Partagez
 

 super web - Lula (Mardi, S3, 18h30)

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicholas
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 460
AVATAR : sam claflin
ÂGE : 28
LOCALISATION : nyc.
MÉTIER : ex-flic, glandeur pro
ÉTAT D'ESPRIT : another day, another migraine.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 23500£
AFFINITÉS:
super web - Lula (Mardi, S3, 18h30) Empty
MessageSujet: super web - Lula (Mardi, S3, 18h30)   super web - Lula (Mardi, S3, 18h30) EmptyDim 28 Avr - 23:56

J’avais toujours l’image des téléréalités comme étant des émissions de psychopathes qui prennaient malin plaisir à rendre fou les candidats, tellement qu’ils sont bloqués dans leur p’tite bulle, sans aucun contact avec le monde extérieur, aucune information, rien. Et là, en fait, voilà qu’on nous prête des tablettes, qu’on nous créer un réseau social, et qu’on a même droit à une salle informatique. Et, en soit, moi, j’m’en plains pas, franchement. Et même pour eux, ça redore un peu l’image que j’pourrais avoir d’eux. Mais… ça serait pas aussi un peu con ? ‘fin, j’sais pas, dans d’autres émissions peut-être, mais ici, dans un truc ou on est tous censés garder des secrets, ou on est tous censés découvrir celui des autres… il serait pas un peu craignos, le contact avec les… “admirateurs” ? J’espère pour eux qu’ils ont l’équipe derrière qui surveille h24 la moindre info qui fuite, ou sinon ça pourrait être assez con. ‘Fin bon, après, moi, j’y traine pas trop, sur ces trucs. Des photos, j’suis du genre à en poster une tous les 2 ans, et encore j’suis bien sympa. J’ai jamais eu la prétention de trouver ma vie suffisamment intéressante pour la partager aux autres comme ça, et j’suis pas non plus en grande recherche d’attention, j’m’en tape. En fait, moi, clairement, la salle info, elle a le seul avantage d’être presque aussi calme que la bibliothèque, mais avec de meilleurs fauteuils. Du coup, la, si j’y suis…. bonne pioche, c’est juste pour lire tranquille. Ca fait d’ailleurs pas mal de temps que j’suis là, quand @Lula finit par rentrer a son tour. « salut » je dis simplement quand nos regard se croisent. « promis, j’suis pas là pour espionner les pages des autres en cachette » je lâche calmement, dans un reniflement railleur. Non parce que, j’me doute que le gars qui est en salle info mais genre sur les fauteuils à rien faire d’informatique, moi, j’trouverais ça bizarre. Mais c’est peut-être juste le côté flic qui ressort.

_________________
keep on haunting me

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Lula
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 524
AVATAR : laura b.
ÂGE : 24
LOCALISATION : belleville
MÉTIER : athlète, spécialité 100m et 4x100m.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 55k
AFFINITÉS:
super web - Lula (Mardi, S3, 18h30) Empty
MessageSujet: Re: super web - Lula (Mardi, S3, 18h30)   super web - Lula (Mardi, S3, 18h30) EmptyMer 1 Mai - 13:32

Je n'ai pas le temps de pousser la porte de la salle information que Nicholas déjà présent m'interpelle. Je lui offre un regard plutôt curieux. J'ai un léger rictus qui se dessine sur mes pulpeuses. « Tu t'es dit que c'était le bon endroit pour lire toi ? » Je lui demande en souriant, moqueuse, parce que l'idée est improbable. Mais cela ne m'étonne plus, y a absolument rien de cohérent dans cette émission et je me dis que si on a été casté, c'est bien pour une bonne raison clairement. Je me contente à la place de m'installer à ses côtés sans trop de cérémonie. « Tu lis quoi ? » Je l'interroge en croisant les jambes avant de zoner un peu sur ma tablette, les prunelles rivées sur l'écran à la lumière bleue. Je mate les photos d'Abu sans pour autant vouloir en poster une, mais juste créer des souvenirs. Il est quand même mignon mais c'est un sujet en mouvement plutôt difficile à saisir. En tout cas ici, je poste beaucoup plus qu'à l'extérieur parce que ça m'amuse bien de passer pour la petite meuf à selfie qui fait la gueule dessus. Je trouve cela suffisamment pas représentatif pour ne pas être pris au sérieux. Une fois que j'ai tout regardé, je me reconcentre sur Nicholas qui représente encore un grand point d'interrogation pour l'instant. C'est peut être l'un des seuls à qui je n'ai pas encore parlé, c'est peut être pour cela qu'il a répondu mon prénom lorsqu'on lui a demandé qui il pourrait nominer sur le champ. Je l'ai pas mal pris, je pense que j'aurai surement fait pareil. Et puis il m'a fait gagner 1000 euros, je ne lui en tiens pas rigueur. Je le détaille du regard quelques secondes. « Tu aspires à quoi dans la vie Nicholas ? » Je l'interroge parce qu'il est temps que je commence à me brosser un portrait interne du personnage. « Tes rêves, tes envies sur du court ou long terme » Je détaille en lui laissant bien le choix.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 460
AVATAR : sam claflin
ÂGE : 28
LOCALISATION : nyc.
MÉTIER : ex-flic, glandeur pro
ÉTAT D'ESPRIT : another day, another migraine.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 23500£
AFFINITÉS:
super web - Lula (Mardi, S3, 18h30) Empty
MessageSujet: Re: super web - Lula (Mardi, S3, 18h30)   super web - Lula (Mardi, S3, 18h30) EmptyVen 3 Mai - 9:09

J’décroche un p’tit sourire amusé quand Lula me fait comprendre à mi-mot que j’ai des idées bizarre, à venir choisir la salle informatique pour lire. C’est sûr que c’est pas tellement commun, mais j’ai une bonne explication, m’dame le juge, j’vous jure ! « Les fauteuils sont confortables » je réponds dans un haussement d’épaules désinvolte, toujours dans l’même sourire. J’trouve que c’est quand même une bonne raison. Quitte à choisir entre un endroit approprié mais peu confortable et l’inverse, même si ma présence surprendra les autres, je préfère très nettement la deuxième solution. Finalement, elle s’installe à mes côtés, et me demande ce que je lis. « Dernières nouvelles des trous noirs. Stephen Hawking. » je réponds simplement en levant un peu le livre machinalement, histoire de montrer la couverture. Encore un livre qui touche la science, ouais, mais on va dire que j’me suis lancé le défi personnel de lire tous les bouquins de la bibliothèque rangés à cette section, hein. Je reprends ma lecture tranquillement, quand, peu de temps après, Lula reprend la parole… et me pose une question qui me fait arqué un sourcil, entre surprise et amusement. Mon aspiration dans la vie ? « oula, tant que ça ? » c’est qu’elle pose pas n’importe quelle question, la p’tite. Elle enchaine après sur c’que pourrais être mes rêves et mes projets à court et long terme, et ça me demande quand même une petite seconde de réflexion, que j’m’octroie dans un léger soupir pensif. « j’saurais pas trop quoi te dire. » j’sais pas si elle s’en doutait ou non quand elle m’a posé la question, mais, dommage pour elle si c’est pas le cas, elle est tomber sur un cas un peu difficile. « Mes rêves, je les avais déjà accomplis. C’était d’être flic. Mais on me l’a repris. » bon, je pense que j’ai pas besoin de préciser pourquoi, ma jambe boiteuse s’est assez suffisamment faite remarquer dès le départ pour ça. « du coup maintenant j’sais plus trop quoi faire. J’ai du mal à accepter devoir juste m'asseoir d’un seul coup sur tout ce pour quoi j’me suis battu toute ma vie. » Parce qu’étonnament, ouais, c’est assez frustrant quand tout va bien dans ta vie, puis d’un seul coup se prendre une voiture dans la gueule et se réveiller sans plus pouvoir marcher. Parce qu’faut pas oublier que ça fait que quelques mois que j’ai définitivement mis mon fauteuil au placard, quand même, avec tout ça. « April m’avait proposé de dev’nir prof pour les nouvelles recrues, remarque. C’est peut-être pas si mal. » que j’ajoute, en me souvenant d’un seul coup des paroles de ma pote l’éclopée la semaine dernière. Elle, c’est un peu la voie qu’elle a pris, et ça a l’air de lui convenir, après tout. Alors ça serait peut être cool, qui sait.

_________________
keep on haunting me

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Lula
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 524
AVATAR : laura b.
ÂGE : 24
LOCALISATION : belleville
MÉTIER : athlète, spécialité 100m et 4x100m.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 55k
AFFINITÉS:
super web - Lula (Mardi, S3, 18h30) Empty
MessageSujet: Re: super web - Lula (Mardi, S3, 18h30)   super web - Lula (Mardi, S3, 18h30) EmptyDim 5 Mai - 23:29

Stephen King. Je penche la tête, mes opales effleurent d'un regard la couverture du livre. Je trouve que ça lui va bien. « Je ne connais que ses classiques » J'avoue mon ignorance dans un léger sourire avant de m'enfoncer un peu plus dans le fauteuil. Je l'enchaine un peu Nicholas, histoire que l'on rattrape le temps perdu. « C'est une question si difficile que cela ? » Je l'interroge en croisant ses prunelles. Je l'écoute avec une attention non feinte, parce que ça m'intéresse réellement et qu'il ne s'agit pas d'une question pour combler le temps. « Tu savais depuis toujours que tu voulais être flic ? » je rebondis. C'était une vocation ? Je ne sais pas si je dois lui faire part de l'éternel débat qui emprisonne/empoisonne la France autour de cette fonction qui se retrouve instrumentalisée par les différents partis politiques. Pour faire simple, la gauche se dit contre, et la droite se dit plutôt pour. « Tu as dû surement déjà le dire, et je t'avoue que je n'y ai soit pas fait attention sur le moment ou soit je n'ai juste pas retenu mais tu t'es fait ça comment ? » Je soulève de mon doux soprano en l'observant. Je parle bien évidemment de sa jambe parce qu'il y a forcément une histoire et la facilité voudrait qu'elle soit liée à son ancienne profession qui peut paraitre dangereuse. En tout cas, c'est ce que j'en déduis. Je trouve ça plutôt triste de se dire qu'il s'est un peu crashé façon une étoile filante concernant son rêve qui s'est finalement éteint à cause de raisons uniquement physiques et ne relevant pas de sa volonté. Un silence s'installe quelques secondes et pour une fois, je ne me sens pas réellement gênée. Juste plongée dans mes pensées qui s'emmêlent sans trop de cohérence. « Et sur le plan personnel ? » Je lui demande, parce que ça compense toujours. J'imagine mal Nicholas vouloir à tout prix se poser et acheter un labrador, si on reste dans les clichés, ce n'est pas ce qu'il m'inspire. « Qu'est ce qui te motive à te lever tous les matins ? » Je glisse alors d'une voix claire. C'est une action difficile que de sortir de son lit et de se dire, aller, je vais vivre, lorsque l'on n'est pas forcément stimulé par ce que l'on fait ou que l'on n'y croit plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 460
AVATAR : sam claflin
ÂGE : 28
LOCALISATION : nyc.
MÉTIER : ex-flic, glandeur pro
ÉTAT D'ESPRIT : another day, another migraine.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 23500£
AFFINITÉS:
super web - Lula (Mardi, S3, 18h30) Empty
MessageSujet: Re: super web - Lula (Mardi, S3, 18h30)   super web - Lula (Mardi, S3, 18h30) EmptyDim 5 Mai - 23:56

Ouais, c’est sûr, la question de Lula, elle m’a assez surpris, et m’a un peu laissé sans réponse, le temps d’une seconde. Ma réaction la laisse supposer que c’est une question difficile, et c’est clair que là, pour le coup, j’pourrais pas vraiment lui donner tort. « disons qu’c’est pas la plus facile » que j’concède dans un p’tit sourire. Parce que des rêves, ça, tout le monde en a, c’est sûr. Mais quand on les atteint enfin, puis qu’après, on te le brise en mille morceaux, d’un seul coup, la situation devient un peu merdique. Elle me demande alors si j’voulais faire ça d’puis toujours, et ça m’fait avoir un p”tit sourire un peu nostalgique, quand j’repense au p’tit gamin que j’étais, à gueuler à qui voulait l’entendre - ou pas- que j’allais devenir le meilleur policier du monde pour sauver les gens, alors qu’à côté de ça, j’pouvais pas m’empêcher de faire un million de conneries en tout genre. « ouais. ‘fin, depuis tout gamin en tout cas. J’ai jamais eu une autre idée de carrière en tête, ça a toujours été ça. » du moins, depuis que j’ai été en âge à réfléchir à la carrière que je voulais faire plus grand. Mais bon, cet genre de détail, j’pense qu’on a pas besoin d’le préciser. « j’suis du genre buté » j’ajoute dans un sourire mutin. Ca aussi, j’pense qu’elle l’aurait deviné toute seule, mais bon, au pire, c’pas grave, hein. « un accident. j’rentrais du boulot, et bam, une voiture me grille une prio. Le frustration au possible » j’ai un p’tit reniflement moqueur en ajoutant ces derniers mots. En vrai, j’me suis pas offusqué du tout que Lula sache pas encore le pourquoi du comment d’ma jambe, j’m’en tape, et puis, j’suis pas le genre de précieux qui va faire sa diva à se croire le trou du cul du monde, faut pas déconner. Fin bon, en tout cas, j’pense que j’ai un peu pourri l’ambiance, moi, avec ma vie de merde. Bah ouais tu m’étonnes, c’pas pour rien que j’suis tombé en dépression aussi. Et puis, voilà une nouvelle question qui arrive. Ce qui me fait me lever le matin, hein ? « Mmh... » encore une question qui mérite un peu de réflexion. Même si au final, la réponse est un peu venue d’elle même. « sûrement ma famille. » puis là, j’me souviens que pour des gens qui m’connaissent pas et qui savent pas que pour moi, ma famille biologique c’est pas ma famille, j’ajoute rapidement « adoptive, j’entends. » même si j’aime pas ce terme, justement parce que c’est eux, ma vraie famille, à mes yeux. « ils se sont tellement cassé le cul toutes ces années pour me sortir d’mes traumatismes d’enfant et ont tellement toujours tout fait pour m’offrir une vie que j’aurais jamais pu avoir s’ils avaient pas été là.. j’suppose que j’ai pas l’droit de juste m’abandonner moi même comme ça, parce que la vie a décidé qu’elle allait encore faire sa pute. » surtout pour mes parents. Ils en ont tellement bavé, avec mon adoption, a cause de leur âge, ou d’mon passé. Ca serait beaucoup trop égoïste d’me foutre en l’air. J’suppose que c’est pour ça, que j’me pousse à faire ce genre de trucs pour aller mieux. « Et toi, alors ? Qu’est-ce qui t’fais vivre ? » que j’lui relance dans un p’tit sourire mutin. Eh ouais, eh, j’suis pas le seul à devoir passer sur l’billard, ma p’tite. Puis j’avoue être assez curieux à son sujet, c’est vrai qu’on s’est pas parlé des masses, depuis l’début de l’émission.

_________________
keep on haunting me

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Lula
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 524
AVATAR : laura b.
ÂGE : 24
LOCALISATION : belleville
MÉTIER : athlète, spécialité 100m et 4x100m.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 55k
AFFINITÉS:
super web - Lula (Mardi, S3, 18h30) Empty
MessageSujet: Re: super web - Lula (Mardi, S3, 18h30)   super web - Lula (Mardi, S3, 18h30) EmptyMer 8 Mai - 23:34

Policier, c'était une espèce de vocation pour lui. « Cette détermination » Je commente parce qu'il est rare d'atteindre un objectif qu'on s'est fixé si jeune. C'est plutôt satisfaisant. J'admire parce qu'il faut sacrément en vouloir je pense. Le seul truc qui motivait petite, c'était rendre folle ma mère et j'avoue avoir un sacré talent dans ce domaine pour le coup. Je lui prête une oreille attentive lorsqu'il me raconte ce qu'il s'est passé pour sa jambe, je me contente de pincer les lèvres face à cette révélation que je trouve frustrante pour lui. Cet accident du quotidien suite à une négligence. Mon attention capture une information plutôt importante, Nicholas a été adopté. « Tu as été adopté à quel âge ? » Je l'interroge afin de comprendre s'il le savait dès le début. Je bute sur tous ses mots avec une perplexité qui n'est pas feinte. J'ai l'impression qu'il est trop écorché. Il me peint un tableau en noir et blanc de son enfance ou même de sa vie tout court. « C'étaient quoi tes traumatismes d'enfant ? » Je souffle de mon ton délicat avant de croiser ses prunelles quelques secondes. Je soutiens le regard sans ciller. Nicholas me renvoie la balle. Ce qui me fait vivre, c'est très vaste. La réponse change en fonction de mon âge. Au début, c'était juste l'instinct survie maintenant ... « D'avoir la possibilité de faire ce qui me plait pour l'instant » C'est à dire courir, faire des compétitions, être dans l'adrénaline, l'effort intense et physique. Ce n'est pas donné à tout le monde alors j'en profite. « Tout en me préparant à rebondir lorsque l'ennui se pointera » Je glisse parce que toute carrière a une fin. Rien n'est éternel. Je pourrai jamais être entraineur, ça serait trop dur de concrétiser encore plus la fin de mes capacités physiques. « Je m'imagine bien dans quinze ans tout quitter pour reconstruire, j'aimerai bien tenir une petite librairie de quartier par exemple » je lui soumets l'idée parce que je crois que j'ai toujours été attirée par ce qui était bancal, difficile. Je ne suis pas à l'abri d'un pétage de plomb face à la monotonie de mon quotidien. « Bien être entourée, aussi, ça me pousse » Je complète parce qu'on se rejoint sur ce point. Y a aussi le regard de ceux que j'aime qui me pousse. J'ai trop déçue pendant des années pour retomber dans cette spirale infernale dans laquelle je complaisais trop facilement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 460
AVATAR : sam claflin
ÂGE : 28
LOCALISATION : nyc.
MÉTIER : ex-flic, glandeur pro
ÉTAT D'ESPRIT : another day, another migraine.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 23500£
AFFINITÉS:
super web - Lula (Mardi, S3, 18h30) Empty
MessageSujet: Re: super web - Lula (Mardi, S3, 18h30)   super web - Lula (Mardi, S3, 18h30) EmptyJeu 9 Mai - 20:08

Je hausse un peu des épaules dans un p’tit sourire quand Lula pointe du doigt ma détermination. C’est sûr qu’un gars qui devient flic, parce qu’il en a envie depuis tout gamin, ça peut porter à intriguer. La plupart de mes collègues, si cette carrière était une vocation, ils la tenaient plutôt de l’adolescence, voire même plus tard. Et encore, parfois, c’était juste une voie de garage qui, par hasard, leur plaisait bien, ou une découverte comme ça, sans trop d’explication. Du coup, j’ai un peu l’habitude qu’on me fasse des remarques la dessus, et ça a toujours tendance à un peu m’amuser. ‘Fin bon. Elle rebondit vite sur le côté adoption de ma réponse, en me demandant à quel âge est-ce que ça eu lieu.  « six ans. Sur l’année des sept. » pour pas dire ce six ans et demi justement si cher aux coeurs des mioches. C’était une question assez classique, qu’on m’a souvent demandé et dont j’ai assez l’habitude, au final. En revanche, la suivante, j’avoue que c’est nettement moins le genre de question qu’on me pose tous les quatre matins. Mais, bon, c’est pas tellement étonnant, c’est moi qui a parlé de traumatismes d’enfants en premier lieu, après tout. J’réfléchis une p’tite seconde, avant d’répondre. « un père violent, une mère hors de la réalité, l’un qui finit tué par l’autre et l’autre qui se suicide » j’pense que là, j’ai tout énuméré des dits traumatismes, et c’est déjà pas mal. Bon, en vrai, j’aurais aussi pu évoquer le fait qu’il y a aussi eu tentative d’homicide sur la p’tite crotte que j’étais, mais j’aurais pas su comment le dire de la même manière que les autres, donc bon. Pas grave. J’lui demande alors qu’est-ce qui la fait vivre, et la question lui demande un peu de réflexion, c’que j’peux comprendre. Et verdict, ce qui la fait vivre, c’est de faire ce qui lui plait. J’hoche doucement la tête, comme pour lui montrer mon accord avec sa manière d’penser. Mais ça l’empêche pas de déjà réfléchir à la suite quand elle commencera à s’ennuyer. J’devine du coup qu’elle doit fuire à tout prix le train train que peut amener le quotidien, c’que j’peux comprendre.  « lancer son propre p’tit commerce, ça demande beaucoup d’effort et de travail. Et ça devient comme un bébé, après. Réfléchis y bien avant d’te lancer, parce qu’une fois que ça sera fait, tu pourras plus t’en séparer si facilement si ça en venait à te lasser » et ça, j’en sais quelque chose, puisque c’est justement dans l’idée de lancer le leur que mes parents adoptifs ont débarqué à New York. J’en ai encore des tas, de souvenirs d’eux, galérant à la tâche, ah ça ! Mais comme c’est quelque chose d’hyper prenant, c’est peut-être justement le truc qui lui faut, pour lui éviter de nouveaux turn-over, qui sait. Et quand elle ajoute que d’être entourée, c’est aussi quelque chose qui compte pour elle, là encore, j’peux être que d’accord avec elle.  « Ouais, c’est important, les proches. » que ce soit de la famille ou des amis, on en a tous besoin pour se sentir plus accompli, c’est vrai.  « mais pour autant, il faut pas non plus tomber dans l’extrême, et chercher à tout prix le consentement de la première personne que tu viens de rencontrer. Il faut aussi connaître sa propre valeur, et s’en suffir. » ça, c’est quelque chose que j’ai appris avec le temps, et même si Lula s’en rend peut-être aussi compte, j’trouvais que c’était quand même quelque chose qui méritait d’être noté.

_________________
keep on haunting me

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lula ap pouse pyon. Konpatryot w'ap tande. Se trè byen. Le débat promet
» cake super facile
» Lettre de protestation d'un haitien au président Lula du Bresil
» Quelques photos des califs du Super-Moto de Battice
» Super titine est dans la place

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: SALLE INFORMATIQUE-
Sauter vers: