussi têtu que moi, là tu peux être sûr que ça partira dans des heures de débat parce que je suis pas du genre à m'écraser pour mettre un terme à un conflit. Je suis pas forcément un grand compétiteur dans l'âme, jouer ça m'intéresse mais je pourrais prendre certains trucs trop à cœur comme des injustices dans le jeu ou vouloir défendre des candidats opprimés. On m'a toujours beaucoup reproché de mettre mon nez partout, ça peut agacer je m'en rends bien compte et c'est aussi pour ça que je doute un peu de mes capacités d'intégration à long terme dans un groupe. Je m'en fous qu'on me voit comme quelqu'un de problématique, ce serait pas la première fois. Par contre ça me ferait chier qu'on me mette de côté et qu'on opte pour l'ignorance avec moi, quand y'a un problème je préfère parler et débattre, je trouve ça beaucoup plus constructif. Je pense que dans la vie en communauté faut jouer le jeu tu vois, quand ça va pas faut le dire, c'est facile de gommer les gens en faisant comme s'ils existaient pas. C'est un peu mon seul souhait en fait, entretenir des rapports existants avec tout le monde même s'ils doivent parfois être conflictuels. Je pense quand même avoir quelques atouts pour moi, ma loyauté par exemple. Ce serait pas un trop mauvais plan de s'allier à moi dans le jeu étant donné que je suis pas du genre à trahir les autres, ni à tout lâcher pour faire mon truc en perso. Non en fait je suis même plutôt un bon camarade je crois, un bon pote à se faire dont on puisse pas redouter le retournement de veste à tout moment. Le seul risque à prendre avec moi ce sera peut-être de s'allier à un mec un peu trop résonnant parfois, donc possiblement dans les problèmes, mais t'en fais pas je laisserai jamais personne prendre à ma place ça fait partie de mes principes. Quand je me retrouve dans la merde j'assume seul les conséquences de mes actes ou mes paroles, je suis même plus susceptible de protéger les fesses de quelqu'un que les miennes. Mon aventure je la vois pas franchement comme un long fleuve tranquille, le contraire me ressemblerait pas de toute façon.


dévoile ton potentiel


Alors que tu enquêtes sur le secret d'un candidat depuis plusieurs semaines, tu apprends qu'un de tes camarades nourrit lui aussi une piste sur ce secret et projette de le buzzer pour en avoir le cœur net. Décides-tu de verrouiller ta cible en actionnant le buzzeur en premier pour gagner du temps et tenter de dissuader ton adversaire de continuer dans cette voie, ou juges-tu cette compétition grisante au point de te réjouir de cette menace ? Préfères-tu garder ta cible pour toi ou en faire une véritable course au buzz ? Es-tu un enquêteur forcené ou imperturbable ?
Je suis pas trop animé par la compétition, en ce qui me concerne en tout cas il n'y aura pas de course au buzz. Si le candidat en question est bien parti pour buzzer le secret que je convoite grand bien lui fasse, je vais pas m'amuser à lui mettre des battons dans les roues alors que c'est le jeu quoi. On est tous censés chercher les secrets et on sera forcément à un moment donné plusieurs sur le même, je pense. Me connaissant la chasse aux secrets m'empêchera pas de dormir, si on me passe devant je m'en remettrai sans problème. Tu parles de menace, moi je le vois vraiment comme une bonne guerre à mener les uns avec les autres. Je vais pas chercher à freiner qui que ce soit dans l'élan du jeu, au contraire je préfèrerai me dire qu'il y a plusieurs enquêteurs actifs et que la recherche des secrets a de beaux jours devant elle, au moins.


Tu apprends qu'une carte représentant un pouvoir exceptionnel a été cachée quelque part dans la demeure du Maître et il t'est offert le choix de la jouer solo ou d'unir tes forces à celles de tes alliés pour mettre plus facilement la main sur cet avantage et éviter à tes adversaires d'en profiter. Décides-tu de faire cavalier seul ou de collaborer ? Es-tu plutôt du genre à tracer ta route sans l'aide de personne ou à créer des liens sur ton chemin ? As-tu l'âme d'un grand sociable ou d'un loup solitaire ?
Penser qu'à sa gueule c'est pas moi, je suis pas comme ça. Et je crois bien plus au travail en équipe qu'au fait d'avancer en solo dans un jeu comme celui-ci, à mon avis tu mets plus de chances de ton côté en t'alliant aux autres. Je suis pas du genre calculateur alors je vais pas non plus me rapprocher des autres candidats par intérêt, si je dois me trouver des alliés ils se révèleront naturellement, je vais rien forcer du tout là encore. Pour moi tout le monde est un adversaire mais aussi un allié potentiel, je prends sûrement pas la compétition assez au sérieux pour me dire que je vais en avantager certains et comploter contre d'autres. Je me vois pas trop chercher à nuire à d'autres joueurs en fait, c'est pas trop ma vision du truc. On verra bien, je suis pas un mec fermé donc à partir du moment où on a le même but et que ta façon d'être crée pas (trop) d'étincelles avec la mienne, qu'on se tolère quoi, on peut s'allier pour la bonne cause.


Ton allié dans l'aventure et toi-même êtes placés devant deux boîtes, dont l'une contient une immunité et l'autre une nomination d'office. Tu es le seul à être informé du contenu de ces boîtes et le Maître te demande de conseiller ton allié sur le choix de l'une d'elles, tandis que la seconde te reviendra. Quelle boîte lui conseilles-tu de choisir ? Adoptes-tu une stratégie pour le convaincre de te faire confiance et l'inciter à choisir la nomination, ou fais-tu en sorte de l'avantager en lui faisant choisir l'immunité ? Entre stratégie et amitié, que choisis-tu ?
Franchement ? Je cherche pas à l'influencer, je lui demande de choisir en fonction de son ressenti personnel, mais moi j'veux pas avoir quelque chose à faire là-dedans. Je peux pas sortir une disquette à quelqu'un pour le faire prendre la boite qui le condamnera, tout comme je suis pas assez con pour le convaincre de me tirer une balle dans le pied, tu vois ? Donc le conseil que je lui donne c'est de choisir la boite qui l'inspire le plus, de faire appel à son instinct, je m'imagine pas lui dire autre chose. Je me demanderais même pas qui est le plus mal barré en cas de nomination entre nous deux, y'aurait pas de questions à se poser en fait. Je ferais absolument rien d'une telle information, c'est le genre de truc que je préfère ignorer parce que ça peut influencer le jeu et je trouverais pas normal à l'origine d'avoir cette longueur d'avance sur ce camarade. Donc voilà, il choisit la boite qu'il veut faut pas compter sur moi pour l'aiguiller dans un sens ou dans l'autre, je trouve ça bien plus juste que de profiter de l'avantage que j'ai à la base.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: Les candidats-
Sauter vers: