Partagez
 

 speechless, 02:35 sun. 01

Aller en bas 
AuteurMessage
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
speechless, 02:35 sun. 01 Empty
MessageSujet: speechless, 02:35 sun. 01   speechless, 02:35 sun. 01 EmptyDim 31 Mar - 19:38

La soirée s’achève. Le trop d’informations lui a donné quelque peu mal à la tête. Elle profite de se retrouver seule pour s’éclipser avec ses bagages dans la chambre qu’on lui a attribué pour la semaine. Elle a hérité de l’une des deux meilleurs chambres, il semblerait. Elle ne fait pas attention à ces détails. Tant qu’elle a un endroit où dormir, elle ne s’en plaindra pas. Elle découvre la première l’antre de la semaine. Son regard se pose sur les deux lits. Elle se souvient qu’elle partage sa chambre avec @Esmeralda, une jeune femme avec qui elle n’avait pas eu l’occasion d’échanger au cours du prime. Anaswara dépose ses valises dans un coin de la chambre, attendant l’arrivée de la cohabitante de cette chambre. Celle-là ne tarde pas à venir. La brune l’accueille avec un sourire. « Je t’attendais », souffle-t-elle. « Tu as une préférence pour le lit ? Droite ou gauche ? », qu’elle lui demande. Esmeralda fait peut-être parti de ces gens qui se soucient de ses détails et dont le choix du lit a une grande importance. Elle est soucieuse du bien-être de sa colocataire éphémère. Elle n’aimerait pas la froisser. Du mois, elle fera de son mieux pour que cela n’arrive pas. « En tout cas, je ne sais pas toi », commence-t-elle en laissant sa voix en suspens. « Mais je suis soulagée de partager ma chambre avec une jeune femme », qu’elle confie dans un sourire. Elle vivrait clairement mal la cohabitation avec un homme. Fort heureusement, la production l’avait associé à une candidate.



_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 717
AVATAR : audreyana michelle.
ÂGE : 22


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 11000£
AFFINITÉS:
speechless, 02:35 sun. 01 Empty
MessageSujet: Re: speechless, 02:35 sun. 01   speechless, 02:35 sun. 01 EmptyLun 1 Avr - 16:04

Ça y est, c’est le moment où tu dois t’installer dans ta chambre. La soirée est bien avancée et tu as mal aux pieds avec les chaussures à talons que les stylistes t’ont refilées. Tu as apporté toutes tes valises avec toi. Elles sont plutôt lourdes étant donné la tonne de bagages que tu as traînées avec toi. Tu parcours le palace jusqu’au deuxième étage pour y retrouver ta chambre de luxe. Au prime, tu as appris que tu logerais dans la même chambre qu’une dénommée @Anaswara. Lorsque tu entres dans la pièce, tu ne peux t’empêcher d’avoir un air d’étonnement tellement que tu n’en reviens pas de ce que tu vois. Tu n’as jamais vu une chambre aussi grande et jolie de toute ta vie. Même dans tes rêves, tu n’aurais jamais pu concevoir un aussi bel espace pour dormir paisiblement et confortablement. Lorsque tu entres, tu t’aperçois que ta colocataire pour la prochaine semaine est déjà là. Visiblement, elle t’attendait avant de choisir son lit. Tu vois que ses valises sont déjà déposées dans un coin de la chambre. Tu ne te gênes pas pour déposer les tiennes sur le lit de gauche et tu t’empresses de serrer dans tes bras la jeune femme qui t’accueille avec un large sourire. Tu te recules légèrement d’elle et laisses tomber tes mains le long de ses deux bras et tout en la regardant droit dans les yeux tu lui dis : « Wow! Tu es si belle. Je suis sur que tu plairais beaucoup à la communauté. » Tu la regardes avec fascination, un grand sourire béat sur les lèvres. Elle te demande quel lit tu préfères et tu lui réponds simplement « si ça te dit, j’aimerais bien qu’on dorme dans le même lit. Je dors toujours avec de la compagnie habituellement et je ne veux pas me sentir trop dépayser. C’est pour mon bien après tout.» Tu lui fais les yeux doux et laisses échapper un petit rire « celui de droite est plus proche de la fenêtre » et tu enchaines en disant « Oh et je t’avertis, je suis très matinale! » lances-tu dans un petit rire. Ensuite, elle te confie qu’elle est soulagée de partager sa chambre avec une jeune femme. Pour toi aussi c’est un soulagement, car avec un jeune homme, tu n’es pas certaine que tu aurais pu partager le même lit. Tu t’allonges sur le lit de droite en regardant le plafond et tu dis « Je crois que ce sera un bel endroit pour faire mes prières. » Tu te relèves et regardes en direction d’Anaswara et lui lances « tu voudras bien te joindre à moi? »
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
speechless, 02:35 sun. 01 Empty
MessageSujet: Re: speechless, 02:35 sun. 01   speechless, 02:35 sun. 01 EmptyLun 1 Avr - 18:29

Anaswara ne sait pas comment faire passer le temps, en attendant l’arrivée de sa camarade de chambrée. Elle espère en son for intérieur que celle-là ne traînera pas avec les autres et qu’elle regagnera leur chambre assez rapidement. Quelques minutes après, elle est rejointe par @Esmeralda qu’elle accueille d’un sourire. La réaction de cette dernière la surprend quelque peu. Elle écarquille légèrement les yeux quand elle la prend dans ses bras. Jamais on n’a osé lui offrir une telle démonstration physique. Elle observe attentivement le visage de la jeune femme. Elle parle du fait qu’elle plairait beaucoup à la… à la quoi ? « La communauté ? Qu’est-ce ? ». Elle n’est pas certaine de saisir de quoi elle parle. De quelle communauté parle-t-elle ? Elle s’interroge. Elle lui demande alors si elle a une préférence pour le lit. La réponse de sa camarade la surprend. Elle reste interdite quelques secondes. Elle lui propose de dormir avec elle, ce qui ne lui pose pas de problème en soi… mais elle évoque de la compagnie. Elle dort avec de la compagnie ? « De la compagnie ? ». Avec des hommes ? Elle a déjà capté des bribes de conversation de femmes et d’hommes qui évoquaient de leurs compagnies d’un soir. Est-elle comme ça ? Elle ne sait pas. « Mais cela ne me pose pas de problème qu’on dorme ensemble ». D’ailleurs, Anaswara doit lui confesser qu’elle est soulagée de partager sa chambre avec une autre femme qu’elle. Elle appréhende la cohabitation avec un homme. Esmeralda lui avoue être très matinale. Un sourire se peint sur les lèvres de la brune. « Ca ne me pose pas de souci, je n’ai pas d’heures de sommeil à rattraper à cause du décalage horaire », émet-elle sur un ton amusé. Contrairement à certains, son sommeil ne pâtira pas du décalage horaire. « Tu es pratiquante ? », qu’elle lui demande, quand sa camarade lui dit que l’endroit sera parfait. Elle ne sait pas quelle religion peut pratiquer la jeune femme. D’ailleurs, cette dernière lui propose de se joindre à sa prière. « C’est gentil... », commence-t-elle. « Mais je ne pense pas que nous ayons reçu le même enseignement religieux », qu’elle confesse dans un sourire.

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 717
AVATAR : audreyana michelle.
ÂGE : 22


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 11000£
AFFINITÉS:
speechless, 02:35 sun. 01 Empty
MessageSujet: Re: speechless, 02:35 sun. 01   speechless, 02:35 sun. 01 EmptyLun 1 Avr - 18:54

Tu sens déjà que tu vas te plaire dans ce palace, en compagnie de tous les autres candidats. La plupart que tu as rencontrés ce soir t’ont semblé gentil et agréable. Maintenant, tu appréhendes un peu de rencontrer ta colocataire, mais en fait, tout se passe plutôt bien. Tu sens que vous allez avoir une belle chimie, elle et toi. Elle semble être douce, tout comme toi. Par contre, tu adores la proximité avec les gens, ce qui n’est pas le cas pour tout le monde. Tu te rends compte que ton comportement peut sembler parfois anormal, mais tu es comme tu es et l’acceptation de soi et des autres est une priorité chez toi. Tu vois que ta camarade de chambre semble surprise par autant de spontanéité de ta part. Elle est aussi surprise par toutes tes réponses et tes confessions. Évidemment qu’elle ne connaît pas la communauté «  c’est une communauté au Vatican. Nous sommes tous croyants et pratiquants» lui confies-tu avec un large sourire. Tu ne sais pas trop si cela la rend mal à l’aise ou si elle aime bien le fait que tu te livres à elle « oui, nous dormons toutes les filles ensemble. Je partage mon lit avec une autre fille de la communauté. Mais ne t’inquiète pas, elle n’est pas de nature jalouse » lui dis-tu avec un petit clin d’œil et en laissant échapper un petit rire. Effectivement, cela peut sembler étrange pour quelqu’un qui ne vient pas de la communauté. Là-bas, vous dormez tous dans la même pièce et deux par lits. Évidemment, les filles sont ensemble et les garçons sont dans une autre chambre. Heureusement, Anaswara n’éprouve pas de manque de sommeil. Parfait alors! Vous pourrez vous réveiller toutes les deux à la même heure! Tu te réjouis déjà à l’idée de l’avoir comme colocataire durant une semaine « je crois qu’une semaine de colocation dans la même chambre c’est trop court. Je suis certaine qu’à la fin de la semaine, nous serons comme des sœurs » lui dis-tu sur un ton enjoué. Par la suite, elle te demande si tu es pratiquante « oui, il y a de ça maintenant 1 an, je fais la prière à tous les jours et tous les soirs avant d’aller au lit ». Ensuite, elle t’annonce qu’elle ne fera pas la prière avec toi. Tu ne peux t’empêcher de laisser apparaitre une mine dépitée sur ton visage « il n’y a pas de soucis, mais je peux t’apprendre si tu veux » lui proposes-tu avec toute la gentillesse du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
speechless, 02:35 sun. 01 Empty
MessageSujet: Re: speechless, 02:35 sun. 01   speechless, 02:35 sun. 01 EmptyLun 1 Avr - 19:42

De quelle communauté parle-t-elle ? Celle de Thrown Dice ? Elle doute qu’elle soit appréciée par celle-ci. Elle n’a pas été remarquée par celle-là. Elle écoute d’une oreille attentive la réponse de sa camarade. Elle parle d’une communauté au Vatican, composée de personnes croyantes et pratiquantes. « Comment as-tu intégré cette communauté ? », qu’elle l’interroge. C’est alors que sa camarade lui explique qu’elle l’habitude de dormir avec de la compagnie, ce qui l’intrigue quelque peu. Cela ne peut pas être ce à quoi elle pense. Esmeralda ne peut être volage, cela ne coïncide pas avec ce qu’elle vient de lui confier à son sujet. Elle dort avec d’autres jeunes femmes, partageant son lit avec. « Si elle n’est pas jalouse alors, je n’ai rien à craindre donc ? », qu’elle réplique sur un ton plaisant. La scène lui paraît quelque peu surprenante. Elle n’était pas préparée à une telle proposition, aussi innocente soit-elle. Quant à se réveiller tôt, cela ne dérange pas la brune puisqu’elle n’a pas d’heures de sommeil à rattraper. Effectivement son voyage n’a duré à peine une heure. La production aurait même pu privilégier un voyage dans une voiture privatisée pour l’occasion mais elle a eu envie de faire les choses en grand, même pour une banale candidate comme Anaswara. « Tu es bien optimiste sur notre colocation », émet-elle. Elle plaisante. Elle ne voit pas pourquoi cela ne fonctionnerait pas entre les deux jeunes femmes, quand bien même Anaswara ne soit pas douée avec les relations sociales. « J’oubliais, je m’appelle Anaswara », décline-t-elle. Sa camarade est pratiquante, depuis un an qu’elle lui révèle. « Pourquoi t’es-tu convertie ? ». C’est qu’elle déduit à écouter la jeune femme, lui expliquer que cela fait un an qu’elle pratique la religion. Elle lui adresse une moue désolée, quand elle se propose à lui apprendre les prières. Ce n’est pas qu’une question d’apprentissage, c’est une question… personnelle. « C’est quelque chose de personnel, d’intime », souffle-t-elle. « Tu sais quoi ? Pendant que tu feras ta prière, j’irai quitter mon sari pour mettre mon pyjama, dans la salle de bain », qu’elle propose. Il lui semble ne pas encore avoir entendu du bruit dans la pièce en question. La brune se dirige vers l’une de ses valises, qu’elle ouvre. Son regard s’attarde sur le dressing. Elle rangera quelques unes de ses affaires dedans, demain matin. Elle est bien trop fatiguée pour se lancer dans une telle mission. Elle s’affaire à trouver l’un de ses pyjamas et sa trousse de toilette. Elle s’échappe de leur chambre pour gagner la salle d’eau. Elle quitte son sari noir doré pour s’habiller de son pyjama. Elle se démaquille et se détache les cheveux. Prête dans sa tenue de nuit, elle retrouve Esmeralda dans leur chambre. Elle se présente devant la charmante demoiselle, avant de scander un : « je ne t’autorise pas à te moquer de mon pyjama ».

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 717
AVATAR : audreyana michelle.
ÂGE : 22


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 11000£
AFFINITÉS:
speechless, 02:35 sun. 01 Empty
MessageSujet: Re: speechless, 02:35 sun. 01   speechless, 02:35 sun. 01 EmptyMer 3 Avr - 2:27

@Anaswara

Tu vois bien que la communauté du Vatican intrigue ta camarade de chambre. Elle te questionne sur ce qu’elle est et comment tu as pu l’intégrer. Tu es contente de voir que cela peut l’intéresser, même si tu ne sais pas si c’est par réel intérêt qu’elle te questionne ou plutôt par politesse. De toute manière, c’est un sujet dont tu adores parler. La communauté, c’est ta famille, ils sont tout pour toi. Tu as été élevé dans ce milieu « en fait, je fais partie de la communauté depuis que je suis née. C’est l’endroit où j’ai été élevé» lui confies-tu. Tu réalises que tu viens de lui dire que tu aimes avoir de la compagnie pour dormir. Tu ne sais pas trop ce qu’elle va s’imaginer, mais tu te reprends tout de suite « en fait, c’est que nous avons seulement 2 chambres pour 10 personnes. Bien sûr, les filles dorment ensemble et les garçons ensemble. Il n’y a que 3 lits par chambre. » lui dis-tu enchainé d’un petit clin d’œil. Tu la sens bien Anaswara. Elle te fait penser à l’une de tes sœurs de la communauté « tu me fais penser à ma sœur » lui confies-tu avec un sourire pendu aux lèvres. Tes frères et sœurs sont tout pour toi. Tu es perdue dans tes pensées, tu penses à eux. Que font-ils en ce moment? Sont-ils en train de te regarder? Tu sais que peu importe, tu auras toujours leur soutien. Ensuite, ta colocataire se présente à toi « Anaswara, oui je sais! J’ai retenu ton prénom lors du prime. En plus, comment passer à côté d’une aussi belle personne que toi! Je peux t’appeler Ana? » lui demande-tu innocemment. Et ensuite, tu trouves ta colocataire bien curieuse. Elle te pose des questions auxquelles tu ne t’attendais pas. Elle te demande pourquoi tu t’es convertie. C’est une réponse quelque peu personnelle. « Je me suis convertie l’année passée, car mes parents sont croyants et pratiquants depuis ma tendre enfance. Pour ma part, je ne l’ai jamais vraiment été avant ce jour. » Tu laisses ton récit en suspens et tu continues « le jour où mon père et ma mère ont manqué mourir. Ce soir-là, j’ai fait la prière pour la première fois, et ma prière s’est réalisée. Depuis ce temps, je n’ai jamais arrêté de prier et de croire en Dieu, je crois en ce qu’il est capable de faire. Il a sauvé mes parents! Ma prière a été exaucée! » et maintenant, tu te rends compte que quelques larmes déferlent sur tes joues. Tu les balaies du revers de ta main et tu souris à Anaswara. Tu ne veux tout de même pas qu’elle croie que c’est de sa faute si tu es dans cet état. Tu ne pensais quand même pas diriger la conversation vers un sujet aussi émotionnel pour toi. D’ailleurs, tu ne sais toi-même pas trop comment tu te sens. Tu es partagé entre la tristesse ou si le fait de raconter cette histoire te fait du bien. Elle ne semble pas emballée par l’idée d’apprendre la prière « je comprends. Je t’attends ici et je ne bouge pas » lui dis-tu avec un faible sourire perché sur tes lèvres. Tu prends un moment de paix pour réfléchir à ce que tu souhaites demander ce soir et tu commences « Mon Dieu, faites que… » tu t’arrêtes soudainement lorsque Anaswara entre dans la chambre « que Anaswara ne m’en veulent pas trop! » dis-tu en jetant un regard dans sa direction. Tu ne peux t’empêcher de rire de son pyjama, de son allure plutôt. C’est un rire taquin, ce n’est pas quelque chose de méchant. Tu te lèves pour aller t’allonger sur le lit et tu tapes légèrement sur la couverture juste à tes côtés « tu te joins à moi, partenaire? » lui lances-tu avec une voix rauque, tout en bougeant tes sourcils de haut en bas pour faire genre que tu la dragues et tu ne peux t’empêcher de rire, car tu te trouves ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
speechless, 02:35 sun. 01 Empty
MessageSujet: Re: speechless, 02:35 sun. 01   speechless, 02:35 sun. 01 EmptyMer 3 Avr - 19:24

Anaswara ne peut s’empêcher de questionner sa camarade sur ce dont elle lui parle. Elle ne sait pas qui est cette communauté. Elle n’ose pas le dire mais elle ne pense pas que la communauté l’apprécierait, après avoir entendu les explications d’Esmeralda. Cette dernière précise qu’ils n’ont que deux chambres pour… dix personnes et trois lits par chambre – voilà ce qui pourrait donner des idées à la production pour une prochaine saison, deux chambres, dix individus par chambre –. La belle hoche délicatement la tête. Puis sa camarade continue de prendre la parole. Elle lui fait penser à sa sœur. « Oh ? » elle laisse ses lèvres en suspends. « Ta sœur ? », qu’elle répète un peu naïvement. « Qu’est-ce qui te fait penser à elle chez-moi ? ». Elle est quelque peu curieuse de savoir ce qui pourrait lui rappeler sa sœur en la voyant. C’est alors qu’Anaswara décline son identité. Elle lui dit qu’elle a retenu son nom. « C’est gentil », qu’elle souffle à voix basse quand elle s’exclame en se demandant comment passer à côté d’une aussi belle personne qu’elle. Pourtant, tout le monde est passé à côté d’elle, ce soir. Tout le monde, sauf peut-être Tonia. « Oui, tu peux ». Elle a son blaze à présent. Ana. Quant à la pratique religieuse de la jeune femme, elle lui confesse qu’elle s’est convertie très récemment. C’est alors qu’elle lui partage un pan de sa vie à laquelle elle ne s’y attendait pas. Elle reste silencieuse, lui offrant simplement un sourire désolé. Elle n’est pas douée avec les autres. Elle ne sait pas si ce qu’elle est en train de faire est la réaction de quelqu’un de… normal. Anaswara décline la proposition de la jeune femme d’apprendre une prière. Elles ne partagenr pas la même religion. La belle prend l’initiative de laisser Esmeralda seule dans leur chambre pour faire sa prière, pendant ce temps, elle se changera et fera sa toilette du soir. Ainsi elle disparaît de la chambre pour découvrir une nouvelle pièce, la salle d’eau. Celle-là, d’ailleurs, ne semble pas encore visitée. Les deux autres candidats de la chambre voisine ne semblent pas être encore montés découvrir ces lieux. Quelques minutes plus tard, elle retrouve la jeune femme dans la chambre qui semble ne pas avoir bougé. Elle l’intime d’ailleurs de ne pas se moquer de son pyjama – qu’elle juge très mignon, d’ailleurs elle se moque bien de ce que l’on pourrait en penser –. Elle prend un air faussement outrée, en écoutant les mots qui s’échappent de la bouche de la petite brune. Par la suite, elle l’invite à se joindre à elle sur le lit. Elle opine de la tête, avant de lui faire un geste de la main, lui signifiant d’attendre. En effet, Anaswara se dirige vers l’une de ses valises et ouvre l’une des poches. Elle y plonge l’un de ses bras. Soucieuse, elle semble chercher quelque chose. Elle se mord la lèvre inférieure. Un soulagement de soulagement se peint sur son visage quand elle se saisit avec ses longs doigts son bien précieux. Elle le sort et le serre précieusement dans la paume de sa main, avant de refermer la poche. Elle se tourne vers Esmeralda et avance vers le lit. Elle s’assoit sur le bord et glisse sous l’oreiller l’objet. « Me voici », souffle-t-elle, en se tournant vers elle.

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 717
AVATAR : audreyana michelle.
ÂGE : 22


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 11000£
AFFINITÉS:
speechless, 02:35 sun. 01 Empty
MessageSujet: Re: speechless, 02:35 sun. 01   speechless, 02:35 sun. 01 EmptySam 6 Avr - 2:10

@ANASWARA

Tu sais que, parfois, tu peux agir de façon qui semble anormale avec les autres. Tout ça, car tu n’as jamais quitté ta communauté. Ce soir, c’est la première fois que tu mets les pieds en dehors du Vatican. En fait, les candidats de Thrown Dice sont les premières personnes que tu vois en dehors de ceux de ta communauté. C’est pour cette raison que tu ne peux t’empêcher de toujours faire des rapprochements entre les candidats ainsi que tes frères et sœurs, puisque ce sont les seuls êtres humains que tu as connus dans ta vie. Cela te fascine de voir autant de nouveaux visages d’un coup et d’autant plus de prénom à retenir. Il faut dire qu’Anaswara te fait beaucoup penser à l’une de tes sœurs. Tu en as beaucoup à la communauté des sœurs, mais plus précisément, elle te fait penser à Anastasia. Elle dégage la même aura et surtout la même divinité si l’on peut dire, peut-être le fait aussi que leur prénom se ressemble beaucoup. Elle te regarde d’un air assez étonné en te questionnant sur ta sœur et les ressemblances qu’elle pouvait avoir avec elle « vous dégagez toutes les deux une aura très » tu t’arrêtes pendant quelques instants pour trouver le bon mot « particulière et propre à vous » ajoutes-tu. Tu es quelque peu triste qu’Anaswara décline ton offre d’apprendre la prière. Tu aurais aimé pouvoir partager ce lien spécial avec ta colocataire de chambre. Lorsque tu fais la prière, tu es habituée à la faire avec tes frères et sœurs de la communauté. Ici, tu dois la faire seule, et il faut dire que ça te rend tout de même triste. Tu te contentes donc de faire ta prière seule durant que ta compagne te quitte pour aller se changer dans la salle de bain. Tu commences, mais tu t’arrêtes net lorsque tu entends Anaswara entrer dans la pièce, vêtue de son pyjama, qui faut le dire, est plutôt très mignon. Tu penses d’ailleurs qu’il faudrait toi aussi que tu aies te changer, puisque tu es toujours vêtue de ta petite robe du prime. Tu ne peux t’empêcher de rire en la voyant et surtout lorsqu’elle te mentionne très bien de ne pas le faire. Après cet épisode, tu vas t’étendre dans le lit en regardant le plafond. Tu tapes gentiment sur le côté du lit qui est toujours libre pour inviter ta partenaire à venir te rejoindre. Tu remarques bien que la jeune femme s’est dirigée vers sa valise pour y prendre un objet. Elle le tient au creux de sa main et il faut dire que toi ça t’intrigue de savoir ce que c’est. Tu ne connais pas tellement les règles de société, ce qui est bien de faire ou ce qui ne l’est pas. Alors, tu soulèves l’oreiller ou la jeune femme avait caché l’objet et tu dis « AH AH! » sur un ton accusateur « que nous caches-tu jeune fille ? » dis-tu en la fusillant du regard et prenant le ton d’un détective. Tu te doutes que cet objet à surement une signification importante pour elle et que si elle le gardait caché sous son oreiller, c’est peut-être car elle ne voulait pas que tu le voies. Mais toi, curieuse comme tu es, tu ne peux t’empêcher de vouloir tout savoir et tout connaitre, même si cela ne t’a jamais rien apporté de vraiment bon dans ta vie. Tu aimes jouer au détective et encore plus lorsque cela ne te concerne vraiment pas. Tu ne sais pas trop quelle réponse tu attends de sa part, mais tu ne lâches pas son regard, et tu ne le feras pas tant qu’elle ne t’aura pas expliqué ce qu’elle cache sous son oreiller.
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1974
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
speechless, 02:35 sun. 01 Empty
MessageSujet: Re: speechless, 02:35 sun. 01   speechless, 02:35 sun. 01 EmptySam 6 Avr - 18:28

Elle écoute sa camarade de chambrée, mais elle a l’impression de sombrer dans une certaine incompréhension. Elle ignore si c’est la fatigue de ces dernières vingt-quatre heures qu’elle vient de vivre – mais cela pourrait fortement l’expliquer. Son interlocutrice lui parle d’abord d’une communauté, puis maintenant d’une sœur. Elle lui rappellerait sa sœur. Elle l’interroge sur cette sœur en question. Qu’est-ce qui chez Anaswara lui rappelle à cette fameuse sœur ? Elle porte son attention vers la petite brune qui prend la parole, avec une certaine hésitation, pour lui répondre. Elles auraient toutes les deux le même aura. Elle hoche doucement la tête, accueillant les paroles avec un discret sourire. Finalement, l’Orientale s’échappe de leur chambre pour se changer et se démaquiller. Elle quitte ses apparats d’un soir pour une tenue moins remarquable. Quelques minutes après, elle entre dans l’antre qu’on lui a attribué pour la semaine. Elle est quelque peu soulagée de ne pas avoir croisé les deux habitants qui ont hérité de la chambre voisine. Avant de prendre place sur le lit, Anaswara se dirige vers l’une de ses valises. Un certain soulagement se peint sur son visage lorsqu’elle retrouve son amulette qu’elle tient précieusement dans le creux de sa main. Elle glisse son précieux bien sous son oreiller, alors qu’elle n’a pas le temps de s’installer dans le lit que sa camarade retire l’oreiller. Elle reste stoïque, alors que sa camarade l’appelle « jeune fille ». Anaswara, trente ans, que certains considèrent encore comme une jeune fille alors. « Repose l’oreiller  », émet-elle d’une voix calme. Elle n’a pas besoin de lui préciser ce qu’est cet objet, puisqu’elle le voit de ses propres yeux. « On devrait essayer de dormir  », souffle-t-elle. «  Il est tard  ». Alors qu’elle se saisit de l’oreiller pour le reposer et ainsi s’installer sur le lit. « Pourquoi avoir décidé de quitter ta communauté ? », qu’elle lui demande. Ca l’intrigue tout de même ça.

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: CHAMBRES 5 ÉTOILES-
Sauter vers: