Partagez
 

 codeine cups paint a picture so vivid (jeudi, 18h50)

Aller en bas 
AuteurMessage
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm En ligne

MESSAGES : 923
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 33K £
AFFINITÉS:
codeine cups paint a picture so vivid (jeudi, 18h50) Empty
MessageSujet: codeine cups paint a picture so vivid (jeudi, 18h50)   codeine cups paint a picture so vivid (jeudi, 18h50) EmptyLun 15 Avr - 15:30


@lula
codeine cups paint a picture so vivid


Il ouvre les yeux sans avoir la moindre idée de l'heure qu'il peut être, il a dû s'assoupir mais combien de temps, il sait pas non plus. Malcolm se rappelle même pas s'être foutu sur ce fauteuil plus tôt dans la journée, et ça le surprend d'autant plus quand il reconnait le cadre de la bibliothèque autour de lui. Est-ce qu'à l'origine il venait avec le projet de lire un truc, ou est-ce plutôt le calme de cet endroit qu'il recherchait dans l'optique de piquer un somme. C'est le trou noir dans son esprit, ses pensées sont vachement confuses mais au moins il se sent reposé ce qui lui arrive pas souvent ces jours-ci. Malcolm il a l'impression d'être mollasson depuis qu'il est ici. Son but c'est pas du tout de profiter du système pour se la couler douce pourtant, la vie de pacha très peu pour lui, il se rend juste compte que ses batteries s'épuisent vite sous le soleil des Émirats. Ça l'inquiète un peu de voir ses camarades péter la forme à longueur de temps alors que lui a toujours du mal à récupérer du décalage horaire subi plus d'une semaine plus tôt. Faudrait pas que cette aventure fasse de lui quelqu'un d'inactif qu'un rien épuise car c'est pas du tout ce qu'il est à l'extérieur, et c'est vraiment pas le train de vie qu'il souhaite mener un jour. Du coup il se pose des questions, y'a peut-être un truc qu'il pourrait faire pour se dynamiser un peu. On va pas se mentir, c'est quand même facile de trainer la patte quand on se retrouve du jour au lendemain sans boulot, sans obligation de se lever tôt, dans un jeu où ils sont assez libres d'adopter le rythme qu'ils veulent finalement. Malcolm veut pas tomber là-dedans, déjà parce qu'il s'interdit de devenir ce genre de candidat et aussi parce qu'il veut pas subir un choc quand il sortira de là et retrouvera la galère de sa vie en Californie. Le bruit d'un livre tombant au sol le réveille pour de bon, il se redresse sur son fauteuil pour identifier la personne forcément présente dans la bibliothèque à ce moment-là avec lui et repère @lula à peine deux mètres plus loin. « Tu l'as fait exprès, le livre qui tombe, avoue. » il lance dans un léger sourire en se frottant les yeux. Elle a dû le voir comater et s'est dit que c'était pas l'heure pour ça, ce qui n'est pas faux. « J'viens de taper ma meilleure sieste. » il reprend avant d'étirer ses bras au-dessus de sa tête. Il se sent requinqué là Malcolm comme si sa jauge d'énergie avait été rechargée, bon il a perdu quelques heures de sa journée à dormir au lieu de faire un truc productif pour le jeu par contre, et ça c'est moins cool. « Regarde dans quel état je suis depuis qu'on partage plus la même chambre, je me laisse complètement dépérir. » Il tente de conserver un semblant de sérieux en disant ça, c'est vrai qu'il aurait pas été contre passer une semaine de plus en colocation rapprochée avec Lula. Il a quand même pas à se plaindre de son nouveau partenaire de chambre, un mec cool avec lequel il devrait bien s'entendre dans cette aventure, la première semaine est juste passée un peu trop vite à son goût pour qu'il puisse réellement en profiter, à tous les niveaux.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante



Dernière édition par Malcolm le Mar 16 Avr - 3:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lula
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 524
AVATAR : laura b.
ÂGE : 24
LOCALISATION : belleville
MÉTIER : athlète, spécialité 100m et 4x100m.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 55k
AFFINITÉS:
codeine cups paint a picture so vivid (jeudi, 18h50) Empty
MessageSujet: Re: codeine cups paint a picture so vivid (jeudi, 18h50)   codeine cups paint a picture so vivid (jeudi, 18h50) EmptyMar 16 Avr - 0:09

Je repose mon bouquin avant de me rendre compte que je ne suis pas toute seule. Je n'ai besoin de pivoter que de quelques centimètres pour découvrir la présence de mon ancien colocataire, avachi sur son fauteuil, les paupières closes. Malcolm a décidé de faire une sieste dans la bibliothèque, c'est l'endroit idéal. Je cherche un livre pour lequel je n'ai pas aucun respect à martyriser. Ils n'ont pas Twilight ou un bouquin mettant Trump sur un trône ? Mes doigts frôlent les tranches sans trouver leur bonheur. Je finis par choisir hasard avant de me rapprocher de Malcolm profondément endormi. Je lâche délibérément le livre qui s'écrase bruyamment sur le sol avant de composer un air confus qui transforme déjà les traits de mon minois. Je porte mes petites opales qui se veulent innocentes et désolées sur le candidat qui se réveille brutalement. Sa réponse est de m'accuser. J'entrouvre légèrement les lèvres. « Il m'a échappé des mains, tu n'as aucune tolérance» Je m'offusque, vive, comme première défense avant d'aller s'installer à ses cotés maintenant qu'il a repris une position décente. « Je ne cherchais qu'à attirer ton attention » Je finis par lâcher, un sourire moqueur collé sur mon visage. « Est-ce réellement blâmable ?» Je l'interroge bien que la réponse paraisse évidente. En tout cas, cela n'a pas empêché Malcolm de bien se reposer, de ce que je comprends. « C'est la nuit qu'il faut dormir » Je me contente simplement de dire en pinçant mes lèvres dans une ligne qui se voudrait sévère. Ne gâche pas ton temps la journée. Je l'écoute d'un air attentif avant qu'un rictus ne fasse son apparition sur mes lèvres. Il me sort les violons, mais je n'y suis plus sensible, trop tard, le mal est fait. « Pourtant Icare m'a dit que tu lui avais soufflé que tu avais gagné au change » Je glisse d'un air perplexe, parce que finalement, Malcolm, je ne le trouve pas si lucide que cela. « Ca m'a blessé, alors j'ai vite tourné la page, moi » Je feins en cillant avec exagération. Il devrait en faire autant Malcolm d'ailleurs. Il finira par s'en remettre. C'est ce qu'on fait tous. « Tu te souviens de tes rêves ?» Je finis par lui demander, avec flegme. Aller de quoi tu rêves Malcolm, ça c'est vraiment intéressant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm En ligne

MESSAGES : 923
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 33K £
AFFINITÉS:
codeine cups paint a picture so vivid (jeudi, 18h50) Empty
MessageSujet: Re: codeine cups paint a picture so vivid (jeudi, 18h50)   codeine cups paint a picture so vivid (jeudi, 18h50) EmptyVen 19 Avr - 17:46

S'il n'avait pas ouvert les yeux de lui-même il n'aurait de toute façon pas pu poursuivre sa sieste, Lula semblant en avoir décidé autrement. Malcolm pense que la chute de son livre n'est pas vraiment accidentelle, il l'imagine bien l'avoir fait tomber en pensant que ça le réveillerait mais face à de telles accusations, la brune joue les offensées. Il lui aurait échappé des mains, elle souligne au passage son manque de tolérance ce qui fait naitre un fin sourire sur le visage de l'américain. « T'es pas très bonne actrice. » il commente en la suivant du regard tandis que son ex-colocataire le rejoint et s'installe sur un fauteuil voisin au sien. Elle avoue finalement avoir voulu attirer son attention. « Comme si t'avais besoin de ça pour l'obtenir. » il réplique en remuant doucement la tête, troquant son expression amusée contre une plus sérieuse. « Dis-toi que tu ne manqueras jamais d'attention de ma part. » Il ajoute ça l'air de rien, alors que Lula lui fait comprendre que s'il dormait la nuit comme tout le monde il n'aurait pas besoin de se reposer en pleine journée. « J'suis au courant, ouais. Faudra pas me laisser prendre ce genre d'habitude ici. » Une sieste de temps en temps, à la limite en cas de mauvaise nuit ce sera sûrement pardonnable mais pas tous les jours, il a aucune envie de vivre en décalage par rapport aux autres et de rater plein de trucs parce qu'il sera en train de pioncer aux heures stratégiques de la journée. Malcolm plaisante sur la fin de leur colocation, prétendant mal vivre la séparation depuis la dernière répartition des chambres mais Lula a pas l'air sensible à ce qu'il dit. Et pour cause, elle aurait eu des informations comme quoi il se plairait beaucoup avec son nouveau colocataire. « Tu as dû mal comprendre. » il balance en croisant les bras, refusant d'admettre devant elle qu'effectivement ça se passe super bien avec le suisse. Il veut pas que ça sorte de sa bouche devant Lula parce qu'il souhaite pas lui donner une raison de plus de pas regretter la semaine passée ensemble, déjà que ça semble lui passer au-dessus de la tête, contrairement à lui. « T'avais tourné la page bien avant ça arrête. » Pour lui Lula a fait le deuil de cette colloc avant même qu'ils n'aient su avec qui ils dormiraient pour la deuxième semaine de jeu, et c'est pas grave il s'estime déjà heureux que leur cohabitation se soit bien passée et qu'ils n'en gardent apparemment pas un mauvais souvenir ni l'un ni l'autre. Elle fait une transition pour le questionner sur ses rêves. « Ça m'arrive, toi aussi j'imagine. » Parfois il garde même des images très nettes des rêves qu'il fait, ça dépend évidemment de leur contenu et de leur capacité à le marquer - en faisant écho à un truc qu'il a vécu, par exemple, mais ces rêves-là ne sont pas très fréquents chez lui ou tout du moins il s'en souvient pas. « J'rêve beaucoup que je prends l'avion alors que ça m'arrive quasiment jamais en vrai, je sais pas pourquoi je rêve de ça ni ce que ça signifie. » Sûrement rien, pense-t-il en silence. Malcolm il s'est jamais penché sur la signification de ses rêves, il saurait même pas quoi lire ou à qui s'adresser pour interpréter ça et de toute façon ça lui apporterait rien de savoir. « La paralysie du sommeil, tu connais ? » il lui demande en la détaillant de son regard sombre. Le sujet est lancé comme ça, Malcolm voudrait se faire une idée sur la question et éventuellement pouvoir partager son expérience avec quelqu'un qui puisse le comprendre.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
Lula
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 524
AVATAR : laura b.
ÂGE : 24
LOCALISATION : belleville
MÉTIER : athlète, spécialité 100m et 4x100m.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 55k
AFFINITÉS:
codeine cups paint a picture so vivid (jeudi, 18h50) Empty
MessageSujet: Re: codeine cups paint a picture so vivid (jeudi, 18h50)   codeine cups paint a picture so vivid (jeudi, 18h50) EmptySam 20 Avr - 23:40

Je tire sans scrupule Malcolm de ses songes parce que ce n'est ni le moment, ni l'endroit. Je le réveille, phase une et j'initie une conversation, please deux. Je l'écoute. « Tant mieux, je préfère être transparente » Je réponds parce que ça me plait, de me dire que je suis lisible et claire, que je suis suffisamment expressive pour être décryptée. Je lui offre un sourire doublement satisfait lorsqu'il annonce qu'il m'offrira toute l'attention dont j'ai besoin.« Sache que je saurai me souvenir de cette phrase, par contre » Je lui rappelle, d'un ton presque impérieux, parce que le voilà engagé maintenant. En attendant, je bluffe concernant les changements de chambre en feignant d'avoir eu le coeur brisé. Les réactions de Malcolm ne sont pas convaincantes. Dommage. Je pousse un léger soupir, lourd et dramatique, un peu. « Tu ne nies même pas » Je souligne paisiblement. J'en déduis qu'il se plait pas mal avec son binôme, je pensais avoir l'exclusivité, je suis déçue. « Tu le préfères ? » Je demande en esquissant une petite moue blessée. Aller, Malcolm, je te laisse une chance de te rattraper, ne la rate pas. « Je savais qu'il fallait pas que je m'attache » je soupire, une main posée à l'endroit de mon palpitant qui souffre. D'ailleurs, maintenant que j'y pense. « Tonia et Icare ont comme projet de faire une soirée dans notre chambre trois étoiles » Je lui explique d'ailleurs. Rien n'est encore très concrétisé cependant. « Je viendrai peut être te squatter si c'est trop le bordel chez nous » Je l'informe sans trop lui demander son avis. Je l'interroge sur sa capacité à se souvenir de ses rêves, parce que c'est toujours un domaine que j'ai trouvé attrayant. « Ca doit être une histoire d'ambition » Je déclare, parce que ça sonne plutôt bien. Je m'improvise spécialiste et balance des propositions qui ont des allures de vérité dans ma bouche. « Alors Malcolm, tu aspires à quoi ? » Je l'interroge sans trainer en pointant mes deux billes bleues sur lui. Qu'est ce qui lui donne envie de se lever le matin ? Ses projets de vie ? Ses rêves ? « Ce que je sais lorsqu'il s'agit d'interprétation, c'est que rêver de perdre ses dents, c'est un signe de mort » je fais partage mon savoir un peu glauque mais j'ai fait de vagues recherches sur le sujet parce que ça m'inquiétait. Malcolm m'interroge sur la paralysie du sommeil. Je peux très bien essayer de deviner rien qu'avec le nom et j'imagine qu'il en fait, sinon il ne me poserait pas la question. Je lui offre un regard curieux en détaillant son visage. « Non, raconte » Je lui demande pour lui laisser de l'espace, de la place pour pouvoir s'exprimer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm En ligne

MESSAGES : 923
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 33K £
AFFINITÉS:
codeine cups paint a picture so vivid (jeudi, 18h50) Empty
MessageSujet: Re: codeine cups paint a picture so vivid (jeudi, 18h50)   codeine cups paint a picture so vivid (jeudi, 18h50) EmptyMer 24 Avr - 21:20

Y'a bien un warning qui se déclenche dans sa tête quand il sort à Lula qu'elle ne manquera jamais d'attention de sa part mais il réalise son erreur trop tard, celle-ci a déjà rebondi dessus. C'est pas le genre de phrase qui coule dans une conversation et sur laquelle personne s'arrête, non évidemment, et d'autant plus lorsque comme Malcolm on signifie les choses deux fois histoire que ce soit bien intégré par l'intéressée. Il n'en attendait pas moins de sa part mais il a abattu l'une de ses cartes trop vite là, c'est pas malin. « Rien n'est acquis pour autant. » il reprend pour instaurer un petit doute dans son esprit et insinuer qu'elle n'a pas encore tout gagné. Pas sûr que ça ait l'effet escompté cela dit. Malcolm a pas envie de choisir entre Lula et Icare, s'il devait émettre sa préférence pour l'un des deux il se retrouverait sacrément dans la merde et c'est une responsabilité qu'il souhaite pas prendre aujourd'hui. « Vous avez chacun vos qualités. » il répond sobrement dans un premier temps, mais ça suffira pas il le sait alors il complète vite, dans un petit sourire. « En vous combinant on obtient sûrement le meilleur coloc de ce palace, donc impossible de trancher vous êtes complémentaires pour moi. » C'est à moitié un bobard destiné à se sauver pour pas devoir donner un nom, et à moitié la vérité parce qu'il retrouve pas la même chose chez l'un et chez l'autre mais apprécie de partager sa chambre avec Icare cette semaine comme ce fut le cas avec Lula la semaine passée. Deux bonnes expériences de colocation, simplement différentes. Il espère qu'elle va lâcher l'affaire, et puis là il entend parler d'un truc qui le chiffonne un peu. « Okay et j'suis pas convié. » il constate presque déçu d'apprendre que son colocataire va faire la fiesta dans une autre chambre et n'a pas pensé à l'inviter. Il comprend qu'il est définitivement pas compris dans le truc quand Lula parle de le rejoindre si ça part en vrille, en mode solution de secours pour sauver sa soirée. « Tu peux toujours essayer. » qu'il lance alors. Il laissera pas Lula à la porte si celle-ci décide de le retrouver dans sa piaule, mais il veut pas qu'elle se dise que c'est open bar pour autant. Malcolm il a déjà l'impression d'être le plan b dans cette affaire, elle a bien dit qu'elle viendrait le trouver seulement si leur petite fête tourne au chaos mais le fait qu'il puisse rester seul comme un con une partie de la soirée personne s'en soucie par contre. « Ce sera quand votre truc ? » Il s'intéresse au projet même s'il est pas invité car quand même, il aime se tenir au courant des choses qui se déroulent là où il vit. La discussion dérive sur les rêves et Lula tente une interprétation de ses rêves d'avion. Il a toujours pensé que ça voulait tout et rien dire, mais pour sa camarade ça pourrait renvoyer à une ambition. « J'aspire à défendre des causes qui me tiennent à cœur, ça c'est mon combat du quotidien et l'utilité que j'ai su me trouver dans ce monde, mais un peu plus égoïstement j'rêve de partir étudier les arts dramatiques à New York. » Son goal c'est vraiment celui-là, il en a qu'un Malcolm et c'est pour ça qu'il est ici aujourd'hui. Il a besoin de fric pour payer son école, en l'état il peut juste s'autoriser à rêver et cette émission c'était sa chance de concrétiser ce projet qu'il a depuis des années. « Sérieux ? Mais qui a décrété ça ? » Ça c'est original en revanche, qui un jour a estimé que rêver de perdre ses dents s'apparentait à la mort, il aimerait bien savoir Malcolm. Non pas qu'il veuille mettre une telle croyance en doute, il s'interroge juste sur son origine car il en avait jamais entendu parler avant aujourd'hui. Lula n'est apparemment pas familiarisée avec la paralysie du sommeil, et l'américain aimerait pouvoir en dire autant. Il soupire alors. « J'en ai fait y'a quelques années, sur une période de deux-trois mois. C'était bizarre, de temps en temps je me réveillais en pleine nuit dans l'incapacité de bouger et je ressentais un poids sur ma poitrine, comme si quelqu'un était assis dessus tu vois. Ça m'est arrivé à une époque de ma vie où je dormais très mal à cause du boulot, j'étais épuisé h24 et les épisodes de paralysie ont cessé quand j'ai changé de boulot et repris un meilleur rythme. Mais c'était flippant, je mettais parfois du temps à sortir de cet état et comme j'vivais seul, j'avais l'angoisse de rester bloqué comme ça. » C'était une sale expérience, il est bien content de ne plus jamais avoir connu ça ensuite. Ça veut pas dire qu'il est à l'abri que ça recommence, mais disons que depuis il veille à dormir suffisamment parce qu'il pense que son vieux rythme de l'époque y est pour beaucoup dans l'apparition du phénomène. « À quoi tu penses en général quand tu te couches, juste avant de t'endormir ? » il l'interroge avec intérêt, avant de se rendre compte qu'il a pas fait attention la semaine dernière à un détail. Il sait plus si Lula est du genre à s'endormir très vite ou si elle cogite un moment avant d'être capturée par Morphée, mais si ça l'a pas marqué c'est peut-être parce qu'il était le premier à s'endormir et qu'il a pas eu l'occasion de voir ça en fait.

_________________
crucifié sur une caravelle, sous l’œil éternel d'une étoile filante

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Detroit: Je serai absent due mardi 25 octobre aux jeudi le 27 octobre
» Pour les grands fans de Paint ^^
» Preval, Myrlande, ak Micky reini an kachèt, blan di wi pou gouvènman pwovizwa
» la taverne médiévale
» Martelly : des solutions seront connues ce jeudi au plus tard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: BIBLIOTHÈQUE-
Sauter vers: