Partagez
 

 poison but tasty (mercredi,19h20)

Aller en bas 
AuteurMessage
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 551
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14 500£
AFFINITÉS:
poison but tasty (mercredi,19h20) Empty
MessageSujet: poison but tasty (mercredi,19h20)   poison but tasty (mercredi,19h20) EmptyLun 13 Mai - 2:52:01


@bart
poison but tasty


Il doit en être à sa troisième clope de la journée là, et y'a des chances que la quatrième y passe avant la tombée de la nuit. Malcolm on a pas souvent l'occasion de le voir avec une clope au bec ici parce qu'il se cache presque pour fumer depuis quatre semaines, c'est un gros fumeur mais rares sont les candidats qui ont dû le remarquer étant donné qu'il prend toujours le soin de s'isoler pour ne pas enfumer l'espace vital de ses camarades. Ceux qui ne fument pas n'ont pas à respirer ça, les autres non plus d'ailleurs et si y'a un truc dont on risque pas de l'accuser dans cette aventure c'est bien de les exposer à du tabagisme passif. La clope c'est un truc qu'il est censé arrêter depuis des années mais ses cheveux aussi il était censé les couper depuis un moment, au final si Faith s'était pas manifestée la semaine passée il aurait encore son palmier sur la tête. Son addiction à la clope c'est quand même plus sérieux qu'on le pense mais comme il s'affiche pas difficile de se rendre compte du problème. Il a jamais réussi à décrocher, et il pense pas y parvenir un jour malgré le fait qu'il se donne bonne conscience en se disant à chaque fois que c'est son dernier paquet. Comme l'extérieur du palace leur est pas accessible il va être obligé de se fader le chemin jusqu'au quartier commerçant pour chaque clope qu'il fumera cette semaine, et c'est le côté un peu chiant de l'expérience. Malcolm il s'interdit de fumer entre quatre murs c'est vraiment pas sain pour les autres, du coup il marche jusqu'aux tapis volants et se fout dans un coin à l'ombre à quelques mètres du manège à défaut de trouver un meilleur endroit sur le moment. Il pense à partir de là pouvoir fumer sa clope à l'abri des regards mais c'est sans compter @bart qui débarque dans son champ de vision sans prévenir. « Salut. » il formule simplement en le saluant d'un bref mouvement de tête. « T'en veux une ? » il propose avant de lui tendre son paquet déjà bien entamé. Cette rencontre il comptait pas particulièrement dessus aujourd'hui mais ça l'inspire Malcolm de se retrouver face à Bart, d'un coup il a des choses à dire. C'est pas le candidat qu'il fréquente le plus dans ce jeu et le fait que le palace soit coupé en deux les force un peu à communiquer tous les deux, c'est le but après tout. Du coup il se tâte quelques secondes, aborder un sujet qui mettra peut-être pas son camarade totalement à l'aise ou s'abstenir.. il opte finalement pour la première option car Malcolm c'est pas le genre à éviter une discussion, même quand elle s'impose pas nécessairement. « Quand Elena m'a dit que j'avais un rival j'ai assez vite compris que c'était toi, enfin je l'ai senti. » il balance alors entre deux bouffées. Il rebondit plusieurs jours après sur leur mission, parce qu'à défaut de pouvoir en discuter avec Lula il se dit que c'est une occasion à saisir avec Bart, ça le concerne autant après tout. Malcolm c'est un mec capable de passer à côté de choses évidentes, il est loin d'être le candidat le plus perspicace ici mais là il saurait pas dire pourquoi ni comment, il a senti le truc arriver. Cette configuration se dessiner, Lula et Bart d'un côté et lui de l'autre. Plus il avançait dans sa semaine et dans sa mission et plus il avait le sentiment que Bart était le fameux Roméo qu'il lui fallait identifier et terrasser dans le cœur de sa Juliette. Il s'est pas trop pris la tête avec cette histoire de concurrence Malcolm ni même avec sa mission tout court mais il a quand même gardé Bart à l’œil histoire de voir s'il était du genre entreprenant avec Lula et finir de se convaincre. De toute façon ils ont eu droit à un petit résumé des choses samedi au cas où un truc lui aurait échappé et ce soir-là il a effectivement eu tous les détails qu'il avait pas capté depuis son poste d'observation plus tôt dans la semaine, l'histoire du cactus ou les allusions au fait qu'ils allaient bien ensemble, notamment. À côté Malcolm il a dû passer pour le gars hyper subtile qui prenait pas sa mission très à cœur et il prétendra pas le contraire, il a expliqué pourquoi de toute manière. « On peut dire que Roméo a vaincu Tybalt je crois, mais c'est comme ça que les choses étaient censées se passer j'suppose. » Il hausse les épaules. En tout cas Elena, elle a tranché. Déjà à la base il était un peu l'élément perturbateur qui devait s'interposer dans le truc et séduire celle qui était promise à un autre, ça le positionnait automatiquement comme second choix et de son point de vue ils partaient pas tellement avec les mêmes chances surtout si Lula savait pas qu'il était compris dans l'affaire. Même si ce point-là n'est pas très clair. « C'est toi qui l'a choisie Lula, non ? » il l'interroge puisque Elena a laissé entendre que la quasi totalité des Roméo avait choisi leur Juliette. Du coup Malcolm il s'est retrouvé greffé là-dedans parce qu'Elena voulait instaurer une rivalité dans l'histoire, et parce qu'il a été assez con pour laisser entendre plus d'une fois que Lula lui plaisait bien. « Le comble dans cette histoire c'est que j'veux intégrer une école d'arts dramatiques si ce jeu m'apporte le fric nécessaire pour ça. » il reprend dans un sourire en coin avant de tirer sur sa clope. Il trouve ça drôle, ouais, parce que ces missions qu'on leur confie ce serait un bon exercice pour lui mais il tient pas à tout mélanger. La comédie c'est un monde qui l'a toujours attiré et une reconversion qui le fait rêver depuis des années mais dans cette aventure il arrive pas à être autre chose que lui-même, à se donner du relief pour passer du Malcolm authentique à celui qu'on lui demandera d'être à telle ou telle fin. Pour lui, ça reste la vraie vie. Il veut pas voir ce jeu comme un grand théâtre où chacun endosse un nouveau rôle chaque semaine car il veut pas en arriver à plus savoir à qui ni à quoi se fier alors il se met des limites, et les missions comme celle du triangle amoureux il les survole plus qu'il ne les joue vraiment. C'est pas la première fois qu'il parle de son projet d'intégrer cette école, mais il a sûrement jamais été aussi peu crédible en le disant que maintenant.

_________________
les vainqueurs l'écrivent, les vaincus racontent l'histoire

Revenir en haut Aller en bas
Bart
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11293-barthttp://www.throwndice.com/t11328-bart En ligne

MESSAGES : 283
AVATAR : jeremy allen white
ÂGE : 28
LOCALISATION : tokyo, jpn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 8000£
AFFINITÉS:
poison but tasty (mercredi,19h20) Empty
MessageSujet: Re: poison but tasty (mercredi,19h20)   poison but tasty (mercredi,19h20) EmptyMar 14 Mai - 13:01:00

Bart, il était un peu désespéré depuis le prime précédent au vu de sa cagnotte qui faisait grave pitié. Du coup, il a tenté des trucs un peu débiles tout au long de la semaine, comme de poster des photos marrantes et personnalisées sur le réseau-social pour gagner de la thune lors de la chronique d’Alt Zoe. Il voulait vraiment l’impressionner, mais il a mal calculé son coup. La gamine, elle ne doit même pas avoir vingt ans, c’était sûr que les Tortues Ninja ça n’allait pas autant lui parler qu’à un 90’s Kid de sa génération. Ça ne l’a pas empêché de ramasser 8000£ grâce aux sondages et surtout à sa mission. Il est content, Bart, même s’il aurait pu mieux faire en brillant un peu plus lors de l’activité de samedi soir. Il reste le plus pauvre candidat encore en course, même s’il a au moins de quoi buzzer et ainsi cesser de se plaindre à propos de sa cagnotte toute ripou. Il se traîne dans le quartier commerçants pour aller tâter la lampe magique, même si son horoscope le lui a déconseillé. Ca lui a pris quasiment deux semaines pour se faire un peu de sous et comme un débile, il est prêt à tout remettre en jeu. Sauf que les astres, ils se sont un peu plantés sur ce coup-là, parce que plutôt que de faire bankroute, il voit sa cagnotte doublée. Bart, il ne sait pas trop quoi penser. Il a l’impression qu’il vient de se passer quelque chose d’énorme, alors qu’au final il a juste dû gratter une ou deux places dans le classement des cagnottes vu comment il était largué par rapport aux autres candidats. Heureusement que c’est tombé sur lui et non pas sur quelqu’un comme Kenza ou Anaswara. Au moins, Bart, dans sa médiocrité il ne leur coûte pas très cher. Il s’éloigne de la lampe magique avec sa petite tête d’halluciné de la life, lorsque sur le chemin du retour il se fait accosté par Malcolm. Il est planqué dans un coin, dans l’ombre du manège des tapis volants, ce qui lui donne un air pas très net lorsqu’il lui tend son paquet de cigarette. « Merci. » Bart, il se choppe une clope gentiment offerte par son camarade, venant la coincer entre ses lèvres. Il galère un peu à l’allumer comme un teubé, donc il ne capte pas tout de suite que le candidat a l’air d’hésiter à lui parler d’un truc. Le nom d’Elena, il sort tout juste de sa bouche lorsque le blond parvient enfin à faire fonctionner son briquet récalcitrant. Il pensait être le seul en mission. Il ne se doutait pas que Lula pouvait être au courant du truc depuis le début et encore moins qu’il y avait un Tybalt planqué quelque part dans le palace. Il ne sait pas trop quoi lui dire, alors il glisse au milieu des disgretions de Malcolm. « T’as trouvé que j’avais l’air de beaucoup la baratiner ? » Bart, faut pas oublier que c’est le pire séducteur de l’histoire. Le rôle de Roméo collait bien avec son âme romanesque de grand sentimental, mais il n’a jamais vraiment eu l’impression de draguer Lula. Limite, ça l’a même étonné de finir à la troisième place de ceux qui ont le mieux réussi leur mission après le binôme Esaias et Kenza. « C’est pour ça que je prends beaucoup de place ? » il tente un peu en mode yolo, parce que normalement ce n’est pas son genre d’aborder franchement les sujets qui peuvent le mettre mal à l’aise. Il ne lui en veut pas une seconde d’avoir filé son nom à propos de la personne qu’il éliminerait directement si on le lui demandait, ni même à tous les autres candidats -plutôt nombreux- qui en ont fait de même. C’est le jeu. Avec Malcolm, ils ne traînent pas trop ensemble, mais il n’a pas forcément pigé les explications qui allaient avec son patronyme. Bart, il s’est sentit un peu paumé et déstabilisé, alors que pour tous les autres qui ont dit qu’il ne servait à rien et qu’il n’avait pas de personnalité, ça faisait sens. « Oui, je l’ai choisie. » il confirme. Elena lui a donné le choix entre plusieurs Juliette et son choix s’est naturellement porté vers la candidate avec laquelle il s’entend le mieux depuis le début du jeu. Il ne déconnait pas quand il disait que c’était sa plus grande alliée dans l’émission ou qu’il souhaitait la voir aller le plus loin possible. Il y en a d’autres auxquelles il tient beaucoup, comme Tonia ou Anaswara, mais Lula c’est une présence extrêmement rassurante pour un type comme lui qui souffre de tout un tas d’angoisses et de névroses. Il a l’impression qu’ils sont raccords au niveau de la relation qu’ils partagent et qu’elle risque moins de le zapper de son paysage que la blonde ou qu’une meuf comme Kenza, hyper versatile au niveau de ses liens dans le jeu. Lula, c’est un repère. Un pilier. Il se sent tout bizarre depuis qu’elle n’est plus dans son environnement, même si de son côté, elle doit juste vaguement s’ennuyer de lui. « Ca n’a rien à voir. J’ai compris ce que tu voulais dire dans ton débrief’. » Malcolm, il est droit dans ses baskets. Une mission, ce n’est pas comme un exercice de théâtre pour améliorer ses compétences sur scène. Lorsque les gens ne sont pas au courant qu’on joue la comédie, c’est une forme de manipulation et de mensonge. Bart, il a expliqué qu’il n’avait pas la sensation que c’est ce qu’il avait fait en jouant les Roméo. Il était honnête, mais dans le fond personne ne pourra jamais réellement savoir si ce qu’il dit est sincère ou s’il est plus sournois qu’il n’en a l’air. Au moins, Malcolm, il a été clair et net entre ce qui était de l’ordre du réel et du jeu. « Du coup, elle te plait vraiment, Lula ? » Jusqu’à maintenant, il avait l’air plutôt détaché. Il l’avait citée comme personne qui lui plaisait le plus ou entant que crush d’après ce que Bart a cru comprendre, mais ça ne veut pas forcément dire quelque chose de précis. Elena, elle te file des blâmes quand tu ne veux pas répondre à ses questions, donc t’as plutôt intérêt à filer un nom, même quand personne ne t’intéresse réellement.

_________________


Long à la détente, mauvais sur la longueur
A quelques millièmes de secondes
de laisser passer mon heure.
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 551
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14 500£
AFFINITÉS:
poison but tasty (mercredi,19h20) Empty
MessageSujet: Re: poison but tasty (mercredi,19h20)   poison but tasty (mercredi,19h20) EmptyJeu 16 Mai - 3:24:28

Bart passe dans le coin pendant sa pause clope et il décide de l'aborder sans réfléchir, au lieu de le laisser continuer sa route et rentrer de toute évidence au palace. C'est pas le mec avec lequel il traine le plus et c'est d'autant plus une raison à ses yeux pour pas le laisser filer, la prod les a foutus dans le même groupe pour les encourager à passer du temps ensemble vu que c'est tout le principe de l'expérience pour eux et pour d'autres, et donc maintenant c'est à Malcolm d'aller saisir l'occasion quand elle se présente. Y'en aura sûrement d'autres au cours de la semaine mais dans son petit coin d'ombre à quelques pas des tapis volants il se sent inspiré l'américain. Pour amorcer la discussion il lui propose une cigarette car quand il le peut il mise sur le partage de ce qu'il a même s'il a souvent pas grand-chose, et là en l'occurrence c'est un paquet de clopes. Bart en chope une et le remercie, et s'en suit un petit silence durant lequel Malcolm tourne et retourne dans sa tête un sujet qui le démange pendant que son camarade galère à faire fonctionner son briquet. S'il était pas si concentré sur ce qu'il s'apprête à dire il l'aiderait mais au final le bonhomme s'en sort tout seul à force de persévérance, pile au moment où Malcolm revient sur la mission d'Elena. Quand il a pris connaissance du rôle qu'il aurait à jouer on lui a très clairement dit que derrière une Juliette se cachait un Roméo, et qu'il aurait tout intérêt à se montrer plus efficace que lui s'il voulait conquérir la Juliette en question. Lula, donc. Malcolm dès le départ il s'est mis en tête qu'il avait un rival dans le palace et il a été partagé entre l'envie d'identifier ce gars-là et celle de ne pas prendre sa mission trop au sérieux. Même s'il s'est pas investi à fond en tant que Tybalt et n'a eu aucun mal à l'admettre ensuite dans son bilan, il doit bien avouer avoir développé des doutes de plus en plus sérieux à l'encontre de Bart qui s'est assez vite imposé comme un Roméo potentiel à ses yeux. Il a étrangement pas trop considéré les autres, pourquoi il sait pas trop, c'est lui qu'il a eu le sentiment de devoir surveiller alors c'est ce qu'il a plus ou moins fait. Il a pas été sur ses côtes toute la semaine non plus, y'a simplement un juste milieu qu'il a su trouver entre jouer les espions et négliger la concurrence comme il a pu le dire à Elena, ce qui n'était donc pas totalement vrai. Quant à savoir si Bart lui a semblé baratiner Lula, il se voit contraint de formuler une réponse sans grande conviction. « J'ai pas trop pu en juger pendant la mission, j'ai observé quelques fois de loin sans avoir la moindre idée de ce que vous pouviez vous raconter. » Ça a parlé de cactus à un moment donné il semblerait, ça il l'a appris samedi. Mais sinon il était pas présent pendant leurs moments à deux tout comme Bart n'était pas présent pendant ses moments avec Lula, ils ont vécu leur mission chacun de leur côté et dans tout ça Malcolm il a encore du mal à comprendre qui était au courant de quoi et qui ignorait quoi. « T'as peut-être pas eu besoin de ça. » il ajoute en haussant brièvement les épaules. Elena s'est dite satisfaite de leur duo et a considéré que Bart avait réussi sa mission, comment il y est parvenu il en sait rien et c'est peut-être pas si important en fait. La question qui suit l'étonne un peu, il aurait honnêtement pas pensé que Bart reviendrait là-dessus lui qui a préféré dévoiler ses propres poivrons plutôt que savoir qui lui en avait collé samedi. C'est un mec qu'a l'air de pouvoir être heurté par beaucoup de choses et qui du coup se protège des trucs qui peuvent le blesser, pourtant c'est bien lui qui lui demande si c'est pour ça qu'il prend beaucoup de place - référence à ce que Malcolm a sorti quand Elena lui a demandé quel candidat il éliminerait d'office, et qu'il a filé son nom. « Déjà cette réponse signifie pas du tout que si t'étais sur un siège éjectable j'appuierais sur le bouton pour te faire dégager. » il annonce dans un premier temps tout en faisant tomber la cendre de sa cigarette par terre. Comme beaucoup de monde, il l'espère, Malcolm a donné un nom à Elena pour pas écoper d'un blâme et même s'il s'est justifié pour ça faut garder en tête qu'à ce moment-là il soupçonnait Bart d'être son rival et qu'il a un peu pris en compte sa mission en formulant sa réponse. Pour autant ça ne retire rien à ce qu'il a dit, et qu'il a tendance à penser, même si faut pas le prendre comme une déclaration de guerre de sa part loin de là même. « J'vais être honnête, j'arrive pas à cerner ta relation avec certaines filles ici. » il reprend en le regardant droit dans les yeux. Malcolm il va évidemment pas balancer ça à la tronche de Bart sans s'expliquer un minimum derrière. « J'sais pas si t'as une facilité naturelle à te lier aux filles et c'est purement platonique de ton côté, ou si tu sais pas ce que tu veux et cours plusieurs lièvres à la fois. Je me pose réellement la question à défaut d'y voir clair et de comprendre. » Il expose sa vision des choses de façon claire, sans animosité ni reproche, pour qu'ils puissent en parler. Et s'il a effectivement dit que Bart prenait de la place dans ce jeu c'est parce qu'il a l'impression que plusieurs filles gravitent autour de lui. Il lui demande pas de rendre des comptes sur les liens qu'il crée dans ce palace, Bart a évidemment le droit de se rapprocher de qui il veut, au fond c'est simplement un point de vue dont il lui fait part et que d'autres partagent peut-être sans le dire. Bart pendant un moment il le croyait intéressé par Tonia mais maintenant il est plus trop sûr, il se demande si Lula bénéficie pas d'une préférence de la part du garçon et le fait d'apprendre qu'il l'a personnellement choisie pour être sa Juliette tend à le conforter dans l'idée. « Pourquoi elle ? » Il cherche même pas à savoir s'il a dû faire un choix ou s'il a donné son nom spontanément, mine de rien ça signifierait pas exactement la même chose mais Malcolm se contente d'une question toute simple qui le conduira peut-être à lui en dévoiler plus que demandé. Bart dit comprendre où il voulait en venir dans son bilan et ça le fait sourire, il craignait un peu de passer pour un con en revenant sur son projet d'école d'arts dramatiques après avoir pris sa mission par-dessus la jambe mais son camarade parvient à faire la différence entre les deux. Il est pas certain qu'il aurait trouvé cette nuance-là chez tout le monde, que tous les autres auraient eu la sensibilité de capter que vouloir se reconvertir dans la comédie et prendre part à des missions du genre sont deux choses pas du tout assimilables pour lui. C'est déjà pas évident de garder une fenêtre sur le monde réel ici entre les secrets qui les empêchent de se connaitre réellement, les missions que certains jouent pleinement et les manipulations de la prod, il veut pas se perdre là-dedans et en venir à questionner la sincérité de tout le monde pour au final virer parano comme ce fut sûrement le cas de candidats avant lui qui ont fini bouffés par tout ça. Lorsque Bart lui demande si Lula lui plait vraiment il hésite pas sur la réponse à lui donner, car Malcolm a été honnête avec lui-même jusqu'ici et ce qu'il a pu dire il le pensait. « Oui. » il lâche avant d'écraser sa clope et d'en sortir une autre de son paquet dans une sorte d'automatisme, sans vraiment réfléchir à ce qu'il fait. « Vraiment. » Il a aucune raison de garder ça pour lui alors qu'il pense avoir déjà pas mal laissé entendre la chose, même s'il comprend très bien qu'on puisse se demander s'il a filé son nom à Elena à deux reprises parce qu'il fallait en sortir un ou si ça signifiait vraiment quelque chose. Lula lui plait, voilà, ça a le mérite d'être clair et de prendre un statut quelque peu officiel en dehors d'une rubrique. « Et à toi, elle te plait ? » il finit par retourner la question à Bart car dans la continuité de cet échange il trouve assez légitime de lui demander la même chose. Ça le surprendrait vraiment pas que ce soit le cas et il pourrait parfaitement l'entendre, ça peut arriver que deux mecs soient intéressés par la même fille et c'est pas voué à finir en bain de sang pour autant. Surtout pas avec Malcolm qui ne règlera jamais rien de cette façon, ça le fera un peu chier c'est sûr mais il pourra pas en vouloir à Bart d'être intéressé par une fille qui a certainement dû faire tourner d'autres têtes avant les leurs.

_________________
les vainqueurs l'écrivent, les vaincus racontent l'histoire

Revenir en haut Aller en bas
Bart
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11293-barthttp://www.throwndice.com/t11328-bart En ligne

MESSAGES : 283
AVATAR : jeremy allen white
ÂGE : 28
LOCALISATION : tokyo, jpn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 8000£
AFFINITÉS:
poison but tasty (mercredi,19h20) Empty
MessageSujet: Re: poison but tasty (mercredi,19h20)   poison but tasty (mercredi,19h20) EmptyVen 17 Mai - 2:15:38

Bart, il a un peu l’impression d’être l’arnaque de l’année avec cette mission de Roméo qu’il a réussi avec succès. Il n’a pas eu beaucoup d’effort à fournir et ses petites publications sur le réseau-social à propos de Maurice le cactus sont le fruit de son cerveau de gros teubé, plutôt qu’une tentative d’attirer l’attention sur le binôme qu’il formait avec la parisienne. Si Bart demande à Malcolm s’il a l’impression qu’il a baratiné Lula, ce n’est pas pour rien. Il se pose pas mal de questions sur ce qu’elle a pu en penser de son côté. Est-ce qu’elle croit qu’il l’a manipulée ou est-ce qu’elle n’en a rien à carrer ? La séparation, elle est difficile pour ça. Il ne peut pas parler avec elle a et jauger son avis à propos de toute cette mission. Cela dit, elle n’avait pas l’air traumatisée au cours de la semaine par ce qu’il lui racontait. Bart, il a fait tout un discours pour faire valoir son honnêteté, mais peut-être que ça ne servait à rien. « Je suis un très mauvais menteur. » il se contente de souffler. Il suffit de voir la longévité de son secret qu’il n’a pas su protéger ou l’échec cuisant de sa première mission où il était censé haïr Judith, ce que personne n’a jamais dû remarquer. Bart, il s’en fout un peu de tout ces gens qui ont pu dire qu’ils l’élimineraient. Il a parfaitement conscience que derrières quelques candidats qui l’adorent et qui parlent toujours de lui en positif lors des chroniques d’Elena, il y en a beaucoup d’autres qu’il ne connait pas et avec lesquels ça peine à matcher. Bart, il voit un peu les interactions sociales comme des puzzles. Parfois, c’est un peu chiant, mais faut faire des efforts. Ça peut aussi filer le mal de crâne ou l’envie de tout laisser tomber. Ce n’est pas facile de faire s’emboîter des pièces, parce qu’il faut que les motifs correspondent, un peu comme quand t’essaye maladroitement de trouver un sujet de discussion pour te connecter avec quelqu’un. Le puzzle de Bart, c’est le level +++, où il faut pas mal s’accrocher tant il est maladroit socialement parlant. Ses pièces, elles n’arrivent pas à s’encastrer avec beaucoup d’autres dans le palace et t’auras beau essayer de forcer, ça ne voudra jamais rentrer malgré toutes leurs bonnes volontés. Bart, il reste ouvert au dialogue, parce qu’il croit que c’est important d’essayer de s’améliorer. Ce n’est pas grave si on a envie de le nominer, mais ça ne signifie pas pour autant qu’il n’en a rien à carrer de ces candidats avec lesquels il n’est pas très proche. En attendant, ça l’a surpris de s’être entendu dire qu’il prenait beaucoup de place, parce que ce n’est pas du tout l’impression qu’il a dans l’émission. Il est plutôt introverti et éternellement absent des classements de popularité. Il y en a même qui n’ont pas du tout l’air au courant de son existence, tellement il ne sert à rien. « J’ai toujours eu plus de facilité avec les filles. Je ne sais pas trop si ça vient de ma sensibilité ou si c’est parce que je leur fait pitié, mais le contact est facile. C’est plus simple pour moi de leur parler ou de trouver des sujets de conversations qu’avec les mecs. » Et tant pis si ça signifie qu’il vit constamment dans la friendzone à cause de ça ou qu’on présuppose de temps en temps qu’il doit être intéressé par les garçons. Dans le palace, au final, il n’y a qu’avec Icare que ça fonctionne plutôt bien niveau détenteur d'un chromosome Y, mais c’est peut-être juste une alliance naturelle entre névrosés du signe du Poisson. « Il n’y a pas d’ambiguïté dans nos rapports. Enfin, pas que je sache. C’est plutôt à elles qui faudrait demander ça. » Bart, il s’entend plutôt bien avec Lula, Tonia et Anaswara, mais il ne croit pas avoir déjà fait le moindre move pouvant s’apparenter à une tentative de séduction à leur égard. Il ne flirte avec personne dans le palace. Le seul truc un peu bizarre qu’il a pu faire, c’est de parler de son crush pour Tonia lors d’une chronique et on a tous vu comment ça s’est terminé. La meuf, elle l'a comparé à sa petite sœur de cœur, donc il se trouve un peu à l’opposé du Don Juan qui multiplie les bails. Ou alors, il est un coureur de jupon très médiocre dans sa discipline. Le truc qui n’est pas faux en revanche, c’est qu’il est très dépendant et ça lui du bien de se sentir entouré d’autant de bienveillance à défaut que ce soit d’autre chose. Bart, il aimerait bien rencontrer une fille, mais c’est compliqué. « Moi, maintenant, il me faut du temps pour envisager quelque chose. » Il fait partie de ces personnes qui ont le besoin impératif de passer par la case ami avant de pouvoir muter vers autre chose. Ce n’est même pas  parce qu’il est une vraie nouille en drague. Bart, c’est surtout un fragile qui a besoin d’être sûr de son coup. On lui a pas mal brisé le cœur, alors il fait attention avant de dévoiler ses cartes pour limiter la casse. Malcolm lui demande pourquoi il a choisi Lula entant que Juliette. « Parce qu’elle me met à l’aise et que c’est sûrement la personne avec laquelle c’était le plus facile de faire cette mission. » Par exemple, si on avait proposé à Bart de séduire April -ce que même Elena n’a pas fait au vu de l’improbabilité de la chose- il n’aurait même pas été foutu d’aligner deux phrases cohérentes à ses côtés. Lula, elle est plutôt chill, il savait que ça se passerait bien. « On ne t’a pas laissé le choix, à toi ? » L’américain avait sûrement été identifié comme un sérieux prétendant pour la jeune femme. Il confirme par ailleurs l’attirance qu’il éprouve à son égard, ce qui laisse le blond silencieux quelques secondes malgré l’interrogation qu’il lui renvoie. Bart, il a déjà répondu à cette même question la semaine précédente. Il y en a qui ont peut-être cru qu’il racontait des bobards pour la mission, mais non, pas vraiment. « Objectivement, Lula est magnifique. Elle a beaucoup de qualités, une belle personnalité et un regard à te donner envie de la demander en mariage direct, mais ce n’est pas à toi que je vais l’apprendre… » Faudrait être un peu bête pour passer à côté, ça n’a donc rien d’étonnant qu’ils soient plusieurs à la trouver à leurs goûts comme très certainement Esaias ou Icare. « Oui, elle me plait, mais je n’ai rien à voir avec une quelconque forme de concurrence, tu sais… » Ils sont surtout des alliés. Voir des amis même si ça ne fait qu'un mois qu'ils se connaissent. Enfin Bart, il ne ressemble pas à une menace. « La vérité, c’est qu’en venant ici, j’avais un peu l’espoir de rencontrer quelqu’un. Mais je ne suis pas sûr d’être prêt. » il reprend en haussant les épaules. Ça fait un petit moment qu’il est célibataire, le grand plongeon, ce n’était peut-être pas l’idée du siècle. Il se croyait ouvert, mais au final, il n'est pas du tout téméraire. Disons que la situation actuelle où il se dit par exemple que Kenza est sacrément jolie sans qu’elle ne le calcule, ça lui correspond plutôt bien. « T’y crois aux relations qui naissent dans une émission de télévision ? »

_________________


Long à la détente, mauvais sur la longueur
A quelques millièmes de secondes
de laisser passer mon heure.
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11270-malcolmhttp://www.throwndice.com/t11214-malcolm 

MESSAGES : 551
AVATAR : abel tesfaye
ÂGE : 26
LOCALISATION : fresno, ca
MÉTIER : taximan


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 14 500£
AFFINITÉS:
poison but tasty (mercredi,19h20) Empty
MessageSujet: Re: poison but tasty (mercredi,19h20)   poison but tasty (mercredi,19h20) EmptyDim 19 Mai - 5:26:08

Bart aurait certainement autant souhaité s'entretenir avec leur Juliette que lui suite à leur mission histoire de récolter ses impressions et sûrement aussi se rassurer, c'est une occasion qu'ils n'auront pas cette semaine mais à la place ils peuvent toujours débriefer tous les deux. Malcolm il se sent quand même pas très bien dans cette histoire car il a cru comprendre que ni Lula, ni Bart ne connaissaient l'existence de son rôle et donc, quelque part, il a jamais vraiment fait partie du truc. Bart il peut pas s'entretenir avec Lula mais en attendant il sait quand même ce qu'elle a pensé de lui, tandis que Malcolm il a pas eu droit à un mot de sa part, il s'est fendu d'un petit discours en sachant pas vraiment à qui s'adresser ni quoi dire et il a pas pu récolter d'autres impressions que celle d'Elena. Il considère pas s'être trouvé sur un pied d'égalité avec son soi-disant rival à partir du moment où il y avait le binôme d'un côté et lui de l'autre. Le bouche-trou c'est un peu comme ça qu'il s'est vu en fait, et c'est certainement ce qu'il a été au moment de configurer tout ça car le rôle de Tybalt il aurait pu revenir à un autre mec, il voit pas ce que ça aurait changé. Il est pas en mesure de dire si Bart a baratiné Lula ou pas, celle qui pourrait répondre à cette question c'est elle. Mais pour lui Bart n'a pas à s’inquiéter, sa mission semble avoir été une réussite et s'il est parvenu à ce résultat sans embobiner leur Juliette c'est tout à son honneur. Malcolm il sait qu'il faisait pas le poids et il a pas de mal à le reconnaitre, tout à l'heure il parlait de Tybalt vaincu par Roméo et il aurait pu préciser que pour lui c'était pas un duel à la loyale. Sauf qu'il veut pas s'engager là-dedans et passer pour un rageux alors qu'au fond il déplore juste le fait d'avoir été mis sur le banc de touche et inséré comme outsider dans ce trio qui a en fait toujours été un duo. Bart il y peut rien, il a honoré sa mission du mieux qu'il a pu et s'il doit en vouloir à quelqu'un ce sera clairement pas à lui. C'est un mec qu'il connait pas très bien mais qui s'avère de bonne compagnie ici, il sait pas s'il pourrait entrevoir la perspective qu'il devienne un jour son grand pote mais ça reste un camarade qu'il prendra plaisir à côtoyer quand ce sera le cas. Quand il a filé son nom à Elena comme candidat qu'il éliminerait d'office s'il le pouvait il a bien précisé qu'il avait rien de désagréable, mais qu'il prenait un peu trop de place. Ça signifie pas qu'il peut pas l'encadrer ni cohabiter avec, pas du tout, Malcolm faut y aller pour gagner le statut de personne intolérable à ses yeux. Y'a simplement cette zone floue autour de Bart qu'il est tenté de vouloir éclaircir car ça lui permettrait de mieux cerner le garçon et ses relations dans ce jeu. Avec les filles notamment, car il a pu constater qu'un noyau féminin orbitait autour de lui depuis quelques temps et s'il fallait mettre une étiquette sur ses rapports avec les filles concernées, il en serait incapable. Forcément il s'est demandé si Bart était pas au centre d'un harem, et jouait sur une certaine ambiguïté avec plusieurs candidates. C'est ce qu'on aurait dit d'une candidate qui se serait majoritairement entourée de mecs donc faut pas être hypocrite, c'est normal d'y songer aussi dans ce sens-là. Mais Bart étant un mec sensible et un peu dans son monde il envisage tout autant la possibilité qu'il puisse se lier facilement aux filles sans pour autant en attendre quoi que ce soit, ce que ce dernier lui confirme assez vite. « C'est vrai tu crois que les filles préfèrent les bad boys ? » il lance à son camarade après le parallèle que ce dernier a fait entre sa sensibilité et son contact facile avec les filles. Peut-être que Bart il a déjà connu le syndrome du bon copain, c'est même fort probable car un mec sensible ou simplement gentil aujourd'hui semble être moins attirant qu'un sale type mystérieux qu'une fille pensera pouvoir changer. C'est une croyance que pas mal d'hommes ont, forcément ceux qui se sont retrouvés exilés dans la zone ami au profit du premier connard qui passait par là. Malcolm il lui glisse un regard entendu quand il lui demande ça parce que le bon copain il l'a déjà été lui, il sait ce que c'est. Bart souligne l'absence d’ambiguïté dans ses rapports avec les filles du palace, de son côté en tout cas. « T'aurais pas envie que les choses évoluent au stade au-dessus de l'amitié avec l'une d'elles, vraiment pas ? » Il le croit Bart quand il dit ne pas se montrer ambigu, mais il y a parfois un monde entre ce qu'on ressent et la façon dont on agit. Il n'a pas enclenché la phase séduction avec qui que ce soit mais au fond de lui, pourra-t-il se contenter d'une amitié avec toutes les filles ou espère-t-il qu'avec l'une d'elles il y aura plus avec le temps ? C'est aussi l'occasion de savoir si une candidate se démarque plus que les autres à ses yeux et ça non plus c'est pas clair, faut bien se le dire. Bart il a besoin de prendre son temps et c'est la meilleure chose qu'il puisse faire, s'emballer peut conduire à de sacrées désillusions donc il fait bien de s'épargner ça, on devrait jamais se lancer sur un coup de tête en amour. « J'suppose que t'as pas toujours pris ce temps du coup. » Il a bien dit que maintenant c'était le cas. Malcolm il a tendance à penser que pour développer sainement une relation faut effectivement adopter le bon rythme et surtout pas se précipiter. Y'a certaines étapes à pas brûler et pour lui vaut mieux gravir l'escalier marche par marche que l'emprunter en courant. « Ta dernière relation s'est finie comment ? » Probablement mal, il serait un peu étonné d'entendre l'inverse. Bart il renvoie l'image d'un mec fragile et ça l'étonnerait pas qu'il ait connu son lot de blessures amoureuses, ça doit le rendre particulièrement susceptible de se faire briser le cœur. Les histoires d'amour tragiques peut-être que ça le connait et si c'est le cas, on peut dire que le rôle de Roméo lui allait bien la semaine passée. Justement il explique pourquoi il a fait de Lula sa Juliette à un Malcolm très à l'écoute des arguments qu'il va lui sortir, et qui seront parfaitement recevables quoi qu'il dise. C'est la personne avec laquelle il lui était le plus évident de faire cette mission apparemment, sûrement au vu de leurs affinités et d'autres trucs qui échappent à l'américain entre eux. « Non, moi j'ai rien choisi du tout. » il rétorque calmement en remuant la tête. « J'ai récolté le rôle de Tybalt parce qu'Elena savait que Lula me plaisait bien, j'étais le choix sans risque. » Le prétendant de secours, pour initier une prétendue concurrence il fallait bien un second rôle dans l'histoire et c'est lui qu'on a choisi pour ça. Il sait pas ce que ça aurait changé s'il avait pas affiché les choses clairement à deux reprises vis-à-vis de Lula, mais il avait conscience de toute manière de s'être grillé, il pouvait sans doute pas espérer être le premier choix avec autant de transparence. Lula elle plait à Malcolm mais aussi à Bart, c'est le genre de situation qui peut être gênante mais pas entre eux, il ressent pas du tout ça. Il risque pas de le contredire sur tout ce qu'il avance, comme il dit objectivement Lula est une perle, le genre de fille qu'on rencontre vraiment pas souvent. « J'te vois pas comme un rival non plus, à vrai dire j'suis pas dans ce délire-là. Je sais pas vraiment où je vais et pour le moment j'veux rien de plus que la découvrir et prendre tout le temps qu'il faudra pour ça - si on me le donne. » Au bout de quatre semaines il estime pas connaitre Lula, loin de là même, il se rappelle d'ailleurs que pour elle ils ne se connaissaient que superficiellement y'a pas si longtemps. Malcolm il veut faire les choses dans l'ordre et poursuivre tranquillement sa découverte de la belle brune au lieu de partir du principe qu'il est en concurrence avec Bart parce qu'elle leur plait à tous les deux. « Je pense que tu as sa préférence, de toute façon. » il ajoute dans un léger sourire avant de tirer sur sa deuxième ou troisième clope, il sait même plus. Il doute de pouvoir rivaliser avec lui aux yeux de Lula parce qu'il a l'impression que leur relation est différente. Malcolm il sait qu'il lui manque quelque chose, il le sent et peut-être qu'il est tout simplement destiné à regarder la fille qui lui plait s'enticher d'un autre sous ses yeux. Bart en plus il était ouvert à l'idée de rencontrer quelqu'un dans ce jeu à la base, d'après ce qu'il lui dit. « Mais t'es là, t'es venu. Tu veux pas repartir d'ici avec des regrets et l'impression de pas avoir saisi ta chance, si ? » Si la perspective d'une rencontre a motivé sa venue dans ce programme ce serait dommage de passer à côté. Bart il est pas sûr d'être prêt pour ça mais il aurait tort de rester sur cette incertitude, de se refermer alors que la fameuse rencontre qu'il espérait il l'a peut-être faite en intégrant ce palace. Malcolm se met à réfléchir quelques secondes quand Bart lui demande s'il croit aux relations naissant dans les émissions du genre, c'est une question qu'il s'est jamais posé parce qu'il est avant tout là pour l'argent lui et il trouve déjà qu'il en demande beaucoup au programme avec ça. Il est pas venu ici avec l'espoir de trouver quelqu'un comme son camarade car sa priorité était pas celle-là, mais à ce stade il est assez légitime de se poser la question avec les rapprochements observés entre certains candidats, d'ici à ce qu'un couple voit prochainement le jour ils en sont peut-être pas loin. « Si deux candidats se laissent pas avoir par le côté décuplement des sentiments de l'enfermement et prennent le temps de se découvrir comme deux personnes le feraient dans la vie de tous les jours, pourquoi pas. On s'attache vite aux autres dans ce cadre donc faut faire attention, pas ouvrir son cœur trop vite, et pas oublier non plus qu'à l'heure actuelle il est impossible de connaitre vraiment quelqu'un ici. » Tant qu'ils ne savent pas ce que les uns et les autres cachent il y aura cette possibilité de se tromper sur un camarade, de découvrir un truc qui surprendra dans le bon sens ou tout l'inverse et qui pourra redessiner la relation construite avant ça. Malcolm il garde bien en tête que chaque camarade en dehors de Bart détient encore son secret, il veut vraiment pas vivre son aventure en mettant ça de côté comme si c'était secondaire car ça l'est pas. « Mais cette aventure a quand même un avantage pas négligeable, elle nous permet de savoir si on peut supporter la cohabitation avec quelqu'un ou pas. » Et pour un couple potentiel c'est bon à prendre, si deux candidats se supportent dans une cohabitation à vingt avec les caméras, la pression du jeu à côté donc dans une atmosphère parfois oppressante, vivre ensemble dans un cadre plus intime doit pouvoir s'envisager sans trop de crainte après ça. « T'as peur que les secrets de certains candidats changent complètement l'image que t'as d'eux, ou tu penses pouvoir passer au-dessus quoi qu'on puisse t'apprendre ? » Ça l'impressionnerait que Bart soit du genre à pas se laisser influencer par le secret d'une personne et tienne uniquement compte de ce que celle-ci lui aura montré durant l'aventure. Lui ne peut pas raisonner comme ça, y'a probablement des secrets trop énormes pour que son opinion sur certains reste intacte à l'arrivée malgré toute la tolérance dont il peut faire preuve et Malcolm s'attend d'ailleurs à ce que certains regards changent le concernant quand son secret sera dévoilé. Ce serait normal, il voit pas pourquoi il y échapperait.

_________________
les vainqueurs l'écrivent, les vaincus racontent l'histoire

Revenir en haut Aller en bas
Bart
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11293-barthttp://www.throwndice.com/t11328-bart En ligne

MESSAGES : 283
AVATAR : jeremy allen white
ÂGE : 28
LOCALISATION : tokyo, jpn


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 8000£
AFFINITÉS:
poison but tasty (mercredi,19h20) Empty
MessageSujet: Re: poison but tasty (mercredi,19h20)   poison but tasty (mercredi,19h20) EmptyMer 22 Mai - 0:30:26

Bart, il évolue dans sa petite bulle toute pleine de bons sentiments. Ici, il essaye de manipuler personne, parce qu’il est trop à côté de ses pompes pour jouer la comédie. Franchement, s’il avait dû s’attribuer un rôle tout seul dans le jeu, il n’aurait pas choisi celui qu’il se coltine actuellement du petit geek sympathique mais aux tendances névrotiques plutôt avancées. Il ne pige pas trop pourquoi certains n’ont pas l’air de l’apprécier comme la fois où il avait eu le droit à toute une collection de poivrons. Disons que Bart, il est trop habitué à son étiquette du moyen. Le moyen, c’est le gars qui passe tellement inaperçu, que t’oublies même son existence au moment de citer les gens que tu aimes le moins. Ici, tout le monde semble avoir un avis sur sa personne. Comme l’a dit Elena, c’est tout ou rien. Bart, soit tu l’adores, soit tu le détestes et il ne sait pas trop comment dealer avec ce statut étrange. Lui, il est un peu peace&love comme garçon, donc même quand on lui demande d’éliminer fictivement un autre candidat, il ne sait pas faire. Faut pas oublier que c’est surtout le genre d’actes qui vont à l’encontre du code déontologique du superhéros. Bart, il essaye d’être le plus juste possible dans ses décisions en prenant en compte tout un tas d’éléments visant à ne blesser personne et à se montrer honnête. Mais dans le fond, c’est vrai que ça lui ressemble aussi de ne pas vouloir se mouiller, même s’il y a un noyau de candidats qu’il connait très mal et qui ne lui aurait sûrement pas porté rigueur s’il avait refilé leurs noms. Bart, de la même manière, il s’en fout un peu si Malcolm ou d’autres l’ont cité. Il sait qu’il faut faire un choix dans ce genre de situations et que les affinités prévalent. « Je ne dirais pas nécessairement qu’elles préfèrent les bad boys… » il répond pensivement. Forcément, il y a quelque chose de plutôt attrayant chez ce stéréotype. Le Bad Boy, c’est la promesse d’une levrette sauvage en plein milieu d’une ruelle sombre. C’est clair que Mr. Missionnaire dans un lit et sans trop de créativité, ça fait tout de suite moins rêver. « Peut-être que c’est plutôt qu’elles n’aiment pas les nice guys. » Les types qui disent oui à tout dans son genre, sans réellement de personnalité. Bart, il n’est pas très attirant. Il n’est ni viril, ni du genre à ne pas se laisser marcher sur les pieds dans le mood ultra-sexy du type qui a un caractère marqué. C’est même plutôt l’opposé avec ses anecdotes ennuyeuses de gros dépressif de la life. Quand Bart te parle de la mort et de ses envies régulières de fondre en larme, t’as tout sauf envie de lui arracher ses vêtements. A la rigueur, un câlin ça se discute, mais ça demeure plutôt rare. Les filles, elles disent toujours que c’est important qu’un homme montre une part de sensibilité et de vulnérabilité, mais il est bien placé pour savoir que c’est faux. Du moins pas avec lui, mais c’est vrai qu’il est plutôt du genre à mettre le paquet de ce côté en montant les curseurs de la tristesse à leur level maximum. « Ou alors c’est une question de timing. » A vingt-cinq ans, tu ne recherches pas la même sécurité qu’à trente cinq ans. Quand t’es jeune, tu t’en fous un peu d’être rassurée par ton partenaire. Du coup, tu te gardes sous le coude les plus gentils pour plus tard. Ceux ayant toute la panoplie du mari idéal, qui ne matche pas du tout avec les connards que t’as fréquenté pendant toute ta jeunesse. Enfin Bart, il n’est la roue de secours de personne en soit. Le type, il est tellement chelou qu’il concourt dans une toute autre catégorie. Lui, il se trouve dans la partie la plus obscur de la friendzone, là où on zappe complètement ton statut d’homme au profit de celui de meilleure copine. Du coup, il se retrouve à devoir gérer des situations super déprimantes, comme écouter son crush lui parler de qui elle envisage ou non de séduire. Malcolm, il lui demande s’il n’aurait pas envie que les choses évoluent en autre chose que de l’amitié et il hausse les épaules. « J’sais pas. » Parce que Bart, il ne sait jamais grand-chose, donc c’est un peu la réponse qu’il balance à chaque fois qu’on lui pose une question. « Je crois que je préfère pas trop m’avancer là-dedans... » Il n’a aucun soucis avec le fait de raconter à Icare ou Malcolm qu’il trouve Lula très plaisante, de jeter des compliments de fragile à Kenza, de faire des déclarations lors des rubriques à Tonia, par contre, quand ça se concrétise sur le plan réel, il n’y a plus personne. Bart, il a trop peur d’être déçu, c’est pour ça aussi qu’il parle de la nécessité de prendre son temps. Lui, il est doté d’un vrai cœur d’artichaud capable de s’emballer toutes les quinze minutes pour une gonzesse, alors i lfait gaffe à se préserver. « Je me suis fait larguer par SMS. » Soit la rupture la plus pathétique ever. « C’était il y a environ deux ans. » En vrai, Bart, il pourrait sûrement offrir à Malcolm une datation exacte en comptabilisant au jour près la durée de sa solitude sentimentale, mais il lui épargne ce malaise. « Ca fait longtemps que tu es célibataire ? J’ai cru comprendre que ton mode de vie n’avait pas trop l’air adapté pour les relations stables. » Quoique Bart, il n’en sait rien, donc c’est plus une sous-question, qu’une affirmation. Tout ce qu’il a cru piger, c’était que Malcolm bougeait pas mal à droite à gauche, ce qui doit pas être évident pour se fixer ou envisager des trucs avec une fille. Et au milieu de tout ça, y’a Lula qu’est venue se greffer. Tout le monde le lie à la brune à l’image d’Elena au moment de dispatcher les rôles pour ses missions. « Mais si on t’avait laissé le choix, tu serais allé vers elle ? » Bart, il a expliqué ses raisons. Il s’est naturellement tourné vers la jeune femme pour le lien qu’ils partageaient déjà, mais peut-être que l’autre méthode envisageable, ça aurait été de prendre une meuf au random pour ne pas risquer de trahir l’honnêteté de leur relation. Il écoute Malcolm attentivement, avant de laisser filtrer un léger sourire lorsqu’il ajoute que Bart a sûrement la préférence de Lula. « Il se passera rien de ce genre entre elle et moi. » C’est pour ça qu’il peut affirmer qu’il n’a rien d’une hypothétique concurrence. Bart, il la trouve jolie et intelligente. Objectivement, elle lui plait pour tout un tas de raisons, mais leur relation, elle n’est pas du tout basée sur une forme d’attirance amoureuse ou sexuelle. Ni de son côté et encore moins de celui de Lula. Bart, il a beau avouer avec sa personnalité de type tout guimauve qu’il espérait rencontrer l’amour dans l’émission, il ne pense pas finalement que ça lui arrivera. « C’est pas vraiment que je baisse les bras, je suis juste lucide. » Faut savoir se rendre à l’évidence au bout d’un mois d’aventure qu’il ne s’agit pas de son destin de se dégoter une meuf dans le palace. Par contre, ça ne veut pas dire qu’il ne croit pas que ce soit possible. Les arguments de Malcolm sont totalement valides et c’est aussi pour ça qu’il se doute que ça ne fonctionnera pas pour lui avec sa dépendance affective hyper envahissante et totalement paranormale pour le commun des mortels. Bart, il se promène tout le temps avec son cœur en bandoulière, donc ça n’aide pas à poser les bases saines et normales pour une relation. Avec un gars comme ça, vaut mieux rester ami. Il ne peut en vouloir aux filles qui lui foutent des râteaux. « Non, je ne le vois pas comme ça. » il répond en secouant la tête quand l’américain aborde les secrets et les conséquences de leurs révélations. C’est quelque chose dont il a déjà parlé avec Tonia la semaine dernière. « Je ne crois pas que l’image change. Je pense qu’elle se développe, comme si t’avais le nez jusqu’à maintenant sur une partie ou un détail et qu’on te donnait l’occasion de voir la photographie en entier. » Bart, il sait que son avis sur les différents candidats ne va pas bousculer du tout au tout. « Le secret, c’est pas non plus la finalité d’une personne. Ce qui compte, c’est comment ça se passe dans le présent, la manière dont on interagit actuellement les uns avec les autres. » L’émission, elle se base entièrement sur ce principe. Si demain Malcolm avoue avoir tué dix personnes, il ne sera pas moins le type chill avec lequel tout le monde s’entend plutôt bien depuis le début du jeu. Le secret, il a beaucoup d’importance dans l’émission, mais dans le fond ça reste une anecdote. Il permet d’expliquer des choses, une meilleure compréhension de la totalité de l’image dont Bart parlait, mais les petits détails sont tout aussi primordiaux. « Ca t’inquiète ce que les autres vont penser de toi après la révélation de ton secret ? » Bart, il n’a plus trop à se soucier de tout ça de son côté, ce qui est un mal pour un bien. « Par exemple, si Lula avait un secret allant à l’encontre de tes principes, tu penses qu’elle ne serait plus du tout la même fille qui te plaisait jusqu’à maintenant ? Tu pourrais te détourner d’elle à cause de cette révélation ? »

_________________


Long à la détente, mauvais sur la longueur
A quelques millièmes de secondes
de laisser passer mon heure.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poison + Rune protect + Repos = Poison
» Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy)
» Poison Ivy [Terminée]
» « L'amour est le poison de la vie, l'amitié est son remède. » ► SANBASEY
» Le poison n'est pas qu'une arme de femme.[Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: TAPIS VOLANTS-
Sauter vers: