Partagez
 

 l'arroseur arrosé - faith (mardi S1, 15h20)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nicholas
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 304
AVATAR : sam claflin
ÂGE : 28
LOCALISATION : nyc.
MÉTIER : ex-flic, glandeur pro
ÉTAT D'ESPRIT : another day, another migraine.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10500£
AFFINITÉS:
l'arroseur arrosé - faith (mardi S1, 15h20) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'arroseur arrosé - faith (mardi S1, 15h20)   l'arroseur arrosé - faith (mardi S1, 15h20) - Page 2 EmptyLun 8 Avr - 20:57

Ca m’étonne pas que ma raison d’être ici la surprenne, au final. C’est pas la première, et ça sera certainement pas la dernière à l’être, parce que c’est pas commun, et surtout c’est aussi drastique que de plonger dans le grand bain quand on sait pas nager… mais, après tout, c’est comme ça qu’on apprend, au final ! Et puis, comme elle me le fait remarquer, j’aurais toujours l’idée de la prison si vraiment ça porte pas ses fruits. Quand j’évoque - pour rire, bien sûr- la possibilité de tuer un des candidats pour passer directement par la case “prison”, elle réclame aussitôt clémence, et j’apprends d’ailleurs qu’elle est maman, et plusieurs fois. J’lâche un reniflement amusé, alors que j’lui réponds « t’inquiète, va j’me sens d’une âme généreuse. J’peux même te laisser choisir qui ça sera, si tu veux. » comme ça, si y’a quelqu’un qu’elle aime pas, ça fera une pierre deux coup, on sera tous les deux gagnants… en quelques sortes. La croisière, quant a elle, je lui fait vite savoir en quoi c’est plutôt une fausse bonne idée, et quand elle en vient à se demander s’il faut me tirer du lit par la peau des fesses si on m’y voit en pleine journée en pls... « c’est à peu près l’idée, ouais » je ricane, avant d’éjouter dans une p’tite grimace « sauf si c’est un jour où j’me tape 40 de fièvre, par contre… j’ose espérer un peu de pitié » non, parce que bon, quand même. Des fois, y’a des raisons plus valables que les miennes de rester dans l’pieutard. Mais de toute façon, apparemment, y’aura pas besoin d’en arriver là puisque mon objectif s’est réalisé à la seconde où on s’est rencontrés. Madame se lance des fleurs, et moi, quand j’vois ça, j’arrive pas à résister à la tentation de la taquinerie. Alors j’arque un sourcil dans un p’tit sourire amusé, quand j’réponds innocemment « Quoi, parce que si on arrive à te supporter, ça veut dire qu’on pourra supporter une centaine de personnes en même temps, c’est ça ? » dans ce cas là, effectivement, objectif atteint j’ai plus qu’à rentrer chez moi. Rentrer chez moi pour me concentrer sur mes excercices de rééducation que je m’impose à moi même, par exemple. Quand j’en fait notion, elle est surprise parce que, techniquement, effectivement, je tiens debout. « Ouais, mais j’aimerais bien plus avoir besoin de ma canne, pour reprendre le boulot et pas avoir à en changer... » Le beurre et l’argent du beurre. J’sais bien que ça sera peut-être pas possible - voire même surement pas - mais c’est comme ça, j’peux pas m’empêcher de vouloir, au fond, être à nouveau flic un jour. Et prouver à tout le monde que j’avais raison de pas vouloir penser à un changement de carrière. Quant au sujet de sa colère à elle, apparemment, j’ai devant moi une experte en hurlement, qu’est-ce que c’est impressionnant. « bon bah au moins je saurais à peu près c’qu’il se passe si on t’entends un jour hurler à la mort » je réponds dans un sourire amusé. En vrai, hurler, c’est pas tellement mon genre. Et tant bien même j’serais plus du genre à évacuer en tapant sur quelque chose on en tapant des trucs, de là à tester cette fury room... « j’en ai juste vaguement entendu parler… mais, j’sais pas… déjà le concept j’le trouve un peu chelou, et puis… c’pas comme si mes problèmes allaient d’un seul coup se régler parce que j’suis aller casser des trucs ou j’sais pas quoi » parce que, bon. Okay, c’est toujours bien d’évacuer la colère. Mais c’est pas ça qui va me rendre ma jambe, ou mon boulot, et surtout qui va me rendre ces deux ans de rien auquel j’ai du faire fasse à cause de la dépression. ‘Fin bon. Apparemment, en plus de tout ça, j’ai le même discours que ceux qui finissent en général par trouver l’amouuuur de leur vie ici, mais, j’en suis pas convaincu. « avec grand plaisir » j’lui réponds sans vraiment cacher mon cynisme quand elle me dit qu’on verra ça d’ici quelques semaines. Heureusement que j’suis sûr de moi, parce que j’aurais l’air vraiment con su après ces conneries me tombaient effectivement dessus. Bref, après, on raconte un peu des conneries pour rigoler, et quand elle me sort qu’elle agit pour l’humanité et pas pour l’argent alors que j’tentais un peu de négocier, un sourire malin vient se coller à ma face. « Ah, bah c’est super ! Du coup tu peux carrément me donner 100% des recettes, si l’argent m'intéresse pas, merci, c’est cool » vraiment très généreux de sa part, y’a pas à dire. Moins généreux, par contre, c’est l’autre Icare qui se met à la comparer à un personnage secondaire, et là… il en fallait pas plus pour réveiller la tornade pleine d’amour qu’on décrivait quelques minutes plus tôt. « Dommage qu’il y ait pas de micro, ça aurait été drôle que tu puisses lui gueuler dessus d’ici » je fais remarquer, alors qu’elle commence à répondre aux écrans. J’vis ça d’ici. Un peu comme quand le proviseur laisse une annonce au lycée, mais version beaucoup moins kidfriendly, sortie de nulle part. Il tirait une de ces tête, le Icare. « j’suis sûr qu’il voulait parler du genre de perso tellement cool qu’il vole la vedette au personnage principal, t’inquiète » j’lâche quand même dans un sourire un peu amusé, histoire d’arrondir les angles. Non parce que quand même ça va, on aura vu pire, comme propos “insultants”. « et que t’aurais même droit à ton spin off version série netflix » comme c’est déjà arrivé pour tout plein de personnages secondaires, qui étaient eux aussi plus intéressants que les héros eux-même. En fait, au final, c’était même limite un compliment, qu’il lui faisait.

_________________
keep on haunting me

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Faith
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 120
AVATAR : danielle brooks
LOCALISATION : chelsea
MÉTIER : coiffeuse


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 9000£
AFFINITÉS:
l'arroseur arrosé - faith (mardi S1, 15h20) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'arroseur arrosé - faith (mardi S1, 15h20)   l'arroseur arrosé - faith (mardi S1, 15h20) - Page 2 EmptyLun 8 Avr - 21:40

Comme il se sent d'humeur généreuse, je peux décider qui il tuera. Oh trop cool. Pas besoin de réfléchir très longtemps. " Cool, tu pourras buter Esaias alors si jamais cette aventure tourne mal. “ Du coup elle tournera encore plus mal si ça finit en meurtre n'est ce pas. Ah bah au moins on en parlera partout de cette émission. Vous pouvez être sur qu'un meurtre en direct à la télévision ça va faire les choux gras de la presse locale comme étrangère. Bon ça serait aussi un peu l'arrêt de mort du jeu parce que je doute qu'il survivrait à ça. En tout cas si jamais un jour on se demande où se trouve Nicholas faudra aller vérifier si il est pas en PLS dans son lit. Je serais ravie d'être celle qui le tirera par la peau des fesses. Il réclame clémence si jamais c'est parce qu'il serait malade. ” Ah ouais non mais si t'es contagieux, tu restes en quarantaine, personne t'approches ! “ Hors de question de tomber malade à mon tour. De son côté, Nick a déjà tout gagné à participer à cette émission puisque cela lui aura permit de me rencontrer. Et ça n'a pas de prix! Je prends un air offusqué lorsqu'il déclare que c'est parce que si on arrive à me supporter, alors on pourra supporter cent personnes en même temps. Je lui file un coup de poing sur l'épaule. La prochaine fois je lui pique sa canne et le frappe avec, attention ! ” Non parce que je suis merveilleuse et qu'on devrait tous gagner à avoir une Faith dans sa vie. “ Ceci étant dit avec la plus grande modestie qu'il soit bien évidemment. Il me confie ensuite qu'il aimerait bien ne plus avoir à se servir de sa canne. C'est sur. ” Et tu faisais quoi comme boulot ? “ Un truc qui demande à être souvent debout j'imagine du coup. Parce que bon il n'aurait pas de soucis à travailler derrière un bureau a priori. Peut être qu'il était réellement pompier. ” Et y'a de bonnes chances pour que tu retrouves toute ta mobilité ? “ Ou on est plus dans l'ordre du miracle à ce niveau ? En tout cas s'il a besoin d'évacuer toute cette colère, moi je conseille de crier un bon coup parfois, ça aide. Après c'est pas donné à tout le monde d'avoir cette liberté de gueuler. Y'en a beaucoup qui ont du mal à se lâcher. Parfois moi je hurle un bon coup dans ma voiture, avant de récupérer les gamins par exemple, et ça va un peu mieux. De temps en temps y'a un passant dans le coin ou un autre chauffeur qui assiste à la scène et doit me prendre pour une folle. Mais c'est pas grave, j'ai l'habitude. Je me rappelle alors qu'on a justement une fury room dans le jeu, destiné à évacuer sa frustration. Il m'a pas l'air très convaincu du bienfait de cette pièce. ” Evidemment non, mais ça peut faire du bien. J'suis sure que ça doit être libérateur. De toute façon tant que t'as pas essayé tu peux pas juger. “ Au pire y'a un peu de vaisselle cassée c'est tout. Cela coute rien de tenter l'expérience. On parle d'argent que je pourrais me faire suite à ma trouvaille médicale, mais ce qui me motive vous savez, c'est aider les autres. Cool, je pourrais donc lui reverser toutes les recettes. Regardez le. " Non je le refilerais à des oeuvres caritatives. Et non non tu n'en es pas une. “ Je le vois venir. La conversation entre Icare et April retient alors mon attention. Le salaud, il ose me comparer a un personnage secondaire de film! ” P'tain mais carrément ça serait génial ! Faut pousser cette idée à la production. “ D'avoir un micro qui permettrait de parler à n'importe qui dans le palais. En mode big brother is watching you. Cela serait trop drôle. Tu commentes les scènes que t'as sous les yeux. Bon t'auras encore moins l'impression d'avoir une certaine intimité mais c'est pas grave. Nan mais franchement je comprends pas pourquoi ils ne l'ont jamais fait. Nicholas tente de me rassurer sur ses propos, et je dois dire qu'il s'en sort plutôt bien. ” Et le spin off qui serait même meilleur que l'original. "

_________________

Je me fou de ce que vous pensez de moi, sauf si vous pensez que je suis géniale. Dans ce cas-là vous avez raison. (c) frimelda

Revenir en haut Aller en bas
Nicholas
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 304
AVATAR : sam claflin
ÂGE : 28
LOCALISATION : nyc.
MÉTIER : ex-flic, glandeur pro
ÉTAT D'ESPRIT : another day, another migraine.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10500£
AFFINITÉS:
l'arroseur arrosé - faith (mardi S1, 15h20) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'arroseur arrosé - faith (mardi S1, 15h20)   l'arroseur arrosé - faith (mardi S1, 15h20) - Page 2 EmptyMar 9 Avr - 10:44

Eh bah, apparemment, la p’tite proposition de meurtre a bien été trouvée et bien accueillie, parce que à peine ma proposition posée, bam, elle me sort un nom, sans même avoir besoin de réfléchir. « Ah ouais, direct, comme ça ? » je lâche, dans un reniflement amusé, en arquant un sourcil. J’le connais pas, moi, cet Esaias et, en toute honnêteté, j’suis même pas sur de savoir c’est lequel, dans ce p’tit lot des candidats à qui j’ai pas encore causé. Du coup que ça soit un gars bien ou pas du tout, j’en sais rien. « Quoi, c’est un con, cet Esaias ? » j’lui demande dans le même sourire, un peu curieux. Non, parce que, j'doute qu'elle aurait pu avoir une réaction pareille si le gars en question était tellement gentil qu'elle en tombait sous le charme, ou n'importe quelle connerie du genre. A moins d'être très bizarre bien sur, mais pour l'instant j'ai pas tellement l'impression qu'elle le soit, donc bon. ‘Fin bref, quand je lui avoue un peu a mi-mot a quoi peut ressembler mon stade déprimé, elle se propose de suite a être de ceux me tirant hors du lit par la peau du cul. Eh bah. Entre elle et Jesse, j'suis pas prêt d'expérimenter la vie du Bernard L'ermite, ici, moi. Mais tant mieux, j'suppose, puisque de base, c'est un peu -beaucoup pourquoi j'suis là. Bon, par contre, on a l'air d'être tous les deux d'accord sur le fait qu'il faudra faire exception si j'me tape 40 de fièvre, heureusement la aussi. « ‘faudrait que j’fasse un écriteau du coup. Parce que ça serait con que tu rentres en voulant me botter le derrière mais que tu te retrouves face à un zombie, si tu veux pas être contaminée. » Parce que bon, j'suppose qu'elle mettrait un petit temps avant de comprendre c'qu'il se trame, et ça serait peut être deja trop tard pour elle, du coup. « Prière de pas me sortir de la par la peau du cul, pour cause de crève harassante. » bon, par contre, ce qui a de dangereux avec cette histoire d'écriteau, c'est que je serais tenté de l'utiliser même quand j'suis pas malade, juste pour avoir la paix. Mais, bon, en fait, apparemment, je vais même pas besoin d’avoir à penser à ça, puisque d’avoir rencontré Faith reste d’après le meilleur des miracles. Quand elle me sort un truc pareil, évidemment, j’peux pas m’empêcher de me moquer gentiment, et sa réaction loupe pas, puisqu’elle me cogne sans hésitation sur l’épaule. « Aouille ! » que j’m’exclame en rigolant. Bon, en vrai, elle a pas fait si mal que ça, j’suis pas monté en carton pâte. Mais ça reste drôle, de jouer aux hommes battus. D’ailleurs il m’en faut pas plus pour en rajouter une couche quand elle déclare que tout le monde gagnerait à avoir une Faith dans sa vie. « En c’qui m’concerne, c’que je vais gagner à avoir une Faith dans ma vie, c’est surtout des bleus, apparemment ! » Non parce qu’entre ça et la menace de se voir tirer du lit par ses soins, sans ménagement… j’ai du soucis à me faire. Comme quoi, c’est plus dangereux que j’le pensais, comme émission. Peut-être même plus dangereux que mon taff, ou pourtant je risquait un peu ma vie tous les jours, vu les enquêtes à haut risques ou mes supérieurs aimaient bien me foutre. D’ailleurs, voilà qu’elle demande où est-ce que j’bossais, quand j’évoque espérer reprendre le boulot. « J’étais lieutenant à la NYPD. Dans la crime, principalement, mais ça m’arrivait de donner un coup de main aux moeurs, quand ils avaient besoin de quelqu’un. » Autrement dit, mon quotidien se résumait à résoudre des meurtres et autres affaires sordides, tout en étant saupoudré de quelques missions d’infiltrations dans des gangs et autres trafics. Un métier risqué, et surtout... « Pas tellement le genre de boulot où un infirme est utile » à moins bien sûr de n’être collé qu’à la paperasse, mais… ça, au poste, tout le monde savait bien que c’était pas mon fort. Quant à ma possible guérison, ça... « bah… il parait que non, mais y’a deux ans, on me disait bien que j’pourrais plus jamais marcher, alors... » alors j’me dis que l’avis des médecins, au final, il est peut-être pas si indiscutable que ça. Quand j’me rappelle comment certain d’entre eux ne voulaient axer ma rééducation que sur l’apprentissage de la vie sur un fauteuil… Ah ça, autant dire que la première fois qu’ils m’ont vu me mettre debout, même si c’était avec de l’aide, ils en revenaient pas. Et moi, j’m’étais fait malin plaisir à leur prouver qu’ils avaient eu tort de pas avoir confiance en moi. Mais, bon. Quand toute cette période ne sera plus qu’un souvenir, peut-être que mes problèmes de colère enfouie seront réglés, mais, en attendant… j’suis bien conscient d’en avoir. Faith me sugère la fury room, et même si ça me laisse perplexe, elle marque un point sur le fait que j’peux pas vraiment savoir sans avoir essayé. « Certes. J’y ferais peut-être un tour, dans ce cas. » je concède calmement. Et puis, on abandonne un peu les sujets sérieux pour d’autres qui tiennent plus de la connerie qu’autre chose, mais ça reste drôle. Quand elle me sort qu’elle reversera sa future thune à des oeuvres caritatives, j’suis déjà là, à ouvrir la bouche, pret à répliquer, mais elle est plus rapide que moi, et commence apparemment à voir comment j’fonctionne. Alors comme ça, j’suis pas une oeuvre caritative ? Quelle déception. « Rooh… j’ai plus qu’à en créer une ou deux sans te dire lesquelles, du coup. » comme ça, elle saura pas que c’est moi, et, au final, j’gagnerais quand même son argent. Mais là, t’as la demoiselle qui se retrouve à surprendre une conversation qui la concerne, et qui a pas l’air de lui plaire. Contrairement à mon idée de micro, pour engueuler les gens à distance en voyant d’ici c’qu’ils font. « ouais, j’sais, j’ai de bonnes idées » je lâche dans un sourire insolent, pas modeste pour deux sous. Quant à proposer l’idée à la prod... « les connaissant, c’est l’autre William qu’ils nous foutraient derrière le micro… ça en deviendrait presque flippant » que j’lâche dans un reniflement moqueur. Nan parce qu’il a l’air vachement pète-sec, quand même, celui-là. On se retrouverait limite à l’armée, en fait. Mais, bon. Apparemment, j’ai réussi à bien tourner cette histoire de personnage secondaire, puisqu’elle se met elle aussi à en rajouter derrière, assurant que sa série aurait plus de succès que l’originale. « Ah bah ! Bien sûr. Renouvelée pour trois saisons de plus à peine une semaine après la sortie de la première. » tellement qu’elle aurait fait un buzz planétaire. « Et tout plein de goodies et de tshirts à ton effigie derrière » ah, ça. Ca serait beau. Mais un peu flippant, aussi, je suppose.

_________________
keep on haunting me

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Faith
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 120
AVATAR : danielle brooks
LOCALISATION : chelsea
MÉTIER : coiffeuse


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 9000£
AFFINITÉS:
l'arroseur arrosé - faith (mardi S1, 15h20) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'arroseur arrosé - faith (mardi S1, 15h20)   l'arroseur arrosé - faith (mardi S1, 15h20) - Page 2 EmptyMer 10 Avr - 20:44

Je n'hésite pas bien longtemps pour sortir un nom de candidat à éliminer. Je veux juste aider moi vous savez. Si c'est un con cet Esaias ? " C'est peu de le dire mais je te laisserais en juger. “ Après tout cela ne tient qu'à moi, et chacun est libre d'avoir sa propre opinion. On a tout à fait le droit de ne pas apprécier les mêmes personnes. Encore heureux. Bon, puisqu'on en est à parler de l'aider, si jamais je le découvre en PLS dans son lit, faudra que je le tire par la peau des fesses. Enfin à condition que ça soit liée à la déprim, parce que s'il est malade comme un chien, c'est une autre histoire. Hors de question de me faire contaminer. Il soumet l'idée d'un écriteau pour nous prévenir de sa condition. ” Et si tu nous la fait à l'envers parce que t'as envie de te morfondre dans ton coin hm ? “ Ce n'est pas très infaillible son plan. ” Nan tu devrais poster un selfie sur les réseaux sociaux en nous prévenant que t'es malade. On pourra voir sur ton visage si tu te fous de notre gueule ou pas. “ S'il est tout pâle, les gouttes de sueur sur le front et tout le tralala. En tout cas, quoi qu'il arrive, peut importe la tournure de l'émission, Nicholas repartira d'ici vainqueur. Simplement du fait de m'avoir rencontré. Mais il se fou de ma gueule, alors ça lui vaut un coup de poing sur l'épaule. Tellement fort que j'imagine qu'il va avoir un énorme bleu hm. Ou pas. Ceci dit il joue le jeu et exagère grandement le truc, comme si ça l'avait fait souffrir. Apparemment ce qu'il va surtout gagner à m'avoir dans sa vie, ce sont des bleus. Je rigole. ” Comme quoi, je t'aurais marqué! “ Carrément de manière physique. J'apprends ensuite qu'il était lieutenant à la NYPD. Ah ouais. Comme les mecs dans les séries télévisées américaines. ” Comme le lieutenant Peralta dans Brooklyn Nine Nine ! J'adore cette série. “ Bon j'imagine que c'est pas franchement pareil parce que c'est plutôt une sitcom déjantée et je doute que ça se passe réellement comme ça dans son commissariat. ” Mais du coup on va peut être oublier cette histoire de prison finalement, c'est pas une très bonne idée. “ Un flic en taule ça risque de pas être la fête pour lui. Je dis ça comme si c'était réellement une bonne idée s'il n'avait pas été flic. ” Mais j'suis impressionnée ! “ que je reprends plus sérieusement. ” T'as dû en voir des horreurs. “ Maintenant que je connais son ancier métier, je trouve encore plus surprenant sa présence dans le jeu. Vu qu’apparemment il a pour ambition de reprendre son boulot s'il le peut... ” Mais t'as pas peur que ça te décrédibilise dans ton milieu de faire cette émission ? Puis tu peux dire adieu aux missions sous couverture maintenant. “ Vu qu'il aura sa petite notoriété désormais. Imaginez qu'il infiltre un gang dont un des membres regarde TD ou lit tout simplement les tabloids ! Grillé. Pan t'es mort. ” T'as raison faut pas écouter les médecins ! Tout peut arriver. “ Il suffit d'avoir la foi. En attendant, s'il a besoin de se dépenser un peu, d’extérioriser des émotions enfouies, il peut toujours se rendre à la fury room, c'est l'endroit parfait pour ça. Il semble dubitatif, mais tant qu'il n'a pas essayé il ne peut pas affirmer avec certitude que c'est complètement ridicule et inutile. Du coup, il y fera peut être un tour. Bien. Je vois ensuite qu'il est très intéressé par l'argent. Mais nan, je reverserais tout à des oeuvres caritatives voilà. Très bien, il n'aura plus qu'à en créer une ou deux. Bon je vais pas surenchérir sinon je crois qu'on aura jamais fini avec cette connerie. Par contre, il évoque une idée, qui elle est réellement intéressante je trouve. Mettre un micro pour pouvoir intéragir depuis cette pièce avec les candidats. ” Comme quoi, j'aurais pas cru. “ qu'il puisse avoir de bonnes idées, haha. ” William au micro, arrêtes ça serait hilarant. “ Non ? ” Nicholas ! C'est le bordel. Ranges moi immédiatement tes affaires sous peine de perdre 1000£. Tu as dix minutes. “ que je dis en tentant d'imiter la voix de Willy. On parle ensuite dans le délire de moi en tant qu'héroïne de ma propre série. ” Sans parler de la razzia de Golden Globes, Emmy Awards et de BAFTA. " Toutes les récompenses pleuveraient.

_________________

Je me fou de ce que vous pensez de moi, sauf si vous pensez que je suis géniale. Dans ce cas-là vous avez raison. (c) frimelda

Revenir en haut Aller en bas
Nicholas
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 304
AVATAR : sam claflin
ÂGE : 28
LOCALISATION : nyc.
MÉTIER : ex-flic, glandeur pro
ÉTAT D'ESPRIT : another day, another migraine.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10500£
AFFINITÉS:
l'arroseur arrosé - faith (mardi S1, 15h20) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'arroseur arrosé - faith (mardi S1, 15h20)   l'arroseur arrosé - faith (mardi S1, 15h20) - Page 2 EmptyJeu 11 Avr - 21:53

Bonne pioche, on dirait bien que c’est pas tellement l’amour fou entre Faith et Esaias. Elle le porte pas dans son coeur,  elle s’en cache pas, mais elle m’laisse quand même me faire mon avis, ce qui est agréable. J’souris légèrement, avant d’lui répondre en hochant un peu la tête « j’verrais ça, alors. J’ai pas encore eu l’occasion de lui parler. » d’ailleurs, en toute honnêteté, j’suis même pas sûr de savoir c’est lequel. Mais, bon, c’est que le début alors j’suppose que c’est normal. ‘Fin bon, en tout cas, puisqu’apparemment, si j’suis complètement HS, KO à mourir à moitié dans mon lit à cause d’une maladie, il faut trouver un moyen de la prévenir avant qu’elle vienne me tirer de la en pensant que j’suis en pleine déprime. Du coup comme j’suis quelqu’un de sympa, j’propose une pancarte ou je sais pas quel écriteau que j’pourrais accrocher à la porte d’entrée, mais elle me fait remarquer que j’pourrais en abuser. Et aussitôt, quand j’entends ça, c’est plus fort que moi, un énooorme et incontrôlable sourire malin vient se coller sur ma face. « moi ? Jamais, voyons... » que j’lui sors, toujours sourire aux lèvres. Crédibilité zéro, j’m’en doute bien, mais, bon, au pire hein. Elle propose une autre idée, celle du selfie-zombie sur ma page, histoire de donner des preuves irréfutables. Pourquoi pas. « y’a plus qu’à espérer que j’y pense avant que la Tornade Faith vienne m’attaquer » non parce que quand j’suis malade, poster ma face sur les réseaux c’est pas tellement le premier réflexe que j’peux avoir, en fait. Et heureusement, d’ailleurs, parce que ça serait vachement bizarre, sinon. En tout cas, quand j’lui révèle feu mon métier, elle a l’air d’être surprise, mais c’est pas étonnant, j’suppose. C’est pas tellement le genre de profession qu’on voit en général dans ces jeux-là. Elle fait presque aussitôt le rapprochement entre le lieutenant Peralta dans Brooklyn NIne-Nine et ça m’décroche un rire. « un peu comme ça, ouais » je concède, parce que bon, ça reste une série qui est sur les flics. Mais, bon. Comme les séries qui se passent à l’hopital… on est pas vraiment dans le réel non plus. Du coup, j’ajoute rapidement « mais juste un peu. Vaguement, un peu. » très très très vaguement, en fait. Même si, bon, en soit, ça se trouve, y’a vraiment un district qui se paye des personnalités pareilles dans leurs équipes, en vrai j’en sais rien. Ce qui reste sur, c’est qu’avec tout ça, son idée d’aller faire un tour en prison... « ouais, dommage, hein. J’tiens pas trop à me faire zigouiller direct par des gars en taule à cause de moi. » ou même, par des types qui n’aiment juste pas les flics. En plus avec ma jambe à moitié en moins j’deviens une cible facile, alors autant dire que j’ferais pas long feu en taule. Quand elle m’dit qu’elle est impressionné, j’sais pas trop quoi répondre. J’reste assez humble et modeste comme gars, du coup, j’me retrouve à hausser les épaules dans un p’tit « bah... » comme pour indiquer que c’est pas si impressionnant que ça. Moins impressionnant que certaines scènes auxquelles j’ai du faire face, en tout cas… elle a vu juste. « ouais, c’est pas toujours joli. Surtout que mon district, c’est pas tellement le plus tranquille de New York. Bien au contraire. » Le Bronx et le Queens, en général, c’est pas tellement la population la plus riche, on y retrouve beaucoup de quartiers, et du coup… ça peut vite partir en sucette. Surtout chez les jeunes, qui aiment former des bandes. Mais, bon. Comme de partout, y’a du mauvais et du bon dans toutes les villes, dans tous les quartiers, de toute façon. Quant à mon passage dans une émission comme celle-là... « ça me décrédibilisera que si j’me comporte comme un crétin de qui on peut rire. C’est pas mon intention. Et puis, au pire, pour ces missions là, j’pourrais toujours être de l’autre côté de l’oreillette. Y’a moins d’adrénaline derrière, mais j’pense que j’pourrais en survivre. » d’façon moi en principe mon boulot c’est de résoudre des meurtres, déjà que j’suis bien gentil d’aider les moeurs complètement sur la base du volontariat… ils seraient gonflé d’me faire une remarque. Ils auront qu’à trouver quelqu’un d’autre. « puis c’est pas comme si j’étais jamais passé dans l’journal à la suite d’une affaire sordide que j’me tapais, en plus. En soit, ça, l’un comme l’autre... » l’un comme l’autre, ta tête reste connue. En plus, Thrown Dice, ça a au moins le mérite d’être de base une émission britannique. Du coup, en soit, ça a moins de visibilité aux USA que le Times, ou j’sais pas quel autre journal. En résumé, j’fais un peu que c’qu’y m’plait, mais ça, tout le monde en a un peu l’habitude, à commencer par les médecin… Faith me confirme qu’il faut pas les écouter, et ça me fait un peu rire d’amusement. « ça a jamais été mon fort de les écouter, de toute façon » ça a jamais vraiment été mon fort d’écouter n’importe quelle figure d’autorité, en fait. Enfin, n’importe quelle figure d’autorité qui se montre injuste, du moins. Ca me dérange pas d’obéir à quelqu’un si c’est quelque chose que j’aurais pu faire par moi même. Ranger ma piaule, par exemple, si j’estime qu’elle est pas en bordel, même si elle l’est pour les autre… bah je la rangerais quand j’voudrais. Même si c’est William qui me le demande, comme l’imagine Faith. « le pire, c’est que ça serait possible, vu comme j’peux être bordélique » non, parce que j’suis pas non plus de mauvaise foi : j’sais bien que j’suis pas ordonné. Mais c’est pas une raison pour me dire quoi faire. « sauf que m’dire ça, moi, ça m’donnera plus envie d’foutre encore un peu plus le bordel, pas de ranger... » ah ça, j’ai toujours eu un joli côté sale gosse, on pourra pas m’le retirer. Faith quant à elle, aurait apparemment un côté personnage secondaire. Mais, quand on y regarde bien, c’est pas tellement une mauvaise chose. Suffit de voler la vedette à l’acteur principal, et, effectivement, elle pourrait rafler tous les prix. « pour ensuite enchainer sur les dizaines de propositions de films, et de l’arrivée à Hollywood ! » Ah ça ! Une arrivée en grande pompe, j’imagine bien. Hollywood tremblera le jour où ça arrivera pour de vrai...

_________________
keep on haunting me

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Hadopi dans ta face ou l'arroseur arrosé
» L'arroseur arrosé, version Meidjôôrs du disque
» L'arroseur arrosé
» Shopping Trip [Faith]
» Factory of faith ♦ demande en attente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: RÉGIE-
Sauter vers: