Partagez
 

 get me out of my mind, thanks for the memories

Aller en bas 
AuteurMessage
Esaias
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11250-esaiashttp://www.throwndice.com/t11278-esaias 

MESSAGES : 542
AVATAR : christopher mason


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 32 500£
AFFINITÉS:
get me out of my mind, thanks for the memories Empty
MessageSujet: get me out of my mind, thanks for the memories   get me out of my mind, thanks for the memories EmptyDim 12 Mai - 22:44

@Lulamardi, 00h10

Il se fait tard et tu cherches un nouvel endroit où dormir. T’as essayé le hamac la première nuit mais ce n’était pas terrible, tu t’es fais attaqué par des moustiques, t’as ensuite tenté de dormir sur une table de massage au spa mais ce n’était vraiment pas confortable et t’as fini ta nuit sur un transat à côté de la piscine. Ce soir, une nouvelle idée t’es venue : la tente lotus. T’y avais jeté un coup d’œil une fois et tu t’étais dis que c’était sympa. Tu te demandes comment t’as fais pour ne pas y penser plus tôt. Ça te semble être l’endroit idéal. C’est très cosy et chaleureux. Tu t’y sens tout de suite bien. Les huiles essentielles t’enivre. Tu installes les coussins de sorte à te faire un lit puis tu t’allonges quelques instants et ferme les yeux. Ces derniers s’ouvrent quelques instants plus tard lorsque tu entends du bruit dans la tente. Tu constates alors la présence de Lula. Tu lui adresses un sourire et prends la parole.– Je vois qu’on a eu la même idée. –  Il semblerait qu’elle soit venue ici aussi pour dormir. A moins qu’elle te cherchait. Elle va te le dire. Tes prunelles ne quittent pas les siennes. – Je n’arrive pas à trouver le sommeil. T’as des astuces pour bien dormir ? – Il faut dire que t’es installé sur des coussins et pas sur un vrai lit. Et puis, tes idées sont un peu obscurcies ce soir. Tes pensées sont tristes. Ce mardi est un jour symbolique pour toi. Mais tu n’en diras rien. Tu garderas tout pour toi, comme d’habitude. – Tu sais où est passé Abu ? J’ai l’impression qu’il a disparu de la circulation. – Vous n’en avez plus la garde mais ça t’inquiète un peu tout de même de ne plus le voir dans le palace. La production a dû le garder quelque part. A moins que tu aies raté un épisode.
Revenir en haut Aller en bas
Lula
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 523
AVATAR : laura b.
ÂGE : 24
LOCALISATION : belleville
MÉTIER : athlète, spécialité 100m et 4x100m.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 55k
AFFINITÉS:
get me out of my mind, thanks for the memories Empty
MessageSujet: Re: get me out of my mind, thanks for the memories   get me out of my mind, thanks for the memories EmptyLun 13 Mai - 0:11

Je me cherche un endroit où me poser et je finis par dériver jusqu'à la tente, en dernier espoir. La voix d'Esaias m'interpelle et me fait sursauter au passage. Mes prunelles coulent vers lui alors qu'un rapide et léger sourire s'installe sur mes pulpeuses. « Les grands esprits se rencontrent, que veux tu » Je glisse dans une certaine nonchalance en fermant la porte dernière moi. La tente est ce qui se rapproche le plus finalement d'une chambre en vrai. Monsieur n'arrive pas à trouver le sommeil. « Parler, ça aide à dormir » Je réponds sans être convaincue avec un léger sourire moqueur. On finira bien par tomber dans les bras de Morphée lorsqu'on aura épuisé tous nos stocks de sujets de conversation. Je tourne mon minois vers lui le temps de quelques secondes. « Tu es contrarié ? » Je demande, comme ça. Esaias, il n'est pas très lisible généralement, c'est trop difficile d'essayer de deviner ce qui se passe sous sa boîte crânienne. « Faut arrêter de penser le soir » Je glisse, essayer de mettre sa conscience sur off, ne pas refaire le monde une fois sous les draps, quand on a du temps pour réfléchir. « Tu es soulagé de ne plus être en mission ? » Je lui demande parce qu'à défaut d'être coincé avec seulement une partie des candidats, il n'est plus obligé de faire semblant, c'est déjà un début. En tout cas Kenza est de son côté plutôt heureusement d'être débarrassée de son rôle de Juliette à en croire son discours pendant le prime. Esaias s'inquiète du sort d'Abu tandis que je me contente de le fixer de mes grandes opales avec une curiosité qui n'est pas feinte. « Qu'est ce qui t'arrives ? Tu as pris goût à ton statut de père de la semaine dernière ? » Je l'interroge d'une voix neutre avant de chercher à reproduire une installation similaire à la sienne. Je m'emploie à tenter de déplacer les gros coussins pour former un lit de fortune, on s'est quand même fait avoir par rapport à l'autre équipe. « Je ne pense pas que ce soit bon pour lui d'être balloté de bras en bras au fil des semaines » j'ajoute quand même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Esaias
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11250-esaiashttp://www.throwndice.com/t11278-esaias 

MESSAGES : 542
AVATAR : christopher mason


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 32 500£
AFFINITÉS:
get me out of my mind, thanks for the memories Empty
MessageSujet: Re: get me out of my mind, thanks for the memories   get me out of my mind, thanks for the memories EmptyLun 13 Mai - 1:07

@Lula

Il se pourrait que tu ne finisses pas la soirée tout seul et que tu dormes à côté de quelqu’un ce soir. Lula te rejoins dans la tente lotus et tu ne manques pas de l’interpeler. Elle vous compare à de grands esprits. Ça te plaît assez bien. – Faut croire. – Tu rétorques sur un air presque énigmatique avant de lui avouer que tu n’arrives pas à trouver le sommeil. Ce n’est pas faute d’essayer mais ton esprit est trop agité. Il faudrait que tu laisses de côté tes émotions et tes pensées pour dormir mais ce n’est vraiment pas gagné. Ta camarade tombe à pic. Tu lui demandes des conseils à ce sujet. Elle pense que ça vous fera du bien de parler. Elle a probablement raison. – Ça me va. – T’acceptes sa proposition tandis qu’elle s’approche un peu plus de toi. Tu ne sais pas si elle compte rester ici toute la nuit ou si elle a fait son nid autre part. Tu aimerais qu’elle reste, au moins jusqu’à ce que tu t’endormes. Tu es contrarié, comme elle le dit. – Oui. – Enfin ce n’est pas tout à fait le terme le plus approprié. Tu es plutôt attristé. Mais ça passe tout de même. Tu sais qu’il faudrait que tu arrêtes de trop penser afin de pouvoir dormir mais tu n’y arrives pas. C’est plus facile à dire qu’à faire. – Ça t’arrive parfois de penser à un univers parallèle où tout serait complètement différent ? – Tes yeux verts se perdent dans les siens. Ton regard est plutôt doux. Tu essayes de faire une brèche dans ta carapace. Tu veux aussi chercher du réconfort. T’en as besoin même si tu ne l’avoueras pas. Faut qu’elle comprenne que tu n’es pas un mec insensible comme tu peux le prétendre. – Plutôt ouais, j’aime bien jouer mais j’suis pas à l’aise à l’idée de jouer avec des sentiments. – Tu déclares ensuite lorsqu’elle te parle de ta mission de la semaine dernière. Tu essayes d’ailleurs de te rappeler quel était le Romeo de la candidate mais ça ne te vient pas. Elle n’a pas tellement dû briller là-dessus ou du moins il ne doit rien y avoir de spécial à déclarer la concernant. – Mais visiblement, elle n’en avait rien à foutre de tout ça, Kenza. Je crois que je l’ai sous-estimée. – Elle a aussi beaucoup joué avec toi. Elle a presque failli te faire cracher le morceau pour la mission. Mais tu as tenu bon. Ce qui t’as agacé en revanche, c’est ses déclarations lors de la rubrique et ses airs de princesse à deux balles alors qu’elle n’est même pas capable de s’occuper d’un animal correctement. D’ailleurs, en parlant de ça, tu te demandes où est passé Abu. Tu ne l’as pas vu dans le palace ces derniers jours. C’est qu’il te manquerait presque. – A croire que c’était une révélation. – Tu lâches un léger rictus tout en l’observant s’installer un peu plus à tes côtés. Pour une fois, c’est elle qui se fiche gentiment de ta gueule. Tu rentres dans le jeu, feintant un culte envers le singe. En attendant, tu donnes raison à ta camarade en ce qui concerne l’animal. Il est probablement mieux avec la production. – On l’a traumatisé, si ça se trouve. – Tu ricanes plus franchement tout en sachant que vous n’étiez pas les meilleurs gardiens de singe. – J’espère qu’il reviendra quand même. Surtout qu’en plus sa garde n’a pas d’incidence sur les nominations. – Contrairement à ce que tu as pu penser. Tu t’es planté en beauté quant à ton buzz. La jeune femme pourra dire qu’elle te l’avait dit. Tu as été un peu trop parano. Faut dire que les coïncidences étaient grosses.
Revenir en haut Aller en bas
Lula
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 523
AVATAR : laura b.
ÂGE : 24
LOCALISATION : belleville
MÉTIER : athlète, spécialité 100m et 4x100m.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 55k
AFFINITÉS:
get me out of my mind, thanks for the memories Empty
MessageSujet: Re: get me out of my mind, thanks for the memories   get me out of my mind, thanks for the memories EmptyLun 13 Mai - 23:16

Mes prunelles se vrillent aux siennes et je lui décoche un léger sourire avant de me poser tranquillement pas loin. Il a l'air... un peu moins lui. Esaias me répond par la positive sans essayer de détailler, il fallait s'y attendre, il faut tout lui arracher décidément. « Tu te contentes toujours du strict minimum» je constate, un peu blasée, en roulant des billes avec insolence. « Qu'est ce que t'as ?» Je lui demande franchement. Esaias, il a besoin de parler, de se lâcher, réellement et pas juste par le biais d'une violence verbale injustifiée, sinon il va finir par être un amas compact de frustration qui va nous exploser en plein visage, c'est sur. Je n'ai pas envie d'être sur les lieux lorsque ça arrivera. Je lui offre une oreille plus qu'attentive tout en imprimant ses mots/maux. Je hoche doucement la tête en signe de compréhension. « Et il se passerait quoi dans ton monde idéal ? Tu serais qui ? » parce que c'est vraiment ça le souci. J'ai l'impression qu'Esaias se traine un putain de passif qui lui pèse plus qu'il ne veut l'admettre. Il n'a pas l'air d'être clair avec lui même, avec l'image qu'il renvoie. En parlant d'image, c'est celle qu'un Roméo plutôt gauche qui s'est dessinée des révélations de Kenza sur leurs missions respectives. C'est à tout à son honneur, de ne pas avoir voulu la blesser pendant cette semaine je trouve. « Pour le coup, je pense que ses sentiments n'ont pas été heurtés » j'affirme sans avoir besoin de trop m'avancer concernant ma brune. « Trop de monde la sous-estime » Je réponds. Moi, je trouve que Kenza est la personne la plus déterminée de ce jeu. Elle a un même un côté clinique qui peut faire froid dans le dos si on n'essaie pas de la connaitre. Je ne sais pas pourquoi Esaias tend à aborder le sujet Abu, je le détaille, surprise et perplexe le temps de quelques secondes de trop. Je suis sûre que c'est mieux qu'Abu soit avec la production, je ne pense pas que cela soit adéquat qu'il soit un animal de foire qu'on observe et qu'on admire de près comme de loin. « On a fait du mieux qu'on pouvait» Je dis afin de défendre notre semaine auprès d'Abu même si le timming n'est pas en notre faveur. En même temps on n'a jamais signé pour s'occuper d'un bébé singe à temps complet avant d'entrer ici. « Effectivement, je n'ai pas eu besoin de cela pour être nominée» j'expulse en souriant avant d'hausser les épaules avec nonchalance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Esaias
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11250-esaiashttp://www.throwndice.com/t11278-esaias 

MESSAGES : 542
AVATAR : christopher mason


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 32 500£
AFFINITÉS:
get me out of my mind, thanks for the memories Empty
MessageSujet: Re: get me out of my mind, thanks for the memories   get me out of my mind, thanks for the memories EmptyMar 14 Mai - 21:06

@Lula

La jeune femme qui t’as rejoins dans la tente lotus constate ta contrariété ou du moins remarque que ton esprit soit préoccupé et trop tourmenté pour trouver le sommeil. Tu le lui avoues sans donner trop de détail. En même temps, c’est pas ta psy. Tu ne vas pas lui dire tout ce qui ne va pas chez toi sinon elle aurait probablement de quoi se tirer une balle. Tu ne veux pas partager ta tourmente. Tu lui donnes tout de même raison avec humour. – Je dois être partisan du moindre effort. – Tu sais pertinemment que ça ne fera pas rire la brune. Elle n’apprécie pas quand tu prends tout à la dérision et même les choses sérieuses. D’ailleurs, elle te demande ensuite ce que tu as. – Rien. C’est juste que j’essaye de gommer le passé mais il refait toujours surface lorsque tu ne t’y attends pas. – Tu ne diras pas les choses clairement. Cela concerne ton secret, une nouvelle fois. Tu ne veux pas le mettre en danger. Tu sais que ton horoscope t’as prédit qu’il le serait cette semaine. Tu espères qu’il se trompe. Après tout, il a aussi prédit que tu te ferai plaisir en solitaire et franchement, t’en as pas vraiment envie en ce moment. Et encore moins de le faire devant un miroir, quelle idée ! – Je réécrirai l’histoire. Mais je ne serai pas là. Je serai juste un mec lambda, avec une petite vie tranquille ailleurs. – Tu ne comprends pas tellement pourquoi elle cherche à te faire parler. Tu ne te rends pas compte que pour les autres, t’es un putain de mystère. Tu es incompréhensible. Visiblement, elle sort du lot et est plus intelligente que les autres. Elle commence à percevoir autre chose de toi. Mais tu n’arrives pas encore à te livrer complètement à elle. T’es limité, aussi par ton secret. En revanche, en ce qui concerne la mission, tu peux y aller maintenant que celle-ci est dévoilée. Tu lui fais part de ton ressenti et que tu sois content que ce soit terminé. T’étais pas à l’aise avec cette mission parce qu’il fallait jouer avec des sentiments. Mais au final, c’est plutôt toi qui a été un peu heurté ou plutôt vexé dans l’histoire, car t’as été plutôt clean contrairement à Kenza, qui s’est jouée de toi. Elle n’en avait rien à foutre de ta gueule depuis le début visiblement. Du moins, c’est ce que tu penses. Tu l’as sous-estimée en tant que joueuse. – Elle est plus intelligente qu’elle ne le laisse paraître. Mais c’est une manipulatrice, aussi. – Et c’est ça que tu apprécies moins. Toi tu es peut-être froid et cassant mais t’es plutôt sincère dans ta démarche. Mais après tout, vous êtes dans un jeu, tu dois t’y attendre. En revanche, tu ne comprends pas trop la disparition soudaine d’Abu. C’est un peu brutal pour vous qui partagiez votre quotidien avec le singe. Il était attachant mine de rien l’animal. La production l’a visiblement rapatrié, à croire que vous l’avez traumatisé avec Lula en le gardant. – Pas faux. On n’a pas perdu d’argent, c’est qu’on n’a pas été si mauvais que ça. – On ne peut pas parler de franc succès mais on ne peut pas parler d’échec non plus. Vous avez fait ce qu’il fallait, c’est le principal. T’espère tout de même le revoir ce petit singe. – Tu t’en es sortie. Moi je crois que cette semaine ça va être pour ma pomme. J’ai eu 19 poivrons, c’est chaud. – Tu n’es pas tellement apprécié parmi les candidats, t’en a conscience. A un moment, ta place sera mise à rude épreuve. Pourvu que tu sois davantage populaire auprès des téléspectateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Lula
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 523
AVATAR : laura b.
ÂGE : 24
LOCALISATION : belleville
MÉTIER : athlète, spécialité 100m et 4x100m.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 55k
AFFINITÉS:
get me out of my mind, thanks for the memories Empty
MessageSujet: Re: get me out of my mind, thanks for the memories   get me out of my mind, thanks for the memories EmptyMer 15 Mai - 23:54

Je l'écoute un instant avant qu'une question ne me saute à la gueule. « Tu n'as pas peur de lasser les gens à force d'être toujours aussi fermé ? » Je l'interroge sur un ton curieux parce que c'est compliqué de devoir s'occuper indéfiniment de relancer un dialogue avec une personne qui ne donne rien, qui ne prend rien. Je ne sais pas si Esaias arrive à s'en rendre compte. « On n'efface pas son passé » Je glisse dans un léger froncement de sourcils. « C'est cliché mais il fait parti de ce que tu es maintenant » Je complète en pensant bien évidemment ce que je dis. C'est autour de nos expériences, de nos ratures et de nos exploits qu'on se construit, qu'on se façonne. C'est difficile de tout détruire pour reconstruire même s'il est jeune. Faut pas se renier complètement. « Tu as envie de t'amputer d'un membre ou tu te détestes suffisamment pour vouloir faire ça ? » Je lui demande sérieusement en croisant ses prunelles. Parce que ça revient au même pour moi, effacer son passé ou ces deux options. Il me décrit son monde idéal. « C'est ça qui t'attires, une petite vie tranquille ? » Je répète, un peu surprise en croisant ses prunelles. En tout cas, ce n'est pas mon cas, je suis contente de mes montagnes russes, de me nombreuses erreurs qui me servent de moteur, de mon destin de fille sans avenir que j'ai réussi à détourner... « Une personne lambda a son lot d'emmerdes et de contrariétés aussi » J'émets une nuance. Parfois que le quotidien, c'est juste un grand aléa. On dérive sur l'histoire des missions Roméo et Juliette. Sa remarque sur Kenza me fait sourire malgré moi parce qu'il a surement raison. « Tous les gens intelligents sont manipulateurs volontairement ou non » je glisse dans un haussement d'épaule parce que j'ai accepté ce constat depuis quelques années déjà. Je ne pense que Kenza déroge à la règle. Même moi parfois je me demande si elle est sincère dans son rapprochement, je lui sers parfois de faire valoir, je dois être facilement supportable aussi. Mais ça ne me dérange pas outre mesure si c'est avéré, c'est le jeu. Esaias fait référence à une autre rubrique du prime. « Ca veut rien dire tout ça » je souffle lors qu'il parle de ses poivrons et de sa potentielle future nomination. En tout cas, me concernant, je ne l'ai jamais nominé et je ne compte pas m'y mettre. « Regarde cela fait deux semaines que je suis dans le top trois des faucons, je me suis retrouvée nominée » je glisse parce que cette popularité est biaisée selon moi.  « Tu es dans tous les cas un élément suffisamment singulier pour être nécessaire dans ce jeu » Je le rassure parce qu'il fédère même si c'est d'une façon négative.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Esaias
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11250-esaiashttp://www.throwndice.com/t11278-esaias 

MESSAGES : 542
AVATAR : christopher mason


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 32 500£
AFFINITÉS:
get me out of my mind, thanks for the memories Empty
MessageSujet: Re: get me out of my mind, thanks for the memories   get me out of my mind, thanks for the memories EmptyVen 17 Mai - 21:09

@Lula

La question de ta camarade Lula te surprends. Tu ne vois pas pourquoi elle tient à te pousser dans tes retranchements. Elle utilise des termes assez difficiles. Néanmoins, ta froideur et ton détachement prennent le dessus. – Non. Je me fiche de lasser les gens. – Ce que tu dis. Tu as l’habitude de toute façon à ce qu’on se lasse de toi dans la vie au bout d’un moment. Tu ne racontes rien et ne te livre pas alors c’est logique que tu finisses seul. Tu n’arrives pas à te livrer sur ton passé au quotidien. Tu essayes constamment d’en faire abstraction. – Peut-être. Mais c’est pas pour autant que ça fait de moi une belle personne. – Tu aurais préféré ne pas avoir ce passé là et ne pas être ce que tu es aujourd’hui. T’es clairement pas fier de toi. Tu ne sais pas si tu pourras l’être un jour. Il y a du chemin avant que tu deviennes quelqu’un. – Je comprends pas où tu veux en venir. – Tu lui réponds en répétant ses mots en boucle dans ta tête. Pour toi, ça n’a pas de sens. Tu ne comptes bien évidemment pas t’amputer d’un membre. Peut-être que tu te détestes comme elle le dit. T’as sûrement l’air d’être imbu de ta personne en apparence mais il n’en est rien en réalité. – Je crois bien, oui. – Peut-être que tu fais fausse route. Tu ne sais pas si au final ça te conviendrait la petite vie tranquille. Ça te paraît être un rêve, un paradis, mais tu t’ennuierais sûrement très vite. T’aurais d’autres peines. Rien n’est jamais parfait. Un personne lambda a son lot d’emmerdes et de contrariétés, comme elle le dit si bien. – Et toi, tu rêves de quoi ? – Visiblement pas d’une vie tranquille. T’en as un peu marre de parler de toi. En plus, après, elle pourrait te reprocher de ne pas la connaître. C’est qu’elle cherche à creuser sous ta carapace et il y a beaucoup de travail. Tu n’en oublies pas sa personne. Qui elle est, elle ? Tu ne la connais pas encore assez bien. Vous parlez quelques instants plus tard du singe, et de vos côtes de popularités. T’as peur de figurer sur le banc des nominés cette semaine à cause des poivrons qu’on t’a attribué mais aussi d’une rubrique d’Elena. Tu ne fais pas l’unanimité. Elle te dit que ça ne veut rien dire car elle s’est retrouvée nominée la semaine dernière alors qu’elle figure dans le top trois des faucons. Puis elle te complimente et te conforte sur ton utilité dans ce jeu. – Merci. J’espère que tu n’es pas la seule à le penser. On verra bien. – Tu lui adresses un sourire naturel alors qu’elle s’est installée non loin de toi. Tu ne la lâches d’ailleurs pas du regard. Tu apprécies sa compagnie et encore plus ce soir. Peut-être que t’as eu tord d’avoir peur de la côtoyer au quotidien la semaine passée. – Tu ne parles jamais de ton secret. C’est quelque chose qui a une place importante dans ta vie ? – Tes prunelles reflètent dans les siennes alors que tu es statique et que tu attends qu’elle bouge ses lèvres pour se dévoiler.
Revenir en haut Aller en bas
Lula
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 523
AVATAR : laura b.
ÂGE : 24
LOCALISATION : belleville
MÉTIER : athlète, spécialité 100m et 4x100m.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 55k
AFFINITÉS:
get me out of my mind, thanks for the memories Empty
MessageSujet: Re: get me out of my mind, thanks for the memories   get me out of my mind, thanks for the memories EmptyLun 20 Mai - 22:19

Je l'écoute d'une oreille attentive, vaguement surprise par ces mots. Je soutiens son regard quelques secondes.« C'est bizarre » Je commente simplement à voix haute sans filtre. Les mots s'échappent trop facilement de mes lèvres. « Parce que tu as un discours hyper idéaliste alors que ce n'est pas du tout ce que tu peux renvoyer habituellement » Je complète en croisant ses prunelles parce que le contraste est saisissant. Une belle personne, ça n'existe pas non ? Il se place où le curseur entre une mauvaise et une belle personne ? Qui décide de ce qu'il est ? Lui ou les autres ? C'est important pour lui ou c'est juste le regard des autres qui le dérange ? Je ferme néanmoins ma gueule, pour une fois. C'est bizarre d'avoir un discours presque moralisateur envers soi même. « Tu es trop exigeant envers toi même » Je finis par statuer, parce que je crois que j'ai envie de le réconforter ce soir, avant qu'Esaias avoue aspirer à une vie tranquille. « C'est quoi ta vision d'une vie tranquille ? T'installer avec une fille, the fille de préférence, tenter de faire comme tout le monde en devenant propriétaire et te trouver un travail stable ? » Je l'interroge avant qu'il ne me renvoie la balle. Mes rêves ? « Faire, agir comme il me plait » Je souffle. « Etre capable de tout lâcher pour mieux me construire ailleurs » je compète.  « J'ai besoin d'intensité, sinon je ne tiens pas » j'ajoute parce que c'est vrai. Pour l'instant j'arrive à la retrouver dans mes entrainements, quand j'ai les tempes qui palpitent, l'adrénaline qui me shoote et l'envie de vomir qui ne tarde pas à se pointer. Mais je ne sais pas combien cela va durer. Esaias évoque sans trop de délicatesse mon secret. « Il est la raison de ma venue ici » je lui explique. « J'ai hâte de pouvoir en parler librement » Je souffle en attendant le fameux moment libérateur, salvateur où je pourrais m'exprimer. Thrown Dice, c'est ma chance d'avoir une audience, un public. « J'ai besoin de délivrer ma version » je complète dans un sourire qui n'en n'est vraiment pas un. C'est toujours compliqué de savoir qu'on détient la vérité mais de voir que des personnes extérieures pensent mieux savoir que soi même nos intentions, nos pensées les plus intimes. Sauf que maintenant il faut tout démontrer, tout prouver pour être crue alors que la solution relève de l'ordre du tangible seulement, du palpable.  C'est encore plus compliqué d'être obligée de baisser la tête et d'abdiquer face à ce constat erroné mais qui prévaut sur le reste. « Mon secret, c'est une source de frustration » J'assène en haussant les épaules. Parce qu'à l'extérieur, les regards me pèsent et me plombent alors que j'ai juste envie d'hurler que je suis la seule à savoir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Esaias
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11250-esaiashttp://www.throwndice.com/t11278-esaias 

MESSAGES : 542
AVATAR : christopher mason


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 32 500£
AFFINITÉS:
get me out of my mind, thanks for the memories Empty
MessageSujet: Re: get me out of my mind, thanks for the memories   get me out of my mind, thanks for the memories EmptyMar 21 Mai - 23:07

@Lula

Tu hausses un sourcil lorsque Lula déclare que c’est bizarre. Tu te demandes forcément qu’est-ce qui l’est. Il s’agit de ton discours apparemment. Tes propos ne lui paraissent pas hyper cohérent. Tu recherches l’idéal alors qu’il n’existe pas, et ce n’est pas forcément ce que tu dégages au premier abord. T’es quelqu’un de complexe, de difficile à cerner et tu le sais. – Si tu le dis. – Tu n’es pas certain qu’une belle personne, ça existe. Mais si c’est le cas, tu peux assurer que tu n’en es pas une. Tu as l’impression d’avoir gâcher certaines choses de ta vie et t’as des regrets même si tu n’es pas prêt à les avouer. – C’est possible. C’est mal de l’être ? – Tu lèves ton regard vers le sien. La jeune femme est plutôt calée niveau psychologie et tu sens qu’elle peut t’apporter des choses. Cette introspection ne te fait pourtant pas que du bien mais c’est important. Tu arrives peu à peu à te confier à elle. Ce n’est pas chose facile car tu es limité dans ce que tu peux lui dire et qu’elle ne comprends pas forcément là où tu veux en venir. – Je le voyais pas comme ça mais ouais, j’imagine que les standards de la société ça se résume à ça. – Le résumé ne te plaît pas des masses. Certes, t’as bien envie de trouver la perle rare mais non, ce n’est pas forcément ta vision non plus du futur. Peut-être que tu idéalises un peu trop. Du coup, tu demandes l’avis de l’athlète. De quoi rêve t’elle comme vie ? Visiblement, de la liberté et d’intensité. – L’échec, ça ne te fait pas peur ? – La candidate semble être plus forte que toi mentalement. Du moins, elle semble pouvoir se relever facilement en cas de coup dur. Tu te demandes quelques instants plus tard ce qu’elle peut bien cacher comme secret. Est-ce que ça a une place importante dans sa vie ? Oui. C’est la raison de sa venue dans le jeu. Tu ne la quittes pas du regard et boit ses paroles. Elle a visiblement très envie d’en parler librement. – Ta version ? – Tu relèves en arquant un sourcil. Tu en conclus qu’il y a une histoire avec deux versions des faits et qu’elle en possède une, peut-être la vraie version. Elle dévoile ensuite que son secret est une source de frustration. Tu essayes tant bien que mal de comprendre. – De frustration pour qui ? Pour toi ? – Tu la regardes d’un air compréhensif. Ta voix est plus douce et chaleureuse que d’habitude. – Tu penses que le fait de dévoiler ton secret changera ta vie radicalement ? – Simple question. T'es pas hyper à l'aise en l'interrogeant. Tu as l'impression d'être trop curieux, de lui demander des choses qui ne t'appartiennent pas, et en même temps, tu as envie d'apprendre à la connaître. C'est probablement la pièce manquante à son sujet.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» Athenian Mind
» Where is my mind ( Finn Avery )
» Suspicion always haunts the guilty mind.
» + if I never see your face again I don't mind

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: TENTE LOTUS-
Sauter vers: