Partagez
 

 7 rings, 19:55 fri. 01

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
7 rings, 19:55 fri. 01 Empty
MessageSujet: 7 rings, 19:55 fri. 01   7 rings, 19:55 fri. 01 EmptyDim 31 Mar - 19:10

Anaswara s’aventure dans le palace et découvre le sous-sol. Sans crainte, elle ose s’y aventurer. La crainte naîtra au moment où son chemin rencontrera quelqu’un. Elle s’avance et pousse une porte au hasard. Elle s’arrête sur le seuil de la porte. « Mon dieu… », scande-t-elle. « Que s’est-il passé ici ? », souffle-t-elle. Elle écarquille légèrement les yeux. Elle sent alors une présence derrière elle. Elle pivote doucement la tête en direction de cette nouvelle venue. Il s’agit d’une jeune femme avec qui elle n’a pas encore eu l’occasion d’échanger (@tasneem). Elle s’engouffre dans la pièce, suivie par cette camarade. Elle lui adresse un timide sourire. « Je ne suis pas certaine de saisir le concept de cette pièce... », énonce-t-elle, un brin naïvement. Quelque chose lui échappe. « Enfin, j’imagine que c’est l’endroit parfait pour casser la gueule à quelqu’un sans la lui casser réellement », qu’elle reprend. Elle s’interrompt et fait quelques pas dans la pièce. Anaswara dénote dans la pièce, habillée dans son élégante robe bleu clair et ses escarpins. Ses talons résonnent dans la pièce, alors qu’elle se tourne vers son interlocutrice. « Je suis Anaswara », émet-elle, en déclinant son identité. Elle n’est certainement pas le prénom que ses camarades ont retenu. Elle s’en conforme. « Vous avez pu faire connaissance avec quelques camarades, depuis le début de l’aventure ? », qu’elle l’interroge. Elle est curieuse de savoir avec qui la jeune femme peut composer ses journées. Chacun a ses affinités, au sein du palace. Il y a ceux que l’on apprécie, ceux que l’on déprécie voire déteste.

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.


Dernière édition par Anaswara le Lun 1 Avr - 7:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tasneem
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11285-tasneem#280719http://www.throwndice.com/t11284-tasneem 

MESSAGES : 202
AVATAR : Amandla Stenberg
ÂGE : 18
LOCALISATION : Afrique du Sud
MÉTIER : Lycéenne
ÉTAT D'ESPRIT : Hyperactive


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
7 rings, 19:55 fri. 01 Empty
MessageSujet: Re: 7 rings, 19:55 fri. 01   7 rings, 19:55 fri. 01 EmptyDim 31 Mar - 20:22

Je ne sais pas pourquoi je reviens ici, surtout après l’autre jour. J’en ai cassé des trucs, des bibelots, des assiettes… J’ai massacré les lieux et éprouvé une sorte de satisfaction assez sadique qui m’a donné l’impression d’être une personne horrible. Le suis-je ? La question pourrait se poser, mais j’imagine que je le serais si je ne m’interrogeais pas à ce sujet. Je n’ai pas remis les pieds ici depuis, mais quelque chose m’attire indéniablement jusqu’à cette pièce. Je ne suis pas la seule, une autre candidate a fait le déplacement, elle me devance et découvre un endroit complètement retourné. D’autres candidats ont dû se faire plaisir avant nous, ils n’y ont pas été avec le dos de la cuillère à en juger par le nombre de débris qui jonchent le sol. J’observe silencieusement, analyse chaque mètre carré de cette salle alors que ma camarade se questionne sur l’origine d’un tel capharnaüm. « J’imagine qu’un champ de bataille ressemble plus ou moins à cela après la guerre… Le mobilier quotidien en moins, les trous d’obus en plus ! » J’hausse les épaules, perplexe. « Sauf si on se la joue Shaun of the dead et qu’on lance des vinyles pour assassiner les zombies… Sauf qu’on aurait remplacé le tout par des assiettes, j’suppose que ça marche aussi bien ! » Digression ? Je suis plutôt forte pour formuler des théories fumeuses, je vous l’accorde. Casser la gueule à d’autres personnes sans réellement le faire, c’est plutôt bien résumé. « Pour avoir testé le concept, même en étant perplexe, c’est un bon moyen d’expulser la colère, la frustration… Tout ce qui peut te mettre de mauvaise humeur de manière… Non… J’peux vraiment pas employer le mot sain parce que c’est quand même sacrément bizarre de se soulager en cassant des trucs ! » Impossible de nier l’efficacité d’un tel acte, cela dit. Je dois admettre que ça marche très bien. « Tasneem ! » Faire connaissance, en un peu moins d’une semaine j’ai déjà croisé la route de la plupart de nos colocataires. De là à prétendre les connaitre… « Quelques-uns oui, mais je ne les connais pas vraiment. On a essentiellement échangé des banalités ! » Pas que je m’en plaigne, les généralités ça me plait, tant qu’on ne me demande pas de parler de moi… « Et toi ? T’as parlé avec beaucoup de gens ? »
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
7 rings, 19:55 fri. 01 Empty
MessageSujet: Re: 7 rings, 19:55 fri. 01   7 rings, 19:55 fri. 01 EmptyLun 1 Avr - 8:01

La voix de sa camarade s’élève, venait meubler le silence de ce capharnaüm. Anaswara inspecte avec minutie l’endroit. Elle écoute la théorie de la jeune femme. A son tour, elle suppose que c’est l’endroit parfait pour casser la figure à quelqu’un sans lui faire. Il faut croire que les candidats des saisons précédentes étaient des nerveux, des sangs chauds incontrôlables. Son interlocutrice lui confie avoir déjà testé un tel endroit. Alors la brune écoute avec une certaine attention. Il paraît que c’est un bon moyen d’expulser sa frustration, sa colère… Elle hoche la tête, et prend à son tour la parole : « et c’est efficace ? ». Elle a déjà testé alors elle peut approuver ou désapprouver un tel endroit. Finalement, elle lui décline son identité. Son interlocutrice le fait en retour. Elle s’appelle Tasneem. Elle lui adresse un léger sourire. « Enchantée », scande-t-elle. Cela fait déjà quelques jours qu’ils ont fait leur entrée dans cette aventure et Anaswara en est encore au stade à faire la connaissance chaque de jour de ses camarades. Elle n’a pas encore eu l’occasion de parler avec tous… ce qui finalement n’est pas étonnant. Tasneem a ainsi pu faire connaissance avec quelques uns de leurs camarades, avec qui elle aurait échangé des banalités. « Mais vous avez suffisamment échangé avec eux pour savoir qui vous êtes susceptibles d’apprécier ou au contraire de vous méfier ? » voire même de détester. En quelques échanges, on sait si ça matche ou non avec son interlocuteur. « Je n’ai pas échangé avec autant de personnes depuis… très longtemps », qu’elle réplique sur le ton de la plaisanterie. Elle a beau plaisanter de son sort mais elle dit vrai.

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
Tasneem
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11285-tasneem#280719http://www.throwndice.com/t11284-tasneem 

MESSAGES : 202
AVATAR : Amandla Stenberg
ÂGE : 18
LOCALISATION : Afrique du Sud
MÉTIER : Lycéenne
ÉTAT D'ESPRIT : Hyperactive


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
7 rings, 19:55 fri. 01 Empty
MessageSujet: Re: 7 rings, 19:55 fri. 01   7 rings, 19:55 fri. 01 EmptyLun 1 Avr - 15:00

Est-ce efficace de briser tout ce qui te tombe sous la main pour expulser les frustrations, la colère, le ressentiment… Toutes ces ondes négatives que l’on peut accumuler avec une aisance déconcertante et qui finissent par complètement te pourrir la vie en te rendant aigri ? Je dispose de quelques éléments pour formuler une première hypothèse à ce sujet, mon ressenti lié à l’autre jour, lorsque je me suis lancée en cassant quelques assiettes et un ou deux petits éléments de mobilier avec une batte de baseball. « C’est plutôt efficace oui, tu te sens plus light après. Mais d’un autre côté, je trouve ça hyper dérangeant comme sensation et je préfère largement aller frapper un punching-ball, ça a le même effet ! » Le curseur de la violence est moins poussé, parce qu’il faut quand même y aller sacrément fort avec une batte de baseball pour tout casser, on pourrait facilement se blesser qui plus est. « Tu veux essayer, pour te faire un avis sur la question ? » Je lui demande en me baissant pour attraper un verre en excellent état, je me sentirais presque honteuse de le sacrifier de la sorte, pour le plaisir de casser quelque chose… Quoiqu’il en soit, je lui tends ma trouvaille, il ne lui reste plus qu’à prendre une décision, essayer ou renoncer. Des connaissances, je suppose que j’en ai déjà quelques-unes ici, mais pas de quoi s’emballer, le contenu de mes diverses discussions est resté ultra superficiel et en surface. J’ai un mouvement de recul que je signifie de la main lorsqu’elle tente de me vouvoyer, c’est mignon mais pas vraiment ce que j’apprécie d’entendre lorsqu’on s’adresse à moi. « Par pitié, tutoie-moi, j’ai l’impression d’avoir cent ans avec le vouvoiement ! » Et j’en suis très loin, avec ma dix-huitième bougie fraichement célébrée. « Sans être trop extrême, avec des idées arrêtées… J’ai déjà repéré quelques personnes avec qui ça pourrait bien passer et d’autres avec qui ce sera… Plus compliqué. » Une question de sensibilité, dirons-nous. « Et toi ? Tu as déjà prévu d’éviter certains de nos camarades comme la peste ? » La jeune femme et moi nous trouvons un premier point commun, je ne peux qu’acquiescer lorsqu’elle me parle de la quantité de rencontres et d’échanges qui viennent d’être expérimentés en si peu de temps. « A qui le dis-tu… J’suis pas douée pour tout cela, je prends énormément sur moi pour ne pas avoir l’air… Antipathique ou sauvage ! »
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
7 rings, 19:55 fri. 01 Empty
MessageSujet: Re: 7 rings, 19:55 fri. 01   7 rings, 19:55 fri. 01 EmptyLun 1 Avr - 18:04

Tasneem semble s’y connaître en la matière. Elle l’interroge alors sur l’efficacité d’une telle activité physique. Elle écoute d’une oreille attentive la réponse de sa camarade. Elle hausse la tête comme pour appuyer chacun des mots qu’elle entend. La jeune femme approuve l’efficacité de la fury room. « Euh, essayer ? », qu’elle réplique quand elle lui demande si elle veut essayer pour se faire un avis sur la question. « Hum, oui, pourquoi pas », émet-elle. « Je suppose que je dois penser fortement à quelque chose ou quelqu’un qui me mette en colère ? », qu’elle s’interroge à haute voix. Elle n’aura difficilement pas de mal à trouver une situation qui puisse l’irriter suffisamment pour devenir… violente. Elle réfléchit un instant. « D’accord. Je vais essayer… ». Il l’oblige tous à les tutoyer, comme si cela était le code, la normalité. Elle ne l’est pas pour elle. Elle avait aussi promis à Esaias, quelques jours auparavant, qu’elle essaierait de le tutoyer. Elle veut bien se faire violence mais… en fera-t-on autant pour elle ? Elle ne pense pas. Elle doit se conformer aux autres, comme si elle était malléable. « Ah oui ? », qu’elle questionne, quand la jeune femme dit avoir déjà une première impression de ceux qu’elle appréciera et de ceux avec qui cela ne matchera pas. « Fuir comme la peste, je ne dirais pas… mais un que mon coeur ne portera pas, très certainement », émet-elle. Son corps trahit ce qu’elle ressent lorsqu’elle scande ces quelques mots. Un sourire se peint sur ses lèvres à écouter la réplique de Tasneem. « Je vois que je ne suis pas la seule à ne pas être douée avec les relations », souffle-t-elle, laissant échapper un soupir. « Pourquoi chercher à cacher son naturel ? », qu’elle lui demande, quand la jeune femme lui dit qu’elle prend sur elle pour ne pas paraître sauvage. Anaswara aimerait bien pouvoir dire qu’elle prend sur elle pour ne pas paraître comme ci ou comme ça. Elle n’a rien à cacher.

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
Tasneem
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11285-tasneem#280719http://www.throwndice.com/t11284-tasneem 

MESSAGES : 202
AVATAR : Amandla Stenberg
ÂGE : 18
LOCALISATION : Afrique du Sud
MÉTIER : Lycéenne
ÉTAT D'ESPRIT : Hyperactive


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
7 rings, 19:55 fri. 01 Empty
MessageSujet: Re: 7 rings, 19:55 fri. 01   7 rings, 19:55 fri. 01 EmptyLun 1 Avr - 22:33

Dans ce genre de situations, quand tu ignores sur quel pied danser, la plus sage des décisions, c’est de prendre le taureau par les cornes et de tenter toi-même l’aventure. Tu es certain de te faire ta propre idée sur la question et de ne plus avoir le moindre doute. C’est ce que je propose à ma camarade de faire en dégainant un verre. Je n’ai rien d’autre sous la main, parce qu’il faudrait aller chercher l’une des nombreuses caisses un peu plus loin, là où l’on trouve des tas de bibelots en tout genre que l’on peut exploser à sa guise. A en juger par le nombre de débris qui jonchent le sol, certains se sont déjà grandement fait plaisir aujourd’hui et la salle n’a pas encore été nettoyée. « D’un point de vue purement thérapeutique, c’est effectivement le mieux à faire. Tu auras une source de colère à exorciser ! » Des gens qui m’ont causé du tort, des trucs qui me mettent en colère ou me font souffrir, il y en a tellement que j’ai l’embarras du choix. Je pourrais briser des objets encore et encore pendant une éternité que je n’arriverais pas au bout de cette longue liste. Grisant d’arriver à un tel constat, surtout à mon âge. Je n’ai que dix-huit ans après tout. Je devrais être une jeune fille insouciante, on en est loin. Ma camarade s’apprête à se lancer, je la vois concentrée, perplexe. « Sinon, tu peux juste penser à ce candidat en question, ça peut aider ! » Je lui adresse un clin d’œil complice et acquiesce à son constat sur les personnes peu douées pour les relations. « Ce n’est clairement pas mon fort. Si j’agissais naturellement… J’pense que je ne ferais pas long feu, je ne serais pas très avenante, pas très bavarde non plus… Les rapports humains c’est hyper compliqué, je me méfie trop je crois. »
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
7 rings, 19:55 fri. 01 Empty
MessageSujet: Re: 7 rings, 19:55 fri. 01   7 rings, 19:55 fri. 01 EmptyMar 2 Avr - 18:13

Anaswara suggère qu’elle doit penser à quelque chose ou quelqu’un qui pourrait la mettre en colère. Difficile de faire la liste qui l’énerve ou qu’elle déteste. Elle reste songeuse, quelques instants, avant de questionner sa camarade sur les affinités qu’elle aurait commencé à tisser en ce début d’aventure avec les autres. Parfois les premières impressions ne trompent pas. Elles guident la confiance que l’on peut donner à tel ou tel individu, bien que parfois elle puisse être trahie. Il y a bien quelqu’un à qui elle pense à cet instant. Elle ne lui fait pas confiance. Elle ne le croit pas et a décidé qu’elle ne le portera pas dans son coeur. A ce sujet, Tasneem lui propose de penser à ce candidat-là pour s’adonner à cette nouvelle activité. « Très bien, pensons donc à Jesse », scande-t-elle. Néanmoins les deux jeunes femmes semblent partager un point commun : elles ne sont pas douées dans les relations sociales et auraient tout à apprendre (ou réapprendre?). Elle écoute attentivement la réponse de sa camarade. Elle hoche délicatement la tête quand elle lui fait remarquer que les relations humaines sont compliqués. Elle ajoute qu’elle se méfie. Qu’elle se méfie trop. « Comment se fait-il que tu sois devenue si méfiante à l’égard des autres ? », souffle-t-elle. On ne naît pas méfiante, on le devient. Le regard de l’oriental s’attarde sur les pans des murs, avant de s’approcher des équipements disposés dans un coin de la pièce. Elle fait quelques pas en leur direction : « je suppose que nous devons porter ça ? », demande-t-elle en parlant des casques.

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
Tasneem
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11285-tasneem#280719http://www.throwndice.com/t11284-tasneem 

MESSAGES : 202
AVATAR : Amandla Stenberg
ÂGE : 18
LOCALISATION : Afrique du Sud
MÉTIER : Lycéenne
ÉTAT D'ESPRIT : Hyperactive


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
7 rings, 19:55 fri. 01 Empty
MessageSujet: Re: 7 rings, 19:55 fri. 01   7 rings, 19:55 fri. 01 EmptyMar 2 Avr - 22:54


Il y a des personnes qui ont un tempérament hyper facile à vivre, j’irais même jusqu’à employer le terme gérer parce que tu peux tout leur dire, tout leur proposer sans avoir à craindre de te prendre une veste. J’aimerais parfois être un peu plus comme eux, savoir sourire peu importe les circonstances, ne trouver que le positif, parvenir à me lier d’amitié avec n’importe qui, ne pas avoir à réfléchir cent mille ans avant de prendre mon courage à deux mains pour aborder les autres… Il y a fort à parier que ma vie serait sacrément différente – et nettement moins solitaire – si j’étais capable de fournir de tels efforts sans avoir l’impression de foncer tête la première dans un mur en béton armé. Le plus ironique dans tout cela, c’est que j’ai parfois envie de faire un tel effort, de marquer le coup lorsque je suis dans mes bons jours en tentant quelques approches vers des camarades de classe, des gens que je croise régulièrement et qui ont l’air sympathiques. Le naturel revient néanmoins toujours au galop et me ramène à un constat qui glace le sang et étouffe toute tentative de sociabilisation dans l’œuf : les gens te poignardent toujours quand tu as le dos tourné, encore plus quand tu es gentil avec eux. J’ai une vision sacrément pessimiste du monde qui m’entoure, je vous l’accorde, mais j’ai perdu foi en l’humanité il y a un bon moment. Jesse, le candidat qu’elle ne porte pas dans son cœur porte ce prénom. « Il ressemble à quoi ? Moi et les prénoms… » Je tente de me justifier, j’aurais beaucoup plus de facilités à le situer si elle m’en offre une description physique – aussi caricaturale soit elle -. Je parle déjà trop, forcée de répondre à une question qui implique d’être profonde et d’en donner un peu trop sur ma vie, ce que je déteste faire. « Pour faire simple et concis… On va dire que les gens qui m’entourent ont une facilité assez déconcertante à m’abandonner ou à me décevoir sans cesse ! » Je me sens gênée d’en parler, même si je reste hyper générale, j’ai l’impression de me livrer et bordel ce que je déteste cela. Je jette un œil aux casques qu’elle désigne du regard. « C’est plus prudent, en effet, un fragment de verre peut être aussi redoutable qu’une lame de couteau ! » Surtout s’il est expulsé avec un peu de vitesse, de quoi couper la peau comme du beurre. « Tu viens d’où ? »  
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
7 rings, 19:55 fri. 01 Empty
MessageSujet: Re: 7 rings, 19:55 fri. 01   7 rings, 19:55 fri. 01 EmptyMer 3 Avr - 13:46

Elle n’hésite pas sur l’identité de la personne à choisir pour cette session dans la fury room. Jesse. Il est le seul, qui, sur l’échelle de Richter des affinités de la belle, se situe à 0. Aussitôt Tasneem lui demande à quoi il ressemble. « A un garçon qui ne sait pas parler », scande-t-elle, avant de continuer sa description « qui n’est pas très épais ». Pour ne pas dire maigrichon ou qu’il a un corps de lâche. Son interlocutrice ne doit pas avoir du mal à se visualiser le candidat juste au détour de sa première caractéristique. Elle est peut-être un peu trop dure avec lui. « Tu vois qui c’est ? », qu’elle l’interroge. La description était certainement courte mais elle pense qu’elle a été efficace dans son descriptif. Elle écoute par la suite sa camarade d’une oreille attentive, elle la questionne sur le fait qu’elle se méfie des autres. Comment se fait-il qu’une femme aussi jeune qu’elle soit aussi méfiante avec son entourage ? Tasneem lui apprend que son entourage a une facilité à l’abandonner et à la décevoir sans cesse. « Comment peux-tu l’expliquer ? Que ton entourage puisse te décevoir, t’abandonner ? », la questionne-t-elle. Elle est curieuse. Elle l’est peut-être un peu trop maladroitement. Finalement, Anaswara se dirige vers les quelques casques qui trônent dans un coin de la pièce. Elle suppose qu’elles doivent en porter un. « Hon ! Effectivement, ce serait plus prudent... ». Elle ne souhaite pas se blesser et abîmer son corps. Elle se penche pour se saisir d’un des casques et le mettre sur sa tête. Ce casque dénote avec sa robe et les escarpins qu’elle porte. « Je ne paie vraiment pas de mine... », souffle-t-elle, en se tournant vers sa camarade. Cette dernière la questionne. D’où vient-elle ? « Je viens de Dubaï », articule-t-elle. « Et toi ? ».

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
Tasneem
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11285-tasneem#280719http://www.throwndice.com/t11284-tasneem 

MESSAGES : 202
AVATAR : Amandla Stenberg
ÂGE : 18
LOCALISATION : Afrique du Sud
MÉTIER : Lycéenne
ÉTAT D'ESPRIT : Hyperactive


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
7 rings, 19:55 fri. 01 Empty
MessageSujet: Re: 7 rings, 19:55 fri. 01   7 rings, 19:55 fri. 01 EmptyMer 3 Avr - 16:41

Parmi la foule de candidats qui composent le casting de cette douzième édition de Thrown Dice, ma camarade imaginerait donc Jesse à la place de tous ces éléments à détruire dans la Fury Room. J’ai du mal à me souvenir des prénoms, il y en a une quantité bien trop importante à retenir d’un seul coup, en plus de tous les lieux, de tous les indices, de la chasse aux secrets et de tous ces petits éléments annexes qu’il faut prendre en compte. Je demande donc une description qui, sans en dire trop, me permet de tilter immédiatement et de reconnaitre le jeune homme qu’elle exècre. « C’est le petit con qui bégaie, c’est ça ? » Je l’ai croisé au studio de musique, le mec a failli me faire crisser avec sa glace qui dégoulinait de partout au-dessus du piano. S’il l’avait souillé, je puis vous assurer qu’il aurait souffert et que c’est sa tête qui ornerait cette salle de la torture. « Je vois qui c’est ouais, et n’hésite pas à mettre un ou deux petits coups supplémentaires pour moi ! » Je suggère, un sourire en coin. Je me retrouve dans une situation compliquée, qui nécessiterait une extraction d’urgence, parce qu’on parle un peu trop de moi pour mon propre bien. Je me sens mal à l’aise et ça doit surement se voir à cent kilomètres à la ronde. « Je ne sais pas… Faudrait leur poser la question… » Certains ne pourront malheureusement pas répondre à de telles interrogations… L’abandon, il peut être volontaire ou imposé par certaines tragédies. « J’imagine que je le mérite, d’une manière ou d’une autre. Ce doit être de ma faute, il n’y a pas de fumée sans feu ! » Place à l’équipement adéquat pour éviter toute catastrophe, un casque, avec mes cheveux c’est toujours un grand moment. « Je vais me contenter de t’observer de loin, les casques et ma chevelure ne font pas très bon ménage ! » J’ai déjà donné, qui plus est. Je préfère donc battre en retraite, lui laisser le loisir de se défouler tout en profitant de l’opportunité pour la questionner sur ses origines. « Native ou plus ou moins récemment installée là-bas ? » Je demande sans trop savoir pourquoi. « Mamelodi, Afrique du Sud. » Rares sont les étrangers qui parviennent à situer Mamelodi au bon endroit. Je peux les comprendre, j'imagine que j'aurais les mêmes difficultés à placer certaines villes d'Afrique du Sud si je n'étais pas originaire de là-bas.      
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Lyon] Kotei 2008 de Legend of the Five Rings, 19/20 Avril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: FURY ROOM-
Sauter vers: