Partagez
 

 Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15)

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 687
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15) Empty
MessageSujet: Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15)   Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15) EmptyDim 31 Mar - 9:12

@Tonia

J'observe la bête de derrière les barreaux depuis quelques minutes. Jamais été confronté à des singes moi. Les singes, c'est plutôt mes potes, mais eux je sais bien comment les calmer. Il est mignon, avec ses grands yeux, et j'oublie assez vite mon mépris envers le chat de mon ex que je me coltine à la maison. Les animaux et moi, il est temps de reprendre sur de bonnes bases. Abu je sifflotte tandis que mes doigts se glissent à travers les grilles. On me l'a refilée y a quelques minutes, avec l'idée que je devais m'y habituer avant d'ouvrir et de le laisser en liberté. Il pourrait avoir peur, tout ça. Pas habitué à toutes ces têtes. Je me suis calé par terre, entre deux plantes, histoire que ce petit gars et moi on soit au calme pour devenir potes. J'ai décidé que j'en ferais mon affaire, au-delà du défi cette bouille deviendrait un compagnon d'aventure au même titre que les autres guignols qui m'entourent. Il est méfiant pour l'instant, le petit gars. Je tapote sur le fer avec mes ongles, pour improviser un rythme musical. L'intriguer, c'est la première étape. La deuxième c'est bien évidemment la bouffe. Je suis pas con je sais bien qu'un morceau de mangue bien mûre me permettra de conquérir son coeur plus vite. Abu Abu Abu je murmure avant de glisser le bec du biberon entre les grilles. Il s'approche, moins timide. Ah, t'avais soif. C'est vrai qu'il fait chaud. T'en penses quoi, on se mange un morceau de mangue ? Je profite de notre proximité - grille interposée - pour glisser mon pouce sur sa petite tête pendant qu'il boit dans le biberon. J'essaye de gagner sa confiance du bout de mes doigts avant de l'abandonner quand lui-même abandonne l'eau. Alors, t'es prêt à manger ta mangue à l'air libre ? Ca c'est la troisième étape, pour l'amadouer. Du haut de mon nouveau statut de babysitter je commence, consciencieusement, à couper la mangue et lui en glisse un petit morceau entre les barrières. Un pour toi, un pour moi. Je sais pas à quel point c'est une mauvaise idée d'ouvrir la grille. J'ai peur qu'il s'échappe, bam, et que notre amitié express se solde déjà par un lâche abandon. Ah, Tonia la ricaine, parfait ça me fait une raison de repousser l'échéance. Ne pas le brusquer avant tout hein.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
Tonia
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 597
AVATAR : ashley smith
ÂGE : 26
LOCALISATION : flint, michigan.
MÉTIER : soudeuse.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 15 500£
AFFINITÉS:
Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15) Empty
MessageSujet: Re: Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15)   Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15) EmptyDim 31 Mar - 21:19

Je me balade tranquillement dehors pour continuer ma découverte lente mais certaine des lieux. J'ai pas envie de me presser, faut prendre son temps pour profiter vraiment de chaque découverte, comme pour tout dans la vie. Quand tu manges un bon yaourt, quand tu visites une nouvelle ville, quand tu baises. La durée c'est le secret. Bref, j'en suis au stade de l'oasis quand je passe sans m'en rendre compte immédiatement devant un candidat à moitié caché entre les plantes. Ce n'est qu'un mètre plus loin que je percute et fais marche arrière. « hé Aladdin » je le salue en me glissant dans son dos pour jeter un oeil par-dessus son épaule. Qu'est-ce qu'il trafique comme ça dans son coin, c'est hyper suspect. S'il était pas au beau milieu de l'oasis, je mettrais ma main à couper qu'il est entrain de se palucher un bon coup mais bon, au final, qu'est-ce que j'en sais, il a peut-être des tendances exhibitionnistes que je serais mal placée pour lui reprocher. Sauf que je crois pas si bien dire et le plaisir sadique de le surprendre en train de s'astiquer est aussitôt remplacé par l'explosion de kawaii quand je repère la cage d'Abu face à lui. Aussitôt, je fonds m'installer à côté de lui, à genoux, les mains contre le métal. « je fonds comment on peut être aussi adorable » je m'extasie, à quatre pattes face au petit singe. J'ai un soft spot pour les animaux, je l'ai toujours eu, j'assume moyen mais peu importe quelle bestiole, je deviens dingue. Suffit que je croise un chat ou un chien dans la rue pour me faire changer complètement d'itinéraire, je serais capable de le suivre sur trois kilomètres, de m'asseoir par terre comme une demeurée pour jouer avec eux et je ne compte même plus le nombre de personnes randoms qui me saluent dans la rue parce qu'ils s'y sentent obligés en voyant que je dévisage leur animal. Mon préféré, c'est l'éléphant, et surtout le bébé éléphant. Ceux-là dix fois sur dix je craque, je deviens gâteuse, et pourtant je les vois que dans les vidéos des gens qui eux ont la possibilité des les voir en vrai. Mais dès que je les vois courir ou sautiller ou balancer leur trompe dans tous les sens pour tenter de faire comprendre quelque chose, je rigole toute seule comme une maman gâteau face à son chiard dégueulasse. « Abuuuuuu » je roucoule en passant un doigt entre deux barreaux de la cage qui, brusquement, m'enrage. Le pauvre doit être à l'étroit là-dedans. Il devrait pouvoir sortir, gambader, s'amuser un peu mais s'il débarque en même temps que nous, il vaut sans doute mieux l'habituer à tout le monde pour pas qu'il flippe trop en voyant le monde. « Alors toi t'es un 10, t'exploses tous les gars de cette saison » je dis en papillonnant du regard jusqu'à Aladdin pour lui adresser un sourire complice. Comme ça il sait que mon délire c'est les poils et l'absence totale d'élocution. Bestial. « Alors ça se passe comment le copinage ? » je parle d'Abu principalement mais au fond, aussi un peu de tous les autres.

_________________
"i cared for eight seconds.
then i got distracted."
Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15) Big_1409268352_1382460173_image
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 687
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15) Empty
MessageSujet: Re: Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15)   Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15) EmptyVen 5 Avr - 13:36

Aladdin ? Je suis pas mécontent que quelqu'un se ramène. Je veux bien sociabiliser autant que possible avec Abu mais y a quand même le petit détail de la non communication qui va vite devenir pesant. Alors ouais, les fana des animaux me diront qu'on peut très bien tisser des liens avec eux et bla bla bla, je veux bien les croire moi aussi mon coeur se serre face à des vidéos de golden retriever qui retrouvent leur maître qui revient de l'armée, mais là on parle d'un singe. Et je crois pas avoir déjà vu de guide utilisateur sur comment s'occuper de ces petites choses là. Y a pas de soucis, j'en fais mon affaire personnelle et je me promets intérieurement de m'en sortir comme un roi, mais ça n'empêche qu'un peu de compagnie n'est pas de trop. Beau comme son maître n'est-ce pas ? Je glisse ça sans pour autant quitter des yeux mon nouveau pote. Ah, Aladdin. Nice, je viens de capter qu'Aladdin se baladait toujours avec un petit singe. Jamais trop tard. Je me demande même si je l'ai déjà vu en entier ce film. A part la chanson Prince Ali qui revient régulièrement à des soirées back in the nineties, aucun souvenir. Allez come on, on cherchait justement un peu de compagnie. Je vois que ça frustre autant Tonia que moi ces sales grilles. Bon, du coup j'me dis que vu sa réaction Abu risque rien avec elle. T'es la première personne qu'il rencontre. Je me marre, J'espère que tu te sens l'esprit maternel. Et que Faith sera pas jalouse. Je me recule un peu pour pas qu'il se sente trop étouffé avec nos gueules de babtou qui lui cachent l'horizon. Elle est marrante Tonia on sent que y a pas trop de filtre dans ce qu'elle dit. Pour l'instant elle rentre parfaitement dans l'image de la ricaine un peu mauvais garçon que je m'étais dépeint au prime. Le style qui a pas trop de mal à te niquer à Mario Kart sur Nintendo. J'sais pas mais j'ai décidé qu'il m'aimerait bien. Je sais pas trop si elle parlait d'Abu ou de tous les autres avec qui on a débarqué. T'en dis quoi on ouvre sa cage ? J'anticipe. Faut juste pas qu'April débarque, ça doit être le genre à vouloir buter tous les animaux. Coeur de glace, c'est au moins ce qu'elle veut faire transparaître.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
Tonia
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 597
AVATAR : ashley smith
ÂGE : 26
LOCALISATION : flint, michigan.
MÉTIER : soudeuse.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 15 500£
AFFINITÉS:
Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15) Empty
MessageSujet: Re: Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15)   Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15) EmptyDim 7 Avr - 21:00

Je tombe sur Abu et Aladdin et rien n'aurait pu illuminer davantage ma journée. L'annonce de notre colocation avec lui, ça a limite été le moment phare du premier prime pour moi. OK, j'exagère mais à peine. Moi je connais les chats et les chiens et basta. Les rats aussi. J'ai vu des vaches une fois. Alors voir en vrai un putain de bébé singe ??? J'ai toujours adoré les animaux, en vidéos et photos du moins, vu que j'en ai jamais vraiment vus en vrai, hormis les animaux de compagnie basiques. C'est ça le truc, Abu, ça va être le crash test. Le moment de vérité. Si ça se trouve, je vais me rendre compte que les animaux, je les aime justement qu'à travers un écran. Qu'en vrai, je déteste, ça pue, j'suis allergique, toutes sortes de bails décevants. Mais non, quand je me retrouve face à ce bébé d'amour, je suis juste trop heureuse, il est trop choupi et j'ai envie qu'il m'aime. Je l'aime déjà plus que tous les candidats réunis. Icare, par association, je pars du principe que je l'aime bien aussi. Il a l'air tranquille, le genre qui te prend pas la tête comme la moitié des gens ici pour qui il faut un putain de décodeur de pensées pour avoir une conversation avec eux. « Le même charme animal » je confirme avec un sourire amusé. ça se voit qu'ils sont de la même famille. Y'a une ressemblance au niveau de la pilosité. Bref je m'installe complètement, les jambes en tailleur, quand il me dit qu'ils cherchaient de la compagnie. M'en faut pas plus hein, tu m'invites à moitié, je m'invite la moitié restante. Ecoute, s'il te faut une personne test pour évaluer la sociabilité d'Abu, je suis prête à donner de mon temps et de mon énergie pour le bien commun. « T'inquiète je m'en voudrais trop de faire du mal à cette petite chose. » Non mais regardez ces grands yeux sérieusement. Je songe sérieusement à en faire mon critère principal de copinage pour le jeu. Si tu craques pour Abu, c'est bon, t'es pris. Si tu t'en fous ou que tu le trouves moche, on sera jamais potes. ça me parait être un deal équitable. et puisque Aladdin semble avoir conclu avec lui un pacte d'amitié, je décide que moi aussi. De toute façon, il m'inspire le gars, pour l'instant. Il y a Faith aussi dans l'équation cette semaine, et j'me demande si elle a déjà eu des contacts avec son protégé de la semaine et si ça se passe bien avec elle. Sauf qu'il me rappelle vite fait qu'il n'y a pas que Faith en plus. Il y a tous les autres, que ça me plaise ou pas de perdre ma relation privilégiée avec Abu. Genre C-18 la terreur, par exemple. « Il court probablement plus vite qu'elle » je réplique, amusée. Mais en réalité je suis toujours focus sur ce qu'il a dit juste avant. Le laisser sortir de sa cage. J'ai trop trop hâte mais je le montre pas trop pour pas avoir d'une cinglée hystérique et pour pas faire peur à Abu. « Allez on le laisse sortir, il doit pas être heureux là-dedans » je décide donc, en usant le prétexte le plus évident pour servir ma cause. Bon par contre, je bouge pas d'un millimètre. C'est Icare le maître officiel pour la semaine alors j'aime autant qu'il s'en charge, surtout qu'il connait Abu depuis au moins quelques minutes de plus que moi et ça peut faire la différence. « T'es doué avec les animaux ? » je demande, du coup. « Non parce que le truc le plus ressemblant que j'ai manipulé un jour c'était un chat et j'ai gardé les traces pendant des semaines. » J'ai rien fait de mal c'est ça le pire mais apparemment les chats errants de Flint sont pas franchement branchés copinage avec les humains.

_________________
"i cared for eight seconds.
then i got distracted."
Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15) Big_1409268352_1382460173_image
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 687
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15) Empty
MessageSujet: Re: Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15)   Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15) EmptyMar 9 Avr - 22:35

Tonia c'est la meuf qui boit plus vite sa bière que toi mais qui va chialer devant la scène finale de Dragons 3. C'est un peu ça que je devine dans son excitation à moitié cachée. Elle pensait me prendre en flagrant délit en train de faire une connerie et au final elle est rattrapée par son gros coeur qui tape jusqu'au bord de ses lèvres souriantes. Elle a les yeux rivés sur Abu, on dirait presque qu'elle l'analyse et qu'elle apprend par un cheminement interne, un truc inhérent à son cerveau bionique, comment il marche. Comment ça fonctionne un Abu sauvage ? Ca doit pas être bien différent d'un pokemon. Tu lui donnes à bouffer, tu lui montres que tu l'aimes et tu fais en sorte qu'il s'épanouisse dans un contexte agréable. Concernant le contexte on n'est pas trop mal lotis ici, ça fait déjà une ligne à barrer de la check-list. Tu crois qu'il est déjà capable de grimper aux arbres ? Je sais même pas si un babouin ça grimpe aux arbres moi mais j'imagine que ouais. C'est le critère d'évolution inversé qui a pas marché chez nous les êtres humains. J'aurais bien aimé savoir me balader en m'accrochant à des lianes sans trop réfléchir. Ca m'aurait évité de me taper des ampoules et des cloques trois fois par mois quand je me motive pour aller à ma salle d'escalade jouer au bon bobo parigot. Peut-être qu'il faut lui montrer comment faire. Je souris en cherchant son regard du coin de l'oeil. Tu te dévoues ? Pour lui montrer, c'est sous-entendu. Je glisse un dernier morceau de mangue entre les grilles avant de la laisser de côté. Bon, apparemment on a décidé de lui faire goûter la liberté. En fait ce qui m'effraie le plus c'est de le voir s'échapper mais je me dis aussi que le machin est haut comme deux pommes alors je devrais pas avoir trop de mal à le rattraper. J'ai un peu une image biaisée des singes, le genre compagnon farceur dans les dessins animés pour enfant. Celui qui va te tirer les oreilles et t'écraser sa peau de banane à la gueule. Bon allez Icare. Ca fait un espèce d'ascenseur émotionnel au fond de mon thorax et je suis pas certain d'apprécier ça. Tonia elle se mouille pas trop dans l'initiative et en même temps j'me dis que c'est normal, genre c'est mon devoir. Mon truc à moi. Et limite je l'aurais mal pris en fait qu'elle s'en charge elle-même. J'veux être le premier à tenir son petit corps dans le creux de ma main. Dernièrement pas trop. Ahah ouais hein, soyons honnêtes. Je déclipse le verrou et ouvre la cage. Bon ça va déjà il bouge pas trop. Enfin le chat de mon ex m'aime pas. Mais j'pense détenir le record de longévité de poissons rouges. Eh salut ptit gars jme dis quand j'établis un eye contact avec lui. Et voilà que je le tiens entre mes mains, sans trop savoir quoi faire du coup. Je lui chatouille le crâne et je le pose sur mes jambes. Putain qu'est-ce qu'il est mignon. Je me sens hyper maladroit en fait, je sais pas trop quoi faire avec. Un chiot c'est facile, tu le caresses et tu le fais courir voilà. Mais un bébé babouin ? T'avais déjà vu un Abu à Flint ? Ouais parce que dans la marée de détails que j'entends circuler depuis quelques jours sur tous et chacun j'ai cru bon de retenir le nom de son patelin. La réponse que j'attends est bien évidemment non, auquel cas on va se retrouver vite à cours d'idées d'activités pour notre nouveau fiston.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
Tonia
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 597
AVATAR : ashley smith
ÂGE : 26
LOCALISATION : flint, michigan.
MÉTIER : soudeuse.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 15 500£
AFFINITÉS:
Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15) Empty
MessageSujet: Re: Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15)   Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15) EmptyVen 12 Avr - 12:17

Non mais attendez, c'est vrai ça. Qu'est-ce qu'il sait faire, ce petit ? A cet âge, il est pas supposé être avec sa maman singe pour apprendre à être un singe et à se comporter comme tel ? Il va bien être relâché à un moment donné, non ? Ou il va être élevé en captivité et toujours avec des humains ? Parce que du coup, on est supposé lui apprendre tout ça, nous ? Grimper aux arbres, se nourrir, se laver, tout ça ? C'est inné chez un singe ? Certainement pas, il y a tellement de trucs pas innés chez les humains et on est supposé être cousins germains ou un truc du genre. Donc on est dans la merde, comme le relève Aladdin avec pertinence, et moi je me retrouve à observer Abu sous un nouvel angle : celui du petit piot adopté dont on doit réellement s'occuper. OK, moi je veux bien être la tante givrée qui profite des bons côtés mais pas la mère faut pas exagérer non plus. « Je suis même pas sûre que ses petits bras fassent le tour d'une branche » je constate en effleurant sa petite peau velue du bout du doigt, provoquant chez lui une rotation de la tête pour observer cet objet intrus. Il est quand même trop mignon. Et moi ça me fait tout bizarre de toucher le bras d'un singe. Un singe. Genre un singe, un vrai qui bouge. J'ai trop du mal à processer le truc dans le tête, comme si c'était pas vraiment réel et que j'avais rien qu'un animatronique face à moi. « Pour que tu puisses mater cul au passage, même pas en rêve » je réplique avant de me marrer. Il a pas une tête de mec pervers, Aladdin, donc je suis à peu près certaine que c'était pas du tout dans ses projets mais quand même. Je les connais moi, le mecs et leurs sous-entendus chelous. Parfois c'est drôle et sympa, parfois c'est agréable et ça m'amuse de flirter avec eux parce que je m'ennuie, mais des fois c'est quand même vachement relou. je suis sûre qu'Abu, il est pas comme ça. Abu, il est respectueux des petites Abibi. S'il en a déjà rencontrées en tout cas, ce dont je suis franchement pas certaine du coup. Les yeux grands ouverts, je suis scrupuleusement les mouvements d'Icare tandis qu'il ouvre la cage. Le moment de vérité. Abu bouge pas trop, l'air aussi stressé que nous par cette étape énorme dans nos relations mutuelles. Je me demande si les singes ont les mêmes façons de témoigner leur confiance que les chats ou les chiens. « C'est toi qui gardes le chat de ton ex ? » je relève en haussant les sourcils. Elle lui a refourgué, j'y crois pas ? Je sais pas qui est le plus à plaindre, le chat qui s'est fait jeter ou Aladdin qui se retrouve avec un animal de compagnie pas prévu. Et là, bam, Abu est dehors. Sur les jambes de son maître, l'air étonné d'être dehors. Premiers gestes de douceur et de complicité et, presque timidement, je tends dans sa direction mon index, sans trop savoir quoi faire. Il doit me renifler, comme les chats ? Icare, il me demande s'il y a des petits Abu à Flint. « Des tas sauf qu'ils sont plus grands, plus stupides et qu'ils ont voté Trump » je ricane. En vrai, j'ai pas de quoi être fière parce que moi, j'ai pas voté tout court et pour beaucoup, ça revient à la même chose. De toute façon, la politique, ça n'a jamais été mon truc, ça me gonfle et ça m'intéresse pas. je suis pas le genre à aller taper une manif pour faire changer les choses, et c'est peut-être pas bien, je devrais peut-être me bouger plus mais qu'est-ce que ça va changer, de toute façon ?  suffit qu'un mec arrive au pouvoir pour qu'il puisse plus rien faire ou qu'il devienne pourri. Obama, il était cool, mais il a pas pu faire grand chose. « C'est la première fois que je vois un singe, on n'a pas de grand zoo comme dans d'autres villes. » Il y a quelques petites fermes et quelques endroits avec des animaux plus exotiques styles des serpents et tout ça mais pas de big zoo avec une savane, une jongle et une banquise réunies sur trois hectares. « Toi t'es français, non ? T'as un drôle d'accent » je roule des billes dans sa direction. Aux US, on les repère tout de suite les étrangers, à leur accent. Mais vraiment, c'est instantané. Les américains, ils adorent ça, trouver des gens avec des accents, parce que chez nous, c'est pas comme en Europe par exemple, où les gens peuvent passer d'un pays à l'autre sans problème et voir plein de cultures différentes. Nous on sort rarement du pays, il faut déjà faire de sacrés voyages pour rencontrer de vrais, vrais étrangers.

_________________
"i cared for eight seconds.
then i got distracted."
Brass Monkey, that funky monkey (lun, 11h15) Big_1409268352_1382460173_image
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna)
» Jun Funky Thumbs . [U.C]
» Monkey & Doctor [PV Karot]
» FUNKY COPS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: OASIS-
Sauter vers: