Partagez
 

 Nation. (mercredi s4, 15h20)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lula
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 553
AVATAR : laura b.
ÂGE : 24
LOCALISATION : belleville
MÉTIER : athlète, spécialité 100m et 4x100m.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 55k
AFFINITÉS:
Nation. (mercredi s4, 15h20) Empty
MessageSujet: Nation. (mercredi s4, 15h20)   Nation. (mercredi s4, 15h20) EmptyLun 13 Mai - 21:16

@pierpaolo
La semaine passe vite que je ne l'aurai pensé. Je pense que je suis réellement capable de m'adapter à tout ici. La production a finalement eu une bonne idée d'essayer de créer des équipes improbables par contre, j'ai encore plus besoin de mes moments de solitude dans un tel contexte de proximité. Ecouteurs vissés aux oreilles, je me traine sur la plage, j'ai bidouillé mes bretelles afin de ne pas risquer une trace. Je lézarde un moment sous le soleil brûlant avant de finir par me lever pour m'approcher de la mer, laissant l'eau lécher la plante de mes pieds avant que Pierpaolo ne fasse son apparition à mes côtés. Je me contente de l'observer quelques secondes avant de décider à parler. C'est le but de cette séparation de groupe alors il faut que chacun y mettre du sien sans pour autant tomber dans de l'hypocrisie profonde. Il faut que je dépasse mon blocage inhérent au fait que Pierpaolo n'est vraiment pas avenant. « Tu as eu du mal à accepter que tu allais devenir père ? » Je glisse en rebondissant sur l'anecdote qui a été dévoilée pendant le prime concernant l'annonce de la grossesse de Judith. J'ai été encore plus intriguée de la réponse de Judith sur les réseaux sociaux en annonçant que l'envie avait été partagée sur le moment. Franchement cette activité, c'était une pépite, elle nous a permis de capter des histoires improbables les uns sur les autres. En attendant, je me demande juste si y a écho de mon histoire dans la leur. Parce qu'à l'annonce de ma propre grossesse, je frisais déjà la phase maniaque face à l'indécision de mon choix, mais c'est pas forcément un truc à dire tout haut, dans une émission où les jugements se veulent trop faciles. « Elle s'appelle comment ? » Je m'informe dans la foulée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Pierpaolo
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 698
AVATAR : Julian Morris
ÂGE : 35
LOCALISATION : Geneva, Switzerland
MÉTIER : Artisan joailler


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34000£
AFFINITÉS:
Nation. (mercredi s4, 15h20) Empty
MessageSujet: Re: Nation. (mercredi s4, 15h20)   Nation. (mercredi s4, 15h20) EmptyJeu 16 Mai - 10:51

La plage, le bruit de l’eau qui s’échoue sur le sable se rétracte et revient à l’assaut, ont quelque chose de très relaxant pour un Pierpaolo qui est parfois un peu tendu. Cette semaine l’absence de la moitié des candidats devrait le soulager, ça fait moins de gens à surveiller, mais l’absence de Judith rend le tout un peu pénible. Il a l’impression que c’est la première fois qu’il joue pour lui-même et il n’est pas sûr de ce qu’il est censé faire. Il marche sur le sable humide et frais et arrive bientôt à côté de Lula à qui il adresse un sourire sans pour autant parler. Il ne fait pas exprès, il ne sait juste pas comment briser le silence, mais elle oui et elle lui pose une question en rapport avec son anecdote du prime. « Je crois surtout que j’ai eu du mal à accettare de devenir père à cet instant della mia vita. On a toujours su qu’on voulait des enfants mais je m’attendais pas… on ne s’attendait pas à ce que ça arrive si tôt. » explique-t-il. La vérité c’est qu’il avait l’impression de devoir être responsable pour Jude à l’époque et qu’il a pris peur en se disant qu’un enfant allait représenter une masse de travail monstrueuse. Et il n’avait pas tort, c’est un boulot à plein temps d’être le papa d’Agatha, mais il ne regrette pas un instant. Et leur cocon familial s’est mis en place, Judith s’est métamorphosée en quelques mois, passant de la jeune femme fêtarde à la mère modèle, lui en devenant un papa poule et leur bébé en étant parfaite, tout simplement. « Agatha. » répond-il du tac-au-tac. Il ne veut pas se lancer, parce que quand il parle de sa fille, c’est encore pire que lorsqu’il parle de bijoux. Il se transforme en véritable moulin à paroles et il saoule les gens en moins de temps qu’il ne lui en faut pour raconter une anecdote d’un truc mignon qu’Agatha a fait la semaine dernière. Si Lula veut plus d’informations elle peut les demander, mais il essaie juste d’être respectueux de son temps et de son énergie. Il va pas la forcer à fuir la conversation alors qu’elle vient de commencer. « T’as envie d’avoir des enfants un jour ? » demande-t-il parce qu’il espère marcher sur un terrain neutre, une projection dans le futur qui n’implique pas de réel engagement dans le présent. Lula et lui ça a tendance à être un peu conflictuel et il n’a pas envie de se prendre le bec. Il finit par trouver ça fatigant d’être toujours sur la défensive avec certains des habitants du palace, alors si cette semaine est l’occasion pour lui de réparer des relations abîmées, il va la saisir. Et ce même si ça lui coûte un peu de faire autant d’efforts avec autant de monde.

_________________

because the night belongs to lovers

Love is an angel disguised as lust
Here in our bed until the morning comes
Revenir en haut Aller en bas
Lula
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 553
AVATAR : laura b.
ÂGE : 24
LOCALISATION : belleville
MÉTIER : athlète, spécialité 100m et 4x100m.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 55k
AFFINITÉS:
Nation. (mercredi s4, 15h20) Empty
MessageSujet: Re: Nation. (mercredi s4, 15h20)   Nation. (mercredi s4, 15h20) EmptyJeu 16 Mai - 23:20

Les rayons du soleil agressent légèrement mon épiderme fragiles. Je ferme les paupières quelques secondes tout en l'écoutant. J'accueille sa déclaration avec quelques secondes de silence, parce que je peux complètement comprendre tout ça. « Je crois qu'on est jamais prêt pour ça » Je glisse parce que c'est un certain aléa, des responsabilités, la charge d'un être vulnérable qui arrive d'un seul coup, sans qu'on le mesure. « Elle doit te manquer plus que jamais j'imagine ? » Je lui demande dans un sourire parce que c'est bien un sujet qui n'a pas l'air de le blaser, avec Judith bien évidemment, c'est presque inédit. « Vous en voulez d'autre avec Judith ? » Je l'interroge en croisant mes bras sur ma poitrine. Sa question me fait juste un peu plus comprendre que l'on ne se connait vraiment pas. « J'ai déjà une fille » Je réponds de mon doux soprano « Salomé, elle a trois ans » je complète histoire de lui offrir un peu plus de données et d'informations. « Et ça sera tout pour moi » Je glisse parce que je suis plutôt sûre de ma décision pour le coup. Un enfant à vingt trois ans, c'est déjà pas mal. J'étais pas prête, j'ai accepté de la garder par amour, pour lui, ce n'était pas forcément ma décision initiale, je me suis reniée par amour aussi. J'ai hésité jusqu'au bout, assise sur le tapis de la chambre de ma mère qui posait ses doigts cadavériques sur mes épaules pour me consoler. Je ne recommencerai jamais. Elle vit désormais chez son père et je la récupère les week end. Un déchirement à la fois. J'ai pas envie de revivre la déception à sa naissance, celle inhérente au fait que j'étais incapable de ressentir ce que je voulais lorsque je la tenais ou que je m'en occupais. Ça me parait loin désormais, mais ça marque. « C'est compliqué d'avoir un enfant » Je glisse dans une phrase pourtant simple que je trouve cependant si vraie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Pierpaolo
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 698
AVATAR : Julian Morris
ÂGE : 35
LOCALISATION : Geneva, Switzerland
MÉTIER : Artisan joailler


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34000£
AFFINITÉS:
Nation. (mercredi s4, 15h20) Empty
MessageSujet: Re: Nation. (mercredi s4, 15h20)   Nation. (mercredi s4, 15h20) EmptyVen 17 Mai - 18:05


« T’as sûrement raison. » note-t-il parce qu’il n’a jamais rencontré quelqu’un qui n’a pas un peu été pris de panique avant l’arrivée du bébé, lui il a juste fait les choses en un peu plus extrême. Rien de très important. « Je sais pas trop. Je crois che ça va mieux. La première semaine c’était horrible, je me réveillais toutes les nuits en pensant l’avoir entendu m’appeler, là je crois que mon cerveau commence à réaliser qu’elle n’est pas là. » explique-t-il sans savoir si les mots qu’il utilise sont justes. Evidemment Agatha lui manque plus que de raison, mais c’est un peu comme une brûlure qui avec le temps est moins sensible, quand il y pense trop longtemps, Pierpaolo pourrait abandonner l’aventure pour rentrer chez lui sur le champ, mais au jour le jour, c’est juste une sensation de manque qu’il a appris à gérer. Pour ce qui est de remettre ça… « On en a parlé, moi une seule me convient parfaitement. » se contente-t-il de dire, parce que c’est tout ce qu’il y a à dire. Si Judith veut vraiment un autre enfant, il sait très bien qu’il finira par céder, parce que sa mission sur terre et de la rendre heureuse et qu’il sait qu’il finira par être aussi gaga du deuxième bébé que d’Agatha. Cependant, sur le principe, sa fille le comble totalement et il n’a pas très envie de devoir faire plus de place dans son coeur pour un deuxième. Lula lui annonce qu’elle a déjà une fille et il écarquille les yeux.« Oh. Désolé, je savais pas. » s’exclame Pierpaolo embarrassé de ne découvrir que maintenant que Lula a un enfant. C’est étrange de penser qu’il est passé à côté d’une telle information mais ça ne l’étonne guère, Lula et lui n’ont pas été très proches jusqu’à présent. Cette semaine est peut-être leur occasion de se découvrir des atomes crochus. « Trois ans… » murmure-t-il, se remémorant malgré lui l’époque où sa propre fille avait trois ans et qu’elle trottait partout, riant et criant à chaque fois qu’il daignait la regarder ou faire semblant de la chasser. Il n’a jamais été très drôle pour les gens autour de lui, mais aux yeux d’Agatha, Pierpaolo est l’être le plus amusant du monde quand il joue. Rien que pour ça, sentir l’amour inconditionnel de son enfant, ça valait le coup. « Et le pire c’est que ça devient pas plus simple avec le temps. » commente-t-il avec un petit sourire. Il ne sait pas ce que l’avenir leur réserve mais il sait qu’un jour Agatha aura un amoureux, ou une amoureuse, et qu’il devra ravaler sa possessivité et la laisser vivre ses aventures, qu’il ne pourra pas répéter les erreurs que ses parents ont commises. Il se doit d’être parfait pour elle.

_________________

because the night belongs to lovers

Love is an angel disguised as lust
Here in our bed until the morning comes
Revenir en haut Aller en bas
Lula
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 553
AVATAR : laura b.
ÂGE : 24
LOCALISATION : belleville
MÉTIER : athlète, spécialité 100m et 4x100m.


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 55k
AFFINITÉS:
Nation. (mercredi s4, 15h20) Empty
MessageSujet: Re: Nation. (mercredi s4, 15h20)   Nation. (mercredi s4, 15h20) EmptyMar 21 Mai - 22:36

Pierpaolo se fait à l'idée que sa fille n'est pas dans les parages. J'hoche simplement la tête vaguement pensive, les yeux n'arrivant à s'accrocher à aucun point fixe. « C'est vos familles qui s'en occupent ? » Je lui demande parce qu'ils sont tous les deux ici. Le seul avantage d'être séparée est que je sais avec sérénité et certitude qu'elle est avec son père et que son environnement reste donc inchangé. « T'inquiète, je sais que c'est difficile de s'imaginer que je puisse être mère à vingt trois ans » Je souffle dans un haussement d'épaule. Je crois qu'ils ne sont pas tous au courant ici, j'ai bien fait attention avant d'en parler en me censurant sur ce sujet la première semaine. Les clichés ont la vie dure, on me demande souvent si elle était désirée, si je m'étais faite larguée juste après avoir appris la grossesse à mon compagnon de l'époque. J'ai essayé de limiter ce genre de commentaire inutile ici. « Même pour moi, sans te mentir » parce que c'est toujours compliqué à réaliser. Je suis plongée dans mon quotidien mais quand je prends le temps de porter un regard objectif sur ma situation, je me dis que je suis allée trop vite, on a brûlé les étapes parce qu'on se sentait capable de tout vivre en même temps.Les regards étaient parfois lourds de sens quand je me baladais dans la rue. « C'est bien, tu sais me rassurer » Je rebondis avec une légère ironie sur sa dernière remarque. Néanmoins je suis persuadée de ma chance concernant le caractère tranquillement curieuse de Salomé. Je suis aussi certaine qu'elle saura être moins stupide que moi dans ses prises de décision, je le sens sans l'expliquer, je le lui souhaite aussi. « Tu as réussi à trouver un équilibre entre le fait d'être père et celui d'être la moitié Judith ? » Je l'interroge de mes opales curieuses avant de lui offrir un léger sourire. « Tu es venu ici juste pour l'accompagner ? » Je continue de mon doux soprano en croisant ses prunelles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Pierpaolo
Voir le profil de l'utilisateur   

MESSAGES : 698
AVATAR : Julian Morris
ÂGE : 35
LOCALISATION : Geneva, Switzerland
MÉTIER : Artisan joailler


PARCOURS DU CANDIDAT
CAGNOTTE: 34000£
AFFINITÉS:
Nation. (mercredi s4, 15h20) Empty
MessageSujet: Re: Nation. (mercredi s4, 15h20)   Nation. (mercredi s4, 15h20) EmptyVen 24 Mai - 16:48


« Avec la famille de Jude. La mienne est un peu loin pour venir s’occuper d’elle et puis elle les voit pas assez souvent pour qu’on la leur confie pendant des semaines. » explique-t-il. Il voit mal demander à ses parents de jouer les baby-sitters pour une enfant de l’âge d’Agatha qu’ils ne voient que deux fois par an quand ils viennent en vacances en Suisse ou que Pierpaolo amène l’enfant en Italie. Et puis même si Agatha comprend l’italien qu’elle entend son père parler au quotidien, elle a encore un vocabulaire assez limité. Ça serait un peu compliqué pour elle. Lorsque Lula dit qu'elle sait que c’est difficile d’imaginer qu’elle ait un gosse, Pierpaolo a presque peur qu’elle se sente jugée. « Oh, c’est plus qu’on a jamais parlé de nos bambine ensemble qui m’étonne, l’âge auquel tu l’as eu c’est vraiment pas mes affaires. » répond-il. Il a grandi dans un cadre très religieux, il a vu des gamins se marier à dix-huit ans et avoir des gosses à dix-neuf. L’âge ne fait vraiment pas grand chose à ses yeux sinon qu’il espère pouvoir subvenir aux besoins de Judith et Agatha mieux maintenant que lorsqu’il avait la petite vingtaine. Rien de plus. Il imagine que pour Lula ça n’a pas dû être facile tous les jours mais elle n’a pas « mère indigne » gravé sur le front, donc il suppose qu’elle se débrouille. « T’as l’air de t’en sortir, je suis sûr que tu fais de ton mieux et que c’est suffisant. » Parce que de toute façon, ils ne peuvent faire que ça, faire au mieux et espérer que leur gosse ne viendra pas dans dix ans leur reprocher de les avoir mal éduqué ou quelque chose de ce genre. Ça l’effraie un peu qu’un jour Agatha leur reproche de l’avoir laissée pendant des semaines entières pour faire une émission de télé, il se dit qu’elle n’en souffre pas vraiment, mais qu’un jour peut-être, elle leur tombera dessus et qu’il ne pourra rien faire d’autre qu’admettre qu’elle a raison. « Pas au début, au début j’avais un peu d’yeux que pour ma môme, maintenant je pense que je me débrouille pas trop mal. Puis quand j’ai l’impression d’avoir négligé Judith, je m’inscris à une émission de télé-réalité pour lui faire piaccere. » plaisante-t-il même s’il y a une part de vérité. Contrairement aux autres maris, il ne se voit pas offrir un bijou quand il la néglige, ce serait comme si un avocat ramenait à sa femme un dossier, ou si un fleuriste ramenait un bouquet. Merci l’originalité. « En grande partie, oui. Après je voulais pas non plus la regarder vivre un truc que je ne pourrais jamais comprendre et j’avais très envie de défendre mon secret. » explique-t-il avec honnêteté, sans préciser qu’il voulait aussi surveiller sa femme, il n’en est pas là dans sa relation avec Lula. C’est pas vraiment ce qu’il met le plus en avant sa motivation personnelle à participer à l’émission, principalement parce qu’il n’en avait aucune au départ. Il s’est un peu pris au jeu des castings mais ça restera quelque chose qu’il a fait pour Judith et pour passer du temps avec elle.

_________________

because the night belongs to lovers

Love is an angel disguised as lust
Here in our bed until the morning comes
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La FMB à Westerlo ce mercredi 23 juillet 08
» L'Abyss :: 40K :: Mercredi (14) ou Jeudi (15)
» L'hymne de la nation pirate
» Santos Tour Down Under (WT) jusqu'au Mercredi 15 à 18H
» Paris News du Mercredi 9 Février 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 12 ::  :: PLAGE-
Sauter vers: