Partagez
 

 le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III)

Aller en bas 
AuteurMessage
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1972
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III) Empty
MessageSujet: le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III)   le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III) EmptyLun 29 Avr - 8:32

Cela fait quelques instants qu’elle se promène avec sa tablette entre les mains. Elle navigue ça et là dans les couloirs du grand palace avant de s’échouer, finalement, dans la salle informatique. Ce n’est pas un lieu qu’elle fréquente habituellement. Généralement, elle se contente de se connecter à son réseau social à partir de la tablette qu’on lui a prêté, à son entrée dans le jeu. Celle-ci lui suffit largement pour son usage de la tablette qui lui sert principalement à prendre des photos et à en diffuser quelques unes sur sa page personnelle. Elle en poste peu, mais la réalité est qu’elle en prend sûrement un peu trop. Anaswara pousse la porte de ladite pièce et s’installe à l’un des postes informatiques. Elle constate que ce n’est pas la pièce la plus prisée du palace puisqu’elle ne rencontre aucun autre camarade. Elle pose sa tablette à côté du clavier de l’ordinateur, pendant qu’elle lance sa session. A ce moment, elle laisse son index effleurer l’écran tactile de ladite tablette, faisant défiler les quelques clichés qu’elle a pris au cours de sa journée. Pendant qu’elle se remémore les moments capturés par l’objet numérique, elle sursaute quand elle entend la porte claquer derrière elle. Elle reste interdite, calmant son palpitant. Elle lève la tête et jette un regard derrière elle, en remarquant la présence de @Gael, qui vient de faire une entrée fracassante. Elle lui adresse un discret sourire, alors que son attention se pose sur l’écran de son ordinateur. Mécaniquement, sa main se pose sur la souris de l’ordinateur. Elle clique dessus et sa page personnelle apparaît à l’écran. Depuis le prime et notamment depuis qu’il l’a questionné sur ce qu’elle a pu dire à Niels et sur la réaction de ce dernier, elle n’a pas échangé avec son coéquipier. Elle ne sait comment elle doit interpréter cet excès de curiosité à l’égard de sa confession à Niels. Elle tourne légèrement la tête et le voit, installé à côté d’elle. « Alt Zoe aimerait que je poste des photos de… moi », souffle-t-elle, alors qu’elle fait défiler sa page personnelle où à aucun moment le visage de la brune n’apparaît. Même dans le choix de sa photo de profil, elle a pris soin de ne pas choisir son visage, contrairement à tous ses autres camarades. Chacun y va de la publication de son faciès mis en valeur. Elle ne veut pas entrer dans ce cercle d’étalage de photos de soi. Anaswara sait que ce n’est pas ce que l’on veut : les gens ne veulent pas voir son faciès affiché tel une idole. Un certain silence s’installe entre les deux jeunes gens. « Je suppose que c’est ce moment que tu vas choisir pour revenir ce qui a été diffusé samedi soir concernant ce que tu penses de moi », et notamment du fait qu’elle le laisserait indifféremment malheureusement, comme il l’a si bien dit. Elle prend les devants. « Ne t’inquiète pas, ça ne m’a pas affecté », souffle-t-elle, en lui adressant un sourire. Elle respecte son avis.

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
Gael
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 448
AVATAR : Lakeith Stanfield
LOCALISATION : Rwanda - Kigali
MÉTIER : Modérateur de contenus sur le réseau social Instagram / Petit comique politique


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 3 500£
AFFINITÉS:
le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III) Empty
MessageSujet: Re: le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III)   le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III) EmptyJeu 2 Mai - 16:27

La dernière fois que tu es venu dans la salle informatique tu avais été très vite interrompu par @Esaias et ses provocations à deux balles qui faisaient d'ailleurs partie d'une mission, bien que tu te doutes - au vu de la personne - qu'il ne s'était pas vraiment foulé pour agir comme un con... pas qu'il le soit en grande majorité, mais il a un fort potentiel, ça personne ne peut le nier. Bref... tout ça pour te rappeler que tu n'avais pas vraiment profité et qu'aujourd'hui tu aimerais bien checker les réseaux. Voir ce qu'il se dit... tu n'as pas vraiment peur de la critique, du moins pas ce qui sort d'internet, ton travail t'as appris à prendre de la distance à ce sujet-là. Tu pars récupérer ta tablette posée sur ta table de chevet, pas que tu as besoin de transférer des images ne faisant pas particulièrement de photos de toi ou même du paysage... peut-être que tu devrais, ça te permettrais de travailler sur ton image et d'avoir plus de visibilité... Est-ce que tu en as vraiment envie toutefois ? C'est encore en réflexion. Après l'avoir récupéré, tu files en direction de la salle des ordinateurs. Maladroit, tu trébuches sur du rien et ouvre la porte d'entrée en manquant de tomber la tête la première sur le sol... heureusement pour toi tu reprends légèrement l'équilibre et frôles de te cogner la tête contre un bureau. Une entrée très subtile quoi ! Tu te redresses et remarques la présence d'@Anaswara... évidemment cela ne pouvait que se passer devant elle ! Comme a son habitude, elle ne relève pas, ne prend pas en compte le fait passé par respect et t'offres un joli sourire que tu rends. Tu t'installes à ses côtés, déposes la tablette sur le bureau et l'écoute parler d'Alt-Zoe, l'une des chroniqueuses de l'émission, qui aimerait qu'Ana poste plus de photos d'elle. Tu jettes un coup d'oeil sur son écran puis la regarde elle : "Et vous vous aimerez quoi ?" Demandes-tu soucieux de ce qu'elle désire elle. C'est facile de faire germer une idée, mais compliqué de savoir ce que nous nous voulons vraiment. "Vous... voulez avoir mon avis ?" Demandes-tu en captant son regard et c'est pile à ce moment où elle évoque un moment que tu as essayé d'oublier, une partie du prime où tes propos ont été déformés et qui la concernait. Un sourire timide se dessine sur ton visage. Tu aurais préféré qu'elle ne l'évoque pas, mais elle ne connaît pas la vérité et aujourd'hui, tu ne sais pas si tu as envie de la lui dire. Tu pourrais nourrir ce mensonge, t'excuser de cette maladresse mensongère... mais la partie honnête de ton cerveau te dit que tu dois jouer la carte de la franchise, alors tu te lances et lui dit droit dans les yeux : "En réalité... c'est le contraire ! Vous ne me laissez pas indifférent Anaswara, mais... avant que vous ne répondiez quoi que ce soit j'ai compris aussi ce soir-là que vous étiez intéressé par @Niels ou du moins que vous pourriez l'être et... la seule chose que je veux c'est que vous soyez bien... ce qui peut paraître étrange alors que je ne vous connais que depuis trois semaines, mais c'est ce que je ressens... si vous êtes à l'aise et heureuse ça me va !" Avoues-tu avant de lui adresser un sourire franc et chaleureux, un que tu réserves généralement à Nana ou plus récemment à Tasneem.


@Anaswara

_________________
Gaeldésastres
de nos biographies

Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1972
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III) Empty
MessageSujet: Re: le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III)   le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III) EmptyVen 3 Mai - 18:29

Cela fait déjà quelques instants qu’elle est installée sur son poste, son doigt fait défiler sous son regard ébène les quelques clichés qu’elle pris depuis le début de la semaine. Elle en a déjà posté une, mardi. Un cliché de sa boîte à bijoux mis en scène, elle a publié la photo capturée d’une citation. Elle se souvient de la remarque d’Alt Zoe à son sujet. D’après la chroniqueuse, elle ferait une parfaite influenceuse. Elle n’a probablement pas tort, néanmoins, Anaswara pense n’avoir d’influence sur personne. Dans l’esprit de la brune, être influenceur consiste à être le modèle pour toute une communauté. Elle ne pense pas être un modèle et ni d’avoir une assez grande communauté pour être suffisamment influente. D’ailleurs, à quoi ressemble sa communauté ? Elle serait curieuse de découvrir le visage de ces quelques personnes qui la suivent. Lors du dernier prime, la chroniqueuse avait partagé publiquement son envie de voir la jeune femme publier des photos d’elle. Elle ne sait pourquoi elle formule cela à haute voix, devant @Gael. Ce dernier l’interroge sur ce qu’elle aimerait. Elle hausse légèrement les épaules. « Je la trouve très bien comme ça », commente-t-elle, d’un air détaché. Sa page, elle est très bien ainsi. Des photos lumineuses et épurées. Le style lui plaît et lui convient tout à fait. Anaswara, elle a trouvé sa ligne d’édition en quelque sorte. Quand la majorité des candidates préfèrent poster des photos de leur faciès, elle préfère poster des photos de son environnement, de ce qui compose son petit monde au sein du palace. C’est ainsi qu’on peut la découvrir, à travers ces infimes pans de son quotidien qu’elle offre à voir. Ce n’est pas son visage, est-ce vraiment nécessaire ? « Je t’écoute », souffle-t-elle, quand il semble suggérer qu’il peut donner son avis. Elle lui lance un regard, alors qu’un silence s’installe. Une certaine gêne naît dans ses entrailles alors qu’elle reprend la parole maladroitement. Elle se souvient lors du dernier prime que Gael l’avait cité, lors de son entretien dans le confessionnal pour la séquence du 20H de Maslov. Elle le laisse indifférent, qu’il avait dit. La vérité est qu’elle n’a pas été touchée par cette révélation. Elle n’a pas à lui en vouloir pour ce qu’il a dit. Elle croise le regard de son coéquipier qui prend alors la parole. Il n’aurait pas dit cela. Elle reste peu expressive, bien qu’intérieurement elle soit surprise. Elle ne le laisserait pas indifférent. Avant qu’ils ne se retrouvent en face à face, aujourd’hui, il l’avait laissé penser le contraire. Elle s’apprête à prendre la parole mais il lui la coupe. Selon lui, elle est intéressée par Niels. Elle cligne des paupières. Elle ne comprend pas… enfin elle est comprend finalement certaines choses. Cela ne fait pas milles tour dans son esprit, cela commence à s’éclaircir et elle comprend mieux maintenant pourquoi lorsqu’elle avait engagé la conversation avec lui, il l’avait interrogé sur Niels et ce qu’elle avait pu confesser à ce dernier. Elle s’était sentie épier sur le moment. Elle s’était d’ailleurs permise d’en plaisanter, pendant le prime. Mais les a-t-il observé seulement lors du prime ? Elle reste interdite. Elle est à la fois stupéfaite et gênée par la révélation de son camarade à son égard. « Mais pourtant je... », elle tente d’articuler. Elle n’arrive pas à formuler ce qu’il se trame dans son esprit. « Merci d’avoir été honnête », souffle-t-elle, un discret rictus se peignant sur son visage. « Tu ne sais rien de moi, pourtant, si ? ».

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
Gael
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 448
AVATAR : Lakeith Stanfield
LOCALISATION : Rwanda - Kigali
MÉTIER : Modérateur de contenus sur le réseau social Instagram / Petit comique politique


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 3 500£
AFFINITÉS:
le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III) Empty
MessageSujet: Re: le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III)   le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III) EmptyDim 5 Mai - 15:38

Ce que tu trouves fascinant chez Anaswara c'est cette variable entre son acceptation de soi et ce qu'elle diffuse via les réseaux sociaux et ses interactions sociales. Personne ne peut dire le contraire, Anaswara est une très belle femme, mais comme as pu t'apprendre ta mère adoptive lorsque tu étais enfant, dire à une femme qu'elle est magnifique est certes un compliment, mais ce n'est pas le plus beau ni le plus important. Il est considéré comme rassurant, mais si tu veux vraiment la complimenter souligne plutôt son intelligence, car vos corps ne sont que des enveloppes et l'intérieur est ce qu'il y a de plus intéressant chez l'homme/femme. Ce que vous dévoilez sur votre Instagram, c'est des fragments de vous et c'est très fort... et le fait d'être modérateur de contenus sur instagram t'as fait réaliser que la société occidental a encore beaucoup de choses à apprendre à ce sujet, les diktats de la beauté étant toujours d'actualité. Anaswara elle a réussi à déjouer l'algorithme de ton cher collègue Instagram en postant tout sauf des photos d'elle... quoi qu'en réalité, chaque photo prise est postée dévoile un trait de sa personnalité et ça, Anaswara elle en a conscience et tu trouves ça malin. "Alors si vous ne voyez pas l'intérêt de modifier quoi que ce soit, ne le faites pas !" Commences-tu à dire avant d'attendre son aval pour développer ton opinion sur ce sujet. "C'est toujours bien d'entendre des critiques, mais si elles ne vous font pas sens il vaut mieux ne pas les suivre. Ce que vous dévoilez sur votre Instagram, c'est des fragments de vous et c'est très fort... bien plus qu'une multitude de selfies et puis ça va avec votre personnalité." La conversation se détourne très rapidement des réseaux sociaux pour un événement précis et passé... Tu aurais préféré qu'il ne soit pas évoqué, mais Anaswara en a décidé autrement et ne voyant pas l'intérêt de le nier tu as décidé de rectifier la vérité et de lui dire que ton intérêt pour elle était plus fort que pour d'autres personnes dans ce palace. Il n'est pas question d'amour, juste d'attirance, mais tout de même ce n'est pas rien. Sa question te fait lever un sourcil. C'est bien à elle de remettre en question cette attache. "Pas grand chose c'est vrai, mais le peu que vous m'avez laissé entr'apercevoir m'a touché..." Anaswara c'est un peu la lumière de ton aventure. Celle qui t'a redonné, sans le savoir, l'espoir de. Tu sais au fond de toi que votre relation ne sera jamais plus qu'amical et ça te va, tu n'es pas vexé par cette vérité car c'est dans un sens bien mieux comme ça, moins compliqué. "Avez-vous déjà rencontré l'amour ?"

@Anaswara

_________________
Gaeldésastres
de nos biographies

Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1972
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III) Empty
MessageSujet: Re: le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III)   le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III) EmptyDim 5 Mai - 18:36

Elle a bien compris ce qu’Alt Zoe souhaiterait voir sur sa page. Ce n’est pas seulement des photos d’elle, qu’elle veut voir. Elle ne veut pas seulement voir le petit monde qu’Anaswara se crée au grès de ces mises en scène capturées, elle veut que les téléspectateurs et internautes puissent voir son visage sur la page qui est sienne. La plupart des candidats poste des photos d’eux, de ce qu’ils sont en surface, à travers ce que l’on nomme les « selfies ». Il semblerait que ce soit cela que les gens veulent voir, chez Anaswara. La vérité est qu’elle n’est pas prête à diffuser une photo de son visage sur la toile. Ce n’est pas un caprice, ce n’est ni un complexe. Il lui faudra du temps pour qu’elle passe ce cap. Elle n’est même pas certaine qu’elle parvienne à le dépasser. Néanmoins, elle doit admet que la ligne éditorial de sa page lui satisfait. Elle l’apprécie ainsi. Non pas parce qu’elle se démarque des autres pages où l’on voit les visages des uns et des autres, mais parce que ce qu’elle poste la met à l’aise. Elle hoche doucement la tête, quand il lui dit que si elle ne voit pas d’intérêt de modifier, elle ne le fait pas. Il a probablement raison. « Tu trouves ? », qu’elle lui demande, alors qu’il estime que ce qu’elle publie sur sa page est très fort. Elle sait qu’elle offre un peu d’elle, que ce soit derrière la photo postée ou la citation qui l’accompagne. Ce n’est peut-être pas aussi explicite qu’un selfie. « Tu es modérateur sur les réseaux sociaux, c’est bien cela ? », qu’elle le questionne, en posant son regard sur son interlocuteur. « Tu dois en voir de ces photos... », qu’elle souffle, en réprimant un éclat de rire silencieux. Il ne doit pas forcément voir des photos innocentes toutes les journées. Anaswara profite d’un silence pour aborder un nouveau sujet. Ils ne se sont pas reparlés depuis le dernier prime et elle pense que c’est l’occasion de revenir sur ce qui a pu être dit à son sujet par Gael. En effet, Elena Maslov avait dévoilé qu’il était insensible à la brune. Elle ne s’est pas offensée de l’apprendre. Il lui révèle qu’il a répondu l’inverse. Elle est prise au dépourvu, ne s’attendant pas à une telle confession. Elle est peut-être naïve mais à aucun instant elle aurait pu le croire. Cependant elle comprend ce qui pourrait expliquer l’intérêt du jeune homme pour la réaction de Niels, par rapport à ce qu’elle a pu lui confier pendant le prime. L’allemand avait eu raison, elle aurait dû attendre pour le lui dire : non pas pour le plaisir d’Elena mais pour ne pas être écoutée par des oreilles indiscrètes. Elle se pince les lèvres, quelques secondes, le temps de mettre des mots sur ses pensées qui s’agitent dans son esprit. Finalement, elle le remercie pour son honnêteté. Ce n’est probablement pas tous les candidats qui auraient osé rétablir la vérité, d’autant plus pour une question aussi délicate et sensible que celle du crush. Quelque chose lui échappe tout de même. Il ne sait rien d’elle. Ils ont passé quelques temps ensemble mais chacun doit probablement passer plus de temps avec leurs autres camarades. Elle reste muette quand il lui dit avoir été touchée par ce qu’il a pu entrapercevoir d’elle. « Je vois... », souffle-t-elle. Elle considère un instant la question qu’il lui pose. « J’ai cru mais je me suis trompée ». Elle a cru le rencontrer l’amour, le croiser sur son chemin. Elle a été trop idiote pour y croire. « Et toi ? ».

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
Gael
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 448
AVATAR : Lakeith Stanfield
LOCALISATION : Rwanda - Kigali
MÉTIER : Modérateur de contenus sur le réseau social Instagram / Petit comique politique


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 3 500£
AFFINITÉS:
le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III) Empty
MessageSujet: Re: le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III)   le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III) EmptyVen 10 Mai - 22:26

Ça ne t'étonne pas plus que ça d'évoquer ton travail avec @Anaswara... Très certainement parce que tu as l'impression que c'est la logique des choses. Vous vous trouvez dans une salle informatique, vous parlez du média pour lequel tu bosses en réalité... en clair pleins de signes te font penser que ça à un sens. "Oui. Je suis connu pour être assez franc. Si je ne le pensais pas je ne me fatiguerais pas à te le dire." Dis-tu avant d'acquiescer à tes propres paroles. "C'est ça, c'est mon gagne-pain... et c'est bien payé." Ça te permet de te payer ton appartement et tes courses en toute tranquillité, non franchement à ce sujet tu n'as pas à te plaindre... Bon tu aimerais passer plus de temps dehors, mais ce n'est qu'un détail. Sa réaction te fait sourire. "C'est sûr que je suis rôdé maintenant... c'est pas toujours facile... c'est dingue il y a de tout sur ce réseau... ça va du porno à des messages suicidaires... des agressions... bref une multitudes de contenus qu'on décortique jour après jour..." Tu as réussi à prendre du recul face à toutes ces images, mais tu sais ou du moins a vu que ça pouvait être dur pour certains de tes collègues... pourquoi c'est différent pour toi ? Tu ne te penses pas supérieur à eux, oh que non, mais tu te te dis que c'est parce que tu as déjà vécu et vu bien pire... il n'est pas question de remettre en cause le poids de ces images, car ce n'est pas comparable, mais ce passé fait que tu peux endurer plus de choses ou du moins ÇA. "Et vous votre métier ? Comment vous le percevez aujourd'hui ?" Tu te dis que son regard a peut-être changé, que l'expérience gagné l'opinion a évolué...

Le sujet se détourne sur quelque chose de plus personnel. Sur des paroles qui ont été réinterprétées et que tu as préféré rectifier auprès de la principale concernée. Tu demandes à Anaswara si elle a déjà rencontré l'amour, elle te répond que oui, mais qu'elle s'est aussi trompé... "Pourquoi ? Vous a-t-il trompé ? Où alors vous avez juste ressenti un jour que ce n'était pas le bon, que ce n'était pas celui que vous pensiez ?" Évidemment, la question se retourne sur toi. "Oui... Carmen, mais j'aurais pas pu la rendre heureuse alors j'ai arrêté pour son bien." Dis-tu avant de sourire ému. C'était une décision difficile... Carmen ne l'a pas comprise et dès qu'elle a su les véritables raisons elle t'as demandé d'arrêter... de regarder de l'avant, de regarder votre futur, mais tu es rongé par le passé.

@Anaswara

_________________
Gaeldésastres
de nos biographies

Revenir en haut Aller en bas
Anaswara
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 1972
AVATAR : la padukone (by n-dia)
ÂGE : 31
LOCALISATION : dubaï (éau)
MÉTIER : hotesse de l'air


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 27.154 £
AFFINITÉS:
le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III) Empty
MessageSujet: Re: le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III)   le premier jour du reste de ta vie, thurs. 19:30 (III) EmptySam 11 Mai - 11:13

Elle croit se souvenir que Gael est familier de ce genre de réseau social, étant lui-même modérateur. Anaswara utilise quelque fois instagram, à l’extérieur, application qu’elle a téléchargée et installée sur son téléphone, mais elle n’estime pas l’utiliser à outrance. Comme sur le réseau social officiel de l’émission, elle poste des clichés de ce qui l’entoure et ne poste pas de cliché où on voit son visage. Par son métier, @Gael doit voir tout un tas de clichés relatant des thèmes différents, des clichés bien moins naïfs que ceux postés par Anaswara sur son réseau social, par exemple. Il lui confirme que cela est son gagne-pain,selon lui, ce serait un métier bien payé. Elle hoche légèrement la tête. Il lui confie que ce n’est pas tous les jours faciles, notamment qu’il est confronté à un monde virtuel assez éprouvant et qui ne ménage pas les âmes sensibles. « Ca ne doit pas être évident, tous les jours », suggère-t-elle. Il se retrouvé face à des contenus parfois douteux, parfois choquants, parfois alarmant, parfois borderline. Elle pose son regard sur son interlocuteur quand il la questionne sur son métier. Il la questionne sur la façon dont elle perçoit son métier. « C’est un métier éprouvant et exigeant. Tout doit être minuté, parce qu’on a la responsabilité sur une centaine de passagers », souffle-t-elle, dans un discret sourire. Elle ne changerait pour rien au monde son mode de vie pour le moment, même si elle se rend à l’évidence qu’à tout moment, on l’attachera au sol. « Je sais que cela ne durera pas ». Elle en a parlé avec Faith, justement. Passé un certain âge, le corps ne récupère plus de la même façon qu’au début. Finalement, la conversation dévie sur la rubrique d’Elena Maslov où l’affirmation de Gael a été déformée par la chroniqueuse pour une raison que la brune ignore. Tout comme elle ignore pour son camarade l’interroge sur son historique amoureux. Anaswara n’est pas de celles qui possèdent l’historique le plus joyeux en matière de romance. Elle a les romances tristes, destinées à mal se terminer, comme si c’était écrit quelque part qu’elle n’avait pas le droit d’une fin heureuse. Elle hausse légèrement les épaules face aux interrogations de Gael. « Probablement parce que je savais qu’il ne m’accepterait pas », déclare-t-elle. Elle a voulu éviter de connaître une nouvelle fois l’étape du rejet, alors elle s’en est protégée en tirant un trait sur ce début de relation. L’échec n’est pas de leur faute, mais de la sienne. Le problème est elle. Quant à Gael, il parle d’une dénommée Carmen. Il n’aurait pas pu la rendre heureuse, d’après lui. « Pourquoi tu n’aurais pas pu ? », qu’elle lui demande.

_________________
you say why do you talk to yourself like that
I just wanna love my body
Like you love my body
I wanna look in the mirror
And tell it that it's beautiful like you do.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comme au premier jour [Pépite]
» Premier jour [PV Pénélope]
» Premier jour avec sa guitare
» Se perd dans l'école dès le premier jour
» Un séjour au Tartare (Premier Jour) [PV Hélène - Thanatos]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: SALLE INFORMATIQUE-
Sauter vers: