Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 dervani ☾ jeudi vers 15h

Aller en bas 
AuteurMessage
Kenza
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11216-knzhttp://www.throwndice.com/t11224-kenza 

MESSAGES : 772
AVATAR : olivia culpo


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10 012£
AFFINITÉS:
dervani ☾ jeudi vers 15h Empty
MessageSujet: dervani ☾ jeudi vers 15h   dervani ☾ jeudi vers 15h EmptyLun 13 Mai - 8:44


ft. Jesse

Kenza, elle se retrouve à composer cette semaine avec des gens qui ne lui inspirent pas grand-chose, mais elle est obligée de jouer le jeu au risque de se faire nominée par son propre groupe. Ce qui serait assez con d’ailleurs, alors elle fait des efforts pour ne pas paraître désagréable. @Jesse par exemple, elle l’a bloqué partout sur les réseaux sociaux, s’est désabonnée à sa page et l’a complètement rayé de sa liste des affinités quand il s’est permit de critiquer un truc ultra sacré : son physique. Kenza, elle déconne pas avec ça. Elle impose des limites à tout le monde et force le respect de son entourage par son attitude intransigeante et sérieuse. Et ce n’est pas prêt de changer ici car elle a une réputation, un rang et un statut à défendre coûte que coûte. L’aura qu’elle dégage doit rester intouchable, ses principes inviolables et son image de la perfection incarnée doit demeurer intacte. Mais cette semaine, elle est un peu forcée de communiquer avec lui et sympathiser, alors quand elle le voit glandouiller dans la bibliothèque, elle dépose son livre sur la table et l’interpelle de loin pour attirer son attention « Jesse » qu’elle chuchote avec son sourire flippant de reine des glaces à la tronche. Oui vient par là mon petit, Tati Kenza a un truc hyper cool à te montrer. Quand il s’approche assez, elle se redresse de son canapé et croise les jambes pour adopter son attitude de queen habituelle. Elle avait le physique  en plus et la plastique de la vendeuse à qui on accepte d’acheter juste pour son charme, alors elle en use pas mal avec lui. Parce-que elle, sans s’en rendre compte, elle s’apprêtait à donner aux téléspectateurs de toute l’Angleterre le meilleur cours de marketing/vente de l’histoire de la télévision. Mais pour le moment, elle le sait pas encore « tu veux savoir comment j’ai trouvé aussi facilement le premier secret de l’aventure ? » du marketing pur et simple. Les règles de base : vendre du rêve pour capter l’intérêt du prospect. Kenza, c’est une commerciale dans l’âme qui sait très bien se dégoter les clients les plus prestigieux pour décorer leur intérieur de luxe, alors attirer l’attention d’une nouille comme Jesse, c’est un jeu d’enfant. « regarde » deuxième étape, révéler le Grand secret histoire d’ancrer une bonne fois pour toute son attention. Elle lui ressort gracieusement de sa poche une petite pilule orange qu’elle dépose sur la paume de sa main parfaitement manucurée. « j’ai pris ça » Kenza, elle planifie tout et comme elle a préalablement tout travaillé dans sa tête, c’est le moment de lancer le deuxième speech de vente « ça rend très intelligent. » troisième étape, se rapprocher encore plus du client en vulgarisant le produit et en essayant de parler son langage, en lui expliquant l’utilité avec ses propres termes pour qu’il se sente plus en confiance avec le vendeur. Elle se rapproche de plus en plus de lui pour lui vendre les mérites de sa pilule magique, qui semble avoir déjà montré ses preuves avec elle justement (preuve sociale numéro une) « c’est un peu comme un viagra pour le cerveau. Tu en prends et 10 min après, ça fait bander ton cerveau » Est-ce qu’elle pensait qu’il était le seul ici qui pouvait gober ses salades ? Certainement, c’est pour ça qu’elle continue. « l’effet dure 3-4h. Et pendant ce temps là, tu peux tout faire » trouver des secrets, lire 50 bouquins de 200 pages en 2h, résoudre des conjonctures mathématiques, résoudre tous les problèmes, apprendre toute la médecine en 30 min etc etc. Au fond, c’est que sa pilule oestroprogestative qu’elle prend pour sa contraception, mais ça, Jesse, il le sait pas. Ce qu’il est censé savoir, c’est qu’avec une pilule magique de ce genre, il va passer moins pour un crétin qu’il ne l’est déjà. D’ailleurs, elle se demande ce que ça ferait sur Jesse s’il en prenait. Au fond elle s’en tamponne car c’est pas comme si sa santé pouvait l’intéresser. « le truc, c’est qu’il m’en reste que deux » ça s’appelle le principe de rareté, histoire d’augmenter l’intérêt du prospect pour les choses indisponibles ou qui risquent de rapidement l’être s’il ne se bouge pas pour l’avoir « mais je peux t’en échanger une contre trois indices sur ton secret » le prix exorbitant, technique très célèbre, alors elle enchaîne sans trop perdre de temps « mais juste parce-que c’est toi, je te l’offre contre un seul indice » réduction de 75% pour les 10 premiers clients. Qui sont toujours les mêmes. Donc une pilule de l’intelligence contre un indice, c’est pas énorme en somme, et ça sonne comme un bon deal, nan ? « alors ? » est-ce qu’elle le prenait vraiment pour un demeuré ? Ça avait bien l’air d’être le cas, oui.
Revenir en haut Aller en bas
Jesse
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 521
AVATAR : t. chalamet
ÂGE : 20
LOCALISATION : Canada
MÉTIER : étudiant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 29 500£
AFFINITÉS:
dervani ☾ jeudi vers 15h Empty
MessageSujet: Re: dervani ☾ jeudi vers 15h   dervani ☾ jeudi vers 15h EmptyLun 13 Mai - 11:30

Parce qu’ils n’ont pas la possibilité d’aller où ils veulent, comme ils le veulent – sous peine d’une sévère punition que même Jesse craint – ce dernier se rabat à nouveau sur la bibliothèque. Deux fois en deux semaines, jamais il n’aura été aussi souvent là-bas. Mais il faut dire que pour être tranquille et à l’écart de son groupe, c’est le meilleur endroit à choisir. Il est au moins certain de ne pas croiser ni Jhoan, ni Esaias, peut-être pas même April. Concernant l’activité cérébral des autres personnes composant son groupe, et de leurs affinités avec la littérature, il ne sait pas. Mais ça ne l’étonne pas de voir Kenza présente dans les quatre murs de la pièce classique dans le jeu Thrown Dice. Il se n’étonne pas de la voire assise parmi les livres, quand bien même il a toujours eu ce cliché bas de gamme de penser qu’une meuf qui mise tout sur son physique a forcément un bulot en guise de cerveau. Mais c’est aussi ridicule que de penser que parce qu’il fait le con, le gamin, le débile, n’a pas un cerveau plus développer que ça. Mais sans mentir, il vient ici pour passer du temps avec lui-même plus qu’avec Proust, Dostoïevski ou King. Il passe alors à côté de sa camarade sans s’aventurer à lui parler. Il a bien l’impression que ce n’est pas que sur le réseau social qu’elle l’a bloqué, mais carrément en live aussi. Alors si elle a envie de causer il viendra avec plaisir, en attendant il compte s’installer plus loin. Sans mentir, ça le fait marrer cette situation. Il ne pensait pas que faire le troll avec elle allait la conduire à le bloquer. Premier blocage de l’histoire non ? Alors qu’il compte démarrer sa tablette, elle l’appelle, mais en mode sirène. Ces mi-femme mi-thon qui sont d’une beauté à couper le souffle, mais qui se révèle être des putain de monstres. Elle pourrait le faire flipper. Si dernière il n’était pas lui quoi. Il pose alors ses yeux sur elle, son sourire toujours en coin. « Ou-ouai pou-poulette ? » Qu’il répond sachant pertinemment qu’elle ne kiffera pas ça. Mais elle enchaine assez vite tandis qu’il vient s’asseoir à côté d’elle. Naïvement il se sent intéressé par son propos, dans un premier temps. Comment elle a trouvé aussi facilement le premier secret ? Jesse pense que n’importe qui ici serait intéressé pour connaître son secret ou ne serait-ce que sa manière de faire. Aussi abstraite et compliquée soit sa méthode. Jesse acquiesce largement d’un mouvement de tête pour lui montrer son intérêt. Un véritable intérêt pour le coup. Et il ne s’attendait à rien de particulier. Ou plutôt si, à une technique de dingue. Une méthode de réflexion venu tout droit de l’Asie en mode héritage des moines tibétains ou un délire de ce genre. Un truc méga compliqué qu’elle prendra plaisir à lui expliquer parce qu’il le pense vraiment bête et donc à le ridiculiser. Au lieu de ça, elle le prend véritablement pour le teubé 3000 et limite ça le déçoit quoi parce qu’il s’attendait à mieux. Parce qu’après avoir capté son attention, elle lui montre au creux de sa main une espèce de petit bonbon orange assez minuscules. Et comment elle peut croire que même le demeuré qu’il est peut croire à ça. Il regarde la paume de sa main et il se demande bien comment il va pouvoir réagir. Deux solutions : se marrer ou jouer le jeu. Ses yeux passent de cette chose à la tête de la brunette en mode foutage de gueule total, en deux secondes. « A-Ah ! » Qu’il lâche alors exagérément, feignant l’intérêt et l’admiration pour une pilule miracle. C’est clair que sur le moment il admire l’assurance totale de la gueuse qui pense sérieusement qu’il ira croire à tout ça. Et il admire sa propre assurance à n’en avoir rien à battre de tout, parce qu’un plus fragile irait chialer de se faire avoir comme ça. Du coup il l’a laisse faire son speech puisque ça a l’air de lui faire plaisir. Et quel discours ! Apparemment cette pilule rendrait les gens intelligents, comme une espèce de viagra qui boosterait la matière grise. Et en plus ça ferait effet très longtemps, en mode tu deviens un surhomme pour quatre bonnes heures. Elle pourrait être une parfaite vendeuse de télé-achat qui vend de la merde à des millions de personnes dans le monde par jour. Lui n’ajoute toujours rien pour le moment. Il se contente de la regarder avec un bel intérêt, exagérant toujours cette réaction d’étonnement et d’admiration. Il se frotte le menton. « In-intéressant… » Qu’il souffle presque pour lui-même. Mais elle ne perd pas de temps la bougresse. Elle lui sort son offre spécial et c’est là qu’il se dit que Kenza c’est une belle garce. Une pétasse qui se choque pour un rien, mais qui n’hésite pas derrière à le prendre pour le dernier des cons. Faut qu’elle comprenne que son seul handicap c’est son élocution, pas une absence de cerveau. Elle le prend réellement pour un con parce qu’elle continue la meuf, elle lui vend le truc. Il ne lui en reste que deux, mais pour lui elle lui ferait un prix. « Je s-suis fla-flatté que tu me f-fasse part de ta tech-technique… » Qu’il lui souffle alors en lui offrant un sourire de gamin reconnaissant. « Et d-de me f-faire un prix. » Qu’il enchaine d’une petite voix qui manque un peu de véracité. Tient ton rôle connard. « A-après m’avoir bla-blacklisté je pen-pensais pas que t-tu serais gen-gentille avec moi co-comme ça ! » Qu’il lui répond alors en lui assenant une petit tape amicale sur son bras. « Pa-par contre tu n’a p-pas une au-autre cou-couleur ? J’aime p-pas trop l’o-orange… » Qu’il souffle dans un sourire élargit au maximum, foutage de gueule total.
Revenir en haut Aller en bas
Kenza
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11216-knzhttp://www.throwndice.com/t11224-kenza 

MESSAGES : 772
AVATAR : olivia culpo


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10 012£
AFFINITÉS:
dervani ☾ jeudi vers 15h Empty
MessageSujet: Re: dervani ☾ jeudi vers 15h   dervani ☾ jeudi vers 15h EmptyMar 14 Mai - 11:41


Kenza, elle grimace quand il l’appelle poulette. Elle a horreur des gros glands comme lui et aurait tendance à lui répondre qu’elle n’est pas sa poulette, un peu comme la blonde dans Scarface quand elle fait face à Tony Montana avec ses yeux de biches en colère, mais se raccroche à sa façade de bonne commerciale bandante qui accepte sans broncher les dérapages linguistiques de ses clients. Tant qu’elle peut leur refiler sa merde, ils peuvent tout se permettre, même la complimenter ou l’inviter à boire un verre qu’elle fait semblant d’accepter mais où elle n’y va jamais. Alors elle lui étale toute son élégance et sa classe en exposant son pitch de vente façon White Gold, parce-que c’est clair que c’est la plus grosse escroquerie du siècle, ce qu’elle lui propose. Elle le prend vraiment pour un gros teubé en pensant qu’il va mordre à l’hameçon. Au fond, elle s’en doute bien qu’il va pas y croire, elle fait juste ça pour s’occuper elle-même car l’ennui de cette scission lui fait dire des bêtises, donc non, c’est pas comme si elle s’attendait à la fin à ce qu’il accepte de lui filer un indice contre sa pilule contraceptive, elle est lucide quand même, faut pas déconner non plus. Mais ça va, lui aussi, il a la bonne attitude car il joue le jeu et ne s’offusque pas pour un rien. Pas sûr qu’elle aurait réagi pareil avec tant de légèreté, car si c’était elle qu’on prenait pour une chtarbée, elle aurait pas trop apprécié, mais elle s’en foutrait aussi car c’est pas non plus comme si elle était pas habituée constamment à ce qu’on la prenne pour une bimbo sans cervelle, contrairement aux critiques qu’elle pouvait recevoir sur son physique et qu'elle n'ignorait jamais tant c'était pas la même chose. D’ailleurs, tout le monde l’avait plus au moins sous-estimé ici, avant qu’elle ne fasse ses preuves en s’imposant comme étant celle qui avait découvert le premier secret de l’aventure justement. Avec sa pilule en plus. Qu'elle lui vend avec son insolence et en mettant en oeuvre toute une manipulation inconsciente dans son speech. Elle s’arme de son plus beau sourire en plastique artisanal made in morocco pour accompagner les premières impressions de monsieur Jesse, le premier client et acheteur potentiel de sa pilule de l’intelligence, dont elle ne lui a pas encore trouvé un nom commercial. Elle y songera après, même si là, il est question de sa promotion douteuse qu'elle lui fait, et de couleur. Il aime pas trop l’orange. Le gros con. « Malheureusement elle n’existe que dans un seul coloris. » qu’elle répond avec son fake professionnalisme, sourire forcé sur la gueule. « En plus, certaines pilules sont connues de part leur couleur et ce n’était pas pour rien que le viagra était surnommé la petite pilule bleue. Alors bon, d’autres réclamations avant de procéder à la transaction ? » une pilule magique contre un indice, allez @Jesse, il faut avoir les couilles et sauter sur l’occasion, car elle n’était pas prête de se répéter une deuxième fois, mais il hésite alors elle ressort l’arme ultime. La période des 30 jours d’essais « Bon exceptionnellement pour toi, et parce-que tu es mon candidat préféré, je pourrais te laisser l’essayer avant de te décider. Qu'en dis-tu ? » et elle la lui tend avec son sourire exagérée  « satisfait ou remboursé » avec des tas de garanties et d’avantages à la clef, c’était la devise de la maison alors avec ça, c’est sûr que ça allait le faire plier une bonne fois pour toute, hm.
Revenir en haut Aller en bas
Jesse
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 521
AVATAR : t. chalamet
ÂGE : 20
LOCALISATION : Canada
MÉTIER : étudiant


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 29 500£
AFFINITÉS:
dervani ☾ jeudi vers 15h Empty
MessageSujet: Re: dervani ☾ jeudi vers 15h   dervani ☾ jeudi vers 15h EmptyMer 15 Mai - 21:12

Kenza l’appelle et tel un petit toutou, il vient s’installer tout proche d’elle. Chose qu’il fait assez régulièrement finalement – faire ce qu’on lui dit – mais le côté de sa personnalité en mode gamin sans cervelle, petit con, ado attardé prend toujours le dessus sur le reste de sa personnalité. Et c’est un peu ce qu’il cherchait au final. Mais à côté de cette face de personnalité, il reste un mec plutôt cool, qui ne se prend pas la tête pour rien et qui prend la vie en mode détente. Qui a subi assez pour arrêter de s’en faire. Et qui donc prend le fait que sa camarade se fout royalement de sa gueule comme une occasion de se marrer. Il ne va pas se vexer parce qu’elle le prend pour un demeuré quoi. Il ne va pas se vexer, comme elle l’a fait de son côté pour réaction et un commentaire potache sur le réseau social. Quoi que l’on en dise, dans cette histoire il se sent plus grand qu’elle. À réagir avec philosophie et de façon cool, là où il aurait très bien pu se fâcher et faire tout péter. Quoiqu’il ne pourrait pas se fâcher devant tant d’inventivité de la part de sa camarade. Combien de temps ça lui avait pris pour faire son petit discours sur une pilule miraculeusement active sur l’intelligence. Et regardez au combien son jeu d’actrice est bon et surtout presque convainquant. Effectivement, s’il avait été un petit être naïf et sans réelle réflexion il aurait pu croire en sa machination. Evidemment faut pas trop déconner non plus. Et il espère que derrière elle ne pense vraiment pas qu’il pourrait y croire. Parce qu’il peut jouer le jeu un moment, mais pas pendant trois heures. Il feint l’intérêt pour son produit parce que c’est une sacrée vendeuse. Parce qu’il parle, il parle, enfin bégaie, mais elle ne se démonte pas. Elle se focalise uniquement sur la couleur de la pilule qu’il aimerait autre. Parce que orange ça le fait pas il trouve, en tout cas il n’aime pas trop. Apparemment c’est mort pour une autre couleur. Ok d’accord, ça commence mal. Elle explique que les pilules sont souvent associée à leur couleur selon des modes de fonctionnement. Enfin un truc du genre. « Tu v-veux di-dire que tu as d-des pi-pi-pilules d’autres cou-couleurs qui donnent d’au-autres ca-ca-capacités ? » Qu’il demande avec curiosité, ses doigts se frottant le menton en mode cliché du gars qui réfléchit. Elle lui fait du blabla de commercial. Sauf que ce n’est pas une ménagère qui se laisse tenter par une nouvelle batterie de cuisine. C’est un gamin complètement fou, qui est prêt à avaler la pilule contraceptive d’une meuf pour déconner et passer le temps. « Au-autre ré-réclamation… T-t’as une pi-pilule pour me f-faire go-gober tout ça ? » Qu’il souffle l’air de rien. Il enchaine rapidement. « B-belle pa-parleuse… Si j’é-étais ton pré-pré-préféré tu m’aurais dé-débloqué sur le réseau ! M-mon cœur sai-saigne depuis ce mo-moment-là ! » Il pose sa main sur son cœur et pour le coup dévie un peu la conversation.

_________________
- La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence !
Revenir en haut Aller en bas
Kenza
Voir le profil de l'utilisateur  http://www.throwndice.com/t11216-knzhttp://www.throwndice.com/t11224-kenza 

MESSAGES : 772
AVATAR : olivia culpo


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 10 012£
AFFINITÉS:
dervani ☾ jeudi vers 15h Empty
MessageSujet: Re: dervani ☾ jeudi vers 15h   dervani ☾ jeudi vers 15h EmptySam 18 Mai - 9:55


Jesse, dans le domaine, il peut être facilement fiché comme étant le mauvais client qui te fait perdre plus de temps, et donc encore plus d’argent que tu en gagnes, et qu'il est donc impérativement nécessaire d'identifier en premier. Car c’est le genre de prospect qu’on apprend dans toutes les écoles de commerces à éviter. Celui qui est intéressé mais n’est jamais sûr de vouloir foncer, qui appelle sa femme en plein milieu d’une vente pour prendre son avis, ou celui qui se disperse dans un tas de questions sans interêt et qui plombe sans le savoir la stratégie du vendeur. Mais Kenza, en plus de connaître tout ça, elle a tout son temps. C’est pas comme si elle avait des choses à faire en ce moment avec cette scission où elle se retrouve avec pas mal de trous dans sa journée, faute de vrais repères avec qui elle meublait easy ses journées. Alors du temps, elle en a. De la patience aussi car avec une tête de bite comme @Jesse, il en faut. Du coup elle adopte une toute autre stratégie, décroise les jambes, dépose ses deux jolies mains parfaitement manucurées sur ses genoux et prend une profonde inspiration histoire de parfaire son jeu de rôle et dégager une certaine sérénité bienveillante. « Bien sûr. J’ai tout un catalogue de pilules qui ont tous différentes fonctions. Je t’ai proposé celle-ci car je pensais qu’elle était celle qui allait être la plus susceptible de t’intéresser. Mais tu peux me dire les pilules que tu recherches et je verrais ce que je peux faire. » le tout avec son sourire incroyable taillé sur mesure qui pourrait faire céder un acheteur devant sa femme. Jesse, il est chiant, car il s’accroche au lieu de concrétiser et signer malgré toutes les facilités de payement qu’elle lui offre. Elle lui propose même de l’essayer et voir par lui-même les effets avant de lui fournir son indice, qu’elle ne recevra certainement jamais, et elle en est consciente, à moins qu’il décide par une extrême gentillesse de le lui offrir sur un plateau d’argent pour le divertissement et l’intérêt qu’elle lui a porté cet aprem. « mais non Jesse ne dit pas ça » qu’elle ronronne avec sa petite voix pour étouffer un peu le feu. C’est vrai qu’elle l’a bloqué, chose qui nique un peu son argumentaire et la fragilise légèrement, mais pour chacune de ces tentatives, elle a toujours un remède, une arme secrète à ressortir pour contourner la moindre de ses offensives et pour celle-ci, elle n’a rien trouvé de mieux que le mea culpa et l’incompréhension insolente de la nana qui fait semblant de ne pas l’avoir vraiment pensé. « j’étais très en colère la dernière fois. La colère nous fait faire des bêtises. Tu as raison, si tu étais mon chouchou je ne t’aurais pas bloqué mais des fois, les personnes qu’on aime le plus sont souvent celles avec qui on est les plus durs » là, elle est complètement fière de son jeu d’actrice et de l’argument en béton armé qu’elle vient de lui sortir. C’est très crédible car en soi, Kenza, elle a un côté maternel qui se manifeste des fois et avec Jesse, il vient de s’activer pour les besoins de son lavage de cerveau. « tu veux que je te débloque, Jesse ? » elle demande en agrandissant ses yeux, prête à faire un ultime effort pour que la transaction se déroule pour le mieux, hm.

_________________
What is a heart? If I rip
open your chest, will
I find it there? If I crack
open your skull, will
I find it there?
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Expédition vers le Harad.
» Et je m'envole vers d'autres cieux !
» Vers un multilinguisme intégral
» SEPT PAS VERS SATAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: BIBLIOTHÈQUE-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: