Partagez
 

 play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse

Aller en bas 
AuteurMessage
Tasneem
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11285-tasneem#280719http://www.throwndice.com/t11284-tasneem 

MESSAGES : 202
AVATAR : Amandla Stenberg
ÂGE : 18
LOCALISATION : Afrique du Sud
MÉTIER : Lycéenne
ÉTAT D'ESPRIT : Hyperactive


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse Empty
MessageSujet: play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse   play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse EmptyDim 31 Mar - 19:05

@Jesse

J’ai les yeux qui pétillent, comme ceux d’un enfant qui découvrirait son héros en chair et en os, qui pourrait lui parler, échanger quelques mots avec lui. Le rêve deviendrait presque réalité pour moi, ce serait clairement le cas si je n’avais pas autant de caméras braquées sur moi, autant de gens qui pourraient potentiellement s’aventurer ici au mauvais moment et me trouver en pleine interprétation. La pudeur, ce peut être un sacré handicap, on ne s’en rend pas forcément compte, les gens trouvent ça mignon ou touchant en général. Elle est trop mignonne cette petite, hyper timide mais ultra-attachante. Vous savez, c’est parce qu’elle n’a pas eu une vie facile, normal qu’elle soit réservée, elle a surement peur de souffrir davantage encore. Ce que les gens peuvent m’agacer lorsqu’ils s’étendent de la sorte sur ma vie, à croire qu’ils ont tout compris, qu’ils ont résolu un mystère qui ne les regarde pas et qui demeure bien plus complexe qu’ils ne veulent bien le croire. J’ai du mal avec tout cela, c’est peut-être bien pour cette raison que je ne parviens pas à nouer des liens durables avec les autres. Dieu merci, quelques exceptions viennent colorer un peu le tableau noir que je dresse de mes antécédents amicaux, toujours est-il que j’ai beaucoup de mal à accorder ma confiance. De la confiance, c’est ce qu’il faut avec un sacré dosage pour que je puisse me livrer en musique, pour que j’accepte de faire tomber toutes mes barrières les unes après les autres en acceptant d’exposer toute ma sensibilité, toutes mes fêlures, en leur donnant corps à travers la musique. Tellement d’années se sont écoulées depuis que j’ai touché un instrument de musique pour la dernière fois, ne parlons même pas du chant. Ma mère, elle m’encourageait à poursuivre une carrière dans le domaine, elle était persuadée que j’avais ma place dans les conneries qui inondent les ondes : The Voice, Rising Star, trucs Idol… Comme si j’étais faite pour un tel programme, pour de la variété. J’ai bonne mine à dire cela, parce que je suis là aujourd’hui, à faire le cake dans une télé-réalité encore moins artistique qu’un télé-crochet. Oui, sauf que mon intimité est nettement moins mise à mal ici que là-bas. Ici, personne ne se confrontera à mes cassures, à ce que je suis réellement. J’ai le contrôle après tout, n’est-ce pas ? Mes doigts longent les notes blanches de ce piano qui me fait sacrément envie, saurais-je ne serait-ce qu’y jouer ? Après toutes ces années ? Le doute est permis, j’hésite. J’ignore comment je vivrais l’échec, si tel devait être le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Jesse
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 521
AVATAR : t. chalamet
ÂGE : 20
LOCALISATION : Canada
MÉTIER : étudiant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 29 500£
AFFINITÉS:
play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse Empty
MessageSujet: Re: play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse   play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse EmptyLun 1 Avr - 16:26

Jesse déambule dans le palace. On va pas aller jusqu’à dire qu’il s’ennuie parce que ça serait quand même chaud de dire ça dès la première semaine. Qu’en plus ce n’est pas totalement vrai. En soit il ne s’embête pas du tout. C’est qu’à partir du moment où il est seul, bah si quand même, il se fait chier comme un rat mort. Alors forcément quand sonne l’heure où les plus vieux vont se coucher, Jesse il est encore en pleine forme. Il aimerait taper la discute sur son lit avec April, mais elle n’est pas tellement de ce genre. Cette fille, elle n’a pas l’air handicapé que de la jambe genre. Le gamin passe par la case cuisine pour aller piquer dans le congélateur une glace, avant de se mettre en chasse d’une occupation. Il pourrait vite en venir à parler à la première personne qu’il croise dans le couloir, si une des pièces ne lui convient pas. Pas besoin finalement. Parce qu’il ouvre la toute dernière porte du couloir. Pour tomber sur la salle de musique. Ou plutôt tout un studio reconstruit, avec un piano bien en évidence, une noire installée derrière ce dernier et tout ce qui compose un studio type quoi. Des tables de mixage, des micros, des canapés. Des vinyles. Au temps où il se pensait vraiment fan de rock, il aurait trouvé ça cool de visiter un tel endroit. Maintenant, sans que ça ne lui fasse ni chaud ni froid, il n’est pas en extase non plus. Il trouve ça cool, super bien fait. En plus on leur met une musicienne à disposition. Que demander de mieux ? Parce que si les autres le souhaitent vraiment, Jesse peut s’essayer au piano. Pas certain que ça leur plaira vraiment. Il lance alors à la jeune femme un « S-salut ! » sans vraiment poser son regard sur elle, parce qu’il est accaparé par les centaines de boutons qui s’offrent à lui. Le chieur qu’il est a envie de tout toucher, de tout bouger pour en voir le résultat. Mais il se stoppe net dans sa connerie. Réalisant une chose. Pourquoi la production leur donnerait une pianiste, mais même pas une cuisinière ou un barman. La connerie. Il se retourne d’un coup. La meuf, c’est une candidate. « Ex-excuse moi mais… Un in-in-instant je m-me suis de-demander si t’étais une c-andidate… j-je t’ai même pas re-remarqué à la s-soirée samedi… » Qu’il dit dans sa rire en prenant un peu de sa glace vanille/framboise d’une main et de l’autre recoiffant ses cheveux en arrière. « T-tu v-vas être la mé-mé-mélomane du casting ? » Qu’il lui demande en s’approchant d’elle.

_________________
- La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence !
Revenir en haut Aller en bas
Tasneem
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11285-tasneem#280719http://www.throwndice.com/t11284-tasneem 

MESSAGES : 202
AVATAR : Amandla Stenberg
ÂGE : 18
LOCALISATION : Afrique du Sud
MÉTIER : Lycéenne
ÉTAT D'ESPRIT : Hyperactive


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse Empty
MessageSujet: Re: play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse   play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse EmptyLun 1 Avr - 21:02

@Jesse

Je découvre les lieux, cette semaine se résume principalement à cela. Rien de très surprenant, la production a clairement mis les moyens pour nous offrir un cadre qui dépayse. Le palace est immense, plus que tous les endroits que j’ai pu côtoyer jusqu’à présent – et ce n’est pas très difficile, je suis la première à l’admettre – et les alentours offrent une variété rarement égalée de lieux qui envoient du lourd. Il me faudrait au moins le double de temps dans une journée pour pouvoir faire honneur à chacun d’entre eux, d’où l’intérêt de participer à une telle aventure sur plusieurs semaines. Pour cela, il me faudra convaincre mes petits camarades de ne pas mettre mes fesses sur le barbecue que représente le SAS, ne pas être nominée au moins les deux ou trois premières semaines histoire d’avoir le temps de profiter au maximum de chaque coin, recoin et petite parcelle négligée par les autres. J’aspire à bien davantage, certes, mais ce serait déjà un bel objectif d’atteint. Pour l’heure, et malgré l’heure tardive, j’erre en plein milieu du studio de musique. Il est somptueux, la richesse des instruments m’impressionne et titille la musicienne qui fut étouffée depuis… Depuis qu’ils sont partis. J’ai tout appris de ma mère, elle était une musicienne accomplie, qui aurait pu faire carrière dans l’enseignement ou dans la musique en elle-même si elle n’avait pas cherché à se construire une vie plus stable et orientée vers d’autres domaines jugés plus sérieux par ses parents. Mon père, de son côté, m’a transmis sa passion pour le chant, nous avoir tous les deux en voiture, c’était s’assurer d’assister à un véritable carpool karaoke. Je reste là, hésitante, devant un piano qui me fait clairement rêver mais qui me place face à une énième contradiction. Je m’installe face à lui, effleure l’une des touches blanches et renonce, sauvée par le gong… Ou par ce garçon qui rentre dans la pièce soudainement. « Yo. » En temps normal, je ferais probablement un gros effort pour paraitre plus sociable, mais l’heure tardive m’empêche de le faire, j’ai déjà tout donné sur le restant de la journée, j’ai besoin de repos… Et de naturel aussi, surtout quand le mec me confond avec… Avec qui d’ailleurs ? « Normal, j’ai pris l’option tapisserie, je suis très douée pour me faire oublier ! » Je ne le prends pas mal, pas trop en tout cas. Je crois qu’il bégaie, on dirait moi quand on commence à me poser des questions personnelles. « Oh que non… Fut un temps ou j’aurais pu prétendre à un tel titre, mais ce n’est plus d’actualité depuis des années ! » Je le regarde savourer une glace, loin de le jalouser pour autant. « Tu sais jouer d’un instrument ? » Il a une tronche à être musicien… Ce doit être les cheveux… J’sais pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Jesse
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 521
AVATAR : t. chalamet
ÂGE : 20
LOCALISATION : Canada
MÉTIER : étudiant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 29 500£
AFFINITÉS:
play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse Empty
MessageSujet: Re: play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse   play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse EmptyMer 3 Avr - 1:18

Quand Jesse fout les pieds dans le studio de musique, c’est sans véritable but. Ca aurait pu être n’importe qu’elle pièce d’ailleurs. Il mange sa glace, il se promène. C’est tout. Fin de l’histoire. Ou pas. Parce qu’au bout d’un moment et donc pas en entrant, il se rend compte de la fille assise au piano. Qu’il aurait aisément pu prendre pour une musicienne, un membre secondaire de la production présente pour les divertir. Et puis il se dit que c’est simplement impossible. Alors il la scrute mangeant sa glace. Il n’a aucun souvenir de l’avoir vu dans le stade. Il faut dire qu’à un moment, il n’étais plus à même de distinguer ses camarades les uns des autres. Alors sans se démonter et sans filtre, Jesse lui dit qu’il ne la reconnait pas. Qu’il ne l’a même pas capté. Il rit à la remarque de la gamine. L’option tapisserie, bonne vanne. D’ailleurs son sourire amusé remplace les mots qu’il galèrerait à dire. Pas besoin de faire un dessin. Son cornet vanille/fraise à la main, il se rapproche du piano. Lui demandant si elle va être la mélomane du casting. En gros, si elle sera la meuf que l’on verra toujours derrière un piano à répéter à qui veut bien l’entendre qu’elle est plutôt doué. Le plutôt témoignant alors d’une fausse modestie qu’il exècre chez les autres, mais dont il use et abuse. Fait ce que je dis, pas ce que je fais, le créneaux classique. Apparemment non. Elle parle d’un autre temps où elle aurait pu. « C’est qu-quoi le baille la pu-pu-pucelle ? T-tu pa-parles comme-ci t’étais vi-vieille ! » Alors même qu’elle est la salope qui lui pique le titre de gamin du casting. Parce que ouai ça le faisait rêver de prendre ce rôle là. D’ailleurs il en revient à sa question. « Dé-désolé j’essaie de m-mettre chacun d’en-entre v-vous dans une pe-petite case… » Enfin désolé, façon de parler. Il n’est en rien désolé de vouloir prendre les archétypes typiques de chaque saison et d’essayer des les retrouver dans le casting ici présent. Parce qu’il a la sensation que ça se répète. Le mec qui se demande ce qu’il fout là. La gamine hyper gentille et hyper crédule. La meuf qui tire une tronche de trois mètre tellement elle est agréable. Le triquard… Et elle, elle n’hériterait pas du pire rôle non plus. Il continue de lécher sa glace en venant s’installer derrière le piano. Tout à côté de la fille, à qui il impose de tenir son cornet. Elle peut lui en piquer il s’en fout. Il pose ses doigts sur les touches. Un son sort de l’instrument. Une mélodie très rapide, très douce quand même, parfaitement réalisé. « Un p-peu de pi-piano la pro-prodige ! » Qu’il souffle moqueur. C’est un escroc quand même parce qu’il a apprit deux morceaux rapides grâce à un tutoriel sur internet. Pas de quoi dire qu’il fait du piano.

_________________
- La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence !
Revenir en haut Aller en bas
Tasneem
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11285-tasneem#280719http://www.throwndice.com/t11284-tasneem 

MESSAGES : 202
AVATAR : Amandla Stenberg
ÂGE : 18
LOCALISATION : Afrique du Sud
MÉTIER : Lycéenne
ÉTAT D'ESPRIT : Hyperactive


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse Empty
MessageSujet: Re: play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse   play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse EmptyMer 3 Avr - 16:28

@Jesse

J’apprécie grandement la fraicheur d’un mec comme Jesse, qui n’a pas peur de te parler franchement, de sortir tout ce qui lui passe par la tête sans se soucier de vexer son vis-à-vis. Le monde se porterait tellement mieux s’il était composé d’un peu plus de gens comme lui. Contrairement à un certain nombre de mes camarades, j’ai même tendance à penser qu’un grand nombre de conflits pourraient être évités en mettant davantage les pieds dans le plat. A ce stade, je doute fort que les exemples donnés par nos représentants puissent permettre d’aller à l’inverse de ma théorie. Toutes ces phrases d’une longueur hallucinante pour dire trois petits mots sans choquer l’audience, tous ces discours interminables et inutiles… Rien de tout ceci ne fonctionne réellement. Un peu de franchise ferait le plus grand bien à tout le monde. Je ne prends donc pas mal sa remarque, au contraire, je l’utilise pour rebondir et établir un constat qui n’a rien de véritablement ironique. Je suis cette jeune fille qui pourrait faire office de tapisserie dans le casting, je n’ai clairement pas pour objectif de me démarquer, de faire le buzz, d’être celle qui occupera toutes les discussions… Moi, je suis plutôt intéressée à l’idée de faire mon aventure tranquillement, de mener ma barque discrètement et de tester mes limites sans avoir à endurer tous ces faux-semblants et ces attitudes à arborer pour plaire à un maximum de gens. Le mec se rapproche du piano avec sa glace que je vois dégouliner, j’ai du mal à croire qu’aucun scientifique ne soit parvenu à trouver une solution à ce véritable fléau qu’est la boule de glace lorsqu’elle fond sur ton cornet et que tu t’en fous partout. Une déception qui ne cesse de grandir, glace après glace. « Je te préviens… Si tu tâches le piano avec ta glace… Tu seras la prochaine chose que j’irais briser dans la Fury Room, et j’aime prendre le temps qu’il faut pour ce genre de choses ! » Mon ton ne convient pas réellement à la teneur de mes propos, mais c’est justement ce qui lui donne tout son style. J’ai un grand sourire, une douceur candide qui tranche radicalement avec la violence esquissée par mon discours. Pianiste, musicienne, j’aurais aimé poursuivre une telle carrière mais le destin en a décidé autrement. J’hausse les sourcils, interpelée par le qualificatif employé pour se référer à moi. « D’accord… Et tu n’as pas trouvé mieux que de me caser chez les pucelles, c’est ça ? » Je remarque en haussant les épaules. Je le prendrais peut-être mal si je n’étais pas…Vierge, justement. « Et toi tu rentres dans quelle case ? Celle du mec qui, en plus de nécessiter un décodeur pour être compris est un gros con ? » Candeur, innocence, joie de vivre… Je maitrise vraiment cet art, c’est peut-être même la seule chose que je maitrise correctement. Il s’installe à côté de moi, envahi mon espace vital et ose, cerise sur le gâteau déjà bien garni, me tendre son cornet. Je l’attrape à contrecœur et le laisse… Attendez, quoi, parce qu’il sait jouer ? « C’est toi le musico du groupe, en réalité. T’es juste à la recherche de tes concurrents potentiels, c’est ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
Jesse
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 521
AVATAR : t. chalamet
ÂGE : 20
LOCALISATION : Canada
MÉTIER : étudiant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 29 500£
AFFINITÉS:
play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse Empty
MessageSujet: Re: play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse   play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse EmptyJeu 4 Avr - 1:26

Finalement Jesse se rapproche de la meuf et donc de l’instrument qui semble l’intimider. Pas lui, elle. Il ne sait depuis combien de temps elle est planté devant celui-ci. Mais depuis qu’il est entré, elle ne s’est pas décidé à en jouer. On ne peut pas compter sur les autres pour se divertir. Mais il ferait bien son mea culpa s’il n’avait pas autant d’orgueil. Jesse a la sensation de se tromper sur le compte de la noire. Que pour un bout de tapisserie, elle a une gueule quand même. Et qu’elle n’hésite pas à s’en servir pour se faire passer pour une violente. Mais le coup de la noire qui l’ouvre et qui veut se faire passer pour violente a déjà été fait. L’année passé il me semble. Il lâche un rire exagérément hilare. Mais il l’est. Parce qu’elle est marrante quand même. « T’es en-encore moins bi-bien gaulé que m-moi… Qu’est-ce que t-tu vas br-briser ? » Qu’il commente alors. C’est pas un mystère, si Jesse évite les embrouilles c’est parce qu’il est gaulé comme une asperge. Un grand machin tout fin, avec une touffe sur la tête. C’est difficile de faire pire, ou de faire peur à qui que ce soit ainsi. Mais il a sans aucun doute plus de force qu’elle. Faut pas déconner non plus. Mais du coup ce qu’elle lui dit fait tilt dans sa tête. « Pu-putain on a une fu-fury room ! Je sa-avais même pas ! » Qu’il commente avec un sourire qui en dit long. En mode ça va bien me servir. Péter des trucs c’est son dada, alors le faire en pleine conscience ça doit être cool. En gros il est plus maladroit qu’il veut le faire croire. Par contre quand il s’agit de parler, il l’est un peu moins. Pas dans sa façon de le dire, mais ça façon d’être. Il dit les choses. Quand il assume pas trop parce que c’est limite, il rigole pour faire passer la pilule. Pas dans cette situation parce qu’il n’a rien dit de particulièrement méchant. Simplement qu’il voulait voir organiser le casting en terme de caractère et de rôle prédéfini. Comme qui sera le premier fantôme de la saison. Cette personne qui a su captiver au moment de son casting, ou qui a usé de ses atouts pour se faire embaucher. Et qui après représente le néant total. « P-prouves m-moi que t’es f-faite pour une au-autre case… » Ok c’est con de dire ça. Qu’est-ce qu’elle va faire pour prouver qu’elle n’est pas pucelle. « Je te v-vois pas dans un au-autre rôle… Au f-faite tu t’a-appelle comment ? » Qu’il lui demande, reculant un peu son visage. C’est vrai qu’il a aucune idée de son identité et l’appeler la tapisserie, ça ne le ferait pas. Elle parle plus vite que lui. Essaie de lui trouver une case pour lui, normal. « O-ouuuuh non en-en fait t’es la cla-asheuse du gr-groupe en f-fait ! » Qu’il répond alors mort de rire. Il occulte complètement le fait qu’il vient de se faire traiter de gros con. Malgré le level supérieur, il se pense être un con également, alors ils ont un point commun. C’est surtout qu’elle ose le vanner sur son défaut de prononciation. « C’est p-pas bien de te mo-moquer de mon han-handicap… Ca p-pourrait me v-vexer… » Qu’il souffle faussement touché. Avant finalement de lui refourguer sa glace. Pour venir caresser les touches du piano. Ses yeux sont quand même rivé sur ses mains. Mais l’étonnement de la noire vaut tout l’or du monde. « N-non je veux j-juste ch-chopper ! » Qu’il lui répond. Il continue sa petite mélodie, mais rapidement il répète toujours les mêmes notes. Ca fait illusion.

_________________
- La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence !
Revenir en haut Aller en bas
Tasneem
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11285-tasneem#280719http://www.throwndice.com/t11284-tasneem 

MESSAGES : 202
AVATAR : Amandla Stenberg
ÂGE : 18
LOCALISATION : Afrique du Sud
MÉTIER : Lycéenne
ÉTAT D'ESPRIT : Hyperactive


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse Empty
MessageSujet: Re: play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse   play (lundi soir ~ vingt-deux heures) + Jesse EmptyVen 5 Avr - 17:05

@Jesse


Mes doigts se languissent à l’idée de retrouver ces touches qu’ils ont longtemps dévalé à un rythme infernal. Fut un temps où j’aurais pu vous réinterpréter n’importe quel morceau à l’oreille, après une ou deux écoutes. Fut un temps où n’importe qui aurait pu me convaincre que ma voie était déjà toute tracée et qu’il me fallait poursuivre mes efforts pour briller musicalement. Ces efforts ont été ruinés en cours de route, c’est souvent le cas lorsque la dureté du quotidien s’emmêle. Lorsque tel est le cas, il y a ceux qui tiennent bon la barre, qui décident de poursuivre dans cette direction sans s’inquiéter des obstacles à percuter – ou à contourner – et ceux qui, comme je l’ai fait, préfèrent rétropédaler pour s’assurer de s’en sortir. Je suis bien d’accord lorsqu’on me fait remarquer à quel point une telle décision est dommageable, à quel point il est triste d’avoir renoncé en si bon chemin… La vie ne vous laisse tout simplement pas le choix parfois, ne serait-ce que pour une raison assez basique : Je me suis retrouvée du jour au lendemain dans une famille qui ne disposait pas d’un piano – ou d’un synthé d’ailleurs – et qui n’avait pas le moindre intérêt vis-à-vis de la musique. Sans moyens financiers, sans aucune forme de soutien, je me suis juste confortée dans l’idée que ce n’était juste pas le moment, qu’un jour viendrait peut-être et qu’en attendant il valait mieux oublier… Prétendre que tout ceci n’était que le fruit de mon imagination et que je n’étais finalement pas cette musicienne qui faisait voyager ses parents à travers quelques titres maladroitement interprétés au piano. J’imagine que j’en aurais des choses à dire aujourd’hui, des histoires percutantes à transmettre par le biais de mes symphonies. La création musicale, la composition… Ce sont des choses que je n’ai jamais osé aborder alors que les idées affluent parfois en nombre. Jesse m’empêche d’affronter mes démons, le moment n’est pas venu mais sa présence près du piano me met sur les nerfs. Je le vois, avec sa glace, et j’anticipe déjà un scénario catastrophe dans lequel cet outil si précieux serait souillé par ce liquide collant. Il glousse, amusé par ma réaction, il ne me prend pas au sérieux et ses arguments pourraient faire sens si des tonnes de femmes – et d’hommes frêles – n’avaient déjà pas prouvé par A+B qu’il est possible de mettre KO n’importe qui avec un peu d’imagination et quelques bonnes capacités. « Tes testicules, pour commencer… Ca ne devrait pas me demander une force extraordinaire ! » Je remarque en haussant les épaules le plus innocemment du monde, un grand sourire aux lèvres. Monsieur semble atterrir, parce qu’il ignorait la présence d’une Fury Room. « Je confirme, c’est assez intéressant et jouissif à la fois de casser des trucs, tu devrais essayer. » Peut-être même que ça règlera ses problèmes d’impuissance. Qui sait, rien n’est impossible. Je me retrouve labellisée, la pucelle du casting. On aurait pu espérer mieux, j’ai connu pire d’un autre côté. « J’suis censée prouver cela comment ? En me la jouant full Maruv mood Siren Song avec la chorégraphie de chaudasse et les poses d’actrice porno qui vont avec ? » Ce n’est pas le genre de la maison, même si j’aurais adoré la voir choquer le public européen sur la scène de Tel Aviv au mois de mai… Quoi ? Même en Afrique du Sud on entend parler de l’Eurovision et de ses petits scandales. Je lui dégote une case idéale, hyper adaptée à son profil et je me retrouve avec une autre qualification qui, soyons honnêtes, me plait déjà davantage et me met en joie. « La clasheuse, ça me plait bien ! » Oh, mon prénom. « Tasneem, et toi ?! » Me moquer de son handicap, ce n’est pas bien, je confirme, mais il n’y a rien de tel pour te faire sentir comme les autres, normal et pas à part. Les gens sont contreproductifs et attisent ta colère quand ils essaient d’être sympa sous prétexte que t’as un handicap qu’ils mettent encore plus en lumière en agissant de la sorte. « Tu crois honnêtement que j’en ai quelque chose à faire de te vexer ou non ? » Ma vie n’en sera pas affectée, je dormirais toujours aussi bien, comme un bébé même… Parce que bon, mon lit n’a jamais été aussi confortable et moelleux qu’ici. Jesse me surprend à enchainer les notes avec une telle aisance, un musicien né ? Loupé, il essaie juste de pécho. « Ce serait presque efficace, si tu ne connaissais pas qu’un ou deux enchainements. Quel dommage, c’est décevant ! »
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» Fiche Technique de Danaël Ashlott [Ange ou démon ? Pourquoi pas les deux]
» Au ciné ce soir
» Nain et armes a deux mains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: STUDIO DE MUSIQUE-
Sauter vers: