Partagez
 

 une goutte d'eau dans l'océan n'ira jamais contre le courant, wed. 15:30 (III)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1752
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 30
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0 £
AFFINITÉS:
une goutte d'eau dans l'océan n'ira jamais contre le courant, wed. 15:30 (III) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: une goutte d'eau dans l'océan n'ira jamais contre le courant, wed. 15:30 (III)   une goutte d'eau dans l'océan n'ira jamais contre le courant, wed. 15:30 (III) - Page 2 EmptyMer 8 Mai - 11:01

Anawara ne peut assurer avec certitude que ce qu’il se crée autour d’elle est destiné à se perdre, lorsqu’elle aura retrouvé son quotidien, à l’extérieur de ce palace, loin de l’émission. Comme elle le relève, cela ne dépendra pas seulement d’elle. Elle peut pas répondre pour deux. Elle avance à tâtons dans ses rapports humains, comme toujours. Elle doit sortir de son enveloppe, qui la protège. Elle n’est pas certaine que ces liens sont destinés à disparaître, une fois les lumières éteintes de l’émission de télé-réalité. Elle n’est pas certaine qu’elle puisse prédire avec certitude ce qu’il se passera entre ceux qui l’accompagne et elle. Il faut s’appeler Marco Lawes pour oser l’affirmer. Elle ne l’est pas alors elle ne s’avance pas sur un sujet qu’elle ne maîtrise pas, qu’elle ne connaît pas. Les liens, elle ne les connaît pas. Elle les découvre, aujourd’hui. Elle écoute attentivement Bart, quand il parle de l’historique des relations tissées au sein de l’émission. Il prend l’exemple de ces candidats qui sont entrés dans l’aventure, seuls ou brisés, et qui en sont ressortis plus heureux. Elle demande à son coéquipier s’il pense que leur évolution au sein de cette aventure connaîtra le même sort que les candidats des saisons précédentes. Elle hoche doucement la tête, quand il lui dit que c’est difficile à dire. Sûrement parce que lui comme elle n’est pas capable de prédire ce qu’il adviendra de leurs liens, au fil de ces semaines. Elle ne dit mot, alors que la voix de Bart s’élève de nouveau. Il pense néanmoins qu’ils pourront connaître cela, à des degrés différents. Selon lui, il y a forcément quelque chose à tirer de cette expérience. « Quelque chose de positif ? », souffle-t-elle. Elle essaie de réfléchir à ce qu’elle pourrait tirer d’une aventure pareille mais sa réflexion est prise de court quand il la questionne sur les raisons de son inscription – et de sa participation –. Elle considère quelques instants la question, son regard balayant la plage qui s’offre à eux. Elle repose enfin son attention vers le visage du blond. « Pour sortir de ma zone de confort ». Elle est en partie venue pour cette raison, même si cela peut être plus profond que ce qu’elle prétend. « Découvrir certains aspects de la vie ». Il y a certains aspects de la vie qu’elle ignore et qui lui échappe. Elle n’a pas forcément un mode de vie qui lui permet d’avoir le même que celui de tout le monde. Elle avait d’ailleurs évoqué cette zone de confort, lors de son casting. Elle l’assume. Ce n’est pas un hasard si elle n’est pas à l’aise avec ce concept de vivre en communauté. Néanmoins, elle s’efforce pour prendre part à cette vie en communauté. Elle aurait pu préféré s’enfermer dans sa zone de confort et se refermer, tel un coquillage, aux autres. Elle a quitté son système de défense, malgré elle. Cela peut paraître idiot, comme raisons. Elle pourrait l’expliquer avec une autre raison, qu’elle a toujours tu jusqu’à maintenant. Elle cherche du regard celui de Bart.

_________________
Don't wanna wake up
and feel insecure
L'hiver se déguise En amour, en printemps, En ivresse, en âme sœur. et toutes les nuits je me questionne : Est-ce que j'guéris si tu me donnes Un coin pour me mettre à l'abri
Quand mon coeur s'alourdit.
Revenir en haut Aller en bas
Bart
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11293-barthttp://www.throwndice.com/t11328-bart En ligne

MESSAGES : 364
AVATAR : jeremy allen white
ÂGE : 28
LOCALISATION : tokyo, jpn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 52 000£
AFFINITÉS:
une goutte d'eau dans l'océan n'ira jamais contre le courant, wed. 15:30 (III) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: une goutte d'eau dans l'océan n'ira jamais contre le courant, wed. 15:30 (III)   une goutte d'eau dans l'océan n'ira jamais contre le courant, wed. 15:30 (III) - Page 2 EmptyJeu 9 Mai - 18:02

Bart, il vit sa petite aventure d’idéaliste, persuadé qu’elle va changer sa vie d’une manière ou d’une autre. C’est un peu débile, mais plus il y réfléchit, plus il se dit que s’il a réussi à être sélectionné parmi des milliers de postulants malgré son inutilité flagrante, ça doit sûrement être pour quelque chose de plus grand que glander au soleil sur une chaise longue. Il est dans le vague quand Anaswara cherche à grappiller un peu plus d’informations. Le truc, c’est que lui non plus il ne capte pas trop, donc il parle d’une expérience positive. Il y en a qui trouvent l’amour à Thrown Dice, d’autres qui parviennent à dégager un plan professionnel plus abouti que ce qu’il foutait dans leur quotidien à l’origine. Bart, il ne connait pas non plus tous les domaines sur lesquels l’émission peut avoir une influence, donc il ne sait pas quoi ajouter. D’autant que quand t’évolue dans le flou comme lui, c’est encore plus difficile de saisir les bonnes opportunités. Ca peut demander du temps. Il ne vaut mieux donc ne pas risquer l’élimination de manière préméditée au risque de louper l’occasion de toute une vie dont il parle à demi-mot. Peut-être que chez Anaswara, c’est moins le bordel, c’est pour ça qu’il lui demande les raisons qui l’ont poussées à s’inscrire dans l’émission pour faire le tri. A l’instar de Bart ou de quelques autres candidats, elle ne colle pas tout à fait avec l’image sulfureuse qu’on se fait de la télé-réalité. Faut quand même le vouloir d’abandonner toute forme d’intimité pour offrir son secret et son image à une chaîne de télévision. Elle lui parle de sa zone de confort qu’elle a voulu transcender. Il hoche pensivement la tête, parce que lui aussi il s’est dit que ça ne pourrait pas lui faire de mal de se sortir de son quotidien pour découvrir des nouvelles choses. C’est pas évident de se décider du jour au lendemain à prendre sa vie en main. Lui, il s’est toujours senti impressionné par ceux qui n’ont rien à foutre de rien et qui sont capables de se barrer à l’aventure pour visiter de nouveaux horizons en improvisation totale. Il croise son regard quand elle lui dit qu’elle voulait découvrir certains aspects de la vie. Ca veut tout dire et rien dire en même temps, mais il commence à s’habituer au langage sibyllin d’Ana dès qu’on s’approche trop près de certains sujets plus intimes ou se référant à son passé. Il y a pleins de questions qu’il aimerait lui poser pour chercher à la comprendre, mais il se contente de laisser un sourire venir agiter ses zygomatiques. « Comme de dormir à la belle étoile, par exemple ? » il souffle d’un air amusé. C’était une toute première expérience pour elle et il espère réellement que la nuit passée dans les hamacs à ses côtés n’a pas été trop désagréable. « Il y a d’autres trucs que tu n’as jamais fait et que t’aimerais essayer ? » La petite séance de camping improvisée, c’est déjà fait. Surtout que la semaine dernière, elle a dû en avoir sa dose des tête-à-tête avec les étoiles, donc on va peut-être éviter de réitérer l’activité. Mais il y a plein d’autres un peu stupides et anodines sur les bords qu’il faut avoir fait dans sa vie. Anaswara, elle va se retrouver avec une petite bucket list signée El Barto, ça va être parfait. « Est-ce que par exemple t’as déjà construit une cabane quand t’étais enfant ? » il propose au hasard, évaluant en parallèle mentalement la réalisabilité de ce qu’il mentionne, pour ne pas s’emballer trop rapidement.

_________________


Long à la détente, mauvais sur la longueur
A quelques millièmes de secondes
de laisser passer mon heure.
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1752
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 30
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0 £
AFFINITÉS:
une goutte d'eau dans l'océan n'ira jamais contre le courant, wed. 15:30 (III) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: une goutte d'eau dans l'océan n'ira jamais contre le courant, wed. 15:30 (III)   une goutte d'eau dans l'océan n'ira jamais contre le courant, wed. 15:30 (III) - Page 2 EmptyJeu 9 Mai - 19:03

Elle n’a jamais caché les raisons de sa venue dans une telle aventure : celle de quitter sa zone de confort. Il lui a fallu du temps pour passer le cap, pour oser se lancer dans cet inconnu. Son regard croise celui de son coéquipier, alors qu’elle lui explique vouloir découvrir certains aspects de la vie. Des aspects de la vie qu’elle ignore. Elle doit considérer son aventure comme un apprentissage. Elle apprend ces aspects de la vie inconnue mais ce serait aussi l’occasion d’apprendre un peu plus sur elle. Inconsciemment, elle peut se révéler autrement que cette image qu’elle s’est forgée, celle de la femme solitaire. Un sourire amusé étire ses lèvres alors que Bart reprend la parole pour lui demander si dormir à la belle étoile fait partie de ces aspects de la vie qu’elle est venue apprendre au sein de cette aventure. « Comme de dormir à la belle étoile, effectivement », qu’elle réplique, sur un ton léger, en reprenant les mots de son camarade. Elle réprime un éclat de rire silencieux. Elle ne peut cacher que dormir à la belle étoile était une première expérience pour elle. Cette expérience n’a pas été déplaisante. Elle avait très bien vécu sa sanction. Au détour d’une question lors du précédent prime, elle avait d’ailleurs expliqué que c’était les moments les plus agréables de sa semaine passée. Pendant ces nuits à la belle étoile, Bart puis Niels sont venus lui tenir compagnie. Elle les avait d’ailleurs remerciés publiquement. Un air songeur estompe les traits du visage d’Anaswara. Elle considère la question du blond. Y-a-t-il d’autres trucs qu’il n’a jamais fait et qu’elle aimerait essayer ? « Il y aurait tellement chose que j’ignore que serais probablement incapable de les verbaliser », souffle-t-elle dans un ton peu sérieux. Elle se moque un peu d’elle. Elle ne ment pas quand elle dit qu’elle est ignorante au sujet de plein de domaines. Bart suggère alors une activité. La construction de cabanes. C’est une activité que de nombreux enfants font, notamment au fond du jardin. Elle dodeline légèrement la tête de droite à gauche puis de gauche à droite. « Jamais », souffle-t-elle. Son regard se pose sur le visage de son camarade alors qu’elle se pince les lèvres. « Tu en construisais, quand tu étais enfant, toi ? », elle l’interroge. Elle visualise bien le petit Bart, avec sa petite tête blonde et ses joues fraîches, se lancer dans la construction d’une cabane dans le fond du jardin familial. A cette image, un discret sourire attendri se peint sur ses lèvres rouges.

_________________
Don't wanna wake up
and feel insecure
L'hiver se déguise En amour, en printemps, En ivresse, en âme sœur. et toutes les nuits je me questionne : Est-ce que j'guéris si tu me donnes Un coin pour me mettre à l'abri
Quand mon coeur s'alourdit.
Revenir en haut Aller en bas
Bart
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11293-barthttp://www.throwndice.com/t11328-bart En ligne

MESSAGES : 364
AVATAR : jeremy allen white
ÂGE : 28
LOCALISATION : tokyo, jpn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 52 000£
AFFINITÉS:
une goutte d'eau dans l'océan n'ira jamais contre le courant, wed. 15:30 (III) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: une goutte d'eau dans l'océan n'ira jamais contre le courant, wed. 15:30 (III)   une goutte d'eau dans l'océan n'ira jamais contre le courant, wed. 15:30 (III) - Page 2 EmptyVen 10 Mai - 16:49

Bart, c’est vraiment un type gentil. Ana, elle lui dit qu’elle est là pour découvrir certains aspects de la vie et il se donne d’office la mission de les lui faire expérimenter, même s’il n’a pas encore pigé de quoi elle voulait parler. Il la sonde un petit peu de manière à se faire une idée de ce sur quoi il devrait partir en priorité, mais elle ne l’aide pas vraiment sur ce coup-là. Anaswara, elle n’arrive pas à verbaliser ses désirs, parce qu’elle nage dans l’ignorance la plus totale au niveau des activités qu’elle pourrait vouloir essayer. Elle le dit sur le ton de la plaisanterie, mais en attendant, elle ne lui fournit pas plus de détails pour que Bart parvienne à formater son plan personnel en prenant en charge le pôle distraction de son aventure. Il ne sait pas d’où ça lui vient, mais il se met à parler cabanes, du genre vient rêver avec moi dans mon 8m² en sequoia. Elle lui demande s’il en a déjà construites de son côté et il se met à hocher la tête. « J’ai toujours bien aimé fabriquer des trucs. » Bart, c’est un peu un inventeur en carton-pâte, adepte du Do It Yourself. Il a très souvent l’air maladroit, mais il aime bien utiliser ses dix doigts pour apporter un peu de son imaginaire dans le monde réel grâce à des objets du quotidien.[color=steelblue] « On en avait fait une superbe dans un gros arbre qui se trouvait pas loin de chez-moi. »[/colors] Actuellement, ils se trouvent un peu au milieu du désert, donc ça ne va pas trop être possible de compter sur le stéréotype de la cabane au fond de la fôret, mais il n’y a pas forcément besoin de planches de bois pour se concocter un petit chez-soi. Il croise le regard d’Anaswara qui sourit légèrement. « On, c’est mon grand-père et moi. » il précise, parce que Bart, il n’avait pas beaucoup de copains quand il était môme, juste le stricte minimum. En fait, il a toujours été un peu seul, avec de grosses lacunes niveau sociabilisation qui l’obligeait à évoluer en comité restreint. « Je n’avais pas de frères et sœurs. » Sa famille, elle était déjà limitée au minimum syndicale avant même la mort de sa mère. Maintenant, il a une demi-sœur, mais ce n’est pas pareil que grandir entouré d’une vraie fratrie. Quand elle est née, il n’avait plus rien d’un enfant, à part peut-être dans sa tête. « T’en as toi ? » Il ne connait pas grand-chose de la vie d’Anaswara, alors il a absolument zéro idée de la gueule que peut avoir sa famille. Il ne la voit pas forcément fille unique comme lui, mais le truc, c’est surtout qu’il n’arrive à rien se figurer à son sujet. Elle est plutôt du genre discrète quand il s'agit de parler d'elle, alors il n'a pas beaucoup d'indices sur lesquels se baser. « Vous faisiez quoi pour vous occuper quand tu étais petite ? » il enchaîne sans vraiment lui laisser le temps de lui répondre, pour se fabriquer plus précisément le tableau de son enfance. Il a besoin des protagonistes, mais également d'une scène commune dans laquelle tous les imaginer.

_________________


Long à la détente, mauvais sur la longueur
A quelques millièmes de secondes
de laisser passer mon heure.
Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1752
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 30
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 0 £
AFFINITÉS:
une goutte d'eau dans l'océan n'ira jamais contre le courant, wed. 15:30 (III) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: une goutte d'eau dans l'océan n'ira jamais contre le courant, wed. 15:30 (III)   une goutte d'eau dans l'océan n'ira jamais contre le courant, wed. 15:30 (III) - Page 2 EmptyVen 10 Mai - 21:08

Anaswara révèle à son camarade n’avoir jamais construit de cabane. Un discret sourire s’éprend de ses lèvres, quand il lui confirme indirectement en avoir construit. Il a toujours bien aimé fabriquer des trucs, qu’il lui dit. Cela correspond bien à ce qu’elle imagine de lui, de la petite tête blonde aux joues fraîches qu’il était lorsqu’il était enfant. Il lui confie avoir fabriqué une cabane dans un gros arbre qui se trouvait pas loin de chez lui. « Dans un arbre ? », souffle-t-elle. Ce n’est pas comme si Anaswara avait tout vu de la vie et des activités que l’on attribue aux enfants. « Elle est encore sur pied, cette cabane ? », l’interroge-t-elle. Est-ce que la cabane de son enfance a réussi à traverser les années ? Bart lui précise qu’il a confectionné cette cabane avec son grand-père. Il lui précise qu’il n’avait pas de frères et de sœurs. « Ca t’a manqué ? ». Elle lui demande. Elle pose son doux regard sur les traits de son visage. Est-ce que l’absence d’un frère ou d’une sœur à ses côtés lui a manqué ? Bart lui demande alors si elle a des frères et des sœurs. « J’ai une soeur », qu’elle répond, sans une once d’hésitation. « Elle est plus jeune que moi ». Elle l’a furtivement évoqué dans sa présentation, lors de son casting. « Elle a vingt-cinq ans, aujourd’hui ». Elles ont cinq ans de différences. Elle considère quelques instants la nouvelle question de son coéquipier. Ce dernier cherche à savoir ce qu’elle faisait avec sa sœur pour s’occuper, lorsqu’elle était petite. Elle reste silencieuse, se projetant dans ces souvenirs qui composent son enfance. « Je n’ai jamais été proche de ma soeur », scande-t-elle de sa voix douce et calme. Elle n’a jamais été proche de sa sœur. Elle avait d’ailleurs confié, un peu plus tôt dans la semaine, à Faith ne pas être proche de ses parents. « Quand j’étais petite, je lisais des histoires ou on me lisait des histoires, pour m’occuper ». Elle s’interrompt, croisant le regard azuréen de Bart. « Je me souviens que je lisais souvent Cendrillon. Je l’avais tellement lu, que tu sais, la couverture s’était détachée, on pouvait voir les pages qui forment la tranche », elle se souvient, avec ce léger sourire qui se dessine sur ses lèvres. « C’est sûr que c’est certainement moins amusant et transcendant que de bâtir une cabane », qu’elle compare, par rapport à ce que Bart lui avait confié sur ses occupations d’enfant. Il y avait celui qui fabriquait les choses, et celle qui lisait et s’inventait tout un monde dans sa tête. Un ton peu sérieux colore le son de sa voix.

_________________
Don't wanna wake up
and feel insecure
L'hiver se déguise En amour, en printemps, En ivresse, en âme sœur. et toutes les nuits je me questionne : Est-ce que j'guéris si tu me donnes Un coin pour me mettre à l'abri
Quand mon coeur s'alourdit.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Goutte à goutte, la survie dans un dôme |Pv Vaea & Ariez
» Oublie ce qui t'a blessé dans le passé, mais n'oublie jamais ce qu'il t'a appris
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: PLAGE-
Sauter vers: