Partagez
 

 room with a view (mardi, 14h10)

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 687
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
room with a view (mardi, 14h10) Empty
MessageSujet: room with a view (mardi, 14h10)   room with a view (mardi, 14h10) EmptyDim 14 Avr - 22:17

@Lula @Tonia

Je découvre tout un univers de chambres inconnues. L'air de rien, mains dans les poches de mon short de sport noir je zieute ici et là pour voir qui se prélasse au lieu de sociabiliser. C'est l'heure de la sieste dans ce coin de monde. J'ai appris ça pendant mes vacances/tournages répétés à Formentera et à Essaouira. Y a un moment où le soleil tape trop fort pour que les esprits s'activent devant un ordi ou sur un chantier. Moi ça me déplait pas cette léthargie assumée. En général sur les set on carbure le matin, très tôt, et en début d'aprèm y a aussi un certain espace qui est laissé à l'épuisement. Comme on est une bonne bande de mecs du même âge et de la même dégaine on carbure pas mal à la bière en attendant le moment où il faut tout démonter. Ca laisse aussi une certaine place à cet état second affreusement agréable. Quand tu sens tout ton corps qui relâche la pression et ton cerveau qui se met en pause. C'est un vrai délire. Je crois que c'est une de mes définitions du bonheur, être un peu bourré sous le soleil. Genre sur un transat avec les pieds dans l'eau, ou même simplement étalé sur la plage. Je m'endors direct et tu me réveilles que trois heures plus tard, la tête en feu et le corps ankylosé. Mais putain, si heureux. Aucun mal à me refoutre au taf pour démonter et transporter des décors pendant trois heures après. Y a ça et puis y a la situation opposée, le speed parisien avec le boum boum qui m'éclate le coeur, quand mes collègues se métamorphosent en mes potes et que la lumière laisse place aux lueurs de la nuit. J'ai envie de faire la fête, ça me manque déjà au bout de dix jours dans l'aventure. J'ai envie de me laisser aller, j'ai envie de danser, de pas trop réfléchir, de retomber dans les contrebas de mon inconscience. Ca me rend tout bizarre, un peu impatient, un peu frénétique, et j'ai besoin de communiquer avec quelqu'un. Vu que tout le monde pionce ou glande dans la piscine je cherche un survivant. Ma survivante, en l'occurrence, c'est Tonia. Je la crame en train de zieuter sa tablette étalée sur son lit. Tu dors pas. Je m'invite sans trop de honte. Tout le monde dort c'est exaspérant. Et je fais partie de ce tout le monde le reste des jours. Juste pas maintenant. Maintenant je suis bien trop dans l'attente qu'un truc excitant se passe. Vu que les lits sont énormes je m'étale sur celui de Tonia et je m'appuie sur mes coudes en détaillant la chambre. C'est pas mal cette pièce. Le lieu idéal pour une after party tu penses pas ? Grand sourire face aux yeux suspicieux de la blonde. Ah! Lula. Lula qui m'aime pas trop je crois, même si je pense avoir bien plus dit de ma personne à elle qu'au reste des candidats réunis. Ca tombe bien que t'arrives, on était justement en train de projeter l'orga de la prochaine soirée dans votre piaule. Avec ça si je me fais pas jeter dans les cinq minutes je suis plutôt content.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
Lula
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 553
AVATAR : laura b.
ÂGE : 24
LOCALISATION : belleville
MÉTIER : athlète, spécialité 100m et 4x100m.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 55k
AFFINITÉS:
room with a view (mardi, 14h10) Empty
MessageSujet: Re: room with a view (mardi, 14h10)   room with a view (mardi, 14h10) EmptyDim 14 Avr - 23:23

Je m'arrête, transpirante, sous ce soleil trop fort, avec les entrailles complètement retournées. Il faut croire que j'avais vraiment envie de me faire mal pendant cette session de course sur la plage. Parfois ça m'arrive, de me dire que je me stopperai uniquement lorsque mon corps craquera. J'ai le coeur qui menace de se déchirer et la respiration qui se déchaine. J'essaie mon front d'un geste rapide avant de retrouver le chemin de ma chambre. Je m’arrête un instant, perplexe, face à d’Icare qui squatte notre chambre. Qu’est ce qu’il fout là ? J'ai un sourcil surpris qui s'arque avant d'hausser les épaules dans une habitude nonchalante trop ancrée. En attendant je vais poser mon iPod et rouler en boule mes écouteurs tout en l’écoutant d’une oreille distraite. Il a décidé de monter sa propre boite de nuit dans notre chambre. Je m'empare d'une serviette pour la plaquer quelques secondes contre mon visage qui brûle. Je le laisse parler, ça me laisse le temps de retrouver mon souffle. Je laisse quelques secondes passer avant de comprendre que je vais devoir me prononcer sur sa nouvelle lubie du moment. « J’ai envie de vomir, je suis dans le thème pour votre gueule de bois » Je balance, comme ça, gratuitement. Parce que ça occupe mon esprit, là maintenant, mon estomac en vrac et ma gorge légèrement irritée. « Tu en penses quoi Tonia ? » Je minaude un peu à ma blonde de la semaine avant de m’engager. Je demande l'avis de ma douce moitié avant de reconsidérer le gueux allongé avec l'assurance d'un propriétaire terrain sur notre lit. Je tente de m'imaginer la soirée et je suis bien évidemment inspirée. « Esaias sera parfait dans le rôle du videur, costaud et désagréable » Je propose d’ailleurs parce que je visualise bien, ça lui fera une bonne raison de se faire détester, ça. « On lui dira de recal les suisses barbus de 28 piges qui vivent dans un beau loft en coloc avec un pote qui est jamais là, pas vrai ? » Je m’adresse, moqueuse, uniquement à Tonia. Je ne vise personne bien évidemment. C’est bon je suis presque emballée par l’idée désormais, il suffisait que je me l’approprie un peu plus pour céder. « Aller vendu ! » Je m'empresse de balancer avec ironie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tonia
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 597
AVATAR : ashley smith
ÂGE : 26
LOCALISATION : flint, michigan.
MÉTIER : soudeuse.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 15 500£
AFFINITÉS:
room with a view (mardi, 14h10) Empty
MessageSujet: Re: room with a view (mardi, 14h10)   room with a view (mardi, 14h10) EmptyLun 15 Avr - 18:14

On se sépare avec Lula et Kenza après notre petit apéro entre copines immunisées. Ma coloc se décide d'aller courir, pour pas perdre la main ou plutôt la jambe, j'imagine, Kenza reste là à se prélasser et moi je retourne vers le palace pour me foutre un peu à l'ombre. Je sens que j'ai mangé le soleil sur la tête pendant trop longtemps et ça me tourne un peu, mes cheveux sont brûlants, mes épaules aussi et quand j'arrive dans ma chambre, je m'affale sur mon lit sans aucune grâce. Je reste là, sans bouger, l'espace de quelques minutes avant de rouler sur le dos et d'attraper ma tablette pour faire un tour sur le réseau de l'émission. Y'a pas grand chose de neuf du coup je poste un truc vite fait qui me fait marrer toute seule.  C'est à ce moment-là qu'Aladdin se décide à passer la porte de ma chambre sans s'annoncer ni rien, comme si le mec était chez lui. Exactement comme je l'aurais fait. « C'est l'heure de la sieste pour les vieux, fais pas ton jeune délinquant » je rétorque avec un sourire moqueur. C'est vrai qu'ils sont tous en train de roupiller les autres là et même moi, j'en suis pas loin, mais plus à cause du soleil qui m'a cramé la cervelle que d'une réelle fatigue. En attendant, Aladdin s'étale à côté de moi mais je prends pas la peine de bouger. Rien à battre, s'il doit m'écraser, il m'écrasera mais je vais pas bouger d'un poil. Je rigole quand même, tout de suite plus réveillée. « Ouais c'est l'effet Upper East Side de la baie vitrée. » enfin baie vitrée, c'est un grand mot, disons plutôt fenêtre qui donne l'illusion. Cette fenêtre c'est moi en fait, carrément pétée mais qui sait jouer à ce qu'elle n'est pas pour rentrer en boite. J'ai pas le temps d'exprimer davantage que je suis emballée par son idée à la con de faire une soirée à deux heures de l'aprem parce que mon nouveau modèle de brune débarque pour rejoindre notre triste trio d'animaux de l'ombre. ça se voit qu'elle vient d'aller courir mais Icare, ça l'empêche pas de l'emmerder et je me marre. « Faudra juste que t'avales un verre de vodka rouge avant pour être raccord avec les néons qu'on a choisis »je réponds tout en sachant très bien que c'était pas mon avis sur ça qu'elle voulait. Si on en est déjà à parler de gerbe entre nous, ils seront pas à ça près. Et elle part dans son délire, Lula, et aussitôt j'imagine Esaias avec ses lunettes de soleil, les mains jointes devant ses couilles et l'air important comme s'il faisait le taf le plus important du monde. J'sais pas, il est tout fin quand même, il risque de se faire retourner comme une tortilla par la foule en délire. « C'est pour plomber l'ambiance direct, ça » Quoi que s'il est videur, ça veut dire qu'il pourra pas plomber l'ambiance à l'intérieur de la soirée. J'ai rien dit. Bon plan. Puis là je hausse les sourcils avant de lorgner Lula avec un sourire ironique, avant de rouler des billes vers Icare et revenir sur elle. « Oula j'vous sens tendus là, je vous laisse vous tripoter un coup puis j'reviens, ok ? » Si mes deux co-auteurs commencent à se chercher de loin avec moi au milieu ça va pas le faire.

_________________
"i cared for eight seconds.
then i got distracted."
room with a view (mardi, 14h10) Big_1409268352_1382460173_image
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 687
AVATAR : kn
ÂGE : 28
LOCALISATION : paris
MÉTIER : monteur de décors au cinéma


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 64,1k
AFFINITÉS:
room with a view (mardi, 14h10) Empty
MessageSujet: Re: room with a view (mardi, 14h10)   room with a view (mardi, 14h10) EmptyMar 16 Avr - 20:28

Elle est bon délire Tonia, je savais que je pouvais sans trop de gêne ramener mes fesses et envahir son espace vital. Attends, on doit être les deux seuls éveillés de la baraque. A part peut-être sa coloc qui a l'air bien trop intouchable pour être fatiguée à un moment ou un autre de sa vie. Et April et Jhoan qui doivent être en train de se provoquer mutuellement. Tu sous-entends qu'il y a un rooftop de l'autre côté ? Si c'est le cas c'est parti je file préparer les gin tonic. J'ai décidé que ce cocktail serait la valeur sûre de mon aventure. Ca fait bien quatre ans que je carbure à ça et j'ai toujours pas saturé alors on tient plutôt une bonne solution de repli. Lula se pointe pile poil pour que j'aie le temps de lui annoncer nos plans avant de lancer un appel sur les réseaux sociaux. Bon, on n'est pas sur le même registre, elle transpirante de sa petite course et nous comme deux tas affalés sur le lit. Je me redresse quand même pour l'occaz, j'ai pas envie de paraître trop arrogant alors que je squatte leur chambre hein. La réplique de la blonde me dégoûte autant qu'elle me fait marrer mais je sens que je suis pas au bout du compte. C'est la coureuse qui lance les hostilités et moi j'acquiesce avec un haussement d'épaules. Vraiment une sale race ces suisses arrogants. Je fais basculer ma casquette en avant et je m'appuie sur mes paumes. D'un côté je trouve ça chiant que Lula se soit arrêtée à une image de moi de ptit con, alors qu'on tenait aussi des morceaux de conversation assez cool. D'un autre j'avoue que ce jeu me fait marrer. Mais Tonia relève l'awkward de la situation et je décide de réfréner mon envie de contre-attaquer. Qui fait le DJ ? C'est essentiel ça, va falloir qu'on s'accorde sur une ambiance. Je passe mon regard alternativement sur l'une et l'autre. C'est qui les meilleurs éléments de soirée à votre avis ? A part Abu. Je précise. J'essaye de passer à autre chose. Et en même temps j'suis certain qu'on a tous les trois plus ou moins sympathisé avec des personnes différentes. Il nous faut la crème de la crème pour cet after utopique. Le gin to serait d'ailleurs pas de trop là pour commencer tout de suite à créer les conditions idéales de planification euphorique.

_________________


i really hope you find the happiness
you've been pretending to have
Revenir en haut Aller en bas
Lula
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 553
AVATAR : laura b.
ÂGE : 24
LOCALISATION : belleville
MÉTIER : athlète, spécialité 100m et 4x100m.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 55k
AFFINITÉS:
room with a view (mardi, 14h10) Empty
MessageSujet: Re: room with a view (mardi, 14h10)   room with a view (mardi, 14h10) EmptySam 20 Avr - 21:53

Je me contente d'arquer un sourcil, vaguement perplexe face à la remarque de Tonia, sans réagir autrement. J'suis pas tendue au contraire. Comme une gosse, je mordille ma lèvre inférieure tout en retenant ma faible protestation. Passons, passons. Je m'installe sur le sol pour éviter de salir notre lit, de toute façon, il semble qu'il n'y ait plus de place sur ce dernier parce qu'il est squatté par deux choses affalées avec une certaines grâce et délicatesse. J'écoute rapidement la question d'Icare avant d'hausser les épaules avec nonchalance parce que la fiche de poste de DJ n'est pas très attrayante, qu'on se le dise. « Elle s'annonce très spontanée la soirée» J'ironise un peu parce que je pensais pas qu'il allait s'attarder sur ce genre de considération. J'y réfléchis deux secondes. « Quelqu'un qui supportera la pression et les regards pleins de jugements lorsque la chanson déplaira » Je lance sans proposer. L'ingratitude des clubbers. « C'est le pire job» Je me contente de souligner parce que j'évite toujours de me retrouver avec iPhone. Y a toujours deux ou trois connards pour râler, pour réclamer leur chanson et mettre l'absence d'ambiance sur la musique. Non, définitivement, je suis traumatisée par le rôle de DJ. Le suisse enchaine. Les meilleurs éléments ? « Tous » Je réponds en haussant les épaules, parce que ce n'est que la seconde semaine et qu'il faut pas se la jouer sélectif tout de suite tant qu'on ne connait pas encore bien les autres. « Vous allez la faire quand votre soirée ? » Je leur demande tranquille parce que c'est clairement leur projet, pas le mien. Il est prévu pour quand le grand carnage de notre chambre. « Au moins vous verrez ceux qui vous apprécient à peu près au nombre de candidats qui se pointeront » Je glisse avant de m'allonger comme à la plage, en arrière sur mes coudes, sauf que je n'ai rien à mater si ce n'est le sol ou un bout de draps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: CHAMBRES 3 ÉTOILES-
Sauter vers: