Partagez
 

 mann ☾ 16/04 vers 13h

Aller en bas 
AuteurMessage
Kenza
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11216-knzhttp://www.throwndice.com/t11224-kenza 

MESSAGES : 636
AVATAR : olivia culpo


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 54 000£
AFFINITÉS:
mann ☾ 16/04 vers 13h Empty
MessageSujet: mann ☾ 16/04 vers 13h   mann ☾ 16/04 vers 13h EmptyLun 15 Avr - 3:45


ft. Lula & Tonia

Kenza, elle décide d’accepter l’invitation des filles pour la virée à la plage, même si à la base, elle est pas très à l’aise à l’idée de rôder à trois. Dans la vie de tous les jours, elle préfère la configuration "fille sac à main" où elle se trimbale une de ses copines second choix qui accepte volontiers le rôle. Un rôle qu’elle avait proposé à Noemi la semaine dernière, mais uniquement parce-qu’il s’agissait d’une mission. Ici, c’est un peu dur de trouver le profil qu’elle recherche chez son alter ego féminin de l’ombre. Alors elle a fini par abandonner l’idée de se dégoter un sac à main humain déambulant qui ne sert qu’à lui donner l’illusion d’être moins seule, et s’adapte aux contraintes de ce jeu. Elle ne force pas les choses et prend ce qui est disponible. Au fond, elle est vraiment contente de se faire invitée, même si des trois, elle est certainement celle qui est encore la plus discrète, pour ne pas dire la plus distante. Même si elle a passé une semaine en colocation avec la blonde, et qu'elle figure dans la même team que la brune, @Lula et @Tonia donnent l’impression qu’elles se connaissent depuis des plombes avec leur façon naturelle de communiquer et interagir entre elles, que des fois, ça la fascine. Tant de spontanéité et de lumière qu’elle ne pense pas être apte à produire, sans fournir de gros efforts. Pour quelqu’un qui n’est pas habituée à avoir de vraies copines filles et qui ne sait pas trop comment tisser des liens, c’est limite intimidant. Ça la touche un peu de voir qu’on peut vraiment s’intéresser à elle, sans se poser de questions malgré son caractère hyper compliqué. Ça la touche même beaucoup qu’on ait pu penser à elle pour une sortie pareille, alors qu’elle ne s’estime pas être souvent le premier choix qui viendrait à l’esprit de Lula ou de la blonde pour zoner en girlsband. Elle complète très bien le trio des trois nanas les plus bonnes de l’aventure ; celui des trois nanas immunisées aussi, mais ça lui fera toujours bizarre de s’imaginer acceptée par d’autres filles ou inclue dans des plans de ce genre. Ça lui fait plaisir au fond, mais ne montrera jamais rien. Elle se contente de suivre le mouvement sans se poser de questions, bien contente d’avoir une activité et surtout une clique à laquelle appartenir et se morfondre, sans trop attirer l’attention. A la plage, elles s’installent finalement dans un bon coin pour bronzer, et Kenza en profite pour prendre des selfies en rafales dont elle postera certainement un, pour son réseau social, avant de proposer aux filles de joindre leurs verres pour trinquer à l’immunité qu’elles viennent toutes de gagner durant le prime. « on trinque ? » qu’elle souffle avec son ton qui se veut moins neutre que d’habitude, un léger sourire sur les lèvres.  

_________________
What is a heart? If I rip
open your chest, will
I find it there? If I crack
open your skull, will
I find it there?
Revenir en haut Aller en bas
Lula
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 438
AVATAR : laura b.
ÂGE : 23
LOCALISATION : belleville
MÉTIER : athlète, spécialité 100m et 4x100m.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10000£
AFFINITÉS:
mann ☾ 16/04 vers 13h Empty
MessageSujet: Re: mann ☾ 16/04 vers 13h   mann ☾ 16/04 vers 13h EmptyLun 15 Avr - 23:27

On est surex avec Tonia depuis ce matin, mais genre vraiment, depuis le réveil, sans raison valable. Enfin il n'en faut pas forcément une. On se met d'accord pour un apéro au soleil. "Ça montera plus vite" Je tais l'auteur de cette remarque bien que son identité soit facile à trouver. On attrape Kenza sur le chemin afin de lui proposer de se joindre à nous. Parce qu'on ne laisse pas babe dans un coin. Elle accepte, avec dignité toujours, bien évidemment on parle de Kenza quand même. Je ne sais pas trop comment on est arrivé à être dans cette configuration de totaly spies mais je trouve ce trio tellement improbable qu'il me plait. Je me trimballe avec les trois bouteilles, responsable de mon absence de responsabilité justement. Kenza me lance un petit regard que j'intercepte. « Je ne savais pas quoi choisir, alors j'ai pris blanc, rouge et rosé » J'annonce parce que j'ai toujours été du genre à trainer dans les rayons du supermarché à la recherche d'une inspiration, en envoyant des photos des étiquettes à mes amies ayant la mission de me conseiller. Je finis toujours par me décider en fonction d'une fourchette de prix. On s'installe enfin. Je me pose sur ma serviette, prête à travailler ma couleur déjà hâlée, je me bats presque déjà avec les ficelles de mon haut. Je souris très légèrement. « A notre immunité » Je lance dans une évidence toute trouvée alors que nos verres se rapprochent dangereusement pour se toucher tous les trois. Parce que c'est quand même le feu d'avoir pu s'assurer en toute tranquillité une semaine de plus au sein du jeu. Les places commencent à devenir chères maintenant que les moins investis sont partis. « Et à tout ce qu'elle sous-entend » Je ne peux pas m'empêcher de balancer gaiement. « Intelligence, vivacité, écoute.. » J'ironise, bien évidemment, parce que j'ai toujours peur d'être prise au premier degré. C'est bon, j'ai fini le toast. Mes lèvres goûtent déjà le moelleux. Pas mal. «C'était quand votre première cuite ?» Je lui demande, je ne sais pas pourquoi mais j'ai presque instinctivement envie de me tourner vers Tonia pour cette question.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tonia
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 580
AVATAR : ashley smith
ÂGE : 26
LOCALISATION : flint, michigan.
MÉTIER : soudeuse.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 15 500£
AFFINITÉS:
mann ☾ 16/04 vers 13h Empty
MessageSujet: Re: mann ☾ 16/04 vers 13h   mann ☾ 16/04 vers 13h EmptyLun 22 Avr - 15:31

Comment on en est arrivées à décider qu'on allait se faire une fiesta sur la plage, j'en ai foutrement aucune idée mais il suffit qu'on parle d'apéro au soleil et moi, je suis partante. Pas besoin d'en dire plus, je suis pas une meuf compliquée, quelques mots suffisent à me faire tourner la tête. On s'est décidée sur environ midi, puis on a traîné, oublié, zoné, sans compter que le temps passe bizarrement ici. Vite et lentement en même temps. Alors nous voilà finalement, avec Lula, à trottiner jusqu'à la plage avec la booze qu'elle a récupérée et les serviettes que j'ai piquées dans une salle de bain au hasard. Sur le chemin, on croise Kenza qu'on harponne pour l'inviter avec nous. Plus on est de fous, plus on rit. Surtout quand il s'agit de virées entre filles. Et nous voilà, les trois super-nanas à s'étaler sur le sable, dans une photographie absolument clichée, avec nos bikinis, nos verres de vin. Parce que oui, Lula a ramené du vin. « Bon état d'esprit » j'approuve parce que c'est clairement ce que j'aurais fait aussi si j'avais été confronté à cette décision. J'aurais tout simplement pas pris de décision et j'aurais choisi les trois bouteilles. « Choisir c'est renoncer. » je complète en attrapant aussitôt la bouteille de rouge. Mon moto dans la vie, mon leitmotiv, ma punchline que j'aime ressortir à tout va parce qu'elle résume bien ma façon de vivre ma vie. Choisir c'est renoncer. Et j'ai horreur de devoir renoncer, donc je ne choisis jamais, je prends tout d'un coup, tout en même temps, je décide de tout avoir. Pourquoi je devrais me priver ? Pourquoi je devrais me refuser des choses qui sont là pour qu'on les vive, pour qu'on les expérimente, pour qu'on les use jusqu'à la moelle ? Les filles s'installent et se mettent en maillot tandis que je me sers un verre, puisque j'ai eu la bonne idée d'arriver direct en tenue. Et c'est l'heure du toast. je souris aussitôt. « Clairement l'humilité et l'abnégation nous guident » je complète en roulant vers Lula un regard amusé. L'ironie me plait parce que je n'ai rien de la meuf qui accordent aux autres une importance capitale. Je ne suis ni humble, ni altruiste, c'est l'adrénaline du jeu et du défi qui m'ont motivée à réfléchir plus loin que le bout de mon nez pour répondre correctement aux questions. Et quelque chose me dit que mes deux compères se placent plutôt de mon côté. Je goûte mon vin sans chercher à le juger. Du vin, c'est du vin. A 2 ou 300 dollars, ça change rien. « Qu'est-ce qui te fait croire que j'ai ce genre d'histoires à raconter » je roucoule en battant des paupières à la manière d'une biche échaudée. Sans doute à peu près tout lui fait penser ça et c'est pas notre troisième larron qui va plaider ma cause. Aussi, je me redresse, sans me faire prier. ça m'a jamais dérangé de raconter ma vie, contrairement à tous ces gens pudiques qui se complaisent dans la position du psy. C'est comme ça qu'on partage avec les gens non ? En parlant de soi, en donnant l'impression qu'on leur fait confiance avec des informations plus ou moins persos. « Je vous épargne les cuites involontaires quand j'étais gosse, parce que ça ne compte pas vraiment. Du coup, la première fois où j'ai vraiment bu jusqu'au trou noir de ma propre initiative, je devais avoir douze ans ? C'est pas une histoire incroyable, j'étais avec des copains du quartier, on avait piqué des bouteilles à mes parents et voilà. On s'est cru invincibles sauf qu'on l'était pas du tout. On s'était mis sous la voie ferrée et on se faisait des frayeurs dès qu'un train passait jusqu'à ce qu'on sombre tous sur place et qu'on se retrouve chez les flics pour le reste de la nuit. » je hausse les épaules, façon de dire que c'est qu'une nuit comme une autre. Franchement, j'ai déjà eu vent d'histoires bien plus extrêmes, parmi mes voisins, mes potes de lycée et autres. Tout le monde boit, ça n'a rien d'exceptionnel. Cela dit, je me tourne vers Kenza avec un sourire complice. C'est pas la première fois qu'on aborde le sujet, elle et moi. « T'as pas le choix que de raconter, cette fois » je la taquine. Elle était restée volontairement ou non vague, cette fameuse fois, le soir du prime.

_________________
"i cared for eight seconds.
then i got distracted."
mann ☾ 16/04 vers 13h Big_1409268352_1382460173_image
Revenir en haut Aller en bas
Kenza
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11216-knzhttp://www.throwndice.com/t11224-kenza 

MESSAGES : 636
AVATAR : olivia culpo


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 54 000£
AFFINITÉS:
mann ☾ 16/04 vers 13h Empty
MessageSujet: Re: mann ☾ 16/04 vers 13h   mann ☾ 16/04 vers 13h EmptyJeu 25 Avr - 6:33


Kenza, elle connait certainement tous les codes des filles, c’est pas une zarbi, mais elle n’est pas très habituée à ce genre de sortie girly, surtout les plus spontanées qui ne sont le fruit d’aucune organisation ou planification à l’avance. C’est toujours déroutant pour quelqu’un qui aime tout contrôler de plonger dans l’inconnu et ne pas savoir ce qu’il va faire dans un quart d’heure, alors les virées ou les plans de dernières minutes, ça a jamais été son truc. Mais elle se laisse embarquer sans rien dire. Elle a plus au moins deviné la destination d’où le petit temps d’avance qu’elle a prise pour se préparer un petit sac avec dedans pas mal de fournitures cosmétiques, et surtout un bikini et une serviette. Quand elle jette un regard à @Lula et ses provisions bien spécifiques à elle, elle comprend vite que cette sortie sera bien arrosée. Elle sait pas trop si elle a vu gros en ramenant trois bouteilles, ou c’est juste parce-qu’elle n’a pas su choisir quoi ramener pour l’occasion, mais c’est clair que ça en fait un peu trop pour leur trio de gonzesses super bonnes. Kenza, elle dépasse jamais trois verres peu importe l’occasion, alors si on rajoute le soleil qui va leur taper constamment sur le crâne et qui risque d’amplifier leur taux d’alcoolémie assez rapidement, cette limite descendra certainement à un verre, histoire de pas faire de vague. Mais bon, elle aura le temps de voir et faire ses petits calculs de consommation plus tard, puisqu’il est déjà l’heure de trinquer. Kenza, elle se sent bien dans le groupe, même si ça se voit qu’elle est pas aussi fusionnelle comme le sont Tonia et Lula. N’empêche, elle fait des efforts car elle s’estime à présent avoir intégré la bande. Il lui faudra du temps avant d’avoir des automatismes fluides mais elle se débrouille déjà plutôt très bien. Au moins, elle ne passe pas pour une débile sociale qui ne sait pas s’intégrer et prends les devant pour porter un toast à … leur immunité. Bien sûr. Ça la fait sourire car intérieurement, elle adore l’idée. Surtout de voir trois filles dominer le game comme ça et présenter les qualités que vient d’étaler Lula. Intelligence, vivacité et écoute. Elle a peut-être balancé ça par voie du sarcasme, mais dans le bulbe de Kenza, c’est loin d’être quelque chose d’ironique. Elle prend ça très au sérieux mais n’en dit rien. Ce n’est pas une féministe extrémiste suprématiste non plus, mais l’optique de voir les filles mener le jeu lui plait pas mal. De son côté, elle se contente de rire aux remarques de chacune, comprenant qu’elle devait elle aussi ironiser pour paraître normale. Elle n’est pas conne non plus il lui arrive de piger certains trucs. Elle plonge ses lèvres dans son verre, reportant son regard vers Lula puis @Tonia qui lance les hostilités. Ça parle d’historiques de cuites, d’histoires personnelles et Kenza anticipe en comprenant à l’avance que c’est un peu le prix à payer pour figurer dans ce genre de groupe. Il faut se raconter des choses, partager et se confesser. Pour quelqu’un d’aussi silencieux habitué à rester discret, ça risque d’être un peu bizarre au début. « douze ans ? » qu’elle répète en bloquant sur ce détail. Ça lui parait un peu trop … jeune pour une première cuite, sachant que l’alcool est très réglementé et n’est autorisé dans certains pays qu’à un certain âge. Mais elle comprend que la blondie, c’est une grosse thug qui ne répond à aucune norme et qu’elle a encore un bon paquet d’antécédents dans ce genre. A travers cette histoire, tu peux facilement résumer le caractère de Tonia en un seul mot : irresponsable. Mais elle ne dit rien, elle n’irait jamais la juger ouvertement et se retrouve même à apprécier la façon dont elle a de raconter tout ça avec sa spontanéité rayonnante et magique. Kenza, elle l’écoute attentivement, en essayant de s’en inspirer au cas où elle serait amenée à parler aussi. Elle est quand même fascinée. Après, elle espère pas trop que la lumière se posera sur elle car elle a un peu peur de se planter, du coup elle savoure sa longue histoire sans la couper en pensant qu’elle va s’arrêter là, mais comme elle s’y attendait, c’est à son tour. Et elle a pas le choix en plus. Ok. « ma première cuite … » elle boit une petite gorgée de son verre, un peu comme si c’était censé lui donner des idées « franchement ça va vous paraître trop ennuyeux, mais voilà c'était à l’âge de 19 ans. C’était juste chez moi, dans ma chambre, toute seule. Je voulais voir quel effet ça ferait sur moi, comment je me comportais et quelle était ma limite avant de partir à une soirée la semaine d’après. » Kenza, elle savait qu’elle était invitée à une soirée qu’elle a planifié de A à Z, et ne pouvait donc pas se permettre d’y aller sans avoir testé au préalable sa tolérance. C’est absolument con comme façon de vivre sa vie. Il y’a zéro surprises, mais c’est comme ça. Elle en est consciente. Elle s’excuserait volontiers de la médiocrité de l’histoire, mais à défaut de les divertir, elle n’a pas menti. Surtout, elle n’a pas embelli les choses et a rapporté les choses platement mais fidèlement comme elles l’étaient. Ce n’est pas la meilleure conteuse d’histoires ou d’anecdotes, alors elle passe le flambeau à @Lula cette fois, bien curieuse de savoir à quand remonte sa première cuite « et toi ? »

_________________
What is a heart? If I rip
open your chest, will
I find it there? If I crack
open your skull, will
I find it there?
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Expédition vers le Harad.
» Et je m'envole vers d'autres cieux !
» Vers un multilinguisme intégral
» SEPT PAS VERS SATAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: PLAGE-
Sauter vers: