Partagez
 

 Jem and the Holograms. (jeudi à 10h10)

Aller en bas 
AuteurMessage
Bart
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11293-barthttp://www.throwndice.com/t11328-bart En ligne

MESSAGES : 283
AVATAR : jeremy allen white
ÂGE : 28
LOCALISATION : tokyo, jpn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 8000£
AFFINITÉS:
Jem and the Holograms. (jeudi à 10h10) Empty
MessageSujet: Jem and the Holograms. (jeudi à 10h10)   Jem and the Holograms. (jeudi à 10h10) EmptyLun 13 Mai - 2:01:56

@Judith

Il ne sait pas trop quoi faire de sa peau, Bart. Il se sent complètement paumé, parce que lui, c’est un type pétri d’habitudes. Il se sent plus à l’aise en s’ancrant bêtement dans une routine quotidienne, parce que ça le rassure. Sauf que la production, elle n’en a rien à carrer de sa santé mentale en le privant de certains de ses spots clés. Mine de rien, la division du palace, elle s’est faite un peu bizarrement. Quand l’autre groupe peut squatter au choix la bibliothèque ou travailler leurs abdos à la piscine ou dans la salle de sport, de leur côté on les a relégué à des activités centrées sur la bouffe ou l’oisiveté en général. Non pas que ça le dérange réellement, mais on a vite fait de saisir l’image que leur team renvoie par rapport aux autres, composée notemment des trois athlètes de haut-niveau de la saison. Il matte fixement le paysage, parce qu’il y a un truc qui le chiffonne. Il pivote juste la tête pour un court instant en sentant la présence de Judith qui vient d’arriver à ses côtés sur la passerelle, avant de replonger sur les lieux extérieurs. « C’est pas Lula, là-bas ? » il demande en plissant le nez, pendant qu’il essaye de déterminer si c’est bien la candidate qui se dirige vers la plage, cinq mètres plus bas. Bart, il pose la question, mais ce n’est pas non plus comme s’il allait pouvoir faire grand-chose de l’information. Ils n’ont pas le droit de communiquer, donc à part la fixer comme un stalker à deux balles en espérant qu’elle pensera à lever deux secondes la tête, ça ne lui servira pas à grand-chose comme réponse. Même un petit signe sympathique de la main semble proscrit et il se doute bien qu’il n’y a que lui que ça tente de se regarder de loin, les yeux dans les yeux, comme des teubés. Lula, elle est la plus pragmatique de leur binôme de bras cassés. Elle trouverait sûrement ça con et chelou comme idée. « Ca fait très Roméo et Juliette comme situation. » il fait remarquer dans la mesure ou la plupart des couples de l’émission se sont fait éclater par cette histoire de palace séparé en deux groupes distincts. Il y a Anaswara et Niels, Kenza et Icare, puis évidemment Judith et Pierpaolo. Dès que l’annonce avait été faite sur le prime, ils avaient dû tous les deux piger que la composition des équipes ne serait pas à leur avantage. Il n’y avait absolument aucune chance pour qu’on les laisse ensemble dans la même team. L’intérêt de l’exercice, c’est de les forcer à fréquenter de nouvelles personnes. En option, les perturber sans leurs repères pour mieux les pousser dans leurs retranchements doit également faire partie du plan de la production pour générer du drama. « Il n’y a pas de risques à te laisser si près du vide au vu de tes antécédents ? » il la questionne en plaisantant un peu bizarrement sur le destin des plus grands amants contrariés de la dramaturgie anglaise et sur sa propension à se prendre elle aussi pour un super-héros. Bart, il se rappel pas mal de l’anecdote très spéciale de Judith qui a été diffusée sur le prime. Il aimerait bien en parler, parce que pour tout un tas de raisons il se sent hyper concerné, sans non plus savoir précisément comment l’aborder. Là, elle ne doit pas trop capter où il veut en venir. Le truc, c’est qu’il ne sait absolument pas comment considérer le fait qu’elle ait tenté de se défenestrer dans le passé, sans plus de détails à propos de cette histoire en sa possession.

_________________


Long à la détente, mauvais sur la longueur
A quelques millièmes de secondes
de laisser passer mon heure.
Revenir en haut Aller en bas
Judith
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 415
AVATAR : margot robbie
ÂGE : 26
LOCALISATION : genève, suisse
MÉTIER : traductrice


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 8 500£
AFFINITÉS:
Jem and the Holograms. (jeudi à 10h10) Empty
MessageSujet: Re: Jem and the Holograms. (jeudi à 10h10)   Jem and the Holograms. (jeudi à 10h10) EmptyLun 13 Mai - 23:02:38

Jem and the Holograms
jeudi, 10h10
@Bart

Quelque chose qui amuse beaucoup Judith depuis le début de la semaine et les bouleversements qui ont découlé du dernier prime est de voir que tous ses camarades ont beaucoup de mal avec la précarité du sommeil dans laquelle ils sont plongés. La blonde n’est pas vraiment gênée par l’absence de lits ou d’une chambre confortable. Elle dort peu, très peu, mais n’importe où. Prenant son rôle de sous-cheffe d’équipe très à cœur, elle prépare tous les matins un grand thermos de café pour que tous puissent commencer leur journée sur une note positive malgré les torticolis. Sur les coups de 10h, elle retourne à la cuisine pour refaire le plein, soucieuse de contenter les retardataires également, et elle en profite pour se resservir une tasse. Décidée à la boire lentement, installée confortablement dans la balancelle, sa tablette à la main, elle fait une halte sur la passerelle en y apercevant son binôme des premiers instants. « C’est pas Lula, là-bas ? » Amusée, elle regarde dans la même direction que lui. Une part d’elle a envie de lui faire remarquer, avec humour, que ce n’est pas très poli de n’avoir d’yeux que pour une candidate à des dizaines de mètres de lui alors qu’elle est juste là. Au lieu de ça, elle choisit plutôt de le taquiner en répliquant : « T’es sûr que c’est pas Jhoan plutôt ? » Evidemment, c’est bien Lula, ça ne fait pas l’ombre d’un doute. La seule avec laquelle on aurait pu vaguement la confondre, ça aurait été Kenza, mais les deux femmes n’ont pas du tout la même morphologie. « Ca fait très Roméo et Juliette comme situation. » Elle hoche la tête. Lui au balcon, sa belle en bas, très romantique en effet. « C’est Elena et sa chronique qui t’ont inspiré ? Mais… Il est pas en bas normalement Roméo ? » Dans ses souvenirs, en tout cas, Juliette est à son balcon et son bien aimé la regarde d’en bas. « Enfin… Tu fais ce que tu veux hein, je juge pas. » Elle est de bonne humeur ce matin, et la malice se lit sur son visage. Imitant la position de Bart, elle regarde elle aussi en contrebas, observant en silence les autres candidats qui ont le droit de déambuler dans les jardins. « Il n’y a pas de risques à te laisser si près du vide au vu de tes antécédents ? » Elle rit. Alors comme ça, son anecdote l’a marquée ? « Ca dépend… Tu as des champignons hallucinogènes ? Sinon, ça devrait aller… » Ainsi, elle lui révèle qu’elle était sous l’emprise de drogues ce jour-là, quand elle s’est élancée par la fenêtre, persuadée de pouvoir voler. « Et toi ? Comme ça tu es tatoué…? » Elle finit par se retourner vers lui avant de demander : « J’peux voir ?» Espérons simplement que ce n’est pas à un endroit trop intime pour être découvert ainsi, au vu et au su de tous.

Revenir en haut Aller en bas
Bart
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11293-barthttp://www.throwndice.com/t11328-bart En ligne

MESSAGES : 283
AVATAR : jeremy allen white
ÂGE : 28
LOCALISATION : tokyo, jpn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 8000£
AFFINITÉS:
Jem and the Holograms. (jeudi à 10h10) Empty
MessageSujet: Re: Jem and the Holograms. (jeudi à 10h10)   Jem and the Holograms. (jeudi à 10h10) EmptyMer 15 Mai - 13:43:45

Bart, il est un peu débile quand il s’y met. Du coup, lorsque Judith lui demande si la silhouette qui évolue un peu plus bas ne serait pas celle de Jhoan, il reste silencieux pendant deux secondes en jaugeant la situation. « Non. » il rétorque super premier degré. Le problème, c’est qu’il se plaint quand on lui explique toutes les blagues sous prétexte qu’il a l’impression qu’on le prend pour un teubé, mais il y a d’autres moments où il fait des trucs comme ça en mode gros autiste qui ne pige rien aux taquineries. En attendant, non, c’est bien Lula qui vit sa petite life de son côté du palace. C’est bizarre de se voir sans pouvoir communiquer. Ils ne peuvent pas ignorer la présence de l’autre team. Ils sont là, visibles, parfois même audiblesd e l’autre côté des planchers qui séparent leur premier étage du second du groupe 2. Bart, il se demande ce qu’ils font pour occuper leurs journées ou quels lieux ils squattent la nuit pour roupiller. Ils se posent tout un tas de questions sur des détails plus futiles qui ne trouveront sûrement jamais réponse, même lorsque tous les candidats seront de nouveau réunis. « Je suis progressiste. » il l’informe dans un sourire. « Pourquoi est-ce que Roméo ne pourrait pas lui aussi rêver de sa Juliette du haut de son balcon ? » Ce n’est pas toujours au mec de faire tout le taf relou de héros romantique consistant à gravir des tours pour rejoindre sa belle. Plus généralement, Bart, c’est celui qui fait la popote, le ménage et la vaisselle dans les contes de fées. Il n’a rien du chevalier qui se glisse les pieds sous la table après avoir terrassé un ou deux dragons, en pensant qu’avec sa princesse, ils sont incapables d’effectuer les mêmes tâches ou activités. C’est un homme moderne, quand bien même on a toujours du mal à le qualifier d’homme vu que c’est un vrai môme immature au fond de sa tête. Bart, il s’en fout de pleurer ou que sa meuf soit moins sensible que lui et gagne mieux sa vie. Au contraire, c’est bien s’ils peuvent se compléter. « Et après t’être rendue compte que tu n’étais pas Supergirl, il s’est passé quoi ? » Ca l’intrigue, parce qu’il l’imaginait super posée dans sa petite vie avec PP et Agatha. Judith, il ne faut pas oublier qu’elle s’est mariée plutôt jeune, ce qui laisse -dans la tête des gens- peu de place aux expérimentations extravagantes. Bart, il ne la juge pas avec son histoire de défénestration. Après tout, c’est lui le débile qui s’est tatoué à l’arrache en étant bourré. Il relève sa manche pour lui montrer son petit cœur tout choupi et neuneu sur l’avant-bras avec le nom d’une gonzesse inscrit à l’intérieur. C’est celui de sa mère, mais ça, Judith n’est pas censée le savoir. Quoique s’être fait tatouer le patronyme de son ex, ça aurait sûrement été encore plus pitoyable. « Ca nous réussis pas vraiment les substances psychotropes à tous les deux, pas vrai ? » il fait remarquer dans un sourire amusé. « T’en as d’autres des anecdotes comme ça ? » Bart, il est curieux d’en découvrir un peu plus sur le pan plus taré de la personnalité de la blonde, même si dans le fond, il n’a jamais trouvé qu’elle avait l’air parfaitement net au fond de sa tête.

_________________


Long à la détente, mauvais sur la longueur
A quelques millièmes de secondes
de laisser passer mon heure.
Revenir en haut Aller en bas
Judith
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne

MESSAGES : 415
AVATAR : margot robbie
ÂGE : 26
LOCALISATION : genève, suisse
MÉTIER : traductrice


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 8 500£
AFFINITÉS:
Jem and the Holograms. (jeudi à 10h10) Empty
MessageSujet: Re: Jem and the Holograms. (jeudi à 10h10)   Jem and the Holograms. (jeudi à 10h10) EmptyJeu 16 Mai - 15:19:00

« Non. » La réponse catégorique de Bart amuse Judith. Evidemment qu’elle sait que ce n’est pas Jhoan qui se promène en contrebas, il faudrait vraiment être très myope pour confondre le colombien et Lula. Elle hésite un temps à lui expliquer sa blague avant de se raviser. Ca ne vaut pas le coup. « Je suis progressiste. Pourquoi est-ce que Roméo ne pourrait pas lui aussi rêver de sa Juliette du haut de son balcon ? » Elle hausse les épaules, quelque peu contrariée qu’il ne rentre pas dans son jeu. « Faut demander ça à Shakespeare… » Elle, elle s’en fout, en bas en haut, peu importe, l’histoire est la même. Elle n’est pas là pour s’interroger pour le symbolisme féministe ou patriarcal de cette décision prise par l’auteur il y a quelques siècles.
Elle lui révèle ensuite avoir été sous l’influence de drogues le jour où elle s’est défenestrée, anecdote qu’elle a mentionné lors du prime. « Et après t’être rendue compte que tu n’étais pas Supergirl, il s’est passé quoi ? » Elle pouffe de rire avant de répondre, comme si c’était une évidence : « Je me suis écrasée par terre… C’était une chute de deux étages, mais heureusement elle a été amortie par un arbre… En plus des griffures partout sur le corps à cause des branches, je me suis cassé quelques côtes, et la cheville. Ils ont dû m’opérer, j’ai des vis là-dedans maintenant.» Autant dire que ce moment de sa vie n’était pas fun. Son séjour à l’hôpital et toutes les séances de rééducation qui ont suivi n’ont pas été une partie de plaisir, et n’ont certainement pas été aidées par le tempérament de Judith qui refusait de changer son train de vie et continuait à faire la fête tous les soirs. Elle observe ensuite le bras que lui tend Bart où est dessiné un petit cœur qu’elle n’avait jamais remarqué. Sans y être invitée, elle trace les contours de la forme du bout du doigt, ressentant les irrégularités qu’elle crée sur la peau du candidat. « Ca nous réussis pas vraiment les substances psychotropes à tous les deux, pas vrai ? » S’il sourit à sa remarque, la blonde rit franchement. C’est un euphémisme. « T’en as d’autres des anecdotes comme ça ? » Amusée, elle rétorque aussitôt : « Tu veux faire un concours ? Je te préviens, t’as aucune chance ! » Le nombre d’aventures qu’elle a pu vivre sous l’emprise de la drogue ou de l’alcool, c’est effrayant. « Déjà, j’ai failli faire la même chose que toi. » Elle tend son poignet avant de lui montrer un petit point d’encre noire, presque invisible à l’œil nu. « Tu vois, là ? Je me suis dégonflée tout de suite… » Finalement, elle ne le regrette pas du tout. Elle ne sait même pas ce qu’elle avait prévu de se faire tatouer, et pire encore, ne sait pas si elle était même impliquée dans le choix du design. « J’ai passé la nuit au poste, aussi, après une descente dans une rave illégale. Je sais toujours pas comment j’ai réussi à m’en sortir. Peut-être les béquilles… » Toutes ces histoires, aussi folles puissent-elles paraître, se sont passé dans un laps de temps très court de la vie de la suissesse, alors qu’elle était encore très jeune. « Et toi ? Le pire du pire ? » S’il lui répond le tatouage, c’est qu’il a été relativement sage, finalement, ce n’est pas encore trop dramatique…
Revenir en haut Aller en bas
Bart
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11293-barthttp://www.throwndice.com/t11328-bart En ligne

MESSAGES : 283
AVATAR : jeremy allen white
ÂGE : 28
LOCALISATION : tokyo, jpn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 8000£
AFFINITÉS:
Jem and the Holograms. (jeudi à 10h10) Empty
MessageSujet: Re: Jem and the Holograms. (jeudi à 10h10)   Jem and the Holograms. (jeudi à 10h10) EmptySam 18 Mai - 11:03:57

Bart, il grimace légèrement à l’évocation des blessures de Judith après son saut par la fenêtre. Vaut mieux toujours avoir quelqu’un avec soi pour gérer les dérives de la défonce ou de l’alcool. Lui, c’est un peu sa profession de l’ombre de checker que tout se passe bien la nuit et que les gens ne se mettent pas trop en danger. Sa stature de superhéros chelou, elle serre à gérer tout ça. Par contre, pour les tatouages débiles ou les descentes de police, ce n’est plus du tout de son ressort. Il regarde son point noir à jamais inscrit sur son épiderme comme un joli grain de beauté. « Mais il est bien présent. » il expire dans un sourire, même si ça ne veut rien dire. C’est comme dans l’épisode de friends quand Phoebe laisse entendre que son mini point d’encre reste visible par sa mère depuis l’au-delà. Il n’y a pas besoin d’un vrai motif ou de quelque chose de grand pour qu’il y trouver une signification. « Rien de bien palpitant. » il commente lorsqu’elle lui demande de lui raconter le pire du pire de ses aventures alcoolisées. Le plan du tatouage, c’est déjà beaucoup pour un type comme lui. Bart, ce n’est pas un si grand fêtard que ça. Il ne faut pas se méprendre sur sa nature profonde sous prétexte qu’il a légèrement pété un plomb un jour en décidant de se tatouer en mode yolo complet. Lui, il est plutôt du genre introverti. Il ne parle pas beaucoup lorsqu’il se retrouve au milieu d’un groupe. Même en tête à tête, c’est un peu un boloss des interactions sociales vu les trucs bizarres qu’il peut sortir de temps en temps tel que son commentaire sur son point d’encre. « Un jour, j’ai débarqué au milieu de la piste de danse en demandant aux gens de se barrer. J’ai tenté un moonwalk approximatif avant de m’étaler la tronche devant tout le monde. J’ai même failli me péter le nez. » Ca pissait le sang, ce n’était pas beau à voir. Bart, bizarrement, toutes ses anecdotes de lui bourré le font plus passer pour un gros teubé qu’autre chose. Rien à voir avec la transgressive Judith qui l’impressionne un petit peu avec son histoire de rave illégale. Le truc, c’est que quand il boit de l’alcool, il change légèrement de personnalité. Il y a ses inhibitions naturelles qui se barrent très loin, pour le meilleur et surtout pour le pire. Dans le palace, il n’a encore jamais dépassé son seuil de tolérance -c’est-à-dire celui où il commence à avoir des idées chelou pour essayer d’impressionner maladroitement des meufs- même s’il lui a fallu quelques grammes dans le sang pour se décider à chanter lors de la soirée karaoké. Judith, au contraire, elle avait direct l’air dans son élément à se déhancher tranquille sur les Spice Girls dans le lounge bar. « T’as remballé ton costume de Supergirl depuis ton mariage ? » il demande, curieux de savoir si les sorties et surtout les plans à base de champignons hallucinogènes sont encore d’actualité. « Ou tu traînes Pierpaolo en soirée ? » Bart, il a un peu du mal à visualiser l’italien dans les situations qu’elle vient d’évoquer, mais peut-être qu’il fait fausse route et qu’on tient là le plus gros débauché de l’émission qui cache bien son jeu. Le blond, c’est l’exemple même qu’il faut se méfier des apparences avec ses histoires débiles de lui sous l’emprise de la vodka.

_________________


Long à la détente, mauvais sur la longueur
A quelques millièmes de secondes
de laisser passer mon heure.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Detroit: Je serai absent due mardi 25 octobre aux jeudi le 27 octobre
» Preval, Myrlande, ak Micky reini an kachèt, blan di wi pou gouvènman pwovizwa
» la taverne médiévale
» Martelly : des solutions seront connues ce jeudi au plus tard
» L'Abyss :: 40K :: Mercredi (14) ou Jeudi (15)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: PASSERELLE-
Sauter vers: